Comment sortir de la solitude et se sentir moins seuls ?

Comment sortir de la solitude ? Comment ne plus se sentir seul(e) ?

C’est le sujet de cet article dans lequel je vous donnerai plusieurs solutions pour en finir avec la solitude.

Il y a différentes approches que l’on peut adopter lorsque l’on se sent seul. Tout dépend de votre contexte bien entendu.

Ce qui est important, c’est d’avoir une vision globale de toutes les options qui s’offrent à vous.

Tout d’abord, si vous vous sentez seul, c’est peut-être qu’autour de vous, vous n’avez pas de cercle social ou vous avez un cercle social qui est toujours le même depuis des années.

Ca peut arriver par exemple lorsqu’on dépasse la quarantaine ou quand on est investi dans une vie de famille depuis très longtemps puis que notre conjoint nous a quittés.

On a 40 ou 50 ans et là, tout s’effondre.

On se retrouve parfois avec des enfants à gérer, la tristesse de la rupture.

On était pendant des années dans une routine. On avait un contexte familial, un environnement qui est venu se déséquilibrer alors on subit cette rupture et on subit cette solitude.

Vous avez perdu l’habitude d’aller vers les autres, vous étiez dans une stabilité, vous ne cherchez rien d’autre, c’est tout à fait normal.

Mais aujourd’hui, la première chose à faire, c’est de ne pas subir le changement. Vous devez reprendre votre vie en main en procédant à des actions.

Reconnectez-vous à vos anciens amis

La première action si vous vous sentez seul, c’est de vous rapprocher des autres.

C’est simple et difficile à la fois puisque comme je vous le disais, vous n’êtes plus habitué à le faire.

Et le mieux, c’est de se reconnecter à d’anciens amis que l’on a perdu de vue.

Car parfois, vous vous êtes coupés de vos amis dans vos relations. Alors vous pouvez essayer de revenir vers vos amis même si vous les avez délaissés.

Je sais que c’est difficile mais n’hésitez pas à revenir vers vos amis si vous avez été quittée et que vous le vivez mal.

Ne vous mettez pas de contrainte si vous vous sentez seul.

Donc la première chose à faire, c’est de recontacter les personnes qui vous étaient proches. Les personnes qui vous appréciait, les personnes bienveillantes que vous aviez autour de vous.

Rapprochez vous de ces personnes là et également des personnes positives. Les personnes qui vous font du bien.

C’est la première chose à faire et ne vous mettez pas de contraintes sur ce point, je le répète, c’est important. Faites-le. Ne vous posez pas de question.

Elargissez votre cercle social

La seconde chose à faire, c’est d’élargir votre cercle social.

Parfois, les personnes que j’accompagne me disent qu’elles n’ont plus d’amis autour d’elles.

Ca, c’est la situation aujourd’hui et je sais que c’est difficile de de se remettre en mouvement après une période de stagnation, mais si vous vous sentez seul, vous devez vous bouger et vous reconnecter aux autres. Il n’y a pas d’autre moyen de le faire.

A l’heure actuelle, il y a énormément de manières de rencontrer de nouvelles personnes.

Commençons par les sites Internet, il existe des sites de rencontres d’amis et les sites de rencontre amoureuses.

Je ne vous conseille pas forcément les sites de rencontres amoureuses car ce qui me paraît le plus important, c’est tout d’abord de vous reconnecter aux autres.

Et donc pas forcément dans une optique de rencontres amoureuses.

Vous devez d’abord vous reconnecter d’humain à humain. C’est votre besoin primaire.

Vous avez besoin de tisser une relation humaine, des liens sociaux. On en a tous besoin.

C’est important d’avoir un cercle social autour de nous, même si au début, ce ne seront pas des amis proches qui nous connaissent. Ce n’est pas grave.

Ce qui est important c’est d’entretenir des relations sociales, de discuter avec des gens, de parler, de s’exprimer, d’écouter, de sourire, de rire, de blaguer, de vivre tout simplement.

Et pour ça il faut créer un renouveau dans votre vie en recréant un tissu social.

Vous pouvez le faire par des sites de rencontre d’amis ou d’organisation de sorties thématiques (exemple : ovs.com, meetup.com, …).

Vous pouvez vous inscrire pour aller faire des sorties en forêt, des balades en ville.

Pratiquez des activités de groupe

Vous pouvez aussi recréer un cercle social dans des activités communes comme le sport.

