La Saint-Valentin est un jour particulier. Vous aurez beau être un bon petit ami toute l’année, si vous n’êtes pas à la hauteur ce jour-là, elle vous en voudra.

Votre petite amie vous dit que la Saint-Valentin est une fête commerciale et qu’elle s’en fout… ne la croyez pas, elle pense le contraire !

Le concept de la Saint-Valentin

Je n’ai jamais été adepte de la Saint-Valentin. Se retrouver dans un resto avec des dizaines de couples qui se regardent dans le blanc des yeux et qui n’osent pas parler, ça me stresse.

J’ai l’impression que tout le monde a été obligé de faire la même chose le même soir, sous la pression de quelqu’un (d’ailleurs, on ne sait jamais qui c’est) qui a un jour déclaré « c’est aujourd’hui qu’il faut que tu sois à la hauteur, oublie les autres jours ! ».

Au final, la Saint-Valentin, ça arrange ceux qui ne font pas d’efforts toute l’année et qui se contentent de répondre présent 1 jour sur 365 !

Alors que moi, je suis plutôt du genre à faire des efforts toute l’année sauf le jour où on m’impose de l’être. Je ne suis pas breton mais j’aurai pu l’être… 😉

Quand on est dans une relation amoureuse, on se doit de ne pas éluder le sujet.

Bref, on en a parlé et on s’est mis d’accord avec ma copine (du moins c’est ce que je croyais) : la Saint-Valentin, c’est un jour comme les autres. Cool 🙂

La Saint Valentin l’année dernière

L’année dernière, nous sommes allés au resto avec des potes, couples et célibataires confondus.

On ne pouvait pas abandonner nos potes célibataires, ce sont ceux qui nous amusent le plus avec leurs histoires de rencontres, surtout lorsqu’ils se font adopter sur un site de rencontre. D’ailleurs, est-ce un stratagème pour faire croire aux femmes qu’elles ont le choix ou un vrai fantasme ?

Oh… On a passé une soirée sympathique… On a parlé politique, drogue, … Un de nos potes était d’une mauvaise foi sans égal, j’avais envie de l’étriper. Et on a vu une fille qui passait la soirée en couple et qui s’est mise à pleurer. Bref, une soirée loose…

La Saint Valentin cette année

Cette année, on a passé un meilleur moment. On a été invité à une crémaillère par un couple d’ami.

Bien sûr, vous vous demandez pourquoi organiser une crémaillère ce jour là. D’autant plus que c’est un couple qui l’organisait.

Les amateurs pessimistes de Michel Houellebecq penseront que ce couple est ensemble depuis un moment, qu’ils s’ennuient et ne s’aiment plus.

Les plus pervers auront pensé à une soirée échangisme mais non, ce n’était pas du tout ça 😉

C’était une soirée chaussettes ! Une manière de nous faire comprendre qu’ils ne veulent pas qu’on abime leur parquet avec nos talons aiguilles.

Ce qui tombe bien. En ce qui me concerne, je n’en porte jamais (ça m’est  arrivé une fois mais j’avais beaucoup bu et j’espère que personne ne retrouvera la photo compromettante…).

Bref, c’était sympa. On a bien discuté et rigolé, surtout au début.

Car quand j’ai commencé à attaquer le plateau de fromages, j’ai fait moins d’adeptes. Et la distance qui me séparait des autres convives a augmenté très rapidement.

Si vous souhaitez qu’on vous lâche lors d’une soirée, n’hésitez pas et choisissez les meilleurs fromages. Effet garanti !

Quand les femmes disent le contraire de ce qu’elles pensent

Bref, je tergiverse, et au final, vous ne savez toujours pas s’il vous faut fêter la Saint-Valentin en couple ou pas ?

