J’ai été trompé.

Cela s’est produit il y a plus de quinze ans maintenant.

Je n’ai aucune rancœur et aucune honte à en parler, bien au contraire.

L’infidélité, ou l’adultère, est une expérience de vie qui peut arriver dans toute histoire d’amour et il y a des leçons à retirer de cette expérience…

Peut-on se remettre d’une infidélité dans le couple ? Peut-on à nouveau avoir confiance en la personne qui nous a trompée ? Quelles sont les conditions pour que l’histoire puisse continuer après l’infidélité ?

Je raconte mon histoire personnelle et réponds à toutes ces questions dans cet article.

Vivre une histoire d’amour et se faire tromper

C’était une de ces histoires d’Amour qui commence sur les chapeaux de roue et qui a duré 3 ans. Une fille jolie, amusante qui me couvait de mots doux et forts dès le début de notre relation.

Je n’étais pas habitué à ces mots d’amour, et recevoir cette vague d’Amour et d’attention comblait mon bonheur et mon orgueil sans que je m’en rende compte.

Six mois après, notre relation était déjà en train de changer. Elle se comportait différemment et je sentais que quelque chose n’allait pas.

Je décidais alors d’arrêter la relation. C’était une manière de me protéger, un simple acte de défense plus que la volonté d’arrêter car j’étais amoureux d’elle.

J’appris, quelques semaines après, qu’elle m’avait menti à plusieurs reprises et qu’elle m’avait trompé avec un autre homme. J’ai appris par la suite qu’elle sortait avec la personne avec qui elle m’avait trompé. Elle était passée du coq à l’âne très rapidement, mais l’âne, c’était moi dans cette histoire.

Quand on ne distingue pas l’amour du sexe, et que l’on est trompé, on entre dans une phase émotionnelle complexe à gérer : tristesse, colère, déception.

Mais surtout : on se sent un moins que rien. On se demande qui est cet homme, comment il est, ce qu’il lui a fait pour la détourner de nous, comme s’il était coupable de notre malheur et que notre partenaire était une pauvre victime. Ce qui n’est bien sûr pas le cas.

On a toujours tendance à trouver des excuses à notre partenaire et à accuser l’amant d’avoir provoqué des soucis dans notre couple. Mais une infidélité se joue à deux, avec le consentement des deux personnes. Ne faites pas l’erreur d’accuser l’amant (ou la maitresse) de la situation.

Bref, dans mon cas et afin de me remettre de cette infidélité, j’ai préféré couper tout contact avec elle et ne plus donner de nouvelles, bref, un silence radio, non pas comme technique pour la faire revenir mais comme moyen de me protéger et d’arrêter de souffrir en étant en contact avec elle. Je pensais que cela m’aurait permis de ne plus penser à elle.

Mais au final, on n’oublie pas…

Se remettre en couple après l’infidélité

Lorsque, 8 mois plus tard, j’étais en vacances sur une ile paradisiaque à l’autre bout du monde, j’ai vu son numéro apparaître sur mon téléphone, mon cœur a battu la chamade.

J’ai compris alors que, même sans avoir gardé contact, cette histoire était toujours en moi.

A mon retour, nous nous sommes revus, et quelques temps plus tard, nous étions de nouveau ensemble.

Elle avait su me faire revenir facilement.

Mes sentiments étaient toujours présents, mais aussi l’amertume et la perte de confiance en elle. Alors pourquoi revenir avec elle ?

Je pensais à l’époque que c’était parce que je l’aimais.

Et l’Amour a bon dos d’ailleurs : « Je reste avec lui car je l’aime » pourrait dire une femme battue. Est-ce cela l’Amour ?

Je ne pense pas. Avec du recul, j’ai compris que j’étais revenu par orgueil.

Je pensais probablement « je lui manque, elle regrette ce qu’elle a fait, je mérite cette fille. Je ne suis pas un moins que rien. Je ne suis pas moins important qu’elle. »

mais on ne devrait pas rester ou revenir avec quelqu’un sous de faux prétextes.

Cette seconde histoire avec elle n’a d’ailleurs pas été épanouissante. Je sentais qu’elle n’était pas totalement investie, je sentais même qu’elle était encore amoureuse de son ex. D’ailleurs, je n’ai jamais su pourquoi elle était revenue. Peut être que son amant l’avait quittée et qu’elle m’a choisi comme solution de repli.

Je pense même avoir été trompé pendant cette période mais cela n’a aucune importance.

La chose importante est que j’étais devenu jaloux et parano et que je n’avais pas confiance en elle. Et je lui faisais des reproches à intervalles réguliers sur ce qu’elle m’avait fait, comme pour la punir de ses actes.

Ne faites pas mon erreur : Revenir avec son ex en lui reprochant le passé, est voué à l’échec !

Chaque fois qu’elle sortait, je stressais. Elle avait fait ressortir des défauts que je ne me connaissais pas.

Nous en avons parlé puis avons décidé d’arrêter une seconde fois notre histoire. Cette rupture a été moins douloureuse. Comme si je commençais à m’habituer à être déçu de cette histoire.

Arrêter cette histoire, c’était aussi pour moi, un moyen d’arrêter de stresser au quotidien et d’arrêter de me poser des questions. Pourquoi rester dans une histoire où on n’a pas confiance et où on n’est pas heureux ?

Je savais que je devais passer à autre chose mais nous sommes néanmoins restés en contact.

Accepter et pardonner l’infidélité

Jamais deux sans trois. Elle est revenue vers moi avec de meilleures intentions 7 mois après. Et comme d’habitude, je suis revenu dans ses bras. On se sent si faible parfois dans ces moments-là.

La différence, cette fois, se situait dans mon état d’esprit : j’avais accepté son infidélité et je l’avais pardonnée. J’avais tourné la page et muri nos deux premiers échecs.

A quoi bon revenir avec elle si je repars sur des sentiments négatifs, si je lui en veux toujours et si je passe mon temps à lui reprocher le passé ?

Il faut pardonner l’autre pour se donner des chances de réussir.

Cette troisième relation était la plus mature de toutes. Nous souhaitions tous les deux réussir cette  relation. Je la sentais impliquée et entière.

J’avais confiance en elle. Nous faisions des efforts et parlions de notre relation avec honnêteté. Je garde un bon souvenir de cette période.

Une histoire et sa réussite se construisent à deux.

Oui mais… cela n ‘a pas fonctionné, pour d’autres raisons que son infidélité. Malgré les sentiments et la bonne volonté, nous avons décidé d’arrêter.

Sentiment étrange de se dire que l’on se quitte alors que l’on s’aime encore, car on sait que c’est mieux ainsi.

Après ces trois histoires et rebondissements, nous nous connaissions parfaitement. Nous étions clairvoyants et avions atteint une maturité dans notre couple.

Surmonter une infidélité dans le couple

Par la suite, nous ne sommes pas revenus ensemble, même si nous en avons ressenti l’envie. Il aurait été très facile de faire ce faux pas.

Elle a d’ailleurs essayé de revenir. Mais cela nous aurait nui, contrairement à notre dernière histoire qui nous avait enrichis.

Il faut savoir s’arrêter au bon moment.

J’ai vécu l’infidélité, j’ai été trompé, j’ai été blessé mais je ne regrette rien de cette histoire.

J’ai réussi à me remettre de cette infidélité. J’en ai tiré des leçons qui m’ont été utiles dans les relations qui ont suivi.

Il y a les conseils que peuvent vous donner vos amis ou que vous pouvez lire dans des livres ou des articles mais rien ne remplace l’expérience.

Il y avait un mur et j’ai foncé 2 fois dedans, la tête en avant. La troisième fois, j’ai compris.

Chaque histoire est unique mais, oui, je pense que l’on peut continuer une relation et se remettre d’une infidélité si on l’accepte et qu’on la pardonne réellement, si les deux partenaires s’aiment assez pour se donner une chance de réussir leur histoire d’amour. Si les partenaires sont sérieux, compréhensifs et de bonne volonté. Et bien sûr si on arrive à nouveau à avoir confiance en sa partenaire, car sans confiance, la relation est vouée à l’échec.

Cela fait beaucoup de conditions, et c’est pour cette raison que beaucoup d’histoires échoueront après une infidélité.

J’ai revu à plusieurs reprises mon ex. Elle a maintenant une famille et des enfants. Je l’ai pardonné. Je la considère comme une amie. Mon amour s’est transformé en amitié pour elle.

De mon côté, je suis revenu en couple. J’ai eu plusieurs histoires depuis, et je suis en couple depuis 10 ans maintenant. Je n’ai plus de traces de la jalousie qui s’était déclarée en moi lors de cette relation où j’ai été trompé.

On peut donc se remettre d’une infidélité et pardonner ce que l’on a subi. Il faut savoir accepter la situation et arrêter de se tourner vers le passé pour mieux construire son futur.

Et vous, avez-vous été trompé ? Qu’avez-vous ressenti ? Êtes-vous resté en couple après cette infidélité ? L’avez vous pardonné ? ou avez-vous rompu ?

Sandrino

39 Commentairs

  1. Bonjour,

    Voici mon histoire : Avant de le rencontrer, je n’ai jamais eu de relation sérieuse digne de ce nom. Quelques histoires d’un soir ou plusieurs soirs, et un semblant de relation de couple de 3 mois. Quand je l’ai rencontré, cela faisait 8 mois qu’il sortait d’une histoire de 5 ans avec son ex. Pendant sa période célibataire, il a emballé beaucoup de filles et a eu une histoire d’un soir. Bref, il essayait au mieux de passer à autre chose et de guérir de cette histoire, ce qui est tout à fait compréhensible.

