Note : j’écris systématiquement mes articles en m’adressant aux femmes car elles sont les plus nombreuses sur le site mais les conseils qui suivent s’appliquent également aux hommes.

Je réponds depuis 4 ans à de nombreuses demandes de conseils.

Il ressort une tendance répandue qui est de vouloir rester avec quelqu’un malgré le fait de ne pas être heureux dans la relation.

Des exemples de commentaires :

Vous n’êtes pas heureuse…. mais vous restez avec lui.

La logique voudrait que l’on cherche à être heureux et non pas malheureux dans une relation.

Pourtant, on fait un choix à court terme (rester avec quelqu’un avec qui on n’est pas heureux) plutôt qu’à long terme (arrêter la relation pour se reconstruire et trouver une meilleure histoire).

La question est : pourquoi restez-vous avec lui ?

Par amour ?

Contrairement à ce que vous pensez, vous ne restez pas par amour, vous restez par peur de partir !

La peur de rompre

L’élément qui vous fait rester dans cette histoire, c’est la peur.

Vous avez peur de rompre.

Vous avez peur de vous retrouver seule.

Vous avez peur de le perdre à jamais.

Vous avez peur qu’il parte avec une autre.

Vous avez peur de ne plus être aimée.

Vous avez peur de l’inconnu.

Bref, vous avez peur.

Alors vous vous accrochez à votre relation comme un koala sur sa branche.

Mais d’une part, vos peurs sont rarement justifiées et d’autre part, ce n’est pas la peur de rompre qui doit diriger votre vie, c’est votre envie de bonheur dans une relation épanouissante.

Alors analysons les excuses que vous vous donnez pour rester dans une relation qui ne vous rend pas heureuse.

J’ai peur de rompre car je l’aime

Vous l’aimez ?

Et alors ?

Ce n’est pas parce que vous aimez quelqu’un que vous devez rester avec lui s’il ne vous rend pas heureuse.

Vous n’êtes pas mère Theresa. Vous n’avez pas à dévouer votre vie à quelqu’un sans attendre quelque chose en retour.

Ce n’est pas l’Amour que vous devez prendre en compte, c’est le fait que vous soyez heureuse d’être avec lui et qu’il soit heureux d’être avec vous.

Je ne peux pas le quitter car il m’aime

Il vous a dit qu’il vous aimait ? C’est bien mais cela ne suffit pas.

Ne vous arrêtez pas aux mots. Les paroles et les promesses ne comptent pas.

Ce sont les actes qui comptent.

S’il vous dit qu’il vous aime mais vous traite mal ou passe son temps au boulot et vous néglige, à quoi sert cet amour ?

Vous préférez quelqu’un qui dit qu’il vous aime mais ne le prouve pas ?

Ou vous préférez quelqu’un qui ne vous le dit pas (lire l’article : je t’aime, c’est si dur à dire) mais qui vous prouve son amour au quotidien par son attention, son écoute et ses gestes (lire l’article : les 5 langages de l’Amour).

Quand on est dans une relation où on n’est pas heureux, on se satisfait des mots ou des souvenirs : « au début, il m’a dit que j’étais la femme de sa vie ».

On s’accroche à des mots qui ne sont pas suivies d’actions réelles dans le quotidien. On s’accroche même parfois à des paroles qui ne sont plus d’actualité.

Ce n’est pas parce qu’il vous a dit qu’il vous aimait il y a 2 ans qu’il vous aime encore.

Pour cette raison, ne vous accrochez pas aux mots et ne prenez pas en compte ce qui a été dit ou fait dans le passé.

Soyez attentif à la situation et aux actes du présent.

Je préfère une demi-relation que pas de relation du tout

J’ai entendu cette phrase à plusieurs reprises… et j’ai à chaque fois ressenti de la tristesse et du mécontentement.

Pendant que certaines personnes vivent de belles histoires d’amour, d’autres préfèrent vivre dans la médiocrité sentimentale.

Quel gâchis !

Vous méritez mieux que ça.

Ou alors restez comme vous êtes et méritez votre demi-relation dans votre demi-vie.

Mais laissez-moi vous dire que vous avez plus d’importance que vous ne pensez.

j’ai peur qu’il m’oublie et qu’il parte avec une autre

J’entends souvent cette phrase : « je ne veux pas rompre car j’ai peur qu’il m’oublie ou qu’il parte avec une autre ».

S’il vous oublie rapidement après la rupture, c’est qu’il s’en fout d’être avec vous et que votre histoire ne tient à rien.

Vous avez envie de quelqu’un qui s’en fout d’être avec vous ?

Vous avez envie de rester avec quelqu’un, juste pour avoir l’impression d’être dans une relation ?

Si dès que vous rompez, il part voir une autre fille, cela signifie qu’il ne tenait pas à vous et que votre histoire était vouée à l’échec.

Rompre, ça permet de faire rapidement la distinction entre une relation intéressante et une relation qui n’a aucun avenir.

Je ne peux pas vivre sans lui

Je sais très bien ce qu’on ressent quand on est fou amoureux de quelqu’un.

Je l’ai été et j’ai eu le droit à mon quota de ruptures douloureuses.

Hormis les rares chanceux qui n’ont pas encore connu de grosse rupture amoureuse, on est tous passés par là.

Si cela ne nous arrivait qu’à nous, cela serait déprimant : « Pourquoi suis-je le seul à qui ça arrive » ?

Mais ce qui est rassurant, c’est que l’on est tous dans le même bateau. Et si on discute avec des ami(e)s qui sont passés par là, on sait que ça va prendre du temps mais que l’on va s’en remettre.

Il y a quelques jours, j’ai répondu à un commentaire où une femme disait être inquiète car elle n’arrivait pas à oublier son ex alors que cela faisait 8 mois qu’ils avaient rompu.

8 mois ça semble long mais si vous étiez très attaché à votre mec/copine, cela prendra bien plus de temps pour l’oublier.

Il n’y a rien d’anormal dans cette situation.

Vous ne pouvez donc pas dire que vous ne pouvez pas vivre sans lui.

D’ailleurs s’il vous quitte et ne veut pas revenir avec vous, vous allez faire quoi ? Faire la nonne dans un couvent ? 😉

Vous savez très bien que cela ne tient pas. Ne laissez pas vos émotions vous envahir au point de penser des choses qui sont fausses.

Vous pouvez vivre sans lui et vous retrouverez quelqu’un.

J’ai peur de le quitter car je ne retrouverai personne d’autre

Je peux comprendre à quel point on peut être désespéré après une rupture, mais de là à penser que l’on n’est pas capable de retrouver quelqu’un d’autre, il ne faut pas exagérer.

Vous êtes vraiment super moche et insupportable au point de ne retrouver personne ? Vous aviez trouvé le seul mec qui supporte tous vos défauts ?

Vous en trouverez un autre ou alors prenez soin de vous et atténuez vos défauts.

Ce qui est certain, c’est que si vous pensez que vous ne retrouverez personne, vous enverrez des ondes négatives autour de vous et votre prophétie se réalisera : vous terminerez seule.

Si vous avez trouvé l’amour dans le passé, vous le trouverez dans le futur. Il n’y a aucune raison que vous ne trouviez personne d’autre.

Ne soyez pas ridicule de penser cela.

Et si vous cherchez des conseils pour gagner en confiance, lisez l’article comment avoir confiance en soi.

Peur de rompre : conclusion

L’objectif de cet article n’est pas de vous pousser à rompre mais de vous aider à arrêter de trouver de fausses excuses qui vous font rester dans votre relation.

Vous ne devez pas avoir peur de rompre.

Si vous n’êtes pas heureuse dans votre relation, vous ne devez pas avoir peur de rompre.

Et si vous ne le faites pas, trouvez de vraies bonnes raisons de rester.

Bien entendu, vous ne devez prendre en considération seulement vos envies. Vous devez aussi considérer celles de votre partenaire et ne pas voir la situation que de votre côté.

La relation est un équilibre. Vous devez être exigeant sur certains aspects et compréhensifs sur d’autres.

Il y a des situations plus complexes que d’autre.

Par exemple, vivre une relation à distance. Si c’est votre cas, et que vous et votre mec ne voulez pas déménager, il faudra bien qu’un des deux se sacrifie pour donner sa chance à votre histoire.

Autre exemple : s’il ne veut pas d’enfant et que vous en voulez un, il faudra que l’un de vous change d’avis sans quoi la frustration et les reproches domineront la relation.

Il y aura toujours un déséquilibre potentiel dans une histoire à cause de certains choix qui doivent être faits pour le couple au détriment de notre confort ou de nos envies.

Mais quelle que soit votre situation, vous devez faire des choix pour concrétiser et pérenniser votre histoire d’amour afin que vous soyez deux à être heureux, ensemble.

Sans quoi, il est préférable de rompre et ne pas se trouver de fausses excuses pour rester.

J’espère que cet article vous aidera car je sais que rompre n’est pas un acte facile.

Mais il vaut mieux savoir prendre une décision difficile plutôt que de rester dans une histoire sans avenir…

Et vous, quelle est la raison pour laquelle vous restez dans une relation dans laquelle vous ne vous sentez pas heureuse ?

Sandrino

140 Commentairs

  1. Bonjour sandrino,

    Mille mercis pour cet article. Je me trouvais plein d’excuses pour continuer à espérer d’une relation sans avenir. Cet article me sera d’une grande aide afin de modifier ma façon de voir les choses.

    Encore un grand merci

    Bien cordialement,

    ,

  2. Bonjour Sandrino!

    Cela fais 5 mois que j’ai connu quelqu’un (par internet) qui depuis le premier contact par téléphone m’a avoué qu’il y avait un déclic et qu’il se passait des choses au fond de lui sans même se voir, on s’est vu un mois aprés car il vit à l’étranger et idem nous avons confirmé ce qui nous était arrivé à notre premier contact , aprés cela ses appels se faisait rares, ses messages aussi et à chaque fois t il me disait qu’il était trés occupé , bref quand il a besoin de moi, il me trouve toujours mais quand j’ai besoin de lui , il n’est pas là, à maintes reprises je lui ai envoyé des e-mails lui demandant d’éclaircir les choses et que moi je ne pourrais continuer dans une relation assez flou comme ça , il me trouve toujours des excuses pour qu’il ne coupe pas contact avec moi. Hier je lui ai envoyé un dernier e-mail en lui disant que c’était fini et que je comprenais le fait qu’il soit indécis car sa vie est précieuse et qu’il veut lui apporter tout ce qu’il ya de mieux mais que ma vie comptait pour moi aussi, et voilà j’ai mis un terme à cette histoire.

    • Bonjour Amel,

      Merci pour votre témoignage. Ce sont ces types de situation qu’il ne faut pas regretter. Une relation, c’est la volonté de construire quelque chose à deux, pas de profiter de l’autre, ce qui semble l’intention de l’homme que vous évoquez.

      Bonne journée.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino , tout dabord je vous remercie pour vos conseils . Dans ces moments assez difficile on a tendance a rester seule et malcompris par son entourage . Je vous raconte mon histoire de couple qui a duré 9ans et qui a connu des hauts et des bas . Les 3 premieres années avec mon ex etaient juste parfaits très attentionné a mon égard , pas d’embrouilles… Apres ceci vient les petits problemes de couple . On est resté au debut 5ans avant que je mette fin a cette relation car vers la fin monsieur me négligait a tel point qu’il pouvait rester 1semaine sans me donner de nouvelle et en plus que j’avais appris qu’il parlait deja a une autre fille avec qui il s’est mit en couple une fois la relation rompue … 3ans passèrent on est plus ensemble , il revient vers moi me supplie de reprendre avec lui il m’avouait qu’il pensait tout le temps a moi que durant ces 3ans aucune fille ne l’a comblé autant que moi…Il a aussi avoué ces erreurs et m’a promis qu’il va plus recommencer ceci et que si je viens de lui dire viens on se marie maintenant bein c’est sans hésitation pour lui.

      • (Suite )
        Moi naïve que je suis je le crois je reprend avec lui tellement je l’aimais et je l’aime toujours . Durant cette année les 3 premiers mois tout etait bon beaucoup d’amour beaucoup de passion . Apres ceci on se disputait chaque semaine on se criait dessus . Je ne vais pas dire que je n’y etais pour rien moi aussi j’ai ma part de responsabilité la dessus mais franchement pas autant que lui . Dans cette année on a rompu et repris 5fois ou 4 si je ne me trompe pas ( mais une rupture d’un jour ou 3 grand maximum) . Apres chaque rupture quand on reprennait lui et moi on mettait les points sur les i et les barres sur les t . Et la un jour je le surprend en train de parler sur facebook a d’autres femmes en train de les draguer sous pretexte qu’il est célibataire de la je le confronte et il fini par avouer encore son erreur mais pas juste il a fini par me dire qu’une fois fini il courrait vers la premiere femme les débloquait toutes . Je lui ai donné mon coeur ma confiance et une 2eme chance et c’est comme ca qu’il me remercie . J’ai décidé de prendre cette douleureuse decision celle de rompre mais cette fois pour de bon. Quand on a voulu rompre j’ai fait en sorte qu’il se sente allaise je lui ai dit qu’il n’avait pas a culpabiliser allrs qu’au fond de moi j’etait brisé trahis et salie par cette personne il m’a demander pardon a essayer de me convaincre qu’il va changer mais je sais pertinament que cette homme ne pourra jamais changer.
        Bonne fin de journée .

  3. Bonjour Sandrino,
    Comme tu le dis très bien dans ton article, on peut se trouver mille et une excuses pour rester dans une relation qui ne nous convient pas. Beaucoup de personnes préfèrent être mal accompagnées plutôt que de rester seules (contrairement à l’expression!). Parfois il est nécessaire d’être seul et d’apprendre à s’aimer pour être bien avec quelqu’un d’autre et vivre une relation épanouie.
    Bonne journée à toi!

  4. Bonjour Sandrino,

    Je ne suis pas du genre à écrire sur un forum.
    Mais je suis perdue.

    Ca fait trois ans que je suis avec mon ami, je dois avouer que je me suis mise en couple afin d’oublier mon ex plus rapidement avec qui j’avais été seulement deux mois.
    Au début, je me sentais bien avec lui sans avoir de passion amoureuse. J’ai du partir près de 7 mois dans une autre région, nous avons gardé contact tout ce temps sans se voir. Mais parfois je me disais qu’il fallait que je mette un terme car je n’étais pas amoureuse. Mais je n’y arrivais pas. Puis, je suis revenue dans la même région pour le retrouver.
    Depuis, je me sens bien avec lui, nous rigolons tout le temps ensemble, je lui trouve un tas de qualités: il est beau, attentionné, marrant, droit,… En énumérant ses qualités je me dis qu’est ce que je l’aime. Mais il m’arrive de me demander si je l’aime vraiment parce que je n’ai pas cette passion amoureuse. Si je l’aime autant que lui. Je me sens parfois hypocrite envers lui.
    Je sais que je fais parti des personnes qui ont peur de se retrouver seule. Mais c’est aussi que je n’ai pas envie d’être sans lui. Je veux me marier avec lui, et que mes enfants soient les siens.
    Mais j’ai toujours eu pour habitude de ressentir l’amour passionnel.
    Je m’interroge surtout depuis quelques jours. Je déprime. Je ne sais pas si je déprime à cause de mes doutes ou si je déprime ce qui m’amène à me poser des questions.

    • Bonjour Marie Louise,

      L’amour passionnel ne dure qu’un temps. C’est peut être le cas pour votre histoire qui a duré 2 mois. Sur le long terme, l’approche passionnelle n’est pas viable. Donc, même si votre histoire démarre avec de la passion, viendra un moment où ce ne sera plus de la passion mais de l’Amour.

      A vrai dire, j’ai moi aussi vécu une histoire passionnelle et comme de nombreuses personnes, j’ai aimé ces moments de passion. Actuellement, je suis en couple depuis 8 ans avec ma copine et l’histoire n’a pas commencé de manière passionnelle. Il n’empêche que je l’aime et que je ne me vois pas avec quelqu’un d’autre. Pas par peur d’être seul mais tout simplement car j’aime qui elle est et j’ai envie d’être avec elle.

      La passion est souvent physique et sexuelle. Elle fait du bien. Mais n’oubliez pas qu’une relation, c’est avant tout l’Amour de l’autre. Aucune relation n’est parfaite mais ce sont ceux qui s’aiment le plus qui réussissent leur histoire. La passion n’est pas de l’Amour.

      Vous pourrez toujours chercher la petite bête et vous poser un milliard de questions sur votre couple. Mais vous semblez néanmoins heureuse. Si ce n’est pas le cas, partez. Ou alors arrêtez de vous torturer et laissez vous vivre.

      Sinon, vous avez peut être besoin d’un peu de piment dans votre sexualité ou d’un comportement un peu différent de votre copain. Un peu de surprise ou de mystère. Parlez-lui en. Peut être que c’est aussi ce qui vous manque.

      Dernier conseil : ne comparez votre histoire avec la précédente. Elle a duré 2 mois et il y a une bonne raison à cela. Rien à regretter.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  5. Bonjour,
    Je suis avec un homme depuis 2 ans et demi. La relation n’avance pas. Pourtant je lui ai dit à plusieurs fois mon envie d’avancer et de construire une relation stable et fiable.
    On est complice, mème parcours social … on s’entend bien, la communication se porte sur des futilités (sports, amis famille) mais rien sur nous, où va-t-on, comment ? dessert ça n’avance pas. Pourtant au début, on avait les mêmes objectifs avancer à deux pour construire du sérieux. Et puis ensuite rien ça n’avance pas. Lui 32ans moi 39ans. J’ai besoin d’avancer … de partager construire des projets communs.
    J’ai l’intention de rompre car me suis lassée de cette relation immobile, déséquilibré.
    Lorsque je lui demande qu’est ce qui bloque … aucun motif.. je ne comprends pas.
    Là il va partir en Asie pour assez un ou deux mois, je n’était pas au courant, il voulait m’en parler selon lui mais voulait me le dire de visu. Pourtant il aurait pu me parler de son projet par téléphone puisqu’il arrive à me parler de chose vite, insipide. Bref je suis dégoutée car j’ai eu des opportunités et des perspectives.
    Pensez vous Sandrino, qu’il doute j’ai l’impression que c’est de la mauvaise volonté tout simplement.

    • Bonsoir,

      Que signifie « une relation stable et fiable » ? Souhaitez-vous le voir plus souvent ? emménager ensemble ? avoir un enfant ? etc…
      Et lui avez-vous clairement exprimé ce que vous souhaitiez ?

      La 1ère étape pour vous est d’exprimer exactement ce que vous souhaitez dans la relation, à court et long terme.
      Ensuite, vous lui en parlez et vous voyez ce qu’il vous répond sur vos attentes.

