Coucher avec son ex : bonne ou mauvaise idée ?

C’est ce que l’on va voir à travers plusieurs exemples, notamment l’histoire d’une amie…

Récemment, lors d’un diner, une amie m’avouait avoir du mal à trouver quelqu’un de bien. C’était un peu comme si tous les mecs qu’elle rencontrait étaient des cons.

Encore une jolie trentenaire célibataire qui n’arrive pas à trouver chaussure à son pied.

Pourtant, elle sort souvent et est inscrite à un site de rencontres, ce qui augmente le nombre de rencontres qu’elle peut faire.

Coucher avec son ex : l’histoire d’une amie

J’essaie donc de comprendre pourquoi aucun mec ne lui convient. De fil en aiguille, elle m’indique ne pas chercher un plan d’un soir car elle n’a pas besoin de sexe…. elle continue de coucher avec son ex de manière régulière !

Elle s’explique : son ex et elle s’entendent très bien. Ils sont restés ensemble plusieurs années et ont eu plusieurs ruptures. Cela ne fonctionne pas et ils ont donc définitivement rompu… ou presque.

Ils se considèrent comme des amis. Il leur arrive donc de faire des sorties ensemble, comme par exemple d’aller au ciné. Mais ils continuent à coucher ensemble environ 2 fois par mois.

Au final, on peut se poser la question : est-ce que ce sont des amis qui couchent ensemble ou un couple qui n’a pas fait le deuil de sa relation ?

Cette situation pourrait ne pas être problématique mais elle l’est car mon amie avoue que cela la toucherait si son ex trouvait quelqu’un, et c’est réciproque.

On n’est donc clairement pas dans de l’amitié. La situation est plus qu’ambigüe, elle est incohérente.

Cette amie cherche un nouveau mec mais n’y arrive pas car elle est encore avec son ex sans se l’avouer vraiment.

Cette histoire n’est donc pas totalement terminée malgré ce qu’elle dit et elle n’arrive donc pas à passer à autre chose.

De plus, elle ne manque de rien puisqu’elle continue à faire des sorties (de couple) avec son ex et qu’elle continue à faire l’amour avec lui.

Comment peut-elle s’intéresser et tomber amoureuse de quelqu’un dans cette situation ?

Coucher avec son ex nous empêche de trouver l’amour

Pour être 100% disponible pour une nouvelle histoire d’amour, il faut avoir fait le deuil de sa relation et être prêt à avoir une nouvelle histoire.

Si son ex est vraiment devenu son ami, ils ne devraient plus coucher ensemble (lire également l’article : sexe  avec un ami) et elle devrait être contente pour lui s’il retrouve quelqu’un.

Il faut être cohérent : prenons mon exemple vis à vis de cette même amie. Si elle tombe amoureuse de quelqu’un, je serais heureux pour elle. Si ça me blesse ou ça me fait mal, c’est que ce n’est pas de l’amitié.

C’est ce qui permet de distinguer l’amitié d’une relation qui n’en est pas.

Nos paroles et nos actes doivent donc être cohérents.

Vous ne pouvez pas avancer après une rupture si vous n’êtes pas cohérent avec vous-même et avec votre ex.

Dans le cas de mon amie, il n’ont pas vraiment rompu. Ils sont ensemble en prétextant le contraire, sous le couvert de l’amitié.

C’est un confort qui amène sexe, tendresse et sécurité qui fait qu’on ne ressent pas la solitude, ni le manque de sexe comme peuvent le ressentir les « vrais » célibataires.

C’est un confort utile mais malsain car si leur histoire n’a pas fonctionné jusque là, et qu’ils n’ont toujours pas résolu la cause de leurs ruptures, alors cette relation prendra fin quand l’un des deux trouvera quelqu’un d’autre.

Cela arrivera mais prendra beaucoup plus de temps qu’une rupture franche et nette qui s’impose pour avancer lorsque l’on sait que l’histoire est impossible entre deux personnes.

Dans ce type de situation, vous serez blessé si votre ex trouve quelqu’un avant vous et vous mettrez beaucoup de temps à vous en remettre.

Coucher avec son ex sous le prétexte de l’amitié

Donc, si vous êtes dans cette situation, soyez honnête l’un envers l’autre. Si vous vous aimez et que vous avez la volonté que votre histoire fonctionne, donnez-vous les moyens d’y parvenir.

Si vous savez que vous ne pourrez pas faire fonctionner votre histoire, ne couchez pas ensemble et ne faites pas semblant de vous comporter comme des amis ou comme des sex friends alors que vous vous aimez toujours.

Comment savoir si vous êtes vraiment devenus des amis ? Je l’ai indiqué précédemment. Si vous êtes malheureux à l’idée que votre ex trouve quelqu’un, ce n’est pas votre ami.

De même, si vous ne considérez pas votre ex comme un ami mais que vous couchez ensemble, vous devrez appliquer la même règle.

Coucher avec son ex pour le garder ou le faire revenir

Il y a une dernière situation que je n’ai pas encore évoqué : coucher pour revenir avec son ex. C’est une stratégie que l’on pourrait utiliser, notamment  pour récupérer un ex en couple.

Faire l’amour avec votre ex pourrait lui donner envie de revenir avec vous. Cela pourrait lui rappeler de bons moments et faire revivre votre histoire ou au minimum l’empêcher de trop s’éloigner de vous.

Mais personnellement, je ne pense pas qu’utiliser le sexe pour récupérer un ex devrait être votre principal atout.

L’objectif d’une reconquête n’est pas simplement de revenir avec son ex  mais de revenir et faire que cela fonctionne.

Si mon ex me manque, ce n’est pas une raison pour que je l’appelle et que je couche avec cet ex. C’est un calcul à court terme qu’il faut éviter.

Une histoire ne peut pas fonctionner seulement avec du sexe. Il faut de l’amour et des efforts pour qu’elle dure le plus longtemps possible.

Ca signifie donc de comprendre la cause de la rupture et résoudre à deux cette cause pour se donner des chances de réussir.

Revenir sans convictions et sans solutions à l’échec du passé vous mènerait à une nouvelle rupture.

Même si cela vous fait du bien à court terme, vous en souffrirez encore plus longtemps.

Il faut au minimum un an après la rupture d’une histoire d’amour pour commencer à se remettre de la rupture amoureuse, et à oublier son ex.

En sachant cela, il vaut mieux prendre la bonne décision et faire en sorte d’oublier son ex si on sait que c’est voué à l’échec.

Je résume :

  • Couchez avec un ex si c’est vraiment devenu un pote ou un ami pour vous (et pour lui/elle !).
  • Couchez avec un ex si vous souhaitez le récupérer et que vous pensez vraiment que votre histoire peut fonctionner (lisez d’abord l’article dois-je récupérer mon ex ?).
  • Dans tous les autres cas, ne couchez pas avec et passez vraiment à autre chose pour vous aider à trouver votre prochaine grande histoire d’amour.

D’ailleurs, si vous n’arrivez pas à vous remettre de votre rupture amoureuse et souhaitez avancer dans votre vie, découvrez mon nouveau séminaire audio.

Et vous, que pensez-vous de coucher avec son ex ?

Est-ce que vous l’avez déjà fait ? Et pensez vous que ce soit une bonne ou mauvaise idée (pour vous mais aussi pour lui ou elle) ?