    Nous nous sommes rencontrés et au fil de l’eau, nous avons commencé à nous apprécier. Mais c’est là que les choses ont commencé à se gâter. Etant une indépendante et solitaire et n’ayant pas pour habitude de partager autant ma vie avec quelqu’un, lui étant une personne très impliquée dans une relation de couple, il a vite déchanté. Je ne lui faisais pas de petites attentions et ne lui donnait pas l’impression de vouloir m’investir. Au bout de 6 mois, il décida de rompre. C’était la 1ère fois que je rencontrais quelqu’un qui me donnait envie de construire quelque chose de stable. Du coup, je lui ai promis de faire des efforts et il a accepté de me donner une 2è chance. Je fis des efforts et il apprécia énormément.

    Puis au cours d’une soirée, il avait tellement bu qu’il ne savait plus ce qu’il faisait. Il ne se souvient pas de l’acte en soi mais des images flashback lui sont revenues et celles-ci faisaient référence au fait qu’il m’avait bien trompé. Il n’a pas attendu pour me le dire et me l’a dit quand nous nous sommes revus après cette soirée. Il pleurait et était dégoûté de lui-même. J’étais sans voix quand il me l’a annoncé. Nous avons rompu. Il m’a écrit 2 lettres : dans l’une exprimant ses regrets et dans la 2nde, reprendre à zéro et surmonter ensemble. Après réflexion, j’ai décidé de lui accorder une 2nde chance.

    Il fît des efforts pour me rassurer quand il était en soirée (il se limitait très fortement sur les verres), j’ai finalement commencé à avoir à nouveau confiance en lui. Cependant ce fût bref. De nouvelles disputes ont surgit. Pour le coup, nous étions en tords très souvent tous les 2. Malgré tout je commençais à accepter ce qu’il s’était passé, je ne lui rappelais pas cet évènement lors de nos disputes.

    Puis nous sommes partis en vacances tous les 2. Nous n’avions pas arrêté de nous disputer et des mots blessants ont été dits. Nous étions au bord de la rupture. Mais nous avons décidé de continuer quand même. Mais les choses ne firent qu’empirées.
    Je ne vous ai pas expliqué une raison majeure de nos disputes. Dans mes histoires antérieures, j’ai pris des risques avec 1 garçon, en clair je ne me suis pas protégée. Je n’en suis pas du tout fière mais après avoir fait les tests, les résultats sont cleans et cela m’a vacciné. Cette histoire a eu lieu 3 ans avant de rencontrer mon copain. Pendant ces vacances, il n’arrêtait pas penser à cette histoire et que ça le dégoûtait. J’ai encaissé mais un moment mes mots ont été blessants tellement j’en avais marre qu’il ressasse une histoire passée.
    Et depuis nous sommes rentrés dans un cercle vicieux : plus il pense à ça, plus je repense à ce qu’il a fait lui, plus je lui rappelle que de nous 2 c’est lui qui a le plus déconné, plus je reperds la confiance que j’avais retrouvé en lui, plus lui aussi il perd confiance en moi.

    Et cela arriva, il a eu beau me rassurer un jour, je ne l’étais pas du tout. Il a eu beau me dire « C’est toi que je veux », je ne lui ai pas répondu de suite et cela a provoqué une nouvelle dispute. Et nous avons pris la décision de rompre il y a 3 jours. Même si c’est un accord commun, j’ai quand même cette impression que j’ai pris cette décision vu que j’ai été la 1ère a évoqué cette solution. Il a répondu d’accord. Nous étions chez lui, il ne m’a pas forcé à partir, mais il ne m’a pas retenu non plus quand je suis partie.
    Nous en sommes arrivés à un point où je n’avais plus du tout confiance en lui et que j’étais en train de devenir très jalouse. Je n’étais plus heureuse car nous nous sommes engouffrés dans un cercle vicieux et n’avons pas réussi à en sortir à temps. Depuis nos vacances, quelque chose s’est brisé.

    Je suis sûre d’une chose : nous nous aimons encore. Si nous avons réussi à tenir plus d’un an comme ça, c’est parce que nous avions les capacités de dire à l’autre ce qu’il nous déplaisait chez l’autre en restant calme (à 90% du temps) et d’essayer de comprendre ce que pouvait ressentir l’autre. Lorsque nous nous sommes séparés, nous sommes restés calmes à discuter mais cette foi-ci, cela n’a pas permis de sauver notre histoire.

    A l’heure actuelle, je suis incapable de dire si nous avons choisi la meilleure solution pour nous, si je regrette d’avoir évoqué cette séparation ou non.

    • Bonjour Ginger,

      Vous n’avez pas à regretter d’avoir proposé cette séparation, étant donné le climat dans votre relation.

      Je pense que vous avez besoin chacun de prendre du recul sur votre histoire afin de savoir si vous pouvez ou pas la continuer.

      Une rupture n’est pas forcément définitive et elle a des effets positifs : elle permet d’abréger des histoires vouées à l’échec et elle permet de relancer une histoire qui ne fonctionne pas correctement.

      Profitez de cette rupture pour savoir si cette histoire a un avenir ou pas. Car vous connaissez beaucoup de conflits, et comme vous dites, vous n’êtes pas heureuse de cette situation.

      Une dernière chose : il n’a pas à juger ce que vous avez fait dans votre passé. Il n’était pas avec vous et vous ne pouvez pas revenir dans le passé. C’est donc un acte inutile qui a comme unique conséquence le conflit. Soit il vous accepte avec votre passé, soit il trouve une autre fille.

      De votre côté, vous devez vraiment pardonner ce qu’il a fait et ne jamais lui reprocher. Cela ne sert à rien et vous le savez. Si vous vous remettez ensemble, c’est pour vivre une histoire d’amour qui vous rendra heureux ensemble, pas pour passer votre temps à revenir sur le passé.

      J’espère que cela vous aidera.

      Bonne journée.

      SAndrino

  2. Bonjour Sandrino,

    Je vis une relation à distance avec qq’un depuis 8 mois et il y a 15 jours, il m’a avoué avoir quelqu’un dans sa vie. Je lui avais posé la question par sms un mois plus tôt, en lui disant que cette distance qu’il mettait entre nous me laissait supposer qu’il avait qq’un, mais que je ne pouvais pas croire qu’il ne me le dise pas. Aucune réponse. 15 jours plus tard, on se voit pour un WE. Parfait. On se revoit 15 jours plus tard (c’était il y a 10 jours) et là, il m’avoue que oui, il y a quelqu’un….ça m’a fait l’effet d’une bombe. Nous avons qd meme passé le WE, ensemble, on s’est réécrit ensuite et depuis vendredi, il est en vacances, sans doute avec elle. Lui ne remet pas en question notre histoire. C’est assez simple pour lui comme situation, nous sommes à 300 km, je ne l’étouffe pas, je ne lui reproche rien, je pense qu’il aime bcp les moments qu’on passe ensemble, on ne s’appelle pas, mais on se textote, mais voilà, pas d’engagement (je n’en demande même pas d’ailleurs, mais j’avais juste envie d’une « vraie » relation et simple. La question que j’arrête pas de me poser est pourquoi ne pas me l’avoir dit avant ? Quand on a commencé à discuter en novembre, j’étais encore en couple, mais avec l’envie de quitter mon conjoint, que j’ai quitté en février. Démarrer ma relation avec lui a été un déclencheur. Il aurait pu me le dire à ce moment-là…J’aurais envisagé la relation autrement, ou pas du tout….maintenant, je suis très amoureuse de lui et je ne peux pas rompre, je suis trop attachée, mais j’ai peur de ne plus arriver à passer au-dessus de ça la prochaine fois…Ce n’est pas qq’un qui trompe à tout va, juste il s’agit d’une rencontre pour lui qu’il n’avait pas envie de laisser passer. Il ne parle de rien, il est très secret, moi je ne le saoulerai pas avec mes états d’âme, je ne sais pas du tout quelle est la nature de ses sentiments pour moi, ni même s’il en a, je pense qu’il a un certain attachement, mais c’est quoi l’attachement ? Moi je me dis qu’on a encore des choses à vivre. Mais j’aimerais tant comprendre…Pourquoi il est avec elle, pourquoi il la trompe avec moi, quels sont ses sentiments pour elle, pour moi ? Je manque terriblement de confiance en moi, lui non, j’imagine qu’elle non plus. J’avais voulu arrêter en avril, par sms. Une semaine après, j’avais reçu un texto de lui, comme si de rien n’était, j’ai été tellement heureuse et avais tellement de regrets à vouloir y mettre un terme que j’ai répondu comme si de rien n’était aussi. En mai, idem, un couac, qui s’est récupéré aussi facilement. Et là, ce WE, idem, il m’a qd même rattrapée, à sa façon, mais quand même, il aurait pu en profiter pour arrêter là. Que dois-je faire ? Comment agir avec lui ? sachant qu’elle existe ? (meme si je pense qu’ils se voient peu aussi…) Comment savoir s’il tient à moi ? Merci bcp

    • Bonjour Fauve,

      vous vous posez trop de questions. Ex : « pourquoi ne vous l’a -t- il pas dit avant ? ». Cela ne vous mènera à rien de le savoir.

