Hier, j’ai envoyé un texto à une très bonne amie pour prendre de ses nouvelles

Elle m’a répondu : « C’est la merde, mais à part ça, tout va bien ».

J’aime cette phrase et je souhaitais la partager avec vous aujourd’hui car elle résulte d’un état d’esprit dont il faut s’inspirer.

Cette amie, c’est une femme qui a traversé une situation personnelle très difficile dans sa vie. Je ne rentrerai pas dans les détails car c’est sa vie privée.

Lorsqu’elle a rencontré ses problèmes personnels, elle aurait pu baisser les bras et abandonner.

Au lieu de ça, elle n’a rien lâché et elle s’est battue pour la vie.

Elle a fait preuve de courage et de volonté pour s’en sortir.

Et c’est ça qui est important dans votre vie.

Car des problèmes, vous en aurez. Des petits comme des grands.

Ca fait partie intégrante de la vie.

La question est : comment réagissez-vous quand vous rencontrez ces problèmes ?

Est-ce que vous vous cachez ?

Est-ce que vous baissez les bras ?

Est-ce que vous abandonnez ?

Est-ce que vous attendez que quelqu’un trouve une solution à votre place ?

Ou est-ce que vous les affrontez avec courage et détermination ?

C’est dans les moments difficiles qu’il faut être le plus fort, pas quand tout va bien.

Soyez courageux et ne baissez pas les bras.

Vous devez avoir l’esprit de guerriers.

Mais pas des guerriers de colère et de violence. Non…

Vous devez être des guerriers pacifiques qui oeuvrent pour leur bonheur.

Des guerriers qui gardent toujours en tête le fait qu’il y aura des jours meilleurs…

Alors à partir d’aujourd’hui, si vous n’avez pas la pêche et qu’un ami vous demande comment vous allez, répondez « c’est la merde, mais à part ça, tout va bien ! »

Vous avez une remarque, un témoignage ou une réaction en lien avec ce sujet ? Laissez un commentaire ci-dessous.

Je m'appelle Sandrino. Je suis sophrologue et coach en relations amoureuses depuis 2012. J'aide des femmes et des hommes de tout âge à mieux vivre leurs relations amoureuses et personnelles.J'ai connu de nombreuses histoires et de nombreuses ruptures douloureuses. Je suis maintenant en couple depuis 10 ans et l'heureux papa d'un bébé de 2 ans.

11 Commentairs

  1. Merci!
    A vous pour vos conseils presque quotidiens!
    Oui il en faut parlois du courage pour continuer a avancer dans la vie!!
    Garder espoir de jours millers cette phrase va j espere m aider a perseverer!
    Cordialement

  2. Bonjour Sandrino j aime beaucoup tous vos messages positifs conseils et autres. Celui ci m a bien plu car il résumé pas mal de choses. Si je prends mon exemple je peux dire que c est pas la merde je suis en bonne santé pour l intant entourée je fais des milliers de choses et je peux les faire surtout donc on peut considérer que tout va bien et que j ai beaucoup de chance. Il y a juste une chose qui me manque : l Amour. Partager avec l être aimé toutes ces choses que je fais et toutes celles que je ne fais pas car toute seule c est pas cool. Voilà que dire à par que le temps passe et que j aimerais vraiment rencontrer quelqu un de bien. Juste qqun de bien ça me rappelle une chanson 😊 je sors beaucoup je vais sur les sites de rencontre mais jamais la magie s opère. Alors je continue et je me dis sans grande conviction qu il y a bien quelqu un qui me cherche quelque part avec lequel tout partager…

  3. Bonjour Sandrino.
    Je réagis de la même façon : esprit guerrier non violent. Abandonnée par mon mari (28 ans de mariage), célibataire depuis 14 mois et en instance de divorce. Je suis en contact avec un homme rencontré sur internet depuis 2 mois : comble de malchance : c’est un pervers narcissique. Je lui ai dit. Je continue la correspondance : je reste plus forte que lui …
    J’aspire à mieux un jour …
    Merci pour vos conseils !
    Cordialement.
    Chantal

    • Bonsoir Chantal,
      pourquoi continuer la correspondance ? Pourquoi vouloir être plus forte que lui ?
      Pour aspirer à mieux un jour, il faut décider dès aujourd’hui d’arrêter de cotoyer des personnes qui n’ont pas un impact positif sur vous.
      bonne soirée.
      Sandrino

  4. Bonjour Sandrino,
    J’aime moi aussi vos commentaires et votre analyse.
    J’ai vécu une succession de décès et problèmes et malgré le fait que je sois active, j’ai du mal à me relever.
    Après avoir dit c’est la merde mais tout va bien je pense que le dire c’est une chose mais comment digérer rapidement?
    Je vous demande ça car mon conjoint me reproche d’être negative j’en viens à me demander si c’est moi qui suis anormale ou lui complètement anesthésié… merci pour votre aide

    • Bonjour Sonia,
      On ne digère pas rapidement le décès d’un proche.
      Mais il y a une différence entre être triste d’un décès, et voir le monde sous un aspect négatif. C’est à dire voir le verre à moitié vide.
      Si votre conjoint vous reproche d’être négative, c’est probablement que vous l’êtes.
      Et pourquoi l’assimiler à quelqu’un d’anesthésié, juste parce qu’il ne partage pas votre vision des choses ?
      Si vous me donnez un exemple de situation ou d’échanges sur un sujet que vous avez eu avec lui, je vous donnerai mon opinion.
      Bonne journée.
      Sandrino

  5. Bonjour
    Je découvre votre travail, c’est très intéressant. Merci bcp.
    J’aime un homme depuis un an malgré 300km de distance. Lorsque je passe vers chez lui, environ une fois par mois, nous nous voyons chez lui.Nos relations sont faciles et agréables mais nous n’avons jamais partagé ni une sortie ni un repas. Nous discutons, nous aimons et voilà tout.
    Lorsque nous sommes éloignés nous échangeons bcp par sms. Nous avons des passions communes qui alimentent nos nombreuses conversations. Je me sens un peu déboussolée de cette relation si singulière. Je n’arrive pas à savoir si elle pourra évoluer vers une relation plus fluide,vers des moments de partage en société, entre amis…
    Pouvez-vous me donner votre perception ?

    • Bonjour Vali,
      Pourquoi n’avez-vous jamais partagé une sortie ou un repas ? Demandez-lui ? Ou dites-lui que vous avez envie de faire une sortie avec lui.
      Il semble y avoir des non-dits au sujet de votre relation. Au bout d’un an, il serait bon d’en parler pour avancer, si c’est votre besoin.
      Bonne journée.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here