Il y a des matins où on se réveille le regard hagard et la tête endolorie.

Les évènements tragiques ayant eu lieu vendredi soir (13 novembre 2015) à Paris n’ont laissé personne indifférent.

Lorsque l’on habite dans le quartier où ont eu lieu ces attaques et que l’on est un habitué de ces lieux, on se sent encore plus concerné.

Ce qui est  mon cas. 

Dans ces moments-là, on ne peut s’empêcher de se poser deux questions :

  • et si un de mes proches avait été au mauvais endroit ce soir-là  ?
  • et si c’était moi qui étais au mauvais endroit ce soir-là ?

De vos réponses à ces questions découle une leçon de vie que vous ne devez pas oublier…

Profitez des instants de vie avec ceux que vous aimez

Quand on apprend qu’un évènement tragique intervient dans une zone où l’on a des proches, on a immédiatement peur pour eux.

J’ai reçu des dizaines de messages pour me demander si j’allais bien et je remercie chaleureusement ceux qui les ont envoyés.

En ce qui me concerne, ma seule préoccupation était ma copine qui était dans un restaurant proche de cette zone à risques et nous habitons à deux pas d’un des lieux qu’il fallait éviter ce soir-là.

C’est dans ces moments-là que l’on entraperçoit la possibilité de perdre quelqu’un qu’on aime.

Les aléas de la vie font que l’on peut perdre quelqu’un de proche à n’importe quel moment.

On n’y pense généralement pas car on ne veut pas penser à un possible évènement négatif et triste dans notre vie.

Mais l’éventualité de ce type d’évènement doit avoir un effet positif et bénéfique dans notre vie : comprendre que ceux qu’on aime ne seront pas toujours là.

En quoi est-ce positif ?

Tout simplement car cela nous rappelle que nous devons profiter des moments simples de la vie en leur compagnie.

Au quotidien, dans nos relations avec notre famille, notre petit(e) ami(e), cela peut nous amener à avoir un comportement plus attentif envers eux, notamment :

  • Leur dire qu’on les aime
    • car il ne suffit pas de le penser ou de le faire comprendre, il faut aussi leur dire « je t’aime » et leur rappeler régulièrement.
  • Passer du temps avec eux
    • car il nous arrive de négliger nos proches, notamment notre famille mais cela peut aussi être le cas de notre partenaire lorsque l’on est ensemble depuis longtemps.
  • Profiter de moments de qualité avec eux
    • car il nous arrive d’être avec eux physiquement mais d’avoir l’esprit ailleurs, collés sur nos téléphones portables plutôt qu’à leur parler et les écouter (lire à ce sujet : les 5 langages de l’Amour).
  • Arrêter de leur faire des reproches pour des broutilles
    • car on se prend souvent la tête pour pas grand chose, on se reproche des broutilles qui n’ont pas de réelle importance.

Vivez et profitez pleinement de votre vie

Dans l’article « Réussir sa vie, c’est quoi pour vous« , j’évoquais le fait de vivre une vie où l’on n’était pas heureux notamment car elle avait été choisie par notre entourage.

Notre vie peut s’arrêter du jour au lendemain.

Il n’y a rien de négatif, c’est un fait.

A partir de ce postulat, on peut soit décider de vivre une vie qui en vaut la peine, soit se laisser aller dans une vie qui ne nous plait pas.

Je ne dis pas qu’il faut vivre la vie à fond, avoir un tas de partenaires sexuels, sauter en parachute, et escalader l’Everest avant de quitter ce monde.

Mais je vois de nombreuses personnes qui sont insatisfaites de leur boulot ou d’un aspect de leur vie, qui s’en plaignent mais qui ne font rien pour changer la donne.

C’est ce qui m’avait incité à créer le site BTQ, dont l’objectif était d’aider et motiver à se bouger.

Vous n’avez pas à faire des choses extravagantes dans votre vie pour vous sentir vivant et heureux.

Mais si vous n’êtes pas heureux, vous pourriez prendre votre vie en mains pour changer cette situation.

On ne peut pas s’assurer d’avoir une vie idéale et on connaîtra tous des situations désagréables dans notre vie.

Mais il y a une partie que l’on peut contrôler et qui nous permet d’aller vers une vie plus heureuse et épanouie.

C’est dans ces moments où on se dit que l’on pourrait perdre la vie que l’on pourrait également penser à vivre et profiter un peu plus de notre vie.

Alors si vous n’aimez pas votre boulot, si vous avez toujours rêvé de partir visiter un pays à l’autre bout du monde, si vous êtes en couple avec quelqu’un qui ne vous aime pas, si vous vivez dans une ville où vous n’êtes pas heureux, alors vous devriez profiter ce ce moment pour réfléchir à un changement dans votre vie

Si vous êtes un insatisfait de la vie, vous pourriez aussi prendre conscience qu’aujourd’hui, vous êtes bien au chaud et en bonne santé.

Vous avez de la chance…

La leçon de vie dans ce moment difficile

Pour résumer :

  • Prenez soin des gens que vous aimez
  • Profitez du moment présent
  • si vous n’êtes pas heureux dans votre vie, bougez-vous pour en changer
  • si vous êtes un insatisfait chronique, prenez conscience de votre chance d’être en vie

Dans la même thématique, quel comportement adopteriez-vous si vous étiez à la place de Walter dans Breaking Bad ? Posez-vous la question en lisant l’article : S’il vous restait 1 mois à vivre, que feriez-vous ?

Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here