J’y viens, j’y viens…

Deux jours après la soirée, un pote nous demande ce qu’on a fait pour la Saint-Valentin. Je sens, dans la réponse de ma copine, qu’elle aurait préféré une soirée à deux…

Alors j’attaque le sujet de front car j’aime quand les choses sont claires (bref, je n’aime pas les sous-entendus…). Voici un extrait de la conversation :

Moi : Tu aurais préféré qu’on passe la soirée en amoureux ?

Elle : Ben oui, j’aurais bien aimé…

Moi : Mais tu m’avais dit que tu t’en foutais de la Saint-Valentin

Elle : Avec l’expérience que tu as des femmes, tu sais très bien qu’on dit souvent le contraire de ce que l’on pense… 🙂

Il y a deux choses à retenir. La première, c’est qu’elle me le dit seulement maintenant alors que ça fait 6 ans qu’on est ensemble !

Ah les femmes…

La seconde, c’est que je connais bien ce problème d’asymétrie entre ce que pense et ce que dit une femme. C’est ce qui m’avait posé problème dans mes relations depuis mon adolescence.

Avec le temps et les expériences, j’avais fini par comprendre qu’il ne fallait pas systématiquement croire ce que disait une fille, surtout quand cela avait trait aux relations.

Mais voilà, après de longues années en couple, on finit par oublier ça. On n’est plus sur nos gardes et on pense qu’on est dans une relation sincère où on se dit clairement les choses plutôt que dire le contraire de ce que l’on souhaite.

Concernant ce sujet de Saint-Valentin, on peut le comprendre. Elles ne veulent pas nous mettre de pression, elle voudrait que cela vienne de nous naturellement, plutôt que nous imposer quelque chose.

Un petit geste est toujours apprécié…

Pour savoir si votre copine s’en fout ou pas, demandez-lui si elle veut fêter la Saint-Valentin. Si elle vous répond  « ce n’est pas grave… blablabla » ou « ce n’est pas important… blablabla », c’est que c’est important pour elle ! 😉

Mais dans la réalité, vous ne devez jamais poser la question à votre copine, vous devez la surprendre. On aime tous les surprises et particulièrement les femmes.

Sachez qu’il y a des filles qui s’en foutent vraiment de la Saint-Valentin, mais même si c’est le cas, elles attendent au moins un geste de votre part : une attention, des fleurs, un petit cadeau, une surprise…

Même si elle vous dit le contraire, ne lui posez pas de questions, faites-le.

Ce n’est pas pour qu’elle évite de vous faire la tête, c’est juste pour lui faire plaisir…

La pression sociale entre filles

Je suis certain qu’au delà de ce que pense personnellement une fille de la Saint-Valentin, il y a une pression sociale des filles qui l’entourent.

Car au boulot de ma copine, le lendemain de Saint-Valentin, c’est la première question que les filles se posent toutes « alors, ton chéri, il t’a offert quoi, il t’a emmené où ? ».

Et là, si une fille dit qu’elle était avec des potes et que son mec ne lui a rien offert, alors que le chéri d’une autre lui a sorti le grand jeu, et bien cette fille aura l’impression d’être dans une relation « moins bonne » que les autres.

La fille qui aura vu sa Saint-Valentin non fêtée va essayer de se rattraper « oh mais mon copain me fait souvent des cadeaux, il n’attend pas la Saint-Valentin… blablabla » mais cela ne sert à rien. Les autres filles ne sont pas dupes.

Elle regarderont leur collègue d’un air triste, et sans qu’elles en parlent, on peut entendre la phrase : « Il n’a rien fait, c’est triste pour toi ma belle, j’espère qu’il fera mieux l’année prochaine… ».

On en revient toujours à se comparer aux autres.

Alors ne manquez pas cette fête des amoureux. Si vous avez besoin d’idée de cadeaux, n’hésitez pas à lire mon article Idée cadeau Saint Valentin.

Et vous, que pensez-vous de la Saint-Valentin ?

L’avez-vous fêtée ? Avez-vous été déçu, surpris, enchanté ?

Est-ce que ça compte vraiment pour vous si votre petit ami vous couvre d’attention toute l’année ?

Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here