      Cela vous permettra d’avoir une réaction de sa part plus précise et donc de prendre une décision sur le fait de rester avec lui ou de rompre.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  6. Bravo Sandrino pour ton article !!!
    Je l’ai quitté il y a presque 3 mois car il ne savait pas ce qu’il voulait et n’était pas investi dans notre relation. À part cela, il y avait beaucoup d’amour et d’attachement mais j’étais profondément frustrée et triste.
    C’est dur et ça demande beaucoup de courage d’acter cette décision. Et depuis je fais une bonne petite dépression. Encore trop tôt pour être liberer des croyances habituelles : je ne vais plus jamais rencontré quelqu’un…etc. Mais ton article fait du bien et rebooste ! Cela donne envie d’y croire! Oui pourquoi se contenter d’une demie relation et d’une demie vie?!

    • Bonsoir Olydie,
      c’est tout à fait normal d’être déprimé après une rupture mais ne transformez pas une situation de tristesse en dépression.
      Vous avez été courageuse et vous devez être fière de vous car vous prenez en main une situation qui ne vous rendait pas heureuse.
      Voyez le côté positif : vous allez sortir d’une période d’incertitude sur votre avenir pour entrer dans une période, certes difficile, mais où vous savez que vous ne stagnez plus et où vous allez pouvoir construire votre futur.
      Bonne soirée.
      Sandrino

  7. Bonjour Sandrino

    Ce que vous avez dit m’as ouvert les yeux javais besoin d’entendre ses mots .
    Je suis avec qqn depuis 2 ans . J’ai 29 ans lui 23 . J’ai un bon poste lui ne travaille pas depuis 2 ans (.je précise qu’il me donne tout à moitié) Et il ne veut pas . Je veux un enfant car j’ai 30 ans cette année lui en veut un dans 10 ansur. .. ne veux pas ce marier . Nous habitons ensemble . Au début j’avais un petit appartement il étouffé. .. alors j’ai trouvé un meilleur travail et trouve un appartement plus grand . Il sort toujours sans moi . Rentre à pas d’heure. Je me lève tout les matins il ronfle dans le lit … quand vous dites qu’on s’attache à des futilités j’appelle ça dès lacets efiloches .. je me dis quil me fait à manger quand je rentre le soir et que je suis crevée mais il aime faire à mAnger et il le fait pour lui aussi . Pour le ménage il me dit qu’il n’y a aucune raison quil en fasse plus que moi c’est vrai que je ne fais quasi rien mais je n’ai pas goût a faire le Diamnche épuisée de ma semaine et surtout que je sais que lui n’a rien fait et est resté dans l’appartement tout la journée. . Je lui offrait régulièrement des cadeaux je n’en ai jamais eu … pas de St Valentin non plus alors que j’adore ça. .. je ne l’ai pas vu le jour de son anniversaire il a préféré le faire avec ses.copains et me laisser seul à la maison . En effet j’ai peur . Peur qu’il trouve qqn dautre .peur de me tromper de regretter alors que je suis persuadée d’avoir fais le tour et plus encore. . J’ai déposé le préavis de l’appartement qui est à mon nom car il ne veut pas partir. Il est rentré dans une colère folle m insultant de tout les noms . Sayez il va devoir ce trouver du travail. .
    Mon Dieu faites que je tienne !!!!!!

    • Bonjour,

      Vous avez pris la bonne décision. Votre petit ami est certes jeune mais l’âge n’est pas une excuse à son comportement égoïste et irresponsable. N’ayez pas peur de la rupture et ne regrettez rien donc car vous savez que cet homme ne vous rendra pas heureux mais au contraire, sera un poids et un frein pour vous dans votre envie d’avoir une vie de famille.

      Ce qui est important pour vous maintenant, c’est d’être ferme et de ne pas craquer. Car si vous emménagez ailleurs et que vous acceptez qu’il vive à nouveau avec vous, vous devrez tout recommencer et ce sera encore plus dur.

      Mon conseil est de couper les ponts. Vous verrez alors que vous vous sentirez probablement soulagée, même si vous ressentirez peut être la tristesse d’être à nouveau seule. Il est important pour cela de voir vos amis ou votre famille pour vous soutenir et vous aider dans cette période.

      Sandrino

      • Merci !!!! Oui je tiens je sais que le meilleur reste à venir vous m’avez été d’une aide très précieuse !

  8. Bonjour,

    et pour la peur : « Vous avez peur de le perdre à jamais », est-ce une raison suffisante de rester ?

    J’ai 27 ans suis en couple depuis 5 ans. Nous avons une belle relation, nous sommes complices, respectueux l’un envers l’autre,…

    Par contre certaines choses nous séparent. Au début cela n’avait pas d’importance, mais au fil du temps je me rend compte que ces divergences risquent de m’empêcher d’accomplir certains rêves.

    Par exemple :
    – J’ai attrapé le virus « globe trotteur », je rêve de vivre un an par-ci, 3 ans par-là,… Lui, angoisse lorsque je parle de partir ensemble, 1 semaine en Italie. Et encore, je n’ose pas prononcer le mot « sac à dos ». On fait donc des compromis; On part en vacances, mais pas trop loin et seulement quelque jours. Sinon il ne m’empêche pas de partir en voyage seule ou avec des amis.
    – J’adore les animaux. Enfant, je voulais même avoir une ferme. Me lancer dans l’élevage familiale m’a toujours beaucoup tenté. Quitte à ne pas voyager, autant en profiter ! Mais voilà, mon compagnon n’est pas fan des animaux, je pense que ça le dégoute un peu. « Ça fait des crasses ». J’ai militer 2 ans pour qu’on adopte un chat. Il a fini par dire oui pour me faire plaisir mais pour le reste, pas question.

    Je l’aime, j’ai tellement de tendresse pour lui. Il est de bonne volonté et ouvert au compromis. Mais ce n’est pas avec des compromis qu’on réalise ces rêves. Non ?

    Pourtant nous avons un rêve en commun : avoir un enfant ensemble (on a même déjà des noms). Pour ma part, pas tous de suite, mais plus tard, quand le temps viendra de « me poser ». Je l’aime et je sais que c’est avec lui que je veux vieillir et avoir des enfants. Voilà ce à quoi j’ai peur de renoncer.

    Est-ce un raison suffisante ?

    Merci pour votre article 🙂

    • Bonjour Esther,

      dans notre vie, nous passons notre temps à faire des choix difficiles ou des compromis.

      Dans votre histoire, vous avez des envies qui sont très différentes de votre partenaire, voire opposées. En revanche, vous avez envie d’être avec lui et cela semble être réciproque.

      Il y a 2 axes différents : votre épanouissement dans votre couple et votre épanouissement personnel. A l’heure actuelle, ils s’opposent en quelque sorte dans votre histoire.

      L’idéal serait que votre ami sorte de sa zone de confiance pour trouver un compromis qui vous permette de vous épanouir personnellement et de rester en couple.

      Si cela ne se fait pas, vous pourriez aussi partir seule ou avec des ami(e)s. Cela pourrait également motiver votre ami à partir avec vous car il sentirait un danger à vous laisser partir loin sans lui.

      Si vous ne trouvez pas d’axe d’entente sur ce sujet, vous pourriez rompre mais vous n’avez aucune certitude que vous vous remettrez ensemble dans le futur. Il pourrait trouver quelqu’un mais, malgré ce que vous pensez, vous pourriez aussi vous rencontrer quelqu’un qui vous convienne mieux pendant vos voyages. Ou alors partir loin de lui vous permettrait de mieux savoir qu’il est plus important pour vous que de faire le tour du monde par exemple.

      Bref, rien n’est écrit et il n’y a aucun choix que je qualifierai de meilleur. Mon seul conseil est de faire votre maximum pour ne jamais sacrifier totalement votre épanouissement personnel au détriment de votre couple et vice versa.

      Si vous avez envie de voyager, faites-le avec ou sans lui. Dites-lui que vous en avez très envie et s’il vous aime, il comprendra et ne remettra pas en question la relation.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  9. Bonsoir,
    Je viens de lire votre article très intéressant. Je fais en ce moment beaucoup la girouette. J’ai déjà voulu quitter plusieurs mon compagnon mais à chaque fois sans succès. La première fois quand je lui ai dit en face, il m’a donné tous les arguments pour qu’on reste ensemble. La deuxième fois, je l’ai quitté par message (parce qu’il m’avait laissé sans nouvelles et m’inquiéter pendant plusieurs week-end d’affilée), j’ai tenu une semaine, j’avais besoin qu’on s’explique et je n’étais pas prête à le quitter. La troisième fois, cette fois-ci je l’ai vraiment quitté de manière violente. J’ai eu un ras le bol de cette souffrance, de le voir souffrir de son passé (histoire compliquée), de plonger dans l’alcool… Je l’ai quitté mais je continuais à envoyer des messages…, il répondait merci ou ok, bonne nuit C. Je n’ai pas insisté et j’ai commencé à ne rien envoyer. Puis lui m’a envoyé un message auquel je n’ai pas répondu. Après je l’ai vu sur des groupes sur fb, j’ai cru qu’il cherchait déjà quelqu’un d’autre. J’étais très en colère et je me suis mise à parler avec quelqu’un sur un forum. Le courant passait bien, j’avais pleins de points communs avec ce type… Puis ce type a commencé à vouloir parler que de sexe… impossible d’avoir à nouveau une discussion normale. Je l’ai donc supprimé. Je n’ai pas pu résister à envoyer un message à mon « ex », lui racontant ce que j’avais dit à ce type et ce que j’avais découvert. De plus, quand j’ai parlé à ce type, je ne faisais que de parler de mon « ex »… et dès que le type disait du mal de lui, je prenais sa défense… Mon « ex » m’a demandé aussi pourquoi je continuais à lui envoyer des messages. Je lui ai dit parce que je l’aime toujours. Il m’a dit tu regrettes ? j’ai dit non car je souffrais trop, je pouvais plus. Il m’a dit moi aussi je t’aime toujours. Après j’ai plus rien dit (il était tard donc dodo). Et le lendemain, je lui ai dit que j’avais supprimé le type. Il m’a redemandé qu’est-ce qu’on s’était dit etc. Après il m’a dit viens ce soir, tu me parleras du type et je te parlerais des groupes où je me suis inscrit. Au début, je ne voulais pas trop et au final j’avais besoin qu’on en parle. Je suis allé chez lui, on a discuté chacun notre tour. Il a fait un pas vers moi, j’ai pas pu résister. Déjà quand je l’ai revu, j’avais un grand sourire. Je suis restée chez lui, je lui ai dit que si on se remettait ensemble, ce n’était pas pour revivre la même chose que les derniers mois. Il m’a dit que lui non plus il ne voulait pas revivre la même chose. Chacun, on s’est dit qu’est-ce qu’on attendait l’un de l’autre. Il m’a dit oublie le passé, je vais essayer de faire des efforts (sur la boisson notamment) et de te dire tout. C’est tout frais le fait qu’on se soit remis ensemble, mais je vois déjà des progrès, est-ce que ça va durer ? je ne sais pas. Mais j’avoue que j’ai envie de retenter car je suis trop heureuse et je l’aime tellement…

    • Bonjour,
      vous l’aimez et avez envie que cela fonctionne. Lui vous aime mais il a des problèmes à régler qui impactent votre relation (alcool notamment) et qu’il doit apprendre à gérer au quotidien.

      S’il a la volonté de réussir et de ne pas reproduire les erreurs du passé, votre histoire fonctionnera.

      Dans votre contexte, je dirai que c’est bien de donner une dernière chance à votre histoire, mais si cela ne fonctionne pas cette fois-ci, alors vous feriez mieux d’arrêter définitivement et de vous tourner vers votre futur.

  10. Bonsoir,

    Merci pour votre article, mais j’ai réellement besoin d’un avis perso, je ne sais pas vers qui me tourner!

    En couple depuis 12 ans, mariée depuis 6 ans à un homme merveilleux, un enfant de 8 ans: excellent papa, protecteur, à l’écoute, petit déjeuner au lit tous les matins… pourtant, j’ai rencontré un autre homme depuis 1 an et ne ressens plus aucun désir pour mon mari. J’ai même dis à mon amant que j’ai quitté mon mari….
    La vie devient aujourd’hui très difficile avec mon époux: disputes, ennui, mensonges des 2 côtés, je suis malheureuse… Je ne veux plus vivre avec lui, je veux autre chose.
    Mais je culpabilise de le laisser, il n’a rien, il ne dépend que de moi: sans boulot, sans travail, sans voiture, il a coupé les liens avec sa famille! !!

    Je suis perdue mais parfois j’ai envie de partir en courant. D’autant plus que je sais que la vie me pu niera.

    merci de me répondre SVP. J’en ai tellement besoin.

    • Bonjour Lila,
      Pour vous permettre d’avancer dans votre situation, je vais vous poser plusieurs questions.
      Prenez le temps de bien réfléchir et répondez sincèrement (à vous même ou sur cette page, ce qui est important, c’est d’y répondre).
      – vous dites ne plus ressentir de désir pour votre mari mais est-ce que vous l’aimez toujours ?
      – Est-ce que votre vie sexuelle était épanouissante avec votre mari ?
      – Aimez-vous vraiment votre amant ou est-ce que cela pourrait être une histoire passionnelle qui ne serait pas amenée à durer ?
      – Pensez-vous que vous serez heureuse avec votre amant ?

      Je vous pose ces questions car il arrive que l’on confonde le besoin de renouveau sexuel et la vie avec un nouvel homme.

      Concernant le fait de culpabiliser, vous n’êtes pas responsable du fait qu’il n’ait pas de travail. Vous pourriez trouver une solution temporaire qui lui permette de subvenir à ses besoins le temps de se trouver un travail.

      Vous dites que la vie vous puniera mais vous continuez à mentir. Vous pourriez dire la vérité. A mentir sur tous les fronts, vous aurez des répercussions négatives et vous pourriez vous retrouver à être quittée par votre amant après avoir quittée votre mari !

      De toute façon, vous le savez, votre mari l’apprendra dans les semaines suivant la rupture. Il est préférable qu’il l’apprenne par vous plutôt que par des personnes tierces.

      Sandrino

  11. Bonjour Sandrino,

    Tout d’abord, merci pour ces pistes de réflexion. Je veux bien y répondre sur cette page, si vous le voulez bien.

    – Je pensais encore aimer mon mari mais il me reproche d’être froide, ce qui le rend violent comme au début de notre relation lorsqu’on se dispute (il a raison, normalement je suis de nature douce surtout si je suis amoureuse comme avec mon amant), il me dit qu’il sent de la haine dans mes propos ou mes regards, il est malheureux apparemment…
    – Concernant ma vie sexuelle d’avant, j’étais épanouie, du moins c’est ce que je croyais: pas de préliminaires, actes sexuels bestials voir agressifs…. jusqu’à ce que je connaisse mon amant: douceur et sensualité avec préliminaires érotiques…. DEUX PARADOXES !!
    – J’aime mon amant, d’un amour authentique… Une forme d’amour que je ne connaissais pas avec mon mari, rimant avec confiance, amour inconditionnel, rester soi-même…
    – Je pense être heureuse avec lui, mais c’est un homme qui n’envisage pas de vivre sous le même toit d’une autre femme pour l’instant (ce qui pourrait me freiner dans quelques années mais pour le moment je reste en accord avec lui)

    Je me rends compte que ce sont 2 hommes complétement différents: mon mari étant agressif et impulsif, j’ai peur de sa réaction lorsque je lui dirai que j’ai un amant et l’autre (mon amant), un homme doux, spirituel et cultivé.

    Vous avez peut-être raison pour le renouveau sexuel mais ce qui me bloque c’est que je ne trouve plus aucun plaisir à être avec mon mari, même faire du sport avec lui devient pesant, on est plus sur la même longueur d’ondes, et on se dispute souvent.
    Avec mon amant, ce n’est pas que sexuel non plus, on reste parfois plus d’une semaine sans y avoir recours, parce qu’avec lui aussi, je n’en ai pas toujours envie…Mais on fait d’autres choses aussi plaisantes car je me sens juste bien avec lui.

    À un moment donné récemment (environ un mois et demi), on est resté loin de l’autre, cause problème familial de son côté. Depuis, qu’il est revenu, je me rends compte, que je préfère être sans lui à la maison…. Tout est remis encore plus en question depuis ce jour là !!!

    Voilà, j’ai été un peu long mais je voulais vous en faire part à nouveau.

    Vous m’avez déjà beaucoup aidé à travers vos premières pistes de réflexion.

    Merci.
    Lina.

    • Bonjour Lila,

      Visiblement, ce n’est pas juste un amour de passage puisque vous connaissez un amour différent de ce que vous connaissiez avec votre mari. Et effectivement, ce n’est probablement pas une bonne idée de dire la vérité à votre mari s’il est violent de nature.

      Prenez la décision qui vous parait être la meilleure pour vous tout prévoyant et gérant au mieux la réaction de votre mari.

      Sandrino

  12. Je suis mariée depuis 15 ans et j’ai trois enfants. Depuis plusieurs années mon mari et moi ne partageons pour ainsi dire que nos enfants. Et pour eux je n’ai pas eu la force de partir. Mais depuis un an, je ne supporte plus du tout mon mari et ai été tentée de le tromper avec mon premier amour. Il l’a découvert et a décidé de changer. Il s’est remis en question et a reconnu qu’il m’avait prise pour acquise et ne faisait aucun effort pour le couple. Sauf que jee suis plus réceptive. Plus il est avenant plus ça m’énerve. Mais enfants m’ empêchent toujours de sauter le pas

    • Bonjour Pascaline,
      Vous dites que plus il est avenant, plus il vous énerve. Savez-vous pourquoi c’est le cas ?
      Car il semble vouloir changer pour donner une chance à votre histoire mais cela ne semble pas être votre envie.
      Êtes-vous certaine de ne plus avoir de sentiments pour lui et de ne pas avoir envie de donner une chance à votre histoire ?
      Ou est-ce que le fait qu’il essaie de trouver une solution vous énerve car vous n’avez qu’une envie, c’est celle de sortir à nouveau avec votre premier amour ?
      Je comprends votre doute lié à vos enfants mais si vous savez que vous n’aimez plus votre mari et qu’il n’y a aucune chance que cela fonctionne, il serait préférable d’arrêter la relation car vos enfants sentiront que votre relation ne fonctionne pas. Ils vous verront probablement dans des rapports de dénigrement, de colère ou d’ignorance. Et il est préférable dans ce cas d’avoir un couple séparé qu’un pseudo-couple qui leur montre une vision « mauvaise » du couple qu’ils garderont en eux et qui les influencera dans leur vie sentimentale future.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonsoir Sandrino

        Merci pour votre réponse. Elle m’aide à y voir un peu plus clair.
        Je suis pratiquement sûre de ne plus aimer mon mari. Il s’est absenté pendant trois semaines et j’ai eu le temps de faire le point sur l’état de mes sentiments pour lui. En ce qui concerne mon premier amour, nous avons coupé les ponts car il est lui aussi marié et une aventure ne nous aurait menés nulle part.

