A chaque fois que j’ai été quitté par une femme, j’étais triste, en colère ou je râlais. Je trouvais cela injuste et stupide. Je disais : « Pourquoi tu me quittes ? Je suis un mec génial, je t’aime et tu seras heureuse avec moi ! ».

J’étais naïf…

Certes, j’étais un mec génial 😉 mais ce n’était pas une raison pour rester avec moi.

Avec du recul, je sais que je n’aurais pas du insister, car il y a des avantages à se faire quitter !

1) Ne pas perdre son temps

Nous, les hommes, n’avons pas d’horloge biologique. C’est ce qui peut expliquer certains de nos comportements dans nos relations, notamment le fait de ne pas être pressé à nous engager.

Mais que l’on soit un homme ou une femme, ce n’est pas une raison pour perdre notre temps avec la mauvaise personne, c’est à dire quelqu’un qui ne veut pas être avec nous.

Une relation se construit à deux, l’envie doit être partagée et cette relation doit avoir une incidence positive sur chacun des partenaires. Si la relation est déséquilibrée, on sera malheureux. A quoi bon être en couple dans ce cas ?

Malgré cela, il est très difficile d’arrêter une relation lorsqu’on s’est attaché. Et on peut rester très longtemps malheureux en couple et ne pas être capable de rompre.

Alors le fait que ce soit l’autre qui provoque cette rupture est une opportunité.

Celle de nous dire que c’est mieux ainsi et que nous n’allons plus perdre de temps dans cette relation qui ne nous satisfait pas.

Nous pourrons arrêter de râler car notre partenaire ne répond pas à nos besoins. Et nous pourrons également arrêter de croire qu’il va changer alors que ce n’est pas le cas et que nous le savons intérieurement.

Certaines personnes ne sont pas faites pour être ensemble et on ne peut pas forcer quelqu’un à nous aimer.

Ce n’est pas un moment agréable mais il faut savoir l’accepter pour mieux avancer et trouver la « bonne » personne, celle qui nous correspondra vraiment.

2) S’améliorer pour une future relation

On peut se faire quitter parce que nous ne sommes pas faits l’un pour l’autre mais on peut aussi se faire quitter à cause de notre comportement qui peut être incompatible avec une relation de couple.

L’égoïsme, par exemple, posera problème dans nos relations. Être en couple suppose de la générosité et le don d’une partie de soi à notre partenaire.

A l’inverse, trop demander ou trop donner peut nuire à nos relations, surtout lorsque nous sommes en dépendance affective.

Se faire quitter, cela permet donc une remise en question de notre comportement. Avons-nous eu le bon comportement ou avons-nous des choses à améliorer en nous afin d’être prêt pour être heureux en couple ou au minimum afin de ne pas gâcher la future histoire d’amour qui nous attend ?

Cela signifie le fait d’entamer une petite introspection personnelle sur notre expérience amoureuse. Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui a posé problème et surtout pour quelle raison la relation s’est terminée ?

Il faut bien sûr être honnête avec nous-même et prendre du recul. L’aide de vos amis peut d’ailleurs vous être utile même si la seule personne qui peut vraiment comprendre la situation, c’est vous.

Si vous entretenez de bons rapports avec votre ex, vous pourriez également lui demander son avis. Dites-lui que vous en avez besoin pour aller de l’avant et mieux réussir vos futures histoires d’amour.

Cela pourrait d’ailleurs jouer en votre faveur : s’il voit que vous êtes déjà prête à passer à autre chose, que vous essayez de vous améliorer et qu’il a des doutes sur la rupture, il pourrait peut être reconsidérer cette rupture.

Demandez-lui avec sincérité et sans pression, car de son côté, il n’aura pas forcément envie de dire la vérité s’il pense que cela vous blessera.

De relation en relation, vous vous améliorerez et comprendrez mieux ce qui embellit une relation et ce qui peut la détruire. Vous comprendrez aussi quel type de partenaire vous convient le mieux et quelles sont les erreurs à ne pas commettre.

3) Ne pas souffrir de faire souffrir

On pourrait penser que la position idéale est celle de la personne qui arrête la relation. Mais la position idéale n’existe pas dans une rupture.

Quand on quitte quelqu’un que l’on apprécie et que cette personne le vit mal, on souffre de la voir souffrir car on peut toujours avoir des sentiments pour elle.

On peut aimer quelqu’un et le quitter car on pense que ça ne fonctionnera pas. Une vraie histoire ne laisse jamais indemne.

Cela peut sembler stupide, mais pendant longtemps, j’évitais de quitter mes petites amies pour ne pas les faire souffrir. Certains diront que c’est de la lâcheté. Ce n’était pas mon point de vue.

La lâcheté, c’est de faire croire à quelqu’un que tout va bien alors que vous ne l’aimez plus et que vous souhaitez arrêter, ou alors de faire en sorte que ce soit l’autre qui rompe pour éviter de vous sentir coupable.

Dans mon cas, je partais du principe que, même si je pensais que l’histoire ne fonctionnerait pas (différence d’âge, relation à distance, …), il ne fallait pas l’arrêter afin d’être certain de ne pas m’être trompé et pour donner des chances à cette histoire de réussir.

Cela va à l’encontre de mon premier argument (ne pas perdre de temps), mais c’était ce que je pensais lors de mes premières relations sérieuses.

Je voulais tout donner pour ne rien regretter. C’est une approche que j’ai gardé en moi mais que j’ai rééquilibré. Je résumerai ma nouvelle approche en une phrase : faire de son mieux pour que cela fonctionne et savoir arrêter si l’histoire ne mène à rien.