      Vous devriez vous focaliser sur ce que vous souhaitez en prenant en compte les contraintes de la situation.

      Posez-vous les bonnes questions.

      Tout d’abord, cherchez-vous une relation monogame, c’est à dire exclusive avec quelqu’un ?

      Si c’est le cas, oubliez cet homme qui ne correspond pas à ce que vous recherchez. Cette relation vous rendra malheureuse. Ne vous mentez pas à en pensant que cela ne vous gêne pas qu’il ait quelqu’un d’autre. Vous voyez bien que cet homme ne vous donnera jamais plus que ce qu’il vous donne maintenant.

      Vous n’avez pas confiance en vous ? Est-ce une raison pour vous abaisser à accepter une demi-relation ?

      Reprenez-vous, soyez fière de qui vous êtes et trouvez quelqu’un qui veuille être avec vous et qui vous respecte.
      Et pour qu’un homme vous aime et vous respecte, vous devez vous aimer et vous respecter avant tout.

      Donc, votre priorité, c’est vous. Ne vous enfermez pas dans une relation qui vous tire vers le bas.

      N’ayez pas peur d’être célibataire et sachez vous entourer d’amis qui vous supporteront mais surtout avec qui vous vivrez de bons moments.

      Prenez soin de vous. Vous êtes la personne la plus importante de votre vie.

      Sandrino

      • Merci Sandrino de votre message. J avais besoin d objectivite. Cela fait maintenant 16 jours que je n ai pas de nouvelles…effectivement je souhaite une relation monogame. J essayais ces jours ci de me dire que ca n avait pas d importance qu il ait qq un vu que je ne le savais pas avant mais vous avez raison, je me cache la verite. Je vais tenter de l oublier. Pas simple du tout. Il etait tout ce que j aimais chez qq un mais voila…et puis vous avez raison mon manque de confiance en moi est un handicap pour ces relations. Il faut que j apprenne a m aimer mais a presque 40 ans, ca semble complique. Merci infiniment encore sandrino. Merci de nous aider et nous eclairer avec objectivite et empathie.

      • Bonjour Fauve,

        Ce n’est pas toujours facile de s’aimer car cela dépend de notre passé notamment de l’amour et de l’attention que l’on a eu pendant notre enfance, mais on peut s’aimer à tout âge.

        En revanche, il me semble difficile d’apprendre à s’aimer si on s’enferme dans le passé et si on ne fait pas un travail d’introspection et de compréhension de nous-mêmes. Je vous conseille un livre qui s’appelle « Être heureux, ce n’est pas nécessairement confortable » de Thomas d’Ansebourg. Ce livre est une pépite et pourra vous aider.

        Sandrino

  3. Bonjour Sandrino,

    Je lis le blog très régulièrement cette dernière année car mon couple est en crise. Je suis mariée depuis 4 ans (en couple depuis 8) et tiens à préciser que nous n’avons pas d’enfants.

    Je voudrais réagir à cet article pour donner l’autre point de vue: c’est moi qui ait trompée mon mari. En effet, nous avons vécu notre amour à distance pendant de longues années et son entrée dans l’armée a diminué significativement nos contacts (aussi bien physiques que virtuels) au point que, me trouvant en difficulté au travail et ne trouvant pas de soutien chez mon mari j’ai franchi le pas (après un an de dépression)…

    Dans votre article vous parlez du point de vue de celui qui a vécu l’infidélité et vous axez le point de vue sur le présent et le futur: « aurais-je dû me remettre avec cette personne?/ est ce que je l’aime encore?/ est ce que je peux continuer malgré l’impardonnable? ». Je dirais que la question est plus profonde que cela. La vraie question à se poser – en tout cas dans le cas actuel de ma situation- est quelles sont les raisons qui nous ont poussé à en arriver là?

    Par rapport à ma situation, j’ai répondu de mon côté à cette question: j’ai accepté des choses que mon mari a faites pour lui que je ne voulais pas et qui m’ont rendue extrêmement malheureuse. Je dirai qu’il me manque un article dans votre blog (ou alors je ne l’ai pas trouvé) qui parlerait du seul de tolérance et du compromis dans une relation: est-ce que je suis heureux(se)? ai-je bien défini mes limites? est ce que mon partenaire entend mes demandes? comment faire lorsque le compromis n’est pas trouvé?. Car ceci est la cause d’une décision: puis-je passer outre l’infidélité ou est-il préférable de rompre…

    Je vous remercie pour le temps que vous accorderez à ma lecture et réponse

    • Bonjour Adenora,

      Dans votre témoignage, il y a 2 sujets différents.

      1) La raison qui a poussé à l’infidélité et qui doit être pris en compte par le partenaire qui a été trompé dans sa décision de continuer ou pas la relation. J’écrirai un article sur ce sujet. Si vous êtes abonnée au site (voir la page communauté des abonnés heureux), vous recevrez un mail quand l’article sera publié.

      2) Le seuil de tolérance et de bien-être que l’on se fixe pour rester dans une relation. J’avais évoqué ce sujet dans l’article « devez-vous arrêter votre relation« . La conclusion de cet article est que si vous n’êtes pas heureuse dans votre relation et que vous savez que cela ne changera pas (ex : lorsqu’un compromis n’est pas trouvé), alors vous devriez rompre. Bien entendu, nos exigences et notre seuil de tolérance nous est propre. C’est donc à chacun de le définir. J’en parle dans l’article. Dans votre cas, si vous voyez que votre relation passe après le domaine professionnel de votre mari, vous pourriez penser que cela ne vous convient pas et que vous souhaitez être avec un partenaire plus investi. Vivre à distance et se voir peu, avoir l’impression de ne pas être important dans la relation, ce ne sont pas des éléments qui donnent envie de rester dans une relation, du moins à mon sens. Qu’en pensez-vous ?

      Si vous pensez que l’article « devez vous arrêter votre relation » a besoin d’être complété (au sein de celui-ci ou par un autre article), faites m’en part en commentaires de celui-ci.

      Merci et bonne journée.

      Sandrino

  4. Bonjour Sandrino,
    Tout d’abord je suis émue de faire la connaissance de ce blog (un peu par hasard): je le trouve très constructif et positif, cet article raisonne fort en moi. J’ai moi-même, pour la première fois envie de fait part de ce qui me ronge. Je vais me surnommer Tam, mon histoire est la suivante:
    J’ai rencontré un homme il y a maintenant tout juste 3 ans, quand je l’ai rencontré, il était dans un très mauvais moment de sa vie. Cela faisait 2 ans qu’il sortait d’une rupture très douloureuse. Depuis lors, il a collectionné plein de conquêtes « pour se salir » dit -il. Il Disait qu’au plus la personne n’était pas désirable, au mieux c’était. Lorsqu’on sait rencontré, je sortais aussi d’une relation éprouvante, tres vite cette personne s’est attachée à moi. Il est vrai que j’étais assez froide au début, sûrement que j’avais peur de me mettre en couple. Il a réussi à me séduire en disant qu’il ne croyait plus en l’humanité jusqu’au moment où il a fait ma rencontre. Pour faire court, au bout de 4 mois de relation, la relation a pris une tournure très sentimentale, il me dit tomber amoureux pour la première fois de sa vie ( d’un amour pur et authentique). Je fini moi-même par y croire et à faire confiance à nouveau. Jusqu’au soir où je tombe sur sa page de mails qu’il a laissé allumé sur ma tablette. J’y trouve un mail où il communique avec une femme et lui demande de venir le voir pour faire des bêtises avec elle. Je passe les détails sur mes états d’âmes quand j’ai découvert cela, j’avais envie de tout détruire… On ne m’avait jamais fait cela auparavant. Par la suite, il a tout, tout fait pour se faire pardonner, il dit avoir fait cela car il avait peur de tomber amoureux de moi (????!!!!). Il est fou amoureux de moi et je le crois, il m’avait dit qu’il n’a jamais vu cette fille auparavant, je le crois,mais 1 an après je découvre qu’il l’avait dejà vu a plusieurs reprises avant moi…il y a eu plusieurs mensonges qui s’en est suivie. Il a à chaque fois tout fait pour se faire pardonner, il prétexte m’avoir caché ces vérités de peur de me perdre… Là aussi je le crois…Je suis à la base une fille assez réfléchie, sure de moi, pas jalouse du tout, consciente de mes qualités et défauts. Cet homme je l’aime très fort mais je n’arrive pas à tourner cette page, actuellement notre relation est magnifique à un point… Je le souhaite à quiconque de vivre cela sauf qu’il y a une grosse ombre au tableau: cette histoire. Quand je suis fatiguée, où lorsqu’il y a la moindre susceptibilité qui s’enclenche en moi: c’est la crise, j’en souffre, je pleure, je deviens même possessive. Il fait tout pour me rassurer mais plus passe le temps, plus je deviens exigente. Je n’arrive plus à lu faire confiance. Par exemple, s’il croise le regard d’une fille dans la rue, cela peut enclencher en moi une crise de nerfs. Alors il fait tout pour me rassurer, mais j’ai à chaque fois l’impression qu’il me ment. Je n’arrive pas à lui faire confiance, et j’ai l’impression que lui perd patience du coup, avec le temps, quand il doit me rassurer il commence à me dire qu’il en a marre. À mon tour quand il me dit cela, je le culpabilise en disant que c’est à cause de lui que je suis dans cet etat. Bref, je me fais tout doucement passer pour une dingue contre mon gré et je me dis que lui a le bon rôle, ce n’est pas lui qui vit tout cela. Je souffre sincèrement de cette situation. Notre relation est à 95%idyllique mais quand il y a une crise, alors tout est remis en question, c’est épuisant. Je n’arrive pas à pardonner meme si cela remonte à quelques temps. Les rares fois que j’ai l’impression de tout doucement m’améliorer et lui pardonner, voilà que je tombe sur son historique de recherche avec le nom d’une ancienne conquête (il y a 2 sem).
    Coup de massu! Voilà qu’il me ment, car au debut il dit que ce n’est pas vrai,il le promet en me regardant droit dans les yeux puis quand je lui montre la preuve, il pleure en sanglot et s’excuse.J’ai l’impression que c’est sans fin. Il n’est pas capable de me dire la vérité et c’est cela qui me fait souffrir. Je sais que je suis quelqu’un de bien et je suis convoitée (je ne vx pas du tout paraître prétentieuse), je suis quelqu’un avec beaucoup d’humour, gentil et avec du caractère: loin ce cliché de la fille aigrie et jalouse en somme. Parfois, j’ai envie de tout bacler pour retrouver une tranquillité d’esprit. J’ai bientôt 30 ans, on a acheté ensemble, mais je me sent prisonnière de cette relation, je ne vois pas claire du tout, de même je n’ose pas parler de cela autour de moi peur d’être jugée. Puis-je avoir votre avis?de la part d’un homme… Votre avis me serait vraiment précieux car je n’arrive plus à y voir clair. Cela nous fait du mal à tous les 2, j’ai une vraie volonté de nous sortir de là mais j’ai l’impression que c’est sans fin, je n’arrive pas à comprendre ses actes et surtout, j’ai peur de ne jamais plus pouvoir lui faire confiance.Merci infiniment pour votre attention.

