Pourquoi vos histoires d’amour ne fonctionnent pas ?

Je vous propose de revoir des situations sentimentales insatisfaisantes que vous êtes nombreuses et nombreux à vivre au quotidien et qui ont toutes une problématique commune, que vous ignorez souvent.

Je vais vous expliquer le point commun entre toutes ces situations et je vais vous expliquer la solution pour sortir de ce problème.


Les problèmes que vous rencontrez dans vos histoires d’amour

Vous êtes en dépendance affective

La première situation, c’est lorsque vous êtes en dépendance amoureuse.

Vous avez besoin d’amour mais votre besoin est si fort qu’il fait échouer toutes vos histoires, même lorsqu’elles commencent bien, même lorsque votre partenaire vous aime.

A un moment donné, il n’en peut plus de votre comportement et il vous quitte. Votre réflexe est de courir après lui pour le récupérer. Toute votre attention est tournée vers votre ex.

Vous souhaitez récupérer votre ex

La seconde situation, c’est lorsque vous avez été quitté(e) et que vous avez envie de revenir avec votre ex mais il ne veut pas de vous. Vous avez tellement envie de revenir que vous vous rabaissez et que vous ne vous respectez pas.

Le résultat, c’est que vous n’êtes pas fière de vous, de qui vous êtes, de ce que vous faites. Vous perdez confiance en vous.

Vous utilisez des techniques et des stratégies pour le reconquérir mais cela ne fonctionne pas. Ou parfois il revient mais votre relation échoue peu de temps après.

On ne s’attache pas à vous ou on vous quitte en début de relation

La troisième situation, c’est lorsque vous rencontrez des partenaires potentiels mais soit ils ne s’attachent pas à vous, soit ils vous quittent dans les premières semaines ou dans les premiers mois.

Vous enchaînez les histoires courtes mais vous ne comprenez pas pourquoi ça ne fonctionne pas.

Il ou elle ne sait pas ce qu’il veut ou ne souhaite pas s’engager

La quatrième situation, c’est lorsque vous êtes en couple depuis 6 mois, 1 an, 2 ans ou peut être plus. Mais la personne avec qui vous êtes ne sait pas ce qu’elle veut ou ne souhaite pas s’engager.

Elle ne sait pas si elle vous aime, si elle a envie de faire sa vie avec vous, si elle a envie d’emménager avec vous, de se marier, d’avoir des enfants avec vous.

Vous espérez qu’un jour, ce partenaire ait une illumination et que tout à coup, il vous dise : « je t’aime, j’ai envie de faire ma vie avec toi, tu es tout ce dont j’ai rêvé ».

Mais cela ne se produit pas.

Et plus vous insistez pour passer à la vitesse supérieure, plus la personne s’éloigne de vous, jusqu’à la rupture.

Parfois vous utilisez une stratégie. Vous essayez de revenir par la petite porte sans aborder le sujet et sans mettre de pression.

Vous laissez passer du temps pour qu’il ou elle s’attache ou s’engage un peu plus loin dans la relation mais ça ne fonctionne pas. Et soit vous vous contentez des miettes d’une histoire, soit vous lui mettez la pression et la rupture est inévitable

Quel est le point commun entre vos problèmes ?

Le point commun entre ces problèmes, c’est que vous subissez une situation qui vous rend malheureux ou malheureuse.

Vous vivez dans l’attente et la frustration. Et plus vous attendez, plus votre confiance et estime de vous diminue.

Pour toutes ces situations, vous trouverez des conseils à travers des articles et vidéos sur mon site Internet ou sur ceux de mes confrères.

Mais ces conseils, bien qu’utiles, vous n’arrivez souvent pas à les appliquer. Et certains ne fonctionnent pas, notamment le fait de faire un silence radio alors que votre ex est complètement passé à autre chose et ne veut pas revenir avec vous.

Le souci, c’est que le problème sur lequel vous focalisez votre attention n’est pas votre réel problème. Ce sont les symptômes d’une problématique bien plus large.

