Nous sommes régulièrement confrontés à des choix qui ont un impact sur notre futur. Quels que soient ces choix, on ne peut pas savoir s’ils seront bons ou mauvais.

Et lorsque l’on se trompe, on en vient à regretter ces choix. On pense au passé mais il est trop tard. On pense à notre futur mais il est incertain.

On pense au passé, on pense au futur, on stresse et on se pose une tonne de questions…

Et si nous apprenions à vivre au présent ?

Comprendre et assumer le passé

Penser au passé est quelque chose de naturel. Le souci, c’est que lorsque l’on pense au passé, c’est souvent pour nous faire du mal et non pas pour se remémorer de beaux moments.

On pense à nos erreurs, à des histoires qu’on a loupées, à des situations où l’on aurait dû réagir différemment, à un ex qui nous a quitté et que l’on aimerait récupérer.

Quand on passe notre temps dans le passé, on ne peut pas être heureux dans notre vie au présent car nos pensées sont souvent liées à des regrets, de la tristesse et de la culpabilité.

On ne peut pas changer le passé. Vouloir refaire le passé, c’est vivre dans des pensées négatives qui nous font souffrir et qui ne nous amènent nulle part. C’est éviter d’affronter la réalité et donc de nous prendre en charge au présent pour essayer d’être plus heureux dans notre futur.

Imaginer ce qu’aurait pu être notre passé si on avait fait d’autres choix, c’est imaginer un scénario de film qui ne se réalisera jamais. Car vivre dans le passé, c’est vivre dans des pensées figées. Le film est déjà écrit. Il est trop tard pour en écrire un autre. Mais on peut écrire un nouveau film avec une autre issue, en nous aidant du passé.

Car le passé est utile et important, mais pas pour le regretter. Il est important pour comprendre ce qui était bon ou mauvais pour nous, pour comprendre nos réussites et nos échecs afin de faire de meilleurs choix au présent

Ce sont nos expériences passées qui nous ont construits, qui font qui nous sommes aujourd’hui. Il ne faut donc pas oublier ou le regretter le passé, mais il faut le comprendre et l’accepter.

Il faut faire cette analyse du passé. Il faut la faire pour comprendre puis l’accepter et acter de ce que seront nos choix et nos comportements pour éviter de reproduire les erreurs.

Ce saut dans le passé doit être temporaire. Il n’est pas question de rester dans le passé pour se faire du mal. On va dans le passé, on analyse, on comprend, on fait un travail d’introspection, on l’accepte et on prend des décisions au présent pour notre futur.

Ne pas anticiper et stresser sur notre futur

Mais on arrive vite sur l’erreur inverse : anticiper le futur et ressentir de la peur à ce qu’il soit à l’image de ce que l’on souhaite ou de ce que l’on souhaite éviter.

Exemple : on pense au passé et à notre ex et on est triste. On revient au présent (sans accepter notre passé) et on se projette immédiatement dans le futur. On imagine alors que l’on ne trouvera plus quelqu’un comme notre ex. Bref, on se fait du mal dans le passé puis dans le futur. On laisse nos émotions négatives nous envahir.

Mais on ne fait rien au présent. On ne fait rien puisqu’on vit dans nos pensées passées et futures.

Le résultat ? Soit on n’agit pas, soit on a peur de mal agir pour notre futur. On anticipe un problème par peur. Le problème, c’est qu’on ne peut pas être certain de faire un bon choix.

Dans notre vie, nous faisons des choix en permanence. Le choix de notre plat au déjeuner, la route que l’on va prendre pour rentrer du boulot, le film que l’on va regarder ce soir, le texto que l’on va peut-être envoyer à cette fille charmante qu’on a rencontré par hasard au coin d’une rue… Chacun de ces choix va impacter notre futur.

Le problème est qu’on ne sait pas où va nous mener chaque choix. Alors on réfléchit, parfois trop, pour éviter de faire une erreur et d’être déçu. Et pour chaque décision, on va procéder à une réflexion approfondie. Quel film voir au ciné ? On va sur Allociné lire les critiques. On fait alors confiance à la majorité. On va au ciné et… on n’a pas aimé le film.

Au final, on y a passé du temps, on pensait avoir fait le bon choix et on s’est trompé. J’ai pris l’exemple du cinéma, mais cela peut-être aussi pour le choix d’un hôtel, le choix d’un partenaire, ou tout un tas d’autres choses.

Le fait est que vous n’avez aucune certitude de faire le bon choix, c’est aussi simple que cela. Et plus on veut sécuriser notre choix, plus on est exigeant sur ce que l’on attend et plus on est déçu.

Est-ce que votre vie ne serait pas plus simple si vous arrêtiez de vous projeter dans le temps en permanence ?