    • Bonjour Tam,

      votre témoignage résonne en moi puisqu’elle me rappelle la relation dont je parle dans l’article. Vous dites que vous n’étiez pas jalouse mais vous devenez limite parano dans cette relation.

      Vous savez au fond de vous que vous ne pouvez pas faire confiance en cet homme qui vous ment régulièrement. Ces mensonges vous font souffrir et provoquent en vous des réactions qui ne vous ressemblent pas. Que vous soyez confiante ou jalouse, ces mensonges ne s’arrêteront pas, vous le savez aussi.

      Vous avez 2 possibilités :
      – soit vous acceptez une relation libre avec lui où il pourrait ne plus avoir à vous mentir et voir d’autres filles
      – soit vous arrêtez cette relation car elle n’évoluera pas, votre passif étant trop important et car il ne changera pas d’attitude

      C’est bien sûr un choix difficile mais il n’y a pas d’entre-deux car vous souffrez régulièrement de la situation et peu à peu, cet conflits s’intensifieront jusqu’à une rupture faite de haine et de colère.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  5. Bonjour Sandrino, j’ai découvert ton blog il y a 2 jours et j’ai lu déjà beaucoup de tes articles 😉 Ils sont très instructifs et poussent à l’introspection, nous avons tous en nous les solutions à nos problèmes, et tu nous mets sur leur piste… Merci !
    Je viens ici témoigner de mon histoire personnelle, j’ai été en couple pendant plusieurs années avec mon ami, nous vivions ensemble et selon moi tout allait parfaitement bien. Je n’ai pas su remarquer qu’il commençait à s’ennuyer un peu avec moi, et il a commencé à sympathiser avec une fille, en « tout bien tout honneur » au départ. D’un naturel pas du tout jalouse, je ne me suis pas inquiété plus que ça. Sauf qu’au bout de plusieurs mois, il a commencé à avoir des doutes sur notre couple. Nous avons rompu une première fois, sans trop d’explications. Puis il est revenu. Ma confiance en lui était détériorée par l’abandon que j’avais vécu quelques mois avant… Mais je l’aimais encore et était rassurée de voir qu’il tenait encore à moi. Nous avons repris notre vie de couple d’avant.
    Et un jour, révélation : il m’avoue qu’il était tombé amoureux de cette fameuse amie avec qui il discutait souvent. Il n’est pas passé à l’acte avec elle (la fille était en couple de son côté), mais il était tout de même question d’infidélité pour moi, des sentiments tout du moins (peut-être une idée de sujet d’article Sandrino !! A partir de quand peut-on parler d’infidélité !?). C’est pour cela qu’il doutait de notre couple depuis si longtemps, cette fille lui trottait dans la tête… J’ai essayé de lui pardonner. Mais la relation était brisée ainsi que ma confiance en lui. Nous n’avons pas réussi à surmonter ça. Je pense qu’il culpabilisait de son côté. Surmonter ce genre de chose ne doit pas venir uniquement de la personne victime, le conjoint infidèle doit également réussir à se pardonner à lui-même. Il m’a quitté une deuxième (et dernière fois) quelques temps après cette révélation.
    Mais comme tout, on s’en remet ! Aujourd’hui je regarde cette ancienne relation avec bienveillance, considérant que j’ai surement été responsable en partie du désintérêt qu’il m’a porté au fil des années (si j’avais lu « les 5 langages de l’amour » plus tôt… ça aurait été peut-être différent !!), qu’il n’était donc pas le seul fautif de notre échec. Aujourd’hui je lui ai pardonné. Nous sommes maintenant amis, après une période de silence radio qui nous a aidé à passer chacun à autre chose.
    Je garde en tête que chaque histoire est différente, et essaie de ne pas accabler mes nouveaux partenaires des fautes des précédents.

    • Bonjour Alice,

      merci pour ton témoignage.

      Je ne considère pas le fait de tomber amoureux de quelqu’un comme une infidélité car ce n’est pas quelque chose que l’on contrôle, contrairement à l’acte sexuel où on prend la décision de passer à l’acte. Il est tout simplement trouvé ailleurs ce qu’il ne trouvait plus dans son couple. C’est tout à fait naturel au final.

      Oui chaque histoire est différente et ce n’est pas parce que tu as été trompée que tu dois perdre confiance en tes futurs partenaires.

      Bonne journée.

      Sandrino

  6. Bonsoir Sandrino,

    je viens de lire votre article et me retrouve dans votre histoire. Je viens de divorcer (c’était il y a un ois) d’un homme avec lequel j’ai vécu 18 ans. Durant les 8 dernières années, il m’a trompée plusieurs fois et chaque fois je lui ai pardonné, je suis restée car je l’aime…Ce sont huit années de souffrance, de sentiments confus, de crises de panique, de jalousie que je ne connaissais pas jusque là… Puis en Septembre dernier, il m’a fait savoir par email qu’il n’avait plus de sentiments, qu’il voulait divorcer (par email, alors que nous vivions ensemble!), il avait déjà tout préparé, organisé la vente de notre maison, cherché un avocat etc… Tout est allé très vite. Quelques semaines plus tard, il a commencé à sortir, habillé, parfumé, il ne se cachait pas de ce qu’il faisait, j’ai très vite su qu’il avait de nouveau une maîtresse… J’ai donc cherché au plus vite un logement et suis partie. Je ne supportais plus cette situation, ni cette souffrance et pourtant j’ai continué à souffrir. Mi-janvier, notre divorce a été prononcé, j’avais commencé à me résigner, à accepter la situation; mais ensuite, c’est lui qui allait mal. Il a réalisé qu’il m’avait perdue, qu’il avait détruit notre couple, notre faille (nous avons une fille) et qu’il m’aimait! J’ai lutté pour ne pas craquer et puis j’ai cédé… nous sommes redevenus amants pendant plusieurs semaines. Et la semaine dernière, alors qu’il me disait m’aimer et ne pas supporter l’idée que je sois avec un quelqu’un d’autre, il a recontacté sa maîtresse…sans que je sois au courant, bien évidemment…Il allait tellement mal les jours précédents que je m’inquiétais dès que je n’avais pas de nouvelles…ce fut le cas samedi soir…je n’ai pas dormi de la nuit, je l’imaginais au plus mal. Dimanche matin, je n’y tenais plus, je suis allée chez lui et là, je me suis retrouvée face à sa maîtresse, elle avait dormi chez lui, ils étaient en train de prendre le petit-déjeuner. Je vous passe les détails de la scène qui a été un véritable cauchemar… Depuis, je n’ai plus de nouvelles, je vis un enfer, je suis dévastée.. J’ai l’impression d’avoir été manipulée, trahie, détruite. Je ne trouve pas les mots pour dire ce que je ressens… Alors, oui, j’espère qu’un jour je revivrai, j’espère qu’un jour je serai aimé et je pourrai de nouveau aimer sans avoir peur d’être trompée, trahie… En attendant, je souffre en silence car je l’aime.

