Vous êtes nombreux à faire une erreur suite à une rupture : celle de vous focaliser sur un ex qui ne veut pas de vous.

Nos histoires ne se passent pas comme on le souhaite, on est en besoin d’amour alors on se tourne vers notre ex. Et on en souffre.

C’est le sujet de l’article de ce jour, en réponse au message de Nathalie :
« Bonsoir Sandrino,

Pendant 4 ans j’ai eu une relation avec des séparations mais toujours des retrouvailles mais on ne se voyait que tous les 15 jours et de temps en temps sur l’heure de midi car c’était un collègue à moi.

En mars j’ai démissionné, il m’a écrit pensant que j’étais malade de ne plus me voir au bureau mais je lui ai dit ce que je pensais vis à vis de lui. Il m’écrivait ensuite un peu près tous les 2-3 mois et en 8 mois nous nous sommes revus 2 fois. Nous avons fini par nous embrasser mais c’est moi qui l’ai un peu forcé.

Quand je lui demandais de m’embrasser il me répondait qu’il en avait vraiment envie mais qu’il ne préférait pas. J’ai insisté et c’est vrai qu’il m’a serré très très fort dans ses bras même lorsqu’on s’est embrassé il serrait très fort mes vêtements.

Mais depuis, j’ai demandé à le revoir mais il trouve toujours une excuse et depuis maintenant 3 mois plus de nouvelles. J’ai laissé tombé malgré que cela me fait énormément de mal.

Je ne comprends vraiment pas son comportement vis à vis de moi. Mais surtout ce qui me fâche c’est qu’il like les photos de ses amis sur Facebook mais jamais les miennes et ça, ça me fait mal. Que dois-je en conclure? »

Je ne connais pas les détails de l’histoire de Nathalie. En revanche, je peux identifier plusieurs éléments importants dans son message.

C’est une histoire qui est née dans un bureau avec un collègue. Cette relation était régulière mais espacée dans le temps, ce qui me laisse penser qu’il y avait un frein à cette relation dès le départ.

Soit cet homme était déjà en couple, soit il ne voulait pas s’investir par manque de sentiments.

Le fait qu’il avait très envie de l’embrasser mais qu’il ne préférait pas le faire, me laisse penser qu’il ne pouvait pas s’engager dans cette histoire avec Nathalie.

Au final, cet homme trouve des excuses pour ne pas revoir Nathalie et ne lui donne plus de nouvelles depuis 3 mois.

Il me manque des informations pour analyser avec plus de pertinence cette histoire (c’est le travail en coaching qui permet de clarifier des détails importants qui n’apparaissent pas dans ce type de message).

Mais cela ne change rien à l’issue de l’histoire : il ne veut pas de relation avec Nathalie.

Nathalie en souffre et s’attache des détails : le fait qu’il like des photos de ses amis sur Facebook mais pas les siennes.

C’est son ego qui la fait souffrir.

Vous êtes nombreux à vous attacher à des détails comme celui-ci.

Arrêtez de vous attacher à ces détails qui vous font souffrir au quotidien. Qu’il like ou pas, ça n’a pas d’importance. Le problème n’est pas là. Vous le savez.

Arrêtez donc de vous attacher à ces détails sans importance.

Pendant que vous vous focalisez sur les photos de votre ex ou son activité sur les réseaux sociaux, vous êtes focalisée sur lui.

Mais lui, il ne veut pas être avec vous.

S’il ne veut pas être avec vous et que vous restez focalisée sur lui, vous perdez votre temps à regarder dans la mauvaise direction.

Vous cherchez quelque chose chez cet homme, quelque chose qu’il ne vous donnera pas.

C’est une perte de temps et d’énergie. Pire, vous alimentez inutilement votre tristesse et une énergie négative qui vous affaiblit au quotidien. Et surtout, qui vous empêche d’avancer.

Mais ce n’est pas à cause de  lui que vous n’avancez pas. C’est à cause de votre comportement.

Aujourd’hui, vous ne vivez pas votre vie. Vous vivez à travers cet homme qui vit sa vie à lui, pour lui.

Arrêtez d’aller sur les réseaux sociaux voir ce qu’il fait.

Arrêtez de perdre votre temps avec quelqu’un qui ne veut pas de vous.

Une minute de donnée à votre ex, c’est une minute de perdue pour vous.

Vous êtes en train de donner votre attention et votre amour à la mauvaise personne.

Recentrez-vous sur la personne la plus importante de votre vie : vous.

