Il ne veut pas quitter sa femme, que faire ?

Sabine était en relation avec un homme marié depuis 3 ans. 

Cet homme vient de rompre avec elle car il ne veut pas quitter sa femme.

Elle aime cet homme et souffre de son choix.

Elle ne sait pas si elle doit le recontacter. Elle demande donc mon avis sur sa situation.

Je réponds à sa demande dans cet article et je délivre également une réflexion approfondie sur les relations d’adultère et d’infidélité.

Cet article concerne autant les hommes que les femmes qui vivent ce type de relation.

L’histoire de Sabine

Tout d’abord, voici le message de Sabine (c’est un pseudo et j’ai modifié des informations sur sa relation afin qu’on ne puisse pas la reconnaître).

«  Bonjour,

J’ai rencontré un homme marié il y a 3 ans alors que j’étais également mariée. Nous sommes rapidement sortis ensemble.

J’ai rapidement divorcé après notre rencontre car mon mariage battait de l’aile. 

De son côté, il est resté avec sa femme et ses deux enfants. 

Il vient de me quitter. C’est notre troisième rupture

Il dit qu’il est trop pris par toutes ses obligations familiales et professionnelles. Il me dit que je suis super mais qu’il n’arrive pas à assumer pleinement notre relation et que je ne mérite pas cette situation (ce qui m’énerve au plus haut point).

Je suis profondément triste car nous vivions une belle histoire, faite de sentiments partagés et je ne m’attendais pas à une rupture si brutale. Je ne la voulais pas, cette rupture, et j’avais accepté les circonstances de notre histoire.

Je meurs d’envie de lui envoyer un petit message. Je suis toujours profondément amoureuse.

Lui ne m’a jamais vraiement dit ses sentiments, mais je ne pense pas m’être trompée là dessus. Certains messages, certains regards, ne trompent pas. 

Mais j’hésite à revenir vers lui car je ne veux pas qu’il se dise que je ne respecte pas sa décision de rompre.

Qu’en pensez vous ? Dois je le recontacter ? 

PS : je vous remercie de ne pas juger, parfois il se passe des choses dans nos vies que l’on n’aurait jamais crues possibles ».

Tout d’abord, mon rôle en tant que coach n’est pas de juger votre comportement. 

Il est de vous aider faire des choix qui sont bons pour vous. 

Les relations d’adultères génèrent systématiquement de la souffrance

Je remarque que les relations d’adultère et d’infidélité provoquent systématiquement de la souffrance.

Car je retrouve la situation de Sabine dans de nombreux autres témoignages.

Deux personnes démarrent une relation alors qu’au moins une d’elles est en couple ou mariée, voire les deux.

La relation débute par une attraction physique et par le charme. 

On se laisse aller, on ne réfléchit pas et on débute une relation.

La fougue, le sexe et le début de relation nous sortent de notre quotidien.

Et sans qu’on n’y prête attention, le temps passe et la relation s’installe. 

Plus la relation dure, plus des sentiments se développent.

Parfois chez un seul partenaire, parfois chez les deux partenaires.

La relation d’adultère ou d’infidélité dure jusqu’à ce qu’une décision soit prise.

La décision de quitter le conjoint officiel pour enfin vivre cette relation à 100%.

Ou la décision d’arrêter la relation d’infidélité.

Bien entendu, chaque histoire a ses spécificités. 

Mais le résultat final, c’est généralement de la souffrance.

Car se mettre en couple avec un homme ou une femme mariée a toujours des conséquences négatives importantes. 

Dans le cas de Sabine, soit c’est elle qui souffre s’il reste avec sa femme, soit c’est l’autre femme et ses enfants qui souffrent si cet homme décide de quitter sa femme. 

C’est pour cette raison que certains hommes ou certaines femmes décident au dernier moment de rester en couple et de ne pas divorcer

Les personnes n’en peuvent plus de mentir à leur conjoint et préfèrent arrêter la relation car ils culpabilisent.