    • Bonjour Sandrine,

      Oui, dans ces moments là, on se sent trahi et manipulé. Vous avez même ajouté « détruite ».
      Vous l’avez aimé, vous avez pardonné ses infidélités, vous avez fait tout ce que vous pouviez pour que votre couple fonctionne.
      Il a décidé de coucher avec cette fille. Ce n’est pas votre responsabilité et ce n’est pas de votre faute.
      Alors vous pouvez être triste de la situation mais vous ne pouvez pas vous laisser aller à regretter cet homme.
      Soyez fière pour tout ce que vous avez accompli et enduré.
      Non, votre vie sentimentale n’est pas terminée. Et ce n’est pas parce qu’un homme vous a trahie que vous devez perdre la foi en l’amour et en tous les hommes.
      Ayez confiance en vous, sortez, faites du sport et prenez soin de vous, cela vous permettra de vous reconstruire.
      En revanche, si vous restez dans le passé à lui en vouloir, à repenser à ces moments, vous n’avancerez pas.
      Pensez à vous, à votre bonheur et à votre fille.
      Sandrino

  7. Bonsoir sandrino,

    Alors voila mon histoire et un peu compliqué… Cela faisait 5 ans que nous étions ensembles mon ex et moi, au debut de notre relation je n’etais pas du tout serieuse et parfois j’allais voir ailleurs et lui le savait… Nous etions ensemble depuis 8 mois environ. A ce moment, nous nous sommes separés pendant deux mois pour ensuite se remettre ensemble. il avait decidé de me donner une seconde chance.

    Nous nous sommes remis ensemble pendant 5 ans et durant ces 5 ans je l’avais trompé plusieurs fois. Il avait su pour quelques trucs du genre des conversations mais les choses les plus graves, je les avais bien caché. A force d’avoir decouvert plusieurs conversations dans son dos (c’est lui qui avait decouvert des conversations avec moi et des personnes ) j’etais tres douteuse de notre relation et durant trois jours nous avons decidé de ne plus parler.

    Sauf que apres je ne pouvais plus supporter cela et nous nous sommes remis ensemble pendant deux mois durant lesquels je m’ettais decide a etre fidele pour de bon. Mais je ne pouvais plus supporter toutes les infidelites que je lui avais fait subir et qu’il ne connaissait pas encore. La culpabilite m’a envahi jusqu’au jours ou jai decidé de tous raconter. Et la, ca a étè le choc pour lui et je me suis dis que c’etais la fin pour nous deux.

    Un mois plus tard, durant lequel nous nous sommes pas du tout parler, il demande a me voir et nous discutons de mes infidelites. Il ne veut pas me perdre et moi non plus, nous sommes tres attaches l’un a l’autre. Mais il est tres difficile pour lui de se remettre avec moi. Je regrette enormement toutes mes erreurs et je ne pensais pas qu’il puisse me parler a nouveau de si tot. Je ne sais vraiment quoi faire…

    Nous nous voyons de temps en temps mais pour lui se remettre ensemble maintenant est impossible car tous les gens autour de nous savent que j’ai étè infidèle. En plus, je n’ai pas d’amis alors que lui en a enormement. Il n’arrete pas de sortir et de parler a des filles, je le comprend biensur mais cela me gene trop. Il me dit qu’il a juste besoin de se changer les idées, qu’il tient encore a moi, qu’il ne fera rien qui puisse me blesser mais que pour l’instant il faut attendre.

    Je n’arrive meme pas a me pardonner moi meme de lui avoir fais tellement de mal. Lorsque nous nous sommes vus il a voulu savoir tous les details de mes infidelites mais il y a quelques details et quelques histoire que j’ai détourné un peu pour son bien et pour le mien aussi car ca faisait trop mal.

    Je ne sais plus vraiment quoi faire. J’attends mais ca me fait du mal de le voir sortir et s’amuser, alors que moi maintenant je n’ai personne et je ne peux plus sortir dans les endroits ou je sortais avant car il y sera et mes partenaires avec lesquels je suis sortis y seront aussi. En plus, lorsque je l’ai vue la fois passé, je lui ai reproché d’avoir parler avec des filles.

    J’ai vraiment envie qu’on se remette ensemble. Je souffre enormement…

    • Bonjour Clozi,

      tout d’abord, vous lui avez fait du mal mais vous devez arrêter de culpabiliser. Cela ne sert à rien pour vous de continuer à penser au passé. Ce qui est important maintenant, c’est de retenir les leçons du passé, pas de vous flageller.

      Il y a des sentiments entre vous deux et vous avez envie d’être ensemble mais :
      – lui : il se dit que si vous lui avez été infidèle autant de fois, vous allez recommencer.
      – vous : vous avez envie de revenir avec lui mais êtes-vous certaine que vous serez capable de rester fidèle ? Car si vous revenez avec lui pour continuer vos infidélités, vous aggraverez la situation et le ferez souffrir pour rien.

      Si vous êtes allée voir ailleurs, c’est que vous avez certains besoins sexuels que vous n’arrivez pas à assouvir dans une relation avec lui. Il se peut que vous ne soyez pas faite pour une relation monogame, malgré vos sentiments.

      Je vous conseille donc de bien réfléchir à vos besoins et au type de relations que vous êtes capable d’entretenir. Il y a de nombreuses personnes qui, plutôt que de vivre une relation monogame empreinte de mensonges et d’infidélités, préfèrent choisir une relation sexuellement libre avec un unique amoureux. Elles sont ainsi plus en phase avec leurs besoins et n’ont pas à se cacher ou à faire souffrir leur partenaire.

      Si en revanche, vous pensez être capable de vivre une relation monogame sur le long terme, soyez patiente avec lui et ne lui faites pas de reproches…

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  8. Bonjour Sandrino,

    Voilà 3 mois que cela s’est fini avec mon ex et je ne m’en remet toujours pas et je sais que je ne peux pas revenir vers lui pour le moment tellement je suis triste, déprimé et mal dans ma peau après cette rupture.

    J’aimerais savoir si notre relation aurait une chance de reprendre un jour.

    Je vais vous expliquer notre histoire, en essayant de la faire le plus brève possible car comme pour vous elle a été très compliqué et semé d’embûches.

    J’ai maintenant 26ans, lui 27.

    Je l’ai rencontré 1 mois après avoir fini une précédente relation de 3 ans qui étaient pour moi bel et bien terminé et lui pareil. Je ne m’attendais pas à trouver quelqu’un. A l’époque j’avais 21 ans.

    4 mois apres notre rencontre nous nous sommes mis ensemble et les premiers mois étaient magique, comme si nous étions deux âmes soeurs que s’étaient trouvé.

    Au bout de 6 ou 7 mois il décide de me quitter, soudainement. Je tombe des nues. 1 mois et demi plus tôt j’avais eu des soucis avec mon père et je suis parti définitivement de chez lui. Mon copain avait insisté pour que je lui explique et voulait s’impliquer pour m’aider. Pendant 3 semaines j’ai crèché tantôt chez lui, tantôt chez une amie, tantôt chez ma tante. J’ai fais au mieux pour ne pas l’impliquer complètement dans mes problèmes en ce début de relation.

    Au moment de me quitter il me dit que c’est à cause de ce problème avec mon père, que tout ça était trop sérieux pour lui et qu’il se sont oppressé. Je trouve ça très bizarre car je n’ai mit que trois semaines à me trouver un appartement et je n’ai été chez lui que 30% du temps, rien d’inhabituel. Je ne cherche pas à le convaincre de rester, je sais très bien que les garçons sont têtu lorsqu’ils prennent ce genre de décision.

    Abattue je passe le week-end chez une amie pour ne pas être seule et au bout de deux jours de rupture il me supplie de me voir pour me parler, il veut se remettre avec moi. Je le laisse patienter 1 semaine pour prendre ma décision même si je savais très bien que je voulais me remettre avec lui. Pendant ce week-end j’apprends qu’il a embrasser plusieurs filles de sont groupes d’amis. La pilule est dur à avaler en plus de la rupture et je perds quelque peu confiance en lui.

    Les mois passent, puis une année s’écoule et tout se passe à merveille, plein de projet ensemble, quasiment pas de dispute ou alors sur des sujets peu important mais toujours une réconciliation au final.

    1 an après cette rupture, nous sortons avec son groupe d’amis où est présente une des filles quil avait embrassé et dont je suis devenu jalouse car elle est quelque peu séductrice. Ce soir là énervé par son comportement à rester avec elle je le lui dit et lui demande d’arrêter, ce qu’il ne fait pas. Je décide donc de l’ignorer et passe ma soirée de mon côté.

    Beaucoup plus tard dans la soirée, son comportement m’énerve de plus en plus et je le retrouve pour lui dire que j’en ai assez qu’il n’écoute pas ce que je lui dit et qu’il me fait du mal en restant coller à elle suite à ce qu’il s’est passé l’année d’avant.

    Bien imbibé ce soir là et prit soudainement de remord il s’éloigne seul dans un coin… pour pleurer. Je le retrouve pour lui demander ce qui lui prend et il commence à s’auto flageller d’insulte, qu’il n’est pas une bonne personne, quil ne me merite pas, qu’il n’est qu’un salaud et que jamais il n’arrivera à changer. La situation se renverse et je passe d’enerver à mal car je l’ai rendu triste. je tente de le consoler mais rien n’y fait il continue de plus belle. Que ce soir là, malgré les plusieurs fois ou je lui ai demandé d’arrêter son jeu de séduction avec cette fille il a continué et qu’il avait même eu envie de l’embrasser. Je lui demande d’arrêter de me dire des choses pour m’éloigner de lui car c’était l’impression que j’avais.

    Et là. La phrase coup de poignard ultime. Il me dit qu’il vit avec un secret trop lourd et que cela le ronge, qui le rend malheureux. Il m’annonce que l’année précédente, il avait rompu avec moi car il m’avait trompé mais n’avait pas eu le courage de me l’avouer par peur de me perdre et avait préféré me quitter. Il était revenu car être sans moi était trop difficile et avait préfère garder cet acte secret pour ne pas me perdre.

