Il se peut que vous soyez à un doigt d’être vraiment heureux.

Mais vraiment.

Cela vous est-il déjà arrivé que, malgré le fait que tout se passe bien a priori dans votre vie, vous ne vous sentez pas bien à 100% ?

Si vous avez l’impression qu’il vous manque quelque chose mais vous ne savez pas forcément quoi, j’ai peut-être une piste pour vous.

Il se peut que cela soit à cause de vos relations sociales.

Oui vous avez bien lu.

note : cet article a été écrit par Lirone du blog Révolution Positive.

Il se peut que vous ayez dans votre vie des relations toxiques.

Oui. Et encore mieux pire : vous n’en avez peut-être même pas conscience.

serpent toxique

Il faut que vous sachiez une chose : les relations toxiques sont vraiment nocives pour vous. Ce genre de relation agit comme un poison qui va petit à petit vous détruire.

Et je ne pèse pas mes mots. J’ai vu de nombreuses personnes dont la vie a été détruite en partie à cause de leurs « amis » ou de leur relation conjugale.

On ne s’en rend pas forcément compte. Le temps passe et pourtant ça ne va pas forcément en s’arrangeant.

Les personnes toxiques vous bouffent votre bonheur à petit feu. Vous ne serez jamais heureux avec elles ou alors cela ne sera qu’un bonheur éphémère qui viendra et qui repartira aussitôt.

Parce que comprenez bien une chose : Avoir des relations sociales saines et de qualité est primordial pour son bien-être.

Il y a même une expérience qu’on appelle l’expérience interdite qui montre que les relations sociales sont une des clés du bonheur.

Bon, si vous êtes un lecteur assidu du blog de Sandrino qui traite très bien de ce sujet, je ne vous apprends rien en vous disant cela.

Certains vont même me dire :

« Bien sûr que c’est important d’avoir de bonnes relations sociales Lirone ! Qui voudrait la présence de personnes malsaines dans sa vie ? C’est évident… »

Yes en effet. Vous avez raison.

Cependant, c’est plus subtil que ça. Je vais vous expliquer pourquoi.

Est-ce qu’on vous a déjà dit qu’il y a toujours un gap (NDLR Espace) entre théorie et pratique ?

Vous avez beau savoir toute la théorie, vous ne serez pas forcément en mesure de l’appliquer correctement. Surtout les premières fois.

Vous pouvez connaître superbement bien un sujet, cela a beau être évidence pour vous mais vous pouvez avoir la tête dans le guidon et ne pas avoir assez de recul sur celui-ci.

Ici, c’est pareil avec les relations toxiques.

Vous êtes pris dans le rythme frénétique de votre vie et vous êtes parfois entourés de personnes toxiques sans même que vous vous en rendiez compte. Et ça, c’est terrible.

Telles des sangsues qui vous prennent votre énergie sans que vous vous en rendiez compte.

sangsue toxique

De plus, si par exemple vous êtes quelqu’un qui manque de confiance et d’estime personnelle, il est encore plus dur de remarquer la présence de relations toxiques dans votre vie parce vous vous créez une réalité qui est fausse.

Et cette réalité peut être vraiment déformée.

Regardez par exemple les femmes qui sont battues par leur mari, qui inconsciemment apprécient ça et retombent à chaque fois dans le même schéma en tombant à nouveau sur des hommes qui les battent.

Bon, c’est un sujet complexe et on ne va pas rentrer dans le débat, mais ce que je veux que vous compreniez (et je vais le répéter) est la chose suivante : dans votre réalité à vous, il se peut que vous pensiez que les relations vous conviennent et sont saines alors qu’en réalité elles sont toutes autres.

C’est ça la subtilité.

Ne vous inquiétez pas. C’est parfois moins subtil que ça et vous en avez peut-être conscience. Cependant, peut-être que vous ne savez pas forcément comment vous en détacher. Et c’est là que j’interviens ! =D

Dans cet article, vous allez :

  • Apprendre à détecter les relations toxiques dans votre entourage.
  • Apprendre à sortir d’une relation toxique que vous entretenez peut-être

Sachez que le processus ne va pas être facile. Il n’est jamais agréable de se rendre compte que certaines personnes nous sont toxiques depuis le début et il est surtout difficile de se libérer de ce genre de relations.