Quand on est trop dans le besoin d’amour, on regarde dans la mauvaise direction. On cherche à être rassurée, appréciée, reconnue, aimée par les autres.

Mais vous cherchez au mauvais endroit.

Regardez en vous, cherchez en vous, tout est déjà là.

S’il y a des blessures affectives, il faut les traiter. Si vous devez faire un travail sur vous, faites-le, même si c’est difficile, même si ça prend du temps.

Mais arrêtez de regarder ce que font vos ex. Vous vous détournez de vous et de ce que vous avez à faire : aimer la belle personne que vous êtes et prendre soin de vous.

C’est en changeant de comportement et en prenant soin de vous que vous trouverez un partenaire qui apprécie la belle personne que vous êtes et qui a envie d’une réelle vie de couple avec vous.

Ne perdez pas des années à cherchez l’amour chez la mauvaise personne, celle qui ne veut pas de vous.

Vous avez une réaction ou un témoignage sur cet article ? Laissez votre message ci-dessous. Merci.

En complément de cet article, vous pourriez être intéresse(e) par l’article : se libérer de la dépendance affective.

5 Commentairs

  1. Bonsoir,
    Je me retrouve, la dedans. Même scénario!! pendant 4 ans. Avec un ex de mon adolescence. Manque de sentiment, mensonges. Surememnt. Difficile à comprendre. Moi, c décidé. Même s’il est atteint d’un cancer depuis 6 mois, j’ai encore et encore écouté, repris. Puis il disparaît. Je cours après. Angoisses. Il se fait opéré et ne répond plus. Alors que juste avant, il me disait que j’étais la personne la plus importante. Qu’il me tiendra au courant de tout. C’est normal. Bref, plus de réponse de sa part. Je le croyais encore hospitalisé au bout de 8 jours. J’ai insisté et il fini par me répondre pas content. Qu’il va chez sa mère en province, se ressourcer et qu’il m’appellera en rentrant, pas avant!! et que d’ici la, pas l’envie du tout de communiquer. La ça en est de trop pour moi. J’ai insisté encore et encore, il a fini par décroché son tel. Je lui ai dit que je m’en fiche qu’il ne soit pas content car moi non plus. Et que ce n’est pas la peine de m’appeler en rentrant de chez sa mère, j’en ai rien à faire!! que j’ai cru qu’avec la maladie, il se rapprochait de moi et qu’au final il faut que j’accepte la réalité. Avec ou sans cancer, il reste le même. Je n’attends plus rien de lui. Je suis allée jusqu’au bout, au nom de l’amour, l’amitié qui nous uni. Mais lui à bien profité de ma crédulité. 4 ans, c’est peu cher payé en rendu positif. Quel triste constat!! Et oui, je suis consciente que j’ai mis beaucoup d’énergie la dedans. Du pourquoi, du comment. Des peurs, des angoisses!!! Zut zut zut. Rien à espérer de rien. 4 ans c’est énorme!!! pas une année de plus!!
    Véronique

  2. Bonsoir SANDRINO,
    Merci une fois de plus pour cet article très intéressant qui m’a été vraiment utile.
    Je voudrais savoir si on peut retomber dans la dépendance affective si on arrivait à en sortir.
    Aussi, est-ce que l’hypersensibilité et la dépendance affective sont liées.
    Excellente soirée et à bientôt.

    • Bonsoir,
      Je dirais que si on retombe dans la dépendance affective, c’est que l’on ne s’en est pas vraiment libérée, ou alors le travail n’a pas été complet.
      Et oui, une personne hypersensible a de grandes chances de vivre dans la dépendance ou dans le besoin de l’autre.
      En revanche, tous les cas de dépendance affective ne sont pas liés à de l’hypersensibilité. Il y a de nombreuses autres causes à la dépendance (liées à des blessures pendant l’enfance).
      Bonne soirée.
      Sandrino

    • Bonsoir Tibi,
      Je pense que nous sommes faits pour aimer et être aimés. Et donc vivre des relations amoureuses.
      Est-ce que l’amour de soi peut suffire à être comblé si on n’a pas d’amoureux ? Oui pendant un certain temps.
      Ce que permet l’amour de soi, c’est surtout de faire des choix basés sur l’envie plutôt que des choix basés sur la peur et le besoin.
      et c’est ce qui permet de mieux réussir ses rencontres amoureuses. Donc, est-ce que ça suffit à vivre seul, non.
      Mais cela permet de trouver plus facilement l’amour en couple.
      Bonne soirée.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here