    Et vous savez quoi? J’aurais aussi préféré qu’il le garde pour lui jusqu’à sa mort, car ça a tout changé entre nous. Je ne m’en suis pas rendu compte immédiatement, il m’a fallu plusieurs mois pour sentir s’installer en moi la déception, le dégoût, la tristesse et la rancoeur.

    3 ou 4 mois après cette nouvelle, nous avons rompu, j’ai lancé l’idée car j’étais malheureuse. Quand je le retrouvais j’avais toujours envie de pleurer et de lui faire mal. Il n’a pas essayé de me retenir.

    Pendant 1 an j’ai profiter de mes amis, m’en suis fait de nouveaux, j’ai voyagé, prit un nouveau boulot. J’ai tenté de l’oublier avec d’autre garçons mais dès qu’il voulait quelque chose de sérieux je les laissais tomber. Des qu’une petite chose ne me plaisait pas je les plaquait. Il faut dire que j’en choisissait aussi des qui ne me convenait d’office pas, histoire d’être sur de ne pas m’attacher. Puis petit à petit j’étais bien, j’aimais ma vie et il ne me manquait même pas, après ce qu’il m’avait fait il n’aurait pas ce privilège.

    Et pourtant je lui en voulait toujours terriblement de nous avoir fait ça. Car nous avions quelque chose ensemble de génial.

    1 an et 3 mois plus tard nous avons reprit contact, après que nous nous soyons croisé chez son père chez qui j’avais travaillé.

    Nous avons repris le contact de façon amical tout d’abord. Ensuite après les attentas à Paris il a voulu plus, il ne voulait plus être juste mon ami car il s’était rendu compte que s’était avec moi qu’il voulait être et il se sentait changé, plus mâture.

    J’ai repoussé ses avances, je n’étais pas prêtes à replonger à peine sorti la tête de l’eau. Mais petit à petit je me laissais séduire par l’idée, j’attendais de lui qu’il fasse ses preuves.

    1 mois plus tard on tombait sur un couple d’amis à lui. Étonné, la copine avec qui je m’entendais bien, lance à mon ex dans la discussion, « alors est ce que tu pars toujours retrouver ta brésilienne la semaine prochaine ? » . Autant dire que j’ai senti comme une douche froide. Mais de quoi parlait-elle? Je ne relève pas sur le moment, le voyant déjà bien assez mal à l’aise comme ça.

    Une fois le couple parti et nous sorti je lui demande quelques explications à lui qui quelques semaines auparavant voulait se remettre avec moi tout chambouler par les événements.

    Il avait prévu de partir la semaine après retrouver une jeune brésilienne rencontré la bas pendant une semaine. J’ai fait comme si cela ne me touchait pas, après tout, il ne me devait rien, nous n’étions pas en couple.

    Moi qui envisageait l’idée de me remettre avec lui, il avait carrément échouer au test. je lui ai donc dit qu’il etait préférable que l’on arrête de se voir. Il m’a supplié que non. Que si c’était à cause de se voyage il n’irait pas, perdrait le prix du billet si je le lui demandais. Mais jamais je ne lui aurais demandé ça. C’était sa décision de partir, je ne l’aurais pas appris il serait bien parti sans se soucier de mon avis.

    Nous avons donc arrêter de se voir… Pendant quelques mois. Et puis il est revenu, petit à petit par message et les semaines passant je lui ai céder de reprendre notre « amitié » .

    Lui voulait toujours se remettre avec moi mais le peu de confiance qu’il avait su regagner c’était dissiper, tel l’écroulement d’un château de carte. Je ne voulais plus me mettre avec lui. Je ne le croyais plus. Il pouvait rester dans ma vie qu’a la condition d’ami.

    Il s’en contenta se disant qu ainsi il arriverait à regagner ma confiance et pendant les 7 mois qui suivirent c’est ce qu’il fit, voulant me prouver qu’il avait changer. Il joua donc au bon canard et moi, je l’admet, profitais de la situation, sachant très bien que je le laissais espèrer en vain, mais c’était jouissif et je m’en veux à présent d’en avoir jouer.

    En juin, je savais que je devais prendre une décision car je ne pouvais pas continuer cette relation comme ça en sachant qu’il voulait plus et qu’il souffrait de cette situation. Et un soir lors d’une discussion, sans le vouloir c’est sorti, je lui ai dit que je ne voudrais pas me remettre avec lui et que l’on devait arrêter de se voir car cette relation etait malsaine et que je ne pouvais pas lui donner ce qu’il attendait de moi.

    1 mois plus tard, il me manquait beaucoup et au fond de moi j’avais envie d’être avec lui mais je ne me sentais pas prête à prendre le risque de souffrir à nouveau. Suite à un coup de fil de sa maman qui me dit qu’il était très mal sans moi me demanda de bien réfléchir. Influencé par cette discussion je revint vers lui plus tôt que prévu certainement.

    S’en suivit de 8 mois ou nous étions en couple mais rien ne fonctionnait, je n’arrivais pas à m’ouvrir à lui et à lui faire confiance. je n’avais pas envie d’aller vers lui. Je voulais garder mes distances au maximum. Je ne voulais faire aucune concession ni aucun effort et pourtant je voulais être avec lui mais mon orgueil et la peur étaient plus fort.

    Un avortement, des mois sans sex, des dizaines de rejet plus tard il décida de me quitter se sentant épuisé et malheureux. Il n’avait plus envie d’être avec moi ni d’essayer de me reconquérir.

    Aujourd’hui, 3 mois après cette rupture, plus le temps passe et plus je m’enfonce dans ma tristesse et la déprime. Je regrette mon comportement. je n’arrive plus à me relever sentant l’avoir perdu. il n’a plus une bonne image de moi à présent.

    Est ce que vous pensez que malgré tout ça nous pourrions nous retrouver ou dois je faire un croix à jamais sur notre histoire ? merci

    Merci à vous si vous avez pris le courage de me lire et encore plus si vous me répondez.

    • Bonjour Elinore,
      le souci dans votre histoire, c’est que vous avez en permanence fait un pas en avant puis un pas en arrière.
      Vous n’étiez pas heureux tous les deux dans votre dernière tentative.
      Maintenant que c’est terminé, vous avez des regrets et souhaitez le retrouver.
      Mon conseil, c’est d’arrêter d’avoir des regrets. Tout d’abord, assumez le passé et vos erreurs respectives. Qu’il ait ou pas une bonne image de vous n’est pas important. Vous n’avez pas fait exprès de réagir de cette manière-là. Vous n’aviez plus confiance. Il y est pour quelque chose, ne l’oubliez pas. L’objectif n’est pas de lui faire des reproches mais tout simplement d’assumer la situation dont vous êtes tous les deux responsables.
      Puis réfléchissez à la situation : à quoi bon penser à revenir avec lui si trop de dégats ont été faits dans le passé ? Pensez-vous que votre histoire peut vraiment fonctionner ? Pensez-vous vraiment que vous aurez confiance en lui si vous vous remettiez avec lui ? Lorsque je vous lis, n’en ai pas l’impression.
      Je vous conseille de « solder » cette histoire en lui écrivant tout ce que vous avez sur le coeur, de manière simple et sincère, notamment vos regrets. Cela vous permettra, non pas de le récupérer, mais de vous sentir mieux en sortant tous vos sentiments négatifs que vous gardez en vous. Exprimez toute la tristesse, colère, regrets que vous avez en vous. Puis ne repensez plus à ce que vous avez fait dans le passé.
      Vous ne pourrez pas changer le passé. Vous pouvez construire votre futur et il est préférable d’opter pour une nouvelle relation où aucun dégat collatéral n’a été effectué.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino
      PS : peut-être que vous vous retrouverez un jour mais cela ne semble pas réalisable à court ou moyen terme. Il faut du temps pour pardonner et pour faire confiance. Parfois, il est impossible de faire confiance à nouveau…

  9. Bonsoir
    Je suis avec mon homme depuis 1 an maintenant et je suis folle de lui et je pense que lui aussi m’aime, j’ai besoin de conseils car il m’a trompé avec son ex avec qui il es resté 15 ans mais ça fait depuis 2009 qu’ils se sont séparé, il m’a trompé avec son ex il y a de cela 3 jours je l’ai appris car j’ai écouté ses messages vocaux sur son répondeur et son ex parlait de leur soirée et qu’elle avais entendu qu’il étais avec moi donc j’ai contacté son ex et elle m’a tout raconté et mon homme au début à nier et après il m’a dis la vérité,donc je lui ai dis que c’était fini et il me Di qu’il m’aime qu’il s’en fiche de son ex qu’il n’a plu de sentiment pour elle qu’il est fou de moi et qu’il veut pas me perdre et qu’il n’y a que moi qu’il l’aime mais je ne le crois pas car son ex ma dis que lorsqu’il lui a fais l’amour il lui a dis pleins de mots d’amour, Aidez moi svp, j’ai une boule à la gorge et le coeur serré, j’ai du mal à respirer j’ai plu beaucoup d’oxygène! Je ne peu pas lui pardonner cela car je l’ai déjà prévenu que c’est la pire des choses qui puissent m’arriver c’est de me tromper et il l’a quand même fais alors qu’il savait que j’allais mettre fin à notre relation
    Aidez moi j’ai besoin d’avis, de conseils, je souffre j’ai mal, que dois je faire?

