Peut-on changer par amour ?

Peut-on changer par amour ?

C’est la question que se posent des hommes et des femmes qui ne sont pas satisfaits du comportement de leurs conjoints. Ils ne sont pas heureux dans leur couple et se demandent si on peut changer quand on aime quelqu’un.

Vous trouverez la réponse dans cet article.

« On ne change pas, je te dis… »

Pour débuter, je vous propose tout d’abord un extrait du dialogue de la pièce de théâtre « Un air de famille » d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri qui a donné lieu au film éponyme, réalisé par Cédric Klapisch en 1996.

La femme d’Henri est partie de la maison. Elle n’est pas satisfaite et elle lui a dit qu’elle avait besoin de temps pour réfléchir à leur relation. Voici un échange entre Henri et Denis (son employé au café) :

HENRI : C’est nouveau, ça, d’aller réfléchir une semaine, réfléchir à quoi ?… (Un petit temps) Voilà ! Qu’est-ce que je vais leur raconter, maintenant, il vont me dire « elle est où, Arlette ? », je vais leur répondre quoi, moi ? (Un temps. Il cogite) Elle est avec quelqu’un, c’est ça ?

DENIS : Non…

HENRI : C’est quoi, alors ? (un temps) J’ai pas de considération, moi ?

DENIS : … C’est à dire … ?

HENRI : De la considération, je ne sais pas, je comprends même pas ce que ça veut dire, il paraît que je n’ai pas de considération pour elle, qu’est-ce que tu comprends, toi ?

DENIS : Je ne sais pas, que vous la traitez mal, non ?…

HENRI : Moi ? ! Moi, je la traite mal ? !

DENIS : C’est ce qu’elle dit …

HENRI : Je la traite très bien ! De toute façon, on se voit jamais, je voudrais la traiter mal que je n’aurais pas le temps… Je travaille treize heures, je mange, je dors, et voilà… C’est tout ce que je fais ! (Un temps, il accuse le coup) … Pffffff… Je suis dégoûté… Dégoûté…

Un silence. Denis est touché.

DENIS : Elle va revenir… Le temps de se remettre les idées en place, quoi…

HENRI : Ouais… (il en doute) .

DENIS : Ca fait du bien, de réfléchir…

HENRI : Ah bon ?… (Il en doute) Je ne sais pas, si ça fait du bien…

DENIS : Comment, patron, mais vous ne pouvez pas dire ça, la réflexion, patron !… Remettre les choses à plat, faire le tri, peser le pour et le contre…

HENRI : J’appelle ça enculer les mouches, moi…

DENIS : Ah oui, c’est vrai que vous appelez ça comme ça, vous…

HENRI : Si tu te mets à penser à tout, il y a toujours moyen de trouver quelque chose qui va pas, alors euh… On s’en sort plus ! Il te dit quoi, le maire, quand tu te maries ?

DENIS : « Vous êtes unis par les liens du mariage ».

HENRI : Non !

DENIS : Ah si !

HENRI : Avant ! Il te dit quoi, avant ?

DENIS : Je ne sais pas, moi… « Vous vous devez fidélité »… ?

HENRI : Non, non, non, il te dit : « Pour le meilleur et pour le pire » !… Voilà ce qu’il te dit ! Il y a pas à réfléchir, si ça va, tu es content, si ça va pas, tu patientes… C’est comme ça, la vie… Elle me connaît, elle sait comment je suis ? … Bon, je ne vais pas changer maintenant…

DENIS : Et pourquoi pas ?…

HENRI : Parce qu’on est comme on est, on ne change pas, et puis c’est tout.

DENIS : Ah non, non, non, je ne suis pas d’accord, si on décide de…

HENRI : On ne change pas, je te dis !

DENIS : Vous ne voulez pas savoir ce que j’en pense ?

HENRI : Non.

Henri ne voit pas ce qu’il devrait changer. Et selon lui, on ne peut pas changer. On est comme on est.

Le souci, c’est que sa femme n’est plus heureuse dans son couple avec lui.

