L’arrivée d’un bébé dans un couple peut être considérée comme un heureux évènement.

Mais la naissance d’un enfant peut rapidement devenir le point de départ d’une crise dans le couple et de son déclin.

C’est ce que l’on nomme le baby clash !

Quels sont les impacts de l’arrivée d’un bébé dans un couple ? Comment éviter ce baby clash ? C’est l’objet de cet article !

L’arrivé d’un bébé dans un couple

Je suis devenu l’heureux papa d’un petit garçon il y a 5 mois !

Heureux mais fatigué… et il en est de même de ma partenaire.

Car, à l’exception de rares parents qui voient leur progéniture faire leur nuit rapidement, tous les autres couples subissent une grande fatigue dans les premiers mois après la naissance.

Nous avons des amis qui sont devenus parents dans la même période que nous. Cela nous permet de comparer toutes nos expériences de jeunes parents !

Et autant le dire clairement : rien ne peut nous préparer au tsunami que représente l’arrivée d’un enfant dans votre couple.

Je me souviens parfaitement des petites remarques de mes amis parents qui me disaient « profite bien de tes nuits » avec un sourire en coin. Et bien je comprends mieux ces petits sourires 😉

Je me souviens aussi d’amis qui avaient un enfant et qui me disaient que leur planning était calé en fonction du bébé. Je pensais alors qu’ils exagéraient. Pas vraiment 😉

Il y a un avant et un après bébé. C’est simple et c’est tout à fait naturel.

Lorsque l’on est habitué à vivre à deux en totale liberté, à pouvoir dormir le matin tant qu’on le souhaite, à partir en week-end en amoureux sur un coup de tête ou à partir en vacances faire de longues randonnées.

Et bien, nous avons moins de latitude qu’avant car nous sommes 3 et plus 2. Un bébé demande de l’attention, du temps et de l’énergie.

La vie du couple change avec l’arrivée d’un bébé et il est donc important de bien le comprendre.

Impact et conséquences du bébé dans le couple

1) La fatigue dans le couple

Il n’y a pas de surprise. Le problème principal après la naissance, c’est la fatigue des deux partenaires.

Je suis un « mauvais dormeur » (je mets du temps à m’endormir et j’ai le sommeil très léger). Avant la naissance, je m’étais donc préparé à cette épreuve du manque de sommeil.

J’ai plutôt bien géré cet aspect mais je m’attendais à ce que cela soit plus facile.

Comme vous le savez, lorsque l’on est fatigués et lorsque l’on ne dort pas correctement, notre caractère change de manière négative. Nous sommes alors moins agréables au quotidien.

Des tensions peuvent alors se créer entre les deux parents.

En ce qui nous concerne, j’ai trouvé l’expérience très intéressante. Car au lieu de nous disputer à cause de la fatigue, nous nous sommes aidés et supportés mutuellement. A chaque fois que l’un de nous était épuisé, c’est l’autre qui faisait un peu plus d’efforts pour compenser.

Dans les premières semaines, nous nous prenions le soir dans les bras l’un de l’autre pendant quelques minutes en nous disant « qu’est-ce que c’est difficile… » !

Oui, c’est difficile et c’est dans les moments difficiles où l’on voit si notre couple est une équipe ou si nous ne sommes qu’un ensemble de deux individualités.

Si vous êtes tous les deux généreux l’un envers l’autre et si vous êtes bienveillants, tout devrait bien se passer.

En revanche, si l’un des deux partenaires est égoïste et ne veut pas faire d’efforts, c’est l’autre partenaire qui devra redoubler d’efforts pour s’occuper du bébé.

Avec la fatigue, vous imaginez facilement le résultat : on prend sur soi, on en veut à l’autre, on se dispute et on finit par ne plus aimer qui il est.

2) Moins de temps et de connivence dans le couple

Le second problème après une naissance, c’est le manque de temps des deux partenaires.

Un bébé demande énormément de temps. Il est donc rare que l’on puisse partager des moments romantiques à deux.

On s’éloigne un peu ou disons que l’on est un peu moins proches qu’avant. C’est ce que j’ai remarqué dans mon couple mais c’est tout à fait naturel et mes amis jeunes parents m’indiquent connaître le même phénomène.

Bien entendu, je vous parle en tant que papa d’un bébé de 5 mois que l’on n’a jamais fait garder.

Quand il fera ses nuits d’ici quelques mois, je compte bien laisser bébé à belle maman et  partir en week-end en amoureux. Même si je sais que nous aurons un pincement au coeur. car quand on passe beaucoup de temps avec un petit bébé, on s’y attache énormément.

Et oui… J’évoque les problèmes de la parentalité mais nous connaissons bien heureusement de beaux moments avec l’arrivée de ce bébé. J’écrirai d’ailleurs un autre article sur le fait de devenir père.

Êtes-vous prêts à avoir un bébé ?

La question peut surprendre mais vous devriez sans doute vous la poser : êtes-vous prêts à avoir un bébé ?

Je pense que certains couples sous estiment l’impact du bébé et décident de faire rapidement un enfant alors que leur couple n’est pas encore mature.

Qu’est-ce qu’un couple mature ? C’est un couple bienveillant qui se connaît, qui s’aime, qui se respecte et où les deux partenaires veulent un bébé ensemble pour construire un projet de vie commun.

