Suis je une relation pansement ?

C’est la question que m’a récemment posée Natacha, une lectrice du blog.

Dans cet article, Je vais résumer le témoignage de Natacha et je répondrai ensuite à 3 questions :

  • Qu’est-ce qu’une relation pansement ?
  • Suis-je une relation pansement ?
  • Peut-il revenir avec moi après la rupture ?

Le témoignage de Natacha

Natacha a toujours essayé de se respecter dans ses relations. Lorsqu’elle a été draguée par Jean, marié, 2 enfants, elle a toujours repoussé ses avances, et ce, malgré son attirance pour cet homme.

Et c’est ce qu’elle a fait à chaque fois que leurs chemins se sont croisés.

Puis un jour, Jean lui annonce qu’il n’est plus avec sa femme. Du moins, il vit encore avec elle mais il n’y a plus rien et ils vont bientôt se séparer.

Il courtise Natacha et elle craque. Ils resteront alors 4 mois ensemble. Natacha décrit une relation passionnelle. Jean semble déterminé dans la relation. Tout se passe à merveille.

Puis un beau jour, après un merveilleux week-end, Jean ne répond plus aux textos. Natacha ne comprend pas. elle cherche à en savoir un peu plus.

Jean lui annonce alors qu’il a besoin de se retrouver, de se reconstruire, de prendre
du temps.

Natacha provoque une rencontre et Jean se dévoile. Il indique qu’il ne veut pas qu’ils se voient, qu’il n’est pas prêt pour continuer leur relation et aller plus loin. Il ne peut pas tirer un trait sur 25 ans de relation et enchaîner une nouvelle histoire avec elle. Il veut rester seul. Il ajoute qu’il est s’excuse mais qu’il ne peut pas continuer comme ça.

Après avoir été aux nues, Natacha est effondrée. Elle m’envoie son témoignage et me demande si elle est une relation pansement. Elle me demande également s’il est possible que Jean revienne par la suite.

Je réponds à ces questions ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une relation pansement ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une relation pansement ?

C’est une relation courte qui intervient rapidement après une rupture d’une longue relation.

La personne qui s’engage dans cette nouvelle relation a l’impression d’être prête à s’investir. Elle est souvent très engagée.

Puis au bout de quelques mois, elle prend conscience qu’elle n’a pas eu le temps de se remettre de sa précédente relation, qu’elle a peut être besoin de se retrouver un peu seule et elle rompt la nouvelle relation.

Cette relation courte aura été une relation qui lui aura permis de « panser » la rupture précédente. D’où le terme de relation pansement.

Si on analyse le témoignage, Jean a toujours apprécié et dragué Natacha. Il s’est donc dirigé tout naturellement vers elle. On pourrait penser par facilité, par peur d’être seul, pour oublier, etc…

Mais ce processus est souvent inconscient. Jean pensait être prêt mais il ne l’était pas, tout simplement.

Cette nouvelle relation lui permettait, bien entendu, de mieux digérer sa rupture. Elle lui permettait de trouver un réconfort. Il avait également l’impression de revivre. Et cela atténuait sa douleur.

Sa relation avec Natacha lui faisait du bien et il pensait même vouloir une grande histoire avec elle. Cela aurait pu se produire dans d’autres circonstances. Et cela pourrait se produire dans le futur.

Mais aujourd’hui Jean n’est tout simplement pas prêt à s’investir dans une nouvelle relation sérieuse. Il s’en est rendu compte au bout de quelques mois et a donc fait machine arrière.

J’ai retrouvé à de nombreuses reprises ce mécanisme : un homme ou une femme en couple depuis des dizaines d’années, dont la relation s’arrête et qui se remet immédiatement en couple dans une relation sérieuse.

Cette relation sérieuse démarre parfois en trombe. Et elle s’arrête aussi vite qu’elle a démarré. C’est systématique.

Dans le témoignage de Natacha, Jean ne lui a pas menti. Il pensait ce qu’il lui disait. Ce qui fait qu’il est difficile pour Natacha d’en vouloir à Jean. Car il pensait ses mots au moment où il les a prononcé (comme lorsque l’on dit à quelqu’un qu’on l’aimera toute notre vie et qu’on ne tient pas notre promesse…).

Êtes-vous une relation pansement ?

Vous vous êtes retrouvé(e) dans l’histoire que j’ai décrit ? Vous pensez être une relation pansement ?

Si c’est le cas, lisez attentivement ce qui suit…

Vous n’ÊTES PAS une relation pansement !

N’utilisez jamais le verbe ÊTRE dans une phrase qui peut vous dévaloriser.