Ils ressentent de la peur et de la culpabilité à faire souffrir le conjoint et surtout les enfants. 

C’est souvent pour les enfants que les hommes ou femmes mariés décident de rester en couple ou de redonner une chance à leur couple.

Ils ressentent également de la peur à affronter le regard de la famille, des parents, des beaux-parents. 

Et que diront les amis qui apprendront tôt ou tard qu’il avait une maîtresse et qu’il a quitté sa femme pour se mettre avec elle ?

Ils savent également que leur amant ou maîtresse souffre de la relation puisqu’ils ne souhaitent pas quitter leur conjoint.

J’ai même accompagné en coaching un homme sensible et empathique qui souffrait énormément du poids qui pesait sur lui à cause de cette situation.

Car qu’elle que soit sa décision, il savait que quelqu’un souffrirait : sa femme, ses enfants ou sa maîtresse pour qui il avait des sentiments. 

On peut dire que c’est par lâcheté, par confort, on peut dire ce que l’on veut. 

Oui, un homme ou une femme mariée profite des deux mondes : la sécurité de la vie de famille et la fougue et le sexe avec son amant ou sa maîtresse.

Mais on peut aussi comprendre que ce n’est pas une décision facile à prendre de quitter sa femme ou son mari quand on sait que cette personne souffrira et que les enfants souffriront.

Comme je l’indiquais : il y a systématiquement quelqu’un qui souffrira dans une histoire basée sur une tromperie.

Et on ne devrait jamais sous-estimer cette souffrance lorsque l’on démarre une relation d’adultère ou d’infidélité.

Mais revenons au cas de Sabine puisqu’il est trop tard et que la relation est déjà existante depuis trois ans.

Une relation d’infidélité ne peut être que temporaire

Sabine demande « Qu’en pensez vous ? Dois je le recontacter ? ».

Mais pourquoi le recontacter ? 

Pour qu’il change d’avis ? Pour qu’il décide de quitter sa femme

S’il n’est pas parti alors que vous êtes ensemble depuis 3 ans, pourquoi la quitterait-il maintenant ? 

S’il avait voulu le faire, il l’aurait déjà quittée. 

Je pense qu’il y a deux types de personnes : celles qui assument et prennent des décisions difficiles et celles qui ne le font pas.

Vous savez au fond de vous qu’il ne quittera pas sa femme.

Ne vous mentez pas.

Alors pourquoi le recontacter ? 

Pour qu’il revienne avec vous tout en restant avec sa femme ?

Ça, c’est une erreur.

Car une relation adultère ne peut être que temporaire. 

Et même si elle dure, plus elle durera, plus vous souffrirez d’être dans une relation cachée.

Votre confiance en soi et l’estime que vous vous portez diminuera progressivement.

Vous aurez l’impression d’être moins bien que les autres, de ne pas être quelqu’un d’important, de ne pas mériter plus.

Et c’est logique : puisque la situation vous renvoie cette image de vous-même et que vous décidez de la maintenir.

Le seul moyen de casser ce cercle vicieux lorsque l’on est l’amant ou la maîtresse de quelqu’un de marié, c’est de sortir de cette relation d’adultère.

En résumé : si vous savez qu’il ne quittera pas sa femme, vous devez accepter sa décision. 

Et donc ne pas le recontacter puisque cela vous empêchera d’avancer.

Pire, cela pourrait vous inciter à faire à nouveau l’amour ensemble alors qu’il ne veut pas quitter sa femme.

Vous méritez plus qu’une demi-relation

Tant que vous restez dans cette relation, vous ne vous respectez pas. 

D’ailleurs Sabine dit «  j’avais accepté les circonstances de notre histoire ».

Et c’est bien le problème. Celui de s’habituer à une situation comme celle-ci.

Le fait de rester une femme cachée dans une relation cachée.

Ce que j’appelle une demi-relation.

Dans le passé, une femme m’a dit : «  je préfère une demi-relation que pas de relation du tout ». 