Mais revenons à ce troisième avantage de se faire quitter. Être quitté, c’est disposer de la  position de la victime : « ce n’est pas de ma faute« .

Ce n’est pas glorieux, mais ce n’est pas non plus une situation que l’on a désirée et elle a un avantage : nos amis nous consolent et pas de culpabilité de faire souffrir l’autre.

Juste la responsabilité de se prendre en charge et d’avancer sans se retourner, accompagné du support et de la bienveillance de nos amis.

Conclusion : alors, se faire quitter, c’est mieux ?

Se faire quitter, c’est mieux que de quitter ? C’est une question piège, bien sûr.

Lorsqu’on est quitté, on n’a pas le choix. Notre seul choix est celui d’avancer ou de tenter de faire revenir son ex.

Si vous arrivez sur cet article et que vous venez d’être quittée, vous n’arriverez probablement pas à considérer des avantages à votre rupture et c’est tout à fait compréhensible.

J’ai vécu de nombreuses ruptures amoureuses dont certaines très difficiles (notamment lorsque l’on est trompé) alors oui, je sais ce que l’on ressent lorsque l’on est quitté : tristesse, colère, solitude, et le fait de devoir tout recommencer à zéro alors que l’on avait construit quelque chose qui nous avait pris du temps.

Mais parfois, c’est un mal (à court terme) pour un bien (à long terme).

Vous pouvez toujours envisager de revenir avec votre ex (auquel cas je vous conseille la lecture de l’article : dois-je revenir avec mon ex ?) mais comme expliqué précédemment, vous risquez seulement de repousser l’échéance de la rupture s’il ne veut pas de vous et surtout s’il ne vous aime pas.

Lorsque l’on n’est pas satisfait de sa relation et que l’on est incapable d’arrêter cette relation, oui, c’est un avantage que l’autre ait la force d’arrêter cette histoire qui ne mène à rien, hormis des disputes et des reproches.

Autant accepter la situation et ses côtés positifs et repartir du bon pied dans une meilleure relation.

Je sais que les arguments énoncés dans cet article ne seront pas suffisants pour vous redonner la pêche après une rupture et c’est tout à fait compréhensible. Mais je vous conseille néanmoins de faire un travail d’introspection et d’écrire les avantages et les inconvénients de votre rupture. Vous pourriez relativiser votre ressenti.

Je vous conseille également de lire les articles suivants:

A vous maintenant : quelle est votre approche lorsque vous vous faites quitter ? Essayez-vous systématiquement de revenir avec votre ex ? Ou entamez-vous une réflexion utile à une prise de décision plus réfléchie et moins impulsive ? Laissez votre commentaire et questions ci-dessous. Merci.

7 Commentairs

  1. Merci mon ami vos conseils compte beaucoup a mes yeux car je vien de me faire quitté il y a 3 mois. Au commencement j’étais pétrifié, malheureux, stupide et seul. Mais a présent je redevient moi même et j’avoue que le célibat c’est cool

  2. De mon côté..je viens à peine de rompre avec lui, cette relation m’a vraiment fais souffrir et je n’ai jamais goûté à ça auparavant…mais ce que je me dit vraiament c’est que si je m’éloigne de lui peut être il reconnaîtra ma valeur et essayer de me récupéré..franchement c’est vrai que je suis perdue..mais je reste toujours positive,je me dis toujour que je trouverai quelqu’un d’autre comme je l’ai trouvé lui..
    Merci pour ton article…tu es super

    • Bonjour Melissa,
      Vous avez la bonne approche. Vous méritez une belle histoire et si cet homme ne revient pas, ce sera un autre qui saura apprécier la personne que vous êtes.
      Sandrino

  3. Pourquoi ne pas écrire aussi un article pour montrer qu’à force d’insister et avec la manière, on peut vivre un amour fantastique avec une personne qui est prête à nous quitter?

    • Bonjour Saydou,
      aimer quelqu’un, c’est vouloir son bonheur. Mais insister pour que cette personne soit avec nous, c’est de l’égoïsme. S’il ne le veut pas et que l’on insiste, on ne le fait pas pour lui, on le fait pour nous.
      Ensuite, lorsque l’on se focalise sur quelqu’un, on s’oublie, on s’éloigne de nous et notre estime en pâtit. Si l’autre ne revient pas, on perd confiance en nous et on a l’impression de ne pas avoir de valeur. En résumé : on laisse notre valeur dépendre de quelqu’un d’autre que nous. Et surtout, on pense que notre bonheur ne passe que par une personne extérieure alors que l’on pourrait se donner plus d’amour et de bienveillance.
      Voilà pourquoi je préconise de se focaliser sur soi et de s’aimer afin de donner envie à quelqu’un d’être avec nous, plutôt que d’essayer de le convaincre d’être avec nous.
      Si je veux être avec quelqu’un, je vais faire mon maximum pour être avec elle et essayer de la séduire. Mais si cette personne ne veut pas de moi, tant pis pour elle. Un amour fantastique est un amour partagé. Si l’autre n’en a pas vraiment envie, pourquoi insister ?
      Sandrino

  4. Commentaire:
    Tout dépend de la nature de la séparation. A mon niveau y a des bonnes et des mauvaises. Dans le cas d’une bonne séparation la rencontre avec son ex peut l’amener à changer des décisions. Dans cas d’une mauvaise on s’en va avec don émotion à la recherche d’une consolation.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here