Faut-il coucher le premier soir ?

C’est une question que les hommes ne se posent généralement pas. En revanche, de nombreuses femmes se la posent régulièrement.

Alors, si vous êtes une femme, devez-vous repousser ce moment ou profiter du moment présent ?

C’est le sujet de cet article.

Une histoire de moeurs

Je pars du principe que si vous vous posez la question du premier soir, vous êtes dans une optique de relation sérieuse.

J’exclus donc, dans cet article, tout ce qui a trait a de brèves relations sans lendemain. Et je vous conseille également de lire l’article Comment devrait débuter une bonne histoire d’Amour.

En ce qui concerne la première nuit, Les hommes ont plus de chance que les femmes. Nous pouvons coucher le premier soir sans que cela soit perçu négativement. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans le sens inverse.

Une femme qui couche le premier soir reste de nos jours une situation encore mal perçue par certains hommes qui assimilent cet acte de manière négative.

Et sachez qu’ils ne vous le diront pas forcément puisque cette perception est parfois inconsciente.

Si vous cherchez une histoire sérieuse, vous devez simplement en prendre conscience.

Je ne couche pas le premier soir

Il y a bien longtemps, j’ai fait la connaissance d’une femme par une amie commune. Nous nous sommes revus en soirée pour boire un verre. Nous avons échangé un premier baiser puis je l’ai raccompagnée chez elle.

Je lui ai naturellement proposé de poursuivre la soirée chez moi…

Elle a refusé avec le sourire et m’a dit : « je préfère attendre, je ne voudrais pas que tu penses que je suis une fille facile… ».

Je lui ai rétorqué que c’était stupide (oups, ça commence bien ;)) car retarder ce moment de quelques jours ne changera pas mon opinion sur elle.

Je n’ai cependant pas insisté. Nous nous sommes revus deux jours après et… avons passé la nuit ensemble.

Pas besoin d’être Nostradamus pour prédire ce qui devait arriver 😉

Au final, si mon objectif était de passer une seule nuit avec elle, je n’aurais pas eu à attendre bien longtemps.

Et si son objectif était de me montrer qu’elle n’était pas une fille facile en me faisant patienter 48 heures, cela m’aura plus amusé que convaincu.

Montrer que l’on n’est pas une fille facile…

En fait, montrer que l’on n’est pas une fille facile ne tient pas simplement au timing de la première nuit.

On peut coucher le premier soir sans être perçue comme une fille facile. Tout est une histoire de comportement, de contexte et de feeling qui feront votre image auprès de l’homme avec qui vous coucherez.

Mais si vous voulez absolument éviter qu’on vous prenne pour une fille facile, la meilleure preuve reste de ne pas passer à l’acte le premier soir et  faire plus ample connaissance pour montrer que vous cherchez quelque chose de plus qu’une nuit. C’est votre choix.

Ou bien vous pourriez aussi estimer que si un homme avec qui vous couchez le premier soir vous considère comme une fille facile, alors vous n’avez rien à faire avec lui.

Vous filtrez ainsi naturellement les hommes pour ne garder que ceux qui ont la même ouverture d’esprit que vous ou ceux qui vous correspondent le plus.

Et si on attendait un peu avant de le faire ?

En ce qui me concerne, je n’ai pas de mauvaise opinion d’une femme qui couche le premier soir. Pourquoi un homme pourrait le faire et pas une femme ?

En revanche, si je suis particulièrement intéressé par une femme et que je compte avoir une relation sérieuse avec elle, je peux très bien attendre une, deux ou trois semaines avant de le faire. Ce n’est pas cela qui remettra en cause mon intérêt pour elle.

Pourquoi ?

Tout d’abord parce que si je souhaite passer une partie de ma vie avec quelqu’un, je peux bien attendre un peu pour coucher avec elle. Ensuite car cela permet de faire monter le désir, de se connaître un peu mieux, et de continuer ce jeu de séduction jusqu’à la première nuit.

La majorité des amis hommes à qui j’en ai parlé ont la même vision : ils peuvent attendre et préfèrent d’ailleurs un refus de coucher de la femme lors de la première soirée !

Surprenant, n’est-ce pas ?

La première (et la dernière) nuit…

Mais parfois on patiente pendant plusieurs jours ou semaines avant de coucher ensemble pour la première fois. Et malgré cela, l’histoire se termine rapidement après la première nuit.

Si cela vous est déjà arrivé, il y a plusieurs raisons possibles.

La première raison est que l’homme, malgré son intérêt pour vous, peut avoir été déçu sexuellement de la première nuit et estimer que vous n’êtes pas compatible sexuellement avec lui. Cela peut également se produire dans le sens inverse, c’est à dire que la femme est déçue et préfère ne pas prolonger la relation.