Vivre sa vie au présent

Vous êtes triste d’une rupture ? Vous êtes triste d’être célibataire ? Ou vous avez peur de ne pas trouver l’amour dans votre futur ?

Posez-vous une simple question : que puis-je faire aujourd’hui à l’instant présent pour me sentir vivant et heureux ?

Ne serait-il pas plus simple d’arrêter de penser et de se laisser aller ? Pas de pression, juste le moment présent.

Car à trop penser, nous ne sommes jamais heureux de nos choix. Nous vivons dans le passé, dans le futur, mais nous ne profitons pas de l’instant présent.

Bien entendu, si vous êtes dans une vie qui n’est pas satisfaisante, vous pourriez débuter un travail d’introspection et une remise en question de votre chemin de vie. Mais dans ce cas, c’est un travail d’analyse. Ce ne sont pas des pensées de regrets, de peur et de culpabilité. Vous comprenez la différence ?

Dans un cas, on réfléchit pour agir, dans un autre, on se projette et on ne fait rien.

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit test… Pendant 30 jours, ne pensez plus au passé, ne vous projetez pas dans le futur, restez dans le présent. N’allez plus lire les critiques de ciné, choisissez votre restaurant au feeling en vous baladant, prenez vos décisions vite et simplement sans vous mettre de pression.

Si vous en avez besoin, profitez-en pour réfléchir à votre vie au présent et à ce qui vous fait du bien, notamment pour vivre plus souvent ces moments où vous vous sentez bien.

Reconnectez-vous à la vie et ne vivez plus dans vos pensées. Vivez tout simplement.

Vous vous sentirez bien plus détendu et profiterez réellement du moment présent. Vous n’êtes plus habitué à cela, vous verrez les aspects positifs à se laisser aller, un peu comme quand vous étiez enfant et que vous ne vous posiez pas toutes ces questions…

N’est-ce pas la période que vous regrettez le plus ?

A vous maintenant ? Avez-vous cette mauvaise habitude de regretter le passé ou d’avoir peur du futur, et ainsi de ne pas profiter de votre vie au présent ? Laissez votre témoignage et partagez l’article à vos amis si vous l’avez apprécié. Merci.

Sandrino

Cet article a été écrit à l’occasion de l’événement  A la croisée des blogs édition 61 organisé par Cédric du blog Techniques de méditation et le blog Développement Personnel.

27 Commentairs

  1. J’ai vraiment apprécié l’article, je suis présentement dans cette situation. Trop vrai, trop de passé et peur du futur. Alors on ne bouge pas!
    Merci

  2. Vous décrivez exactement l’état dans lequel je suis.
    Des larmes coulent de mes yeux…
    A trop penser on n’arrive en effet à rien…mais le cerveau et sa tête n’arrêtent pas de cogiter et de s’apitoyer sur son sort…
    En espérant que vos conseils et que le temps aide à se reconstruire…
    Merci d’être là.

    • Bonjour Carine,
      c’est normal d’être triste lorsqu’on sort d’une histoire difficile. Le temps nous aide à aller mieux mais cela ne suffit pas. Il faut se prendre en mains et ne pas se laisser aller. Vivre au présent, c’est ne pas rester dans l’immobilisme, sortir, voir des amis, pratiquer des activités créatives ou manuelles, pratiquer des activités physiques ou des activités qui nous reconnectent à notre corps, et surtout se faire du bien. On attend des autres qu’ils nous fassent du bien et qu’ils nous aiment et on est déçus. Pourquoi ne pas profiter de ce moment pour nous donner du bien et nous aimer ?
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  3. Bonsoir,
    Vivre votre vie au présent ne regrettez rien!
    C’est si facile à dire et si difficile à le faire!
    Depuis ma rupture tout les matins et encore ça va un peu mieux , je pense à mon ex , tout ce que je ne lui ai pas dit ou c’est question sans réponse bref une torture ou des souvenirs.
    Ou la peur qu’il puisse revenir au début je
    Croyais que je faisais un cauchemar et non c’était la réalité!
    En tout cas merci des conseils mais malheureusement parfois on ne peut pas éviter l’inévitable.

