Aujourd’hui, je réponds au message d’Olga. Son petit ami l’a quittée, il ne répond plus à ses messages et elle se demande donc s’il va l’oublier.

Est-ce que mon ex va m’oublier ?

C’est une question qui revient souvent dans vos messages, notamment après une rupture.

On va retourner cette question différemment : en quoi est-ce important qu’il ne vous oublie pas ?

Si vous avez peur d’être oubliée, c’est simplement votre ego qui se manifeste. Vous avez l’impression que vous ne valez pas grand chose s’il vous oublie.

C’est bien sûr une erreur puisque votre valeur n’est pas liée à votre ex et à ses décisions personnelles.

Votre valeur n’est pas non plus liée au fait que vous soyez en couple ou célibataire.

C’est vous qui fixez votre valeur. Pour cela, vous devez bien sûr prendre conscience de votre valeur.

Tant que vous n’avez pas conscience de votre importance, vous irez chercher cette valeur dans le regard des autres.

Et votre humeur et bonheur dépendront de ce que pensent quelqu’un d’autre que vous.

Quelqu’un qui peut décider du jour au lendemain que :

  • vous avez de la valeur (« j’ai envie de vivre avec toi »)
  • vous avez beaucoup de valeur (« veux-tu m’épouser ? »)
  • vous n’avez pas de valeur (« je ne t’aime plus »)

Tout ce système de pensées, c’est une construction de votre esprit.

Vous n’êtes pas la plus belle, le jour où votre partenaire vous le dit.

Vous êtes la plus belle, le jour où vous prendrez conscience que vous l’êtes.

Le jour où vous apprendrez à vous aimer, à chercher en vous cet amour que vous recherchez tant chez votre partenaire ou chez votre ex.

Pour en revenir à la question de l’article : est-ce qu’il va m’oublier ?

S’il vous oublie, c’est qu’il n’a plus rien à faire dans votre vie. Point.

Rangez votre ego dans votre tiroir.

Et commencez par vous intéresser à vous, à qui vous êtes, à vos qualités et défauts, à ce qui fait votre unicité. Car oui, vous êtes unique.

Vous n’en avez pas conscience car vous avez passé votre temps à essayer de plaire aux autres pour être aimée et avoir des signes de reconnaissance.

Vous avez oublié que vous étiez unique et que vous aviez de la valeur.

La vie ne s’arrête pas à une rupture. La vie s’arrête quand vous passez votre temps à penser à votre ex, au lieu de penser à vous, au lieu de prendre soin de vous.

Et certain(e)s d’entre vous pourront remarquer qu’ils n’ont pas encore commencé à vivre leur vie.

Le jour où vous déciderez à penser un peu plus à vous, ma formation vous accueillera.

Une question ? Un commentaire sur le sujet de l’article ? Laissez votre message ci-dessous et j’y répondrai.

Je m'appelle Sandrino. Je suis coach en relations amoureuses et développement personnel depuis 2012. J'aide des femmes et des hommes de tout âge à mieux vivre leurs relations amoureuses et personnelles.

23 Commentairs

  1. Bonjour,

    J’ai 45 ans séparée et j’ai rencontré un homme de 49 ans dans la même situation que moi. Notre histoire a duré 4 mois et puis il y a mis fin car m’ a-t-il dit il ne pensait pas être amoureux de moi. Au bout de 1,5 mois de séparation, il me recontacte car il n’arrive pas à oublier « nos câlins enflammés » et il voulait me revoir. On s’est revu début janvier 2019 en ami-amant et là il m’annonce « bonjour, j’ai rencontré quelqu’un donc pendant quelques temps ou pour toujours on (re) devenir amis tout court. Je t’embrasse. » Bref je ne sais plus quoi penser et comment réagir.
    Merci
    Naima

    • Bonsoir Naima,
      visiblement, cet homme voulait du sexe.
      Si vous ne souhaitez pas seulement du sexe avec lui, ce n’est pas la bonne personne pour vous. Donc, évitez de coucher avec lui sauf si vous savez gérer et que vous n’attendez rien.
      Bonne soirée.
      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,