La seconde raison, c’est qu’il vous a manipulée. Il vous a laissé croire qu’il s’intéressait à vous pour vous mettre dans son lit et il était prêt à attendre plusieurs semaines pour que cela se produise. Une fois qu’il a eu ce qu’il voulait, il trouvera un prétexte pour rompre la relation. Ce sont généralement des hommes avec un profil séducteur qui aiment enchaîner les relations. C’est leur expérience et leur assurance qui font d’ailleurs leur succès.

Bien entendu, quelqu’un qui est de mauvaise foi et qui sait manipuler obtiendra toujours ce qu’il veut, le premier soir ou deux semaines après. On peut donc faire attendre quelqu’un et se faire jeter après la première nuit. Vous ne devez pas le prendre pour vous. Ce n’est pas lié à vous, c’est lié à l’autre.

Vous pouvez être manipulée par un partenaire potentiel. Prenez-en conscience et acceptez-le. Il faut du temps pour connaître quelqu’un. Et quand on couche le premier soir, on n’a généralement pas le temps de bien se connaître.

Bien entendu, manipulateur ou pas, si la première nuit sexuelle a été un échec, on ne vous le dira généralement pas. Heureusement car cela vous ferait de la peine. Et malheureusement car vous ne comprendrez pas la véritable raison de l’échec de la relation.

On en revient à la thématique de la vérité dans les relations. Doit-on dire la vérité ou pas dans ce type de cas ? J’avais abordé ce sujet dans  l’article : Arrêter une relation : doit-on dire la vérité ou trouver une excuse ?

Contexte, feeling et coup de foudre

Il y a aussi des rencontres qui ne nous laissent pas réfléchir. Parfois le contexte et le feeling d’une rencontre se prêtent à coucher le premier soir. C’est naturel, il faut y aller, ne pas remettre au lendemain. Il y a une osmose, une alchimie et on sent qu’il ne faut pas réfléchir et se laisser porter par le moment présent.

Dans ce cas, c’est facile, on ne se pose pas de questions. Carpe Diem.

Mais dans ce cas, il faut aussi être honnête avec soi-même. Certaines personnes veulent coucher le premier soir sans assumer l’incertitude du lendemain. C’est à dire qu’elles se plaignent du fait que l’autre n’a pas envie de continuer après la première nuit.

Quand on couche avec un partenaire, homme ou femme, qu’on connait à peine, il faut accepter la possibilité qu’il n’y ait pas d’histoire à l’issue de cette nuit. C’est le risque à prendre. Si vous n’êtes pas capables d’assumer, ne couchez pas le premier soir.

Il insiste et vous met la pression

Parfois, vous n’avez pas très envie de le faire le premier soir mais l’homme (ou la femme…) insiste. C’est généralement l’homme qui insiste auprès de la femme mais je connais des femmes qui étaient motivées pour le faire et pas l’homme 🙁

Mon opinion, c’est que si l’homme vous met trop la pression alors que vous ne savez pas trop si vous en avez envie, ne le faites pas. Il faut savoir suivre son instinct et son envie plutôt que l’envie de l’autre. Cela afin de prendre du plaisir et d’être réellement satisfaite de cette expérience sexuelle.

Je connais aussi des femmes qui couchent le premier soir par peur que l’homme soit déçue qu’elle ne couche pas et qu’il ne veuille pas continuer la relation si elles le font attendre.

Mon conseil reste le même : couchez par envie et plaisir. Pas par peur. Ne prenez jamais de décision dans votre vie par peur…

Si vous ne le sentez pas, ne le faites pas. Ecoutez vos envies.

Conclusion : devez-vous coucher le premier soir ?

En conclusion, il n’y a pas de réponse type. Tout dépend du contexte, de votre feeling et de vos envies à court ou long terme. L’important est de ne pas vous laisser influencer par l’autre, de le vouloir et d’assumer votre choix.

Voici néanmoins un récapitulatif qui vous aidera à prendre votre décision.

Couchez le premier soir si :

  • vous en avez vraiment envie
  • vous sentez que c’est le bon moment
  • vous pensez que cela ne nuira pas à votre relation

Ne couchez pas le premier soir si :

  • vous ne le sentez pas
  • vous n’en avez pas vraiment envie
  • vous avez envie de faire un peu plus ample connaissance avant de le faire
  • vous avez envie de faire monter le désir

En ce qui me concerne, j’ai apprécié les deux situations. Le fait de coucher le premier soir dans un puissant élan de désir immédiat avec quelqu’un que je venais de rencontrer le soir même. Et le fait d’attendre trois semaines avant de coucher avec un désir qui était monté graduellement pour aboutir sur une magnifique nuit tant désirée 🙂

Et vous ? Homme ou femme, quel est votre avis sur ce sujet ? N’hésitez pas à donner votre avis en laissant un commentaire ci-dessous. Merci.