    • Bonjour Athena,
      on ne peut pas éviter que des événements difficiles surviennent dans nos vies mais il est de notre responsabilité de nous relever à un moment donné pour vivre à nouveau notre vie en acceptant la perte d’un ex. Bien entendu, dans votre cas, vous aurez plus de mal à vous en remettre et à surmonter la rupture amoureuse si vous ne soldez pas votre histoire. Exemple: si vous avez des choses à lui dire, dites-lui, oralement ou par lettre ou symboliquement. Concernant les questions que vous vous posez, posez-lui, cela pourrait vous aider. S’il ne souhaite pas répondre, acceptez-le, sachant que vous n’aurez pas le choix et que nous ne pouvons pas forcer l’autre à nous répondre. IL y a un travail d’introspection et d’acceptation à effectuer. Je vous renvoie également vers mon article : comment oublier son ex et vers ma formation pour surmonter une rupture amoureuse.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  4. Bonjour Sandrino
    Je veux bien ne pas me projeter, ni penser au passé, mais ma douleur au quotidien au jour d’aujourd’hui est d’etre seule.
    C’est très très très douloureux pour moi, et avec ce que j’ai vécu en amour, je n’ai plus confiance aux hommes, et chaque jour prouve que j’ai raison à ce sujet.
    Je ne vois donc rien de beau pour mon avenir.
    Comment dans ce cas être heureuse au présent.
    On ne peut pas être heureux en étant seul(e)!
    Je le vis depuis 2ans et franchement, je n’appelle pas cela du bonheur.
    On a beau me dire qu’il faut être heureux avec soi-même, je le vis, et ce n’est pas vrai!
    Marilyne

    • Bonjour Marilyne,
      Vous vivez mal votre célibat, c’est un fait. Mais c’est votre perception du célibat qui vous rend malheureuse. D’autres personnes sont célibataires et le vivent bien, le temps de se remettre en couple.
      Je ne dis pas que c’est facile. Mais vous devez comprendre que ce sont vos croyances et votre ressenti sur le célibat qui vous rendent malheureuses. En résumé, vous créez votre propre détresse.

      Et le fait que vous pensez avoir raison sur le fait qu’on ne peut pas avoir confiance dans les hommes vous empêcheront de trouver l’amour car vous serez toujours sur vos gardes et impacterez vos débuts de relation par votre méfiance.

      Donc, oui, c’est une situation difficile mais la solution pour sortir de votre état est déjà en vous puisque vous alimentez votre souffrance dans votre célibat.

      Plus on vit mal son célibat, moins on se sent bien dans sa peau et moins attire les partenaires à nous. C’est un cercle vicieux qui s’auto-entretient. Nous sommes les seuls à pouvoir sortir du cercle vicieux. Vous avez la capacité de le faire mais vous devez travailler sur vos blessures et vos croyances pour vous en affranchir.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  5. Article très intéressant. Moi aussi je vis dans le passé et ne profite pas assez du présent. Je suis tout le temps rongée par la culpabilité et les regrets. Je sais pertinemment que ce n’est pas bénéfique pour moi mais c’est plus fort que moi

    • Bonjour Pascaline,
      dans ce cas, je vous conseille de prendre un cahier et un stylo et d’écrire ce que vous pensez et ressentez. Posez-vous toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Essayer de comprendre pourquoi vous vous culpabilisez. Parfois il y a un lien avec notre passé familial (exemple : si un de vos parents vit toujours dans les regrets du passé, vous pourriez avoir tendance à reproduire son mode de fonctionnement). Il y a peut être aussi de votre côté un manque d’estime de soi ou de confiance en soi.
      Sandrino

  6. Je dis souvent à mon copain de vivre au présent , de pas me dire qui a été sa copine et encore sa fuckfriend mais il a beaucoup de difficulté à comprendre que ça me blesse . Vous êtes de bon conseil et merci pour vos articles

    • Bonjour Franny,
      Avez-vous été claire et directe avec lui sur ce sujet ? Peut-être qu’il n’a pas compris. S’il a compris votre demande et qu’il continue, demandez-lui pourquoi il vous parle du passé ? A-t-il des regrets ? Veut-il vous rendre jalouse ? Quelle est son intention ? Essayez ainsi de comprendre la raison qui le pousse à vous parler de choses que vous ne voulez pas entendre.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  7. Je dis souvent à mon copain de vivre au présent et de ne pas me parler de ses conquêtes passées . Est-ce que c’est normal que j’aime pas que des personnes de son passé reviennes dans le présent ? Ou je devrais trouver ça normal ?

    • Bonjour Franny,
      je réponds également à votre second message puisque la question est un peu différente. Vous ne voulez pas connaître son passé car cela peut sans doute vous rendre jalouse. On n’a pas forcément d’entendre que notre partenaire a couché avec x personnes, qu’il a été amoureux de quelqu’un d’autre que nous. C’est tout à fait normal de ne pas avoir envie de le savoir. D’un autre côté, cela fait partie de son passé et il ne faut pas le nier comme si nous étions l’unique et premier amour de sa vie. Personnellement, je n’ai jamais rien demandé à ma partenaire (avec qui je suis depuis 10 ans) et elle en a fait de même. Ce n’est pas par jalousie de son passé, c’est juste que je ne trouve aucun intérêt à connaître son passé. Chaque histoire est différente. On repart à zéro et il n’est pas nécessaire de connaître l’historique amoureux et sexuel de son partenaire, sauf s’il y a un élément crucial à connaître qui peut impacter la relation actuelle (ex : inceste, maltraitance, viol, etc…).
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • je comprends votre point de vue et désolée d’avoir envoyé deux messages , selon lui c’est juste pour être honnête . Je savais déjà que je n’étais pas sa première copine mais certaines de ses révélations m’ont choqué . Je me dit c’est bien beau accepter son passé mais de là à me le mettre en pleine face . Je dirais surtout qu’après 5 fois que j’entend la même histoire concernant une ex qu’il a gardé sur son facebook j’en peux plus

