Nous sommes en mai 2017 et on entend sans cesse parler de la différence d’âge entre Emmanuel Macron et sa femme, Brigitte.

Les blagues fusent dans les médias sur ce couple atypique.

On en rigole car on les juge, sans le dire explicitement, comme n’étant pas « un couple normal ».

Dans cet article, je ne parlerai pas du couple Macron.

J’aborderai les difficultés des couples qui ont une différence d’âge ou de taille.

Une femme plus vieille que son mari ? Mais c’est une Cougar !

Nous sommes rarement habitués à voir des femmes beaucoup plus vieilles que leur partenaire. On a plutôt l’habitude de voir des hommes avec des femmes plus jeunes qu’eux.

Et comme nous ne sommes pas habitués, nous jugeons ce couple avec un regard dubitatif.

On a même réussi à trouver un terme pour identifier ces femmes qui préfèrent les hommes jeunes : les cougars.

Ce ne sont pas des femmes amoureuses d’hommes plus jeunes, ce sont des cougars.

Vous aimeriez que l’on vous attribue une étiquette comme celle-ci, simplement parce que vous avez eu la « malencontreuse idée » d’aimer un(e) partenaire plus jeune que vous ?

D’ailleurs, est-ce qu’un nom a été donné aux hommes qui sortent avec des femmes beaucoup plus jeunes qu’eux ?

La différence de taille dans le couple

A vrai dire, on connaît exactement le même effet qu’avec les couples où l’homme est plus petit que la femme.

Cela nous perturbe car ils ne représentent pas la normalité du couple. Et comme tout ce qui n’est pas standard, ça fait sourire, ça pique les yeux, ça nous gêne.

Un couple atypique marche dans la rue et on se retourne sur ce couple, un sourire aux lèvres en chuchotant à l’oreille de notre partenaire : « regarde, il est tout petit à côté d’elle » , « Tu as vu ? On dirait sa mère », etc…

Savez-vous ce que cela fait quand, à plusieurs reprises dans une journée, des personnes se retournent sur votre couple dans la rue ?

Non, ce n’est pas parce que l’on se retourne sur nous avec le sourire que cela nous fait sourire.

On se sent jugé. On se sent gêné. On est blessé par ces regards.

Et si vous étiez amoureux d’un homme ou d’une femme beaucoup plus vieille que vous ? Supporteriez-vous les blagues et allusions incessantes sur votre couple ?

Et si vous étiez amoureux d’un homme beaucoup plus petit que vous ? Que ressentiriez-vous ?

Le regard des autres est difficile à supporter

Mettez-vous à la place de ces couples et pensez à toutes ces histoires d’amour gâchées par le regard des autres.

On ne s’en rend pas compte jusqu’au jour où on le vit.

Je parle en connaissance de cause.

« L’enfer, c’est les autres » disait Sartre. On ne peut mieux résumer la situation.

Au lieu de vivre pleinement notre histoire d’amour, on se pose des questions : « est-ce une bonne idée ? Ne ferais-je pas mieux de trouver quelqu’un d’autre ? » .

Comme vous l’aurez remarqué, il est difficile de trouver l’amour et de réussir une histoire d’amour sur le long terme.

Ne trouvez-vous pas dommage de gâcher une histoire d’amour à cause de regards amusés ?

Le jugement de la famille

Et pourtant, un couple amoureux, c’est si beau à voir.

Les yeux qui pétillent. Les sourires et les baisers d’un couple qui s’aime.

A la base de tout couple, il y a de l’Amour et de la bienveillance.

Le fait que l’homme soit plus petit ou que la femme soit plus vieille ne devrait rien y changer.

Et pourtant, combien d’hommes et de femmes ne sont pas acceptés par la pression familiale de leurs belles familles ?

Beaux-pères, belles-mères, ne gâchez pas le plaisir de vos enfants en jugeant que leur histoire d’amour est déplacée.

Si vous aimez vos enfants, vous devez accepter leurs choix. C’est leur vie et c’est leur histoire d’amour.

Vous avez vécu votre histoire, laissez-leur vivre la leur sans la juger.

Et puis le plus important n’est-il pas qu’il ou elle soit heureuse ? N’êtes vous pas heureux de voir votre fils ou votre fille souriants et amoureux ?