23 Commentairs

  1. Je pense que sur le principe, la majorité des hommes n’aiment pas les filles qui couchent le premier soir (sondage personnel).
    En pratique, quand tout se passe bien sur le moment et si les intentions sont sérieuses, cela ne change rien.

    Les mecs qui souhaitent coucher avec une fille et qui ensuite reprochent à la fille de coucher le premier soir, sont des idiots.

    Il faut le faire si on le souhaite mais surtout si on l’assume – comme dit Sandrino : avec le risque que ça n’aille pas plus loin si le garçon est con 🙂 Mais dans ce cas-là, vous auriez mieux fait de ne pas coucher avec un con.

    • Merci Lilou pour ton message. Bon… un garçon qui ne veut pas aller plus loin qu’une nuit n’est pas forcément un con, sauf s’il a laissé délibérément fait croire qu’il y aurait une suite… Mais comme je disais, parfois au bout d’une nuit, on sent que ça ne va pas marcher côté sexe. Et ça, on ne peut pas forcément le prévoir…

  2. Bonjour. Pour ma part, j’ai couché avec mon ex au bout d’une semaine et pour une fois c’est plutôt la fille qui s’est montrée désireuse de ça. J’en garde un excellent souvenir mais comme tu le dis si bien Sandrino tout est question de contexte et de feeling. Ce qui a marché avec une fille ne marchera peut être pas avec une autre.

    • Bonjour Hugo et merci pour ton message. Laisser attendre la fille est aussi une bonne option, surtout afin de lui montrer que l’on ne s’intéresse pas à elle que pour une nuit.

  3. Bonsoir, mon copain refuse de me voir si je couche pas avec. soit disant qu’il saurait pas resister et qu’il ne veut pas a avoir a me forcer. moi je pense que si il ne respecte pas mon choix c’est qu’il ne m’aime pas suffisamment…

    • Bonjour Marie,
      Depuis combien de temps êtes-vous avec lui ?
      Ce n’est pas juste une question d’amour. Quand on sort avec quelqu’un, à un moment ou un autre, on a envie de faire l’amour avec.
      Bien entendu, il ne faut pas vous forcer mais pourquoi n’avez-vous pas envie de faire l’amour avec lui ?
      Bonne journée.
      Sandrino

  4. Bsr moi c’est mario.j’ai rencontré ma copine on a fait deux semaine puis passer à l’acte sexuel.je l’aime bien mais les question qui me viennent en tête sont les suivantes:est elle vraiment sérieuse?ne fait elle pas ça avec tous les hommes quelle rencontre?merçi de me repondre svp

    • Bonjour Mario,

      Une fille peut très bien coucher le premier soir et être sérieuse.

      On fait l’amour quand on en a envie avec quelqu’un et il n’y a pas de délai spécifique à suivre. D’ailleurs, lorsque vous avez fait l’amour ensemble au bout de 15 jours, elle pourrait aussi se poser la même question que vous mais à votre sujet 😉

      Je donne le conseil aux filles de ne pas coucher le premier soir pour éviter d’être mal jugée et car je pense que lorsqu’on veut une histoire sérieuse avec quelqu’un, on n’est pas obligé de le faire dès le premier soir.

      Ne vous posez donc pas la question.

      Si vous sentez que vous êtes bien avec elle, que c’est réciproque, et que vous souhaitez avoir une belle histoire, oubliez ces considérations car elles ne vous serviront à rien, hormis gâcher les bons moments que vous passez ensemble.

      Bonne journée.

      Sandrino

  5. Bonjour ça fait dix ans que je connais cet homme et il y a deux semaines il m’a dit que je l’attirais et le moment et les circonstances ont fait qu’on s’est embrassé mais il y a eu une telle alchimie qu’on est passé à l’acte 3jours plus tard…puis plus de nouvelles pendant 4jrs…puis un coup de fil de sa part et on s’est revue 3 jrs après… je n’arrive pas à savoir quels sont ces motivations, il n’est pas très bavards mais j’ai peur qu’il ne me voit que comme un plan c..? J’ai l’impression que le courant passe mais je ne sais pas si je dois m’attendre à une relation sérieuse…est ce qu’il lui faut du temps ? Est ce qu’il me voit comme une fille facile? Je suis un peu perdue…

    • Bonjour Sandrine,

      il n’y a que lui qui peut répondre aux questions que vous posez.

