Les 7 étapes du deuil amoureux et comment les surmonter

Lors d’une rupture amoureuse, nous traversons systématiquement un ensemble de phases. On les appelle les phases du deuil amoureux ou les étapes du deuil amoureux. Le terme de « deuil » est utilisé car nous avons perdu un être que l’on aimait et nous devons accepter ce départ. Nous devons accepter cette perte de l’être aimé et surmonter notre rupture.

Il existe plusieurs modèles qui définissent les étapes du deuil amoureux. Certains évoquent 5 étapes, d’autres 7 étapes. Le nombre de phases ou d’étapes n’est pas important. Ce qui l’est en revanche, c’est de connaître ces phases que vous vivrez et qui font partie du processus de la rupture. Car plus vous comprendrez que ce que vous vivez est « normal », mieux vous réussirez à surmonter votre rupture et aller de l’avant pour vous reconstruire.

Les phases du deuil amoureux s’appliquent à toute séparation d’un couple, que l’on soit un homme ou une femme.

Quelles sont les étapes du deuil amoureux ?

Étape 1 : le choc

C’est l’annonce de la rupture. L’homme ou la femme que nous aimions vient de nous quitter. On ne s’y attend pas. On tombe des nues. On ne comprend pas. On se pose des questions. On se demande comment il est possible que notre conjoint et partenaire nous quitte alors que tout semblait aller bien entre nous.

Parfois, nous sommes choqués alors même que nous connaissions des tensions et des disputes régulières dans notre couple. Mais nous pensions que cela arrive à tous les couples. Nous avions sous-estimé la gravité de la situation. Peut-être même que notre conjoint nous avait prévenu à de multiples reprises mais que nous avions pris ses menaces de rupture à la légère.

Quoi qu’il en soit, c’est un choc pour nous.

Étape 2 : le déni

Après le choc, nous entrons souvent dans une phase de déni. Une phase de résistance. Nous n’arrivons pas à croire que la relation est finie. Et surtout : nous ne voulons pas y croire. Nous ne voulons pas de cette rupture. Nous refusons la décision de l’autre. Nous nions la réalité.

Même si notre ex nous dit que c’est fini, qu’il ne veut plus de nous ou qu’il aime quelqu’un d’autre, nous refusons d’y croire. Nous pensons que c’est du gâchis. Après autant de bons moments passés ensemble, parfois des dizaines d’années, nous ne voulons pas de cette rupture.

Nous voulons revenir dans notre situation d’avant la rupture. Nous pensons qu’il est toujours possible de réparer la relation. Nous pensons que lorsque l’on s’aime, tout est possible. Nous pensons qu’à deux, nous y arriverons. Le souci, c’est qu’il faut être deux à vouloir cette relation pour qu’elle fonctionne et qu’aujourd’hui, nous sommes sans doute l’unique personne à vouloir donner une nouvelle chance à notre histoire d’amour.

La résistance sera encore plus forte si vous avez des enfants avec votre conjoint et que cette rupture apporte un bouleversement dans votre vie personnelle et familiale.

Étape 3 : la colère

Après le choc et le déni, vient la colère. Nous sommes en colère de vivre cette situation que nous n’avons pas souhaitée. Cette colère peut être dirigée vers notre ex, notamment s’il nous a trompé et/ou quitté pour un autre homme ou une autre femme.

Nous pouvons également diriger notre colère contre nous-même, notamment si nous nous sentons responsable de la rupture. Nous ressentirons alors de la culpabilité, des remords et des regrets. Nous estimerons que nous avons gâché la relation. Nous nous en voudrons encore plus si notre ex-conjoint/mari/femme nous avait prévenu à de multiples reprises et que nous n’avions pas écouté ses avertissements.

Étape 4 : le marchandage

La phase qui suit est généralement celle du marchandage : nous essayons de négocier avec notre ex pour revenir avec lui. Nous essayons de le convaincre de revenir par des promesses de changements, par le sexe ou par tout autre moyen.

Nous essayons de le convaincre que cela va fonctionner, qu’il doit revenir pour les enfants, qu’il est en train de détruire notre famille et tout ce que l’on a construit ensemble.

Nous lui promettons de changer si la cause de la rupture est liée à notre comportement. Si notre ex nous aime encore et qu’il croit à nos promesses, il pourrait revenir à ce moment-là. En revanche, si c’est la énième rupture pour la même cause, notre ex ne sera pas sensible à nos belles paroles de changements.