Aux hommes et aux femmes qui forment un couple atypique

J’aimerais maintenant m’adresser aux hommes et femmes qui souffrent de la différence d’âge ou de taille dans leur couple.

J’ai vécu ces regards et ces sourires en coin. J’en ai souffert.

C’était dur à supporter.

Mais vous ne devez pas baisser les bras. Si vous croyez en votre histoire d’amour, battez-vous jusqu’au bout.

Si vous devez affronter chaque jour le regard des autres, faites-le avec fierté.

Si vous devez aller à l’encontre de la volonté de votre famille, faites-le.

C’est votre vie. C’est votre histoire. Ne laissez personne la gâcher.

Dites ce que vous pensez et assumez vos choix.

Rappelez à ceux qui remettent en question votre couple qu’aucune histoire n’est idéale et que de nombreux couples censés être « parfaits » échouent.

Alors pourquoi un couple « imparfait » ne pourrait pas réussir là où les autres ont échoué ?

Les doutes dans le couple

Rassurez-vous. Il est tout à fait légitime de vous poser des questions sur votre couple en raison de vos différences.

Parfois, c’est votre famille qui n’accepte pas votre partenaire. Ils vous aiment mais projettent leurs envies et leurs frustrations sur votre couple.

Parfois, ce sont vos amis. Ils vous veulent du bien mais ne savent pas toujours que leurs doutes vous font souffrir.

Parfois, c’est vous mais vos doutes sont souvent liés aux regard des autres.

Mon conseil est d’écouter vos amis et votre famille, de juger de la pertinence de leurs conseils mais de rester libre de vos choix.

Puis vous pourriez leur expliquer pourquoi vous aimez cette personne et pourquoi vous pensez que cette histoire est belle et que vous avez envie de la vivre.

Vous pourriez alors leur dire, de manière franche et sincère, que leurs doutes vous font souffrir et que vous aimeriez qu’ils acceptent votre histoire.

Tout couple comporte des différences

Des doutes, on en a tous.

Lorsque ce n’est pas la taille ou l’âge, il y a tant de différences qui peuvent nous séparer :

  • Différences de sentiments (vous l’aimez plus qu’il ne vous aime),
  • différence d’envie (vous voulez un enfant, il n’en veut pas),
  • différence de projet de vie (vous voulez vivre à Paris, il veut vivre en Bretagne)

L’âge et la taille sont des différences moins importantes que la différence des sentiments.

Vous avez plus de chances de réussir votre histoire avec quelqu’un de plus petit ou plus vieux qui vous aime, qu’avec quelqu’un de votre âge et de votre taille mais qui ne sait pas ce qu’il veut…

C’est beau un couple qui s’aime….

A tous, je vous invite à reconsidérer le regard que nous portons sur les couples hors normes.

J’ai évoqué les hommes plus petits que leurs partenaires et les femmes plus vieilles que leurs partenaires.

Mais cela concerne tout couple différent du modèle standard. Les couples homosexuels par exemple.

Alors, la prochaine fois que vous croiserez un de ces couples, ne vous retournez pas sur eux, ne souriez pas en chuchotant à vos amis.

Dites-vous simplement « c’est beau un couple qui s’aime »…

A vous maintenant…

A vous maintenant… Avez-vous souffert du regard ou du jugement des autres ? Avez-vous des questions ou des demandes de conseils à ce sujet ?

Ou si c’est vous qui vous retournez sur des couples atypiques, aviez-vous sous-estimé l’impact de vos sourires et chuchotements à leur égard ?

Laissez vos remarques/commentaires et je vous répondrai.

Sandrino

13 Commentairs

  1. En train de former un couple interracial avec un homme plus jeune…Africaine/ Breton…
    Le regard des autres est un fardeau…Comme si nos différences propres ne nous suffisent pas…Jusqu’au bout mon chou….Rien ni personne ne me va gâcher notre bonheur…

  2. Bonjour Sandrino,
    Votre article est vraiment très beau et juste.
    Je retiens une phrase : « Vous avez plus de chances de réussir votre histoire avec quelqu’un de plus petit ou plus vieux qui vous aime, qu’avec quelqu’un de votre âge et de votre taille mais qui ne sait pas ce qu’il veut… ».
    Moi qui suis gay je sors toujours avec des hommes + jeunes que moi et j’en souffre parfois c’est vrai. Car le partenaire ne se projette pas forcément dans l’avenir. Mais j’assume et je croque ces moments partagés, beaux, sensibles. Une histoire dure longtemps ou pas, mais c’est une histoire, des moments de vie qui ne s’effacent pas !
    J’ai une proposition d’article ou de vidéo que vous pourriez peut être réaliser :
    « comment un homme bisexuel (c’est souvent le cas des hommes que je rencontre) peut il s’assumer avec un autre homme pour construire une relation sincère et durable ? »
    Passez un bon dimanche 🙂

    • Bonsoir Rémi,

      merci pour la proposition d’article.

