Comment résister au retour de mon ex ?

Comment résister au retour de mon ex ?

C’est la question de Mélissa, à laquelle je réponds dans cet article.

Tout d’abord, voici un extrait de son message :

« Bonjour Sandrino,

je me suis séparée de mon partenaire il y a 2 mois à la suite de mensonges et de son infidélité.

J’ai coupé le contact pour mieux avancer, et pour l’instant, tout se passe bien.

Le souci, c’est que mon ex revient pas à pas dans ma vie.

J’évite de rentrer dans son jeu car il manipule souvent pour arriver à ses fins, mais c’est parfois difficile car j’ai du mal à être seule (j’ai un passé de dépendante affective).

Aurais-tu des conseils pour me permettre de résister à son retour ? Merci. »

Contrairement à de nombreuses personnes qui tentent désespérement de revenir avec leur ex, Mélissa souhaite l’inverse : elle souhaite résister au retour de son ex.

Le problème de la dépendance affective

Tout d’abord, une remarque importante : lorsque l’on est en dépendance affective et que l’on a du mal à être seule, le plus difficile, ce sont les premiers mois de célibat.

Quelqu’un qui n’a jamais vécu seule n’a pas ou plus l’habitude de se retrouver face à soi-même.

Elle a souvent pris l’habitude de fuir son célibat et de se mettre en couple, quitte à ce que ce soit avec des partenaires toxiques dans des relations insatisfaisantes.

Ce qui au final, les dessert. Puisqu’une fois qu’on est en couple dans un cadre négatif ou toxique, on a du mal à en sortir.

Donc, si vous savez que la personne que vous avez en face de vous est un manipulateur ou qu’il n’est pas honnête avec vous, évitez d’entrer en relation avec cette personne car vous aurez énormément de mal à sortir indemne de cette relation.

Concernant Mélissa, elle n’a pas l’habitude d’être seule et c’est dans ces premiers mois où elle doit tenir bon.

Elle a commencé à se reprendre en mains et tout risque de s’écrouler si elle se tourne vers son passé.

Voici maintenant les approches à privilégier pour mieux résister au retour de son ex.

Développer son cercle social

Je le répète dans de nombreux articles et vidéos car c’est important : vous devez absolument développer votre cercle social.

Et c’est encore plus le cas, si vous n’avez pas d’amis proches.

Oui, ça peut prendre du temps.

Oui, ça peut être difficile selon votre contexte (âge et lieu de vie).

Mais c’est indispensable pour votre équilibre.

Nous sommes des êtres sociaux. Nous avons besoin de contacts, de chaleur, de soutien et de bienveillance.

C’est ce que nous apportent nos amis et nos potes.

Or, que se passe-t-il si vous n’avez pas d’amis ?

Vous faites peser votre bonheur sur votre partenaire uniquement.

Et vous vous attachez aux mauvaises personnes car vous n’avez personne d’autre autour de vous.

Donc, que ce soit difficile ou pas. Que vous soyez retraité ou que vous ayez 30 ans : développez votre cercle social (lire mon article : comment faire de nouvelles connaissances).

Prendre conscience de votre courage

Je vais être honnête avec vous : il n’y a pas de secret.

Il vous faudra faire preuve de force, de volonté et d’une grande détermination pour résister à votre ex.

Vous pensez probablement que vous n’êtes pas capable d’être fort(e) et déterminé(e) car vous pensez être « faible », surtout si vous êtes en dépendance amoureuse.

Mais c’est faux. Vous n’êtes pas faible.

Dans mes accompagnements, je remarque ces hommes et ces femmes qui ont enduré des situations très difficiles où elles ont été trahies, manipulées, maltraitées et qui sont restées dans ces relations.

Vous pourriez penser que c’est un acte de faiblesse.

Je pense que l’on peut voir la situation sous un autre angle : c’est un acte d’une grande détermination de rester avec quelqu’un qui nous fait souffrir.

Il faut de la force et du courage.

Donc, je sais que vous avez du courage car vous avez souvent enduré des situations très difficiles.

Et si vous preniez ce courage, cette force, cette détermination que vous avez eu à rester dans vos relations précédentes où vous souffriez, et que vous les utilisiez pour résister à votre ex ?

Je sais que vous en êtes capable.

Se focaliser sur les aspects négatifs de votre ex

Parfois, on idéalise notre relation avec notre ex.

Ou bien on oublie volontairement tout ce qui nous a fait souffrir dans notre relation.

Ou on diminue la portée négative sur notre vie d’un retour avec notre ex.

On revient car c’est plus facile que de reconstruire sa vie.

Pourtant, si vous revenez avec votre ex, vous le connaissez déjà, et vous savez ce qu’il se passera dans la relation.

Si vous savez d’emblée que c’est un mauvais choix, pourquoi faire ce choix ?

Pourquoi revenir dans une relation où vous serez malheureux(-se) ?

Oui, redevenir célibataire et repartir à zéro, ce n’est pas facile.

Mais au moins, on peut choisir quel type de vie on veut.

On peut faire des choix qui seront meilleurs que ceux de notre passé.

On peut choisir la vie, le bien-être, le plaisir, le bonheur pour nous, de manière durable.

Tout est possible. Tout est à (re)construire.

C’est ça qui est motivant : vous pouvez choisir le bonheur.

Vous y avez le droit, vous avez juste à faire le bon choix.

Quand votre ex reviendra dans votre vie, je vous conseille donc d’écrire sur papier tout ce qu’il y a de négatif à revenir avec lui.

Vous écrivez tout le négatif et vous gardez cette feuille près de vous chaque jour.

Et je vous recommande également d’écrire sur une autre feuille ce que vous souhaitez sur le long terme.

