Comment plaire en étant soi-même ?

Comment plaire à un homme en étant soi même ?

N’est ce pas de l’indifférence qu’il peut ressentir à notre égard ?

C’est la question que m’a posée Aurélie, une lectrice du blog.

Je réponds à sa question dans cet article.

Ma réponse s’applique aux hommes et aux femmes qui souhaitent rencontrer des partenaires et les attirer à eux sans avoir à jouer un rôle.

Reformulons tout d’abord le sujet.

Aurélie pense que si elle est naturelle dans ses rencontres avec des hommes, ils ne s’intéresseront pas à elle.

Cela sous-entend 2 problématiques importantes :

  1. Aurélie joue un rôle dans ses rencontres amoureuses
  2. Elle pense qu’on ne s’intéressera pas à elle si elle reste elle-même

Commençons par le premier sujet.

L’impact négatif à ne pas être soi-même dans les rencontres amoureuses

On peut jouer un rôle dans nos rencontres amoureuses. On en est capable.

Par exemple : on peut se faire passer pour quelqu’un de confiant, positif, curieux, dynamique, etc… même si on ne l’est pas.

Et cela peut effectivement attirer des partenaires à nous.

Ils pourront aussi s’attacher à nous.

Mais une fois qu’ils apprendront à nous connaître, dans les mois et années qui suivent, ils verront ce qui se cache derrière l’image que l’on a présenté.

Ils pourront voir par exemple, que l’on manque de confiance, que l’on est pessimiste, que l’on n’est pas curieux et que l’on est plutôt casanier.

Bref, ils découvriront que l’on est l’opposé de ce que l’on a montré.

Le résultat, c’est qu’ils seront déçus.

ils seront déçus, non pas par qui nous sommes, mais surtout par la différence entre l’image qu’ils se sont faits de nous et ce qu’ils découvrent de nous aujourd’hui.

Ils ressentiront ce que j’appelle « l’effet bande-annonce ».

C’est lorsque vous accrochez sur la bande-annonce d’un film, que vous vous faites une idée du film avant de l’avoir vu, et que vous êtes déçu quand vous voyez le film.

Vous vous dites : « ce n’est pas le film auquel je m’attendais. Je m’attendais à autre chose… »

Non pas que le film soit mauvais, mais l’image que vous vous étiez fait du film, ne correspond pas au film.

Et bien c’est la même chose dans les rencontres.

Vous pouvez vous faire passer pour quelqu’un d’autre, vous pouvez jouer un rôle, mais la conséquence, c’est que votre partenaire s’attachera à une image de vous qui n’est pas qui vous êtes.

Et il sera forcément déçu lorsqu’il découvrira, jour après jour, que vous n’êtes pas la personne avec qui il s’est mis en couple.

Donc, jouer un rôle, faire semblant, est une très mauvaise idée.

Jouons-nous tous un rôle ?

Jouer un rôle est donc une mauvaise idée.

Mais vous me rétorquerez que nous jouons tous un rôle dans nos rencontres.

Et vous avez raison.

Lorsque nous rencontrons quelqu’un, nous mettons nos qualités en avant et cachons généralement nos défauts.

Nous nous présentons sous notre meilleur jour.

Nous nous mettons en valeur pour plaire et cacher nos imperfections (vêtements, maquillage, push up 😉

Mais il y a une différence entre se mettre en valeur et se faire passer pour quelqu’un qu’on n’est pas.

On ne doit pas renier qui on est.

On ne doit pas se cacher derrière un masque.

On doit s’accepter pleinement afin d’être accepté et aimé pour qui on est.

Sans quoi, le couple que l’on construira sera voué à l’échec.

Abordons maintenant le seconde problème.

Si je suis moi-même, les hommes ne s’intéresseront pas à moi

Aurélie part du postulat que, si elle reste elle-même, les hommes n’auront pas envie d’être avec elle, ils ressentiront de l’indifférence.

Ce postulat cache une croyance négative telle que : « je ne suis pas intéressante », « je ne suis pas assez bien pour qu’on s’intéresse à moi », « je suis moins bien que les autres ».

Aurélie a une mauvaise image d’elle même ou une mauvaise estime d’elle même, qui la pousse à jouer un rôle par peur de ne pas plaire.

Au final, son comportement lui dessert puisque :

  1. Elle pense qu’elle n’est pas assez bien
  2. Elle ne s’accepte pas comme elle est
  3. Elle s’interdit d’être elle-même

Le résultat, c’est qu’Aurélie ne peut pas être heureuse si elle continue à agir et penser de la sorte.

Ce qui nous amène à la dernière question.

Comment attirer des partenaires en restant soi-même ?

Si je pense ne pas être attractif de manière naturelle, et si c’est une mauvaise idée de faire semblant, alors que faut-il faire pour être soi-même et attirer des partenaires à nous ?

Tout d’abord, au lieu de nous faire passer pour quelqu’un qu’on n’est pas, on peut devenir cette personne que l’on aimerait être.