      A vrai dire, c’est un sujet que je ne maitrise pas, je ne connais que des hétéros et des gays (a priori non bisexuels) 🙂

      J’ai donc une question : pourquoi les hommes bisexuels n’assument pas une relation gay ? Est-ce parce qu’ils veulent s’engager dans une histoire officielle avec une femme (pour l’image sociale) tout en continuant à avoir des relations gays avec d’autres hommes ?

      Bonne soirée.

      Sandrino

  3. Bravo de mettre les points sur les « i » comme tu le fais Sandrino!

    Je partage tout à fait ton avis. Je n’ai jamais aimé les étiquettes.

    Un couple qui s’aime, c’est quelque chose de grandiose. Peu importe les différences.

    Merci de nous inspirer 😉

  4. Lorsque je vois un couple homosexuel s’embrasser, je ne peux pas m’empêcher de sourire et de les regarder, mais pas parce que je les juge : simplement parce que je les trouve beaux. Je trouve beaux le fait qu’ils acceptent de montrer leurs sentiments au grand jour, je trouve beau qu’ils s’acceptent tels qu’ils sont, je trouve beau la tendresse entre eux. L’amour, c’est beau! J’essaye de rester discrète pour ne pas que mon regard soit mal perçu. Je ne crois pas avoir déjà vexé quelqu’un involontairement…

    • Bonjour Lydia,
      En effet, il y a deux types de sourire :
      – le sourire bienveillant : il est généralement bien perçu
      – le sourire accompagné de paroles ou chuchotements à une autre personne qui vous accompagne : il est généralement perçu comme un jugement
      Merci et à bientôt.
      Sandrino

  5. Bonjour,
    Merci pour cet article qui me remonte le moral.
    Je vis exactement ce que vous décrivez.
    Je suis en couple depuis 10 mois avec une femme qui a 10 ans de plus que moi et deux enfants. J’ai 32 ans et je vis mal le regard des autres, j’ai peur de la présenter à mes parents (qui ont 10 ans de plus qu’elle).
    Elle de son coté vit mal d’être « cachée », et m’a mis un ultimatum pour faire avancer les choses. Soit j’assume soit on arrête!
    Et enfin, le gros du problème est que je souhaite avoir des enfants, mais voila elle a 42 ans, je sais que c’est possible mais il ne faut pas « traîner ». Et nous ne vivons pas ensemble.
    Moi je suis du style à ne pas vouloir être pressé. Je vis à la cool.
    Mais la, la situation fait qu’il faut que je prenne une décision, J’ai l’impression d’être à un carrefour de ma vie, je me suis déjà planté avec une ex et j’ai pas envie de recommencer.
    J’ai pas envie de la quitté car je l’aime, elle est magnifique et je sais que nous faisons un beau couple, elle à un coté posé qui me complète bien (surement l’expérience)
    Mais je suis rattrapé par toutes ces questions et du quand dira -t-on.
    J’ai peur quand je me projette avec elle, je me dis que dans 8 ans elle aura 50 ans.
    Je pose tellement le pour et le contre que je suis perdu et bien sur notre couple en pâti. Heureusement que nous arrivons à en discuter.
    Merci pour cet article rassurant.
    bonne soirée.