Ça, c’est une façon de penser qui manque clairement de réflexion et qui vise uniquement le court terme. 

Parce que tant que vous restez dans une demi-relation, vous ne pouvez pas vivre une relation entière. 

Vous ne pouvez pas trouver un partenaire qui vous donne cette relation que vous aimeriez.

Car vous avez choisi un partenaire qui vous donne une demi-relation.

Votre décision à court terme de rester dans cette situation vous enferme dans cette même situation et vous  empêche de vivre une relation épanouie sur le long terme.

En d’autres mots, votre décision à court terme vous empêche d’être heureux à long terme.

Lorsque la rupture nous libère

En provoquant la rupture, cet homme rend service à Sabine. 

Il prend une décision qu’elle ne souhaite pas prendre. 

Il la libère d’une relation dans laquelle elle ne peut pas être réellement heureuse. 

Oui, cette décision fait souffrir Sabine sur le court terme puisqu’elle aime cet homme et qu’elle se retrouve seule.

En revanche, sur le long terme, c’est cette décision qui permettra à Sabine d’être heureuse car elle pourra trouver quelqu’un qui lui donne ce qu’elle souhaite. 

Et cet homme a raison lorsqu’il dit à Sabine qu’elle ne mérite pas cette situation.

Oui, elle mérite mieux et elle mérite plus. 

Sabine ne mérite pas un homme qui la voit seulement quand il ne voit pas sa femme.

Sabine mérite quelqu’un qui l’aime et qui est uniquement avec elle. 

En conclusion

Sabine souffre mais aujourd’hui, elle a un choix à faire. 

Elle a le choix d’insister dans une direction qui lui apporte des demi-moments de bonheur et de grands moments de frustration et de souffrance.

Ou elle a le choix de s’orienter dans une direction où elle pourra vivre une relation pleine et entière.

Une relation où elle se sent importante aux yeux de l’autre. 

Une relation où elle peut aller au restaurant et se balader dans la rue sans avoir peur d’être vue aux bras d’un homme marié.

Une relation où elle peut dormir le soir auprès de son homme.

Une relation où elle peut partir en vacances avec lui. 

Bref, une vraie relation.

Sabine, je sais que vous souffrez et je sais que ce que je vous ai dit n’est pas ce que vous attendez aujourd’hui sur le court terme.

J’espère toutefois que ma réponse vous aidera à prendre la bonne décision afin que vous soyez heureuse et épanouie sur le long terme.

A vous maintenant : quel conseil donneriez-vous à Sabine ? Avez-vous déjà vécu une situation similaire ? Et si c’est le cas, qu’avez-vous fait ?

A propos de l'auteur

Sandrino MANCINELLI

Sandrino Mancinelli est coach certifié, spécialiste des relations amoureuses. Il est l'auteur du livre Rupture amoureuse - le début d'une nouvelle vie ainsi que de la petite boite pour attirer l'amour à soi.

  • Pour avoir vécu une relation adultérine pendant 18 mois, avant qu’il ne quitte sa femme et qu’il n’y retourne puis qu’il revienne et que je le quitte définitivement à mon tour…. Je vous conseille vivement de profiter de cette rupture pour couper le lien définitivement. Vous n’en serez que plus heureuse. Même si aujourd’hui cela semble insurmontable, fermer cette porte vous permettra d’en ouvrir d’autres.
    D’être dans l’ombre (à la cave comme je le disais à l’époque) est juste insupportable.
    La semaine suivant ma rupture, mon entourage était persuadé que j’avais enfin rencontré le grand amour, tellement je me sentais libérée et apaisée d’avoir enfin pris cette décision. Pourtant j’étais seule justement. Je dis souvent que je me suis libérée.
    J’espère sincèrement que mon témoignage vous aidera à prendre la bonne décision.
    Alors bon courage à vous.

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"adresse du site web invalide","required":"Un champ obligatoire n'a pas été rempli"}
    >
    Send this to a friend