        Merci pour votre réponse. Le souci est que j’ai l’impression qu’il me garde sous le coude et il me recontacte quand il a juste envie d’avoir des relations intimes. Bref, je n’attends rien de lui mais je ne veux pas non plus être à sa disposition quand il le souhaite. Dommage car on a une belle complicité mais bon je ne veux pas me fermer à une relation vraie avec une autre personne.
        Merci beaucoup

  2. Ma petite amie ma quitté à cause de ma dépendance affective! Présentement je suis dans un autre pays et jusque là je lui ai pas informé de mon arrivée. Certes elle savait que je voyagerais mais le jour J je lui ai pas informé parceque malgré son annonce de me quitter je faisais la tête de ne rien comprendre. J’étais en colère car j’aurais voulu passé la soirée de son anniversaire avec elle mais elle a préféré sans moi. Sava fait bientôt trois semaines que je suis arrivé dans mon nouveau pays d’accueil mais pas de messages de sa part et moi non plus pas de messages pour elle. Pensez- vous que c’est notre ego? Pensez- vous qu’elle m’a oublié complètement? Je précise que avant de voyager on s’ecrivait sur messenger et aussi on s’appelait. Mais depuis là rien. Besoins d’éclairage

    • Bonjour,
      Non, elle ne vous a pas oublié. Et non, je ne pense pas que ce soit un problème d’ego.
      C’est votre dépendance affective qui l’a faite fuir.
      Sandrino

      • Merci pour votre réponse! Pensez vous que je dois l’appeler car malgré tout elle me manque et j’arrive pas à l’oublier

      • Bonsoir,
        C’est tout à fait normal qu’elle vous manque et que vous n’arrivez pas à l’oublier. Mais tant que vous serez focalisé sur elle et que vous ne résoudrez pas votre problème de dépendance, votre histoire ne fonctionnera pas. Et probablement pas les suivantes non plus. La solution n’est pas chez vos partenaires, elle est en vous.
        Ne fuyez pas le travail que vous avez à effectuer sur votre dépendance.
        Bonne soirée.
        Sandrino

  3. Bonjour Sandrino,

    Merci pour votre message. Deux jours après m’avoir dit qu’il avait rencontré quelqu’un, il m’annonce qu’il est de nouveau seul et qu’il n’a a pas accroché avec cette femme. Et j’ai craqué de nouveau et on se revoit en tant qu’ami-amant….il me dit être bien avec moi et aimer passer des moments avec moi (ce qui est réciproque) mais en même temps me dit qu’il n’est pas amoureux de moi. Il me dti qu’il vit un paradoxe : il voudrait vivre une histoire mais il a peur de perdre son indépendance; il a conscience de cela mais n’arrive pas à avancer (il a 49 ans) Alors que faire? profiter de ces moments là sans attendre quoi que ce soit de lui ou arrêter définitivement cette relation? C’est vrai que je suis attachée à lui et que tout pourrait être simple si il arrêtait de cogiter tout le temps…Merci. Naïma

    • Bonsoir Naïma,
      Vous entrez dans un piège : vous vous attachez à un homme qui n’est pas amoureux de vous, et qui n’a actuellement pas envie de perdre son indépendance.
      Plus vous resterez avec lui, plus vous vous attacherez, plus vous souffrirez.
      Donc, plus tôt vous arrêterez votre relation, plus tôt vous pourrez trouver la bonne personne pour vous, c’est à dire au minimum quelqu’un qui a des sentiments pour vous et qui a envie de s’engager avec vous dans une histoire longue.
      Ne faites pas l’erreur de rester avec un homme qui ne vous aime pas.
      Bonne soirée.
      Sandrino