Cependant, je tiens à vous rassurer : c’est toujours le début le plus difficile. Par la suite, lorsque vous aurez les bons outils à votre disposition, il sera plus facile de filtrer les personnes qui arrivent dans votre vie.

Enfin, je terminerai cette introduction pour vous dire que vous pouvez avoir une relation toxique avec n’importe qui : votre boss, votre copine, votre mari, votre ami, votre belle-mère, etc.

Et chacune de ce type de relation sera perçue différemment. Le truc est que pour chaque type de relation, on pourrait creuser plus en détail et voir des spécificités à chacune de ce type de relation.

Par exemple : est-ce que votre petite copine ou petit copain est toxique pour vous ? Dans cette réponse, il y a des éléments propres à cette situation.

Cependant, ce n’est pas le but de cet article. Ici, je vous informe sur le sujet et je vous donne des points généraux qui peuvent vous aider pour tout type de relation de manière générale.

Et ça c’est cool, pas vrai ?

Vous êtes prêt ? Parfait.

Pourquoi et comment reconnaître une personne toxique ?

Avant de reconnaître une personne toxique, je vais à nouveau insister sur le fait qu’une personne toxique ne va pas vous apporter du bienfait.

Les personnes toxiques vous ralentissent dans la conquête de vos objectifs. Voire pire : Elles vous en empêchent d’une façon ou d’une autre.

Elles vous découragent d’être ambitieux et de suivre vos rêves en vous semant le doute.

Ces mêmes personnes affectent votre niveau d’énergie général, sans même vous parler de stress et d’anxiété qu’elles peuvent vous procurer. Ceci sans parfois vous en rendre compte.

Comprenez bien une chose : pour laisser place au bonheur, vous devez laisser place à des changements.

Ces personnes occupent de la place dans votre vie. Beaucoup de place. Et vous empêchent définitivement de vous épanouir.

les relations toxiques

L’idée est donc de laisser place à des relations plus saines qui vont vous tirer vers le haut et vous apporter des bénéfices dans votre vie.

Préférez avoir deux trois amis de qualités que des dizaines d’amis volatiles.

Enfin, sachez que vous avez beau avoir toute la volonté du monde, vous ne pourrez pas changer la personne dans l’immédiat. Vous perdrez encore de l’énergie inutilement.

Idem, c’est illusoire de penser qu’avec le temps cette personne changera (ou alors d’ici à ce qu’elle change, de longs mois voire même de longues années seraient écoulés parce que le changement n’est pas immédiat encore une fois).

Vous êtes responsable de votre bonheur. Vous devez par conséquent vous prendre en charge et agir par vous-même pour vous en sortir et sortir de cette relation qui ne mènera nulle part.

Les questions que vous devez vous poser

Voici quelques questions que vous devez vous poser pour voir si vous êtes face à une personne toxique.

Sachez prendre ces questions comme un tout. Ne pensez pas forcément que vous êtes face à une personne toxique si la réponse à une de ces questions est oui.

Si par contre vous répondez par la positive à plusieurs de ces questions, vous pouvez vraiment commencer à vous demander si ça vaut le coup de rester avec cette personne.

  • Est-ce que vous êtes constamment en train de l’aider dans sa vie à résoudre ses problèmes ? Toujours dans l’urgence et sans forcément de retour ?
  • Est-ce qu’elle a une attitude de victime c’est-à-dire qu’elle s’apitoie sur son sort et qu’elle rejette toute responsabilité à chaque fois ?
  • Est-ce que cette personne vous tient responsable de tous ses malheurs ?
  • Est-ce que cette personne est constamment négative et ne fait que se plaindre et voir les choses qui ne vont pas ?
  • Est-ce que vous avez de l’appréhension rien qu’à l’idée de la voir ou à chaque fois que vous la voyez  ? Vous n’êtes peut-être pas forcément à l’aise ?
  • Est-ce que vous vous sentez à chaque fois vide d’énergie après avoir passé du temps avec elle ?
  • Est-ce que vous devenez plus facilement irritable, triste ou déprimé quand vous êtes avec genre de personne ? Est-ce que c’est une personne qui a besoin toujours de créer un conflit ou de faire des remarques ?
  • Est-ce que vous avez l’impression qu’il faut à chaque fois que vous tentiez de l‘impressionner ?
  • Est-ce que tout va dans un seul sens ? Vous avez l’impression qu’elles ignorent vos besoins et n’acceptent pas quand vous dites non à une de leur demande ?
  • Est-ce que cette personne vous dévalorise et/ou vous sous-estime ? Est-ce qu’elle juge beaucoup votre entourage ?
  • Est-ce que cette personne parle beaucoup trop et vous écoute peu ?
  • Est-ce qu’elle vous bat ?
  • Est-ce que vous avez bizarrement du mal à lui faire confiance ? Peut-être sentez-vous qu’il y a quelque chose de louche ?

