J’ai peur qu’il me quitte : comment ne plus avoir peur ?

C’est la question que m’a posée Linda, une lectrice du blog.

Je réponds à sa question dans cet article, mais tout d’abord, voici son témoignage complet :

« Bonjour Sandrino, je sors avec un homme depuis un mois. Tout se passe bien. Il est gentil et attentionné. Malgré cela, j’ai peur qu’il me quitte. J’ai besoin d’être rassuré sur cette relation. Je ne lui en ai pas parlé. Comment atténuer le besoin d’être rassurée en début de relation ? Que dois-je faire ? Dois-je lui en parler ? Merci pour tes conseils ».

1) Identifiez la cause de la peur

La première chose à faire est de distinguer si la peur d’être quittée vous est personnelle ou si elle est liée au contexte de la relation, c’est à dire à votre nouveau partenaire.

Par exemple, Linda pourrait avoir peur d’être quittée parce qu’il montre peu ou pas d’intérêt pour elle.

Ou elle pourrait ressentir qu’il n’est pas investi dans la relation, qu’il n’a peut être pas de sentiments pour elle, ce qui laisserait présager une probable rupture de sa part.

En l’occurence, pour avoir échangé avec Linda, cet homme semble investi dans la relation et est intéressé par elle.

En résumé, il n’y a aucun élément tangible provenant de son partenaire qui la met en insécurité dans cette relation. Tous les voyants sont au vert.

Nous pouvons donc en déduire que la peur d’être quittée n’est pas liée à son histoire avec cet homme, mais qu’elle réside en elle.

Linda ressent une insécurité affective qui lui est personnelle.

Or, lorsque cette insécurité affective est personnelle, rien d’externe ne pourra la combler.

Rien ne pourra la rassurer sur le long terme dans cette relation puisque la peur n’est pas liée à cette relation.

Si vous connaissez une situation proche de celle de Linda, faites ce travail d’identifier la cause de la peur car cela vous permettra de pouvoir attaquer cette cause plutôt que d’essayer d’être rassurée par un homme qui n’a rien à voir avec la peur que vous ressentez.

2) Exprimez votre peur ou la garder pour vous ?

Ce qui nous amène à une question importante : faut-il exprimer sa peur d’être quittée ? Faut-il demander à être rassurée sur la relation ? Ou faut-il tout garder pour soi ?

De manière générale, je vous conseille d’exprimer ce que vous ressentez dans vos relations.

Mais dans un contexte de relation très récente et où votre peur n’est pas liée à votre nouveau partenaire, il est sans doute préférable de ne pas en parler.

Pourquoi ?

Parce que ce nouveau partenaire ne pourra rien faire pour vous.

Même si cet homme essaie de vous rassurer, la peur d’être quittée subsistera.

De plus, si cet homme n’est pas dans le besoin d’amour, il vous fuira s’il voit que vous êtes en demande affective.

Ou bien il n’arrivera pas à s’attacher à vous, car il ressentira votre besoin permanent d’être rassurée.

D’ailleurs, plus vous demanderez à être rassurée, moins votre partenaire prendra plaisir à être avec vous.

Et votre peur d’être quittée se concrétisera finalement par une rupture.

Cela peut s’assimiler à de l’auto-sabotage.

La peur d’être quittée dans ce contexte, est personnelle et liée à votre insécurité affective.

Ce n’est pas un nouveau partenaire qui pourra combler votre insécurité. Il n’y arrivera pas.

C’est à vous de le faire.

J’y reviendrai en fin d’article.

3) Analysez votre peur

Une fois que vous avez identifié le fait que votre peur vous est personnelle, vous devez analyser votre peur.

Vous prenez un cahier et un stylo et vous faites un travail d’investigation :

Que cache votre peur ?

Où prend-elle sa source ?

Quelle est sa réelle origine ?

Vous découvrirez que votre peur est déjà présente en vous depuis un moment.

Probablement depuis votre enfance, à travers une blessure d’abandon ou une autre blessure (rejet, trahison, etc.).

Revenez à la source de votre blessure, de votre insécurité pour la comprendre.

C’est la première étape nécessaire pour mieux gérer votre blessure et insécurité affective.

A chaque fois que vous ressentirez cette peur, faites cet exercice jusqu’à ce qu’il s’intègre à votre processus mental.

Par exemple, votre peur d’être quittée pourrait vous renvoyer à une scène de votre enfance où vous vous êtes sentie abandonnée ou délaissée par vos parents.

Le fait d’identifier la source réelle de la peur est utile pour mieux s’en démarquer.

Et c’est par la répétition et la conscience que vous mettrez sur l’analyse de votre peur au quotidien que vous arriverez à mieux la supporter, à mieux la comprendre.

4) Accueillez votre peur

Nous avons tendance à fuir nos peur, à les subir ou à réagir en conséquence (exemple : demander à être rassurée).

C’est l’inverse que vous devez faire.

Vous devez accueillir votre peur comme faisant partie de vous-même.

Cette peur vous envoie le message suivant : « il y a une blessure ancienne présente en toi, et que tu n’as jamais soignée ».

Tant que vous ne soignerez pas votre blessure, tant que vous la laisserez vous contrôler, vous vivrez dans la peur.

Vous devez regarder votre peur en face, l’affronter, la comprendre, l’accepter et l’accueillir avec bienveillance.

Mais vous ne devez pas la laisser vous envahir et vous paralyser.

Si vous ressentez une insécurité affective, une blessure, une dépendance affective, je vous recommande ma formation gratuite sur la dépendance affective.

J’espère que cet article vous a aidé et éclairé. Si c’est le cas, laissez-moi un message ci-dessous.

Je m'appelle Sandrino Mancinelli. Je suis coach en relations amoureuses et développement personnel depuis 2012. J'aide des femmes et des hommes de tout âge à mieux vivre leurs relations amoureuses et personnelles.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here