C’est aussi une phase ou nous pourrions mettre de la pression sur notre ex. Nous pourrions faire des menaces de suicide et du chantage affectif. Ce n’est pas une solution viable mais lorsque l’on est en détresse, on n’en prend pas conscience.

Étape 5 : la tristesse

un homme triste en deuil amoureux suite à la séparation de son couple

Après le déni, la colère et le marchandage, on prend conscience que cela ne fonctionne pas. On prend conscience que l’on est en train de perdre notre ex. On prend conscience que c’est la fin de la relation et que nous ne pouvons rien y faire. Nous ressentons alors une profonde tristesse.

La tristesse est une des étapes les plus importantes pour surmonter la rupture. Elle n’est pas à éviter. Elle est nécessaire. C’est naturel d’être triste lorsque l’on a perdu quelqu’un que l’on aimait. Prenez-en conscience.

C’est également l’étape où certaines personnes entrent en dépression. Ce qu’elles ressentent est un tel bouleversement qu’elles n’arrivent pas à accepter la douleur de la perte.

Et pourtant, c’est à ce moment clé du deuil amoureux que tout se joue, et c’est notre attitude et état d’esprit qui fera la différence : croire en nous plutôt que baisser les bras.

Étape 6 : l’acceptation

Si nous avons fait face à notre tristesse, sans la supprimer, sans la réprimer, en l’accueillant à nous comme un moment nécessaire, nous entrons dans la phase de l’acceptation de la rupture.

On l’appelle également la phase de résignation. Je n’aime pas ce terme de résignation car il évoque une soumission. Je préfère le terme d’acceptation qui évoque une décision active de notre part : j’accepte la perte de mon ex.

C’est une étape importante du deuil puisque c’est le moment clé qui nous permet de basculer des regrets du passé à notre présent.

Votre attitude est importante à ce moment précis. Plus vous accepterez pleinement la séparation avec votre ex-conjoint, plus vous irez de l’avant et vous retrouverez du plaisir dans votre vie.

Si vous ressentez de la résignation, ce sera une acceptation « à contre coeur ». J’accepte car je n’ai pas le choix. Une acceptation teintée d’amertume.

Le deuil amoureux est efficace si vous acceptez pleinement la rupture. Ce n’est pas facile mais c’est nécessaire.

Nous pensons parfois à notre ex mais nous acceptons le fait qu’il puisse ne pas revenir. Et surtout : nous ne l’attendrons pas.

À ce sujet, les personnes font souvent une erreur : celle de croire qu’accepter la rupture, c’est faire une croix définitive sur son ex. Ce n’est pas le cas. Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’accepter une séparation et d’avancer sans mon ex. Puis un an plus tard, qu’elle me recontacte. Nous parlons au téléphone, nous nous revoyons et nous décidons de nous remettre en couple ensemble.

La différence, c’est que je ne l’ai pas attendu. J’ai fait ma vie sans elle. J’ai avancé. Je me suis reconstruit. C’est cela qui importe : prendre sa vie en main et ne pas attendre que notre ex revienne.

Étape 7 : la reconstruction

Une fois que l’on a accepté la séparation, on peut enfin se reconstruire pleinement et bâtir notre future vie sans notre ex.

Nous ne sommes plus en attente. Nous rebondissons. Nous procédons à des actions pour réorganiser notre vie de célibataire. C’est la phase de renaissance post-rupture.

C’est une phase pleine de vie. Et plus le temps passera, plus elle contiendra de la vie. Peu à peu, nous retrouvons le sourire et du plaisir dans notre vie. Pour ensuite retrouver l’amour.

Comprendre les phases du deuil amoureux

Les phases du deuil amoureux sont censées être linéaires mais il est possible de revenir à une phase précédente selon les événements vécus après la rupture.

Par exemple, nous pourrions passer par les phases de choc, déni, colère, marchandage et tristesse. Puis, alors que nous sommes dans la phase d’acceptation, nous pourrions apprendre que notre ex nous avait trompé et menti. Nous reviendrions alors dans une phase de colère puis de tristesse, etc.

De la même manière, il se peut également que vous ne viviez pas toutes les étapes du processus. Par exemple, la rupture ne sera pas un choc si vous vous y attendiez. Ou peut-être que vous n’essaierez pas de revenir avec votre ex (phase de marchandage), etc.