Exemples :

  • si on manque de confiance, on peut apprendre à avoir plus confiance en nous
  • si on a un côté pessimiste, on peut pratiquer de la psychologie positive et s’entourer de personnes positives
  • si on n’est pas curieux, on peut trouver un sujet qui peut nous passionner et développer notre curiosité

Toutes ces actions sont envisageables et faisables.

Le souci, c’est que si on se compare aux autres et que l’on a une mauvaise image de nous-même, on risque d’identifier des centaines de choses qui nous manquent.

Ce sera donc une course sans fin pour essayer d’être parfait pour plaire aux autres au final.

Alors existe-t-il une réelle solution pour plaire en étant soi-même ?

Oui et il y a 3 axes pour arriver à ce résultat :

  1. Accepter pleinement qui on est
  2. Prendre conscience de notre valeur inconditionnelle et de nos qualités
  3. Apprendre à nous aimer

C’est là où réside la clé : Apprendre à se connaître, à s’apprécier, à s’accepter et à s’aimer.

Car votre réussite amoureuse dépend de l’estime que vous vous portez.

Plus vous vous aimez, plus on vous aimera.

Plus vous vous aimez, plus vous vous respecterez et mieux vous choisirez vos partenaires.

L’inverse est également vrai.

Moins vous vous aimez, moins vous vous respectez, plus vous jouez un rôle pour plaire et plus vous attirez des partenaires qui ne vous conviennent pas (des personnalités toxiques également).

En résumé, plutôt que de faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, apprenez d’abord à vous aimer, soyez fier de qui vous êtes, et vous n’aurez plus besoin de faire semblant pour plaire.

Vous pourrez enfin plaire en étant vous-même, en étant naturelle.

Comment apprendre à s’aimer ? C’est ce que j’enseigne dans mon programme de développement personnel : 4 mois pour transformer votre vie amoureuse.

Si vous avez apprécié cet article et qu’il peut est être utile à vos amis, partagez-le.

Et si cet article vous a parlé personnellement, laissez un commentaire pour me le faire savoir.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Les champs obligatoires sont le prénom et l'email. Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement. 

  1. Bonjour Sandrino,
    Effectivement je comprends très bien le besoin impératif de s’aimer et de s’accepter tel qu’on est.
    Mais quant est-il dû fait de faire peur aux hommes quand on montre trop de confiance en soi? C’est souvent mon problème j’ai l’impression qu’ils fuient par peur de trop d’acceptation et de connaissance de soi.
    Parfois je n’ai même pas la possibilité d’une seconde rencontre, ils recherchent une femme qu’ils peuvent rassurer, cajoler avec une petite pointe de dépendance à eux.
    Je suis une femme qui a besoin de tout cela, mais qui puis-je si j’ai appris à être indépendante et ne pas dépendre d’un homme. Suis-je condamnée à rester seule ? Dois-je cacher ma personnalité ?

    Belle journée à toi.

    1. Bonjour Catherine,

      Qu’est-ce qui vous fait dire que c’est votre confiance en vous qui les fait fuir ?
      Et si c’est le cas, c’est que ce ne sont pas les bonnes personnes pour vous.

      J’ai plusieurs remarques sur ce sujet :

      1) il y a des hommes qui apprécient les femmes confiantes et indépendantes. C’est juste que vous ne les avez pas encore trouvés, ce qui pose la question de la sélection des hommes que vous rencontrez. Exemple : si vous rencontrez des hommes dans des séminaires de développement personnel, vous aurez plus de chances de trouver un homme qui apprécie votre autonomie.

      2) Oui, l’indépendance peut faire fuir si elle limite la relation que l’on crée avec quelqu’un que l’on rencontre. Ne pas confondre l’indépendance et l’autonomie. J’ai écrit un article sur les différents niveaux : dépendance, indépendance et interdépendance. C’est ce 3ème niveau qu’il faut atteindre. Voir l’article : https://reussir-ses-relations.com/quattendez-vous-dune-relation-amoureuse/

      3) C’est ce que vous dites et ce que vous dégagez lors de vos rencontres qui posent généralement problème. Exemple de ce que pourrait penser quelqu’un que vous rencontrez. « Elle ne veut probablement pas de moi dans sa vie. Elle préfère rester seule et profiter de moi comme un passe temps, alors que je souhaite quelqu’un qui soit engagé dans la relation comme moi. Je ne veux pas être un homme objet ou juste là pour équilibrer sa vie… ». Et si c’était ce que pensent les hommes que vous rencontrez, bien loin de ce que vous imaginez ? Je l’ai déjà entendu de la part d’hommes dans mes accompagnements. On peut inventer de nombreuses explications différentes à une rencontre qui n’aboutit pas. Et généralement, c’est lié à ce que l’on dit et ce que l’on dégage en terme d’énergie.

      4) Pour terminer, à partir du moment où vous avez la croyance que votre indépendance pose problème aux hommes, vous influencez inconsciemment la relation lors de la rencontre car vous arrivez avec votre bagage et vos freins à la relation. Débarrassez-vous de cette croyance qui vous dessert.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

{"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
Send this to a friend