      Le début d’une relation de ce type est fragile et il ne faut pas laisser de place aux non-dits.

      Alors posez-lui la question simplement : « suis-je un plan cul ou est-ce que je t’intéresse pour autre chose ? ».

      Bien entendu, ce n’est pas parce qu’il vous répond que vous n’êtes pas un plan cul que c’est une histoire d’amour.

      En début de relation, on ne sait pas toujours ce que l’on attend, on ne se connait pas toujours bien (dans votre situation, c’est différent mais vous n’arrivez quand même pas à communiquer avec lui).

      En revanche, ne couchez pas à nouveau avec lui sans vous parler un minimum. Partagez des choses ensemble. Si vous ne vous voyez que pour coucher sans vous parler, c’est sympa mais pas forcément ce que vous attendez.

      Dernière chose : êtes-vous une fille facile ? Je ne sais pas… et lui, est-ce un homme facile ? 😉
      Ne vous posez pas la question.

      Sandrino

  6. Bonjour Sandrino,
    je couche avec lui le premier soir
    Je peux eesperer quelque chose de sérieuxavec lui
    Comment savoir si il m’aime vraiment

    • Bonjour,
      si vous avez couché avec lui le premier soir, c’est que votre relation est récente.
      Vous ne pouvez pas savoir s’il vous aime vraiment dès le début de la relation.
      l’amour vrai prend du temps à venir, ce n’est pas comme le coup de foudre.

  7. Bonjour,

    Je sors avec un homme qui m’attire aussi bien dans sa façon d’être de voir les choses que sexuellement. Je suis quelqu’un qui aime le sexe mais je n’ai pas envie de faire sentir ce côté là de moi. Malgré ça nous avons flirté (c’était le 1er rendez vous ) j’avais envie de plus mais je me suis contrôlée de peur d’être mal jugée. J’ai tellement eu d’histoires qui se sont mal passées que j’ai envie de me preserver de ça. Pour moi j’ai échoué hier soir rien qu’en flirtant. Ce matin je suis mitigée je me pose trop de questions. Quand je lis votre article j’ai envie de me laisser aller et en même temps j’ai peur d’être déçue encore une fois. Et c’est pour cela que j’avais stoppé toute relation avec un homme ça va faire quasiment un an. Je lui en ai parlé et essaie de me rassurer en m’expliquant qu’il est quelqu’un de sérieux de patient mais je ne sais quoi penser. Je n’ai pas confiance en moi et je pense aussi pas confiance en lui alors qu’il m’intéresse vraiment et j’ai peur de passer à côté. Que faire ?

    • Bonsoir Tina,
      Vous faites comme vous le sentez mais ne pensez pas des choses qui sont fausses.
      A vous écouter, on a l’impression qu’il ne va pas sortir avec vous, juste parce que vous n’avez pas couché avec lui le premier soir !
      C’est ridicule. Qu’est-ce qui vous fait penser ça ?
      Au contraire, si vous l’intéressez vraiment, il s’en foutra de coucher avec vous rapidement et il sera prêt à attendre.
      Vous ressentez de la culpabilité à la pensée de décevoir un homme que vous venez de rencontrer. Et visiblement, vous reproduisez systématiquement le même schéma.
      Je pense qu’il y a un sujet à creuser en vous car ce manque de confiance et ce comportement pourraient être est liés aux rapports que vous entreteniez avec les hommes dans votre famille lors de votre enfance/adolescence. La peur de décevoir, la culpabilité de ne pas faire plaisir, la peur de ne pas plaire…
      Réfléchissez à cela pour entreprendre un changement de schéma de pensée et d’attitude.
      Vous n’avez pas à culpabiliser et vous n’avez pas à coucher avec un homme pour lui plaire.
      Restez naturelle dans votre comportement et faites vous aimer pour qui vous êtes plutôt que pour le sexe.
      Sandrino

  8. Bonsoir Sandrino

    Pour moi je n’ai jamais eu aucun doute, si j’en ai envie, je couche dès le premier soir et ça n’a pas posé problème dans mes deux relations longues où j’étais fidèle bien sûr (10 ans et 4 ans)…Et j’irai même plus loin: si un homme a une mauvaise opinion de moi parce que je couche le premier soir alors je n’ai aucune envie d’être en couple avec ce type d’hommes. Car j’ai moi-même une extrême mauvaise opinion des hommes qui pensent comme ça. Je les imagine coincés, inhibés, ne supportant pas que les femmes aient une sexualité aussi libre que les hommes et je ne veux surtout pas d’un homme comme ça. Pour moi la sexualité dans un couple est très importante et je ne veux pas d’homme aux idées rétrogrades…Par conséquent je suis un peu surprise de la conclusion de votre article: laissez-le mijoter qui me semble aller à l’encontre de votre avis que je partage d’être sincère dès le début…