C’est une situation que je retrouve dans mes accompagnements. On aimerait que notre compagnon (ou compagne) change mais celui-ci ne souhaite pas changer, ou parfois ne comprend pas pourquoi il devrait changer.

Il a toujours fonctionné comme ça. Pourquoi devrait-il changer aujourd’hui ?

Pourquoi devrait-il changer ?

Dans un monde parfait, nous exprimerions notre insatisfaction et notre compagnon ferait des efforts pour changer et nous satisfaire.

Mais il y a deux soucis :

  1. Nous ne sommes pas dans un monde parfait
  2. L’autre n’a pas forcément envie de changer quelque chose (qui est parfois ancré chez lui depuis un moment)

Par ailleurs, si on lui demande de changer quelque chose en lui, il pourrait penser qu’on ne l’accepte pas tel qu’il est. Il pourrait le voir comme un rejet ou une critique de qui il est.

Je ne suis pas en train de dire que l’on ne doit pas faire d’efforts et ne pas évoluer dans notre vie. Mais je souhaite simplement vous faire prendre conscience du ressenti que quelqu’un peut avoir lorsqu’on lui demande de changer.

Bien entendu, s’il a conscience que ce que vous demandez de changer est un comportement nuisible pour son couple et qu’il sait qu’il doit faire un effort pour effectuer ce changement, votre demande ne sera pas perçue de manière négative.

Mais s’il estime que ce changement n’est pas nécessaire ou que ce changement est trop difficile pour lui, voire impossible, il ne répondra pas à votre demande.

D’ailleurs, imaginons le contraire : si votre compagnon vous demandait de changer quelque chose en vous que vous estimez ne pas avoir à changer, comment réagiriez-vous ?

Quelles sont les conditions pour changer ?

Peut-on changer ? OUI mais à certaines conditions :

  1. Il doit réellement avoir envie de changer (motivation intrinsèque) ou trouver un intérêt dans ce changement
  2. Il doit avoir confiance en sa capacité de changer
  3. Il doit trouver les moyens et/ou connaissances pour changer

Vous l’aurez compris : on ne peut pas forcer notre compagnon à changer qui il est s’il n’en a pas envie ou s’il n’est pas convaincu du changement que vous lui demandez.

Et au-delà de la volonté de changer, il doit disposer des moyens pour le faire. Car lorsque le changement est difficile, il est utile d’être accompagné dans cette démarche de changement ou au minimum de trouver une méthode pour changer.

Comment lui demander de changer ?

J’ai dit précédemment que l’on ne pouvait pas forcer l’autre à changer. Cela ne signifie pas que nous devons taire nos besoins ou les problèmes que nous rencontrons dans notre couple.

Nous pouvons exprimer nos besoins ou aborder des sujets qui ont un impact négatif dans notre couple.

Ce qui importe, c’est que l’autre ne le voit pas comme une critique ou un reproche. On utilisera bien sûr les concepts de la CNV.

Je souhaitais d’ailleurs attirer votre attention sur ce point. Nous demandons souvent à l’autre de répondre à nos besoins mais nous ne lui demandons pas forcément quels sont ses besoins.

Peut-être que notre compagnon a des besoins mais qu’il ne les exprime pas. Peut-être qu’il n’est pas satisfait de notre relation mais qu’il ne l’exprime pas.

En d’autres mots, on se préoccupe souvent de ce qu’on veut sans prendre en compte ce que veut notre partenaire.

Et pourtant, la clé d’une relation d’amour durable est d’entretenir une relation de communication, de confiance et d’intimité.

Je vous invite donc à poser des questions de manière régulière (et non intrusive) à votre partenaire afin de savoir ce qu’il aime dans la relation et ce qui lui manque éventuellement. Vous pourriez être surpris des réponses (notamment si vous êtes avec quelqu’un d’introverti qui n’a jamais exprimé ses besoins).

Que faire face à quelqu’un qui ne veut pas changer ?

Imaginons que vous êtes dans une relation dans laquelle le comportement de votre partenaire vous pèse. Vous avez exprimé votre mécontentement et vos besoins mais il fait la sourde oreille. Que faire ?