  4. bonjour Sandrino,
    j’ai rencontré mon ex pour la première au travail, c’était au moi de septembre 2017. il a pris mon numéro de téléphone autant que collègue de travail. moi au début je n’avais aucun sentiment envers lui, et il a tout fait pour me séduire il a même écrit des poèmes pour moi. après un moi j’ai commencé a avoir des sentiments envers lui, et on a commencé a sortir ensemble. Au travail il était tout le temps derrière moi, et il faisait tout pour que nos collègues sachent qu’on était ensemble. Après quelques mois il a eut un problème au travail et il a quitté, et depuis il est devenu très jaloux au point ou’ il me disait « depuis que j’ai quitté les collègues de travail ont commencé a te draguer ».
    Vers la fin 2018 il a commencé a’ être insupportable avec ses doutes, et quand il m’appelait et je ne rependais pas tout de suite il me disait tu parlais a’ quelqu’un d’autre. en tout cas je ne peux pas raconter tout les détails parce que ça me prends plusieurs pages. la semaine passée on avait un Rdv ensemble et on a passé de bons moments ensemble. Remarque: comme je suis une fille conservatrice je lui est demandé de ne pas aller jusqu’a’ la perpétration pendant la relation j’usqu’a’ le jour de notre mariage, et ce point était claire depuis que j’ai commencé a sortir avec lui. Mais la dernière (la semaine passée) il a beaucoup insiste’ sur ce point la’ au point ou’ il m’a dit soit on le fait soit c’est fini entre nous, et ma réponse était non, après il voulait pas me lâcher et il s’est excuse’. Après je lui est envoyé un sms en lui disant si tu veux vraiment une relation complete je te comprends et je ne peux pas t’empêcher de le faire, on peut des maintenant devenir des amis et tu peux commencer une autre relation ou’ tu pourras tout faire.
    Après deux jours il m’a envoyé le sms suivant:  » Imane après avoir bien réfléchi je trouves que c’est mieux pour moi de mettre fin à notre relation qui avait entre nous.je t’avais donné mon amour sans retenue mais toi il y avait beaucoup de retenue et je me suis rendu compte qu’on n’était pas fait l’un pour l’autre .tu sais je me suis dit l’amour est aveugle et je me suis rendu compte que c’est moi qui est aveugle à un point je me donne trop à cet amour et qui me fait trop souffrir .je faisais une erreur fatale de me donner trop à cette amour sans me retenir, je veux que tu saches le jour où je t’avais offert la bague que tu ne donnes pas la peine de le prendre j’aurai voulu te demander si tu voulais qu’on officialise notre amour et tu me la laisses sans prendre la peine de vérifier et tu avais parfaitement raison c’est moi qui voulais être avec toi mais toi t’en était ailleurs .et je réalise joue tu n’est pas près pour aimer, ton cœur est renfermé quelques part que je ne sais pas où,Alors comme tu m’as souhaité bonne chance je te le retourne .  »
    Vous allez certainement me demander c’est quoi l’histoire de la bague. au moi de novembre 2018 on était ensemble dans la voiture et il allait me déposer au travail, ce jour la’ il m’a offert un bouquet de fleurs,je l’ai pris j’ai senti l’odeur des fleurs après je lai déposé en arriéré pour le prendre après. pendant qu’il conduisait on a eut un petit accident, il m’a demandé d’aller au travail et lui il est allé voir un mécanicien, et tellement j’étais paniquée j’ai oublié de prendre le les fleurs ou’ il a mis dedans la bague, après lui il a jeté la bague et il m’a accusé de ne pas vouloir la prendre!
    Bref, après qu’il m’a envoyé le sms de trois jours il m’a appelé pour me dire qu’il a mal a la gorge et il tousse et c’est moi qui l’a contaminé, et moi de ma part je lui est dit je n’ai aucun problème de santé et s’il a un problème il n’a qu’a’ aller voir un médecin, il m’a dit qu’il accepte mon amitié , et il va me rappeler et il a raccroché. Et quatre jours sont passés et il ne m’a rappelé.
    Que pensez vous es ce que je dois l’appeler ou non?
    Merci
    Maya

