Lorsque l’on débute une nouvelle histoire d’amour, on est amené à se poser de nombreuses questions, notamment celle-ci : comment savoir si c’est le bon ou la bonne partenaire pour moi ?

Derrière cette courte question se cachent de nombreux objectif et/ou rêves de vie : est-ce l’homme ou femme de ma vie ? me rendra -t-il heureux-se ? Sera-t-il un bon père ? etc…

Je vous propose deux méthodes complémentaires qui vous permettront de savoir si votre nouveau partenaire est la bonne personne pour vous.

Rappel : je m’adresse parfois aux femmes dans cet article (comme dans d’autres d’ailleurs) par simplicité d’écriture et car elles sont majoritaires sur mon site mais cet article s’adresse également aux hommes.

Méthode 1 : Se poser les questions fondamentales

La première est de vous poser une série de questions auxquelles vous devez avoir une majorité de réponses positives :

  • Est-ce que je suis moi-même quand je suis avec lui ?
    • L’erreur serait de jouer un rôle pour lui plaire (attention : si vous jouez systématiquement un rôle, ce n’est pas lié à vos partenaires mais à une basse estime de soi. Je vous conseille dans ce cas des séances de coaching
  • Est-ce qu’il a envie d’être avec moi ?
    • L’erreur serait de vouloir rester avec quelqu’un qui ne vous montre pas d’intérêt, qui n’a pas de sentiments ou qui ne cherche qu’une relation sexuelle alors que vous souhaitez plus que ça
  • Est-ce qu’il veut le même type d’histoire que moi ?
    • Vous souhaitez une histoire longue mais lui veut s’amuser ? Ne dites pas le contraire de ce que vous souhaitez en espérant qu’il change d’avis. Vous vous attacherez et il vous quittera quand vous lui mettrez la pression.
  • Est-ce qu’il a un objectif de vie ou un idéal de vie compatible avec le mien ?
    • Si son rêve est de vivre en Amérique du Sud alors que vous voulez vivre en France, un de vous aura des frustrations et la relation en pâtira
  • Est-ce que nos valeurs de vie sont proches ?
    • Si vous êtes simple et généreuse mais que son unique préoccupation est l’argent et le pouvoir, vos différences vont creuser un fossé dans votre relation
  • Est-ce que l’on se comprend ?
    • Si vous avez besoin de parler et de résoudre les difficultés de votre couple mais qu’il se renferme comme une huitre à chaque conversation, votre histoire ne fonctionnera pas. Il faut communiquer pour pouvoir surpasser les difficultés ensemble.

Vous pouvez bien sûr vous poser d’autres questions mais commencez par celles-ci car elles sont importantes.

Méthode 2 : définir les critères d’une relation idéale

Pourquoi définir des critères ?

La définition de critères va vous permettre de savoir ce qui est important et primordial pour vous dans la relation et chez l’être aimé. On le verra par la suite, cette liste de critères peut être amenée à évoluer.

Et pour définir cette liste, la première question à vous poser est celle de savoir ce que vous attendez d’une histoire d’amour. Si vous souhaitez être heureuse en amour mais que vous ne savez pas ce que vous cherchez, vous finirez dans des histoires où vous ne serez pas heureuse.

Vous devez donc déterminer quelle histoire vous souhaitez vivre et avec quel type de partenaires. Et surtout, vous devez déterminer quel type d’histoires vous ne voulez pas. Et bien entendu, vous devez respecter ce que vous vous êtes fixé.

Est-ce que par exemple, vous accepteriez une relation en tant qu’amant ou maitresse de quelqu’un ?

Si vous ne fixez pas vos limites aujourd’hui de manière claire, cela pourrait arriver. Ce n’est pas un hasard si je donne cet exemple. Je connais des hommes et des femmes qui sont dans cette situation depuis des années et qui sont malheureux.

Donc définissez ce que vous voulez, ce que vous ne voulez pas et respectez vos critères.

L’importance de nos critères de sélection

Lorsque vous définirez ce que vous souhaitez, il est important de vous poser certaines questions. Exemples :

  • Quel type d’hommes ou de femmes souhaitez-vous ?
  • Est-ce que le type de partenaires qui vous attire est celui qui vous convient vraiment ?
  • Quelles sont ces qualités que vous attendez ?

Il faut vous poser ces questions et les écrire pour garder une trace, c’est important. Attention bien sûr à ne pas avoir une tonne de critères. Il y a des critères importants et d’autres qui le sont moins. A vous de bien les choisir.

Avec le temps, j’ai remarqué que l’on a besoin de peu de critères mais que le choix de ces critères sont importants car si on se focalise sur les mauvais critères, on fait les mauvais choix.

Pour cette raison, je pense que vous ne devriez avoir que des critères liés aux valeurs et à la personnalité de votre partenaire idéal.

