En Amour, les mots ne comptent pas…

En Amour, les mots ne comptent pas.

Lorsque vous avez lu ce titre, vous vous êtes peut être insurgés : « comment ça ? les mots ne comptent pas… quand je dis à ma copine que je l’aime, je le pense ! Ils sont importants ces mots ».

Peut-être.

Mais laissez-moi vous donner quelques exemples qui vous feront comprendre pourquoi je dis que les mots ne comptent pas.

Pour information, tous les exemples sont basés sur des situations réelles dont les prénoms, âges et durées de relation ont été modifiées pour garder l’anonymat des personnes concernées.

Tout d’abord, l’exemple d’Agnès.

Elle a quitté son mari pour sortir avec Jean. Leur relation a duré 2 ans.

Elle avait dit à Jean que son mari était faible, qu’elle ne l’aimait plus du tout. Qu’elle le détestait.

Elle avait entrepris les démarches pour divorcer.

2 ans après, elle se rétracte. Elle retourne avec son mari et annule la procédure de divorce.

Tout ce qu’elle avait dit à Jean est parti en fumée.

Elle lui a même dit le contraire après la rupture : je ne t’aime plus. Je ne t’ai jamais aimé.

Alors qu’elle lui avait dit le contraire au début de la relation.

Voici maintenant l’exemple de Michel.

Michel est sorti d’une relation longue de 17 ans. Il a 2 enfants. Il s’est séparé il y a 3 mois de sa femme.

Il sort maintenant avec Julie. Tout se passe parfaitement. Ils passent du temps ensemble.

Ils planifient les vacances d’été ensemble. Alors Julie se projette.

Elle se voit avec lui pour de nombreuses années. Cela fait longtemps qu’elle ne s’était pas sentie comme ça.

Avec un homme qui lui dit des mots doux, qui a envie de s’engager et d’avancer à deux.

Mais 6 mois après, Michel lui dit : « finalement, je ne me sens pas prêt. C’est difficile d’oublier la femme avec qui j’ai passé 17 ans de ma vie. J’ai besoin de me retrouver et de m’amuser un peu ».

Le monde de Julie s’écroule car elle se voyait déjà construire quelque chose qui ne verra pas le jour.

Du moins, pas avec cet homme.

Et voici un dernier exemple : Jeanne sort avec Paul depuis 3 semaines.

Dès le début de la relation, elle lui a dit : « je t’aime, je suis super bien avec toi ».

Jeanne et Paul passent beaucoup de temps ensemble. Leur relation est fusionnelle. C’est très fort entre eux.

Paul n’a jamais été habitué à recevoir autant d’amour dans une relation. Alors il est heureux de voir que quelqu’un l’aime autant.

On ne lui avait jamais dit je t’aime auparavant et il a enfin ce qu’il voulait depuis longtemps :quelqu’un qui tient à lui, qui l’appelle tous les jours et qui lui dit qu’il lui manque.

Paul vit un rêve.

Hormis que 6 mois après, Jeanne le trompe et le quitte pour un autre homme.

Pourquoi est-elle partie alors qu’elle l’aimait ?

Pourquoi ce revirement de situation ?

Cela ne servirait à rien de trouver une explication.

Ce qui est important, c’est de comprendre que les mots ne comptent pas.

Parce que ce qui est dit, même si ce ne sont pas des mensonges au moment où on les prononce, ces mots peuvent être effacés en un instant.

Il n’y a que les actes qui comptent.

Si vous vous basez sur ce que l’on vous dit, vous serez déçus.

Oui, c’est sympa de s’entendre dire qu’on nous aime. Ca nous fait du bien.

Mais ça ne veut pas dire qu’on nous aimera toute notre vie.

Ne donnez pas trop de poids aux mots.

Ce sont les actes qui comptent et dans la durée.

C’est facile de dire je t’aime. Ca prend un instant.

Je peux rencontrer une femme et lui dire que je l’aime au bout de deux semaines.

A cette femme que je ne connais pas, finalement.

Si elle attend ces mots depuis longtemps, elle ressentira des émotions fortes. Elle se sentira heureuse.

Mais ce ne sont pas ces mots prononcés qui comptent.

Ce qui compte, c’est ce que je vais faire avec elle au quotidien.

Comment je vais la traiter, la respecter.

Comment je vais me comporter avec elle.

L’attention que je vais lui donner, le temps que je vais lui consacrer.

L’écoute que je vais amener.

C’est ça qui compte.

Et c’est dans le temps que ça va compter.

Car ça a beaucoup plus de valeur que des mots qu’on ne maîtrise pas.

D’ailleurs, plus on nous donne ces mots d’amour rapidement, plus on peux nous les retirer aussi vite.

Il plus facile de promettre que de tenir ses promesses.

Ce ne sont pas les mots qui feront que vos histoires dureront longtemps.

C’est la volonté et les efforts que vous ferez dans votre histoire.

La constance, des ajustements, des efforts et des concessions.

C’est ça qui compte. Pas les mots.