C’est là où j’ai rencontré le plus de monde.

Des pratiques sportives et des pratiques de danse, comme les danses de salon, la salsa, etc.

Alors ça coûte de l’argent bien entendu, parce qu’il faut s’inscrire. Ca, c’est l’inconvénient.

Mais si vous avez les moyens, faites-le, cela vous fera énormément de bien de pratiquer une activité physique en groupe ou une activité de danse.

Ca vous faire du bien parce que non seulement vous allez rencontrer des gens nouveaux, vous allez pouvoir sympathiser, et vous revoir en dehors des séances.

En ce qui me concerne, Ca a été le cas quand je faisaist de la salsa et également quand je pratiquais des arts martiaux.

Après le sport, le réconfort. On sortait boire un verre après la séance de temps en temps. J’ai passé de très bons moments.

De plus, on peut apprécier des gens nouveaux.

On le fait dans un contexte naturel et en plus, on fait du bien à son corps quand on fait de la danse ou du sport car il y a un impact physiologique sur le corps et sur le mental.

On le sait maintenant et cela a été prouvé scientifiquement.

C’est pour cette raison que je vous recommande vivement en plus, de vous reconnecter aux gens, de pratiquer une activité physique, ne serait-ce que de la marche, mais si possible une activiét de groupe.

Cela vous permettra de cumuler l’activité physique et l’activité de rencontre.

C’est pour moi indispensable si aujourd’hui, vous vous sentez seul(e) dans votre vie.

On n’est jamais trop vieux pour sortir et être heureux

Alors vous allez me dire que c’est plus facile de rencontrer des amis quand on a 20 ans ou 30 ans que quand on a 40 ou 50 ans.

Le dynamisme n’est pas toujours le même mais on peut faire des rencontres amicales à n’importe quel âge.

Je connais des trentenaires qui ne sortent jamais et je connais des retraités qui sortent tout le temps.

Donc, on ne peut pas dire que l’âge est réellement un frein, tant que vous avez des activités autour de chez vous.

Quand je faisais de la salsa, j’aimais beaucoup sortir avec une femme qui avait, je pense, dans les 70 ans.

Elle était rayonnante cette femme. Elle souriait et rigolait tout le temps.

Pourtant, j’imagine que cette femme, à son âge, avait un parcours de vie qui comprenait probablement un compagnon et des enfants. Elle avait peut être déjà été quittée ou bien elle avait peut être perdu quelqu’un d’important dans sa vie.

Mais lorsque l’on dansait, on voyait qu’elle vivait pleinement sa vie.

Elle aurait très bien pu rester chez elle à son âge et se dire qu’elle se sent seule et que c’est difficile de faire de nouvelles rencontres.

Mais non, elle sortait et elle s’amusait plus que certains jeunes de 20 ou 30 ans.

Donc, ne vous imposez pas de contraintes. Donnez-vous l’autorisation de sortir et de vous amuser.

Il y a des opportunités et c’est à vous de les prendre sans vous limiter.

Car comme je le disais précédemment, c’est souvent c’est dans la tête. On dit qu’on est trop vieux, qu’on ne peut plus changer.

Mais c’est faux, ce sont des histoires que vous vous racontez. C’est totalement faux.

Et vous ne devez pas croire à cette histoire si vous vous sentez seul(e).

Il y a des moyens de vous en sortir, vous devez le décider et vous donner l’opportunité de le faire.

Il n’y a pas d’âge pour bouger, il n’y a pas d’âge pour s’amuser et il n’y a pas d’âge pour rayonner.

Alors non, ça ne va pas se faire du jour au lendemain. Vous n’allez pas demain, vous sentir rayonnant.

Par contre, si vous commencez à sortir pour vous connecter aux gens, au fur et à mesure, vous allez retrouver du plaisir à vivre, vous allez vous sentir mieux jour après jour.

C’est une question d’habitude à mettre en place dans votre vie.

On ne passe pas d’un état d’esprit noir ou grix à un état d’esprit blanc ou plein de couleurs du jour au lendemain.

Mais on peut le faire sur le moyen terme en se bougeant, en se mettant en mouvement.

Si aujourd’hui, vous avez l’impression d’être dans un tunnel, pensez à quelque chose : un tunnel à une entrée et une sortie.

A un moment donné, vous allez sortir de ce tunnel et retrouver la lumière. Mais pour ça, vous ne devez pas rester inactif dans le tunnel.