    • Bonjour Maya,
      Je n’ai qu’une question : souhaitez-vous une relation compliquée et empreinte de jalousie ?
      Car c’est ce qui ressort de votre relation avec cet homme à travers votre témoignage.
      Et vous ne pourrez pas être amis car il veut plus que de l’amitié.
      Par ailleurs, vous proposez une amitié, mais est-ce vraiment ce que vous souhaitez ?
      Une dernière chose : si vous n’avez jamais vécu avec un homme jaloux, je vous conseille d’aller lire des témoignages sur Internet, cela vous donnera des indications de votre future vie de couple si vous souhaitez un jour vous mettre en couple avec cet homme.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  5. Bonjour, je me sens aujourd’hui perdue. j’ai vécu une relation de 4 ans, avec un homme, dont le fils unique prenait beaucoup de place. Autant nous avons été très amoureux à deux, autant les relations avec son fils et mes enfants ont été compliquées. Il a mis fin brutalement à notre relation il y a presque un an, suite à des vacances communes conflictuelles. Il a souhaité rester ami avec moi, tout en se montrant parfois distant voire odieux par son indifférence (je ne le reconnais pas). Aujourd’hui, j’en suis au même point : je n’arrive pas à couper les ponts. je ne sais pas s’il accepte de me voir parce qu’il est lâche, ou parce qu’il a encore de l’affection pour moi.. il me domine et me voit quand il veut, ou me maintient à distance. Il m’a dit qu’il ne voulait plus me voir un temps (car j’étais trop pressante je crois), mais finalement, huit jours après accepte encore de me voir en amis… Il m’a par ailleurs informée s’être inscrit sur un site de rencontre… tout cela est très « violent » pour moi, et sur la durée épuisant. Dur dur de ne plus reconnaître la personne que l’on a aimé… Je ne sais plus comment agir, ou réussir à couper les ponts de cette relation devenue malsaine. Pourquoi continue t il de me voir sil ne m’aime pas… Pour moi, c’est incompréhensible ?

    • Bonjour Sandrine,
      Ce qui est incompréhensible, ce n’est pas le fait qu’il continue à vous voir alors qu’il ne vous aime pas.
      Ce qui est incompréhensible, c’est que vous continuiez à le voir et à espérer quelque chose dans cette relation.
      C’est votre comportement qui vous épuise, pas le sien. Vous n’êtes plus ensemble. Si vous restez en contact avec lui dans ces conditions et que vous souffrez, c’est de votre faute.
      Tant que vous ne couperez pas les ponts avec cet homme, vous souffrirez. C’est une décision à prendre. Et c’est vous qui devez la prendre, pas quelqu’un d’autre.
      Aujourd’hui, vous vous comportez comme si vous subissiez cette situation. Alors que vous pouvez aller de l’avant. Mais vous préférez vivre dans l’attente plutôt que de vous reconstruire.
      Ce que je suis en train de vous dire peut vous paraître dur, mais c’est nécessaire pour que vous preniez conscience de la situation et de votre responsabilité dans ce que vous ressentez. Vous pouvez aller mieux et aller de l’avant. Vous avez ce pouvoir. Alors qu’attendez-vous ?
      Recentrez-vous sur votre vie à vous et sur ce que vous devez faire pour vous reconstruire.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino
      PS : la formation « 4 mois pour transformer votre vie amoureuse » vous serait d’une grande aide pour vous reprendre en mains.

