« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». C’est ce que dit Ben Parker à son neveu Peter, alias Spiderman.

Vous n’êtes pas un super-héros, et pourtant, vous avez vous aussi un pouvoir et des responsabilités : Le pouvoir d’influencer les autres par votre comportement.

En d’autres mots, vous pouvez rendre le monde meilleur !

L’influence du groupe sur les individus

La notion de bien et de mal a été étudiée sous tous ses aspects par Laurent Bègue dans son ouvrage « Psychologie du bien et du mal ».

Il apparaît que les notions de bien et de mal sont issues en grande partie de notre environnement immédiat ainsi que des groupes sociaux auxquels nous appartenons.

Nous avons besoin de ce sentiment d’appartenance et nous avons donc tendance à suivre les règles et les codes de nos groupes sociaux afin de nous y intégrer.

Ce sont les schémas de comportement appris par des mécanismes d’observation et d’imitation, qui sont fondamentaux. L’être humain, comme ses cousins primates, est une machine à imiter.

Nous adoptons ce comportement de mimétisme depuis notre naissance où nous avons appris à imiter nos parents et nous le poursuivons toute notre vie.

Vos tenues vestimentaires dépendront donc de votre niveau social, de votre milieu professionnel, de votre passion pour un sport ou de votre goût pour certains types de musiques.

Si vous êtes un fumeur, vous adopterez le code des fumeurs. Si autour de vous, on jette son mégot par terre, vous aurez tendance à jeter votre mégot par terre.

Si vous résidez dans un pays où la propreté est une valeur importante (ex : en Suisse), vous ne jetterez rien par terre.

Si en revanche, vous habitez à Paris, il y a de grandes chances pour que ce soit le contraire.

Bref, nous sommes influencés par le comportement des autres.

Bonne nouvelle… Si nous sommes influencés, cela signifie aussi que nous pouvons influencer les autres par notre comportement.

Notre influence sur les autres

Préférez-vous que votre ville soit propre ou sale ?

Préférez-vous que les gens vous sourient dans les transports en commun ou qu’ils fassent la gueule ?

Préférez-vous que notre société soit altruiste ou égoïste ?

Je connais peu d’amis qui préféreraient vivre dans une ville sale, avec une population égoïste qui fait la gueule.

Et pourtant, je vois certains de mes amis jeter des mégots par terre, passer leur temps à râler, et ne pas se soucier particulièrement des autres.

Il y a donc une incohérence entre ce qu’on aimerait avoir autour de nous et notre comportement au quotidien.

De la même manière, j’avais remarqué une incohérence entre ce qu’on indique être une priorité dans nos vies et le temps passé pour ces priorités (ex : dire que notre famille est importante et passer sa vie au bureau).

Nous pouvons créer un monde meilleur

Avez-vous remarqué que vous étiez plus amenés à donner une petite pièce à quelqu’un qui fait la manche si vous voyez d’autres personnes qui lui donnent de l’argent.

Avez-vous remarqué que vous aviez envie de sourire quand vous croisez quelqu’un qui sourit ou qui rit ?

Lorsque je dis autour de moi que je suis allé donner mon sang, on me dit « c’est bien, il faudrait aussi que je le fasse ». Je leur propose alors de venir avec moi.

Si vous donnez votre sang, pourquoi ne pas proposer à vos amis qui ont envie de donner leur sang, mais qui ne l’ont jamais fait, de vous accompagner ?

De même, si vous avez des enfants, vous avez bien plus de responsabilités. Vos enfants prendront vos bonnes et mauvaises habitudes, en lien avec vos valeurs et votre langage.

Ils peuvent suivre leur propre voie à partir de l’adolescence, notamment lorsqu’ils seront influencés par des amis mais il est important de leur montrer le bon exemple ou le moins mauvais dès le plus jeune âge.

Quand nous éduquons nos enfants avec des valeurs telles que la compassion et le partage, nous créons un monde meilleur.

Mes parents n’étaient pas cultivés et n’avaient pas d’argent. En revanche, ils m’ont donné de l’Amour, leur confiance et des valeurs.

Depuis plusieurs années, je donne des conseils sur ce blog pour vous aider à résoudre des problèmes dans vos relations mais aussi pour vous aider à devenir une meilleure version de vous-même.

Mais ne restez pas de simples consommateurs. Ne soyez pas égoïstes.

Prenez ce que l’on vous offre mais n’oubliez pas de donner aux autres.

Donnez de l’amour, une pièce, un sourire ou un conseil.

Adoptez un comportement qui influence positivement ceux qui vous croisent.

C’est en contribuant de manière positive à ce monde qu’il en deviendra meilleur.

Acceptez-vous votre mission ?

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here