26 Commentairs

  1. Bonjour, après 1 divorce à l’amiable, mon ex et moi avons continué à avoir des rapports sexuels en cachette des enfants….je précise que je ne l’aimais plus d’amour ,puis au bout de quelques années j’ai rencontré 1 homme de qui je suis tombée amoureuse et la patatra mon ex le vit très mal, m’insulte et raconte à toute la famille, mes parents et nos enfants et la c’est la dégringolade, je passe pour la salope de service alors qu’il n’a jamais été question d’amour de ma part, il le savait mais visiblement il avait encore des sentiments alors qu’au moment du divorce il prétendait ne plus avoir de sentiments amoureux…Conclusion, pas 1 bonne idée de remettre le couvert avec 1 ex si les sentiments sont toujours présent pour 1 des 2 « ce que j’ignorais » ! mes enfants m’en ont voulu pensant que je me suis moqué de lui ce qui est faux..

    • Bonjour et merci pour votre témoignage.

      Effectivement, si une situation est ambigüe, cela pose un problème à un moment ou un autre.

      Dans votre situation, coucher avec votre ex était voué à l’échec étant donné votre longue relation et les sentiments de votre ex. Il vous a probablement menti sur vos sentiments en espérant que cela vous pousserait à rester avec lui.

      Vous ne devez pas culpabiliser de ce qu’il raconte autour de vous. Vous êtes des adultes et vous n’avez rien fait de « mal ». C’est lui qui a eu une réaction inappropriée en impliquant votre famille et vos enfants.

      Ce qui est dans la relation doit rester dans la relation.

      Sandrino

  2. Bonjour,
    je m’identifie énormément a votre amie, je vis une relation très ambiguë, continuer a coucher avec mon ex alors qu’on est encore attaches l’un a l’autre, comme vous l’avez donc si bien dit, il prétexte qu’on est amis alors qu’il continue a se comporter plus ou moins comme mon copain, je joue bêtement le jeu histoire de le garder tout prés de moi. sauf que récemment on s’est éloignés l’un de l’autre sans aucune raison, de mon cote ça me vient d’une prise de conscience après 1 an de relation qui a fait que je devait couper les ponts pour le faire réagir au fait que NON je ne suis pas toujours la, je peux partir a tout moment… et de son cote a lui, je n’en sait trop rien, faut savoir que c’est une personne qui a beaucoup de fierté, susceptible et un peu rancunière, il peut très bien s’être éloigné tout simplement car je l’ai fait, on pourrait penser a éventualité qu’il ait rencontre quelqu’un sauf que ce n’est pas du tout son cas car il ne veut pas de relation pour le moment tout court et c’est aussi une personne infidèle donc avoir rencontrer ne l’aurait pas empêcher de me revoir.

    enfin voila, j’ai donc opter pour le silence radio mais je me pose la question est ce que je dois quand même lui dire que je ne veux plus qu’il ne me contacte a moins que il souhaite vraiment construire quelque chose ou bien juste le laisser comme ça sans réponses sans nouvelles jusqu’à ce qu’il percute .

    • Bonjour Joy,
      Coucher avec votre ex, juste pour le garder proche de vous est une erreur et vous avez pris la bonne décision. Maintenant, si vous faites un silence radio, juste pour le récupérer, n’hésitez pas à lire mon article sur le silence radio.
      Demandez-vous plutôt si vous avez envie de construire une relation avec quelqu’un d’infidèle, à moins que cela ne vous gêne pas et que vous soyez dans l’optique d’une relation libre.
      En ce qui le concerne, il pourrait tout à fait avoir rencontré quelqu’un d’autre pour le sexe étant donné que vous n’acceptez plus de coucher avec lui. Si c’est le cas, cela montre qu’il restait pour le sexe et non pas à cause des sentiments.
      Vous devriez probablement faire un point clair sur sa situation et ce qu’il veut puis si vous voyez que vous n’avez rien à attendre de lui, oubliez-le.
      Bonne journée.
      Sandrino

  3. Bonjour Sandrino,
    je viens de lire votre article « coucher avec son ex » vu que je me retrouve dans cette situation. En effet , ça va faire presque 3 mois que je ne suis plus avec mon ex (c’est lui qui a rompu car il ne voulait plus s’engager dans la relation même s’il a des sentiments pour moi ).

    Pour faire court il y a un mois on avait couché ensemble mais il m’avait dit que ça allait être la dernière fois . Il y a une semaine il voulait que je passe chez lui . Je savais très bien ce qu’il voulait mais j’ai fait la sourde oreille et je ne lui ait pas répondu tout de suite car il faut qu’il comprenne que ce n’est pas que quand il veut , moi aussi j’ai mon mot à dire .

    Donc plus tard dans la nuit je lui ait répondu en lui disant que j’aimerais bien le voir la semaine prochaine (en gros dimanche dernier) . Il m’a dit ok , qu’on pouvait aller boire un verre . On a donc bu un verre dans un bar qui se trouve à 5mnt de chez lui (c’est moi qui a choisi le bar en question car je savais qu’on allait finir chez lui après) .

    Bref , on commence à parler et là il me demande si je voulais monter chez lui après . Bien évidement j’ai dis oui . La suite vous la devinez . Il n’a pas couché avec une fille depuis qu’on s’est séparés , il n’a couché qu’avec moi (une fois chaque mois car il ne souhaite pas non plus me voir trop souvent) .

    Cette fois j’ai remarquée qu’il me posait beaucoup plus de questions sur mes relations , il voulait savoir si je voyais quelqu’un etc . Il insistait plus que d’habitude . J’ai également eu l’impression qu’il voulait partir en voyage avec moi cet été car il m’a demandé si j’allais partir et avec qui .

    Il m’a demandé comment je voyais notre relation . Moi j’ai répondu que « cool » car je n’allais pas lui debaler toute la vérité et tous mes sentiments (je l’ai déjà fait au moment de notre rupture). Il a répondu que lui aussi voyait notre relation de cette façon. Il m’a dit que quand il m’a sorti que « ça allait être la dernière fois qu’on couchait ensemble » c’était parce qu’il n’avait pas envie que je me fasse des films , en gros que j’imagine qu’on allait ressortir ensemble .

    Je suis rentrée chez moi le soir , même s’il m’avait proposé de rester dormir chez lui . En partant il m’a dit de faire très attention à moi c, qu’il n’avait pas envie qu’il m’arrive quoi que ce soit (je prenais la voiture). Le lendemain il m’envoie un message pour savoir si j’étais bien rentrée car il était tellement fatigué la veille qu’il s’est endormi vers 21 et il s’est réveillé le lendemain à midi . Donc je reçois sn sms à 12:20 et 8mnt après il m’appelle sauf que je dormais . Je lui réponds 30mnt plus tard et là plus aucune nouvelle .

    C’est quelqu’un de très indécis , un jour c’est oui et l’autre c’est non mais j’ai l’impression qu’il m’aime encore ou en tout cas il a encore des sentiments pour moi . Je pense que la prochaine fois qu’il m’écrira je vais l’ignorer un peu , jouer la carte de la fille inaccessible .

    Auriez vous des conseils à me donner ?

    Bonne journée

    • Bonjour Mélanie,

      vous avez exactement fait ce qu’il ne faut pas : vous avez continué à coucher avec lui et vous lui dites le contraire de ce que vous pensez, afin de ne pas le perdre.

