Sur mon blog, je réponds chaque semaine à des commentaires de lecteurs.

Dans ces témoignages, je lis souvent des phrases comme  :
– il dit qu’il m’aime, que je suis la femme de sa vie mais ne veut plus être avec moi
– il dit qu’il m’aime mais il sort avec d’autres filles
– elle dit qu’elle m’aime mais elle ne veut pas que je vois mes amis,
– etc…

en fait, on vous dit qu’on vous aime mais au final, vous êtes malheureux ou malheureuse dans votre relation.

Vous pouvez visionner la vidéo ou lire l’article sous la vidéo.

Il dit qu’il m’aime : visionner la vidéo

Il dit qu’il m’aime – Retranscription texte

Mais ce n’est pas parce que quelqu’un vous dit qu’il vous aime, que vous devez le croire, rester avec lui et gâcher votre vie.

L’Amour, ce n’est pas une excuse pour rester avec quelqu’un qui vous ment, qui est jaloux, qui ne vous respecte pas, qui est marié à quelqu’un autre ou qui est infidèle.

Ce qui est important n’est pas qu’il vous aime mais que vous soyez heureux ou heureuse.

Et ce ne sont pas les mots qui comptent, ce sont les actes !

C’est quoi pour vous une bonne relation ?

Être avec quelqu’un qui vous aime, c’est tout ce que vous attendez ?

Avez-vous remarqué que vous attachez plus facilement aux personnes qui vous apprécient ou vous aiment ?

Vous allez apprécier un homme ou une femme qui vous dit qu’il vous trouve sympa, beau, intelligent.

Recevoir des compliments, se sentir aimé, cela nous fait plaisir. Rien de plus normal.

Mais c’est surtout quand on a peu confiance en soi, que l’on a peu d’expériences dans les relations, ou quand on est en mal d’amour, où on a tendance à s’attacher à quelqu’un, juste parce qu’il dit nous aimer.

Et quoi que fasse cette personne par la suite, on voudra rester avec.

Pas parce qu’on est heureux avec.

Mais tout simplement parce qu’on a besoin d’Amour et parce qu’on a peur de se retrouver seul.

Mais ce n’est pas une raison pour rester avec la mauvaise personne.

Celle qui vous donnera plus de moments négatifs que de moments positifs.

Celle avec qui vous ne serez pas heureux ou heureuse.

Tomber amoureux, vivre une relation, sentir son coeur battre la chamade, c’est plaisant… si c’est la bonne personne pour vous !

Celle qui va être honnête avec vous.

Celle qui va vous respecter.

Celle qui essaiera de vous rendre heureuse.

Celle qui vous aimera vraiment et qui vous acceptera comme vous êtes.

Votre vie est précieuse et importante.

Alors mon conseil d’aujourd’hui est très simple :

Ne perdez pas votre temps dans une relation qui ne vous rend pas heureux ou heureuse.

Reprenez votre vie en mains. Faites vous confiance, n’ayez pas peur de rompre pour trouver quelqu’un avec qui vous vous sentirez bien.

Et surtout ne regrettez rien à vos choix

Sandrino

 

13 Commentairs

  1. Effectivment, la dépendance affective nous rend aveugle sur les défauts de la personne aimée et on agit de manière irrationnel.
    Votre phrase « Votre vie est précieuse, ne perdez pas de temps » montre à quel point, il est important de savoir rompre dès que possible et je la trouve percutante.
    Merci pour l’article.

  2. Bonjour Sandrino,

    En effet, ce sont nos actes qui témoignent réellement de qui on est. Les mots sont tellement faciles à dire. La notion d’amour est différente pour tout le monde et il est important de choisir une personne qui nous aime selon les valeurs qui sont importantes à nos yeux (respect, bienveillance, sincérité, etc).

    Bonne soirée 😉

  3. Bonjour,
    Je commence par vous dire que vos articles sont vraiment exceptionnels et qu’ils font beaucoup de bien à lire, merci à vous pour ce blog.
    Je vous contacte car je vis une situation très compliquée en ce moment.
    Jai 20 ans, je suis esthéticienne je commence un brevet de maîtrise en septembre et je passe un concours nationale en mars. Lui a 28 ans, Barman et en arrêt maladie depuis mars.
    En effet on lui a décelé une tumeure cérébrale en décembre et il s’est fait opéré d’urgence en mars. Depuis les problèmes ont vraiment commencé à arriver entre les traitements lourds, il est complètement détruit moralement et souhaite que je sois la h24 pour lui et seulement moi, ses parents ne sont pas vraiment là pour lui et lui s’est mis en conflit avec ma mère et quelques uns de mes amis. Moi je me retrouve entre tout ça sans savoir quoi dire sans savoir comment agir je ne veux pas le laisser seul et je ne veux pas qu’il combatte cette épreuve seul mais jai aussi besoin d’avoir ma vie et de profiter un petit peu, de penser à moi, mes études et à mes projets mais il ne veut pas . Il se concentre que sur moi et ne veut aucunement que cela soit quelqu’un d’autre qui me relève. Comment dois je faire je suis complètement perdue et mes sentiments pour lui s’éloignent…
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Une très bonne journée et à bientôt!
    Elise

    • Bonjour Elise,

      Qu’il souhaite votre aide, ok.
      Que vous lui donniez votre aide, ok.