Pour comprendre cette problématique, imaginez maintenant un scénario alternatif différent de ce que vous vivez aujourd’hui.

Exemple 1 : Votre ex ne vous aime pas ou ne veut pas revenir avec vous ? Tant pis pour lui. Vous ne le suppliez pas. Vous coupez contact. Vous savez que vous méritez quelqu’un qui veut construire quelque chose avec vous.

Exemple 2 : Votre partenaire ne veut pas s’engager avec vous ? Il ne sait pas ce qu’il veut ? Et bien vous, vous savez ce que vous voulez, c’est être heureux/heureuse. Et vous n’allez pas perdre votre temps avec quelqu’un d’indécis. La vie est trop courte pour vivre dans l’attente.

Exemple 3 : Votre partenaire vous maltraite ou ne vous respecte pas ? Vous le quittez. Vous méritez quelqu’un qui vous aime et vous respecte.

A votre avis, qu’est-ce qui fait la différence entre les situations énoncées au tout début de l’article et ces situations alternatives ?

Pourquoi n’arrivez-vous pas à avoir la seconde approche ? Celle où vous êtes en capacité de prendre une décision pour vous, afin d’arrêter de subir les indécisions et décisions de votre partenaire ou de votre ex ?

Ce qui vous empêche de vivre la seconde approche, c’est votre manque de confiance en vous et le manque d’amour pour qui vous êtes.

Cela vous amène à vivre dans l’attente et la passivité. Cela vous amène à insister et mettre la pression sur quelqu’un d’externe à vous, quelqu’un qui ne vous donne pas ce que vous souhaitez.

Ce que vous souhaitez, au final, c’est être aimé(e) et heureux(-se).

Mais plus vous insistez auprès de personnes qui ne répondent pas à vos besoins, moins moins vous vous aimez et moins vous vous respectez. C’est un cercle vicieux que vous auto-alimentez.

C’est ce qui explique pourquoi votre partenaire ne sait pas ce qu’il veut, pourquoi il ne veut pas s’engager, pourquoi il ne veut pas revenir avec vous, pourquoi il ne vous respecte pas.

Et cela explique pourquoi vous supportez passivement toutes ces situations qui vous font du mal plutôt que de prendre une décision active pour votre bien-être.

Prendre du recul et identifier la problématique principale

Donc, quand vous êtes dans une des problématiques énoncées, au lieu de vous focaliser sur la situation en elle-même, prenez du recul pour identifier où se situe la problématique.

Par exemple, si votre problème, c’est que votre partenaire ne sait pas ce qu’il veut, au lieu de vous poser la question « comment faire pour qu’il sache ce qu’il veut ? », posez-vous la question : « pourquoi est-ce que je reste avec quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut, alors que j’en souffre ? »

Si votre problème, c’est que votre ex vous a quitté, au lieu de vous poser la question : « comment récupérer mon ex ? » posez-vous la question : « Pourquoi j’insiste à vouloir revenir avec quelqu’un qui ne veut pas de moi ? » ou « pourquoi cette relation n’a pas fonctionné et que je répète les mêmes schémas de relations ? ».

Si votre problème, c’est que vous tombez toujours sur des partenaires qui n’arrivent pas à vous aimer et/ou que vous avez du mal à dépasser le début de relation, au lieu de vous poser la question « comment séduire un homme/femme ? » ou « comment se faire aimer d’un homme/femme ? », posez-vous plutôt la question « pourquoi ne s’attache-t-on pas à qui je suis ? ».

Si votre problème, c’est que vous tombez toujours sur des personnes qui profitent de vous ou qui vous maltraitent, posez-vous la question « pourquoi je n’attire que des manipulateurs ou narcissiques » et « pourquoi je choisis de me mettre en couple avec des partenaires qui ne me respectent pas ? ».

Vous comprenez l’approche ?