Vous avez connu une relation qui s’est mal terminée. C’est vrai.

Un homme ou une femme pensait être tombé amoureux de vous et s’est trompé. C’est vrai.

Vous y avez cru. Vous avez imaginé une belle et longue histoire et vous êtes déçue. C’est vrai.

Mais ne pensez pas que vous êtes une relation pansement. Ne vous réduisez pas à ce vulgaire terme de pansement.

C’est votre ego blessé qui vous laisse penser que vous n’êtes que ça. Et c’est souvent une vieille blessure d’enfance qui se manifeste à travers ce sentiment de n’être pas grand chose.

Mais votre valeur n’est pas liée à cet homme ou cette femme qui pensait vous aimer et qui s’est trompé.

Tout cela n’a rien à voir avec vous. Rien à voir avec votre valeur.

Votre valeur n’est en aucun cas dépendante de ce que veulent ou pensent les autres.

Devenir une relation pansement, cela peut arriver à chacun d’entre nous. Vous étiez tout simplement au mauvais endroit, au mauvais moment, auprès de la mauvaise personne. C’est tout.

Si vous êtes autant blessée dans cette histoire, ce n’est pas parce que cet homme ou cette femme ne vous aime pas. C’est avant tout parce que vous manquez d’amour envers vous-même.

Donc, au lieu de vous focaliser sur cette relation et cet homme, tournez-vous vers vous, pour faire le travail d’introspection et de connaissance nécessaire à vous donner l’amour dont vous avez tant besoin.

Lorsqu’on est aimé par quelqu’un, on ne sait pas combien de temps durera cet Amour.

Lorsque l’on s’aime personnellement, on sait que cet amour, on l’aura toute notre vie.

Peut-il revenir avec moi après la rupture ?

Natacha posait une dernière question : « il a dit qu’il avait besoin de temps. Peut-il revenir par la suite ? Car j’ai une amie qui était dans la même situation que moi. Son nouveau chéri a décidé de rompre au bout de 3 mois. Il s’est amusé (filles d’un soir, sorties entre amis…) pendant une année puis il est revenu avec elle. Ils sont maintenant ensemble depuis 2 ans et tout se passe bien ».

Oui, il peut revenir…. Mais il peut aussi ne pas revenir !

Donc, Natacha, je vais être clair avec vous, et avec toutes les autres personnes qui nous lisent : souhaitez-vous passer votre vie à attendre qu’il se décide à revenir ?

Les gens qui souffrent dans leurs relations, ce sont ceux qui passent leur temps à attendre.

Vous ne devez pas être dépendante de la décision de quelqu’un qui a 50% de chance d’être négative. Donc, qu’il se décide un jour à revenir ou pas, c’est son problème.

Vous, en attendant, vous devez reprendre votre vie en mains, sans attendre son retour.

Car si vous n’attendez pas, vous gagnez à tous les coups :

  • S’il revient et que vous êtes encore célibataire, c’est tout bon.
  • S’il revient et que vous êtes avec quelqu’un, vous pouvez décider ou pas de revenir avec lui.

En revanche, si vous l’attendez, vous avez une chance sur deux pour qu’il ne revienne pas. Vous vivrez dans le doute et le stress.

Et s’il ne revient pas, vous souffrirez. Vous perdrez confiance en vous. Et vous aurez perdu une ou plusieurs années de votre vie. Est-ce vraiment ce que vous souhaitez ?

Donc attendre ou ne pas attendre ?

On ne perd pas toujours à attendre mais on perd souvent.

Alors que l’on gagne TOUJOURS à ne pas attendre.

Faites votre choix.

Et rappelez-vous que vos choix déterminent votre bonheur.

Soit vous prenez en mains votre vie, votre futur, votre bonheur.

Soit vous attendez que ce soit les autres qui le fassent, s’ils en ont envie et quand ils en auront envie…

Personnellement, je ne laisse jamais quelqu’un choisir mon futur à ma place. JAMAIS.

J’espère que cet article aidera tout les lecteurs et lectrices qui sont dans cette situation à prendre la meilleure décision pour leur bien-être.

Note : si vous êtes intéressé(e) par une démarche d’épanouissement personnelle qui vous aidera à devenir une personne plus épanouie et à mieux réussir vos histoires d’amour, vous trouverez une solution ici.

Une question ? Un commentaire ? Laissez votre message ci-dessous.

Prenez soin de vous.