Grâce à cette série de questions, vous prenez conscience de ce qui se passe au niveau de vos relations.

Et qui dit prise de conscience, dit action probable. Pourquoi je dis probable ?

Parce que malheureusement, ce n’est pas parce qu’on a conscience d’un problème qu’on va agir. Cependant, en étant conscient d’un problème, on a cette possibilité d’agir.

Attention toutefois

Cependant, je tiens à mettre votre attention sur deux choses importantes en vous proposant ces questions :

  1. Elles assument que vous êtes quelqu’un avec la tête sur les épaules et qui sait ce qu’il fait de manière générale. En effet, comme tout est une question perception, si vous avez une mauvaise estime de vous-même et pas de confiance de manière générale, les réponses à ces questions peuvent être déformées et vous aurez peut-être des réponses qui sont positives, mais qui en fait ne reflètent pas la réalité.
    Par exemple : si vous êtes toujours négatif, votre biais de négativité vous montrera une réalité qui colle le plus à cette perception.
  2. Jugez par le temps et non sur un coup de tête. Je m’explique : il se peut que cette personne en question subisse une période difficile dans sa vie. Par conséquent, elle peut avoir certains comportements négatifs alors que ce n’est pas son comportement habituel. Si vous vous posez ces questions, attendez un laps de temps suffisant pour prendre une décision. C’est important ! Parce que sachez que même avec une relation saine, il peut y avoir parfois des difficultés, mais en tant qu’ami(e)/copain/copine c’est votre rôle de l’aider aussi. Tout est dans la juste mesure.

En fait pour résumer un peu tout ça, je dirais que tout est une question d’équilibre.

équilibre et sérénité

Il faut que vous arriviez à percevoir en fin de compte si la relation est équilibrée. Si vous sentez que la relation est loin d’être équilibrée, il y a alors un abcès à crever. Il y a quelque chose sur laquelle vous devez vous pencher.

Exercice

Pour cette première partie, je vous encourage donc de réaliser l’exercice suivant surtout si vous ne savez pas forcément comment vous y prendre et que cette notion de relations toxiques ne vous est pas encore familière :

Prenez une feuille de papier et notez ligne par ligne toutes les personnes que vous fréquentez le plus. Ensuite pour chaque personne, vous allez vous poser chacune des questions énumérées ci-dessus. Ensuite, pour chaque réponse positive, vous mettez une petite barre.

À la fin, vous comptez le nombre de barres propres à chaque personne.

Laissez ensuite reposer votre esprit.

Une à deux semaines après, vous allez refaire la même chose sur une nouvelle feuille. Vous suivez le même processus.

Une fois cela réalisé, comparez vos deux feuilles et regardez s’il y a une différence ou non. Comme nous sommes souvent influencés par notre humeur du moment, il est difficile parfois d’être objectif dans nos réponses. Ainsi, en le réalisant plusieurs fois, on a plus de recul sur la chose.

Pour toutes les personnes qui ont plusieurs barres, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que je l’ai toujours connu comme ça ?
  • Est-ce que cela reflète vraiment sa façon d’être et sa personnalité ? Est-ce qu’un événement a eu lieu récemment qui a pu provoquer en elle ce genre de comportement ?
  • Est-ce que son entourage arrive aux mêmes conclusions que vous ? Par ses fréquentations, est-ce que ces réponses peuvent vous étonner ?

Encore une fois, c’est important de se poser ces dernières questions pour être sûr que vous avez affaire à une personne qui est réellement toxique pour vous.

Stop.

C’est bon ? Vous avez réalisé cet exercice ?