    • Bonjour Annie,
      Je sais que l’on souffre lorsque l’on est trompé mais vous devez relativiser. Il peut très bien vous aimer et avoir eu envie de faire l’amour à son ex. Le corps de nos partenaires ne nous appartient pas.
      Maintenant, soit vous êtes en capacité de le pardonner et de lui faire à nouveau confiance et vous pouvez vous remettre avec lui. Soit il est préférable de le quitter. Car si vous vous remettez avec lui sans l’avoir pardonné, vous en souffrirez au quotidien et votre histoire sera vouée à l’échec.
      Sandrino

  10. Bonjour Sandrino, une histoire d’amour merveilleuse jusqu’a ce que je découvre qu’il me trompe lorsqu’il part en formation. Je tombe de mon petit nuage, tous s’écroule. Je commencer a douter de moi est ce de ma faute? Ses amis me disent « si il te trompe c’est qu’il y a des raison». Alors je commence a être obsédée par mon apparence je fais attention a tout. Je fait l’amour tous les jours, pour ne pas qu’il manque et je perds le peu d’estime qu’il me reste. Je rencontre qq qui me fait ouvrir les yeux qui me fait comprend re que je mérite mieux. Je le quitte, il est « triste». Il vient me voir et pleur tous les soirs. Je le console. Il me rappelle nos souvenirs, me fait un album photo … on se remet ensemble. On decide d’habituer ensemble ( j’avais un appart avant) et la il commence a être distant, plus de calins, plus de je t’aime. Indifference totale. Je suis devenue sa chose, je satisfait uniquement ses besoin et le reste du tzmps je m’efface. Il rentre tard. J’apprend qu’il me trompe avec sa collegue… Au bout d’un an de souffrance il se décide a me dire de partir… 3jours après je suis dans un nouvel appart seule. Même pas dit aurevoir. Ca fait un an et je suis détruite…

    Plein de bonheur a vous

    • Bonjour Amélie,
      Malheureusement, nous pouvons tous être amenés à rencontrer quelqu’un qui peut nous traiter de la sorte.
      On se sent mal, rabaissé et triste. On pense ne plus avoir de valeur. C’est ce que vous ressentez probablement. Je l’ai ressenti moi aussi dans le passé.
      Cet homme vous a fait du mal mais vous ne devez pas vous remettre en questionVous ne pouvez pas rester dans le passé à vous morfondre à cause de cet homme. Vous n’avez rien fait pour cela. Vous devez croire en vous et en votre futur. Vous avez de la valeur et Vous êtes importante. Reprenez-vous. Vous ne devez pas rester dans cet état d’esprit. Repartez à zéro, au présent et faites une croix sur ce passé qui vous ronge.
      Vous connaîtrez à nouveau des moments de bonheur. La seule condition pour cela est d’arrêter de rester dans votre passé.
      Si vous le souhaitez, je peux vous aider via mon offre de coaching. Vous pouvez également regarder ma méthode pour surmonter une rupture amoureuse.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  11. Merci de votre réponse. Ce serait avec plaisir pour le coaching, mais je suis étudiante et je travaille a côté mais a temps partiel pour financer tous ça. Votre message fait tout de même plaisir. Et je vais tenter d’appliquer vos conseils.
    Bonne continuation

    • Bonjour Amélie,
      Je comprends tout à fait et j’espère que mes précédents conseils vous auront aidé.
      Croyez en vous et soyez forte.
      Et n’oubliez pas : votre bonheur au présent ne doit pas être lié à un homme qui vous a fait du mal dans votre passé.
      Vous avez la possibilité de tout changer en décidant d’arrêter de souffrir à cause de lui.
      Bonne journée.
      Sandrino

  12. j’ai besoin de votre aide, je vous en supplie.

    Je suis en couple avec une femme (32 ans ) depuis un an et 7 mois elle m’a menti et à invité son ex (8 mois de relation) , lui déjà en couple, chez elle.

    J’ai trouvé son ex sortant de la douche et ma copine se terrant comme un chien apeuré. Je lui ai simplement demandé de me rendre mes clés et de passer récupérer ses affaires.
    son ex s’est habillé Il m’a dit qu’il s’excuse de ce que j’ai vu, qu’il ne s’est rien passé , qu’il a demandé à lui parlé parcequ’il était en mode reconquête. . Il s’est retrouvé sous la douche car sortant du sport et allant a une fête après il a demandé si il pouvait prendre un bain. (Version qui corrobore a celle de ma copine dès mon arrivée sans qu’ils ne soient parlés au préalable)
    Depuis je suis perdu. J’ai demandé à ma copine un break elle me lâche pas d’une semelle, message, appels en disant que je peux lui pardonner et qu’on va s’en sortir.
    Mais malheureusement j’ai aussi vu cette conversation ou elle lui disait qu’elle l’aime mais qu’elle doit penser à son bonheur d’abord
    Je lui ai demandé de couper les ponts elle m’a fait croire qu’elle le faisait et j’ai vu leur conversation
    Lui: je me rends compte que tu ne m’aimes plus
    Elle : Pourquoi?
    Lui : C’est l’impression que j’ai eu la dernière fois qu’on s’est vu.
    Puis a son anniversaire:
    Lui : Bon anniversaire
    Elle: Merci, ça me touche que tu y est pensé.
    elle refuse de couper les ponts prétendant qu’elle lui parlera face à face et que ce sera mieux ainsi.
    M’a t-elle juste pris pour une roue de secours en espérant que son ex la reprenne en couple? Dois-je pardonner au vu des efforts qu’elle tente tant bien que mal de faire? Dois-je partir?

    • Bonjour Lex,

      je ne peux pas savoir si elle a vous a pris pour une roue de secours. En revanche, le choix est simple. Il est lié à la confiance que vous avez en elle.

      Soit vous lui faites confiance et vous pensez qu’elle dit la vérité, auquel cas vous pourriez décider de rester avec elle, puisque vous savez qu’elle n’a pas fauté.

      Soit vous ne lui faites pas confiance et il est préférable d’arrêter définitivement la relation. Si vous revenez avec elle, vous ne devez dans ce cas jamais faire allusion à cette histoire et ne pas lui faire des reproches. Sans quoi revenir ne servirait à rien hormis ressasser le passé en boucle.

      Vous devriez également lui demander si elle aime encore son ex et pourquoi elle a dit qu’elle l’aimait encore mais qu’elle devait penser à son bonheur. Sa réponse pourrait vous aiguiller dans un sens ou dans un autre.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci infiniment Sandrino, je me sens moins seul tout à coup.
        Je lui ai demandé si elle l’aime, elle m’a répondu qu’elle ne pense pas que ce soit de l’amour auquel cas elle aurait mis un terme à notre histoire et ne se serait jamais impliqué autant dans notre couple. Cependant, elle dit qu’il ne s’agit pas non plus de haine et qu’au final elle devrait songer à travailler sur elle même avant tout pour lutter contre ce qui fait qu’elle a du mal à couper les ponts.
        Elle me dit qu’au final, c’est peut etre le fait d’avoir du enlever une grossesse de lui à 6 mois ( qu’il lui avait suggéré de gardé chose qu’elle a refusé de faire vu que la copine connue de son ex venait elle aussi d’accoucher) qui fasse qu’elle ait des remords .
        Cependant, moi je ne suis pas dupe. Un homme qui veut réellement que vous gardiez son enfant et que vous soyez la seule, vous le fera savoir par des actes forts et non des belles paroles.
        Celà dit, depuis que ce pb s’est passé elle n’a cessé de vouloir me montrer qu’elle m’aime et que si l’on arrive a dépassé tout ca on en sortira plus fort.
        J’aimerais etre seul un moment mais hélas elle a tellement peur de me perdre semble t-il , qu’elle ne me laisse pas souffler.
        Merci encore pour votre conseil Sandrino. Soyez béni!

  13. « Vous devriez également lui demander si elle aime encore son ex et pourquoi elle a dit qu’elle l’aimait encore mais qu’elle devait penser à son bonheur » . A ceci j’ai oublié de vous dire (Sans doute trop heureux que vous me répondiez) qu’elle m’a dit qu’il ne s’agit pas d’amour au sens propre mais plutot d’affection , du genre : je t’aimerais toujoujours, tu auras toujours une place dans mon coeur, mais aujourd’hui je dois m’en aller.

    En admettant qu’elle n’ait pas dit ça pour m’embobiner encore une fois. En effet en décembre 2016, nous fréquentions depuis aout 2016, son ex s’ennuyant sans doute encore une fois avec sa fiancée a demandé à ma copine si ils pouvaient se voir, elle y est allé et ils se sont embrassés . Ceci est aveu de ma copine elle meme qui dit vouloir etre en paix avec sa conscience.
    Cordialement.

