Rares sont les relations où l’on ne doute pas à un moment ou un autre. On ne sent pas totalement heureux ou accompli. Notre partenaire n’est pas exactement comme on souhaiterait.

Ou bien nous sommes dans une relation à distance où l’on se pose de nombreuses questions.

Comment aborder ces doutes ?

Doit-on donner sa chance à la relation ou doit-on rompre la relation et le quitter ?

note : cet article est écrit au masculin mais s’adresse également aux femmes.

Pourquoi le quitter : êtes-vous heureux ?

La première question que vous devez vous poser est la suivante « Suis-je heureux ? ».

Quels que soient vos sentiments et la situation, c’est cette question que vous devez vous poser en premier.

Vous êtes importants, vous devez en prendre conscience. Et si votre bonheur passe par une rupture alors vous devez prendre cette décision.

Bien entendu, ce n’est pas aussi simple que cela. Vous pouviez être heureux au début de votre relation, malheureux au présent et de nouveau heureux dans un futur proche.

Il y a généralement des hauts et des bas dans une relation. Vous ne devez pas tout arrêter à la moindre difficulté. Mais vous pouvez facilement estimer si cette situation est exceptionnelle ou récurrente.

Problèmes de couple liés au contexte

Dans certains cas, il est difficile de prendre une décision car la source de votre mal-être n’est pas liée à un comportement de votre partenaire mais plutôt  à une conjoncture défavorable.

Exemple : vous êtes étudiants, avec peu ou pas de revenus. Vous vivez éloignés l’un de l’autre. Vous êtes malheureux de cette situation.

Ce n’est pas la faute de votre partenaire mais vous en souffrez. Il est difficile de quitter quelqu’un que l’on aime et que l’on apprécie pour un problème de distance.

Pourtant, les relations à distance finissent souvent en rupture. Est-ce un simple problème de force des sentiments ?

Ou est-ce que la souffrance provoquée par la distance est venu grignoter peu à peu les sentiments dans la relation ?

Une situation d’éloignement qui pourrait être tolérée par une personne ne le sera pas par une autre. Nous sommes tous différents.

Nous avons chacun nos valeurs, nos perceptions, nos envies, nos seuils de tolérance. La même situation n’aboutira donc pas sur la même décision selon les partenaires.

Cette problématique de la relation à distance est un exemple parmi tant d’autres provoquant une insatisfaction.

Si vous êtes dans une relation où la cause de l’insatisfaction n’est pas liée au contexte, alors cette cause est liée à vous, votre partenaire et au couple que vous formez.

Les questions à se poser pour continuer ou arrêter la relation

Il y a insatisfaction et vous devrez prendre une décision concernant le futur de votre relation.

Et pour prendre cette décision, il vous faut aller chercher au fond de vous-même la solution à votre dilemme. Pour cela, il faut vous poser les questions suivantes :

  • Avez-vous déjà été heureux avec votre partenaire ou pas ?
  • Si tout se passait bien au début, qu’est-ce qui a provoqué ce changement ?
  • Est-ce de votre fait ou du sien ?
  • Est-ce qu’il vous a trompé et que vous n’avez plus confiance en lui ? Si c’est le cas, êtes-vous capable de lui faire à nouveau confiance ?
  • Si c’est de votre fait, est-ce que vous êtes prêts à être plus tolérant sur ce qui vous pose problème ?
  • Si c’est du sien, pensez-vous qu’il changera ou pas ?
  • Pensez-vous que que cette situation est temporaire ou bien que vous ne serez jamais plus heureux avec ce partenaire ?
  • Est-ce la bonne personne pour vous (Lire l’article comment savoir si c’est le bon) ?
  • Est-ce que vous l’aimez sans être amoureux ?
  • Lui avez-vous parlé de vos doutes sur votre relation ? Qu’en pense –t- il ?
  • Avez-vous des problèmes personnels à régler ? Est-ce que le fait d’être seul(e) vous aiderait à mieux les régler ?
  • Est-ce que vous restez avec votre partenaire simplement pour ne pas vous retrouver seul(e) ?
  • Qu’en disent vos meilleurs amis ?