        Merci pour votre aide.

  13. Bonsoir sandrino et merci pour cet article
    Voilà je suis avec mon compagnon depuis 2 ans on s’aimaient bien tout allait pour le mieu jusqu’à ce que ses parent décide de nous séparé (divergence ethnique c’est un arabe)‚ là je suis déboussolé‚ il ne veut pas m’impose a ses parents et refuse de me laisser partir ‚ je l’ai plusieurs fois quitté mais il arrive toujours a me faire changé d’avis car je l’aime énormément ‚ il m’aime aussi mais ne peut désobéir a ses parents. Et moi je souffre de cette situation et je suis entrain de perdre du temps avec une relation sans lendemai. Svp donnez moi des conseils pour pouvoir lui tourné le dos a jamais je veux le faire je dois le faire mais je ny arrive pas.
    Merci d’avance

    • Bonjour Marie,
      votre situation est délicate car vous subissez le choix de ses parents mais aussi son choix de ne pas désobéir à ses parents (je ne sais pas quel âge il a. S’il travaille et est autonome, il pourrait désobéir pour vivre sa vie comme il le souhaite).
      Quoi qu’il en soit, même si ce n’est pas de sa faute et qu’il n’a pas le choix, vous êtes prisonnière d’une situation où vous souffrez.
      A moins qu’il n’arrive à faire changer d’avis ses parents (et pourquoi pas ?) ou à moins que vous demandiez à ses parents de vous accepter (encore une fois, pourquoi pas ?), votre seule issue est de rompre et de couper totalement les ponts pour réussir à avancer.
      Avant cela, dites-lui clairement que s’il vous aime, il doit soit tenter quelque chose auprès de ses parents, soit vous laisser partir car vous êtes malheureuse. S’il vous aime et vous respecte, il essaiera de faire son possible pour que la situation évolue, et s’il n’y arrive pas, il vous laissera partir. S’il ne trouve pas de solutions et ne veut pas vous laisser partir, vous devez être ferme et partir définitivement. C’est votre responsabilité pour pouvoir être heureuse. C’est votre décision, soyez ferme.
      Sandrino

  14. Bonjour Sandrino,
    un très grand merci pour votre article qui m’aide bien… je suis dans une relation que je dois arrêter car elle me fait souffrir et me détruit mais je n’y arrive pas. Je suis dépendante, accro à cet homme et rien que l’idée de rompre me terrorise, m’anéantit.
    Nous nous connaissons depuis 9 mois, il vit à 600 kms de moi avec son ex (de qui il est séparée), ils ont deux enfants en bas âge dont le dernier est né il y a qlqs mois (grossesse non désirée par lui mais qu’elle a voulu pour essayer de reconstruire leur couple et qu’ils continuent à vivre ensemble ce qu’il a accepté…), il a déjà rompu deux fois avec moi car il était perdu, mais est revenu après.. m’a toujours fait passer après tout ( a préféré annuler un weekend pour passer une soirée avec ces collègues alors qu’on ne s’était pas vus depuis 3 mois…), m’a une fois très mal parlée…
    Il me dit que cette cohabitation avec son ex est provisoire, le temps qu’il trouve un rythme avec son nouveau boulot, qu’il profite des premiers mois du bébé… même si c’est très dur pour moi j’accepte…
    Nous nous sommes vus juste avant noel, 4 mois d’absence, ce fut magique… mais pendant les fêtes qu’il a passé avec sa famille (son ex entre autre), il s’est montré très distant, je n’ai rien dit et me suis même forcée à m’effacer pour qu’il profite de sa famille car je me disais que c’était normal vue que c’était noël mais j’étais triste, pas bien et ne lui ai rien dit.. on a passé le réveillon tous les deux, pareil ce fut magique pour moi.. tellement magique que lors du retour, j’ai eu un énorme coup de blues, je rentrais dans ma ville, seule, loin de ma famille et surtout loin de lui.. il s’est encore montré distant et le lundi soir j’ai craqué, je lui ai envoyé un message lui exprimant ce que je ressentais, ma volonté de m’effacer pendant les fêtes mais du coup ma peur de ne pas avoir ma place dans sa vie, ma peur de détruire sa famille et surtout ma peur de le perdre car je l’aime.. il est tombé des nues, s’est dit abasourdi et n’a pas su quoi répondre.. honteuse de m’être livrée ainsi et par crainte de lui faire peur, je lui ai dit que ce n’était que passager que ca allait mieux… mais il m’a répondu qu’il me laissait du temps pour réfléchir à tout ca et qu’il annulait notre weekend du 14 pour aller à un match avec son frère comme ca j’avais plus de temps pour réfléchir.. douche froide pour moi.. loin de me rassurer il s’est éloigné.. je lui ai dit que je n’avais pas besoin de temps pour réfléchir car je ne remettait pas du tout en cause notre histoire, que j’y croyais mais que j’avais juste peur de le perdre… son dernier message me dit qu’il doit réfléchir à la situation, qu’il ne veut pas se prendre la tête car il vient de se lever.. blessée, perdue, je n’ai pas répondu et depuis 3 jours aucune nouvelle des deux côtés.
    Cet homme, me fait passer toujours après tout, ne me rassure pas (c’est la première fois que je le lui demandais)…
    Je vis (vivais) au rythme de ces messages, ces mots d’amour me projettent dans un état d’euphorie, l’absence de ces messages me fait souffrir… je suis accro, si je n’ai pas ma dose de message je suis en manque et suis pas bien, une petite dose de message et hop le bonheur.. Mais pour combien de moment de souffrance, de doutes et à quel prix?
    Mes proches me disent fanée, que je ne suis plus pétillante, que je suis devenue triste et ai perdu mon sourire… je m’en rends compte et me sens sombrer… je vais tenter de me faire aider par une psychologue, mais en attendant je suis perdue…
    Cette relation est déséquilibrée, je suis prête à tout lui donner et lui me fait passer après son ex et ses collègues, rompt plusieurs fois et refuse de voir ma souffrance et ma peur…
    Je ne sais pas si son silence est synonyme de rupture de sa part mais je sais que si ce n’est pas le cas c’est à moi de trouver la force de rompre car cette relation me détruit sauf que là je suis mal, je rage, je pleure et en même temps je me sens si vide.. sur toutes les relations que j’ai eu c’est la première fois où je suis tombée amoureuse, où je me suis investie réellement.. J’ai peur de rompre car je ne pense pas pouvoir assumer cette rupture et les regrets qui vont avec…
    Merci pour vos conseils…
    Jeanne

    • Bonjour Jeanne,

      Je comprends votre situation car je l’ai vécue. J’ai vécu ce vide que vous évoquez et les variations d’humeurs liées au contenu d’un texto.

      Et mon conseil est simple : vous devez absolument vous reprendre en mains. Toute votre vie tourne autour de cet homme à l’heure actuelle.
      Vous le dites : cette relation vous détruit. Vous voulez à nouveau devenir heureuse ???

      Si oui, ce n’est pas en restant dans cette situation que vous le serez. Car même s’il accepte d’être avec vous, cela ne changera pas votre situation vis à vis de lui : vous resterez accroché à lui dans une relation de dépendance affective.

      Vous devez absolument sortir de ce schéma de dépendance. D’autant plus que cet homme ne vous respecte pas. Et c’est tout à fait « logique » puisque vous ne vous respectez pas. Pourquoi voudrait-il faire sa vie avec quelqu’un qui ne se respecte pas et qui n’est pas autonome ?

      Pour votre bien-être, soit vous rompez, soit c’est lui qui le fera. Et si c’est le cas, vous serez dans une situation encore plus difficile car vous serez restée dans la passivité plutôt qu’être maitre de votre destin.

      Ne vous enfermez pas sur vous-même. On ne sort pas de ce type d’histoire de cette manière. Sortez-vous ? Voyez-vous des amis ? Avez-vous une activité, sport ou une passion que vous exercez chaque semaine et qui vous permettrait de libérer l’énergie que vous avez en vous ? Vous devez procéder à un changement de perspective et vous reprendre en mains très rapidement. Faites-vous aider par vos amis et votre famille. Reprenez goût à votre vie sans attendre que votre bonne humeur soit liée à un texto !

      J’ai vécu ce que vous avez vécu et il n’y a que de cette manière là que l’on revit.

      Sandrino

  15. bonsoir,

    Je resume mon histoire. J’ai rencontré un homme y a 2 mois 1/2 via un site de rencontre. On s’est rapidement vu et on a de suite eu une grande complicité et une grande attirance. Tout se passait bien pendant 1 mois 1/2 et lui qui m’a fait sa declaration. Moi je restais sur ma retenue car lui est militaire et devant partir ailleurs dans qq mois mais je profitais au jour le jour ( lui 28 ans et moi 36 ans). Puis tout a changé suite à une distance geographique provisoire il me dit qu’il ne peut plus me voir à cause de tournoi de poker, du boulot ou tournoi de petanque…j’ai fait comme si cela me convenait et je commencais à douter mais je gardai espoir. Y a 3 semaines il passe un we chez moi et tout allait bien. Il rentre chez lui et il m’envoie un texto qu’il prefere en rester là et me dire qu’il voulait profiter tous les 2 et pas discuter de cela et finir avec un à bientot peut-être…ajd je suis devastée car je ne comprend pas son comportement et ça faisait ltps que je n’avais pas été avec qq’un…auriez-vous une explication? merci de me lire en tout cas. Y.

    • Bonjour Yorksane,

      l’explication, c’est lui qui peut vous la donner. Je pense simplement qu’il n’est pas intéressé par une histoire sérieuse et qu’il sent que vous en avez envie, malgré le fait que vous ne lui mettiez pas de pression.

      Vous n’avez pas à vous remettre en cause. Vous ne voulez pas la même chose, c’est tout. Il veut s’amuser mais pas vous.

      N’acceptez pas ce type de relations car ce n’est pas ce que vous souhaitez (sauf si je me trompe mais je ne pense pas).

      Cela fait longtemps que vous n’avez pas été avec quelqu’un et vous avez trop misé sur cette histoire, d’où le fait que vous vous sentiez « dévastée ».

      Reprenez-vous et relativisez votre situation, vous ne le connaissiez pas il y a 3 mois. Vous n’avez pas à regretter quelqu’un qui n’a pas envie d’une histoire avec vous.

      Sandrino

  16. Bonjour,
    Personnellement je n’arrive pas à comprendre ce concepte de rupture, dans un monde ou les valeurs et le concepte de bonheur est biaisé par une société de surconsommation, de paraître, de virtuel, des sentiments purs et simples comme l’amour ne sont même plus distingué par les gens. Or etre en couple c’est avant tout la communication, quand on ne se sent plus heureux avec une personne il faudrai lui en parler, proposer des options, et écouter les options que l’autre propose, suite à cela, se mettre une date pour en tirer les conclusions…En tout cas je le verrai comme cela moi.
    Je suis sur que beaucoup de ruptures et de douleurs peuvent être épargner en discutant un peu. Les gens qui partent sont simplement égoïstes car en general ce sont des gens qui ruminent pendent des jours, des mois, ou voir meme des années jamais en ayant parler, exposer ou proposer une alternative à l’autre pour ensuite rompre d’un coup, il est normal que l’autre ait l’impression que ça tombe de nul par du coup.

    • Bonjour Nicolas,
      vous avez raison : de nombreuses ruptures pourraient être évitées en communicant efficacement.
      Mais parfois la communication ne suffit pas car la personne en face de nous ne veut plus de nous ou a des objectifs de vie différents des notres. Quand le couple n’est plu uni et n’a plus envie de partager un futur commun, alors il est important de savoir rompre plutôt que de rester par habitude ou par peur d’être seul(e).
      Sandrino

  17. je me reconnais totalement. merci pour ces temoignages. J’ai vecu ce que Jeanne a vécu. Mais c’est lui qui est parti avec un simple texto. Je n’ai rien répondu car j’ai ma fierté, il ne mérite même pas de reponse de ma part vu qu’il a acté seul la fin de notre histoire. Merci de m’avoir lu. C.

  18. Bonjour Sandrino,
    j’ai rompu depuis ce matin: depuis hier il m’a supprimée de tous les réseaux sociaux sans un mot. Cela m’a blessée et mise en rage. Je lui ai donc dit ma façon de penser, que là c’était trop, je méritais bien plus de respect que cela, qu’il est lâche mais que son attitude me donne le courage d’arrêter et de le lui dire directement sans fuir… je me sens triste mais libérée. Tous mes proches m’aident et j’essaie d’organiser des sorties avec eux…
    Le silence radio forcé qu’il m’a imposée, m’a finalement fait du bien car il a permit de commencer le « sevrage »… et même si je me sens vide, le fait de ne plus attendre ces messages me fait me sentir libérée..
    Pour le moment, la déception et la colère m’habitent, je sais qu’elles vont passer et que cela ne va pas être facile mais j’espère surtout ne pas être assaillie par la culpabilité ou les regrets…
    En tout cas un grand merci pour vos articles et vos réponses. Ils m’aident beaucoup.
    Jeanne.

    • Bonjour Jeanne,
      Merci pour votre témoignage.
      Ne regrettez rien et tournez vous vers votre futur.
      Bonne journée.
      Sandrino

  19. merci pour votre reponse. cela fait un mois aujourd’hui donc oui je relativise ajd qu’on attendait pas la même chose au final. Cela m’evite du coup une plus grande souffrance si cela avait continué…

    bonne continuation à vous tous,

    Y.

  20. merci Nicolas pour ce message. Je me dis pareil. Pourquoi n’a-t-il pas dit ce qu’il ressent. Il etait sous mes yeux pendant 2 jours. Si il voulait rompre il aurait pu rester chez lui et m’envoyer ce fameux texto. J’ai du mal à comprendre. Il a voulu profiter une derniere fois? sauf que je n’ai pas dit, il etait en convalescence d’une operation d’hernie ( depuis une semaine) et il est quand meme venu me voir et a conduit alors que c’est fortement deconseillé. Il me disait encore il y a qq jours avant « ma cherie » « vivement ce we tous les 2″…vraiment je comprend pas ce comportement. Un manipulateur ou un mec paumé dans sa vie?

    merci d’avance,

    Y.

    • Bonjour Yorksane,
      n’essayez pas de trouver la raison derrière son comportement. Cela ne change rien à l’issue de l’histoire.
      Ce qui est important, c’est qu’il ne veut pas vivre une histoire comme vous le souhaiteriez.
      Vous n’avez simplement pas envie de la même chose. Ne perdez pas votre temps et ne regrettez rien.
      Sandrino

  21. Merci pour votre reponse. Ca m’aide à commencer à tourner la page et plus le tps passe plus je me sens soulagée en définitif. J’espère trouver bientôt quelqu’un qui aura les mêmes envies que moi dans la vie.
    Bonne continuation.
    Y.

  22. Alors je ne laisse jamais de commentaires mais je te tenais à vous remercier pour vos conseils pleins de bons sens et de sagesse. J’ai rompu récemment et par peur (justement) je ne me sentais pas tout à fait à l’aise vis à vis de cette décision .. mais votre article a su me redonner confiance. Je sais maintenant que j’ai vraiment fait le bon choix alors merci beaucoup .. ???

  23. Bonjour Sandrino, je regarde votre vidéo en boucle… meme plusieurs depuis des semaines.. j’ai rencontré un homme il y a 5 mois sur un site de rencontre, nous n’avons pas eu de « flash » ni l’un ni l’autre pourtant on s’entendait à merveille… nous avons pleins de points communs, sport, ciné, voyages etc… nous avons passes plusieurs journées et soirées ensemble avant qu’il se passe quelque chose… et puis notre relation s’est installé petit à petit, nous avons fait plusieurs petits voyages, pleins de sorties, etc… toujours dans la bonne humeur, le sourire, jamais nous nous sommes fâchés… je suis tombée amoureuse de lui petit à petit, cest un homme qui m’apporte un total équilibre, tout va bien sauf que….. aujourd’hui ( meme depuis plusieurs semaines) il me dit qu’il n’ai pas « amoureux » de moi…il le dit etre bien auprès de moi, organise tjrs pleins de choses, me dit qu’il l’affectionne bcq… alors avant je lui disais de ne pas se prendre la tête et laisser les choses venir petit à petit, de laisser faire le temps, etc… mais aujourd’hui je suis malheureuse dans cette situation, j’aimerais qu’il « m’aime » tout simplement….. j’ai décidé de mettre un peu de distance, ai je raison? Dois je rompre? Dois je continuer à espérer? Je ne sais plus…. on s’entend tellement bien, on se dit tellement tout, il a tjrs été honnête et cest un homme vraiment bien…. Merci de votre reponse…

    • Bonjour Emilie,

      les sentiments ne se commandent pas, malheureusement et je vous recommande de lire mon article aimer sans être amoureux, car il relate bien votre situation.

      Par ailleurs, est-ce qu’il dit qu’il n’a pas de sentiments pour vous ou est-ce qu’il ne se sent pas amoureux ?

      Est-ce que, malgré le fait de ne pas se sentir amoureux, il pourrait se voir sur le long terme avec vous ou pas ?

      une chose est sûre : Si vous êtes amoureuse de lui et qu’il ne se sent pas amoureux, il ressentira une pression consciente ou inconsciente liée à la différence entre vos sentiments. C’est peut être tout simplement cela son problème : le fait de culpabiliser sur votre différence de sentiments, le fait de ne pas vous donner ce que vous lui donnez, etc…

      En mettant un peu de distance, cela pourrait effectivement le faire réagir. Sauf s’il voit que vous le faite intentionnellement pour le faire venir à vous…

      Tout est possible mais je ne pense pas que continuer sur le même modèle de relation fera évoluer ses sentiments. C’est la peur de perdre quelqu’un qu’on aime (même si on n’est pas amoureux) qui nous fait réagir.

      Donc, vous pourriez d’abord prendre un peu vos distances pour qu’il se rapproche. Et si ça ne fonctionne pas, vous pourriez rompre. Mais avec votre excellent rapport, ce sera difficile puisque vous semblez être dans une relation d’amour-amitié.

      C’est dommage car votre relation semble sincère, honnête et respectueuse. Elle pourrait donc être une relation de qualité sur le long terme. Je vous conseille de lui poser des questions. Exemple : « est-ce que ça te gêne de ne pas te sentir amoureux ? est-ce que tu as des sentiments ? est-ce que ces sentiments s’apparentent à de l’amour même s’il n’y a pas ce caractère amoureux ? qu’est-ce qui te manque pour être heureux ? comment vois-tu notre relation si elle venait à s’arrêter ? ».