Vous devez marcher ou courir vers la sortie.

Donc aujourd’hui, si vous voulez vous sortir de la solitude, si vous ne voulez plus vous sentir seul, vous devez vous mettre en action et dans le mouvement.

C’est possible. Vous pouvez y arriver. Vous avez juste à vous mettre en mouvement et à prendre les bonnes décisions dans votre vie.

Si je vous le répète plusieurs fois, c’est que c’est important.

Ne fuyez pas totalement la solitude

En revanche, il y a une erreur à ne pas faire dans certaines situations, notamment lorsque l’on sort d’une rupture.

Parfois, on va essayer de compenser la rupture en s’inscrivant sur un site de rencontres.

C’est naturel de vouloir compenser et il est facile de nos jours, de rencontrer rapidement de nouveaux partenaires.

On s’inscrit, on peut rencontrer facilement des gens, discuter et sortir avec eux.

Et on va combler notre solitude mais pas forcément de la bonne manière.

En faisant cela, on va se fuir. On va fuir le travail post-rupture nécessaire à notre reconstruction.

Si vous vous êtes fait quitter, il y a un travail de reconnexion à vous-même et de compréhension de la rupture à faire.

Cela permet de se reconnecter à ses émotions et à comprendre pleinement ce qu’il s’est passé dans notre relation précédente et pourquoi elle s’est arrêtée.

Et l’erreur commune, c’est de ne pas prendre du temps pour rester seul(e). On va compenser en sortant immédiatement avec de nouveaux partenaires potentiels.

Ce qui me paraît important, c’est de capitaliser sur la rupture, d’essayer de comprendre l’origine de la rupture et de déterminer si on a des choses à travailler personnellement pour ne pas reproduire les mêmes erreurs dans une future relation.

C’est notamment le cas si vous ressentez un vide intérieur ou si vous êtes en dépendance affective.

Et ce travail, il ne peut se faire que seul. Si vous êtes en couple, vous ne le ferez pas puisque vous attendrez que ce soit votre partenaire qui comble le vide et le besoin en vous.

Donc, il est important de sortir, de s’amuser, de rencontrer des gens, de se reconnecter aux autres.

Mais il est aussi important de se reconnecter à soi et de ne pas se fuir.

Il faut donc une approche équilibrée qui dépend bien sûr de votre contexte.

Pratiquez une activité personnelle créative ou épanouissante

Et pour terminer, si vous vous sentez seule, c’est aussi peut être parce que vous ne pratiquez aucune activité personnelle épanouissante.

Les activités de groupe sont utiles et nous font du bien.

Mais nous avons tous besoin de nous reconnecter à notre source de créativité, comme lorsque nous étions enfants et que nous jouions et inventons des histoires avec nos jouets.

Non, je ne vous recommande pas de jouer avec des poupées, mais plutôt de pratiquer une activité créative, que ce soit l’écriture, le dessin, la peinture, la pate à modeler, la guitare, le piano ou même la cuisine (si on y met de la conscience et un peu de créativité).

Toute activité qui vous permettra de vous déconnecter de la solitude, c’est à dire de ne pas vous sentir seul pendant que vous la pratiquez.

Par exemple, je joue de la guitare. Quand j’en joue, je ne suis plus dans mes pensées, je suis ailleurs ou plutôt dans le moment présent, un peu comme happé par la musique ou comme on pourrait l’être par un film qui nous passionne.

Je ne suis plus là, je vis simplement l’instant présent, et pourtant, je suis seul. C’est ce que permettent les activités manuelles et artistiques.

Les activités artistiques nous amènent du bien-être car elles coupent nos pensées et ruminations mentales.

De plus, créer nous fait du bien.

Et si vous avez envie d’apprendre à écrire des hitoires ou apprendre à dessiner ou autre chose, il y a de nombreuses ressources gratuites sur Internet.

Des vidéos sur Youtube, des livres pour apprendre à pratiquer.

Pour cette raison, je vous recommande de vous trouver une activité créative et épanouissante qui vous fasse ressentir du bien-être.

Vous le verrez, cela vous apportera du réconfort.

Si cet article vous a aidé, laissez un petit commentaire ci-dessous. Et si vous avez des conseils personnels, donnez-les. Cela permettra de les partager avec d’autres personnes qui se sentent seules.

Merci et à bientôt.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Les champs obligatoires sont le prénom et l'email. Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement. 

{"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
Send this to a friend