      C’est exactement le syndrome que j’évoquais dans un autre article sur la peur de rompre.

      Il a rompu car il ne voulait pas s’engager. Il vous demande comment vous voyez la relation, et vous répondez que vous voulez quelque chose de léger pour ne pas lui mettre la pression. Il est bien sûr d’accord car c’est cohérent avec le motif de la rupture.

      Ce n’est pas comme cela que vous le ramenerez à vous.

      Tout d’abord, vous devez comprendre pourquoi il ne veut pas s’engager avec vous. Bien sûr tout dépend de ce que l’on met derrière ces mots. Est-ce le fait d’avoir une histoire sérieuse, d’emménager ensemble, de fonder une famille,…

      Si vous êtes sortis ensemble 1 mois et que vous lui avez parlé de faire un enfant, je peux comprendre qu’il ne souhaite pas forcément s’engager. Le minimum de l’engagement, que lui et vous, vous voyez ensemble dans un futur commun.

      La raison de na pas s’engager pourrait être qu’il n’est pas amoureux. Dans ce cas, ne lui courrez pas derrière, cela ne provoquera pas en lui l’arrivée de sentiments soudains, c’est souvent le contraire qui se produit.

      Dans tous les cas, ne jouez pas de stratégie et dites lui clairement ce que vous pensez. Soit il a envie d’une histoire sérieuse avec vous, soit vous lui faites comprendre que vous avancerez sans lui.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonsoir Sandrino,

        Merci de m’avoir répondu . D’après ses dires , il a voulu rompre avec moi car c’est un moyen pour lui de se protéger mais aussi car il ne me porte plus le même amour qu’au début de notre relation . Il voudrait une relation sans aucun problème mais je pense que tout cela ne sont que des excuses . Je ne suis juste pas « la femme de vie » pour dire ça comme ça. On était ensemble depuis un peu moins d’un an et je ne lui ait jamais parlé d’emménager ensemble ni rien (contrairement à ses ex qui l’ont forcé ). Il a 23 ans.

      • Bonjour Mélanie,

        Disons que le fait d’avoir 23 ans est un facteur qui joue sur son engagement. Il a sans doute envie de profiter de sa jeunesse et de ne pas s’engager afin d’éviter des contraintes.

        Bien sûr, on ne peut pas systématiquement relier l’engagement à l’âge car il y a de jeunes hommes qui souhaitent s’engager et de plus vieux qui ne le souhaitent pas.

        Quelle que soit cette cause, le plus important pour vous, c’est que vous souhaitez vous engager dans une relation sérieuse et lui non. Il est donc préférable de passer à autre chose.

        Bonne journée.