      Faites-le parler. Ne proposez rien dans cette conversation. L’objectif est de comprendre son état intérieur et de le pousser à réfléchir par lui-même sur votre relation.

      Sandrino

  24. Bonjour,
    Voilà ma situation : 11 ans de relation avec quelqu’un de génial mais nous n’avons pas su communiquer sur la partie sexuelle et la relation s’est émiettée. Mais pourtant impossible de se quitter. Nu lui , ni moi. J’ai été mutée en Angleterre sur ma demande en août 2016, une fuite en avant je pense, et nous avons rompu en octobre 2016. Décision difficile mais il y avait quelque chose que nous n’avions pas su régler et qui ne nous rendait plus heureux. J’ai rencontré un nouveau collègue des août, nous sommes devenus amis rapidement et puis après ma rupture, j’ai immédiatement sauter à 2 pieds dans cette relation. Cet homme de 40 ans me disait plein de belles choses mais début février il m’a annoncé vouloir rencontrer d’autres femmes, parce qu’il sentait que je courrais dans cette relation et que ça lui faisait peur et qu’il ne veut pas s’engager dans une relation serieuse. Donc depuis début février j’ai perdu 6 kilos en mois, je ne dors plus sans puissants somnifères, impossible de me concentrer au travail et je le vois tous les jours au travail. Je continue à le voir malgré tout parce qu’il souhaite continuer à me voir également et malgré la souffrance de ses extras relations je suis toujours là, dépendante et en souffrance, mais je n’arrive pas à prendre la décision de rompre définitivement. Je sais que de le voir tous les jours au travail m’achève et je ne peux pas m’empêcher de penser à lui et de l’imaginer avec les autres femmes. Mais malgré tout cela, je n’arrive pas à prendre cette décision. Votre article est clair et vrai : oui j’ai peur qu’il m’oublie, oui j’ai peur d’être seule, de l’inconnu (d’autant plus que je suis ici seule, pas de famille et pas d’amis, à part mes collègues), oui j’ai peur de ne pas retrouver quelqu’un ou du moins quelqu’un comme lui et de ressentir ce que je ressens pour lui… je sais que je ne devrais pas me rendre malade pour lui sachant qu’il ne veut pas de relation sérieuse et qu’il va voir ailleurs mais c’est obsessionnel… je suis malheureuse et je souffre de cette relation mais je fais apparemment partie de ces gens qui préfère vivre une demi relation plutôt que rien du tout, parce que mes sentiments sont là et que j’ai encore l’impression de vivre qqchose avec lui quand je suis avec lui. Je n’arrive pas à m’en défaire, c’est comme une drogue et sans lui je suis perdue. Je sais que vous avez raison, que ce que vous dites est vrai mais je ne me sens pas la force ou le déclic nécessaire pour prendre cette décision.
    Merci de me lire…

    • Bonjour Kris,
      Cela m’attriste quand je lis des témoignages comme le votre. Des personnes qui s’oublient au point de ne plus penser à eux, de ne plus exister.
      Vous devez absolument réagir car vous savez que vous ne pouvez pas rester dans cette situation.
      Vous devez vous reprendre, faire preuve d’orgueil et de bienveillance envers vous-même.
      Appelez vos amis et votre famille et expliquez la situation à ceux qui sont en capacité de vous aider ou vous écouter avec bienveillance. Ce sont eux en premier lieu qui vous aideront à prendre du recul et à qui vous soutiendront.
      Ensuite, il est possible de faire appel à un thérapeute pour vous aider car derrière votre comportement, se cachent des fragilités issues de votre passé dont vous devez prendre conscience pour avancer dans votre vie.
      Le plus important, aujourd’hui, c’est de prendre soin de vous par tous les moyens possibles.
      Cela pourrait passer par le fait de changer d’entreprise dans un futur plus ou moins proche.
      Allez également sur ma page de sélection des articles, il y a sans doute des articles qui pourront vous aider.
      Mais surtout, ne restez pas dans cette situation. Vous avez besoin de changements positifs dans votre vie. Et ces changements doivent commencer très rapidement.
      J’espère que cela vous aidera.
      Prenez soin de vous et arrêtez de vous oublier…
      Sandrino

  25. Bonjour,
    Pour ma part, je suis mariée depuis 20ans, 3 enfants. Difficile de rompre… J’angoisse terriblement… C’est un échec et sans cesse, je me dis « quel gâchis ! » C’est triste, tellement triste ! Mais je ne suis pas heureuse. On fait déjà chambre à part, la procédure de divorce est en route depuis 4 mois, mais sans arrêt je me dis, pourquoi tout ce gâchis ? Bon, ça n’a jamais été terrible entre nous, mais à chaque fois, j’y crois encore, je pardonne. Mais il y a eu la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et depuis ce jour, je n’ai plus d’amour, plus une once d’amour, mon amour pour lui est mort, je pèse mes mots. Mais j’ai quand-même toujours cette angoisse à l’idée de partir… Pourquoi ? Ça me bloque littéralement. Comment faire ? Je sais que je dois partir, pour rester en vie ! (Depuis que je suis avec lui : dépressions, pensées suicidaires, maladies psychosomatiques qui se sont arrêtées net quand je lui ai dit que j’allais entamer la procédure de divorce) et malgré cela, j’angoisse quand même à l’idée de partir…

    • Bonjour Camille,

      Vous avez peur de partir car vous avez pris l’habitude de vivre avec lui depuis 20 ans. On ne change pas facilement une habitude comme celle-ci. Vous n’avez pas vécu seule depuis si longtemps. C’est normal d’avoir peur.

      Mais il est important que vous partiez pour retrouver le bonheur qui vous manque tant. Vous ressentirez alors rapidement un grand soulagement le jour où vous serez débarrassé de ces pensées négatives qui vous envahissent dans cette maison.

      N’ayez pas peur, pensez à votre bonheur et à la libération qui vous attend.

      Sandrino

  26. Bonjour,
    Je vous partage mon expérience car j’ai besoin de parler
    6 ans de relation avec ma copine, beaucoup de disputes, mais malgré tout de bon moments passés ensemble et de nombreux souvenirs qui me rendent tellement triste à l’heure actuelle…
    Cela fait 1 an que notre relation se dégrade de jour en jour, on s’ennuie, on a moins de délires, moins de choses à se dire, les soucis du travail, soucis de santé, baisse du désir (enfin surtout pour elle) et bcp de frustration pour moi, les amis et la famille qui me disent depuis longtemps que je mérite beaucoup mieux, bref… Ma première relation longue et malgré la prise de conscience que je devais mettre un terme à cette relation pour avancer dans la vie et ne plus perdre mon temps avec une personne qui ne me correspondait plus, je n’ai jamais eut le courage de mettre un terme…

    Désolé pour le monologue, c’est en te lisant sandrino, et d’autres forum de psycho notamment, que j’ai enfin pris les devants. Je lui ai dit « il faut qu’on parle, de nous, de notre relation, car ça ne va plus, on ne peut plus continuer dans un tel déni « , on a parlé une petite heure et on a vidé notre sac (à vrai dire les mêmes choses qu’on s’était déjà dites lors de précédentes disputes il y a plusieurs années déjà) j’ai pleuré, elle a pleuré mais elle ne semblait pas réaliser que je voulais arrêter complètement (la faute à plusieurs break’ de qq semaines déjà par le passé>je précise qu’on ne vit pas ensemble)
    C’est que lorsqu’elle m’a demandé « est-ce que tu m’aimes encore? Et que j’ai répondu  » je ne sais pas » qu’elle a fondu en larmes et est partie en claquant la porte…avec un geste de colère…

    Je ne sais pas quoi penser, c’est ma première vraie rupture amoureuse, j’ai un énorme sentiment de culpabilité, je suis très triste même si c’est moi qui ai voulu rompre. je suis persuadé que j’ai pris la bonne décision pour moi, et même pour elle… Mais tant de souvenirs ensemble, de bon moments, je suis un peu perdu car je ne sais pas si c’est l’amour que j’ai encore pour elle ou le sentiment d’échec, et de solitude qui me rend si abattu , si malheureux

    Je ne sais pas à qui en parler car toutes les personnes autour de moi voulait depuis longtemps que je la quitte, et je n’ai pas envie de leur en parler car je sais qu’ils vont la dénigrer encore (et c’est pas ce que je souhaite)
    J’espère qu’elle va s’en remettre… J’espère que je vais tenir (de ne pas me remettre avec par pitié pour son malheur…), bref pas facile de larguer quelqu’un qu’on aime « moins »

    • Bonsoir Steve,
      C’est normal d’être triste et de se sentir coupable quand on quitte quelqu’un qu’on aime, même si on ne l’aime plus comme avant.
      Si tu as bien réfléchi et si tu sais que votre couple ne peut pas fonctionner, la rupture est la meilleure solution.
      Etant donné que vous avez eu déjà plusieurs ruptures, j’imagine que vous avez déjà essayé de résoudre vos différents et qu’aucune autre solution n’a été trouvée.
      Si tu ne sais pas à qui parler de ton histoire, essaie les forums, cela te permettra d’échanger sans que l’on juge ton ex.
      Bonne soirée.
      Sandrino

  27. Bonjour Sandrino.
    Voici ma situation. J’ai 40 ans et mon compagnon 43. Nous nous sommes rencontrés il y a 2 ans et demi. Il m’a fait la cour durant 3 mois avant que je cède. J’étais réticente car je sortais d’une relation où j’étais très amoureuse mais mon ex ne voulait pas d’enfant. Et moi au final j’en voulais un. Depuis donc, je suis sorti avec cet homme plus vieux que moi cette fois (je fais jeune et tombais souvent sur des hommes plus jeunes que moi), ayant le projet d’enfant, et « fou de moi ». Je me suis dit quel bonheur de se sentir tant aimée. Mais j’ai été très déçue par la suite, bref, je ne m’étendrai pas mais il a été colérique, j’avais peur de lui. Il ne m’a jamais touchée bien-sûr sinon je l’aurais quitté immédiatement. En tous cas j’ai douté alors de mon amour pour lui et j’ai rompu le il y a 4 mois. Mais il m’a supplié de donenr une chance à notre relation. Il est devenu très mignon, fait tant d’effort, et je me suis rendue compte que je l’aimais. J’ai même pas mal culpabilisé car moi je n’en faisais plus du tout. Je m’en veux de manquer de courage et en même temps de faire souffrir l’autre. Et puis nous voulons tous les 2 cet enfant. Bref, très bizarrement, nous sommes bien ensemble désormais. Mais au fond de moi je me demande quand même toujours si je suis tout simplement qqun qui a manqué de courage, peur de ne pas retrouver un jour qqun qui m’aime autant. Merci beaucoup.

    • Bonjour Saligard,
      Pourquoi vous posez-vous cette question après 2 ans et demi de relation ? Est-ce que votre relation se passe bien ? Êtes-vous heureuse avec cet homme ? Si c’est le cas, vous ne devriez pas vous poser ce type de questions.
      Si en revanche, vous n’êtes pas heureuse avec lui, vous devriez songer à le quitter, même si c’est une décision difficile à prendre.
      Sandrino

  28. Bonjour Sandrino,
    Je ne me pose pas cette question après 2 ans et demi de relation mais depuis pas mal de temps, 1 an environ. On passe par des stades dans une relation. D’abord j’ai été séduite par son amour, son insistance pour être à mes côtés, puis une phase de déception face à une attitude agressive et même irrespectueuse. Mais amoureuse alors je subissais. Puis par une phase où on a un peu plus de courage (mais pas encore assez) pour dire stop, et j’ai même rompu une fois. Mais il a voulu sauver le couple et a insisté pour qu’on se donne une chance. Depuis, il a fait tant d’effort, est devenu quelqu’un de plutôt « bien ». Mais c’est aujourd’hui que je découvre que finalement tous ses efforts sont peut-être trop tard, j’ai été très marquée par des moments très durs avec lui où j’ai beaucoup pleuré. Aujourd’hui je suis touchée par son changement d’attitude. Mais on dit que les gens ne changent pas, et je suis marquée malheureusement donc j’ai peur de continuer, de m’engager davantage, comme j’ai peur aussi de le quitter et de ne plus jamais trouver qq’un d’aussi amoureux, d’être punie.

    • Bonsoir,
      non, vous ne serez pas punie pour avoir quitté cet homme. Et non vous ne devez pas penser que vous ne retrouverez pas quelqu’un d’aussi amoureux. Si vous vous aimez, si vous vous respectez, si vous êtes heureuse et souriante dans votre quotidien et dans vos relations, vous trouverez d’autres hommes qui vous aimeront.
      On ne doit jamais rester avec quelqu’un par peur de ne pas retrouver quelqu’un d’autre, ce n’est ni respectueux pour vous, ni pour lui.
      Sandrino

  29. Merci pour vos précieux conseils ! Mon ex-compagnon a 47 et moi 46 ans, lui une fille de 9 ans et moi 2 enfants de 13 et 12 ans. Il vient de rompre. Il a toujours dit que sa fille était sa priorité. J’ai accepté cela, j’ai déménagé dans sa ville (sans habiter ensemble) et finalement je pense avoir provoqué la rupture en lui reparlant de mariage (je sais qu’il est absolument contre, on en avait déjà parlé) et lui reprochant son manque d’engagement et le fait que j’avais l’impression de perdre mon temps, vu mon âge qui avance et la ménopause qui me joue des tours. Il a rompu, en ajoutant 2-3 reproches prétextes, dont certains justifiés, et m’a dit qu’on était faits pour être amis mais pas en couple… Je regrette de ne pas avoir su communiquer plus tôt et « laissé couler » certaines choses qui ne me plaisaient pas et lui pareil ! De là à être amis comme si de rien n’était, je ne suis pas sûre que ce soit idéal pour moi même si je n’ai pas du tout de nouvelle relation pour le moment.

  30. Bonjour Sandrino,
    J’ai rencontré une personne il y a 2 mois et demi sur internet . Nous nous sommes plus, surtout lui au début et il a cherché à me rassurer car je n’avais pas envie de relation mirage ni de bleus au coeur ( pic nic au parc floral, me préparer à dîner, weekend en amoureux en Bretagne…). 1 mois plus tard, je commencais à être accroc … Après un séjour à vittel, première dispute et des incompréhensions, il m’annonce qu’il ne se sent plus à l’aise et souhaite prendre du recul pour y réfléchir. Sous le choc, je perds mes mots. Nous étions censés faire un point après son temps de réflexion mais 5 jours plus tard aucune nouvelle. J’ajoute néanmoins qu’il m’avait avoué à notre rencontre avoir quitter parfois des partenaires de relations au bout de plusieurs mois quand il sentait une gêne, ce qui m’avait dailleurs effrayé mais il avaut suret rassurer.
    Que dois je faire ? Rappeler pour savoir où en est la relation? Était il vraiment présent pour une réelle relation durable ou du sexe ?
    Doisje tourner la page ?
    Ps: il a 45 ans

    Merci

    • Bonjour Cynthia,

      Il ne me semble pas qu’il soit intéressé seulement pour du sexe, sans quoi il n’aurait pas fait tous ces gestes (week-end en amoureux notamment). Je pense tout simplement qu’il ne supporte pas certains types de disputes. Cela est probablement lié à son passé amoureux. Lorsqu’il y a eu une dispute entre vous, cela a du raviver des situations du passé qu’il ne veut plus avoir à vivre.

      Donc, avant d’essayer de le rappeler, faites le point sur ce qui a provoqué sa réaction, notamment la cause de la dispute. Essayez de vous mettre à sa place afin de mieux comprendre pourquoi il a réagi ainsi. Une fois que vous aurez identifié et réfléchi à cette cause, déterminez si vous souhaitez continuer la relation avec lui ou pas.

      Si vous souhaitez continuer, rappelez-le pour prendre de ses nouvelles. Une fois que vous l’aurez au téléphone (et non pas sur messagerie vocale ou texto ou whatsapp), demandez-lui (avec bienveillance et non pas sous forme de reproches) pourquoi cette situation a provoqué toute cette remise en question. Bref, vous devez essayer de le comprendre. Après une explication avec lui, vous saurez s’il y a une chance qu’il veuille continuer et si vous devez vous poser la question de continuer avec lui ou pas.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  31. Bonjour Sandrino je decouvre votre blog et j apprecie moi meme j ai 2 grands enfants et suis resté avec min mari pour eux je suis malheureuse avec lui et j ai peur de partir peur de regretter pourtant je ne le supporte pas il me degoute mais j ai peur de me retrouver seule j ai 50 ans c est pour ç a que je pense que j aurais du partir quand j etais plus jeune mais je finirais par partir car Je souffre merci Sandrino Je continue de te lire

    • Bonjour Ines,

      On peut être seule et heureuse. Bien entendu, si vous vous retrouvez seule, dans un nouvel appartement, sans amis et sans aucune activité, vous allez déprimer. En revanche, si vous avez des amis qui vous entourent, si vous avez de la famille, si vous sortez, si vous pratiquez des activités épanouissantes, vous serez « seule » mais pas malheureuse.

      Et puis vous pourriez partir, redevenir célibataire et vous remettre en couple avec un autre homme dans le futur, avec qui vous serez heureuse. En revanche, si vous restez, vous serez malheureuse.

      Le choix de rester est une impasse. Et le choix de partir vous donne tout une multitude d’opportunités.

      Vous avez le choix. Et votre bonheur est entre vos mains. A vous de voir si vous souhaitez prendre votre vie en mains ou rester passive dans une situation insatisfaisante. Il n’y a que vous qui puissiez faire ce choix. Personne d’autre ne le fera à votre place.

      Sandrino

  32. Bonjour.

    Voilà quelques mois que je sors avec un garçon, et j’ai découvert au bout de 4 mois de relation qu’il mentait pour sortir voir ses copains, et fumer des choses pas tellement licites… de façon régulière.
    Apres une bonne enguelade il m’a promis de ne pas recommencer…
    Mais bim, 5 mois après la promesse le voilà qui récidive. Je n’ai plus aucune confiance en lui. Et ses mots tel que « C’était la dernière fois. » me persuaderait presque de rester alors qu’au fond de moi je sais pertinemment que ce n’est pas le garçon qu’il me faut, et que je ne lui ferai jamais jamais confiance. Jamais.

    Mais j’ai peur de la solitude certes, et je me dis que peut être il changera (rien qu’en l’écrivant je sais que non, il ne changera pas).