Si cela peut vous aider, voici après 9 ans de relation avec ma partenaire, ce que je considère comme le plus important : elle est simple, honnête, sincère, généreuse, sensible. De plus, j’ai confiance en elle.

Je n’ai pas évoqué les critères physiques. Je vous déconseille d’en mettre dans votre liste. C’est inutile puisque nous procédons tous à une sélection naturelle basée sur le physique.

De plus, il est rare de tomber amoureux de quelqu’un qui ne nous plait pas physiquement.

La flexibilité de nos critères

Nous pouvons être amenés à modifier nos critères. Un exemple : vous tombez sur l’homme idéal mais… il ne veut pas se marier !

Il veut bien emménager avec vous, avoir un enfant avec vous mais il ne veut pas se marier alors que vous en avez envie et que c’était sur votre liste (combien de femmes ne l’auraient pas indiqué ???).

Allez-vous quitter cet homme et trouver un autre homme qui veut se marier mais qui ne partage pas les mêmes valeurs que vous ? Ou allez-vous faire une concession et vous passer du mariage ?

Bref, vous serez probablement amenés à faire des concessions sur certains critères.

Ce n’est pas un problème en soi sauf si vous faites de nombreuses concessions. Cela signifie, soit que vous n’êtes pas avec la bonne personne, soit que vous n’avez pas rédigé votre liste de critères de la bonne manière (trop de critères, ou choix de critères qui ne sont pas si importants que cela au final,…).

C’est également un problème si vous faites une concession sur un critère qui est indispensable à votre bonheur sur le long terme. Exemple : vous voulez absolument un enfant, il n’en veut pas.

Petit avertissement à l’attention des femmes : ne sortez pas avec quelqu’un en pensant qu’il va changer d’avis ! Si vous avez un besoin et que vous choisissez le partenaire qui ne peut pas répondre à ce besoin, cela ne fonctionnera pas.

Donc, Mesdames, vous ne changerez pas votre partenaire, alors choisissez celui qui vous convient plutôt que celui avec qui vous ne serez pas heureuse.

Un rappel important

Je rappellerai également deux éléments fondamentaux dans la recherche de notre partenaire idéal :

  1. Si vous n’êtes pas heureux avec vous-même, vous ne serez pas plus heureux en couple. Ce n’est pas votre partenaire qui doit combler le vide qui est en vous. Donnez du sens à votre vie en dehors de votre couple plutôt que de croire que c’est votre partenaire qui vous rendra heureux/heureuse.
  2. Si vous avez des attentes et des critères élevés, soyez au niveau. En d’autres mots, chercher quelqu’un de parfait quand on ne l’est pas ne vous mènera à rien.

Alors… Comment savoir si c’est la bonne personne ?

Je pense que la bonne personne, c’est celle qui correspond à nos critères tout simplement.

Mais pour cela, il vous faut bien sûr définir quels sont vos critères. Or, la majorité des personnes sortent avec le premier venu juste pour se rassurer ou par peur d’être célibataire. Puis elles restent avec ce partenaire qui n’est pas forcément le bon par peur également.

Certaines personnes diront qu’elles fonctionnent à l’instinct. J’ai bien sûr fait procédé à des choix impulsifs à l’instinct. Je sais maintenant, avec du recul, qu’ils ne sont que physiques et qu’ils s’apparentent plus à l’amour passion qu’à l’amour véritable.

Bien entendu, tous les choix à l’instinct n’échouent pas à court terme. Il y a toujours une probabilité pour qu’un choix à l’instinct fonctionne sur le long terme, bien heureusement, mais vous devez identifier dans les mois qui suivent votre début de relation si votre partenaire est fait pour vous ou pas.

Pour cela, il est important de bien garder en tête les questions mentionnées au début de l’article, notamment celle de ne pas avoir besoin de jouer un rôle pour être aimé(e).

Je pense que la bonne personne, c’est aussi celle qui partage nos valeurs, comme je l’indiquais précédemment.

Elle doit aussi être honnête et sincère car une relation empreinte de manipulation ou de mensonge ne peut pas mener au bonheur en couple. Et dernière chose, la bonne personne, c’est surtout celle qui vous aime et a envie d’être avec vous.

Ca peut sembler simple mais cela fait des années que je conseille sur le blog des hommes et des femmes qui essaient de récupérer des ex qui ne les aiment pas.

Alors que le critère numéro 1, c’est de se mettre avec quelqu’un que l’on aime et qui nous aime. C’est le minimum que l’on puisse attendre d’une relation.

Et vous, lorsque vous rencontrez quelqu’un, comment faites-vous pour savoir si c’est la bonne personne pour vous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou un témoignage ci-dessous ! Merci.

Voici des articles complémentaires susceptibles de vous intéresser :

8 Commentairs

  1. Trouver LA bonne personne avec qui entrer en relation ressemble parfois au parcours du combattant.

    J’ai tendance à dire qu’en Amour, vous n’avez aucune garantie. Souvent, on dit que la magie opère (ou n’opère pas!).

