Comment se faire respecter : les 7 fondamentaux

Comment se faire respecter ?

En particulier : comment se faire respecter dans son couple, que l’on soit avec un homme ou une femme ?

Découvrez 7 conseils qui vous aideront à vous faire respecter dans vos relations.

Considérez-vous comme quelqu’un d’important

Tout d’abord, on ne peut pas respecter quelqu’un qui ne se respecte pas.

Si vous vous rabaissez, si vous vous laissez aller, si vous vous laisser malmener, on ne vous respectera pas.

Donc, si vous souhaitez vous faire respecter, vous devez en premier lieu considérer que vous êtes quelqu’un d’important.

Quelqu’un d’important ne signifie pas de vous croire au dessus des autres ou plus important que les autres, mais tout simplement de prendre votre place dans le couple, d’avoir le droit de vous exprimer, de donner votre avis et d’avoir un avis différent des autres.

Cela signifie également le fait de ne pas s’oublier dans la relation et le fait de se faire passer avant l’autre.

Cela vous semble égoïste ?

Non. Ce n’est pas égoïste de penser à soi. C’est humain.

Vous pensez à vous et vous pensez à l’autre. C’est une notion d’équilibre.

Comme le fait de donner son amour à l’autre et de penser à se donner de l’amour à soi.

Si vous basculez trop dans un comportement « tout faire pour les autres et rien pour soi » , vous ne vous ferez pas respecter.

Vous êtes important·e et vous devez vous considérer comme tel.

Apprenez à dire non

Etant donné que vous êtes quelqu’un d’important, il est possible que vous n’ayez pas envie de faire tout ce que l’on vous demande.

Si vous n’avez pas envie de répondre favorablement à une demande ou un service, osez refuser et dire non.

Dire non à quelque chose que l’on ne souhaite pas faire, c’est se dire oui à nous-même.

C’est nous respecter.

Bien entendu, dans un couple, et notamment sur le long terme, nous sommes amenés à faire des efforts pour que la relation fonctionne.

On a envie de faire plaisir à notre partenaire ou nos enfants ou nos parents, et on acceptera quelque chose que l’on n’a pas vraiment envie de faire.

On le fera « pour faire plaisir ». C’est naturel.

Mais cela ne doit pas être la règle de fonctionnement. Sinon, on retombe dans l’oubli de soi avec les conséquences que cela implique.

A noter que les personnes qui ne savent pas dire non sont parfois en dépendance affective, ce qui les empêche de se faire respecter.

Exprimez vos ressentis avec bienveillance

L’erreur classique des personnes trop gentilles qui essaient de s’affirmer, c’est de :

  • prendre sur elles sans ne rien dire puis exploser de colère
  • ou de se plaindre constamment du fait de ne pas se sentir respecté

En résumé, elles expriment leur mécontentement de manière « négative ». C’est à dire soit par la colère soit par des reproches et critiques.

Bien entendu, cela ne fonctionne pas.

Ou si cela fonctionne, c’est de manière négative puisqu’elles vont envenimer leur relation avec leur partenaire (et peut être se faire quitter par ce partenaire qui reprochera de se plaindre tout le temps…).

Alors comment exprimer un mécontentement de manière bienveillante ?

Tout simplement en utilisant les concepts de Communication Non Violente.

Le concept est que vous devez exprimer vos ressentis avec le « je » plutôt que le « tu » et faire une demande associée, sans jugement, ni reproches.

Exemple : « lorsque tu me parles sur ce ton, je me sens triste, j’ai l’impression de ne pas être importante pour toi. J’aimerais que tu me parles sur un ton plus chaleureux et bienveillant ».

Je vous conseille de lire mon article sur la Communication Non Violente, c’est un sujet à part entière.

Ne menacez pas, agissez !

Lorsque l’on ne se sent pas respecté, on a tendance à menacer l’autre : « Si tu continues, je m’en vais… », « j’en ai marre de subir ton comportement… »…

Le souci, c’est que l’on se plaint, que l’on menace l’autre mais que rien ne se passe.

Alors, l’autre continue à nous traiter de la même manière, et peut-être même, à se plaindre de nos plaintes !

Comment voulez-vous que l’on vous respecte si vous avertissez, si vous menacez, mais que rien ne se passe ensuite.