    Merci Sandrino

    • Bonjour Lucy,
      Pourquoi n’aurait-il pas le droit de voir ses copains ? Et puis fumer des choses pas licites, beaucoup d’hommes célèbres, dont un président de la république, l’on fait pendant leur jeunesse. Je ne pense pas que vous devriez lui interdire de faire cela s’il en a envie.
      En revanche, vous pouvez décider de ne pas rester avec un jeune homme qui vous ment, notamment si vous savez qu’il ne changera pas.
      Si vous avez peur de la solitude, cherchez des activités personnelles épanouissantes (activité créative ou une passion). Ce n’est pas un homme qui devrait combler votre solitude…
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  33. Bonjour
    Je vis une relation avec quelqu’un depuis bientôt 7 ans, au départ je suis sorti avec lui juste pour ne pas être seule, mais lui était amoureux et trois ans après c’était toujours pareil, il est sympa, respectueux, il a toujours tout fait pour que je ne manque de rien…ce n’est qu’au bout de 4 ans de relation que j’ai commencé à avoir des sentiments pour lui, sans en être vraiment amoureuse…il ma toujours reproché de ne pas faire des efforts, quand j’ai commencé à m’attacher peu à peu à lui, nous avons du allé dans des pays différents pour poursuivre nos études, et j’ ai rencontré quelqu’un avec qui je me suis tout de suite senti bien…et depuis ce temps je ne sais plus vraiment ou j’en suis. J’aimerais bien resté avec mon copain, car avec lui je me sens en sécurité, aimée, mais j’ai peur que les choses n’évoluent pas entre nous, par rapport à mes sentiments, et j’avoue que ça s’est ressenti plusieurs fois, il m’aime et ne veut pas me perdre, j’ai aussi peur de le perdre, mais je ne suis pas sure de pouvoir lui rendre l’amour qu’il me donne…

    • Bonjour Stéphanie,
      Si vous n’avez jamais ressenti de sentiment amoureux en 7 ans, il n’y a aucune raison que cela change.
      Vous indiquez rester avec lui par peur de le perdre et car vous vous sentez aimée et en sécurité. Je dirai donc que vous restez avec lui par besoin et non par envie.
      Si on met de côté le sentiment amoureux : Êtes vous heureuse au quotidien ? vous manque-t-il si vous restez séparés pendant plusieurs jours ? Ressentez-vous l’envie de lui faire plaisir par des petits cadeaux ou par des gestes tendres ? Aimez-vous être avec lui ? Vous voyez-vous avec lui sur le long terme ? Avez-vous envie d’avoir une famille avec lui (si c’est votre intention personnelle) ? Posez-vous ces questions qui vous aideront à y voir plus clair.
      Parfois l’amour, le vrai, le profond, n’est pas toujours visible ou fort.
      le problème est peut être simplement que vous culpabilisez de votre différence de sentiments, tout simplement.
      Sandrino

  34. Bonjour , je suis avec un homme depuis peu.. enfin ça va faire 1 ans que nous nous fréquentons mais depuis août c’est devenu sentimentale. Mais je suis pas heureuse . Il me cache à tout le monde , on sort jamais . On se voit que chez moi le soir . Pas de week-end ensemble non plus. Il m’a je t’aime mais aucune action de sa part. J’aimerai y mettre un terme mais j’ai peur seb passé à côté de quelque chose ..

    • Bonjour,
      Vous n’êtes pas heureuse, vous ne passez donc pas à côté de quelque chose. Vous perdez votre temps dans une relation sans saveur alors que vous méritez mieux. N’ayez pas peur et reprenez votre vie en mains en prenant des décisions, pas en attendant que votre vie change toute seule. Car cela n’arrivera pas.
      Sandrino

  35. bonjour
    courte relation de 2 mois, mais rencontre magique et moments exceptionnels.
    puis mon depart a letranger ( pour 3 mois) approchant a grands pats je fut stressee
    ce qui s’est ressenti dans mon comportement et a engendre des disputes quotidiennes.
    depuis mon depart il me dit ne pas savoir ou il en est, que jai ete trop ‘chiante’.
    2 semaines sans se voir et en etant au loin et n’ayant pas beaucoup de contacts, je sens que c’est voue a l’echec et je pense a rompre pour savoir ou me situer.
    car tout cela me rend triste tout en etant dans un nouvel environnement..
    et peur en meme de gacher cette belle rencontre..
    sandrine

    • Bonjour Sandrine,
      Si vous souhaitez sauver votre histoire et qu’il ne sait pas où il en est, je vous conseille de lui laisser du temps pour qu’il avance dans ses réflexions. Vous pourriez dans ce cas lui envoyer une lettre pour vous excuser de votre comportement sans évoquer le futur de votre relation. En principe, il vous recontactera et/ou se positionnera et vous saurez ce qu’il souhaite.
      Sinon vous pouvez également ne pas lui donner de nouvelles en attendant qu’il fasse le premier pas. Mais il pourrait vous en vouloir de ne pas lui avoir donné de nouvelles. Tout dépend de vos derniers échanges avant le silence radio.

      Sandrino

  36. Bonjour.
    J’ai bien lu votre article et j’me reconnais parfaitement. Je suis avec un homme depuis 3 ans. On ne vit pas ensemble. Notre relation est compliqué du fait qu’il est très égoïste et centré sur lui même. Il se plaint beaucoup des autres. Il me montre qu’il tient à moi que lorsqu’on est seul, lorsqu’on est avec du monde il ne montre absolument rien ou que rarement. Ne s’intéresse jamais à ce que je fais où a ce que je dis…malgré tout je reste avec…je l’aime. Je suis pourtant au petit soin pour lui, je l’écoute beaucoup…le réconforte, le soutien…mais je n’ai pas grand chose en retour…pourtant je suis en manque d’attention, j’ai besoin d’être câliner aussi…
    Il m’offre pourtant des cadeaux de tps en tps. M’aide chez moi quand jlui demande quelque chose (accrocher un tableau où autre)…mais il n’est pas du tout attentionnée…jai même l’impression qu’il faut que je m’engueule avec lui car je sais qu’après pendant 1 semaine ou 2 ça va être bien. Il me montre beaucoup plus qu’il tientà moi. Mais après plus rien…
    Je vis seule avec 3 enfants de précédentes unions. A part dire bonjour et au revoir il ne leur parle pas beaucoup…
    quand on parle ce n’est que pour parler de son travail ou de sa vie…la mienne…jai l’impression qu’il ne s’en intéresse pas…ou alors vite fait. On est sur la même longueur d’onde au niveau sexe…a part ça je ne vois pas…on est très différent. Je ne me vois même pas vivre avec…et pourtant je ne veux pas le quitter. J’ai pu voir que dans votre article il était noter la peur qu’il s’en aille avec une autre…c exactement ça. J’ai peur qu’il trouver mieux ailleurs. Qu’il soit peut être celui que j’aurai voulu qu’il soit mais avec une autre…on s’est quitté plusieurs fois…quasiment à chaque fois c’est moi qui l’ai rappelé…jme dis à chaque fois quil fera des efforts vu qu’il dit qu’il m’aime. Javoue que je suis un peu perdu..

    • Bonjour Marie,
      Vous ne serez jamais heureuse avec cet homme car il ne changera pas. Et si vous restez avec lui par peur d’être seule, c’est que vous ne portez pas attention à vous, vos besoins et votre bonheur. Vous manquez de confiance en vous et vous compensez en restant avec lui, en ayant l’impression d’être en couple. Donc, respectez-vous et allez chercher des ressources en vous et n’ayez pas peur de vivre célibataire temporairement plutôt que dans un couple sans saveur.
      Sandrino

  37. Bonsoir Sandrino,
    Je suis tombée par hasard sur votre vidéo … et c’est moi.
    Je suis bloquée dans une situation dont je ne sais vraiment pas comment m’en sortir. Je suis en couple depuis 20 ans avec un homme et j’ai une fille de 9 ans. Je vis avec lui depuis 10 ans. J’ai remis en question ma relation il y a 3 ans et je n’ai pas réussi à partir face à ses pressions psychologiques et il me disait qu’il allait changer … et pouf le soufflet est tombé. Il a toujours eu une situation de travail cahotique. Il est auto-entrepreneur (il gagne avec des cacahuettes) et il est à mi-temps dans un emploi alimentaire. Il ne bouge pas le week-end, il est sotché à son ordi. De l’extérieur, on me dit ben fonce … quitte le … mais je n’y arrive pas. J’ai beaucoup de culpabilité vis à vis de lui. Si je pars, il n’a pas grand chose et ma fille … Il n’est pas issu de ma région et il est très solitaire. J’ai peur. Je suis bloquée. Je vis avec mon colocataire. Parler avec lui est très très difficile car il fuit. Je dois réussir à changer ma vie car je m’éteins et c’est hors de question !!

    • Bonjour Fanny,
      je comprends que vous vous sentiez responsable de lui mais vous n’êtes pas sa mère. Donc, si vous lui en avez déjà parlé et que cela n’aboutit pas, et que votre vie de couple s’est éteinte depuis un moment, vous devriez effectivement prendre cette décision de le quitter. C’est une décision personnelle difficile à prendre mais lorsque je lis « je m’éteins », je pense que c’est la bonne décision pour vous.
      Bonne journée.
      Sandrino

  38. Bonjour Sandrino,

    Tout d’abord merci pour tous ces conseils, qui font vraiment sens et font vraiment réfléchir. Malheureuseument ej crains que ça soit parfois impossible de rompre, si je peux me permettre, je vais énoncer mon cas … En effet, je suis en couple avec ma moitié depuisunpeu moins de 2ans maintenant, je l’ai aimé dès le premier jour (via internet), le coup de foudre, très sincèrement. Elle est venu me rejoindre dans ma région, mais son ancienne région lui manquant trop, nous avons déménagé, je l’ai fait par amour car elle était trop malheureuse, mais là j’ai du mentir, car elle a cru (et croit encore) que je l’ai fait par envie, mais j’ai du mentir pour la bonne raison que comme elle était vraiment malheureuse, je me suis dit que même si au début ce serait dur, j’arriverai à m’accoutumer, après tout tout le monde fais ça. SAuf que la réalité, bein que l’on aime de toute son âme comme ça été mon cas, on peut devenir malheureux. Tout d’abord ma femme est extremement jalouse (pas le droit d’être avec des amis boire un verre sans elle, pas le droit de faire du sport sans elle, fumer seul au travail je n’ai pas le droit, j’ai du enlever toutes mes amies femmes sauf celles qui sont mes vraies amies, et encore j’ai du faire des concessions, elle fait de même de son côté, mes amis voyant que je partias vivre avec elle m’ont fais comprendre qu’il fallait que je fasse attention, m’ont fait des remarques mais j’ai du les rayer de ma vie, elle surveille mon téléphone, me demande qui me parle etc …), elle est très collérique, et je dois pour ainsi dire toujours lui donner raison sinon je ne suis pas un bon mari …

    (suite au commentaire suivant)

  39. Sinon c’est que je ne la soutien pas. Aussi j’ai droit souvent à des remarques comme le fait d’aller donc voir de ***** si je en suis pas content, aussi elle me fait des blagues disant que je vais la quitter un jour que je ne l’aime pas et même que je vais la tromper (alors que loin demoi cette idée horrible, c’est inadmissible pour moi, tout ça depuis des mois. Au début je la rassurais, car je me suis dit qu’elle n’avait pas confiance en elle, mais maintenant je n’en peux plus (je ne raconte pas tout car ce serait trop long), et j’avoue ressentir moins de sentiments, beaucoup moins et je m’en veux terriblement, au moins que j’ai des idées très noir en tête.

    L’idée d’éventuellement la quitté est une réalité, néanmoins je ne peux pas le faire, car étant souvent malade, je ne me vois le faire si elle est faible, ej me sentirais horrible, inhumain … Sans compter que chaque jour elle me dit à quel point elle m’aime, donc je me dois de dire la même chose, mais au fond de moi ce n’est plus vrai et je me dégoute … Et elle me dit sans cesse que sans moi elle n’aurait pas de raison de vivre, elle le pense vraiment, donc si je pensais à la quitter, j’ai extremement peur des conséquences, je en veux pas qu’elle commette l’irréparable … Sans compter que je lui mens car je suis bloqué sur le fait de lui dire la vérité … DOnc c’est un cercle vicieux et, malheureusement, je en vois aps d’issue, si ce n’est le suicide pour moi, ou alors continuer de faire ma vie avec elle et être malhereux et la rendre heureuse …

    Je précise que je suis une personne gentille, empathique et je hais par dessus tout les conflits … Je suis quelqu’un de faible en général, d’où le fait que je n’ai jamais réussi à lui parler…

    J’espère que vous aurez le courage de me lire et, qui sait, m’aider à trouver un moyen de régler ce problème de « vie » …

    • Bonjour Jean,
      Votre partenaire est une adulte et vous n’êtes pas responsable de ses problèmes personnels. Vous êtes son partenaire, pas son médecin ou son psy. Elle est en dépendance affective et vous enferme dans une prison avec un chantage affectif. Elle est la seule personne à pouvoir résoudre son problème avec l’aide d’un psychologue ou psychothérapeute.
      Vous n’avez pas le droit de dire que vos seuls choix sont le suicide ou rester avec elle en étant malheureux. Vous n’êtes pas en prison. Vous pouvez partir, retrouver votre famille, vos amis et vivre à nouveau de manière libre et plus heureuse.
      Contactez sa famille et ses amis si elle en a et demandez-leur de l’aider. Puis prenez votre vie en mains. Vous avez la possibilité de prendre ce 3ème choix. Vous n’avez pas le droit de dire que vous n’avez pas le choix.
      Sandrino

      • Tout d’abord merci pour votre réponse, merci beaucoup. Mais malheureusement, comme je suis allé trop loin dans le mensonges par peur de faire mal, je me retrouve bloqué, dans un cercle vicieux, elle me fait souvent des remarques vis-à-vis de mon comportement bizarre, mais j’ai « peur » d’elle, peur de ce qu’elle pourrait me dire, peur de ce qu’elle pourrait faire, qu’elle ne s’en remette pas (car elle est extrêmement fragile). Mon comportement à changé évidemment, mais je trouve toujours des excuses, tout ça pour éviter de dire la vérité, je n’y arrive pas, et cela me ronge de l’intérieur, vous ne pouvez pas imaginer, je dors mal, j’y pense tout le temps, j’aimerais que cela s’arrête, mais j’avoue avoir extrêmement PEUR de lui faire mal, je n’ai jamais fais souffrir qui que ce soit auparavant car je suis gentil (je dis oui à tout et ne pense jamais à moi), j’avoue être perdu …

      • Bonjour Jean,
        La situation que vous vivez s’appelle du chantage affectif. Vous devez en sortir.
        Vous indiquez que vous ne pensez jamais à vous et dites toujours oui, c’est pour cette raison que vous l’avez attirée à vous. Il n’y pas de hasard. Vous avez vous aussi besoin d’un accompagnement pour apprendre à vous affirmer et à vivre votre vie, plutôt qu’aider les autres à vivre la leur. Je vous conseille donc également l’accompagnement d’un psychologue ou psychothérapeute pour vous aider sur les thématiques de l’estime de soi / confiance en soi. Vous pourrez ainsi trouver les ressources intérieures pour vous reprendre en main. Faites-le car à lire votre témoignage, je pense que vous n’y arriverez pas sans l’aide d’un spécialiste.
        Sandrino

      • Bonsoir Sandrino,

        J’ai bien lu avec attention vos conseils, qui sont avisé, et vous me faites des remarques tout à fait réelles. Effectivement j’aimerais pouvoir consulter pour mes problèmes de confiance/estime de soi, mais ce n’est pas possible car selon ses préceptes, je ne dois rien faire sans elle, sinon, c’est que je ne l’aime pas. Je réalise à quel point c’est du chantage affectif, et je me rends compte que c’est de ma faute, car je n’ai jamais mis de barrière depuis le début, ce qui fait qu’elle ne comprendrait pas.
        Ce qui me pose d’autant plus de problème, c’est que j’ai constamment la pression vis ç vis d’elle, car nous avons des difficultés financières, ou parce que parfois j’omet de dire à quelle point elle est jolie. La pression de mes parents (que j’arrive à appeler en cachette) qui me disent de la quittter car ils ont mal de me savoir malheureux comme cela ..
        Sauf que l’idée de lui faire mal, qu’elle tombe de très haut m’horrifie, lui faire du mal m’horrifie et me dégoute, Je me dégoute car je lui ment et je n’arrive pas à faire autre chose que lui mentir pour tenter de la rendre heureuse, car j’ai trop peur de ma femme … Je crains de ne jamais réussir à avancer, si je lui annonce, j’ai peut de subir un tas de reproche voire qu’elle me dise que je ne l’ai jamais aimé, alors uqe je pense que pour subir tout cela, en plus d’avoir peur, il faut aimer … je reste incapable de faire quoi que ce soit

      • Bonjour Jean,
        Pourtant, vous le savez, vous resterez malheureux tant que vous n’aurez pas pris la décision de reprendre votre vie en mains. Vous ne pourrez pas continuer à supporter cette situation difficile. Vous devrez prendre cette décision à un moment ou à un autre. Vous devez être fort et vous faire aider par vos parents et vos amis. Et si vous le pouvez, je vous conseille de vous faire accompagner par un thérapeute. Ne vivez plus dans la peur.
        Sandrino

  40. Bonjour Sandrino ,

    Depuis 3 ans je vis une relation en dent de scie , ca fait au moins 8 fois qu’on se laisse , tantôt c’est lui , tantôt c’est moi …….