Les mots d’amour sont importants dans la relation.

Ils nous font du bien.

Mais ils doivent être pesés à leur juste valeur.

Si vous vous basez uniquement sur les mots, vous serez déçus.

Ce qui est important, c’est votre relation au quotidien.

Ces moments où votre partenaire vous regarde avec bienveillance, où il vous écoute, où il vous aide dans les moments difficiles que vous pourriez rencontrer, où il vous supporte malgré votre caractère difficile, où il fait quelque chose qu’il n’a pas vraiment envie de faire mais qu’il fait car il sait que cela vous fera plaisir.

C’est ça qui est important.

Et vous, quelle est votre avis sur ce sujet ? Quelle est votre retour d’expérience sur ces mots d’amour et sur ces promesses ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

Les champs obligatoires sont le prénom et l'email. Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement. 

  1. Sandrino bonjour votre message est la sagesse même Effectivement ce qui compte ce sont tous nos ajustements à l’autre et la volonté d’y parvenir .

    Mon compagnon devenu « ex » m’a dit une chose terrible «  il n’y a qu’un seul amour . Il est retourné vers sa femme et ne sait toujours pas s’il a fait le bon choix . Mais cette phrase est comme une condamnation.

    Ceci pour dire que les mots ont un pouvoir réel et qu’il faut savoir s’en départir C’est très dur

    Merci pour votre aide
    Linda

  2. Hello, je valide à 100 % cette article. Tout à fait d'accord.
    Seuls les actes comptent. Les paroles, elles, s'envolent au vent. Surtout en amour, où dire je t'aime est devenu si facile pour certaines personnes…

  3. Le Titre de l’article est un peu racoleur et inexact car il couvre une partie du sujet pour servir un argumentaire, qui certes tiens la route ici mais vous oubliez que dans de nombreux cas les mots comptes et c’est meme aujourd’hui la manière dont on communique qui montre à quel pount l’envie d’unundefineddes partene De prendre soin de la relation et du meme coup de l’autre. Dire je t’aime à tout vas et faire des promesses de planche pourri est certes un fléau dans une relation amoureuse mais cela montre aussi à quel point l’impermanence et les changements qui font qu’aujourd’hui s’engager dans une relation n’est plus vraiment « à la mode » . Les moeurs de notre société ont beaucoup évolué et continuerons. Il est rare de trouver aujourd’hui des personnes qui souhaitent vraiment s’engager sur le ling terme .

    Dans les nombreuses discussions que j’engage avec les femmes que je rencontre, il y a cette peur de l’engagement. Peut-être si ce n’est pas déjà fait, vous pourriez nous offrir votre regard d’expert. dans un article qui couve se sujet ?

    Je prêche évidemment un peu ma paroisse ici, car je sens que j’ai peur de l’engagement et je ne sais pas comment m’en libérer, comment croire à nouveau que c’est possible de m’engage Et donc d’attirer à moi ce type de relation.

    Que pensez vous de cela aussi ?

    Merci pour vos articles très enrichissants et nourrissants

    Virginie

  4. LES DEUX conjugués ensemble comptent, il faut les actes, les comportement mais s'ils ne sont jamais complétés par "les mots bleus", et bien, on doute, il nous manque quelque chose.

  5. Bonsoir Sandrino

    J'ai beaucoup apprécié votre article et je tenais à dire que parfois c'est aussi un comportement qui accompagne aussi les belles paroles et cela rend le revirement d'autant plus dur même si c'était le début de la relation car une relation avortée qu'on pensait voir fonctionner peut être extrêmement traumatisante

    Cette incohérence entre les parolesundefinedle comportement et l'issue malheureuse représente une vraie trahison et cela peut fragiliser au point de compromettre notre avenir amoureux en étant plus capable de s'investir dans les rencontres tant cela vient bafouer notre logique et empêche la guérison.

    La question que je voulais vous poser c'est comment se réparer d'un tel comportement et de telles désillusions et ainsi réussir à faire page blanche pour être à nouveau disposé à rencontrer quelqu'un d'autre ?

    Je vous remercie!

  6. Bonjour Sandrino,

    J'ai beaucoup apprécié votre article et je tenais à dire que parfois c'est aussi un comportement qui accompagne les belles paroles et cela rend le revirement d'autant plus dur même si c'était le début de la relation car une relation avortée qu'on pensait voir fonctionner peut être extrêmement traumatisante.

    Cette incohérence entre les parolesundefinedle comportement et l'issue malheureuse représente une vraie trahison et cela peut fragiliser au point de compromettre notre avenir amoureux en étant plus capable de s'investir dans les rencontres undefined de faire confiance, tant cela vient faire voler en éclats notre logique et empêche donc toute guérison.

    La question que je voulais vous poser c'est comment se réparer d'un tel comportement et de telles désillusions et ainsi réussir à faire page blanche pour être à nouveau disposé à rencontrer quelqu'un d'autre ?

    Je vous remercie!

{"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
Send this to a friend