Je vous donne un indice : vous souhaitez être heureux(-se).

Souvenez-vous de cela car selon le choix que vous ferez, revenir ou pas avec votre ex, vous tendrez vers le haut, vers le bonheur, ou bien vous tendrez vers le bas, vers le passé, vers la relation insatisfaisante avec votre ex.

En conclusion

Chaque choix de votre vie a une incidence sur votre futur.

Lorsque vous aurez à faire un choix, souvenez-vous de l’impact positif et négatif de chacune de vos options.

Ecrivez-les pour faire votre choix en pleine conscience, et non pas sur le coup de la peur.

C’est ce qui vous donnera la force de résister.

Et gardez à l’esprit que le cercle social et l’épanouissement personnel sont des éléments indispensables à votre équilibre.

Ne les négligez pas. Développez-les car ils constituent la richesse de la vie (interactions externes et épanouissement interne).

J’espère que cet article vous aura aidé et motivé pour faire le bon choix.

Laissez-moi un message ci-dessous pour me le faire savoir.

PS : réussir ses histoires d’amour, ça s’apprend ! Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir mes conseils gratuits par email.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Les champs obligatoires sont le prénom et l'email. Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement. 

  1. Bonjour Sandrino,
    Je suis effectivement dans ce cas où je ne dois pas rouvrir une porte à mon ex. Pour l’instant il semble me laisser tranquille, mais j’ai subi un très gros choc à la rupture qui a été soudaine et ne laissait rien presagée. C’était une relation toxique car cet homme est en couple mais bien sûr ça ne fonctionnait plus avec sa femme, c’est une relation qui a durée 6 ans avec des hauts et des bas. En fait par 2 fois j’ai arrêté la relation tellement c’était invivable et me détruisait. Mais là tout allait bien, il me téléphonait tous les soirs depuis 2 mois et boum il a rompu sans sommation invoquant des graves problèmes familiaux et me demandant de ne pas poser de questions ni de lui écrire ! Ce fut un terrible choc… Il m’a envoyé un SMS un mois après me donnant des nouvelles, je n’ai pas répondu mais 3 jours après j’ ai essayé de l’appeler, il n’a pas répondu et depuis plus rien. Je ne parviens pas à tourner la page Sandrino, je suis malheureuse car je suis dans l’incomprehension totale.
    Ton article est vraiment bien et motivant, mais la douleur est tellement profonde et omniprésente que je ne sais plus comment faire pour l’enlever.
    Les actions dont tu parles je les mets déjà en place :voir du monde, élargir son cercle social(bien que pdt le confinement c’était impossible), je fais beaucoup de sport. La rupture s’est produite au mois de février. Aujourd’hui je ne sais plus quoi faire pour accélérer le processus pour m’en défaire. Aurais tu un conseil s’il te plaît ?

    1. Bonjour,
      J’étais en grande dépendance affective et si j’avais vu les vidéos de Sandrino, je serais partie bien avant…. J’ai enduré trop de souffrances pendant 15 ans (45 ans de mariage quand même !) et je me suis « oubliée ». J’ai quitté cet homme il y a plus de 2 ans et je suis libérée de son emprise. Quel bonheur ! Quel soulagement ! Je revis/ La solitude ne m’a jamais fait peur, vu que j’étais bien souvent seule durant la semaine car il ne rentrait que le we. Maintenant j’ai vraiment repris ma vie en mains et je suis heureuse comme jamais je ne l’ai été. Je suis partie en vacances seule l’année dernière et je remets ça cette année. J’ai des amis fidèles qui ne m’ont jamais lâchée. Mon mari ne les aimait pas mais n’a pas réussi à me détourner d’eux. C’est une grande chance car, sinon, je ne sais pas comment j’aurais fait car il me « tenait ». Finalement, c’est lui qui serait presque à plaindre car il ne sait pas rester seul et se prend toujours des maîtresses qui ne sont pas équilibrées. Moi je n’ai plus besoin de béquilles affectives. Dommage que je n’aie pas connu les conseils de Sandrino avant…. Mais on ne refait pas l’histoire. Merci, Sandrino, pour tout ce que vous faites et votre façon de conseiller sans jamais juger.

    2. Bonjour Linda,
      ton problème n’est pas de résister au retour de ton ex aujourd’hui.
      C’est celui de surmonter la rupture et de travailler sur toi pour ne plus te retrouver dans ce type d’histoires.
      J’ai remarqué que de nombreuses maitresses sont en dépendance affective.
      C’est pour cette raison qu’elles endurent des années de relations cachées.
      Au final, elles ressortent amoindries de la relation.
      Mon conseil : focalise toi sur toi et entreprends une démarche plus profonde que celle de voir du monde.
      Le cercle social est un indispensable mais ne se substitue pas à un travail « interne ».
      Prends soin de toi
      Sandrino

  2. Merci beaucoup pour ton conseil Sandrino, reste à savoir comment m’y prendre pour un travail »interne »?
    Prend soin de toi egalement👍😉

  3. Quel beau timing… J’avais besoin de ca la, ce soir. Je dois rester focus sur ce qui ne va pas chez lui. Pas sur ce que j’adore et cheris. Sinon je choisis de lui ouvrir la porte demain matin…

  4. Dommage j’avais pas lu ton article avant sinon je n’aurais pas insister pour revenir avec mon ex. Je savais que cela allait etre difficicile mais j’etais surtout dictée par la peur que par la raison. Est ce que je regrette? Le temps le dire mais j’ai remarqué qu’il n’a pas vraiment changé et ce qui a occasionne la rupture reviendra peut etre encore…

{"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
Send this to a friend