    • Bonjour Lex,
      c’était il y a plus d’un an. Au début de la relation, elle était peut être encore dans le doute. Il est possible que cela ait changé. Mais comme je le disais, tout est question de confiance en elle.
      Bonne journée.
      Sandrino

  14. Bonjour Sandrino,
    J’ai 31 ans, j’ai rencontré il y a 3 mois un garcon à mon travail(saisonnier).Je travaillais 3 semaines avant un depart au USA prevu depuis longtemps.J’ai passé ces 3 semaines collés a lui! Affection, Passion, et nos amis/collegues etaient au courant. Depart est arrivé et la separation fut difficile. Il etait affecté et m’a dit qu’il esperait que nous pourrions vivre une relation. Les 2 semaines qui ont suivi ( 2 semaines avant mon depart ), il s’est deplacé 2 fois pour passer du temps avec moi, m’a traité comme une princesse. Nous avons decidé de rester exclusivement ensemble jusqu’en avril où nous nous reverrions soit 2 mois de separation.Rien a dire, tous les jours des appels des mots d’amours des envies de projet de sa part et m’a avoué dernierement qu’il m’aimait. Tout est allé vite mais ca m’a rendu heureuse.
    Hors, je viens d’apprendre de la part de collegues qu’il m’a trompé il y a quelques jours avec une femme etrangere présente temporairement sur le lieu de travail. Histoire de sexe. Flirt et sexe. Il a dabord nié, menti, puis preuves accumulées a fini par avouer. Depuis s’en suit des milliers d’excuses, de regrets. Mais dur a croire, le fait de mentir et de pas avouer de suite me decoit encore plus. Il dit qu’il a ete faible face a cette tentation et stupide et il avait eu peur de me perdre en avouant.Il a enchainé les « tu es la meilleure personne que j’ai rencontré dans ma vie ». Qu’il allait venir aux USA au plus vite pour essayer d’arranger les choses si je le voulais bien! Je me suis braqué, la pilule passe mal.J’ai tout de meme exprimé ma colere et ma peine et maintenant silence. Je suis perdue. La relation est courte, est ce mauvais presage si je decidais par la suite de laisser une chance? Pensez vous qu’un homme qui trompe des maintenant le refera plus tard? J’ai de vrais sentiments pour lui, chose rare. Avant, ça aurait un non categorique.

    • Bonjour Marine,
      Je suis mitigé. Le fait de vous connaître à peine et de vous tromper dès le début de relation n’est pas un bon signe. S’il est amoureux de vous et vous trompe, qu’en sera-t-il quand vous serez ensemble depuis 15 ans et que le sentiment amoureux ne sera plus présent ?
      D’un autre côté, le besoin de sexe a forcément joué, et dans votre situation d’éloignement, cela n’aide pas. Mais cela ne constitue pas une excuse pour aller voir ailleurs alors qu’il dit vous aimer et vouloir faire sa vie avec vous.
      Ensuite, tout est question de point de vue et de culture : certaines personnes s’aiment, vivent en couple mais pratiquent une sexualité libre. Donc, ce n’est pas incompatible en soi. Sauf si vous ne supporteriez pas qu’il couche avec une autre femme.
      Si vous souhaitez une relation monogame, alors tout est une question de confiance envers lui. Mais comment faire confiance à quelqu’un que vous avez connu depuis peu et qui vous trompe dès le début de relation ? Pas facile de mon point de vue. Mon conseil : soit vous êtes en capacité de lui faire confiance soit il est préférable de ne pas continuer cette relation. 3ème possibilité comme évoqué : ne pas considérer l’amour comme étant une sexualité monogame, auquel cas son infidélité ne serait pas considérée comme telle.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  15. Bonjour, je vis avec mon mari depuis 15 ans mais voilà en 2016 j’ai trompé mon mari. La routine les enfs le boulot manque de communication plus une dépression, min mari en a souffert et moi aussi, aujourd’hui mon mari a demandé le divorce mais je l’aime toujours je travaille sur mes erreurs, il dit ne plus avoir de sentiments je sais qu’il est malheureux 😞 de cette situation comment faire ou dire pour qu’un jour la confiance revienne ?

    • Bonjour Samia,
      La seule chose à faire est de vous excuser, de lui dire que vous l’aimez et de lui donner le temps d’accepter ce qu’il a vécu. Il faut néanmoins comprendre que, quoi que vous fassiez, il pourrait très bien ne jamais plus vous faire confiance. Donc, vous pouvez avoir un comportement irréprochable sans réussir à restaurer la confiance. Je conçois la confiance comme un petit objet que l’on fait tomber, on peut parfois recoller les morceaux. Et parfois, on n’arrive pas à recoller les morceaux car il y a eu trop de dégâts. Tout dépend de son ressenti et de ce qu’il a en lui. Dans tous les cas, cela prendra beaucoup de temps.
      J’espère que cela vous aidera.

  16. Mon Mari m’a trompé.
    Je lui ai pardonné et nous nous sommes remis ensemble quelques temps mais malheureusement j’avais perdu confiance en lui et lui ne faisait rien pour me rassurer il me disait juste qu’il fallait que j’arrete d’y penser.
    Donc je reste convaincue que pour que la relation redevienne saine il faut que les deux partenaires y travaillent et pas juste la personne trompée.
    Car si on pardonne et que l’autre Ne fait rien pour rétablir la confiance, l’ambiance redevient malsaine et ça casse de nouveau.
    Nous sommes divorcés depuis, j’ai préféré arreter car ca m’a Rendu malade je n’arrivais plus à me projeter avec lui, je ne voulais plus d’enfant de lui, je ne voulais plus qu’il me touche, et le fait qu’il n’ait rien fais pour me rassurer, pour que je lui fasse confiance de nouveau, et bien je n’arrive pas à oublier cette relation, et j’ai perdu totalement confiance en moi, peur de m’investir de nouveau dans une relation et d’etre Trahie car pour moi la tromperie dans le couple reste une trahison…

    • Bonjour Anna,
      oui c’est une trahison mais ce qu’il a fait n’a rien à voir avec vous. Donc, vous ne devriez pas perdre confiance à cause de l’acte de votre mari.
      Mon monde s’est écroulé quand j’ai été trompé. Mais avec le recul, et même si j’ai souffert, il ne faut pas surestimer la situation. Si vous continuez à penser à cette histoire, vous auto alimentez votre tristesse et vous n’avancerez pas dans votre vie personnelle et sentimentale.
      A un moment donné, il faut accepter le passé. C’est fait et vous ne pourrez rien y faire pour le changer. Donc, c’est du passé et maintenant vous vous prenez en mains pour construire votre futur. Ayez foi en vous et en votre capacité à vous relancer. Il n’y a que vous qui puissiez le faire.
      C’est ce que j’ai fait. J’ai tout mis de côté, j’ai pardonné et j’ai avancé. J’ai confiance en moi et en ma compagne. J’ai eu un enfant. Bref, je suis heureux car je ne me suis pas attaché au passé et à cette tromperie.
      Donc, mon conseil est : lâchez prise pour retrouver le sourire et le bonheur.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  17. Bonjour, besoin d’aide svp.
    J’ai 30ans aujourd’hui et je suis avec mon ami depuis 10 ans, ma vraie longue relation.
    Tout n’est pas rose car après 3 ans ans de relation nous nous sommes séparé, j’ai découvert qu’il échangeait avec d’autres. Nous nous sommes remis ensemble quelques mois plus tard.
    3ans plus tard nous avons emménagé ensemble et au bout de même pas un an j’ai découvert qu’il avait des liaisons sexuelles « occasionnelles » depuis un moment déjà. nous avons fait un point et nous sommes donné les moyens d’avancer ensemble. C’est ce que je croyais en tout cas…
    4 ans plus tard nous avons acheté et envisageons d’avoir un enfant, sauf que là encore j’ai découvert qu’en fait il a repris ces relations « occasionnelles » depuis 3ans déjà…
    Il me dit vouloir changer que aujourd’hui c’est différent qu’il m’aime, qu’il veut faire en sorte que ça fonctionne car nous étions bien mais je ne le crois pas, je ne ressens pas être la femme de sa vie réellement. Il me dit faire tout ce qu’il faudra pour nous rendre heureux et que si je n’y arrive pas il comprendra et n’en voudra que à lui même.

    Après tout ce qui s’est passé comment faire pour avancer ensemble sans confiance, communication, et relation intime pour le coup…. je vois pas comment faire à l’heure d’aujourd’hui. est-ce encore vraiment possible même avec une aide extérieure ? Est-ce ça réellement un couple?

    • Bonjour Sylvie,

      « Est-ce ça réellement un couple ? », C’est une question qui n’est pas pertinente car elle ne vous amènera à rien.

      En lisant votre témoignage, je vois un homme qui vous aime sans doute mais qui n’est pas capable d’avoir une relation monogame.

      Je vois donc deux possibilité de faire fonctionner votre relation :

      1) vous arrivez à lui faire confiance, et il ne vous ment plus et ne vous trompe plus, et vous retrouvez une vie intime de couple (en lisant votre témoignage, j’ai du mal à y croire)

      2) vous acceptez de vivre dans une relation libre sexuellement, ce qui lui permettra de vivre sa sexualité sans avoir à vous mentir. En êtes-vous capable ?

      Si aucune de ces options n’est possible, je ne vois que la rupture ou éventuellement entreprendre une thérapie de couple. Mais s’il n’est pas fait pour une relation monogame, cela ne vous aidera pas plus.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  18. Bonjour, je voudrais laisser un commentaire et malgré qu’il ne soit pas long, comme d’autres commentaires, ça m’indique qu: ‘il est trop long et réessayer

    • Bonjour Lisa,
      les commentaires sont limités à 2000 caractères. Tout est automatique, donc si le logiciel dit que c’est trop long, c’est que ça dépasse cette limite. Essayez de nouveau mais en divisant votre commentaire en deux parties.
      Bonne journée.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here