      Mais il ne peut pas vous imposer d’être le centre de votre vie et de ne plus rien vivre d’autre.

      Ce n’est pas son choix d’être malade mais c’est son choix de ne vouloir que vous à ses côtés et de ne pas vouloir d’autres personnes autour de lui pour l’aider. Ce n’est pas à vous de supporter les conséquences de son choix.

      D’ailleurs, vous le dîtes vous même : ce qu’il vous impose vous éloigne de lui peu à peu.

      Donc, soit il change d’attitude envers vous, soit de manière naturelle, vous ne supporterez plus cette vie et vous éloignerez définitivement de lui.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  4. Bonsoir Sandrine j’apprécie beaucoup ce que vous faites et je trouve que c’est vraiment intéressant, ça m’a beaucoup aider dans ma relation merci.

    • Bonjour Iddy,
      Merci pour votre commentaire.
      En fait, mon prénom est Sandrino, c’est masculin… 😉
      Bonne journée.
      Sandrino

  5. Bonjour Sandrino,
    Je suis avec mon ami depuis un an et 2 mois… Celà fait 2 semaines que sa fille de 18 ans ne vie plus avec nous 100% d’où maintenant nous pouvons vivre une relation de couple normale.
    Mon ami doute de tout et remet à la moindre occasion notre relation. Il me dit ne pas pouvoir me dire je t’aime car se serait un mensonge mais il me dit quand-même être bien avec moi. Nous avons passé notre 1er week-end ensemble sans faire l’amour mais très câlins et beaucoup de détente devant de bons films, cependant il se pose des questions car il n’a pas eu envie de moi malgré qu’il me trouve très belle, sexy pour reprendre ses mots…
    Il m’installe dans une incertitude et me blesse car je ne sais pas comment être au quotidien et quoi faire ou ne pas faire…
    Peut-tu m’aider car je me sens pas bien dans mon cœur ?
    Merci beaucoup

    • Bonsoir Sandrine,

      Il doute de tout. Si tu te mets à douter toi aussi, vous entrerez dans un cercle vicieux.

      Tu ne devrais donc pas te demander comment te comporter au quotidien avec lui, sans quoi ton histoire n’a aucune chance de fonctionner. Tu dois justement avoir l’approche contraire, c’est à dire être naturelle et non stressée.

      A l’heure actuelle, il est « seulement » bien avec toi. Qu’as-tu à perdre ? Profite de ta relation sans te poser de questions et sans rien attendre de lui et tu as des chances de voir un changement en lui et un éventuel attachement.

      S’il voit que tu n’es pas à l’aise dans la relation et en demande, il ne s’attachera jamais à toi.

      Prends du recul sur la relation, prends ce que tu as à prendre et n’hésite pas si tu en as besoin, à le voir moins pour créer le besoin et prendre soin de toi. Tu ne dois pas rester dans une approche dépendante. Détends-toi et ne lui mets pas de pression. N’aborde pas le sujet avec lui. Fais comme si tout se passait bien.

      Et si au bout de quelques mois, tu ne vois pas d’améliorations, respecte toi et pars de la relation pour trouver quelqu’un qui te donnera ce que tu cherches.

      Certes, tu pourrais aussi rompre dès maintenant car tu es insatisfaite et afin de le faire réagir. Je ne connais pas le contexte global de votre relation et étant donné ton message, je ne te le propose pas mais c’est aussi une possibilité. N’hésite pas à lire l’ article intitulé : « il ne sait pas ce qu’il veut, rompez« .

      J’espère que cela t’aidera.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,
        Un grand merci, je pense davantage à moi et effectivement la pression est relâché des 2 côtés … Je m’efforce de vivre le moment présent, les choses semblent se mettre en place, en tout cas je ne souffre plus, quelque chose à l’air de se mettre en place mais je ne veux pas analyser …
        J’aime notre nouveau climat…
        Merci