        Sandrino

  4. Bonjour Sandrino,

    Je pense avoir lu tous les articles de votre site de long en large.. Tout d’abord, désolée pour cette longue lecture..
    J’ai beaucoup hésité avant de poster ce commentaire, mais étant perdue, je pense que vous serez plus à même de me donner un avis neutre sur la relation.
    Nous avons rompu il y a peu (un peu plus d’un mois maintenant) avec mon ex avec qui je suis restée trois ans. Au début de la relation, nous n’avions pas clairement et officiellement établi que nous étions en couple. Les rapports charnels nous ont rapprochés. Il a du se passer 3/4 mois avant d’officialiser la relation. C’était une histoire passionnelle, je passais tout mon temps chez lui et lui venait régulièrement chez moi. Il a mis beaucoup de temps avant de me dire « Je t’aime » (+ de 6 mois). Moi j’étais accro. Je me pliais en quatre pour satisfaire tous ces besoins, je promenais son chien (car il avait un travail en horaire décalé), je participais aux tâches ménagères de chez lui, je m’occupais de ses papiers, l’attirance charnelle était là, bref, je faisais tout afin qu’il me voit comme quelqu’un d’indispensable à sa vie. Nous avons rapidement décidé d’habiter ensemble, les premiers mois, tout était beau, magique. Puis, la cohabitation s’est avérée difficile, de nature plutôt ordonnée et rangée, lui plutôt bordélique, la vie à deux a montré ces limites. On se disputait beaucoup pour des tâches ménagères, je me suis aperçue que nos caractères étaient plutôt opposés (mais on également que les opposés s’attirent ?). Je faisais de moins en moins de choses, la relation était très tendue jusqu’au jour ou après 1 an de relation, il m’annonce qu’il me quitte car il a rencontré une fille et qu’il sentait qu’il avait envie d’envisager des choses avec donc avant de faire quoique ce soit, il a préféré être honnête avec moi et me quitter. Bien que je me pose des questions sur mes sentiments à l’époque, je suis tombée des nues. Je ne comprenais pas. Je l’ai laissé faire, il a déménagé ses affaires chez un copain à lui, puis on ne s’est plus donné de nouvelles. Au fond de moi, je souffrais de cette « trahison », j’espérais que cela se passe mal avec son next et qu’il comprenne son erreur. Trois semaines se sont écoulées, je n’avais plus de nouvelles, je commençais à tourner la page jusqu’au jour où je reçois un message de sa part. Il me disait avoir compris son erreur, que cette fille n’était pas comme moi, qu’il comprendrait si je ne voulais plus le voir, qu’il me souhaitait le meilleur car je le méritais. Étant accro, j’ai sauté sur l’occasion, nous nous sommes revus et avons décidé de nous remettre ensemble et re-emménager sans vraiment discuter de ce qu’il l’avait fait partir et réagir de la sorte. Le premier mois passe, j’ai dû mal à lui pardonner, à oublier. Je le fais galérer. Je fouille son téléphone, je n’ai plus confiance. Je découvre que cette fille continue à lui envoyer des messages et que lui réponds. Je la confronte elle et lui. Je lui demande d’arrêter de lui répondre et lui demander à elle d’arrêter de lui envoyer des messages. Nous nous disputons gravement, je n’ai plus confiance. Jusqu’au jour où je sens que ce n’est plus tenable, je me dis, soit je décide réellement de me remettre avec lui, de nous donner une chance, soit j’arrête la car c’est insoutenable pour lui comme pour moi. Lui me montre qu’il m’aime comme un fou, que je compte plus que tout à ses yeux, moi je suis plus détachée. La relation s’est inversée. Deux ans se passent comme cela, nous voyageons, nous rencontrons la famille l’un de l’autre, moi je vis la relation au jour le jour. Lui est très attaché. Il est au chômage pendant 6 mois, mes parents ont besoin d’aide, au début, je suis réticente à l’idée que mon copain travaille avec mes parents, puis j’accepte. Ils apprennent à se connaitre, travailler ensemble. Ces six derniers moi, je me sens mal dans ma peau, mal dans la relation, la routine s’installe, nous n’avons pas de weekend ensemble pour souffler (il a toujours des horaires décalés), on se dispute beaucoup pour des broutilles, je me mur dans le silence après la tornade, je n’arrête pas de lui répéter que je ne l’oblige pas à rester avec moi, que s’il est pas content, qu’il doit se trouver une autre copine (sans vraiment le penser). Je suis beaucoup trop impulsive, je n’hésite pas à sortir ces affaires du placard lorsqu’on se dispute gravement (broutilles), lui reste plutôt calme, toujours le premier à revenir vers moi après une dispute. Nous repartons dans le cercle vicieux ou je n’ai plus envie de rien faire pour lui, je ne vois que ces défauts. Il se blesse la cheville et se retrouve en arrêt maladie, je ne suis carrément pas là pour sa convalescence, je le laisse dormir dans le canapé. En y repensant aujourd’hui, je me trouve juste infecte à son égard. La situation et la relation est tendue. Jusqu’au jour où c’est parti trop loin, je lui annonce que je souhaite faire un break pour réfléchir, lui devient fou, ne comprends pas. Il est désespéré, casse des objets en verre et s’ouvre l’autre pied. Les pompiers arrivent l’emmène à l’hôpital, je ne viens pas le chercher et ne le laisse même pas rentrer dans la maison car je suis désespérée, bouleversée et choquée par la dispute. Le lendemain, je pars au travail en lui laissant un mot pour confirmer ce break, le soir même, il n’y a plus aucune de ces affaires. Il a déménagé. Je suis choquée, je pleurs. Je décide de reprendre le sport et un régime pour me changer les idées. Je laisse passer quelque jours et lui envoie un message pour lui expliquer que je ne pensais pas qu’il partirait avec toutes ces affaires. Lui me réponds qu’il a fait ce que je voulais qu’il fasse. Nous laissons passer encore quelque temps, je me rends compte que je l’aime, que mon mal être a pesé sur notre relation, que j’ai rien fait pour sauver celle-ci, que je regrette de ne pas avoir été là pour lui et que je souhaite qu’on se remette ensemble. Je lui en parle, lui me dit qu’il souhaite réfléchir, qu’il a besoin de temps pour me pardonner mon comportement, qu’il ne peut pas oublier. Je suis perdue, je perds la tête, je fais exactement ce qu’il ne faut pas faire s’il on souhaite récupérer son ex : je pleurs, je cours après, je l’harcèle au téléphone. Il finit par craquer et venir me voir pour me consoler. Nous ne parlons pas, nous couchons ensemble. « Espoirs me dis-je ». Le lendemain, je n’ai plus de ces nouvelles, je finis par lui demander qu’on se remette ensemble, lui me dit qu’il ne sait pas. Je ne comprends pas son comportement. Je suis encore plus perdue. J’opte donc pour un silence radio de dix jours, 10 jours que je comptais, 1 après 1. J’ai l’impression qu’il profite de la vie (EURO16 aidant) pendant que moi je me morfonds. Je prépare de mon côté une lettre manuscrite pour m’excuser de ce qui s’était passé, les solutions que je souhaite apporter pour le futur de notre couple. Je n’ai pas le temps de lui donner, il passe chez moi prendre son courrier et la lettre que j’ai écrite. Je n’ai pas de nouvelles pendant quelques jours. Je sais qu’il va repasser récupérer d’autres affaires. Je lui prépare une banderole avec tous nos souvenirs de voyages, nos photos, des mots d’amours. Il passe, voit la banderole et me laisse un mot « arrose les plantes stp ». Je ne comprends pas. Je temporise mes émotions, je lui envoie un message neutre pour prendre de ces nouvelles. Il me répond et me dit que ce que j’ai fait, ça lui a fait remonter des souvenirs, des sentiments. Nous finissions par nous voir et couchons ensemble encore une fois sans discuter. Puis la fois d’après également. Il reste toujours dormir. Je suis heureuse de le retrouver, je préféré l’avoir à moitié que pas du tout, mais je me sens torturée et impatiente d’être excusez-moi de l’expression « le cul entre deux chaises ». Je lui explique que je suis heureuse de le revoir mais que je me sens mal de cette situation. Lui me réponds qu’il n’est toujours pas prêt à se qu’on se remette ensemble, que si on s’est vu les dernières fois c’est car j’avais fait ce que j’ai fait (lettre, banderole) car sinon il n’aurait pas accepté de me revoir. Qu’il ne veut pas me faire attendre et qu’il est peut-être préférable pour moi de tourner la page. Le sachant dans une situation précaire et pour espérer aussi le récupérer, je lui propose d’emménager dans mon appartement et que c’est moi qui irait habiter dans la maison vide de mes parents. Il me dit qu’il va y réfléchir et finalement, se ravise. Je commence à comprendre que je suis une dépendante affective. Je continue à lui envoyer des messages pour lui dire à quel point je l’aime, que je ne devrais pas le convaincre de se remettre ensemble, que je suis toujours celle qu’il a connu et de qui il est tombé amoureux et qu’il doit me laisser une chance de lui montrer que cela peut marcher. Lui me réponds qu’on ne change pas la nature humaine, que ce qu’il s’est passé l’a profondément blessé et qu’il n’est pas prêt à se qu’on se remette ensemble. Du temps passe, je lui envoie des messages, un jour je l’aime, je veux qu’il revienne, le lendemain, je laisse tomber, je souhaite qu’il sorte de ma vie et faire comme s’il n’avait jamais existé; il ne me réponds pas. L’ignorance est la pire des armes.
    Je commence à comprendre qu’il tourne la page, qu’il s’agit d’un des signes qui le montre. Je lui propose qu’on se voit afin de se retrouver une dernière fois pour nos adieux, lui vient et finalement je me ravise en lui disant que je suis perdue, que soit il prends le pack entier, cad moi, ma famille et le boulot, soit c’est rien. Je vois que je lui plais encore, je lui demande de me rendre mes clés, il a l’air de ne pas vouloir me les rendre mais finit par me les rendre. Au fond de moi, je sais que nous ne sommes pas sur la même longueur d’ondes mais mon cœur bat pour lui. Pas de nouvelles pendant une semaine, je finis par craquer et lui demander qu’on se voit une dernière fois. Il passe mais il est clair, il espère que je ne fais pas ça pour qu’on se remette ensemble, qu’il ne veut pas me faire du mal, qu’il ne veut pas se remettre avec moi. Nous retrouvons notre complicité , nous rions, nous couchons ensemble, il dort à la maison.
    Je lui ai dis que j’avais bien compris qu’il avait envie de vivre sa vie de célibataire, que je l’avais accepté mais qu’en contre partie, tout ce que je demande c’est qu’on se revoit petit à petit, sans pression, que j’étais prête à attendre, sereinement.
    Nous passons la journée du lendemain ensemble, nous allons nous recueillir sur les lieux de l’attentat de Nice, je le vois pleurer la première fois en trois ans de relation. Il ne veut pas qu’on se donne la main, ni qu’on s’embrasse en public. On rentre ensemble chez moi et il reste dormir. Je suis dans une démarche pour le séduire, pour le refaire tomber amoureux à nouveau (même s’il me dit qu’il ne veut pas qu’on se remettre ensemble), partir sur des nouvelles bases. Je me sens prête. Suis-je sur la bonne voie ? Ai-je raison de m’accrocher ?

    Merci pour votre lecture et bonne journée.

    Anna

    • Bonjour Anna,

      Vos efforts et votre attitude pourraient fonctionner si vous le faites pendant assez de temps pour qu’il se rende compte que vous avez vraiment changé (si c’est vraiment le cas…).

      Mais il est possible que la frustration qu’il ne revienne pas rapidement avec vous provoque un énervement et fasse ressortir un mauvais comportement comme vous en avez eu par le passé.

      Vous faites tout ce que vous pouvez pour le garder et revenir à tout prix avec lui. Mais vous oubliez juste un élément fondamental de votre histoire : vous n’avez pas résolu les causes de votre rupture.