    On ne peut se passer l’un de l’autre ………. quand il revient c’est plus fort que moi et lui aussi
    Quand nous nous retrouvons on est sur un nuage , mais c’est pas long que j’étouffe ….. pourtant je suis bien avec lui , il me comprend mieux que quiconque , il est attentionné , généreux , on a une belle complicité ……….. on partage de belles choses ….. par contre je trouve qu’il boit bcp et j’avoue que j’ai honte lorsqu’il invite mon fils ……. j’aimerais qu’on fasse des activités sans boisson avec mes fils mais pour lui jouer à des jeux de société en s’amusant ce n’est pas son fort ……… souvent je pense qu’il a une mauvaise influence sur moi …… je ne sait plus quoi penser de cette relation , pourtant il pose des gestes qu’aucun homme n’a jamais posé pour moi même pas mon ex mari…….des jours je me vois avec lui pour vieillir et d’autres j’ai des doutes comme si je n’étais pas bien à l’intérieur de moi et ces jours là il les sent et ca lui fait peur ……………. svp aidez moi

    • Bonjour Manon,
      Visiblement, le frein principal à votre relation est l’alcool. Mais c’est à lui de freiner ou d’arrêter de boire. Vous ne pouvez pas le faire à sa place. Donc, soit il entreprend cette démarche pour ne pas vous perdre, soit votre situation et vos ruptures continueront et vous feront souffrir de plus en plus.
      Donc, étant donné que cette situation est forcément temporaire, il reste 2 possibilités au final : soit il arrête de boire, soit vous arrêtez définitivement la relation. Il n’y a pas d’autre solution. C’est à vous ou à lui de faire un choix.
      Il n’y a pas de solution miracle. Il n’y a que des choix de vie. Choisir en conscience et non pas attendre en espérant que la situation change. Car vous le voyez, elle ne changera pas toute seule.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  41. Bonjour Sandrino,

    Je viens ici car j’ai un gros problème que je n’arrive pas à résoudre. J’ai quitté mon copain il y a maintenant 3 semaines car ça faisait 2 ans que j’avais des doutes sur mes sentiments. Ca ne pouvait plus durer…

    Ça faisait 4,5 ans que j’étais avec mon compagnon. les 3 premières années je l’aimais vraiment mais un jour nous avons eu une grosse dispute ( après plusieurs autres) et j’ai senti que quelque chose s’était cassé dans mon coeur et depuis je n’ai plus ressenti d’amour pour lui… pendant plus de 6 mois j’étais assez distante avec lui et prévoyais tout le temps de le quitter parce que je n’étais pas heureuse…

    Mais un jour nous avons eu une grosse discussion, je lui ai dit tout ce que j’avais sur le coeur même ce dont j’ai parlé. Il a avoué avoir été méchant et qu’il a fait de grosses erreurs et s’est remis en question…

    Depuis ce jour il a vraiment changé, il a fait énormément d’effort et il est comme je l’avais toujours voulu.

    Le problème c’est que malgré tout ça, mes sentiments ne reviennent pas… ma vie est super avec lui maintenant, j’ai tout pour être heureuse mais les sentiments ne sont plus là…

    J’aime sa façon d’être, nous avons beaucoup de points en communs, j’aime son odeur, j’aime faire des choses avec lui. J’ai tout pour normalement être heureuse avec lui mais il manque quelque chose car je pense ne plus l’aimais mais je ne suis pas sûr… Nous sommes en break pour le moment mais je ne sais toujours pas quelle décision prendre et j’ai peur de faire une énorme erreur.

    Qu’en pensez vous ? Qu’est ce que je devrais faire ou pas ?

    • Bonjour Manon,
      Vous dites que quelque chose a cassé en vous lorsque vous vous êtes disputés, et que depuis cette période, vous n’arrivez plus à ressentir de l’amour pour lui. Je pense que ce qu’il vous a dit a touché une corde sensible chez vous. Peut-être quelque chose en lien avec qui vous êtes, ou en lien avec votre passé. Il y a quelque chose en vous, sans doute d’inconscient, qui a été touché et qui fait que vous n’arrivez plus à l’aimer. Faites un travail d’introspection pour comprendre ce que c’est, quelle en est la cause et les origines afin de mieux comprendre cette réaction de votre part. Une fois que vous aurez trouvé en vous l’origine de cette blessure, vous aurez peut être une vision différente de votre relation et vous saurez probablement si vous devez revenir ou pas avec lui.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  42. Bonsoir,
    Mon problème c’est que je n’arrive pas à rompre.
    J’ai rencontre mon copain sur l’internet il y a 8 mois et nous avons une relation à distance. Nous sommes tres attires l’un par l’autre physiquement et emotionnellement. Lui a 51 ans et moi 57 ans, mais nous sommes comme deux jeunes ensembles. Sexuellement c’est une excellente entente, il y a à la fois beaucoup de tendresse mais aussi de passion sexuelle, pour tous les deux.
    Lui ne peut pas demenager car il est fermier et a trois filles adultes dont il veut être proches. Moi il m’est difficile de demenager a cause de mon travail et mes enfants adultes qui me sont proches.
    J’ai beaucoup d’ amis qui comptent beaucoup, lui est isole a part sa famille, Sa vie est triste et dure. Il est tres seul.
    J’ai un niveau social eleve, un bon boulot, je suis interessee par beaucoup de choses, lui pas du tout. Il gualère financièrement.
    On se voit 10 jours par mois et faisons l’amour pendant des heures. Les semaines ou on est separes il insiste pour skyper 1-2 h tous les soirs, ce qui me fatigue mais je l’ai fait pour lui pour ne pas le perdre. Il n’a pas de conversation, il m’ennuit. Il est complètement dependant de moi.
    Je ne vois pas d’avenir avec lui, mais comme je tiens à lui, je n’arrive pas à rompre .
    Que faire?

    • Bonjour,
      Le sexe semble être la seule chose qui vous rapproche. Le sexe, ça fait du bien, on se sent rajeunir dans une relation passionnelle et sexuelle mais ça ne suffit pas à faire un couple.
      Que faire ? être claire sur les limites de la relation pour éviter qu’il ne s’attache à vous. En parler avec lui. Puis décider de poursuivre cette relation ou pas. Mais si vous continuez dans cette situation, elle sera temporaire à cause de vos différences et vos contraintes à ne pas aller l’un vers l’autre.
      Et vous le savez : à un moment donné, vous arrêterez cette relation. La question est quand vous le ferez. Et plus vous attendez, plus ce sera difficile.
      Sandrino

      • Bonjour Sandrino je frequente un homme qui me critique souvent et chaque fois que j ai un ennui de sante ou un souci dans ma vie il n’ecrit plus et coupe contact en disant qu’il y a toujours des choses qui m’arrivent et que il a besoin de quelqu’un de stable il ne demande jamais comment je vais il parle toujours de ses soucis et je dois compatir je n’ai pas de tendresse ou de mot gentil on se voit que le week end pour le sexe il parle que de ca dans ses conversations toujours allusions a ca .il allait voir des sites porno et s est fâché quand je lui ai dit apres une premiere rupture ou j etais partie deja une fois il s est inscris deux jours apres sur un site pour retrouver quelqu’un .j ai l’impression d’etre pas grand chose a ses yeux .a 50 ans je reste car j’ai personne d’autre mais j’ai des angoisses a chaque week end qui arrive car j y vais sans etre heureuse .je vis dans les quelque bons moments qu’on a eu au debut jai essaye dr partir trois fois et a chaque fois je suis revenue et il m’a reprise surement comme moi par habitude et parce que on a personne d’autre et peur d etre seule il se vexe souvent et boude comme un enfant quand je fais pas a son idee bref je le crains et ose pas partir comme si j etais coupablr et qu’il me tenait sous son emprise .J’ai peur des hommes a causr d un gros traumatisme de l’enfance et du coup je reste avec par peur d etre seule mais je m’use la santé que faire je crois que d’apres son caractere c’est un PN .? Merci

      • Bonjour Catherine,
        Je ne sais pas si c’est un PN mais votre problème réside ailleurs puisque vous revenez systématiquement et restez avec lui par peur d’être seule. En résumé, vous ne devez pas vous focaliser sur lui mais vous devriez consulter un psychologue / psychothérapeute pour initier une thérapie sur votre traumatisme d’enfance. Sans quoi vous répéterez inlassablement ce schéma. Et changer d’homme ne résoudrait pas votre problème.
        Sandrino

  43. Bonjour Sandrino,

    J’ai lu votre article avec beaucoup d’attention, et voilà ce que je lis me ramène à ma propre histoire.
    Je suis en couple depuis 2003 et mariée depuis 2013. Pourquoi je suis mariée ? Je ne sais pas, vu qu’avec mon mari ça n’allait déjà pas/plus.
    Nous avons 3 filles et sommes propriétaires d’une maison, lui travaille et a toujours refusé que j’ai un boulot.
    Il ne me voit plus, ne me parle plus, les jours et les nuits sont tristes et vides.
    Nous n’avons plus rien en commun, sauf nos enfants.
    J’ai peur de le quitter parce que je suis sans revenus.
    C’est dur , j’ai souvent des idées noires et je pleure beaucoup la nuit quand tout le monde dort.

    • Bonjour Roxanne,
      Le fait qu’il ait refusé que vous ayez un travail vous met dans une situation inconfortable car vous n’avez pas de travail et êtes donc dépendante de lui financièrement. S’il n’y a plus rien entre vous, il y a une forte probabilité qu’il reste avec vous également pour les enfants seulement. Ce qui signifie qu’il vous quittera à un moment ou à un autre dans le futur.
      Donc, à court terme, soit vous restez avec lui, soit vous partez si vous avez de la famille proche qui pourrait vous aider au cas où vous arrêteriez votre relation.
      Et vous devez préparer le futur dès aujourd’hui. Pour cela, vous devez reprendre confiance et viser l’autonomie financière. Cela passe par la recherche d’un travail. Eventuellement, de reprendre des études ou de partir en formation si cela vous aide à en trouver par la suite.
      Ne vous renfermez pas sur vous-même et parlez-en à des amis de confiance ou à un membre de votre famille qui serait à même de vous écouter dans un premier temps et de vous aider pour la suite.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  44. Bonjour…. Merci pour ce texte…. C’est avec un profond desespoir que je vous écris… J’avais ecris un long texte mais le commentaire n’est pas passé à cause de la longueur… Je ne me retrouve pas dans ces peurs. Pour ma part, je vis avec un démon… Il ne me laisse pas partir. Avec les enfants, c’est compliqué en plus. Non, il s’accroche. Les fois où j’ai essayé il a joué de culpabilisation et même de violence. Je le connais, nous sommes ensemble depuis une dizaine d’années. Il sait se montrer bien… Et j’ai reussi à l’aimer de ces bon côtés. Mais des événements m’ont achevée. Je ne l’aime plus. Je pensais que si, je me suiq accrochée, mais non. C’est simple, je le haie de s’accrocher à moi, il s’accroche. Le pire, c’est que c’est pas pour m’aimer. C’est parce qu’il a besoin de moi, comme d’un meuble (un utile meuble). Pourquoi je ne pars pas ? Parceque j’ai deja essayé. Et en vrai, il est bien plus horrible quand je ne suis plus avec lui….

    • Je ne dis pas qu’il est violent toujoirs… Il ne l’a fait que deux fois… Et me reproche toujours de lui reprocher lors des disputes. Non c’est vraiment son caractère, son nombrilisme, son machisme et son « je me laisse porter par la vie » qui me rendait de plus en plus dingue. Et ces moment des rabaissements, ces petites piques censées me remettre à ma place de femme… Ce qui m’a achevée, c’est ces côtés où il n’est jamais en faute ? Pire, il me reproche cela lui même (que je dis tjrd que c’est pas ma faute…) il me rend folle, vraiment. J’ai déjà eu envie de hurler et de m’arracher les cheveux… Le pire, c’est que je n’arrive plus à l’aimer. Alors le quotidien devient un enfer. Il me le fait payer. Mais il me laisse pas partir….. Je compte les années où les enfants seront enfin majeurs, et où je partirai en laissant toutes mes affaires derrière moi s’il faut. Je n’aurais plus la responsabilité des enfants, pas besoin de le voir en garde alternées où il me pourrirait vraiment la vie. C’est avec une boule à la gorge que je compte le temps qui passr

      • Bonjour Inconnue,
        je ne connais pas les détails de votre situation. Vous dites ne pas pouvoir partir. Mais si vous en avez la possibilité (via l’aide d’amis et de votre famille), n’attendez pas. Vous ne pouvez pas vivre pendant des années à supporter un homme qui vous fait supporter cette situation et qui vous a frappé. Deux fois, ce n’est pas peu. C’est deux fois de trop.
        Donc, réfléchissez à toutes les possibilités qui vous permettraient de partir avec l’aide de personnes qui vous aiment.
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  45. Bonjour Sandrino,
    J’ai lu votre article et les nombreux commentaires avec beaucoup d’intérêt. Je m’adresse à vous non pas pour moi mais pour ma fille. Elle a 40 ans et vit avec son conjoint depuis 18 ans (ils sont mariés depuis 12 ans). Il a 41 ans et a travaillé peut-être 4 ans en tout sur les 18. C’est elle qui assume absolument tout financièrement et dans la vie quotidienne. Elle travaille depuis 14 ans en profession libérale et bien plus de 40 h/semaine. Son mari estime que tout lui est dû et d’ailleurs elle le traite comme un enfant gâté, lui achetant tout ce qu’il veut, le meilleur et le plus cher. Toute la charge de la,maison et de leur vie repose sur ses épaules à elle pendant que lui se pavane avec arrogance devant l’entourage. Elle souhaite avoir des enfants, lui fait semblant d’en vouloir aussi mais rien ne se passe…
    Les 2 fois où elle a insisté pour qu’il trouve du travail ou qu’il termine les travaux dans la,maison, il s’est arrangé pour se blesser (coupures, entorses, fractures) de sorte à soit ne pas continuer soit ne pas commencer. Cela a occasionné chez ma fille des montées de stress allant jusqu’à l’évanouissement.
    Je suis spectatrice impuissante de tout ça, n’osant pas intervenir de crainte de créer un conflit entre nous mais il y a 3 ans, lorsqu’elle s’est évanouie en voiture, je lui ai parlé de mes inquiétudes de manière directe. Elle m’a laissée parler et a même ajouté que son entourage (amies, etc.) étaient du même avis. (…)

  46. Suite….Pourtant depuis, la situation continue, elle s’épuise au travail et à la maison tout en prétendant que ça lui plaît. Sauf que….elle souffre depuis quelques semaines d’un problème de santé qui l’oblige à se mettre maintenant en arrêt complet pendant au moins un mois.
    Nous habitons sur 2 continents différents et nous voyons que quelques jours par an mais je suis très inquiète et je ne comprends pas pourquoi elle reste dans cette relation où elle se fait vampiriser alors qu’elle a au moins les moyens financiers de partir.
    Votre avis et vos conseils seraient très appréciés ! Merci.

    • Bonjour Camille,
      C’est effectivement une situation difficile pour vous qui vous sentez impuissante face à cette relation qui semble « toxique » pour votre fille. Le souci, c’est que la seule personne à pouvoir décider d’arrêter la relation, c’est votre fille. Et elle se dit probablement que si elle le quitte, elle devra probablement faire une croix sur le fait d’avoir des enfants car construire une nouvelle relation prend généralement du temps. elle pense peut être qu’il est de bonne foi et qu’ils auront des enfants ensemble. Ce qui, d’après ce que vous expliquez, risque de ne pas se produire, étant donné le confort dans lequel il vit. Un enfant bouleverserait son confort acquis depuis longtemps.
      Mais cette situation la stresse, et même si elle n’en parle pas, elle le ressent et son corps lui rappelle qu’il y a un problème à traiter.
      Mon conseil, c’est de parler à nouveau à votre fille, de manière simple, sincère et bienveillante. Vous devez lui dire que c’est à elle de gérer sa vie mais que vous êtes inquiète pour elle. Puis au lieu de dire du mal de son conjoint, demandez-lui ce qu’elle pense. Car c’est important de savoir ce qu’elle a en tête. Comment se sent-elle ? Que pense-t-elle de la situation de couple ? Que pense-t-elle de son conjoint ?
      Souvent, on conseille les personnes que l’on aime, on leur conseille de faire des choses que l’on aimerait qu’ils fassent, mais on ne leur demande pas ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent, leur avis sur leur situation (qu’ils vivent de l’intérieur et qu’on ne peut pas connaître). Donc, essayez d’avoir cette conversation avec votre fille un jour où il n’est pas à la maison. Rapprochez-vous d’elle pour mieux la comprendre et aussi pour qu’elle sache que vous êtes là pour elle si elle prend une décision importante. Car ne l’oubliez pas : si elle le quitte, elle se sentira sans doute seule, sans espoir d’enfants (même si elle peut toujours en avoir par la suite) et loin de sa famille. Elle a donc besoin de support et d’amour de votre part.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Merci Sandrino. Je voudrais bien pouvoir parler à ma fille de ce qu’elle ressent réellement mais depuis son évanouissement au volant et une tentative de psychothérapie lachée après 3 séances, elle s’éloigne émotionnellement de plus en plus. Son comportement quotidien est aussi de plus en plus calqué sur celui de son conjoint : déni, mensonges, tout est toujours de la faute des autres et les autres sont tous des imbéciles… Si je lui demande comment elle va, tout est « super » et elle esquive les discussions. J’ai le sentiment qu’elle ne veut en aucun cas parler de son mari et de leur relation et j’ai l’impression de devoir « marcher sur des œufs » lors de nos conversations. Elle sait depuis toujours qu’elle peut compter sur moi, je le lui ai dit et démontré à de nombreuses reprises. Je sais bien que seule elle peut décider de sa vie, je vais tenter de nouveau de lui faire comprendre que je m’inquiète pour elle en espérant qu’elle s’ouvrira un peu.
        Encore merci pour vos conseils.
        Camille

      • Bonjour Camille,
        Dites lui avec bienveillance une dernière fois mais n’insistez pas. Vous lui avez exprimé ce que vous ressentez et votre inquiétude. C’est à elle maintenant de changer des aspects de sa vie ou de ne rien changer.
        Sandrino

  47. Bonjour Sandrino,

    Merci pour tous vos articles et vos conseils aux gens qui ont posé leur question ici.

    Moi, j’aimerais partager mon cas, avec plus de détails possibles 🙂

    Je vais bientôt avoir 40 ans, ayant presque tout vécu, c’est-à-dire une enfance abusée, une adolescence caotique,de longues relations (mariages et un enfant). Dernièrement, je me suis séparée de la personne que je pensais la plus chère du monde pour moi (histoire compliquée) donc je voulais plus personne!
    Puis, j’ai rencontré mon collègue, qui a 41ans maintenant.
    A à peu près au bout d’un an, il a commencé à s’intéressé par moi.(Je dois préciser que c’est quelqu’un qui a jamais vraiment eu de relation amoureuse avant !)
    Il a commencé à me demander de sortir avec lui, mais j’ai toujours refusé, jusqu’à lui a su me proposer des
    activités qui m’attirent alors je me suis dit que ça fait pas de mal de sortir avec lui comme des camades ou amis.Mais dès l’entrée, il m’a avoué qu’il rêvait d’avoir une famille et des enfants…

  48. Suite,

    Notre relation avance au fil du temps, le problème c’est que:
    1. il manque d’expérience, il connait pas ce dont une famme a besoin, il me demande quasiment jamais si j’ai mangé, ne me dit jamais qu’il pense à moi, ne mentionne jamais des mots d’amour
    2. il avait pas eu d’expérience sexuelle, au départ, on a essayé, mais ça marche pas, je pense qu’il a des problèmesà faire de l’amour, je pense qu’il lui faut consulter un médecin mais je sais pas comment lui en parler, de peur de lui blesser, mais coté sex, ça passe pas du tout.
    3. Lui est comme une page vierge, alors que moi j’ai un sac du passé lourd dont je lui ai jamais vraiment raconté. Lui, qui est issue d’une famille normale, complète, traditionnelle et avec amour, moi, cassée et j’en parle meme pas;
    4. Il y a pas de projets futurs communiqués entre nous. On se voit régulièrement le weekend, et il organise les sorties correspondant mes souhaits… et c’est tout,
    pas plus que ça et en dehors des weekends, c’est chacun pour soi, je sais pas trop ce qu’il fait, lui non plus,
    et le plus marrant encore, c’est que l’on se parle jamais au téléphone, la communication se passe uniquement par des messages écrits.