Concernant les conseils de vos amis, ils sont à prendre avec précaution car ils n’ont pas les mêmes attentes et envies que vous mais aussi car il faut vivre une relation dans son intimité quotidienne pour réellement comprendre cette relation.

Je sais, cela fait beaucoup de questions mais il faut vous les poser et échanger avec votre partenaire pour trouver une solution ensemble.

Je vous conseille de répondre à ces questions par écrit car il est plus facile et productif d’écrire que de réfléchir. Par ailleurs, le fait de relire vos notes permettra de mieux comprendre la situation et prendre la bonne décision pour vous et votre couple.

Bien entendu, si vous n’avez pas parlé de vos doutes à votre partenaire, ne laissez pas vos notes visibles dans l’appartement car s’il l’apprend par hasard sans que vous ayez évoqué vos doutes avec lui, il se sentira blessé et vous irez droit vers une rupture.

Vous avez répondu à toutes les questions ? En voici une petite dernière : avez-vous été honnête envers vous mêmes en répondant à ces questions ?

Si ce n’est pas le cas, faites à nouveau l’exercice.

Se poser les bonnes questions pour mieux décider

En vous posant les bonnes questions et en cherchant les réponses au plus profond de vous, vous arriverez à mieux appréhender la problématique et vous saurez ce que vous devez faire.

N’oubliez pas que si vous n’êtes pas heureux, ce n’est pas forcément lié à lui mais à vos attentes et besoins qu’il ne peut pas combler. Votre couple n’est peut être pas fait pour durer.

Vous seul savez ce qui est le mieux pour vous et pour votre bien être. Vos amis ne peuvent pas décider pour vous.

Mais je vais néanmoins vous donner mon avis : si vous n’êtes pas heureux et que vous pensez que la situation n’évoluera pas, alors il est préférable d’arrêter la relation et de le quitter.

Parfois, la rupture est salutaire car elle amène l’autre partenaire à réagir et à vouloir recommencer la relation sur les bonnes bases. Bien entendu, tout dépend de votre manière de communiquer la rupture.

Lors d’une rupture, vous aurez tout à perdre si vous rompez dans l’agressivité et les reproches.

Vous n’êtes pas heureux dans la relation ? Partez en expliquant pourquoi vous le faites, mais ne rabaissez pas votre partenaire, ne lui jetez pas au visage les émotions négatives que vous avez en vous. Cela ne vous amènera rien, hormis un sentiment négatif et une amertume post-rupture.

Vous le quittez pour être heureux, pas pour lui faire du mal, et ce, même s’il vous en a fait.

Si vous avez peur de vous retrouver seul(e), je vous recommande l’article sur la peur de la rupture.

Si vous pensez le quitter, vous pourriez être intéressé par l’article : dire la vérité ou trouver une excuse ?

Et si vous l’avez quitté mais n’arrivez pas à l’oublier, vous pourriez lire l’article : comment oublier son ex.

N’hésitez pas à donner votre avis ci-dessous. Merci.

Sandrino

37 Commentairs

  1. Bonjour,
    De tous les articles que j’ai pu lire, celui ci et de loin le plus pertinent et le plus clair. Merci pour cette tournure qui ne sont ni moralisatrices ni directives mais justes exactes.

  2. Merci pour votre site. Il est plein de bons conseils.
    Je vis actuellement une relation difficile mais n’est pas du tout envie d’arrêter.
    J’essaye de suivre vos conseils.
    Difficile de prendre une décision lorsqu’on se sent être une option. Passer après le travail et les enfants (famille recomposée) c’est difficile à accepter.