J’ai identifié quatre options possibles :

  1. Rester et continuer à se plaindre du comportement de l’autre
  2. Rester, endurer et se taire
  3. Rester en acceptant qui il est
  4. Le quitter

Dans la première option, on essaie de faire changer l’autre et on insiste sur ce qui nous dérange. Ca ne fonctionne pas. On agace et on finit par se faire quitter. A éviter.

Dans la seconde option, on reste dans la frustration sans s’exprimer, on souffre. A éviter.

Concernant la troisième option, elle résout le problème mais elle nécessite un travail sur nous afin d’accepter l’autre comme il est. De plus, cette option est possible seulement si ce qu’on accepte est « acceptable ». Je m’explique : si votre partenaire a un comportement malveillant ou négatif envers vous, vous ne devriez pas l’accepter comme il est. Si la relation a un impact négatif sur vous et l’estime que vous vous portez, vous devriez opter pour la quatrième option qui est de le quitter.

Cette quatrième option est celle qui est celle que l’on choisit souvent en dernier. Pourquoi ? Parce que l’on a toujours l’espoir que l’autre change. Alors on attend des mois voire des années qu’il change mais il ne change pas.

Et au bout de plusieurs années, nous avons trop de sentiments pour partir. Alors nous restons et nous sommes frustrés dans notre relation. Parfois, nous en voulons même à notre partenaire pour être qui il est. Parfois on s’en veut aussi de ne pas être parti avant.

En ce qui me concerne, je pense que la meilleure option, après avoir communiqué de manière profonde et sincère avec notre partenaire, c’est de le quitter si nous ne sommes pas heureux dans notre relation.

Les bienfaits de la rupture

Mon objectif n’est pas de vous inciter à rompre. Cependant, j’ai remarqué que la rupture est un déclencheur du changement.

Tant que vous vous plaignez du comportement de l’autre, que vous dites que vous allez partir et que vous restez, pourquoi changerait-il ? Pourquoi ferait-il des efforts ? Il sait que vous avez des sentiments et il pense que vous êtes acquis.

C’est le jour où vous le quittez qu’il prend conscience qu’il a été égoïste ou qu’il n’a pas fait d’efforts pour vous garder.

La rupture apporte une prise de conscience forte dans un couple qui ne fonctionnait pas jusque là.

Le message est clair : tu n’as pas changé. tu ne m’as pas écouté. Je ne suis pas heureux. Je m’en vais.

Ne le voyez pas comme un acte de chantage, surtout pas. Car si vous quittez votre partenaire dans ce but, vous risquez d’être déçu s’il ne revient pas et vous vous en voudrez.

Voyez-le comme un acte de respect envers vous-même. Vous n’étiez pas heureux et vous préférez partir pour trouver une relation qui satisfasse vos besoins.

Car tant que l’on reste avec quelqu’un qui ne nous convient pas, on ne peut pas trouver la bonne personne pour nous. Et on ne peut pas être heureux.

Bien entendu, la notion d’être heureux n’est pas binaire. Il y aura toujours des choses qui ne nous plairont pas chez notre partenaire, des choses que l’on aimerait changer.

Vous devez donc distinguer ce qui est vraiment important et vital pour vous dans la relation pour que vous soyez heureux.

Pour terminer et répondre précisément au titre de cet article « peut-on changer par amour ? » : oui si ce changement est voulu par la personne qui change. L’amour nous amène à changer et à faire des efforts mais nous devons avoir envie de changer.

A vous maintenant, j’aimerais connaître votre opinion et vos réactions sur cet article. Ecrivez votre commentaire ci-dessous ! Et si un de vos amis pourrait être intéressé par cet article, partagez ce lien.

Vous avez apprécié cet article ? Cliquez ici pour découvrir mes formations

11 réflexions sur “Peut-on changer par amour ?”