  49. Suite encore,

    Il y a deux semaines, on était bien sur une sortie ensemble, il a proposé de visiter un site proche de notre
    entreprise. On y est allé et visiblement quand on était dans la zone où on rique de rencontrer des gens du travail ,il m’éloignait, il marchait devant moi gardant une distance imcompréhensible. Je lui ai parlé de mon malaise sur le moment mais il a tout nié, me répondant que c’est moi qui étais trop sensible…

    Je sais pas quoi faire, moi, étant une personne qui ai déjà une âme cassée et en temps normal, je m’exprime pas ou très peu, par exemple, je lui ai jamais proposé de sortir ensemble, jamais fait le permier pas et je suis nulle en amour et en communication aussi.

    Je sais pas son comportement c’est à cause de son manque d’expérience ou de motivation (peut-être il est pas si amoureux de moi,puisqu’il me dit jamais je t’aime), ou c’est son manque de confiance à cause de ses problèmes au lit…(il me dit qu’il est trop nerveux et que je suis trop belle ???!!!)

    Moi, de mon coté, à cause de cette  »sans communication », je m’enferme de plus en plus envers lui. Je sais pas si c’est plus intélligent de mettre un terme à cette relation ?! car je me dit que si un homme est amoureux, même s’il avait pas d’expérience, il te montre son amour naturellement, par des mots doux, des inquiétudes pour vous….

    Ou alors je suis trop aveugle, car il me dit qu’il inquiétait pour moi, si j’ai faim ? soif ? … etc.
    Et un derner détail c’est que, oui, il organise jusqu’à maintenant, chaque sortie pour nous deux,il vient
    me cherchait, qu’il apportait et portait tous les élèments nécessaires… Les weekends normalement on passe ensemble mais en
    dehors des weekends, on est comme les deux inconnus… ça me rend dingue…Je me sens pas aimée et en sécurité avec lui…

    Merci d’avoir passé du temps à lire mon cas 🙂

    • Bonjour âme cassée,
      Effectivement, avec votre historique, il ne semble pas être l’homme le plus adapté à vos besoins et à votre contexte. Je pense néanmoins qu’il ne faut pas baisser les bras trop vite et aller directement attaquer la problématique principale : la communication !
      Vous dites que vous êtes nulle en communication (Lui ne semble pas non plus être doué), c’est positif, cela signifie que vous avez une grande marge d’amélioration 😉
      Je vous conseille de lui parler avec simplicité de ce qui vous préoccupe. Je vous renvoie vers l’article sur la communication non violente qui vous aidera à exprimer ce que vous ressentez sans qu’il le perçoive comme des reproches.
      Si vous arrivez à mieux communiquer et à mieux vous comprendre, cela sera déjà un bon point. Puis vous pourrez décider ou pas de continuer la relation. Mais il me semble que c’est la première étape pour vous afin de pouvoir décider de la suite.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  50. Bonjour
    C est la première fois que je poste ici
    Votre article fait du bien je suis dans cette situation coincée dans une relation ou l’amour est là enfin je crois, mon conjoint m’a trompée et a plusieurs reprise il aime aussi les hommes qui se travestissent
    Il a tout pour être heureux c est lui qui le dit je suis très ouverte sexuellement joueuse étc
    J ai vu qu il allait sur des sites de rencontres il a même appelé une prostituee Pour un rdv sauf que ce jour là il n avait pas raccroché au tél avec moi et il a appelé avec son tél professionnel 🙁
    Je suis allée au bout de ma démarche je me suis inscrite même en tant que travesti et j ai donné rdv il est venu
    Depuis un mois pour moi c est fini mais je n arrive pas à partir j ai des enfants et bébé de 9 mois
    Mon conjoint est un menteur il donne une belle image de nous auprès des autres mais moi je le connais je sais de quoi il est capable il m’a même appelé 5 min avant son rdv pour me dire à quelle point j étais exceptionnelle Sauf qu on avait rdv 5 min après j’étais dans la rue à côté !
    Malgré ça il tente de faire des efforts à la maison car monsieur est trop fatigué le soir mais cette situation je l’a ai déjà vécue il a recommencé 3 fois enfin je veux dire j’ai surpris 3 fois il a du faire des dizaines de rencontres vu la fréquence de ses visites sur le site
    Donc peut-être j ai peur de le quitter ? Peur de m ennuyer sans lui de ne pas trouver un homme avec lequel je m’entends aussi bien ?
    Merci de m avoir lue

    • Bonjour,
      Il n’y a que que vous qui pouvez savoir ce qui vous retient de partir. Ce n’est pas la peur de partir, cela peut être la peur de casser la cellule familiale, la peur de vous retrouver seule, la peur de devoir reconstruire quelque chose, la peur de perdre un éventuel confort si vous vivez ensemble dans une belle maison, la peur du regard des autres, etc…
      Bref, cela demande un petit travail d’introspection pour comprendre ce qui vous retient, cela vous permettra ainsi de mieux vous comprendre et de prendre une décision la meilleure qui soit pour vous et vos enfants.
      Question au passage : sait-il que vous savez qu’il ment ? Et lui en voulez-vous pour ses mensonges ou pour ses orientations sexuelles ? Car si vous vous aimez et qu’il a besoin d’une liberté sexuelle, vous pourriez aussi opter pour une relation libre sexuellement mais honnête et sincère, c’est à dire sans mensonges.
      Bref, il vous faut vous poser les bonnes questions pour décider si vous devez le quitter ou pas. Dans tous les cas, une discussion sincère et transparente avec lui est indispensable au préalable.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Bonjour et merci pour votre retour
        Oui j ai peur mais surtout de regretter de tomber sur pire ou de ne pas trouver une personne qui me corresponde autant enfin qui me correspondait car je n ai plus du tout le même regard
        Oui il sait et oui je lui en veux
        Je lui en veux d avoir cassé cette si belle histoire de m avoir fait croire en l’amour il semblait si sincère je n ai rien vu
        Je lui en veux pour ses
        Recherches sur internet il se fait passer pour un homme marié qui cherche du plaisir mutuel
        Il dialogue beaucoup et a même échangé des photos de nous
        Je. N arrive plus à lui en parler il se braque se dit fatigué de tout ça qu il faut le laisser tranquille
        Mais moi je ne comprends pas je ne sais pas pourquoi il nous a fait ça
        Et son orientation ce n est pas un problème le problème c est qu il me trompe et que jamais je ne pourrai lui apporter ce qu un travesti lui apporte
        Il dit ne pas être intéressé par eux juste la lingerie portée

        Merci

      • Bonjour,
        Votre situation est difficile, ne vous compliquez pas la tâche en essayant de comprendre pourquoi il fait cela. Il le fait car il en a envie, voire besoin. Ce n’est pas lié à vous, c’est lié à lui.
        A ce niveau, vous devez arrêter de réfléchir aux « pourquoi ». Vous avez une décision à prendre qui est de savoir, avec ce que vous savez de lui, si vous serez heureuse si vous restez avec lui.
        Le reste ne vous servira à rien. Prenez une décision et tenez vous à celle-ci.
        Sandrino

    • Bonjour,

      je vis un peu la même situation que toi et j’ai fait comme toi aller sur les sites pour le pièger. ou en es tu de ta relation. peut on communiquer par mail en privé ?
      bonne journée

  51. Merci beaucoup Sandrino. Je vais essayer de faire ce que vous dite… avant ma mutation dans une autre ville loin de lui 😉
    Je tiens à vous remercier pour tous vos conseils ici qui, d’après moi, sont super utiles pour les personnes étant dans un flou relationnel… 🙂

    Bon weekend

  52. Bonjour je suis perdue j’ai rencontré un homme il y a 6 ans au début il est très vite tomber amoureux de moi cela m as fait peur j ai refoulé mes sentiments je l ai tromper sans me cacher il a pardonné car il m aimais mais moi toujours par peur de m engagé avec lui (14 ans de plus que moi) je l ai quitter pendant un an rien et de nouveau nous nous sommes remis ensemble et de nouveau j ai pas pu je vivais à Paris et lui a 500 km nouvelle rupture un an passé je le revois il m annonce qu il a rencontré quelqu’un mais qu il m aime toujours…entre temps j ai obtenu une mutation en outre mer pour 2 ans c était il y a un an le weekend avant mon départ nous l avons passé ensemble c était juste magique et je suis partie depuis je vis l enfer il me dit qu’il m aime que je suis certainement la femme de sa vie m envoi des messages tout les jours m appel tout les jours mais refuse de me voir en août quand je vais rentrer car il me dit qu’il ne peut pas laisser tomber la personne avec qui il est que ça ne serait pas juste et que je dois me contenter de ça mais que au fond il est persuadé que nous finirons ensemble…moi je l aime plus que tout j ai l impression qu il joue avec moi ce qui nie au téléphone il me crie dessus mais ne veux pas accepter que nous nous contactions plus me dis que c est impossible de ne pas me parler…je suis perdue de chez perdu j essaie de rompre mais j y arrive pas je ne sais pas quoi penser ni faire

    • Bonjour,
      Ce qu’il fait actuellement n’est pas plus juste que ce qu’il ne veut pas faire en août. Il est avec elle et vous appelle en permanence pour vous dire qu’il vous aime. Et le fait de dire que vous finirez ensemble est une promesse en l’air. Pourquoi vous appelle-t-il sans vous proposer de vous mettre ensemble ? Que vous propose-t-il concrètement à part vous appeler ?
      Mais posez-vous une question avant d’aller plus loin : êtes-vous certaine de l’aimer ? Ou l’aimez-vous parce qu’il vous dit qu’il vous aime ?

  53. Bonjour Sandrino et merci !

    Venant de rompre (il y a 11 jours) d’une relation de deux ans qui me détruisait, je me posais exactement les questions que vous développez.

    Mon dernier regret était celui-ci : « j’ai peur qu’il m’oublie et qu’il parte avec une autre » alors que son leitmotiv a toujours été : « pour oublier une nana il faut vite coucher avec une autre et on passe à autre chose ! mais toi tu es différente » donc j’y croyais. J’aurais du me méfier d’un homme qui prend ceci pour maxime… je sais que je le verrai vite avec d’autres femmes car nous nous croiserons obligatoirement comme il a son appart à 5mn à pieds de chez moi, je vivais chez lui… Je crains de « craquer » quand je le verrais main dans la main avec une autre même si je sais d’avance que leur histoire ne tiendra pas. Je suis la première restée aussi longtemps avec lui depuis son divorce.

    Mais cette relation devenait insupportable et de plus depuis le mois d’avril j’ai gravement somatisé avec une grosse angine qui ttraianit jusqu’à 15 jours encore suivie de l’apparition d’un abcès à l’épaule qui comme par hasard ne vient de guérir que cette semaine.

    Comme cela fait du bien de lire vos commentaires, enfin voilà j’ai réussi à faire le pas salvateur et j’ai bien failli en faire 2 en arrière si je n’avais pas lu vos sages écrits positifs. Malgré une très grande fatigue physique (je dors tout le temps depuis 3 jours maintenant que la tension nerveuse est tombée) et un épuisement psychique certain je commence à revivre doucement mais c’est très difficile surtout que j’arrive à 60 ans !
    Encore merci, Bon weekend,

    • Bonjour,
      Visiblement, vous aviez des douleurs physiques à cause de votre relation, et le fait d’y mettre fin, a relâché vos tensions physiques.
      Mon conseil, c’est de ne pas vous focaliser sur lui et sa vie sans vous. C’est sa vie. Et qu’il se mette ou pas en couple, c’est sa vie aussi. Cela ne changera rien à la votre. Hormis que si vous passez votre temps à penser à sa vie à lui, vous ne pensez plus à la votre et vous êtes malheureuse car vous vous éloignez de vous. Donc, si vous vous sentez mieux depuis que vous n’êtes plus avez lui, ne vous retournez plus sur votre passé. Vous méritez d’être heureuse. Et s’il est préférable que vous déménagiez pour vous sentir encore mieux, et que vous avez la possibilité de le faire, je vous y encourage. Cela permettra de recommencer à zéro et de ne pas le recroiser par hasard. Dans tous les cas, même si vous le croisez, soyez forte et ne doutez pas de vous.
      Sandrino

  54. Bonjour,
    j’ai vraiment besoin de votre avis car je suis complètement perdue.. je suis actuellement en couple avec mon copain depuis 3 ans. Nous avons toujours eu une forte complicité, on ne s’ennuie jamais ensemble, il me dit et me montre sans cesse à quel point il m’aime et il y a 1 an nous avons fait un voyage de 5 mois ensemble qui nous a encore plus rapprocher. De plus, au niveau sexuel tout va parfaitement bien, il est comblé et je le suis aussi.

    Sauf que voilà je pense qu’il a une dépendance avec le sexe virtuel (envoie de photo, conversation sexuelle avec des inconnues, inscription site libertin). Et à chaque fois je tombe de haut et me prend une claque et on se prend la tête, il me dit qu’il va arrêter, pleure mais recommence toujours…

    Et dans une semaine et pendant 4 mois je vais travailler à 2h de chez lui et on ne se verra que le week-end… je sais qu’il va recommencer donc je ne sais plus quoi faire… est ce que je dois le quitter en sachant que je reste folle amoureuse de lui et que lui l’ai aussi… ou est ce que je devrais malgré tout avec lui en sachant ce qu’il fera ?

    J’ai tellement besoin d’un avis extérieur… merci d’avance

    • Bonjour Brunette,
      Vous « pensez » qu’il a une dépendance au sexe virtuel. En avez-vous parlé avec lui ?
      Car je me pose deux questions :
      1) est-il vraiment dépendant ou est-ce lié à des fantasmes ?
      2) est-ce seulement virtuel ?
      Il vous faut une réponse à ces deux questions pour savoir quoi faire. Et il est indispensable que tout ce qui s’ensuive soit partagé avec lui.
      Vous ne pouvez pas vous positionner en maman qui interdit à son enfant de prendre des bonbons dans le placard 😉
      Parlez-en ensemble afin de répondre aux questions ci-dessus et de prendre une décision ensemble sur ce qu’il faudrait faire pour que votre histoire perdure.
      Dernière chose : s’il s’avère que c’est un comportement réel d’addiction au sexe virtuel, et qu’il est prêt à se faire aider, vous pourriez envisager une TCC (thérapie cognitivo-comportementale) qui est une thérapie brêve.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  55. Bonjour Sandrino,

    Je vous remercie pour votre blog, car il m’amène beaucoup de pistes de réflexion.

    Je vis en couple depuis 4 ans avec un homme et je ressens l’envie de mettre un terme à notre relation, mais je ne suis pas sûre de mon choix et j’ai de multiples peurs (peur de me tromper, peur de lui faire du mal, peur de ne retrouver personne d’autre, peur de ce que diront nos familles et nos amis).

    C’est ma première relation et j’ai l’impression de m’être mise avec lui pour de mauvaises raisons (en finir avec la pression que je me mettais pour ma première relation, parce qu’il était intéressé et que je n’intéressais pas beaucoup d’hommes à part lui, parce que je voulais savoir ce que c’était d’être avec quelqu’un).
    Mais au fond, je pense ne l’avoir jamais vraiment aimé. Il ne m’a jamais plu physiquement.

    Je n’ai jamais vraiment pris de plaisir avec lui sur le plan sexuel. J’ai fini par espacer de plus en plus nos rapports car je me sens très frustrée.
    À chaque fois que je veux retenter l’expérience, je suis encore plus déçue : c’est très rapide, je ne prends pas de plaisir et j’ai l’impression qu’il ne fait rien pour améliorer ça. Il m’arrive même de pleurer après, tellement je suis frustrée et en colère, mais il ne réagit pas.

    Depuis plusieurs mois, j’ai des sentiments négatifs à son égard : il m’énerve pour un rien, il me dégoûte même. Plus il essaie d’être gentil avec moi, plus ça m’énerve.
    Puis, je m’en veux, je culpabilise parce qu’il essaie (à sa manière) d’arranger les choses. Et qu’il est quand même gentil avec moi. Mais je sens que ça ne fait pas tout. […]

  56. […] Je me demande si c’est moi qui ai peut-être des blocages relationnels, voire sexuels, à résoudre.
    Mais je pense que lui aussi. Et si j’étais encore prête il y a quelques mois à lui en parler pour qu’on y travaille ensemble, aujourd’hui je crois que je n’en ai plus envie.

    C’est pour cette raison que j’aimerais le quitter, pour nous laisser une chance à tous les deux de trouver mieux.

    Mais j’ai peur de lui en parler, peur qu’il s’accroche et que je cède, peur qu’il me fasse du chantage et peur qu’il reproduise certains schémas (son père s’est suicidé quand sa mère l’a quitté).

    Nous nous sommes toujours bien entendu (en dehors de ces dernières semaines où je suis devenue très distante), comme des amis plutôt. Au quotidien, ça peut aller, il m’aide à la maison, il en fait des fois même plus que moi.
    Mais nous ne faisons pas grand-chose ensemble (regarder une série ce n’est pas vraiment faire quelque chose ensemble je trouve) et il passe tout son temps sur son ordi à jouer à des jeux multi-joueurs en ligne, donc nous ne sommes pas vraiment ensemble.

    Je me sens complètement perdue, entre les peurs qui m’empêchent d’agir et la tristesse que je ressens quand je pense rester dans cette situation.

    Je ne sais pas à qui demander conseil.
    Vous pourrez peut-être m’aiguiller, où me dire vers qui m’orienter.
    Je vous en remercie par avance.

    • Bonjour Lili,
      Vous restez car vous avez de multiples peurs. Mais vous n’êtes pas heureuse, et plus vous restez dans cette situation insatisfaisante, plus vous finissez par lui en vouloir et vous en vouloir en conséquence. Vous êtes entrée dans un cercle vicieux qui aggrave la situation et dont vous ne pourrez sortir que lorsque vous prendrez une décision.