    • Bonjour Mick,
      la seule question importante sur laquelle vous devez vous positionner rapidement est celle d’avoir un enfant. Car si au final, vous pensez pouvoir vous en passer, rien ne vous empêche de vivre votre histoire.
      Elle a raison de vous mettre un peu la pression car vous devez faire un choix. Et ce n’est jamais agréable pour quelqu’un de ne pas être assumée par son partenaire. Donc, si vous décidez de ne pas avoir d’enfants, assumez la relation et présentez la à votre famille. Mais ne restez pas dans une situation d’entre-deux car si vous ne savez pas ce que vous voulez, elle finira par se lasser.
      Vous dites que dans 8 ans, elle aura 50 ans mais vous en aurez 40. Vous vieillirez ensemble et 10 ans, ce n’est pas important, tant que vos rythmes de vie sont les mêmes. Ex : si vous aimez sortir en boite ou en soirée mais qu’elle n’aime pas ça, vous allez creuser un fossé dans votre relation. Donc, ce n’est pas une simple question d’âge, c’est une question d’habitudes de vie.
      Mais ne restez pas avec elle parce qu’elle est « magnifique ». Restez avec elle parce que vous l’aimez et que vous savez que vous serez heureux ensemble sur le long terme. Réfléchissez bien en faisant un travail d’introspection pour savoir ce que vous souhaitez et surtout si c’est la bonne personne pour vous.
      Sandrino

  6. Bonjour Sandrino,
    Merci pour tous ces conseils et pour cette analyse parfaite par rapport aux différences.
    Vous avez raison de préciser de se poser la bonne question à savoir si c’est aimer ou être avec une personne parce qu’elle est magnifique ! et puis cette projection par rapport à l’âge !!!! On le sait avant de commencer une histoire et c’est avant qu’il faut se poser la question, je vous dis cela parce que je l’ai vécu dernièrement puisque j’étais en relation avec un homme qui avait 23 ans de moins que moi, j’avais l’impression qu’il avait honte d’être avec moi malgré que lui faisait plus vieux et moins 10 ans de moins !!! mais les sentiments étaient tout simplement de mon côté et lui pas je pense ! mais dans ce cas il faut être honnête et savoir couper à tant pour ne pas faire souffrir le partenaire ou tout simplement ne rien commencer. Je vais vous écrire une phrase que j’avais envoyé à cet homme pour qui mes sentiments étaient forts  » si tu vois une femme qui te plait et que tu n’es pas prêt à lui apporter de la valeur à sa vie, admire la de loin, merci de ne pas interrompre son parcours » à méditer !
    Bonne journée.
    Marie

    • Bonjour Marie,
      merci pour votre témoignage et cette phrase qui pourra être utile aux lecteurs de cet article.
      A bientôt.
      Sandrino

  7. Bonjour Sandrino et merci beaucoup pour cette video .
    J’aime beaucoup regarder vos vidéos sur YouTube car elles m’inspirent et me réconfortent beaucoup.
    Je voudrais avoir un avis sur la relation que je vis actuellement s’il vous plaît j’ai 24 ans et lui en a 40 (3 enfants), cela fait2 ans nous deux et au début ce n’était rien de sérieux mais cela a évolué avec le temps . Le problème est comme cité précédemment qu’il ne veut plus d’enfants ,moi j’en veux et je ne peux pas dire que je renoncerai à cela pour être avec lui. Selon lui c’est le problème majeur qui fait en sorte que nous ne pouvons pas être ensemble officiellement . Ajoute à cela le fait qu’il ne m’ait jamais présenter ni à sa famille ni à ses enfants (ce qui pour moi n’est pas très dramatique) mais bon, jai un peu l’impression de ramer car àu finish je veux vraiment être avec lui et je l’aime vraiment mais des fois j’ai l’impression deja qu’il a peur du regard d’autrui (je suis Etudiante ,noire, jeune etc…) et lui le contraire de moi … bref en ce moment j’ai besoin d’être posée avec quelqu’un et je veux que ce soit avec lui mais je ne sais pas si ça vaut le coup de l’attendre en espérant qu’il change d’avis

    • Bonjour Lydie,

      vous voulez des enfant et lui, en a déjà 3 enfants et n’en veut plus. Quel que soient vos sentiments, vos objectifs de vie sont différents et incompatibles.

      Je l’indiquais dans un précédent article : ne choisissez pas la personne qui ne vous convient pas en pensant qu’il changera.

      Donc, vous avez un choix à faire :
      – abandonner l’idée d’un enfant et continuer votre relation
      – garder l’idée d’un enfant et arrêter la relation

      Il pourrait revenir sur son choix mais la probabilité est quasi nulle étant donné son contexte. Je vous conseille donc de faire un choix plutôt que de continuer dans cette voie sans issue.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here