  6. 1
    Bonjour,
    mon ex compagnon m’a quitté il y a trois mois, en me disant que la flamme n’était plus là. Il le savait depuis trois semaines, mais d’après lui, ses je t’aime n’étaient juste là car il était « accro à mon bonheur ». Je suis consciente que je n’ai pas été une femme au caractère facile, et j’ai eu une année 2018 très compliquée, qui a laissé des hématomes commençant juste à partir au moment où il m’a dit « je te quitte ».
    Lors de cette rupture, il m’a dit que j’étais une personne très importante pour lui, qu’il serait toujours là pour moi et que notre relation ne changerait pas, si ce n’est qu’elle sera platonique.
    J’ai été abattue par la situation au début et pourtant, malgré tout, je ne l’ai pas harcelé, je l’ai laissé tranquille. À la fin de la deuxième semaine, je me suis juste emportée par message, en disant qu’il se fichait de moi et que je ne comptais pas pour lui. Une semaine plus tard, il m’a recontacté en me tapant un très long message. Dans ce dernier, il m’explique que mon propos l’avait véritablement blessé , qu’il pensait tout ce qu’il a dit lorsqu’il m’a quitté et qu’il était désormais prêt à repartir de 0 avec moi, sur une base saine, pour que nous ayons une relation entre notre ancienne histoire d’amour et la situation depuis la rupture. Jamais il ne mentionne le mot amitié, pourtant je l’ai pris ainsi. Le premier soir donc, nous parlons normalement, on se tient informé de ce qu’il s’est passé dans notre vie. Seulement, cela ne dure pas longtemps car il devient de plus en plus distant, au fur et à mesure des jours.
    Après une demande d’explication (en légèreté, je ne le brusque pas) il m’explique qu’il a encore du mal à repartir à 0, que cela lui fait bizarre de me parler. Et depuis, à chaque fois que nous tentons de nous parler (je précise qu’il me réponds toujours dans l’heure, il n’attends pas une journée pour le faire), cela se termine de cette manière. Lors de notre dernière discussion, je lui ai demandé d’être franc avec moi et de me dire si je devais réellement m’attendre à ce que nous restions amis. Il m’a assuré que oui, mais que la rupture était encore fraîche et qu’il n’arrivait pas à s’y faire, que discuter avec moi lui faisait toujours « bizarre » et qu’il n’arrivait pas à poser notre relation à plat.

  7. 2
    Je ne sais plus du tout ce que je dois faire. Enfin, si. Je dois me reconstruire. À vrai dire, c’est ce que je fais et je commençais même à mettre de côté mes sentiments pour cet homme (j’ai oublié de le préciser mais nous étions en couple depuis presque une année). J’ai l’impression qu’il n’est pas à 100% honnête avec moi et qu’il y a eu des non-dits durant notre rupture. Aussi, j’ai l’impression que je ne parviens pas à me mettre à sa place. Parce que je me dis que s’il a eu le courage de me quitter parce qu’il ne ressentait plus la flamme, il devrait également avoir le courage de me dire qu’au final, il ne me veut plus dans sa vie. À savoir aussi, que je suis sa première relation. Cela pèse sûrement dans la balance.
    Ce que j’aimerais, c’est que nous repartions à 0, et peut-être avoir la chance de pouvoir le séduire une nouvelle fois. Parce que je ne veux plus de notre ancienne histoire, que je rendais compliquée à cause de mon caractère tempétueux. Je sais que je l’aime, que ce n’est pas un caprice, mais je saurais aussi surmonter le simple fait d’obtenir une amitié. Toutes mes affaires sont encore chez lui, puisqu’il ne veut pas encore me revoir, je ne peux pas les récupérer. Il ne souhaite pas non plus que l’on s’appelle. Dans son dernier message, il m’a dit que cela allait probablement lui prendre du temps et que s’il fallait six mois, alors cela prendrait six mois.
    Attendre ne me dérange pas, je sais que je finirais par le mettre de côté et me résoudre à passer à autre chose. Seulement, je ne comprends pas qu’il puisse être si tourmenté par le fait juste de se parler amicalement. Il est vrai que je n’ai pas tellement de mal à lui parler de la sorte et que je suis amicale dans mes propos. En quoi est-il dérangé ? Devrions-nous avoir une discussion en face à face ?