      Et il y a deux choix possibles :
      1) lui en parler (et tenter éventuellement une thérapie de couple) : le pré-requis est que vous ayez des sentiments d’amour pour lui et la volonté de construire quelque chose avec lui.
      2) prendre votre courage à deux mains et le quitter

      Quel que soit votre choix, vous ne devez pas intérioriser ce que vous ressentez. Vous devez lui exprimer en choisissant vos mots afin de ne pas le blesser. Parlez-lui de vos insatisfactions (le fait que ce soit trop rapide et que vous ne prenez pas de plaisir, le fait que vous ne faites jamais de sorties ensemble,…) mais ne lui dites pas que vous pensez ne jamais l’avoir aimé. ce serait le blesser inutilement. On peut quitter quelqu’un tout en lui épargnant certaines choses comme celle-ci. Evitez le ton des reproches. Ouvrez-vous à lui sur vos émotions sans l’agresser verbalement. L’objectif est qu’il comprenne ce que vous ressentez et que vous puissiez en parler pour trouver des solutions ensembles.

      Une chose est sûre : vous ne pouvez pas rester dans la passivité. Et vous n’y arriverez pas d’ailleurs. Mais plus vous attendrez, plus vous souffrirez.
      Donc, agissez dès aujourd’hui, au minimum en lui parlant de vos ressentis sur la relation.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  57. Bonjour Sandrino,

    J’ai juste une petite question avant tout :
    Vous ne faites jamais de thérapie de couple ? (rencontrer les couples en vrai afin de les aider à avancer dans leur relation)
    Voici mon histoire;
    Cela fait bientôt 5 ans que nous sommes ensemble et 2 ans que nous vivons ensemble. Nous avons acheté un appartement ensemble mais aujourd’hui je me demande si c’est une bonne idée. Je me rends compte aujourd’hui que nous ne sommes pas vraiment sur la même longueur d’onde car nous n’avons pas les mêmes valeurs. Moi aujourd’hui, je souhaite aller plus loin dans la relation et me marier, avoir des enfants. J’ai récemment fêté mes 27 ans. J’estime qu’après 5 ans de relation et 2 ans de vie commune c’est le plus que le bon moment pour se dire « oui pour la vie ». Mais il refuse en me disant qu’il n’est pas prêt pour cela. Il ne me donne pas plus d’explication car il dit lui-même ne pas savoir pourquoi il ne veut pas (pour le moment). Acheter un appartement en couple c’est un gros engagement donc pourquoi ne pas vouloir se marier ? J’ai du mal à comprendre…
    Aujourd’hui je ne sais pas quoi faire car je l’aime quand même. Mais j’en souffre énormément. Souvent je pleure car j’ai l’impression d’être prise au piège et que jamais il voudra se marier et fonder une famille.
    Je lui ai déjà fait part de mon ressenti. Mais malgré cela il ne prend pas de décision. Je ne souhaite pas qu’il se marie avec moi de force mais je souhaite tout simplement qu’on soit heureux tout les 2 et aujourd’hui ce n’est malheureusement pas le cas (en tout cas de mon côté…).
    L’amour c’est compliqué, l’amour fait mal. J’ai l’impression que je n’aurai jamais droit au bonheur en amour et que c’est réservé qu’aux autres… 🙁
    Aidez-moi svp Sandrino.
    Merci par avance.

    • Bonjour Dany,

      Pour répondre à votre première question : je n’ai pas prévu pour l’instant de pratiquer des thérapies de couple. Je vais néanmoins essayer de vous aider à travers ma réponse 🙂

      Tout d’abord, l’amour n’est pas compliqué si on se met en couple avec quelqu’un qui nous correspond et qui souhaite la même chose que nous. Or, ce n’est pas le cas de votre couple. Vous souhaitez vous marier et avoir des enfants mais il n’en a pas envie actuellement et ne sait pas s’il en veut.

      Personnellement, c’est un sujet que j’ai toujours abordé dès les premières semaines d’une relation sérieuse. Car c’est un sujet structurant sur le long terme. Si on se met en couple sur le long terme avec quelqu’un qui ne veut pas d’enfants alors qu’on en veut, on sait dès le départ que cela ne fonctionnera pas. Dans votre cas, il ne sait pas s’il en veut, c’est un peu différent mais le résultat est le même.

      le fait d’avoir un enfant est tout à fait compréhensible et il serait utile de comprendre ce qui le freine. La peur de perdre sa liberté ? La peur des difficultés à gérer un enfant ? La peur d’être père et des responsabilités ? Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons. Je connais des hommes et des femmes qui ne souhaitent pas d’enfants et c’est leurs choix.

      Mais dans votre situation, je vous conseille d’abord d’identifier la source de son indécision. C’est à lui de faire ce travail.

      Effectivement, Vous avez souhaité acheter un appartement ensemble, ce qui dénote d’une volonté commune de vivre une relation longue. Cela représente aussi un engagement de sa part dans votre relation.

      Concernant le mariage, ce n’est pas un pré-requis au bonheur. Et ce n’est pas cela qui changera votre vie de couple de manière positive. Posez-vous les questions suivantes : pourquoi êtes-vous malheureuse de ne pas vous marier ? En quoi cela change quelque chose pour vous ? Pourriez-vous être heureuse en couple avec lui sans vous marier ?

      Si vous avez besoin du mariage pour être heureuse et qu’il ne veut pas se marier, c’est vous qui alimentez votre perception négative de votre couple. Il n’est pas responsable de vos ressentis sur le fait de vous marier ou pas.

      En revanche, vous ne devriez pas agir en victime « je n’aurai jamais le droit au bonheur ». Partout autour de vous, vous connaissez probablement des couples qui se sont mariés, qui ont eu des enfants, qui ont été heureux comme vous souhaiteriez l’être…. Puis qui se sont trompés, qui se sont insultés, et qui ont divorcé…

      Le bonheur, ce n’est pas tout blanc ou tout noir. Nous sommes heureux à certains moments de notre vie, dans certaines circonstances. Et dans d’autres, nous ne le sommes pas. Donc, ne peignez pas un triste tableau de votre vie.

      Relativisez votre situation et plutôt que de penser que vous ne serez jamais heureuse, posez-vous les bonnes questions: pourquoi ne veut-il pas d’enfants ? Est-ce qu’il pourrait changer d’avis dans un temps raisonnable ? Est-ce que cela vaut le coup de rester avec cet homme, même si vous ne vous mariez pas ? etc…

      Et n’oubliez pas : plus vous lui mettrez la pression, moins il répondra à votre besoin. Si vous sentez à un moment donné que vous êtes trop en demande, et qu’il ne peut pas répondre à votre besoin, je vous conseille de prendre une décision forte pour vous et votre futur, c’est à dire d’aller chercher ce bonheur ailleurs.

      Mais n’idéalisez pas ce bonheur en amour. Il n’existe pas. Le bonheur, il est déjà présent à l’intérieur de vous. Vous ne regardez simplement pas au bon endroit… 😉

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  58. Bonsoir,
    moi je suis restée car il était alcoolique et j’attendais qu’il guérisse. J’ai excusé beaucoup de choses du fait de sa maladie et évidemment de l’amour pour lui. Alors que j’étais malheureuse dans cette relation et que tous mes projets de vie étaient en pause et soumis à sa guérison. Cela me servira de leçon pour l’avenir. Plus jamais ça, aujourd’hui je n espère que sérénité et tendresse!

  59. Bonjour,
    J’ai 36 ans et je suis en couple avec un homme depuis 16 ans. Nous avons 3 enfants (14 ans , 6 ans et 15 mois). Je reproche à mon mari de pas évoluer. Un grand fossé s’est creusé entre nous. Après mes études j’airéussi à être embauché dans une société. Aujourd’hui j’ai la responsabilité d’un service , mais mon mari reste celui que j’ai rencontrer il y a 16 ans. Nous devenons de plus en plus « mal assorti » . Au début de notre relation, je pensais qu’on avait beaucoup de chose en commun , je découvre malheureusement que son calme cachait sa vraie personnalité. Mes parents se sont opposés à notre mariage parce qu’il n’était pas assez riche pour moi et parce qu’il est étranger dans notre pays. J’étais très en colère contre ces derniers. Jusqu aujourd’hui, mon mariage est critiqué, je vis presque isolée, je n’ai pas d’amis. Mais le comble dans cette histoire est que mon mari a honte de moi. Il fait tout depuis qu’on est marié pour me garder loin de ces connaissances de peur qu’on découvre que je ne suis pas musulmane comme lui. A certains il a menti que j’étais originaire de son pays. Quand il vient nous rendre visite, c’est avec fierté qu’il montre au voisinage qu’il est mon mari. Mais lorsque je vais là où il travaille, il fait tout pour nous garder enfermé dans la maison, plus souvent il ecourte notre séjour. Aujourd’hui je le vois tel qu’il est , une personne qui ne me conrespond pas. Toute ces années à défendre notre couplé. Je n’ai qu’une seule envie aujourd’hui, qu’on se sépare. Je suis devenu incapable de l’aimer, mais il ne veut pas entendre parler de séparation. Nous avons perdu tout contact physique. J’ai peur de sa réaction si j’essaye de brusquer les choses. D’une part j’ai peur de perdre un papa aimant pour mes enfants. Mais mon mariage est devenu pour moi une prison . Aidez moi svp

    • Bonjour Pamela,
      C’est peut être un papa aimant pour vos enfants mais votre mariage est devenue une prison dont vous devez sortir.
      Si vous avez peur de sa réaction, faites-vous aider par votre famille.
      Vous devez également reprendre contact avec vos amis, même si c’est difficile. Vous devez vous reconnecter aux personnes qui vous sont proches ou qui vous étaient proches, les personnes qui vous aiment et qui vous veulent du bien. Car une séparation est toujours difficile à gérer, surtout lorsque l’on s’est enfermée sur son couple pendant autant d’années.
      Mais ne restez pas dans cette situation qui vous fait souffrir.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

    • Bonjour Pamela,
      Vos commentaires apparaissent seulement lorsque j’y réponds. Cela me permet de ne pas oublier d’y répondre.
      J’ai répondu à votre message il y a quelques jours.
      Bonne journée.
      Sandrino

  60. Vous avez tout dit
    Merci j’ai décidé de rompre à contre cœur car je n’étais plus moi malgré l’amour intense que j’avais pour lui
    J’ai eu du mal à assumer ma décision
    Je me reconstruis et c’est vrai au final je n’avais pas d’avenir avec lui d’où ma décision je me contentais du minimum c’est pas ça la vie

    Nous étions si opposés malgré l’amour.aujourd’hui j’ai rencontré quelqu’un et j’y vais doucement… Votre article a tout décrit de mon histoire et je sais aujourd’hui que c’était la bonne décision malgré des coups de blues parfois avec le temps ça passera .
    Merci 😊

  61. Bonjour, cela fait près de 10 ans que je suis avec mon compagnon. Cela a commencé à l’adolescence, on a « nos délires » construits au fil des années et que seuls nous pouvons comprendre. Nous n’avons jamais vécu ensemble à cause de nos études et obligations respectives. On est des opposés en tout (nourriture, préférences sexuelles, visions politiques, vision de la famille, préférences musicales ou en matière de films) et cela s’aggrave car nous n’avons pas les mêmes cercles sociaux (il a toujours refusé de passer du temps avec mes amis ou que je passe du temps avec les siens car il préfère « séparer les deux mondes »). Il reconnait qu’on a de moins en moins de choses en commun. Il n’a que 4 amis avec qui il passe son temps, joue en ligne à l’ordinateur etc…). Il n’est pas ouvert aux rencontres, il s’en fout et se contente de ce qu’il a. Je m’ennuie de plus en plus lorsque je suis avec lui, il a de moins en moins d’hobbies (il s’est beaucoup renfermé récemment, mais refuse d’aller voir un psychologue)… Il n’est plus curieux et du coup, il ne s’intéresse pas à ce que je fais. Je sais que je commence à prendre de l’âge, je panique quand on me demande si je nous vois avoir des enfants ensemble parce que je sais qu’il y aura maintes disputes. Et pourtant je suis amoureuse, j’ai toujours été prête à dépasser nos différences, à envoyer balader ceux qui ne croyaient pas en notre couple parce qu’on venait de milieux sociaux différents! J’ai toujours eu envie d’y croire, et ça me ferait mal de me dire que les critères sociaux gagnent sur l’amour et les convictions.
    D’où ma question (pardon pour la longue introduction) : comment savoir si je n’arrive pas à le quitter parce que je l’aime ou si c’est par pur confort que je reste avec lui ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Prune,
      Vous êtes en couple depuis 10 ans avec cet homme. Il est tout à fait normal qu’il soit difficile pour vous de le quitter. Que ce soit une histoire de confort ou une histoire de sentiments. Je ne pense pas que cette question soit pertinente.

      Je vous conseillerai plutôt de vous poser d’autres questions :
      – êtes-vous vraiment heureuse avec lui ?
      – est-ce vraiment la personne qu’il vous faut ?
      – vous êtes prête à dépasser vos différences par amour, mais lui, en est-il capable ?
      – veut-il un enfant avec vous ?
      – si oui, projetez-vous avec lui et un enfant. Pensez-vous que vous serez une famille heureuse ?

      Ne vous mentez pas dans les réponses. Et selon les réponses, votre décision viendra naturellement. Et oui, si vous décidez de le quitter, ce sera difficile car vous aurez investi 10 ans de votre vie amoureuse avec lui. Mais ne regrettez rien. Gardez le meilleur et concentrez-vous sur votre objectif de vie de famille, et surtout de trouver quelqu’un qui saura vous aimer et partager votre objectif de vie.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  62. Merci du fond du coeur, vous m’avais permise d’ouvrir les yeux sur ma relation, je me crée des fausses excuses pour rester avec lui, jai passé son bonheur avant le miens, j’ai tellement souffert avec lui qu’aujourdhui la seule chose qui me reste a faire c’est de rompre, c’est pas une personne faite pour moi malgré que je me suis convaincu que c’était le cas. Comme quoi dans la vie chaque décision a un prix à payer, meme si cela veux dire ignorer l’amour que jai pour lui. Aujourd’hui jai plus d’espoir je crois plus en cette relation, et j’espère de tout mon coeur trouver le bonheur et me reconstruire à nouveau.

  63. Bonjour, je suis en plein doute dans ma relation. Cela fait 7 ans que je partage ma vie avec mon conjoint, nous étions très complice tout allait bien mais il m’a annoncé il y a 2 semaines que sa faisait un mois qui se posait des questions sur tout mais aussi sur son amour pour moi. Il m’a dit qu’il m’aimait encore un peu, mais il ne sait pas s’il a envie que ça s’arrange. Nous sommes toujours ensemble car il m’a dit qu’il ne voulait pas me larguer. Il me dit toujours je t’aime (mais peut être par habitude), il m’embrasse toujours, il ne refuse pas non plus mes câlins.
    Croyez-vous que sa va s’arranger avec le temps où pas?
    Est ce possible que sa soit un ras le bol de tout?
    Merci

    • Bonjour,
      Il peut arriver de se poser des questions et avoir des doutes sur son couple. La situation peut s’arranger mais tout dépend de l’origine de ses doutes.
      posez-lui des questions pour comprendre ses doutes et son manque de sentiments. Notamment : Quelles questions se pose-t-il ? Pourquoi a-t-il moins de sentiments ? Qu’est-ce qui ne lui plait plus dans votre relation ? Qu’est-ce qu’il aime encore chez vous ? Qu’est-ce qu’il n’aime plus ? De quoi aurait-il envie dans votre couple ? Qu’est-ce qu’il lui manque ? Est-ce dû à votre comportement en relation ? A-t-il rencontré quelqu’un ?
      Il y a toujours une raison derrière un éloignement. Soit il le sait et il ne vous le dit pas (ex : il a rencontré quelqu’un et cela a pour effet de le détacher au fur et à mesure de vous, même s’il n’a rien fait avec cette personne), soit il ressent un manque dans le couple, soit il ressent un manque dans sa vie personnelle et cela lui fait douter de votre couple (ex : crise existentielle de la trentaine ou quarantaine).
      Une fois que vous aurez plus d’informations sur ses doutes, vous saurez quoi faire pour sauver votre couple.
      Sandrino

  64. Bonjour,
    Voilà je vie depuis 7ans avec un homme que j’aime énormément. Mais il a bcp de soucis alcool, joints, et crise de colère ou il peut m’insulter sans qu’il sache se qui dit. Biensur je l’ai enregistré il a était choqué. C’est aussi quelqu’un qui a la main sur le cœur, je suis malade il es au petit soin pour moi tout le temps. Mais quand il es énervé il es plus lui-même. Depuis cette été il a entamé une thérapie et prend des cachets pour gérer ça colère. Mais ça fait 7 ans ou j’ai bcp souffert en plus de ma maladie. Je l’aime beaucoup encore. Je sais pas si je dois lui laisser du temps car à 33 ans j’aimerai construire ma vie, on a vécu des énorme galère financière. Et on a toujours attandu pour faire un enfant, que les choses s’arrange. Mais je doute car un jour il veut et le lendemain il ne veut plus. Il a besoin de moi et moi de lui. Des excuses j’en ai pleins. Mais je veux construire une vie avec une famille et à l’heure actuelle avec lui tant qu’il ira pas mieux je peux pas. Il comprend, j’ai pas l’impression que ça le motive.
    J’arrive au bout de se que je peux supporter j’ai peur car les années passent. J’ai peur de me retrouver dans 5 avec lui et qu’il n’a jamais changé ou un peu.
    Je pense a le quitter. Puis il va être dans une passade bien et il va me faire craquer.
    Je n’arrive pas à prendre de décision. Je souffre, j’ai peur.

    • Bonjour,
      Vous avez visiblement vos propres problèmes mais vous ne pouvez pas avancer car il vous tire vers le bas.
      Vous devez faire un choix. Pour prendre soin de vous, vous devez arrêter de prendre soin de lui. Et cela signifie d’arrêter la relation.
      Vous dites avoir besoin de lui, cela signifie que vous ne vous sentez pas capable de vivre seule. Et pourtant, tant que vous serez avec lui, vous ne pourrez pas avancer et devenir moins dépendante.
      Vous devez vous libérer pour être heureuse. Demandez de l’aide à vos amis et à votre famille pour qu’ils vous soutiennent.
      Sandrino

  65. Bonjour
    Cela va faire 11 ans je suis dans une relation j ai un enfant .il me trompe sans arrêt et chaque fois je pardonne .je trouve des excuses et me sens coupable , je ne comprend pas pourquoi je me le fait pas partir pourtant je suis chez moi , je me suis même fait frapper parce que j ai découvert les infidélités j ai été comparé aux autres . Je suis malheureuse maintenant je me rend compte sa fait très mal car je me suis senti coupable je me suis oublié depuis peu je me réveille je me rend compte des dégâts c est affreux je ne sais pas quoi faire

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here