Si c’est le cas, vous pouvez continuer (attention je vous ai à l’œil ;)).

Bien.

Cette première partie n’est pas facile, car vous allez vous rendre compte de certaines choses. Vous allez peut-être repenser à des comportements qui vous paraissaient anodins pour vous, mais qui finalement étaient des comportements toxiques.

Vous allez peut-être vous prendre une claque, mais comprenez bien que parfois c’est nécessaire pour avancer.

Sachez que c’est un mal pour un bien.

Vous allez peut-être avoir des difficultés à quitter cette personne ou lui en parler, mais dites-vous bien que c’est une bonne chose pour vous.

La question qui vient tout naturellement est la suivante :

Comment s’en sortir et comment se désintoxiquer ?

Voici un processus en quatre étapes pour vous libérer d’une relation toxique.

1. Décider

tendre la main

Tout changement débute par une volonté. Maintenant que vous avez identifié une probable relation toxique, demandez-vous ce que vous avez à gagner à rester avec cette personne ?

Vous devez réaliser que pour évoluer, vous devez faire évoluer votre environnement. C’est un fantasme de penser que les choses vont changer d’elles-mêmes.

Je le répète encore et je le dis beaucoup sur mon blog : c’est un fantasme de penser que les choses vont changer d’elles-mêmes.

Pensez à nouveau aux effets négatifs sur votre personne et sur votre vie si vous laissez encore la porte ouverte à cette personne.

Quels sont les objectifs que vous souhaitez réaliser ? Qu’est-ce que vous voulez améliorer chez vous ? Est-ce que cette personne vous aidera dans cette quête ?

Vous devez être confiant dans le fait qu’en devenant la personne que vous souhaitez, vous rencontrez de nouvelles personnes qui seront dans la même dynamique que vous !

Pour ma part, lorsque j’ai fait un gros tri dans mes relations sociales il y a quelque temps, j’étais inquiet de me retrouver seul.

Au final, je vais vous dire une chose : ce sont des bullshits (NDLR Des conneries).

Parce que si vous êtes dans un bon état d’esprit, vous ferez toujours de nouvelles rencontres et des rencontres enrichissantes et bénéfiques pour vous.

Par contre si vous restez avec des relations qui ne vous conviennent pas, vous n’aurez pas la place et l’état d’esprit pour accueillir de nouvelles personnes dans votre vie. Des personnes qui pourraient être moteur pour vous.

2. Commencer

un couple qui parle

Dès lors que la volonté est présente, il faut agir. Sinon ça ne sert à rien.

Vous êtes d’accord ?

Bien.

Chacun aura ici sa propre méthode. Choisissez-en une qui vous convienne.

Vous avez globalement deux méthodes :

  • La version hard : du jour au lendemain, vous faites un trait sur la personne concernée.
  • La version soft : petit à petit, vous prenez vos distances avec la personne concernée.

Peu importe la méthode que vous choisirez, n’oubliez pas la chose suivante :

Vous pouvez vous excuser auprès de la personne d’être distant mais dans aucun cas vous êtes obligé d’expliquer la raison. Si vous avez envie d’entreprendre cette démarche d’explication, cela vous regarde, mais encore une fois, vous n’êtes pas obligé. Cela ne regarde que vous en fin de compte.

Pourquoi ?

Parce que cette personne n’est peut-être pas dans un état d’esprit d’écoute et elle peut prendre votre démarche comme une critique violente envers elle.

Soyez cependant toujours ouvert d’esprit et compatissant. Soyez ouvert à la possibilité que cette personne puisse changer par la suite.

3. Coupable, tu ne seras pas

se vouloir du bien

Quand les deux étapes précédentes ont été réalisées, un sentiment très fort vient parfois prendre place dans votre esprit : la culpabilité.

Sachez une chose : vous êtes votre meilleur ami. Vous avez engagé ce changement pour VOUS et pour votre bien-être. Si vous ne prenez pas la responsabilité de votre propre vie, personne d’autre ne le fera.

Beaucoup de personnes confondent détachement et abandon.

Non.

Ce n’est pas le cas !

Vous vous écartez de sa vie parce que vous prenez un autre chemin et qu’elle continue le sien. Elle n’est pas laissée sur la route, sachez-le.