      Que va -t- il se passer s’il décide de se remettre avec vous d’ici quelques mois et que vous vivez ensemble ? Est-ce que vous supporterez son comportement s’il est identique au passé ? Êtes-vous compatible ou est-ce que l’unique chose qui vous retient est la passion et l’aspect charnel ?

      Il faut plus que du sexe et des sentiments pour réussir à faire durer une histoire sur le long terme. Une des composantes d’un couple qui fonctionne est la communication. Et d’après votre témoignage, c’est un élément qui a souvent été mis de côté.

      Donc, vous devriez peut être vous projeter et réfléchir à ces aspects car ils sont importants.

      Et imaginez qu’après tout ce temps, il décide de se remettre avec vous et que, mécontente de votre vie de couple au quotidien, vous le quittiez de manière malpropre comme par le passé. Vous l’aurez fait souffrir une seconde fois.

      Lorsqu’on est dans une relation, il ne faut pas penser qu’à soi et à notre bonheur, il faut aussi penser à l’autre. A l’heure actuelle, vous prenez soin de lui mais est-ce vraiment parce que vous l’aimez ou parce que vous avez besoin de lui et que vous ne réagissez qu’à cause d’un problème d’ego ou d’orgueil ?

      Trouvez la réponse à toutes ces questions et vous saurez si vous faites le bon choix.

      Puis si vous pensez faire le bon choix en essayant de le récupérer, il conviendrait alors de mieux communiquer et de faire en sorte que les causes de la rupture précédente ne se reproduisent pas.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,

        Tout d’abord je tiens à vous remercier d’avoir pris le temps de lire et répondre à mon message, c’est très gentil..
        Je me sens décidément prête, patiente et assez sereine pour montrer lui changement dans le temps. Je reconnais que la communication n’a jamais été notre fort, mais je souhaite vraiment améliorer ce point et mettre dans l’eau dans mon vin concernant la cohabitation a deux pour que cela marche. Mon ex m’a vraiment permise de voir la vie d’un autre œil, il m’a toujours soutenue dans tous mes projets. C’est une personne avec des grandes valeurs et je souhaite vraiment continuer mon chemin à ses côtés. Je ne l’ai malheureusement compris trop tard aveuglée par la routine, les disputes et ses défauts au quotidien et surtout par mon impulsivité (j’essaye de me soigner..). Mais je reste tout de même perdue par les signes contradictoires. Nous avons passé un super week-end, comme si on ne s’était jamais quitté et que tout allait bien, lui même me l’a dit par message le lendemain mais il ne s’est pas manifesté depuis. Depuis la séparation, il réponds à mes messages/appels mais n’en n’est pas à l’initiative. Je ne sais pas si je dois le relancer ou attendre en mode « silence radio » (votre article sur le silence radio m’a vraiment parle..). J’essaye de vivre ma vie de mon côté, prendre soin de moi, voir des amis mais j’ai toujours une pensée pour lui et il hante mes nuits.. Je souhaite justement lui montrer que je suis une personne nouvelle mais sans le brusquer et perdre toute mes chances.. Monsieur n’est pas sur les réseaux sociaux, je ne peux même pas communiquer de façon indirect. J’hésite à lui re-ecrire une lettre manuscrite.. Quelle est la meilleure stratégie à adopter ?

        Encore milles merci pour avoir pris le temps de me répondre..

        Anna

      • Bonjour Anna,

        vous pourriez écrire une lettre d’amour mais seulement si vous avez des choses à lui dire que vous ne lui avez pas encore dit.

        Concernant le silence radio, je ne suis pense pas que ce soit une bonne idée dans votre situation.

        Car étant donné le passif de votre relation, votre objectif est de montrer que vous tenez à lui et que vous avez vraiment changé. Il serait préférable de continuer dans la voie que vous suivez actuellement.

        S’il ne prend pas d’initiative, c’est que vous l’avez beaucoup fait souffrir dans le passé et qu’il vous en veut probablement encore. Mais comme vous le voyez, il accepte et apprécie ces moments que vous passez ensemble.

        Ce n’est pas incohérent ou contradictoire de sa part. Il est simplement sur la défensive car il a peur que ce ne soit qu’une attitude temporaire de votre part.

        Si vous restez constante dans votre comportement et qu’il voit que vous avez vraiment changé, il est probable qu’il revienne.

        Mais n’oubliez jamais que même s’il revient, vous devez garder ce comportement attentif envers lui et éviter les comportements impulsifs si vous souhaitez que votre relation fonctionne.

        Concernant l’impulsivité, je vais essayer d’écrire un article à ce sujet, je suis un ancien impulsif 😉

        Bonne journée.

        Sandrino

  5. Bonjour Sandrino,

    Merci beaucoup encore une fois pour la réponse. Nous nous sommes vu et il a apprécié que je ne l’harcèle pas de messages. Je lui ai donné la lettre mais il reste sur sa position « je ne veux pas qu’on se remette ensemble ». Je l’aime mais me demande si mes efforts sont vraiment « fructueux ». Monsieur a l’air d’apprécier la situation, être en couple sans ses « inconvénients ». Je ne veux ni le brusquer, ni le perdre mais j’avoue qu je sèche un peu. Je ne sais vraiment pas quoi faire, quoi penser de la situation.

    Merci beaucoup pour ces conseils avisés..

    • Bonjour Anna,
      Vos efforts sont forcément fructueux à partir du moment où vous prenez de bonnes habitudes en terme de relation, au regard de ce que vous avez fait dans le passé. Maintenant, vous ne pourrez pas faire d’efforts indéfiniment si cela n’aboutit pas.

      Je pense que vous devriez montrer encore vos efforts pendant une période limitée que vous définirez à l’avance puis avoir une conversation sincère avec lui où vous lui direz que vous l’aimez mais que vous ne pouvez pas continuer à le voir car vous souffrez qu’il ne veuille pas revenir avec vous, et que vous préférez alors couper les ponts.

      Soit il revient car il vous aime vraiment, soit il ne revient pas. Dans tous les cas, vous aurez une vision claire sur la situation.

      Sandrino

  6. Bonjour Sandrino ,

    J’adore tes articles et je suis dans une situation terrible aussi …
    Je me suis remise avec mon ex car je suis amoureuse de lui mais on ne se voit que pour le sexe .

    Depuis quelques jours je craque je lui ai fait ma déclaration d’amour et je lui ai dit que je voulais me remettre en couple avec lui .
    Javais decider de le quitter si il ne voulais pas. Il m’a dit qu’il n’était pas prêt et qu’il avait besoin de plus de temps mais je n’y crois pas ca fait deja 3 mois que ca dire qu’on se voit pour le sexe et jai besoin de plus de son soutien et qu’il soit la pour moi ..chose qu’il na jamais vraiment fait.

    Je ne sais plus quoi faire je l’aime mais je suis coupe en deux.
    Je pense qu’il faut que je men sépare mais ces moments sont tellement bien je n’ai pas envie que cela s’arrête …

    • Bonsoir Constance,

      Merci pour votre message.

      S’il n’a plus de sentiments pour vous et que vous lui donnez du sexe, cela ne lui donnera pas plus de sentiments. Vous devez identifier la cause du manque de sentiments. Trouvez la cause et revenez sur le site pour demander des conseils supplémentaires à ce sujet.