Je m'appelle Sandrino. Je suis sophrologue et coach en relations amoureuses depuis 2012. J'aide des femmes et des hommes de tout âge à mieux vivre leurs relations amoureuses et personnelles.J'ai connu de nombreuses histoires et de nombreuses ruptures douloureuses. Je suis maintenant en couple depuis 10 ans et l'heureux papa d'un bébé de 2 ans.

8 Commentairs

  1. Bonjour Sandrino,
    Mon cas n’est pas loin de celui de Natacha. J’ai eu une relation avec un homme marié il y a 3 ans. Il ne m’a jamais rien promis mais au bout de 9 mois, nous étions très amoureux et il a pris peur et à tout révélé à sa femme. Cette rupture brutale m’a plongé dans une dépression pendant plus d’un an. Mais j’ai souhaité garder le contact avec lui, par mail. Au bout d’un an, un jour ou j’avais désespérément besoin de lui, il est venu et notre histoire a recommencé différemment mais nous sommes toujours « ensemble ». En décembre nous étions à nouveau très proches, et j’ai l’impression qu’il a eut à nouveau les mêmes peurs. Cette fois il a nié face à sa femme. Il dit qu’il m’aime, qu’il ne sait pas comment son couple va tenir à la retraite dans 3-4 ans. Suis-je aussi une femme pansement? Une roue de secours au cas où?
    Merci de ton aide…

    • Bonjour,
      Si vous êtes avec un homme marié depuis plusieurs années, si vous êtes retournée avec lui, si vous vous assimilez à une roue de secours, c’est tout simplement que vous ne vous aimez pas.
      Donc, plutôt que de vous demander si vous êtes une relation pansement ou une roue de secours, ou ce qui va se passer d’ici 3-4 ans quand ce monsieur sera à la retraite, vous devriez vous bouger et entreprendre une démarche visant à vous aimer.
      Vous ne pouvez pas continuer à vivre votre vie dans le regard de l’autre, et surtout, dans une demi-relation cachée, qui, si elle s’arrête un jour, vous laissera seule et sans amour (car vous ne vous en portez pas).
      Donc, reprenez le contrôle de votre vie en mains et faites ce travail personnel pour trouver cet amour en vous. Car pour l’instant, vous vous détournez de vous.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Merci Sandrino d’avoir pris le temps de me répondre. Je sais après une thérapie de 5ans que je ne me porte pas assez d’amour, c’est quelque chose qui m’etait Complètement inconnue jusqu’a Ces dernières années. L’apprentissage est très difficile, j’ai longtemps assimilé cela à de l’egoisme ( qui pour moi est un défaut). Je sais maintenant que c’est différent mais pour autant je ne sais pas comment faire pour m’aimer vraiment, cela est très confus pour moi. Mon amour très sincere pour lui, m’empeche De le quitter, sans doute la peur du vide, de la solitude. Je sais que cela devra arriver un jour mais cela me faire peur et me rend triste..je n’ai pas envie de retomber dans une dépression sévère comme il y a deux ans….
        Merci de ton aide
        Françoise.

      • Bonjour Françoise,
        dans ce cas, il faut profiter du fait que tu sois en couple pour faire ce travail sur toi. Afin qu’un jour, tu puisses arrêter la relation par toi-même, plutôt que de subir une rupture alors que tu ne t’aimes pas. Car tant que tu ne feras pas ce travail, tu agiras par peur et par besoin.
        Petite question à ce sujet : tu as fait 5 ans de thérapie et tu n’a pas résolu ton problème. Quelle type de thérapie ? Et sais-tu pourquoi cette thérapie n’a pas fonctionné ?
        Prends soin de toi.
        Sandrino

  2. Bonjour Sandrino,
    Merci beaucoup pour cet article.
    Vous êtes tellement clair, direct et honnête dans vos conseils et analyses si bien qu’on sort toujours mieux averti après lecture.
    Merci encore.

  3. Merci Sandrino pour cet article.

    Je suis dans le cas similaire. Mais je pense qu’il ne faut pas attendre le retour de l’homme. Il faut continuer à vivre même si l’on aime la personne. Il ne faut pas perdre son temps à attendre quelqu’un qui est perdu! Moi je l aide en prenant de temps en temps de ces nouvelles et comme lui aussi mais je n attends rien de cette relation!

    S il se rend compte un jour de ma valeur, tant mieux dans le cas contraire, tant pis pour nous deux!

    Ce n’est pas toujours simple mais comme vous le dites il faut s aimer soi-même, c’est important et continuer à vivre, chercher à faire denouvelles rencontres.

    Merci encore Sandrino pour vos articles qui nous aident beaucoup et aussi pour vos conseils
    Cordialement,
    Lou

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here