Enfin, comprenez une dernière chose : vous n’êtes pas dans l’obligation de garder chaque personne que vous avez rencontrée dans votre vie. Peu importe les raisons, les gens évoluent et c’est normal qu’en cours de route, des personnes de notre cercle social s’éloignent pour laisser place à de nouvelles personnes.

C’est comme ça. C’est la vie.

4. S’ouvrir aux changements

prendre son envol

Génial ! Vous avez réalisé le plus difficile. Cette étape devrait être plus simple et naturelle pour vous.

Vous êtes content ? =D

Parce que si vous êtes arrivé jusqu’à cette étape, c’est que le sentiment d’évolution personnelle est déjà bien ancrée en vous.

Maintenant que vous avez laissé de côté cette relation problématique, vous avez libéré un espace non négligeable dans votre vie.

Cette espace, vous allez l’utiliser pour laisser entrer une nouvelle personne dans votre vie et/ou pour enfin mieux avancer dans votre vie.

Vous allez vous sentir plus en harmonie et beaucoup plus en phase avec vous en plus d’avoir une augmentation de votre confiance en soi et de votre estime personnelle, car en ayant réalisé tout ceci, vous vous rendez compte d’une chose : de votre valeur personnelle.

Oui votre valeur personnelle.

Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais vous avez beaucoup de valeur et beaucoup de potentiel.

Cela picote vos yeux quand vous lisez cela ?

Frottez-vous les yeux et relisez la phrase alors. Vous comprendrez que je ne raconte pas de pipeau ;).

Je crois au potentiel de l’être humain. Je crois que vous avez du potentiel énorme !

Alors, ne le gâchez pas avec des personnes qui ne veulent pas votre bien.

Ce n’est pas facile surtout quand ça fait longtemps qu’on est avec ces personnes en question, mais si vous voulez avancer et évoluer, il faut parfois faire des sacrifices.

Et encore, sacrifices, c’est un peu trop violent parce qu’au final c’est un mal pour un bien.

Vous savez, j’ai vu beaucoup de personnes évoluer de manière incroyable après avoir laissé tomber certaines de leurs anciennes relations qui leur avaient posé le grappin dessus.

Parce que c’est juste fondamental d’avoir de bonnes relations sociales ! C’est une des premières conséquences au non-bonheur des gens.

Le bonheur c’est vivre en harmonie et être en phase avec des personnes qui sont dans la même dynamique d’esprit que vous, qui vous encourage et qui vous pousse vers le haut. Et non l’inverse sinon c’est la dégringolade.

D’ailleurs en parlant de bonheur, c’est l’axe principal de mon blog. Si vous souhaitez aller plus loin et avoir des exercices concrets basés sur la psychologie positive et la science du bonheur pour devenir plus heureux, vous pouvez vous rendre sur cette page. Vous serez en plus informé du nouveau contenu.

Maintenant, j’ai deux questions pour vous :

  • Dans mon histoire personnelle, est-ce que je veux en être la victime ou le héros ?
  • Est-ce que je veux perdre mon énergie et mon temps pour des personnes toxiques au lieu de me consacrer sur des projets de vie beaucoup plus importants ?

Je compte sur vous et j’ai confiance en vous.

Merci pour votre attention.

Lirone du blog Révolution positive

4 Commentairs

  1. J’adore cet article. Parfois nous avons tendance à émettre des doutes sur nous-même, nous ne sommes pas en constante d’énergie positive. Nous passons pas le haut le bas, donc notre jugement de la relation avec la personne soit « toxique » n’est pas juste sans faire votre expérience « d’intervalle de deux semaines » sur plusieurs périodes et dans des situations différentes. Il se peut qu’elle n’est pas toxique et qu’elle traverse une mauvaise passe. Je me demande si la personne toxique aurait le profil d’égoïste, narcissique et d’insatisfait. Se plaindre ou se montrer victime ou looser pourrait être une attitude subconsciente typique de la personnalité toxique afin de profiter de votre bonté et votre aide sur tous les plans psychologique, financière, sécurité, et travail. Quand on a des principes humaines fondés sur des valeurs de partage et d’aide, les toxiques s’infiltrent pour sucer ou adopter ces valeurs à leurs profits. Personnellement, je me suis fais avoir plusieurs fois, maintenant ce qui m’empêche d’être heureux c’est le grand manque de confiance aux gens surtout les filles.