  1. Merci pour votre message, clair et avec de l'humour aussi dans le dialogue réf pièce de théâtre. Eh oui prendre de ka hauteur sur une situation compliquée permet de comprendre que l'union n'est pas le bonheur à elle seule. Une relation sans les ingrédients fondamentaux, respect, confiance et la joie n'existe pas. Même si ceux sont les ressemblances des 2 êtres qui se retiennent, l'important et je le comprends à 50 ans, sont les défauts de l'autre que notre nature ne pourra pas dépasser, accepter ! J'ai demandé à mon compagnon de prendre un appartement parce que je n'arrive pas à lui faire confiance et qu'en 1 an de vie commune, j'ai constaté des comportements malveillants (se servir de mes confidences, de les problèmes de santé contre moi me rendre responsable du négatif, me juger, me blesser profondément…) et qui plus est, quand le doute est là, ce n'est pas par hasard ! Nous n' avons tout simplement pas les mêmes profondeurs de l'être et nous nous renvoyons les mêmes craintes. Ayant passé 10 ans seule, cette période m'a offert ancrage à mon être, force et discernement XXL entre le paisible et le nuisible. Certes on ne peut pas changer les personnes mais on peut voir les grandes différences et celles complexes en prenant le temps de faire le GRAND tour du propriétaire avant de s'emprisonner dans une histoire nocive… La vie est un apprentissage en tout domaine et chaque expérience amène une pierre à l'édifice de cette vie. On apprend de ses erreurs, une expérience permet de comprendre un point important à revoir pour la suite. Et même une séparation réussie est un plus beau et grand cadeau comparé à une union ratée. Faut être FORT toute la vie en étant convaincu d'être un être de la lumière qui donne tout pour rester en paix avec soi car nous connaissons bien la nature de nos intentions !
    Quand on a jamais cherché à faire le mal, on est protégé et on ne peut pas être malheureux, on est l'amour et il n'y a que cela d'important ! Le livre des 4 accords de Tolthèque a été un guide du beau chemin de la vie, il me permet de conserver un bel horizon quoi qu'il se passe… Bien à vous et merci pour toute votre bonne nourriture de l'âme et de l'esprit.

  2. Ce qui me chagrine c est la rupture inattendue et un non retour de la formation de mon couple. Avec la culpabilité qui ressurgit par ce vide créé et l angoisse de réapprendre à vivre seule ,la peur de la solitude non espérée. Merci de vos propos ils sont réalistes et pratiques.

  3. Bonjour à toutes et à tous et à chacun ,je pense qu'il est mieux dans toutes relation de bien se connaître se découvrir avant d aller plus loin.s engagé dans une relation et demander à l autre de changer du jour au lendemain c est pas évident, venir rompre après avoir supporter une situation… c'est très pénible,une perte de temps inutile . Il est plus facile au début de la relation de se dire ce qui nous plaît ou pas on voit ce qu il faut changer et ce de manière progressive une chose à la fois.
    Merci

  4. NON on ne change pas. Dans les fictions, OUI, mais PAS dans la réalité;
    Dans certains cas, rares, lorsqu'il y a vraiment une prise de conscience suite à beaucoup de souffrance alors on peut changer mais trop tard avec la personne en question. Pour cela, le changement peut intervenir mais face à un(e) autre personne, un autre nouveau départ avec un (-e) autre partenaire. Avec la même ce n'est plus possible car il y eu une accumulation de rancœurs,, de ressentiments, de déception, de blessures qui réapparaîtraient lors de problèmes.
    De toutes manières, on aime comme on est , selon notre nature. Si une personne est douce , elle aimera avec douceur, si elle est caractérielle, elle aimera de manière chaotique etc…………..
    On ne peut pas demander des oranges à un pommier . Beaucoup de personnes s'entêtent à vouloir des oranges malgré tout et forcément elles ne peuvent qu'être déçues.

  5. Cet article m'a confirmé que le partenaire doit avoir conscience de son dysfonctionnement et vouloir changer. Si tel n est pas le cas, la meilleure chose à faire est de le quitter. Ce que j ai fait avec soulagement et sérénité.

    1. Bonjour Catherine,
      j’étais en vacances. Les commentaires étaient en attente de validation. Je suis en train de les valider un à un aujourd’hui.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Send this to a friend