    • Bonjour Floralys,
      Il est difficile de passer avant les enfants d’un nouveau conjoint. Si vous passez également après son travail, c’est encore plus difficile.
      Mais la vie est faite de choix. La question à vous poser est celle-ci : est-ce que je reste parce que je suis heureuse ou est-ce que je reste par peur d’être seule ?
      Personnellement, je suis toujours resté par envie et je ne suis jamais resté par peur. J’essaie de transmettre cette philosophie à travers mon blog.
      Sandrino

  3. Bonjour,

    Voilà 1 an et demi que je sors avec un homme dont je suis tombée très amoureuse…(j’ai 49 ans et lui 45).
    Il était en couple depuis 20 ans avec une femme du genre perverse narcissique. Il L’a quitté il y a un an et depuis vit chez sa mère.
    C’est quelqu’un qui a beaucoup souffert d’emprise psychologique ainsi que violences physiques.
    Depuis le début de notre histoire, il me demande de l’attendre, qu’il allait la quitter mais sans savoir quand et comment, sachant qu’outre la difficulté de cette emprise psychologique, il y a une entreprise en commun ainsi qu’un enfant ado.
    Ce cap a donc enfin été franchi…
    Un an plus tard, cette femme est toujours omni présente. Toujours des menaces pour l’entreprise, l’enfant pris en otage etc.
    Par conséquent, monsieur est toujours aux ordres de madame. Il faut lui faire ses courses, l’amener à droite à gauche, finir les travaux de la maison, etc..
    Il est toujours pisté et géolocalisé, culpabilisé et traité comme un chien.
    C’est un homme qui pourtant a beaucoup de caractère, tenace, rancunier et qui ne se laisse pas marcher dessus dans son travail et dans ses relations amicales, mais avec cette femme il se comporte comme un petit garçon qui a fait pipi dans sa culotte (pardon pour l’expression).
    C’est également un homme d’honneur, qui a un grand sens moral et des valeurs.
    Notre relation est donc compliquée. Il faut toujours se cacher, je ne connais ni sa famille ni ses amis. Nous avons pu faire, à force, quelques sorties chez MES amis, avec qui il s’entend très bien et tout le monde l’adore..
    Il connais mes enfants, et s’adorent les uns les autres !! Il aime passer du temps avec nous.
    Il me dit qu’il m’aime, qu’il tient à moi et qu’il ne veut pas me perdre. Que ça ira mieux après lorsqu’il aura solutionné la séparation pour son entreprise…
    Ceci étant, nous nous voyons le vendredi et le samedi soir, et de temps en temps la semaine lorsqu’il travaille dans le coin.
    Il ne dors jamais avec moi, enfin, c’est arrivé peut être 6 fois !
    Sujet toujours délicat à aborder car il se braque de suite, a l’impression que je lui met la pression, et boude !!
    Je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette situation qui me ronge au quotidien. Je suis persuadée que c’est un homme bien, et c’est la première fois que je ressens cette envie de vieillir avec quelqu’un.
    Sauf que je suis à bout, de ne pas savoir quand ou bien SI cela va évoluer. Je sais que c’est difficile de sortir d’une telle emprise, pour y être passée moi même.
    D’un côté je veux attendre parce qu’il en vaut la peine, et de l’autre je me dis que le temps passe et que je mérite autre chose !
    J’ai fait une depression, je vais mieux maintenant mais tout cela me gâche la vie. Je n’ai plus gout à rien, et j’attends…C’est pittoyable !
    Je n’arrive pas à le quitter, pourtant parfois je voudrais me libérer de tout ça !

    Trouvez vous son comportement normal ? Dois je encore l’attendre ? Je suis perdue.

    Merci de votre réponse

    • Bonjour Maureen,
      Vous n’êtes pas heureuse dans cette situation. Cette relation, comme elle est actuellement, vous gâche la vie.
      Je vous recommande donc de rompre pour vous préserver.
      La rupture ne signifie pas la fin définitive de votre histoire mais elle va d’une part vous aider à vous sentir mieux, et d’autre part, elle le fera bouger. Car s’il ne se bouge pas, il saura qu’il peut vous perdre.
      Vous devez donc voir la situation dans un sens inverse : ce n’est pas vous qui le perdrez mais lui qui risque de vous perdre s’il continue à rester dans son schéma avec sa femme.
      Bien entendu, si vous rompez, ne lui dites pas sous forme de chantage ou en lui reprochant des choses. Dites-lui tout simplement que vous ne pouvez plus supporter cette situation comme elle est et que vous préférez rompre car vous n’êtes pas heureuse malgré vos sentiments pour lui.
      La balle sera alors dans son camp.
      Car une chose est certaine : si vous restez dans ce schéma, la situation n’évoluera pas.
      Sandrino