Vous continuerez à vous plaindre et on finira par vous quitter.

Mon principe de vie est simple : si votre partenaire de vie vous traite mal, vous parle mal ou vous rabaisse, et si rien ne change après l’avoir averti avec bienveillance, quittez-le !

Vous avez souvent peur de prendre des décisions fortes comme celles-ci. Alors vous vivez dans une relation médiocre à supporter quelqu’un qui ne vous respecte pas.

Et rien ne peut changer. Vous êtes comme dans une prison où vous souffrez mais vous avez la clé pour en sortir.

C’est votre choix.

Soyez cohérent dans vos décisions

Il y a une notion importante et centrale dans toutes nos relations : la cohérence.

Si vous n’êtes pas cohérent, on ne vous respectera pas.

Par exemple : si vous menacez l’autre de le quitter, qu’il continue et que vous ne le quittez pas, vous manquez de cohérence.

Ou si lorsque vous prenez une décision, vous faites un pas en avant, deux pas en arrière, vous n’êtes pas crédible, vous manquez de cohérence.

Et si dans une certaine situation, vous demandez à vous faire respecter, et que cette situation se reproduit, vous laissez faire, vous n’êtes pas cohérent.

Ce concept de cohérence est fondamental dans toutes nos relations (notamment avec les enfants lors de leur éducation).

Définissez vos limites

Pour vous faire respecter, vous devez fixer ce qui pour vous est « tolérable » et « non tolérable », « acceptable » et « non acceptable » et réagir de la même manière selon ces critères.

Ce sont vos limites à ne pas franchir.

Bien entendu, vous n’avez pas un petit cahier avec votre liste de limites, que vous présentez à vos nouveaux partenaires afin qu’il sache ce qu’ils peuvent faire 😉

En revanche, vos limites doivent être exprimées dès que la personne en face de vous, dépasse cette limite.

Exemple : si vous avez défini que votre partenaire ne doit jamais vous rabaisser, et que cela se produit, vous devez lui demander d’arrêter de le faire (en utilisant bien sûr les concepts de Communication Non Violente).

Et bien entendu, vous devez appliquer le concept de cohérence à ces limites pour qu’il n’y ait pas de malentendu sur ce que l’autre peut faire ou ne pas faire.

Ce concept de limites concerne votre amoureux, mais aussi toutes vos autres relations : vos enfants, vos parents, vos amis et vos relations professionnelles.

Une règle d’or concernant ces limites : Vous devez les fixer et les faire respecter dès le début d’une relation.

Car si votre partenaire a pris l’habitude de ne pas vous respecter pendant des mois, voire des années, vous aurez énormément de difficultés à le faire changer d’habitude.

Votre schéma relationnel sera ancré en lui/elle.

On ne change pas les règles d’un jeu en cours de route. Jamais.

Respectez les autres

Mon dernier conseil est simple : traitez les autres comme vous aimeriez que l’on vous traite, avec bienveillance, respect et sans jugement.

Car il est important de se faire respecter, mais une relation va dans les deux sens, et il ne faudrait pas tomber dans l’extrême inverse : se faire respecter mais ne pas respecter les ressentis et besoins de l’autre.

Pour qu’une relation dure sur le long terme, et qu’elle soit de qualité, les deux partenaires doivent être chacun à l’écoute de l’autre, tout en respectant chacun, leur propres besoins.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le.

Et si vous souhaitez des conseils pour améliorer votre vie personnelle et amoureuse, inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir mes conseils.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Les champs obligatoires sont le prénom et l'email. Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement. 

  1. Merci encore! Vos conseils sont dits de façon claire, simple. Vous rendez accessible ce qui nous semble inaccessible souvent inconsciemment. Merci !

  2. Bonsoir,
    Tout a l'air si simple dans vos articles et tellement logique et vrai!
    Pourtant c'est bien difficile à applliquer !
    Merci pour vos articles
    Yvette

    1. Et il paraît que c’est encore plus difficile lorsque l’on pense que c’est difficile 😉
      Tout est possible si vous le souhaitez et que vous faites les bons choix pour vous.
      J’ai foi en vous. Et vous ? 🙂

{"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
Send this to a friend