C’est simple, non ? 😉

Si vous ne vous aimez pas, si vous n’êtes pas bienveillants, si vous êtes égoïstes, réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer dans cette belle mais difficile expérience.

Ne pensez pas qu’un bébé va vous rapprocher si vous connaissez des problèmes dans votre couple, notamment dans la communication ou dans vos objectifs de vie.

Si vous avez envie d’un enfant et que vous êtes avec la mauvaise personne (pour vous), ne vous mettez pas de pression et essayez de trouver quelqu’un d’autre avec qui partager ce projet de vie. N’hésitez pas à lire mon article : comment savoir si c’est le bon ?

Comment éviter le baby clash après la naissance ?

Alors comment éviter le baby clash après la naissance ? 

Comme je l’indiquais précédemment, je pense que si votre couple est prêt et stable avant la naissance, vous gérerez mieux l’arrivée d’un bébé dans votre couple.

Voici mes conseils après la naissance.

1) Sortir et s’aérer seuls et en couple

Vous devez sortir seuls et en couple dans les semaines qui suivent la naissance.

J’ai connu des couples qui s’enfermaient chez eux pour s’occuper du bébé. C’est absolument à éviter.

Nous sommes sortis après 2 semaines faire un restaurant avec notre bébé. Je me souviens encore de ce moment car c’était une période très difficile pour nous.

Lorsque nous sommes sortis ensemble, nous avions l’impression de revivre à nouveau. Nous étions stressés mais tout s’est finalement bien passé.

Depuis, nous continuons à sortir avec lui au moins un soir par semaine. Bref, vous devez vivre et vous aérer. Cela vous fera énormément de bien.

Par ailleurs, je vous conseille également de retourner dès que possible faire du sport (pour la maman, il faut attendre quelques mois après la naissance). Cela signifie que vous devrez probablement faire des sorties séparées, soit pour aller au sport, soit pour vous aérer avec des amis.

Hier, je suis allé au cinéma avec des amis. Ma partenaire a gardé le petit. La semaine dernière, elle était allée au cinéma avec une amie et c’est moi qui avait gardé le petit. Bref, alternez les sorties mais gardez toujours des sorties communes.

Bien entendu, vous pouvez faire appel à quelqu’un de confiance dans votre famille pour garder le petit si vous en avez l’occasion. Vous pouvez également faire appel à du baby sitting bien que cela risque de vous stresser dans les premiers mois.

2) Femme : restez femme et non pas seulement une mère !

Ce conseil s’adresse particulièrement aux femmes. Lorsque vous serez une jeune maman, vos priorités évolueront. Vous passerez du temps avec bébé. C’est une magnifique et intense expérience.

Mais si vous oubliez votre rôle de femme et de partenaire au profit de votre rôle de mère, vous vous éloignerez l’un de l’autre et il ne restera plus rien de votre couple. Vous serez des parents et non plus un couple de jeunes parents.

Donc ne faites pas l’erreur d’oublier votre couple après la naissance.

Cela signifie de garder des moments complices avec votre partenaire mais aussi de continuer à le séduire et à ne pas vous laisser aller.

3) Homme : ne laissez pas la femme tout faire

Un conseil pour les hommes cette fois : ne laissez pas votre femme faire tout le boulot.

Aidez-la, partagez les tâches, essayez de la soulager un maximum, notamment quand vous sentez qu’elle est fatiguée ou épuisée.

Il y a généralement un lien plus fort entre la mère et l’enfant mais cela ne signifie pas que vous devez la laisser s’occuper du bébé sans jouer votre rôle de père.

Donc, faites des efforts et ne soyez pas égoïstes.

4) Gardez la communication bienveillante au sein du couple

Dernier conseil : vous devez absolument continuer à communiquer et à trouver des moments où vous pourrez parler de vous, de ce que vous ressentez, des difficultés.

Mais aussi de parler des beaux moments, de votre ressenti sur votre expérience de jeunes parents.

Exprimez-vous et ne laissez pas l’incompréhension s’installer dans votre couple. Vous devez continuer à partager des mots doux entre vous.

L’arrivée d’un bébé : de merveilleux moments !

Pour terminer, l’arrivée d’un bébé, c’est un tsunami qui peut renverser votre couple.

Mais c’est aussi un tsunami de merveilleux moments. Après quelques semaines, quand votre bébé commencera à vous faire des petits sourires, lorsque vous aurez appris à le comprendre et à mieux le gérer, vous deviendrez gaga de votre petit.

Oui, je suis un papa gaga et heureux.

A vous maintenant : avez-vous des conseils à donner aux lectrices et lecteurs qui ont eu un bébé ou qui aimeraient en avoir un prochainement ?

2 Commentairs

  1. Très bel article Sandrino ! Plein de sincérité et d’Amour 🙂

    Encore félicitations pour cet heureux évènement incomparable pour ceux (comme moi) qui ne l’ont pas encore vécu.

    Je ne peux qu’appuyer ton point 3 où l’homme ne doit pas laisser sa femme TOUT faire. Il est important que chacun est un rôle à jouer.

    Un couple heureux aura déjà une longueur d’avance sur ce terrain là. Et tes conseils restent une aide précieuse pour y arriver.

    Merci de partager ton expérience.

    Bon courage et surtout profite bien de ton enfant, car au fond c’est le plus important 😉

    Au plaisir.
    Morgan

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here