  4. Bonjour Sandrino,

    J’ai bientôt 28 ans et mon copain bientôt 42 ans.. Au début quand il est venu vers moi, son age me faisait douter, donc j’ai accepté de le voir pendant 2 mois que pour du sexe et éventuellement pour des petites sorties. Cela nous convenait sur le coup. Mais de mon côté, l’apprécient beaucoup et aimant les instants passés avec lui, j’ai développé des sentiments..
    Avant de se mettre réellement ensemble, je lui ai fait par de mes doutes en disant vouloir prendre du recul pour réfléchir a ce que je souhaitais réellement avec lui (meme en ayant des sentiments cetait par rapport a son age). J’ai tenu 1-2 jours et j’ai eu comme un déclic et l’on s’est mis ensemble officiellement il y a 4 mois.
    Le passé de mon chéri : Divorcée il y a 7 ans (cela faisait 10 ans qu’ils etaient ensemble), a ce moment, leur enfant n’avait que 2 ans. Cela est venu d’elle, il me semble qu’elle a rencontré un autre homme. Donc en 7 ans, mon chéri a rencontré 3 filles, cela na jamais dépassé les 6 mois et n’a pas reussi a retomber amoureux. Pensez vous qu’il a idealiser sa relation avec son ex ou nous compare avec elle?
    N’ayant pas du tout confiance en moi, jai voulu savoir ce qu’il ressentait vraiment pour moi (car il est très pudique et non demonstratif) il m’a repondu : «amour est un grand mot, mais je t’aime beaucoup et suis bien avec toi. Il me faut plus de temps pour retomber amoureux. »
    Je ne sais pas ce qui m’a pris, mon manque de confiance doit grandement y jouer. Je lui ai dit que s’il n’était pas amoureux de moi à 4 mois, cela serait impossible que ca vienne plus tard. J’ai été piqué, surtout que je sais que je ne peux le forcer a m’aimer, cela est impossible. J’ai donc voulu partir, le quitter, je me sentais tellement mal car pas amoureuse certe (encore) mais il est doux, prévenant, gentleman, mignon.. je me suis dit «je vais le regretter c’est sur..» donc en.fin de compte nous sommes toujours ensemble.. je suis assez dependante affective, et c’est vrai que ca me change de mes anciennes relations ou c’étaient intense dès le début, on va dire que cela est une relation «mature» mais je n’en ai pas l habitude a vrai et ca me déroute. Jai eu l’habitude que mes exs tombent amoureux de moi rapidement.. donc voilà. Il n y a pas de réels questions sur le sujet mais juste un petit avis sur ce que je vis avec cette homme en ce moment me ferait du bien.. car j’avoue que meme si je suis retourné avec, jai plusieurs peurs comme : me.donner et qu’il me.quitte pou x ou y raison plus tard, qu’il n’arrivera jamais a tomber amoureux de moi (car je me dis que son ex femme etait surement mieux plus belle plus tout..) voilà.

    Merci beaucoup ??
    Ps : je souhaitais mettre ce commentaire ailleurs (peut on aimer sans etre amoureux), mais les commentaires etaient fermé.

    • Bonjour Lola,

      Tout d’abord, c’est une énorme erreur de te comparer à son ex. Je sais que tu ne le fais pas exprès mais tu dois absolument te l’interdire car cela te fait souffrir et ça ne sert à rien.

      Il a souffert de sa précédente histoire et il lui faut du temps pour retomber amoureux. Rien d’anormal. Ce n’est pas parce qu’il te compare avec son ex. Alors pourquoi te torturer l’esprit avec ce type de choses ?

      Ensuite, pourquoi lui reprocher de ne pas tomber amoureux de toi au bout de 4 mois alors que tu ne l’étais pas de lui…. ?