Si vous faites cet exercice, vous arriverez à une des conclusions suivantes :

  1. Vous ne vous aimez pas assez (parfois jusqu’à être en dépendance affective)
  2. Vous ne vous respectez pas
  3. Vous n’avez pas confiance en vos capacités à être célibataire (vous avez donc peur d’être seul)
  4. Vous n’arrivez pas à vous affirmer et à exprimer ce que vous ressentez

Toutes les insatisfactions dans vos relations sont liées à une de ces causes. C’est systématique.

Vous devez en être conscient car c’est indispensable pour identifier la problématique que vous avez et que vous alimentez dans vos relations amoureuses et personnelles.

Pourquoi ce manque d’amour et de confiance en soi ?

Alors pourquoi ne s’aime-t-on pas assez ? Pourquoi ne se respecte-t-on pas ? Pourquoi n’avons-nous pas confiance en nous ? Pourquoi n’arrivons-nous pas à nous affirmer ?

Ces manques sont tous liés aux pensées négatives (aussi appelées « croyances ») que vous entretenez sur vous-même. Ces croyances sont souvent inconscientes.

Exemples : je ne suis pas capable de vivre seul(e), je ne suis pas intéressant(e), c’est l’homme de ma vie je ne peux pas vivre sans lui, …

Ce sont des pensées qui vous limitent et qui vous laissent croire que vous n’avez pas le choix et que vous êtes moins bien que les autres.

Toutes ces pensées sur vous-même qui commencent par : je ne suis pas capable de… , je ne suis pas assez…, je suis trop…, les autres sont meilleurs que moi, …

Et ces croyances négatives et limitantes sur qui vous êtes sont souvent liées à des blessures émotionnelles, conscientes ou inconscientes, qui n’ont jamais réellement cicatrisées puisque vous ne les avez pas soignées.

Exemples : vous ne vous êtes pas senti aimé ou apprécié pendant votre enfance, vous avez été rabaissé par quelqu’un de votre famille pendant votre enfance et/ou adolescence, vous avez été manipulé, maltraité ou trompé par un partenaire, …

Les blessures et croyances ont un impact important sur qui vous êtes aujourd’hui, sur votre mode de pensée, sur votre comportement, sur votre capacité à affronter les situations difficiles et sur votre capacité à vous relever après avoir subi un échec.

Alors que quelqu’un qui s’aime n’essaiera pas de revenir avec un ex qui ne veut pas de lui. Il ne restera pas dans une situation qui le fait souffrir sur le long terme. Il préférera être seul que mal accompagné.

Il ne se laissera pas maltraiter. Il exprimera ses besoins de manière saine et attirera à lui des partenaires qui dégagent la même énergie et qui partagent les mêmes valeurs.

Il n’y a pas de hasard en amour : plus vous vous aimez et vivez dans le respect de vous-même et des autres, plus vous vivez des relations belles, saines, épanouies et équilibrées.

Si vous vous respectez, vous vous faites respecter. Si vous vous aimez, on vous aimera.

Et le contraire se vérifie également : on ne respecte pas quelqu’un qui ne se respecte pas. Et on finit toujours par quitter quelqu’un qui ne s’aime pas.

Si vous tombez systématiquement sur des histoires insatisfaisantes et que vous insistez dans ces histoires, c’est que le problème, il est chez vous. Tout simplement.

Et à vrai dire, c’est une bonne nouvelle. Car autant, on ne peut pas maîtriser ce que veulent les autres. Autant, on peut maîtriser ce que l’on veut.

Mais pour cela, il faut d’abord résoudre les causes de votre problème.

C’est à dire : comment s’aimer ? Comment avoir confiance en soi ? Comment apprendre à s’affirmer ?

Comment s’aimer, se respecter et avoir confiance en soi ?

Pour apprendre à s’aimer et à se respecter, il y a de nombreuses actions à mener. On pourrait considérer ces actions comme un travail sur soi. Je n’aime pas le terme « travail » même si je l’utilise parfois.

Je préfère parler de démarche d’épanouissement personnel.

L’épanouissement personnel, ça ne se construit pas dans le couple. C’est en dehors du couple. Comme son nom l’indique, c’est une démarche personnelle.