      Mais à court terme, je sais que vous avez l’impression d’être encore avec lui car vous couchez avec lui mais c’est du faux bonheur.

      A l’heure actuelle, vous avez 2 possibilités :
      – rompre définitivement maintenant avec toute votre dignité et énergie
      – attendre qu’il tombe amoureux d’une autre fille et qu’il rompe

      Vous savez que cela arrivera à un moment ou un autre. Vous comprendrez que le meilleur choix est le premier. C’est le plus difficile mais c’est le meilleur pour vous.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  7. Bonsoir !
    Je vis une situation similaire, mais peu commune en même temps. Il n’y a pas si longtemps, peut-être deux mois, j’ai laissé mon copain puisqu’il y avait des problèmes de communication entre nous. Par contre, j’ai eu une relation avec un autre garçon avant lui qui a duré deux ans. Lorsqu’il a su que j’étais séparée, il est revenu rapidement dans ma vie et cela n’a pas été très long que nous avions eu des relations sexuelles. Le problème est que j’ai également continué à couché avec mon plus récent copain. C’est géré deux exs en même temps, c’est étrange. Les deux gars sont au courant, il y en a un qui s’en fou et l’autre est plus ou moins sur de la situation. Je sais pas comprendre cela!

    Merci bien pour cet article intéressant!

    • Bonjour Camille,
      Je n’ai pas compris le sens de cet extrait de votre phrase : « l’autre est plus ou moins sur de la situation ».
      Si cette situation vous convient à tous, pourquoi pas. Mais il ne faudrait pas que des sentiments se cachent sous une fausse relation de sex-friend…

  8. Bonjour Sandrino,
    Mon histoire était tellement incroyable que je n’arrive pas à tourner la page. Sa décision de me quitter est arrivée si brutalement et en incohérence avec ses paroles et ses gestes d’amour qu’il me donnait encore, que je suis dans l’incompréhension.
    Cela fait deux semaines qu’il m’a quittée, car on se disputait beaucoup ces derniers temps, mais on arrivait toujours à se retrouver, et à vivre des moments très tendres… Il m’a dit « il y a une partie de toi que j’aime plus que tout, mais une partie de ta personnalité dominatrice que je peux plus supporter ».
    Aujourd’hui je suis en silence radio et j’espère qu’il se manifestera, or je crains que ça n’arrive jamais car il a une énorme fierté et a dit que sa décision de me quitter était irrévocable, que ça n’allait plus, qu’il avait besoin de couper tout contact avec moi pour passer à autre chose. Il a également dit qu’il ne m’aimait plus mais je pense qu’il a dit ça pour m’aider à me reconstruire or j’y crois pas, ça me parait fou et insensé, il était tellement amoureux de moi et notre histoire (2 ans et demi) était magique. J’ai été sa plus longue relation et lui a été également ma plus longue relation et on avait tant d’amour l’un pour l’autre, et tant de projets d’avenir que je ne comprends pas sa décision ni sa réaction (il ne souffre pas, il semble vivre tout ça très bien, il ne pleure jamais…). Alors, je me demande, est-il possible que celui qui décide de partir ne ressente pas la douleur ? Je suis consciente qu’il y avait beaucoup de problèmes dans notre couple, et il avait tenté plusieurs fois de m’avertir mais d’aller jusqu’à la rupture ça me paraissait impensable. Aujourd’hui, je comprends tout, et je suis très malheureuse, je pense que s’il acceptait un jour de me revoir, il pourrait retomber son mon charme c’est impossible que je ne lui fasse plus aucun effet. Je souhaite que cette rupture, cette distance que j’ai mise en place en quittant l’appartement et même la ville depuis deux semaines, me permette de penser cette relation différemment, que je comprenne les défauts de notre relation et qu’un jour il voit tous ces changements (que je sois moins jalouse, que je ne l’espionne plus, que je lui laisse de la liberté et de la tranquillité…). Mais, si jamais quand je retourne le voir, je me rends compte qu’il est définitivement passé à autre chose ? Qu’il me repousse ? Alors là je serai anéantie, car en ce moment je suis triste mais je vis avec le vain espoir que ça ne peut pas être fini et que c’est pour la vie comme on se l’était toujours dit… Dans une semaine je dois retourner dans sa ville (qui était aussi la mienne mais que j’ai du fuir) pour des raisons professionnelles, et j’envisage forcément d’aller le revoir (je n’ai plus de nouvelles depuis maintenant deux semaines). Mais je sais que si je lui demande avant il me rejettera, dois-je aller directement chez lui (c’était aussi chez moi) sans le prévenir et me laisser la possibilité de m’expliquer ? Mais j’ai tellement peur de sa réaction… Il parait tellement déterminé, et nos familles se sont beaucoup impliquées dans nos histoires, aujourd’hui elles se détestent elles sont allées jusqu’aux insultes… En plus, j’ai quitté l’appartement, et j’ai rompu le bail de la colocation (pour lui montrer que je peux changer, être plus indépendante, et moins dépendre de lui). Du coup, il est inenvisageable pour mes parents que je me remette avec lui donc impossible de retrouver une relation saine avec repas familiaux mais je veux le revoir, le toucher, essayer du moins dans le secret le plus total d’entretenir une relation avec lui… Je suis seule, je n’en parle à personne car toute ma famille et mes amis le détestent et ne veulent plus jamais qu’il s’approche de moi, or c’est moi là qui n’accepte rien, mais je veux pas le laisser partir ainsi, je veux avoir une chance, je veux avoir ma chance de sauver la plus belle histoire d’amour que j’ai jamais connue… J’ai peur, peur d’y aller et de me faire jeter, peur qu’il ne prenne jamais de nouvelles de moi, peur qu’il soit déjà passé à autre chose, et peur que mes parents un jour l’apprennent…
    Voilà, je viens ici je pense pour entendre quelqu’un qui me dira ce que je veux entendre « vas-y c’est l’histoire de ta vie, il va réagir et tout va repartir comme avant ne t’inquiète pas il t’aime » mais malheureusement ça semble impossible…
    Avoir votre avis, car vous avez de l’expérience mais aussi car vous êtes extérieur à toutes ces tensions qui bouffent tout le monde autour de moi, sera bénéfique pour la suite de mon parcours.
    Merci de m’avoir lue.

    • Bonjour Elise,

      Vous n’avez pas posté votre question dans le bon article. Cela n’a rien à voir avec la thématique de coucher avec son ex. Je réponds ici de manière exceptionnelle mais, la prochaine fois, allez dans la liste des articles pour trouver le bon thème. Merci.

      Tout d’abord, je ne connais pas l’historique détaillé de votre histoire mais elle ne doit pas dépendre de vos familles réspectives. C’est votre histoire à tous les deux. Effectivement, vous remettre ensemble amènerait des difficultés étant donné les tensions dans vos familles mais elles doivent rester en dehors de votre histoire. Car cela amène une complexité et une pression supplémentaire sur votre vie de couple et sur la capa cité à vous remettre ensemble.

      Ensuite, on peut aimer quelqu’un et quitter cette personne. Je l’ai fait à 2 reprises. C’est notamment le cas lorsqu’on ne supporte plus le caractère de notre partenaire ou lorsque l’on sait que, malgré notre amour, nous sommes incompatibles et qu’il ne servirait à rien de continuer cette histoire.

