La première nuit avec un homme ou une femme a quelque chose de particulier…

Avoir envie de quelqu’un et passer la nuit avec cette personne, c’est une situation sympathique, il faut l’avouer. Mais parfois, on sait que cela n’ira plus loin qu’une nuit.

Généralement on le sait avant, mais il arrive que l’on en décide pendant la nuit ou après la nuit.

Pourquoi une seule nuit ? Faut-il en parler avant ? Quand et comment le dire ?

Pourquoi une seule nuit ?

Pourquoi souhaite -t- on ne passer qu’une seule nuit avec quelqu’un ? Probablement parce-que cette personne ne répond pas à nos critères idéaux (physiques, intellectuels, etc…),  ou que l’on a des opinions divergentes sur des sujets qui nous tiennent à cœur (idéaux politiques, religieux, ou autres).

Parfois nous n’avons pas envie d’une relation car on ne se sent pas prêt. C’est souvent une excuse utilisée pour mettre fin à une relation, mais cela peut être également la vérité.

Parfois on ne souhaite qu’une nuit car l’alchimie n’a pas été présente au cours de la première nuit elle-même. C’est au petit matin que l’on prend notre décision car certains aspects de notre « partenaire » nous gênent.

Bref, pour une nuit, on peut fermer les yeux sur certains aspects et questionnements. On a envie de passer une nuit avec quelqu’un et c’est une raison qui se suffit à elle même.

Soyez attentifs aux signaux que vous émettez

Certaines personnes ne sont pas conscientes de la portée de leur comportement naturel. Exemple : si vous êtes quelqu’un de doux et attentionné et que vous prévoyez de passer une seule nuit avec quelqu’un, vous allez probablement vous comporter comme d’habitude, c’est dans votre nature. Mais cette attention va être perçue et interprétée différemment par la personne avec qui vous couchez.

Votre comportement peut-être interprété dans les deux sens. Peut-être que cette personne va s’attendre à plus qu’une nuit alors que vous ne le souhaitez pas, c’est une possibilité à ne pas négliger.

Mais peut-être aussi que votre attention jouera en votre défaveur. Reprenons le même exemple. Vous avez envie de passer une nuit avec quelqu’un que vous rencontrez en soirée.

Mais cette personne pense, à cause de votre comportement, que vous êtes quelqu’un de « bien ». Elle se dit que vous êtes attentionné, doux, probablement « sérieux », et que vous ne recherchez pas une histoire d’une nuit. Elle pense que vous êtes quelqu’un de sensible et ne voudrait pas vous blesser ou vous « utiliser », alors que vous, vous avez juste envie de passer la nuit avec cet homme ou cette femme !

Ce n’est pas parce-que quelqu’un a un naturel sérieux, attentionné et doux, qu’il n’a pas envie d’une histoire d’une nuit.

Est-ce à dire qu’il faut se comporter différemment selon notre objectif ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, il faut simplement prendre conscience que notre comportement communique des signaux aux autres et qu’il faut être cohérent et en adéquation avec notre objectif.

Allez-vous gâcher un bon moment ?

Il faut l’avouer, le jeu de séduction lors d’une rencontre est un moment très agréable, surtout si cela fonctionne…

Alors pourquoi aller gâcher ce bon moment en évoquant l’issue de ce flirt avant qu’il ne se finalise ? Il n’est pas nécessaire d’en parler au cours de la soirée. Sauf si c’est quelqu’un que vous connaissez déjà, un collègue de bureau par exemple…

Auquel cas je vous conseillerai plutôt d’être clair, et surtout en phase, pour éviter à gérer des problèmes par la suite. C’est notamment le cas si vous pensez coucher avec un ami.

En revanche, si vous souhaitez plus qu’une nuit et vous assurer que vous êtes en phase, vous pouvez très bien ne pas passer à l’acte le premier soir. Si vous souhaitez entamer une relation avec cette personne, vous avez toujours ce choix. Vous envoyez un signal : « je ne cherche pas un plan d’une nuit ».

Je vous renvoie à mon article sur le fait de coucher le premier soir.

Certes, lorsque l’on est charmé et que l’on a très envie de quelqu’un, la meilleure situation (du moins, à court terme) serait de finir la soirée en beauté.

Tout dépend ensuite de ce que l’on souhaite. Coucher le premier soir ne signifie pas que l’on ne souhaite passer qu’une nuit et que l’on n’est pas sérieux.

En revanche, ne pas coucher le premier soir est un signal plutôt clair. Il n’y a pas de bonne solution, mais si on veut une relation à long terme, il faut néanmoins se poser la question du premier soir.

Une seule nuit me conviendrait

Comme je l’expliquais précédemment, avoir un comportement qui ne laisse transparaître aucune suite potentielle à la soirée est utile.

Ensuite, si vous souhaitez vraiment dire que vous ne recherchez qu’une histoire d’une nuit car le doute que l’autre se méprenne vous stresse, faites-le. Idem si cette personne est quelqu’un que vous connaissez déjà.

L’honnêteté n’est pas toujours facile

Concernant la raison à évoquer, j’aimerais vous conseiller d’être totalement honnête… Mais si vous voulez passer la nuit avec quelqu’un qui vous plait moyennement, juste parce-que cela fait longtemps que vous ne l’avez pas fait et que cela vous permettrait de prendre du plaisir et reprendre confiance en vous, alors vous n’évoquerez probablement pas vos véritables raisons.

Vous n’avez pas besoin d’aller chercher une explication longue et hasardeuse : « je ne cherche pas quelque chose de sérieux » est une phrase honnête qui a le mérite de ne pas entrer dans les détails.

Après la première nuit

Vous avez franchi le pas, vous avez passé la nuit avec quelqu’un. Comment allez-vous gérer le jour d’après ? Vous trouverez la suite dans l’article Après la première nuit.

1 commentaire

  1. Tu écris :  » En revanche, ne pas coucher le premier soir est un signal plutôt clair. » Pour moi ça signifie justement que ça risque d’être sérieux et que je tiens au gars avec lequel je suis ce soir-là et pour cela je ne veux pas qu’il s’imagine que je sois une fille facile. Donc, j’aurai du mal à franchir le pas cette nuit-là

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here