De même, si c’est vous qui avez quitté votre partenaire, il y a des phases que vous ne vivrez pas. En revanche, vous vivrez systématiquement les étapes de la tristesse, acceptation et reconstruction.

Combien de temps pour faire le deuil d’une relation amoureuse ?

On me demande régulièrement combien de temps il faut pour traverser un deuil amoureux et surmonter une rupture amoureuse.

La durée d’un deuil amoureux est variable et dépend de :

  • votre situation : durée de la relation, sans enfants ou avec enfants, situation financière, trahison et mensonges lors de la rupture, première grande rupture ou énième rupture, etc.
  • votre perception de la situation : cette perception dépend du niveau d’estime de soi et confiance en soi. Par exemple, lorsque l’on est en dépendance affective et que l’on manque d’autonomie affective, ce sera plus long et difficile.
  • votre réaction face à la rupture : resterez-vous ancré(e) dans votre passé à regretter votre ex ? Ou prendrez-vous votre vie en main pour aller de l’avant à travers des actions concrètes ?

Après la rupture, on doit faire un choix : continuer à regretter notre ex ou décider d’aller de l’avant. En d’autres mots, vous devez décider de quitter le passé, vous focaliser sur vous dans votre vie présente et mettre en place des actions afin de construire votre futur.

C’est un choix. La question est de savoir quand vous opterez pour le second choix.

Si vous avez besoin d’aide pour surmonter votre rupture, vous pourriez être intéressé(e) par mon programme « 4 mois pour transformer votre vie amoureuse ».

A propos de l'auteur

Sandrino MANCINELLI

Sandrino Mancinelli est coach certifié, spécialiste des relations amoureuses. Il est l'auteur du livre Rupture amoureuse - le début d'une nouvelle vie ainsi que de la petite boite pour attirer l'amour à soi.

  • Bonjour Sandrino,
    Tes lectures me font du bien car elles mettent des mots sur mes maux. Marié depuis 25 ans avec 3 enfants j’ai appris que mon mari m’avait trompé avec une collègue de travail commune. J’ai rien vu arrivé. Il est parti de la maison car il se sentait très mal d’avoir fauté. C’est qqun qui a bcp de valeur mais d’avoir failli là comme un homme ordinaire l’a touché et moi alors encore plus. J’ai voulu reconstruire avec lui mais il « résistait « . Pour lui la flamme s’était éteinte et je peux rien faire si c’est seulement moi qui veut répartir à zéro. Je me retrouve beaucoup dans vos explications. Maintenant faut faire des applications, le plus dur n’est ce pas ?
    Continuez comme ça. Merci

    • Bonjour Selda,
      Effectivement, le deuil est un process et on ne peut y couper.
      Plus on résistera à ce phénomène naturel, plus on en souffrira.
      Accueillez ce moment difficile pour pouvoir renaître de cette rupture et vivre à nouveau de beaux moments dans le futur, avec ou sans votre ex-mari.
      Prenez soin de vous.
      Sandrino

  • Est-il possible qu’une partie de ces étapes se fassent avant la rupture ?
    Par exemple pour la personne qui quitte la relation.

    • Bonjour Elia,
      Vous posez une question intéressante.
      D’une certaine manière, oui. Celui qui quitte a parfois fait un premier deuil de la relation avant de partir.
      Il a déjà avancé dans son process de deuil avant la rupture. Il pourrait ne plus avoir de sentiments, ne plus avoir envie de continuer.
      Il pourrait s’être battu pour que cette histoire s’épanouisse, et sans succès. Il ressentirait alors de la colère, de la frustration, de la tristesse.
      Mais après la rupture, il pourrait revivre à nouveau certaines étapes de ce deuil, comme s’il faisait un « second » deuil.
      Il pourrait ressentir de la colère que son ex ne se batte pas pour le faire revenir, ou de la tristesse que l’histoire se termine et qu’il se retrouve seul(e), etc.

  • Bonjour Sandrino,
    Je vous suis depuis deux ans deja. J’apprecie beaucoup vos approches. C’est tellement direct.
    Merci d’exister.

    • Bonjour Jacques,
      Votre message me touche particulièrement. Je vous remercie du fond du coeur.
      Prenez soin de vous et à bientôt.
      Sandrino

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
    >
    Send this to a friend