    • Bonjour Naer,
      Vous vous posez trop de questions sur ce qu’il pense. Basez-vous seulement sur les faits et la situation actuelle qui est celle-ci : il ne veut pas continuer votre histoire.
      A partir de là, posez-vous une simple question : devez-vous attendre ou avancer ?
      Et si vous décidez d’avancer, demandez-vous si vous êtes sur la bonne voie lorsque que vous lui parlez au téléphone tous les jours. Pas vraiment.
      Est-ce une bonne idée de laisser vos affaires chez lui dans cette situation ambigüe ? Pas vraiment.
      Dans cette situation, le meilleur moyen de le faire revenir, ce serait de faire l’opposé de ce que vous faites. C’est à dire de lui dire que vous avez envie de repartir à zéro dans une nouvelle histoire d’amour avec lui. Mais que s’il ne le souhaite pas, vous préférez couper les ponts.
      Car c’est l’ambigüité qui vous fait souffrir. Vous le suivez alors qu’il ne sait pas lui-même où il va.
      Vous ne devez pas rester dans la passivité à attendre. Vous devez reprendre le contrôle de votre vie. Ainsi, il devra se positionner plus clairement vis à vis de vous.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  8. Bonjour Sandrino, j’ai besoin de votre avis extérieur sur ma situation.
    (première partie)
    Je vis actuellement une situation compliquée. Je suis en stage de fin d’étude à l’autre bout du monde (6 mois) et mon ex copain m’a quitté il y’a de cela un mois. Nous étions ensemble depuis 6 ans. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir d’explications claires. Il m’a dit que ses sentiments amoureux s’étaient estompés, que l’on était trop différents. J’ai entendu ses mots et je les ai accepté sur le coup. Je n’ai absolument rien vu venir lorsqu’il m’a annoncé qu’il n’était plus tellement sûr de ses sentiments. Une semaine avant il me disait que j’étais belle, qu’il m’aimait. Il m’envoyait des photos de son quotidien. Le jour de mon départ, on a pleuré tous les deux. C’était un moment fort, un moment unique dont je me souviendrai longtemps. Avant mon départ, on vivait les choses intensément. Comme si on savait qu’on était condamné, qu’il nous restait peu de temps tous les deux.
    On s’est fait un Skype avant la rupture. Il ne m’a jamais regardé dans les yeux. Comme s’il avait une grande honte en lui. Comme si la lâcheté l’empêchait de dire la vérité. Au moment de la rupture j’étais abasourdie, perdue. Il m’a « quitté » durant un voyage où il était en voiture. Comme si c’était normal, comme s’il fallait optimiser le temps. J’ai trouvé ça irrespectueux. Je mets « quitté » entre guillemets car il n’a jamais dit « c’est fini ». J’ai dû mettre fin à la torture.
    Une amie à moi a voulu prendre de ses nouvelles 2 semaines après la rupture et il avait à peu près le même discours. Il lui a dit qu’on en discuterait à mon retour et qu’il ne changerait pas sa décision et que si j’avais été là il se serait aperçu de cela plus tard mais il s’en serai aperçu. Je sais qu’il a vu ma mère. Il lui a dit par la suite qu’il n’avait rien à me reprocher. Ma mère me disait qu’il avait l’air d’être perdu, de ne pas savoir pourquoi il avait fait ça. Suite à tout ça, j’ai fait quelques interdits. Je l’ai appelé, j’ai voulu savoir la vérité, j’ai insisté. Je savais qu’il était très en colère. Puis 1 semaine après la rupture, j’ai compris que je ne devais rien attendre de lui avec la distance (8000 km nous séparent). Il ne voulait pas que j’arrête mon master pour un « imbécile » (ce qu’il m’a dit). Que j’étais quelqu’un de courageuse et forte et que j’y arriverai.