      Il est fort probable que ce soit son cas puisqu’il vous a dit clairement qu’il ne supportait plus votre personnalité dominatrice et que sa décision était irrévocable. S’il vous a dit cela, c’est que vous l’avez poussé à bout.

      Le silence radio ne fonctionnera pas dans votre cas pour cette raison.

      Ce qui nous amène au dernier point : il pourrait revenir si vous changez mais vous ne changerez pas rapidement, et peut être que vous ne changerez jamais de comportement.

      Donc, même si vous le récupérez à court terme (ce dont je doute), votre histoire ne fonctionnera pas et vous terminerez dans une rupture encore plus difficile car avec plus de ressentiments négatifs.

      Le point le plus important de votre histoire est donc votre comportement. Vous vous focalisez sur le fait de revenir avec lui alors que c’est sur vous que vous devriez vous focaliser. Faites une introspection et réfléchissez à la cause de votre comportement et comment vous pourriez faire pour changer ce comportement. Lui promettre que vous allez changer ne suffit pas. Vous devez le montrer par des actes.

      Devez-vous aller le voir chez lui ? Tout dépend de votre historique de relation. Si vous l’étouffiez, alors il se sentira harcelé et cela confirmera qu’il ne doit pas revenir avec vous.

      Je pense qu’il a besoin de temps pour prendre du recul sur votre histoire et pour savoir s’il a pris la bonne décision. Ne le harcelez pas, laissez-le tranquille. Tentez seulement de prendre des nouvelles dans 2 semaines (c’est à dire 1 mois après votre rupture). Dites-lui que vous espérez qu’il se porte bien. Faites très court. Il ne doit pas sentir de pression mais plutôt de la bienveillance.

      Puis laissez-le venir à vous.

      Je vous conseille également l’article sur la peur de la rupture.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,

        Excusez-moi de m’être égarée sur cette page, mais la suite de mes propos, étonnamment, pourra se trouver à sa place dans les commentaires de cet article.

        Merci pour votre analyse, qui est juste, en dépit du manque d’informations supplémentaires pour une relation de plus de deux ans.

        Je pense qu’au fond de moi, j’ai toujours pensé comme lui. Depuis ces derniers temps ça n’allait plus, et comme vous l’avez indiqué : il ne faut pas que de l’amour pour que ça fonctionne à long terme.

        Je dois donc me rendre à l’évidence, sauf qu’il est certain que je suis en dépendance affective comme j’ai pu le lire dans d’autres articles, et que je n’arrive pas à penser à autre chose. Je travaille d’arrache-pied pour me vider la tête du coup.

        Il y a trois jours, mon ex a rétabli un contact après une semaine de silence radio mutuel. Il demandait bêtement si la psyché que j’avais ramenée en vidant l’appartement n’était pas à lui, or je suis sûre à 100% qu’il savait que c’était la mienne (comme s’il voulait juste discuter avec moi). J’ai ignoré le texto et le soir il m’envoyait un sms dans lequel il disait que je lui manquais terriblement. J’ai encore ignoré, bien que je jubilais. Le lendemain, il a demandé à ma meilleure amie de mes nouvelles sur facebook, elle ne lui a pas répondu (je lui avais demandé de ne pas répondre). Le lendemain soir j’ai craqué, j’ai juste envoyé un « bonne nuit » très tard pensant qu’il dormirait mais il était réveillé et là il m’a demandé de mes nouvelles, on a parlé un petit peu, j’étais très froide mais lui clairement était en manque d’affection (tout d’un coup je lui manquais affreusement). Il a fini par me dire qu’il me souhaitait que je réussisse mon concours et qu’il voudrait que j’aie celui de sa ville car il espère qu’on sera en bons termes d’ici là, genre amis. J’étais contente. Il est clair que c’est mon silence radio qui l’a fait réagir, mais comme vous dites c’est peut-être que pour du court terme malheureusement…
        Hier, il m’a dit de son plein gré qu’il souhaitait que je vienne le voir les trois nuits la semaine prochaine lors de mon retour occasionnel dans sa ville. Je me suis montrée indécise… Le soir, on a fait l’amour à distance (oui par Skype), c’était top. Et on est resté là-dessus en se disant qu’on était les deux en manque affectif, et que pour lui le plus dur c’était le manque physique de plus dormir enlacés. Et là-dessus, on a parlé de ça comme quoi vu que c’était toujours cool à ce niveau-là qu’on pouvait espérer de se revoir pour ça…

        Je suis complétement perdue. Je suis de nouveau en silence radio. Je ne sais pas si c’est une bonne idée, mais en même temps je suis contente qu’il ne me déteste plus visiblement. J’ai prévu de dormir chez une copine la semaine prochaine, et non chez lui, mais j’hésite à aller le voir…

        Je ne lui montre pas que je suis triste, et au contraire je lui dis que je vais bien, que je sors, que je vois du monde et que je travaille beaucoup (ce que je fais). Il a dit qu’il attendrait de voir un changement de ma part, comme vous disiez… Mais donc, tout ceci ne dépend que de moi ? C’est trop de responsabilités je trouve, car lui aussi avait ses torts mais malheureusement il n’en approuve aucun quand je lui en parle, et alors il se braque et dit que je resterai la même. Et j’ai peur que si tout le monde pense que c’est moi le problème, la future potentielle relation soit bancale car je serais forcément en position d’infériorité, et je veux pas m’oublier moi-même…

        Il me balance des mots très durs du style « je t’aime plus c’est fini, c’est irrévocable », mais après quand j’essaye de l’oublier il me recontacte avec des lignes de tendresse, et quand je ramène le point tout petit d’une éventuelle possibilité de relation dans longtemps, il fuit. Ne serait-ce donc plus qu’uniquement physique ce qu’il ressent pour moi ? Je suis malheureuse, j’ai l’impression d’être enfermée, qu’il joue avec moi. C’est uniquement quand Monsieur veut.

        Merci de m’avoir lue.

      • Bonjour Elise,

        Quand on connait une histoire forte avec quelqu’un, on ressent forcément un manque d’affection et de sexe après la rupture.

        Concernant le fait qu’il vous recontacte, c’est bien sûr une bonne nouvelle mais cela ne résoud pas vos problèmes en tant que couple. C’est la solution de facilité de se revoir et de coucher ensemble parce que vous vous manquez mutuellement.

        Mais vous le savez : si vous revenez avec lui dans les mêmes conditions, vous aurez le même résultat.

        Je n’ai pas votre vision détaillée de votre couple. Je ne sais donc pas de ce qui est du ressort de votre comportement ou du sien dans le mauvais fonctionnement de votre relation.

        Ce n’est pas parce que vous changez de comportement que vous êtes en position d’infériorité. Le fait que vous évoquiez ce sujet me laisse penser que vous voyez la relation comme un rapport de force.

        Je vous conseille d’identifier personnellement ce qui cause les difficultés dans votre couple et de résoudre ce qui est de votre ressort. Vous n’avez pas à lui en parler, faites simplement ce qui vous semble utile pour que votre histoire fonctionne. Identifiez également les difficultés qui sont de l’ordre de votre couple, c’est à dire de la relation entre vous deux.

        La majorité des difficultés des couples réside dans une mauvaise communication et compréhension de l’autre. Il y a sans doute une évolution à prévoir de ce côté. Initiez ce changement en appliquant les concepts de CNV. Le changement de comportement d’un partenaire influence systématiquement l’autre partenaire.