    • Bonjour Florence,
      Merci pour votre commentaire. J’en ai profité pour relire cet article écrit il y a plusieurs années et de le mettre à jour aujourd’hui 🙂
      J’ai amélioré l’écriture et la conclusion qui pouvaient effectivement troubler la cohérence de l’article.
      Je vous souhaite une bonne journée.
      Sandrino

  9. Bonjour Sandrino,

    J’ai lu avec plaisir et intérêt vos modifications qui en effet, à mon sens, améliorent la cohérence globale de votre article ^^

    En vous souhaitant également une bonne journée…

  10. Bonsoir Sandrino
    Je vous suis sur vitre chaîne youtube depuis peu . J’aime beaucoup ce que vous faites et comment vous traitez les différents sujets. Bravo. Merci pour le temps de travail,que vous vous donnez pour nous aider au quotidien à travers vos articles et aux réponses à nos interrogations  » de nos jours le temps est tellement précieux « .
    Pour ma part, j’avais rencontré un homme en discothèque on se plaisait beaucoup physiquement, une semaine après, on a passé la nuit chez lui . Mais au début de la soirée je lui avait dit oui on dort chez moi mais je ne couche pas ce soir sauf qu’àprès j’étais bien et jnen avais et on a couché.. il s’est moqué de moi pendant très longtemps . Il s’en moquait ,et rigolait regulierement en disant, en France les filles française sont des filles facile pour coucher ( je précise il est italien) … il ne fait plus partie de ma vie aujourd’hui mais tout de même je suis restée 3 ans avec . En effet, les hommes qui pensent comme ca sont des idiots . je m’en suis beaucoup voulu. Du coup maintenant je prends mon temps même si j’en ai envie . Dommage

    • Bonjour Barthes,
      Il a dit que les françaises étaient des filles faciles mais au final, il est resté 3 ans avec vous. C’était donc une histoire sérieuse et le fait que vous ayez couché rapidement avec lui n’a pas eu d’impact sur la longévité de votre relation, a priori. Il vous taquinait 😉
      Sandrino

  11. Bonjour Sandrino

    J’ai rencontré un homme d’une nature très gentille. Il m’a dis que ce n’etait Pas son truc les plans d’un soir.Nous avons abordés des sujets notement le faite qu’il aimerai partir dans une autre région. Qu’il a vécu avec son ex pendant 5 ans dans cette maison qui vie en se moment et cela fait 6 mois qu’il n’est plus avec.

    Nous avons passé de bons moments ensemble et une semaine après je décide de lâché prise et de coucher avec. Une semaine se passe on se voit et par message un soir il me dis: qu’il a parler avec son collègue , qui ne veut pas rester dans cette région qu’il veut partir seul, il me dis que je ne dois pas m’accrocher à lui qu’il est incertain, qu’il peut m’offrir Que des bisous et câlin. Je lui répond que les plans cul se n’est pas mon truc et me répond moi non plus. Je ne sais pas comment réagir et quoi faire. Il c’est aussi confié à moi en disant qu’il était déçu et qu’avec son ex il avait des projets et tout c’est effondré. Puis ensuite il a fait semblant de rien et me parlait comme d’habitude sauf que moi n’était distante avec des réponses assez fermés. Le lendemain matin avant qu’il part travailler je n’ai pas eu de messages

    Je ne suis pas sa psy non plus. Qu’est ce qu’il veut avec moi? Il m’a aussi dis cela serait dommage si on ne se parlait plus.
    Je suis quoi ? Un pion? Un pensement? J’ai pris mes distances. Croyez vous que cette relation peut aboutir à quelques choses de constructif.

    Je vous souhaite une bonne journée

    • Bonjour Margaux,
      Il n’est tout simplement pas prêt à s’investir dans une nouvelle relation. Ce n’est pas qu’il n’en a pas envie mais il a encore son ancienne histoire qu’il n’a pas digérée. Donc, il n’a pas forcément l’intention de vous utiliser comme pansement mais effectivement, la relation qui intervient trop tôt après une rupture comme la sienne, est souvent une relation pansement.
      En résumé, ne lui en voulez pas. Mais laissez-le partir et évitez de coucher avec lui si vous souhaitez une histoire sérieuse, sauf si vous êtes capable de coucher avec lui juste par plaisir. Mais ne vous mentez pas.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here