Cette démarche consiste, entre autres, à :

  • identifier vos croyances négatives et blessures pour vous en libérer
  • identifier les comportements qui nuisent à vos relations amoureuses, en identifier la cause et apprendre à modifier ces comportements
  • partir à la découverte de la belle personne que vous êtes, à travers vos qualités, vos valeurs, vos envies, ce qui vous motive dans votre vie
  • identifier ce qui fait de vous quelqu’un d’unique, quelqu’un de valeur, quelqu’un qui mérite d’être heureux(-se)

A l’issue de cette quête, vous trouverez l’amour de qui vous êtes et la confiance en vos capacités à affronter les problèmes de la vie.

Pas seulement en Amour. Dans tous les domaines de votre vie.

Je ne vais pas vous mentir : ce n’est pas une démarche que vous accomplirez en 3 semaines. Cela demande un peu de « travail ».

Mais vous allez aimer ce travail car c’est quelque chose que vous ferez pour vous. Et non pas pour quelqu’un d’autre.

Et cette démarche aura des répercussions positives énormes sur vie.

Vous serez en capacité de faire des choix de vie sans avoir peur, car vous aurez confiance en vous et car vous vous respecterez.

C’est ce que font les hommes et les femmes qui s’aiment et se respectent : elles savent faire les meilleurs choix pour leur bonheur.

Elles ne perdent pas de temps à insister auprès de partenaires qui ne veulent pas s’engager avec elles.

C’est ce qui vous permettra de trouver la bonne personne pour vous, qui veut s’engager avec vous dans une relation durable, partagée, équilibrée et respectueuse.

Vous attirez les partenaires qui sont dans la même énergie positive, dans le même engagement et dans la même vision du couple que vous.

Et vous repousserez ceux qui ne correspondent pas à ce que vous souhaitez.

Il n’y a aucun hasard : tout ce que vous vivez ou ne vivez pas est le résultat de vos choix.

Ne vivez pas dans l’attente. Ne vivez pas dans la dépendance.

Soyez proactifs et acteurs dans votre vie personnelle et dans votre vie amoureuse.

3 Commentairs

  1. Bonjour Sandrino
    Merci pour votre bel article, je partage votre avis, je voudrais savoir lorsque dans un couple, l’un sens qu’il n’a plus des sentiments pour l’autre, après près de 10 ans de relations, à quel moment peut elle savoir que c’est sans espoir?faut il necessairement continuer la relation et espérer que l’amour revienne?faut il dire à l’autre qu’on a plus de sentiments?au risque de le détruire?

    • Bonsoir Sandra,

      Je n’ai jamais vu renaître l’amour de ses cendres.

      Faut-il continuer la relation lorsqu’on n’aime plus quelqu’un ? C’est une décision personnelle. Vous pourriez rester avec lui si vous êtes bien avec lui et que vous ne souffrez pas dans votre quotidien d’être en couple avec lui. La conséquence serait néanmoins que vous ne pourriez pas vous remettre en couple avec quelqu’un d’autre que vous pourriez aimer. C’est un choix. De nombreux hommes et femmes restent en couple alors qu’ils ne s’aiment plus, pour le confort ou par peur d’être seul. Parfois par peur de faire souffrir.

      Personnellement, je pense que l’on doit quitter l’autre à partir du moment où on n’est pas heureux dans la relation au quotidien. Oui, cela le fera souffrir. Mais préférez-vous souffrir en restant avec quelqu’un ? Ou préférez-vous partir et vivre votre vie en sachant que cela le fera souffrir ?

      Certaines personnes choisissent de se sacrifier et de ne pas vivre leur vie. C’est un choix qui ne serait pas le mien mais c’est un choix personnel.

      Faut-il lui dire que vous n’avez plus de sentiments ? Oui si vous avez prévu de le quitter.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci beaucoup Sandrino, j’ai pris bonne note, j’espère prendre la meilleure décision.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here