  6. Bonjour Sandrino,

    Merci pour ces articles. Ils m’éclairent un peu plus et me permettent de voir les choses en face.
    Mais c’est tellement difficile de dire stop quand on aime l’autre même si il nous fait du mal.
    Ma situation est difficile, je crois et un peu compliquée. Je suis avec une fille de 27 ans qui a un boulot, un appartement etc… Moi je suis un peu plus jeune, je suis toujours étudiant et je vis chez mes parents.
    Ça fait un peu plus de 2 ans que nous sommes en couple. Au départ, j’ai hésité longuement avant de me mettre en couple avec elle du fait que j’avais eu une histoire difficile et surtout que nous avons une vision de la vie un peu différente (pas la même religion, pas les mêmes traditions etc). Mais elle m’a convaincu de tout de même tenter la chose, de laisser une chance à cette histoire et je dois avouer que j’étais très heureux jusqu’à il y quelques mois. Même si nous ne parlions pas souvent des problèmes que pourraient poser nos différences, nous évoquions souvent l’avenir et pour moi c’était clair : c’est (c’était ?) la femme de ma vie.
    Mais hélas il y de cela 6 mois, le grand-père de ma copine est décédée… Cet événement a tout chamboulé ! Nous étions un couple très fusionnel et après cet événement j’ai été là pour elle. Je ne voulais pas qu’elle souffre… J’ai voulu partagé sa douleur. Sauf qu’elle ne l’a pas vécu comme ça. Même si après cela nous avons passé quelques bons moments, je sentais que quelque chose n’allait pas. Je ne me sentais plus aimé, je ne me sentais plus désiré. Je peux vraiment dire que j’en ai bavé et que j’en bave encore… Je me suis dit qu’en la présentant à ma famille officiellement et la faire entrer dans ma vie aux yeux du monde l’aiderait à se sentir mieux en voyant mon attachement réel à elle. Mais ça n’a rien changé…
    Je n’en peux plus de souffrir. Je suis malheureux depuis des mois… Il a fallu que je crève l’abcès moi même. Au début je me sentais égoïste de ne penser qu’à mes sentiments et je me disais qu’elle souffrait de la perte de son grand-père mais aujourd’hui je me dis que c’est un peu elle qui l’est… Malgré ma douleur, j’ai été et je suis toujours là pour elle. Après plusieurs discussions, elle m’a dit qu’elle m’aimait mais que la mort de son grand père avait remis en question toute sa vie. Elle a réalisé que la vie était courte ! Malgré le fait qu’elle m’aime, elle pense aujourd’hui que nos différences seraient un obstacle à notre avenir. C’est fou comme la situation a changé ! A la base c’est moi qui avais des doutes mais ils se sont dissipés et je suis tombé follement amoureux d’elle mais aujourd’hui c’est elle qui doute.
    Et puis elle voit que ses amis « avancent », ont des projets, se marient, ont des enfants mais pas elle… Moi je ne peux pas lui donner ce qu’elle veut maintenant et elle le sait. Elle le sait depuis toujours mais sa vision des choses a changé et au final je souffre.
    En fait je pense qu’actuellement, je dépends affectivement d’elle. En effet, elle s’est beaucoup éloigné de moi enfin c’est compliqué. Elle était là mais sans l’être. En gros, plus vraiment de gestes affectifs, vraiment moins de tendresse et très très peu de relations sexuelles. Je suis vraiment en manque d’affection je crois.
    Tout ça, elle le sait, on en a parlé. Mais elle dit qu’elle ne ressent pas le besoin de me donner plus d’affection et ne comprend pas le fait que j’en ai besoin de plus pour sentir qu’elle m’aime. Comme vous l’avez dit, dire je t’aime n’est pas suffisant si les actes ne suivent pas.
    Je n’en peux plus de souffrir et de ne penser qu’à ça nuit et jour. Mais je ne veux pas me résoudre à la quitter. En fait, j’ai le sentiment qu’elle m’aime vraiment mais qu’elle n’a pas le courage de me quitter… D’un autre côté, je n’ai pas envie de lui « faciliter » la tâche en la quittant moi même et je n’ai vraiment pas envie de la perdre.
    C’est vraiment bizarre je souffre physiquement du cœur et je ne sais plus quoi faire. Pouvez-vous m’aider à y voir plus clair ?
    Un grand merci en tout cas.

    • Bonjour John,

      Le sujet n’est pas de savoir si elle vous aime vraiment ou pas, mais plutôt de savoir si vous êtes heureux ensemble au quotidien et si vous avez envie de construire un avenir ensemble sur le long terme.

      Et ce n’est visiblement pas le cas.

      Vous souffrez au quotidien. Pourquoi vouloir rester dans cette situation ? Parce qu’elle vous aime ? Parce que vous l’aimez ?

      L’Amour n’est pas une excuse pour rester dans une situation où on est malheureux.

      Vous dites que vous ne souhaitez pas lui faciliter la tâche en ne la quittant pas, mais cela vous dessert puisque vous vivez mal la situation au quotidien.

      Par ailleurs, vous avez peur de rompre alors qu’une rupture n’est pas systématiquement la fin d’une histoire mais peut s’avérer être le renouveau d’une histoire qui n’arrive pas à trouver ses marques ou qui est faite d’indécisions et de doutes.

      Dans votre situation, seule la rupture peut vous permettre de vous libérer de ce que vous endurez. De plus, cela permettra de la laisser réfléchir à votre relation et peut être prendre conscience qu’elle veut aller plus loin avec vous.

      Il se peut qu’elle se rende compte que cela ne marchera pas. Et dans ce cas, vous aurez gagné du temps dans les doutes de votre relation.
      N’hésitez pas également à lire l’article sur la peur de rompre.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here