        Si vous insufflez un nouvel élan par des rapports moins dominant/dominé mais plus en communication/coopération, vous trouverez sans doute le moyen de faire repartir votre couple sur de meilleures bases.

        J’espère que cela vous aidera.

        Sandrino

  9. Bonjour Sandrino,

    Merci pour votre point de vue et vos conseils que je lis avec attention.

    Bien sûr, je sais que je dois changer ces fameux points qui font qu’il me trouve insupportable aujourd’hui et étant donné qu’il me les a clairement énumérés, ça devrait être très simple. J’essaye en étant loin de lui de me détacher et de changer toute ma vision que j’avais du couple : être heureuse avant d’être avec lui, et ne pas être avec lui pour être heureuse. J’en suis parfaitement consciente.

    Concernant les problèmes liés au couple, ils sont identifiés. Je sais que j’ai toutes les cartes en main pour que tout se recolle. Or, par mon absence physique et nos silences radio, je ne vois pas comment il pourra réaliser que je change. Je ne sais pas non plus par quels « actes » je peux lui prouver (il est dit dans plusieurs articles que c’est les actes et non plus les paroles qui comptent pour la reconquête) si on ne se voit jamais.

    Concernant le sexe, bien sûr que ça serait trop facile que j’aille le voir pour ça mercredi. Je pense que je vais me retenir, pour voir sa réaction. Votre avis selon vous c’est que ce n’est pas une bonne idée ? Dans mon cas, « coucher avec son ex » comme l’indique le titre de la page, n’est pas préférable dans l’optique d’une reconquête future ?

    Enfin, je n’ai pas une idée de dominant/dominé ou de rapport de force concernant les relations amoureuses. Changer pour me sentir mieux, ne plus dépendre d’un homme, ça oui il faut que je le fasse pour mon propre avenir sentimental. C’est évident que ça réglera beaucoup de problèmes, mais ce que je voulais dire dans mon précédant post c’est que je pense, enfin il me semble, que lorsqu’on reconstruit avec quelqu’un après une rupture, il ne faut pas repartir à zéro et revivre l’histoire déjà vécue, il faut vivre autre chose et non revivre. Et mon ex, dans cette optique là a/aurait des choses à changer, mais la communication pour parler de ça est impossible, il fuit. Je me dis qu’il faut avoir le sentiment d’avoir fait les deux des efforts pour que ça remarche, que les deux aient voulu à fond sauver le couple. Et pour l’instant je suis incontestablement la seule à me remettre en cause, à changer ma vision de la vie depuis 3 semaines, et à envisager une reconquête.

    Merci de m’avoir lue.

    • Bonjour Elise,

      Les changements peuvent se percevoir à distance lorsque l’on parle avec son ex. On voit si notre ex est sereine et si elle a changé au timbre de sa voix, à sa manière de répondre et de réagir. Il faut donc un contact téléphonique au minimum mais la distance n’est pas forcément un problème.

      Concernant le fait de coucher avec lui, j’ai une approche simple : Il ne veut plus être avec vous ? Ok. Si vous ne couchez pas avec lui, il comprendra que s’il n’est plus avec vous, il ne peut plus coucher avec vous.

      N’oubliez pas que s’il couche avec vous, il vous pensera totalement acquise quoi qu’il fasse. Pour vous respecter, pour avoir envie d’être vraiment avec vous, pour vous aimer, il doit avant tout vous respecter.

      Coucher avec vous alors qu’il dit ne plus vous aimer, c’est vous utiliser pour des besoins purement sexuels car il est en manque. Et ça, même si vous en avez envie, vous ne devriez pass le permettre.

      Ensuite, oui, s’il contribue au manque de communication, vous ne pourrez pas résoudre les difficultés de votre couple toute seule. Il faut être deux pour qu’une histoire fonctionne. Vous ne pouvez pas porter seule la responsabilité entière d’une relation à deux. Donc, réfléchissez bien à cet aspect : peut-il changer ce qui pose problème dans votre relation et est-ce que votre histoire peut vraiment fonctionner ?

      Dans tous les cas, les évolutions positives que vous ferez dans votre changement seront utiles, que vous reveniez avec lui ou que vous soyez avec un autre. Pour cette raison, l’épanouissement personnel est la chose la plus importante auquelle un homme ou une femme devrait consacrer du temps.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  10. bonsoir,j’ai lomptents suivi le (suis moi je te fuis) ainsi que le SR mais mon histoire avec mon ex est toujours en suspend, il me met de coté et me récupère en claquant des doigt car il sait que je l’aime j’ai fait d’énorme bétises pour lui (dépense d’argent je me suis investit souvent, il ma rabaissé, insulté…)bref j’ai beaucoup souffert et aujourd’hui je sais qu’il est inscrit sur des sites de rencontre(TINDER),mais je sais qu’une chose c’est que dès qu’il voit qu’il a l’occasion avec moi il tire son coup au bout de 2 ou3 jours après il s’arrange pour me trouvé une embrouilles et il disparait cela peut duré jusqu’a 2 mois et hop il réapparrait chuis fatigué de cette relations qui dure depuis 2011 nous nous étions installé enssemble cela a duré 3 mois et il ma viré de l’appartement j’ai du trouvé un appartement en urgence avec mon fils agés de 16 ans issue d’une autre relation et nous nous somme remis enssemble 3 mois plus tard depuis c’est comme ça on se voit on baize et après il me trouve une embrouilles et hop! il disparait et hop! il revient je tourne en rond, il n’est pas franc avec moi dès qu’on essaye de parlé franchement ou il fait le bète ou il me dévalorise m’insultes et disparait et hop! il revient aidez moi j’ai 46ans et lui aussi. Pourtant au lit je sens qu’il y a des sentiment fort entre nous mais a part ça nous ne partageons rien d’autre j’ai l’impression d’ėtre un planQ ,j’ajouterais aussi 1 dernière chose mon jeune garçon a un grand mépris pour lui car lorsque nous nous somme installé enssemble il nous a viré comme de la merde et nous nous somme retrouvé tous les 2 dans une situation d’urgence pour se reconstriure aujourd’hui je ne sais plus ou j’en suis il me dit toujour que je ne suis pas la femme d’une vie suite a mon passé et qu’il ma déja donné l’occasion de vivre avec lui mais que cela n’a pas marché aujourd’hui je souffre énormément de ces absence et de ses manipulation,je fais que ça l’attendre j’ai le sentiment d’être une femme objets(nous n’avons aucun ami en commun) aidez moi et merci pour votre attention Sandrino,Mouna

    • Bonjour Mouna,
      vous êtes une femme objet car vous acceptez de l’être. Si vous arrêtez de revenir vers lui, si vous arrêter d’accepter qu’il couche avec vous, vous ne serez plus une femme objet. Vous dites qu’il a des sentiments pour vous mais c’est votre interprétation. Vous voyez bien qu’il ne vous aime pas, sans quoi il ne vous aurait jamais traité de la sorte (manipulée, rabaissée, insultée,…).
      Arrêtez de coucher avec lui, arrêtez de le voir, arrêtez d’aimer un homme qui ne vous aime pas.
      Faites les bons choix pour vous, pour votre fils et pour votre bonheur.
      Sandrino
      PS : les techniques de silence radio et de « suis moi je te fuis » ne peuvent pas marcher car il ne vous aime pas.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here