      • Bonjour Franny,
        Pourquoi a-t-il autant besoin de tout vous raconter plusieurs fois ? Ce n’est plus de l’honnêteté à ce niveau. A moins qu’il essaie de vous rendre jalouse. Si vous ne souhaitez pas le savoir, dites-lui clairement. Il n’y aucune raison pour qu’il continue. S’il continue, c’est qu’il a une intention précise à l’esprit.
        Sandrino

  8. Bonjour sandrino c’est la première fois que je vous écrit , j’ai rompu voilà presque 2 ans mais je n’y arrive toujours pas malgré ma relation nouvel et j pleure quand y’a un petit problème ce qui me fait repensé a mon ex…passé a autre et vivre le présent c’est difficile..

  9. Bonjour Sandrino,
    Je le vis en ce moment, je n’arrête pas de ne vouloir qu’une chose : revenir dans le passé et faire d’autres choix, notamment celui de quitter mon compagnon avant de faire un enfant avec lui (séparation, le petit avait 18mois, c’est lui qui est parti). Nous sommes restés 10ans ensemble, et pendant ces 10ans je me suis posée des questions sur notre couple mais je suis restée. Je suis persuadée que si j’avais eu le courage de le quitter avant, je ne serai pas rongée par les regrets et la culpabilité d’imposer cette vie, à moi-même et surtout à mon enfant. Et via cet enfant, la difficulté du quotidien au jour le jour, je replonge sans cesse dans le passé, et l’avenir me fait peur. Je ne sais pas comment m’en sortir…

    • Bonjour Yoyo,

      Vous avez fait une erreur dans le passé et cette erreur a un impact sur votre quotidien. Mais vous ne pourrez pas revenir dans le passé.
      Et tant que vous aurez la tête dans le passé, dans les regrets et la culpabilité, vous ne pourrez pas avancer et vivre votre vie de manière sereine.
      Nous faisons tous des erreurs. Il faut savoir les accepter et avancer.

      Donc, acceptez pleinement toutes vos décisions passées. Même si votre vie est difficile aujourd’hui, elle l’est surtout parce que vous êtes focalisée sur vos regrets. Une fois que vous accepterez le passé et votre situation présente, vous vous sentirez mieux, vous pourrez vous reprendre en mains et vous pourrez aussi trouver des solutions ou des axes d’amélioration de votre quotidien à moyen terme.

      On ne peut pas construire son futur si on est axé sur notre passé. C’est impossible. Reprenez-vous et demandez du support auprès de vos amis ou famille. Si ce n’est pas possible, faites éventuellement appel à un psychologue ou à un thérapeute spécialisé dans les TCC.

      Mais ne restez pas dans le passé.

      Sandrino

  10. Whouaou c fort.
    Moi j ai déménagé il y a 5 mois.
    Je ne cesse de penser à mon ancienne maison que je louais et que j aurai pu acheté.
    Mais on a construit une maison et depuis je me réveille avec une bouffée d angoisse.
    Je me dis que j aurai pu améliorer la maison si on l avait acheté et j adorais l environnement.
    Je ne me retrouve pas ds cette nvelle maison et chaque matin, je ne veux pas me lever ni avancer.et cette bouffée d angoisse et de regret m accompagne sans cesse.
    Et tout ça me rends triste car ct mon choix.

    • Bonjour Nathalie,
      Il y a peut être quelque chose dans cette nouvelle maison qui vous pose problème.
      Car on peut regretter un choix dans le passé, mais pas de là à avoir des bouffées d’angoisse.
      Je vous conseille donc de prendre un cahier et un stylo et d’écrire tout ce qui vous vient à l’esprit sur ces deux maisons. Notamment pourquoi vous ressentez ces bouffées d’angoisse ? Qu’est-ce qui vous pose problème dans cette maison ? est-ce que le fait de partir de votre maison vous rappelle des souvenirs d’enfance ? Est-ce que le fait d’emménager ou déménager porte une signification symbolique en lien avec votre situation et/ou votre passé.
      Il y a forcément une explication cachée qui provoque ce mal-être. Faites ce travail d’introspection et vous trouverez la cause inconsciente à votre état.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here