  9. (deuxième partie)
    Après la rupture on a continué à se parler par SMS. Il était un peu distant. Mais on parlait de tout. Puis je me suis sentie très mal. Je ne me retrouvais plus dans cette rupture. J’avais l’impression que lui parler me faisait plus de mal que d’être sans de ses nouvelles. J’ai décidé de ne plus répondre à ses messages jusqu’à ce que je me retrouve moi même. Que je face le point avec moi même, que je me retrouve, que je décide de tracer mes nouveaux projets, mes envies à moi en tant que célibataire. Je me suis vite aperçue que je souffrais de dépendance affective, que j’étais souvent en retard aux rdv avec mes cours, que le stress de la réussite avait empiété sur la femme que je suis. Notre couple en a forcément payé les pots cassés. J’ai donc depuis cet électrochoc changé. Je le vois chaque jour que je réussi à faire des choses que je ne faisais pas avant. Je dédramatise, je stress moins, je me lance de nouveaux défis lors d’activités touristiques avec mes amis que je me suis fait sur place.
    J’ai repris contact avec mon ex la semaine dernière par SMS. J’avais peur qu’il ne me réponde pas au vu de la situation. Comme il me disait ne plus vraiment avoir de sentiments, je me disais qu’il ne prendrait pas forcément la peine de me répondre car il serai passé à autre chose (le passé est le passé après tout). Il m’a répondu. Je n’ai pas parlé de sujets qui fâchent avec lui. Je l’ai fait rire et il a été réceptif. Je me dis que s’il ne tenait plus à moi, il n’aurait pas pris la peine de répondre.
    Durant ces 3 semaines où je ne lui ai pas parlé, je me suis rendu compte que j’étais très heureuse avec lui. Je me suis rendu compte que je lui en voulais vraiment de tout ça mais que je voulais avancer et passer au dessus. Je me suis rendu compte que j’aurai du agir différemment. Je m’en suis même voulu sur certains de mes comportements. Depuis quelques jours, je me dis que je voudrais revenir avec lui. Non pas par peur d’être seule, ni même une histoire d’égo, juste parce que je me suis aperçue qu’il comptait vraiment pour moi. On avait des projets communs (appartement, enfants, chien, voyages), on était très proche et complice, on riait de tout et n’importe quoi.
    Je sais que tant que je n’ai pas une réelle discussion avec lui je ne peux pas envisager un retour avec lui. Ni même s’il ne veut pas continuer avec moi. Une question que je me pose c’est « est-ce qu’une autre fille ne serai pas la cause de tout ça ? ».
    Je rentre dans 1 mois. J’ai l’impression que l’attente est interminable. Que je ne suis que spectatrice de cette vie et que la distance me rend impuissante. Même si je me force à ne pas y penser tout le temps, que je sors, que je prends plus soin de moi, que je regagne peu à peu cette confiance en moi que j’avais perdue … j’ai terriblement peur de cette rencontre en face à face. Mais c’est le seul moyen d’avancer. Peu importe les décisions qui seront prises, j’ai peur de vivre encore un moment difficile. Je me sens prête à être seule. Je sais que je n’ai pas besoin de lui pour être heureuse. Je m’en suis aperçue. Mais je ressens l’envie de rattraper les choses. De repartir sur de nouvelles bases, plus saines, plus fortes. Je veux faire table rase du passé et regarder vers l’avenir. Même si la situation est un peu désespérée, pensez vous que je puisse entamer une reconquête amoureuse ?

    Merci par avance pour votre réponse Sandrino.

    • Bonjour Anaïs,
      Je vous conseille simplement de le revoir et de voir s’il est réceptif. S’il ne l’est pas et ne regrette pas la rupture, n’essayez pas de revenir.
      Faites votre chemin de votre côté, car il ne sert à rien de s’attarder sur quelqu’un qui ne veut pas de vous.
      Est-ce qu’il y a une autre femme derrière sa décision ? C’est possible. Mais cela ne change rien à la situation.
      Il veut ou il ne veut pas revenir avec vous. Le reste n’est pas important.
      Ce qui l’est en revanche, c’est de continuer à faire ce travail d’épanouissement personnel pour devenir plus confiante car vous en aurez besoin pour toutes vos futures histoires, avec lui, ou avec d’autres hommes.
      Sandrino

      • Merci Sandrino pour votre précieuse réponse.
        1 mois s’est écoulé. Je reprends de plus en plus contact avec mon ex. Je ne parle pas de choses qui fâchent et ça se passe bien. La semaine dernière, il m a demandé quand je rentrais en métropole. J’ai été un peu évasive car je ne savais pas vraiment comment réagir et si vraiment j’avais envie de lui dire ma vie. Il m a dit qu’il était content pour moi sans entrer dans les détails. De mon côté j’ai commencé à paniquer car il avait jamais eu de questions de ce genre avant.
        Il est revenu à la charge le lendemain en me demandant à quelle date je revenais. Il a fini par me dire qu’il voulait voir à quel créneau on pouvait se voir car il voulait me rendre un tee-shirt sur le ton de la rigolade. Je ne sais pas comment l interpréter. Est-ce une excuse ou est il prêt à me voir ? Il faut savoir qu’il y a 15 jours j’avais glisser dans un message que ça me ferai plaisir de le revoir à mon retour . Il n a pas répondu à mon envie de le revoir. 15 jours après il met en avant son envie de « me revoir ».