      Et dernière chose : comme tu pourras le lire dans les autres témoignages sur le site : tu n’as aucune chance de prévoir l’avenir d’une relation. On peut très bien vivre l’amour pendant 20 ans avec quelqu’un et se faire quitter.

      Donc…. ne te pose pas la question. Si tu es heureuse au quotidien avec lui et qu’il l’est avec toi, profite de cette relation au présent. Je pense que le meilleur moyen pour qu’il tombe amoureux de toi est justement d’arrêter de te poser des questions.

      Car quand on se pose des questions, cela se ressent dans la relation, on n’est plus naturel et on passe de moins bons moments. Donc, tes questionnements l’éloignent de toi. C’est le principe des prophéties qui s’auto-réalisent.

      Profite et arrête de te poser des questions. Quand tu seras avec lui depuis 1 an, tu pourras refaire le point sur ta relation.

      J’espère que cela t’aidera.

      Sandrino

  5. Bonjour Sandrino

    Je vous remercie de votre réponse, qui ne fait que conforter ce que je pense depuis des mois….Sauf que c’est difficile…
    Mais je vais me « remuer », je n’ai plus d’autre choix !!!
    Encore merci et bravo pour votre site.

  6. Bonjour Sandrino,
    Tout d’abord je vous félicite pour tous vos articles, ils sont très bien écrit et votre vision des choses est très enrichissante et réconfortante.
    Je me permet de partager mon histoire et aimerais beaucoup avoir votre avis car je suis perdue et manque de recul.
    J’ai 29 ans, je suis depuis plus de 15ans avec le même homme qui a lui 32 ans. Il a donc été ma première et unique relation, de son côté il avait connu quelques filles avant moi mais rien de sérieux. Nous habitons ensemble depuis 8 ans et n’avons pas d’enfant, c’était un projet qui se précisait. Il y a un mois, mon conjoint m’a avoué, avec beaucoup de difficultés, être bloqué parce qu’il avait développé des sentiments pour une autre fille depuis 1mois 1/2 environ et que ces derniers étaient réciproques. Ca a été un véritable choc pour moi bien que je l’avais senti distant depuis quelques semaines et l’ai prié de me dire ce qui n’allait pas car j’avais remarqué quelque chose. Il m’a dit qu’il m’aimait toujours autant, qu’il ne comprenait pas et qu’il ne voulait pas me quitter mais se sentait mal d’avoir ces sentiments, nous avons pleuré dans les bras l’un de l’autre et je lui ai demandé de partir le temps de savoir ce qu’il voulait vraiment. Il est revenu vers moi 3 jours après en me disant qu’il ne pouvait vivre sans moi et qu’il avait coupé tout contact avec cette fille en lui expliquant qu’il était désolé mais qu’il n’y aurait rien entre eux. J’ai accepté son retour et très vite j’ai senti que quelque chose n’allait pas, j’étais très mal. 10jours plus tard je suis rentrée dans une colère noire et il m’a avoué continuer à parler avec cette fille et dire qu il n’arrivait pas à l’oublier, elle était revenu vers lui. Je suis alors parti, je l’ai quitté et ne donnait pas signe de vie. J’étais tellement blessée, j’ai estimée que cette fois-ci il avait atteint une limite que je ne pouvais tolérer. J’étais presque apaisée car j’avais pris une décision, je me sentais mieux. Moins d’une semaine après mon départ, il m’a écrit une lettre m’expliquant qu’il m’aimait plus que tout et qu’il ne pouvait et ne voulait vivre sans moi. Qu’il se sentait mal car il savait que je voulais qu’il soit différent car nous ne faisions pas grand chose ensemble alors que j’étais en grande demande (il est atteint d’obésité depuis que je le connais) et que c’est la raison qui l’aurait poussé à se tourner vers quelqu’un d’autre mais que c’etait idiot. Il m’a dit vouloir se prendre en main pour pouvoir profiter de tous ces moments avec moi et tout faire pour me faire oublier cette période. J’ai pris quelques jours pour bien réfléchir et ai décidé de revenir vers lui, je suis rentrée il y a 5jours. Depuis je suis très mal, j’ai des crises d’angoisse, ne dors plus, un médecin m’a prescrit des anxiolytiques, c’est une première pour moi. Je l’aime mais je ne sais pas ce qui me fait tant souffrir, je pense que je ne digère pas qu’il ai pu avoir des sentiments pour quelqu’un d’autre. Peut-être est-ce autre chose. Nous nous connaissons depuis toujours et nous sommes toujours énormément aimés. Je suis perdue, je ne comprends pas pourquoi je suis aussi mal et si je dois partir, j’ai peur de le regretter. Je vous remercie déjà de m’avoir lu.
    Et encore félicitations pour votre site.
    Stéphanie