  2. Bonjour Sandrino

    Merci pour vos articles toujours aussi intéressants. Je vous ai écrit plus tôt il y a quelques mois parce que j’ai été très déprimée quand mon ex est parti. J’ai fait et je fais toujours du cheminement personnel depuis. Il me disait que j’étais une relation toxique. C’est ce qui fut le plus difficile à accepter et comprendre.

    Je me suis sentie détruite et plus bonne à rien. Finalement j’ai compris que c’était la relation et non moi qui était toxique. Nous sommes deux bonnes personnes mais trop différentes alors ensemble ça devient conflictuel parce que soit on fait tout seul soit chaque fois qu’on fait quelque chose ensemble un des 2 est malheureux.

    J’ai rencontré quelqu’un dans les dernières semaines qui est merveilleux. On se ressemble et on veut mutuellement le bien de l’autre. Ce n’est que lorsque j’ai rencontré cette personne que j’ai compris la définition de relation toxique.

    Ce sont les relations et non les personnes dans le sens où nous avons tous une personne qui nous convient mieux qu’une autre peu importe la relation famille amour travail. Parfois on peut couper les liens et d’autres fois non (exemple je ne peux pas changer mes collègues ni ma famille ) mais on peut changer l’essence de la relation. Certains seront dans nos intimes et d’autres non.

    Merci pour tout. C’est toujours un plaisir de vous lire.

  3. Salut Léon,
    Merci pour votre commentaire et ravi que l’article vous ait plu.
    Vous avez raison sur le fait qu’il ne faut pas juger sur une seule situation et sur un moment donné parce qu’en effet, la personne peut être dans une situation difficile de sa vie. Au contraire, se poser la question sur du moyen terme et voir avec du recul en se posant les bonnes questions si la personne concernée est toxique ou non. C’est juste.
     » Quand on a des principes humains fondés sur des valeurs de partage et d’aide, les toxiques s’infiltrent pour sucer ou adopter ces valeurs à leurs profits. » Ouais c’est le piège ! Je me suis fait avoir plusieurs fois aussi…et c’est dur quand on s’en rend compte surtout lorsqu’on a accordé sa confiance personnelle. Il est plus dur ensuite de retrouver une confiance envers les autres et on est plus sur la méfiance. C’est dommage. C’est pour cela, qu’il faut être sensibilisé à cette notion et se poser régulièrement des questions et voir si la personne en face de nous est positive pour nous ou pas. Après comme tout, on est pas sans faille et on peut se tromper. Le tout est de se relever et de ne pas mettre tout le monde dans le même paquet.
    Merci Léon en tout cas et au plaisir de vous lire ici ou sur le blog.

    Lirone

  4. Bonjour Virginie !
    Merci pour votre commentaire très intéressant. C’est effectivement une nuance à prendre en compte et c’est vrai que je n’en ai pas parlé dans l’article.
    Je suis d’accord avec vous dans le fait que c’est aussi une question de perception de la personne en face. Si deux personnes ne se correspondent pas sur certains points, une des personnes en question pourrait considérer l’autre personne comme étant quelqu’un de toxique, car elle se convaincra dans sa tête que cette personne n’est pas forcément bonne pour telle ou telle chose. Puis ça finira par se faire ressentir dans la relation et ça finira par impacter l’autre.
    Comme la relation ne fonctionnera pas comme souhaité, on aura plus tendance aussi à remettre la faute sur l’autre et à dire que finalement c’est l’autre qui doit changer, sans forcément se poser des questions sur soi.

    Au final, une relation, c’est une question d’harmonie et le tout est de se sentir mutuellement bien. Même s’il y a des hauts et des bas, si la relation dans l’ensemble est positive, c’est du tout bon et c’est le principal.
    En fait, c’est une question de ressenti et il faut de temps en temps (que cela soit sur les relations ou dans sa vie de manière générale) se poser des questions dans un but qui est toujours le même : progresser.

    Je vous souhaite tout le bonheur dans votre relation Virginie !

    Au plaisir de vous lire ici ou sur mon blog 🙂
    Lirone

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here