        Nous avons pas mal échangé ces dernières semaines et ce qui me paraît très étrange c’est que peut importe le jour (lorsqu’il est au travail ou pendant les weekends) il répond directement à mes messages (sous 10 min maximum. Sauf quand il est trop occupé) . Il ne faisait jamais ça lorsque l on était ensemble. Pour ma part je mets de la distance . Je ne réponds pas directement à ses messages car j’essaie quelque part de me protéger.

        Je panique à l’idée de le revoir. J’ai attendu ça pendant 2 mois et maintenant que ça commence à devenir concret je ne sais comment réagir et quoi faire . Avez vous des conseils ?

        Merci d’avance pour vos conseils.

      • Bonjour Anaïs,
        Vous avez envie de revenir avec lui, et il semble pressé de vous revoir, c’est plutôt bon signe.
        N’anticipez pas ce rendez-vous car vous pourriez être déçue. Donc, ne vous attendez à rien.
        Et pour calmer vos émotions, repensez à comment il a rompu avec vous et ce qu’il vous a dit ce jour-là. C’est dans votre commentaire précédent.
        Cela vous ramènera un peu plus les pieds sur terre et vous permettra peut être d’être moins dans l’émotion, et de pouvoir écouter avec un peu plus de recul ce qu’il aura éventuellement à vous proposer lorsqu’il vous verra.
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  10. Bonjour Sandrino,
    Je suis restée 9 mois en couple avec un homme avec qui nous partageons tout notre temps (4 fois par semaine et tous les weekend) il avait 35 ans et moi 30 ans. Tout se passait très bien, dans les deux sens. Il m’a juste dit une fois que ce qui faisait peur aux hommes en général c’était de renoncer à toutes les femmes et je n’ai pas vraiment fait attention à cela. Il m’a également fait part d’une relation douloureuse car mensonges tromperies à laquelle il avait mis fin il y a de cela plusieurs années (5 ans) ne rencontrant que des filles pas + intéressantes bcp de disputes pas très sérieuses et il rompait. Nous avons vécu une très belle histoire, avec beaucoup d’amour d’attentions et de bienveillance, vraiment très équilibrée. Il avait franchi de nombreux cap avec moi nous avions confiance l’un à l’autre c’etait objectivement sérieux et sincère. Je n’ai jamais douté de son amour du début à la fin… Il avait organisé le week-end pour que l’on soit en amoureux puis 2 jours après le trouvant particulièrement froid alors que nous avions pour habitude d’échanger chaque jour… j’insiste pour le contacter. Il me ment dans un premier temps puis dans un second temps il me dit que c’est terminé qu’il veut sa liberté qu’il ne pense toujours pas à s’engager. Mon comportement ne s’est pas fait attendre. Au début surprise je pose des questions auxquelles il ne répond pas, puis je lui dis que je comprends et lui souhaite une bonne suite. Quelques jours après il me souhaite mon anniversaire ainsi que celui de mon père. Je reste froide et distante car ayant subit la rupture ce n’est pas à moi d’être gentille et communicative.
    J’aimerai avoir votre avis sur un potentiel retour… je me reconstruis et fréquente d’autres hommes juste en parlant mais je me pose certaines questions. Je vous en remercie. Anna

    • Bonjour Anna,
      Pourquoi reviendrait-il avec vous alors qu’il ne veut pas s’engager ? Il vous l’a dit : il veut sa liberté. Et vous, vous avez envie d’une histoire sérieuse.
      Donc, vous avez passé de beaux moments mais ce n’est tout simplement pas l’homme qu’il vous faut.
      Par ailleurs, je me posais une simple question : vous passiez quasiment toute la semaine ensemble très rapidement après le début de la relation. Très rapidement après la rupture, vous fréquentez d’autres hommes. Cela me fait penser à de la dépendance affective. Je vous renvoie à mon article sur le sujet juste au cas où car cela pourrait vous aider en dehors de votre histoire avec votre ex, pour vos futures histoires : Dépendance affective : des solutions pour s’en sortir
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Comments are closed.