    Heureusement, il existe des méthodes éprouvées qui multiplie les chances de chacun de tomber amoureux et de prospérer dans son couple.

    Ton blog partage exactement ce type de conseils. Bravo pour ce que tu fais.

    Au plaisir d’échanger avec toi.

    Morgan

  2. Super article.
    Merci Sandrino.
    J’aurais mieux fait de dire stop à Mon cerveau…
    Il ne me voulait pas de moi et moi je voulais donner une chance à cette relation frustrante et bancale.. Il a fini par me dire des choses humiliantes…
    Je vais lire l’article sur comment oublier un ex…

  3. Merci Sandrino , pour cet article qui est très très intéressant, poignant de vérité et de justesse. Il me servira dans ma propre pratique et pour mon propre chemin de vie également. Delphine

    p;s je reviendrais ultérieurement vers vous dans l’espoir d’avoir votre avis sur ma situation qui n’est pas banale du tout. Bonne journée

  4. Je trouve tellement juste ce que tu as écrit… ça me conforte dans mon opinion vis à vis de mes histoires passées et de celle que je vis actuellement !
    On dit qu’il ne faut pas regretter ce qui ne se fait pas, et ça s’est souvent vérifier pour moi en tous cas.
    J’ai longtemps espéré après quelqu’un qui ne ne m’aimait pas vraiment, qui finalement ne partageait pas mes valeurs alors que j’avais L’intuition au départ que c’etait La bonne personne.
    supporter cette relation bancale était si humiliant, et tellement source de souffrances que j’ai dû couper les ponts aux risques de m’y perdre, c’etait il y a 9 mois.
    Depuis j’ ai rencontré une personne qui ressemble à la bonne…ça m’est tombé dessus par hasard, et c’ Est tellement bon de retrouver la paix, la serenite, la confiance, l’amour, le bonheur… tout simplement.
    Merci Sandrino pour tous ces précieux conseils, je suis sûre qu’il aident beaucoup de personnes, comme ils m’ont aidé… comme on dit: après la pluie, le beau temps !

  5. Merci pour cet article intéressant. Je suis venue sur cette page un peu en désespoir de cause car après 14 ans d’histoire avec des hauts et des bas et surtout un magnifique petit bout de chou, je ne sais plus si je suis avec la bonne personne, surtout depuis que le petit bout est là: mon conjoint a complètement changé avec moi: il est devenu distant et froid alors qu’il est aux petits soins avec notre enfant. On n’a pas vraiment de moment de famille à 3: pour les repas par exemple, notre enfant mange devant la télé, puis nous mangeons mais pas ensemble, il mange après moi. Les seules fois où on mange ensemble c’est si on invite des amis ou de la famille. Pas de balade, hormis dans la ville où nous habitons car il estime qu’on a tout ce qu’il faut sur place alors que moi, j’aime bien voir autre chose. On ne va pas au resto tous les 2 car on traverse une situation financière difficile mais par contre il va au resto avec ses amis le midi dans mon dos. On se dispute souvent et il dit de plus en plus souvent qu’il ne me supporte plus, qu’il reste pour notre enfant et moi je ne suis pas heureuse car je veux une vraie vie de famille. Plusieurs fois, je pense à partir mais je n’ai pas les moyens de me prendre un appart et lui ne veut pas que notre enfant vive sous 2 toits (il l’a vécu avec son premier enfant qu’il voyait le week-end et il ne veut pas revivre ça). Je ne sais plus quoi faire, je ne sais pas quelle décision prendre, j’ai l’impression d’être dans une impasse. Suis désolée si je vous ai ennuyé avec mes soucis…

    • Bonjour Elena,
      Pour savoir quelle décision prendre, il faut déjà prendre du recul et se poser une seule question : souhaitez-vous sauver votre couple ? Et est-ce que lui, veut aussi le sauver (posez lui la question). Si la réponse est positive, vous devriez rester et trouver ensemble une solution.
      Si vous ne souhaitez pas sauver votre couple ou qu’il ne le souhaite pas (et qu’il continue à dire qu’il reste pour votre enfant), vous devriez partir. Si vous ne pouvez pas partir actuellement parce que vous n’avez pas les moyens pour prendre un appartement, prenez un peu de temps et trouvez une solution pour être en mesure de le faire à moyen ou long terme. Parlez-en à votre entourage proche (famille et amis) qui pourraient aussi vous aider ou vous suggérer une solution.
      Si vous restez sans qu’il n’y ait plus d’amour entre vous, la situation va se dégrader, vous souffrirez sur le long terme et le jour où le petit sera grand, il partira. Et vous n’aurez pas résolu le problème de l’appartement si vous n’en avez pas les moyens.
      Donc, parlez à votre conjoint de manière sincère et bienveillante (donc pas pour faire des reproches) et posez lui la question qui déterminera votre future décision.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here