    • Bonjour Stéphanie,

      les anxiolytiques vous aideront mais ne résoudront pas votre problème. Vous devriez donc vous attaquer à la source de votre réaction.

      Il serait sans doute utile de consulter un psychologue afin qu’il vous permette d’identifier ou vérifier la cause de vos crises d’angoisse.

      Si vous ne le souhaitez pas (pour des raisons financières par exemple), prenez un cahier et un stylo et écrivez ce que vous pensez et ce que vous ressentez afin de faire sortir ce qui provoque ce mal-être. Faites le par écrit, c’est beaucoup plus efficace qu’y penser.

      Effectivement, il y a de grandes chances que ce soit lié à votre histoire qui est remise en question et où vous avez sans doute peur de ne plus avoir confiance en lui. Un sentiment d’insécurité par exemple, qui vous angoisserait.

      Faites ce travail d’introspection et choisissez soit de :
      – accepter qu’il ait pu être attiré par quelqu’un d’autre (après tout, cela peut arriver à tout le monde et vous pourriez relativiser. Personnellement, je pense que vous avez été dans une relation longue et que sa relation était plus de l’ordre de l’envie sexuelle que de l’amour)
      – rompre pour vous sentir mieux et ne plus être dans l’incertitude et le stress

      Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas rester dans cette situation d’entre deux.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  7. Bonjour Sandrino,

    Tout d’abord, un grand merci pour tous vos articles et autres vidéos, qui sont fondatrices pour avoir une vision plus claire des relations humaines.

    Je souhaitais vous faire part de mes doutes quant à l’avenir de ma relation… Effectivement j’ai tenté de répondre aux questions fournies mais l’issue du raisonnement reste sans réponse concrète.

    J’ai 21 ans, et mon copain 28 ans. Cela fait 6 mois que nous sommes ensemble. Tout se passe très bien, et pour répondre aux questions, je suis heureuse à ses côtés, et je pense que lui l’est également.
    Nous avons une « dead line » qui est cet été : en effet je pars 2 mois aux États-Unis, mais plus problématique encore, lui a fini ces études et en septembre il va retourner dans son pays d’origine pour y travailler.

    En somme, nous sommes dans le schéma de problèmes liés au contexte.

    Je suis tiraillée entre
    -Commencer une relation à distance, en sachant qu’il a 28 ans, je serai toujours étudiante et lui commencera sa vie active… Peut-etre commencera t-il à penser stabilité familiale, enfants…etc ?
    -Que nous rompions dès maintenant, avec des regrets certes, mais en ayant une rupture « sereine » à l’image de notre relation ; quitte à ce que l’on se retrouve dans le futur si nous parvenons pas à nous oublier.

    Quelle serait la situation la plus saine, stabilisante à long terme ? Même si à court terme la décision est douloureuse.

    Merci de bien vouloir m’éclaircir quant à ma problématique.

    Victoria

    • Bonjour Victoria,

      Vous anticipez des problèmes, ce qui est utile mais vous nous ne devriez pas anticiper ce qu’il souhaitera lors de sa rentrée en vie active (stabilité, enfants, etc…). S’il a envie d’être avec vous, ce n’est pas ce qui le poussera à rompre. Ce qui fait rompre les couples à distance, c’est le manque de contacts physiques (calins et sexe) et les rencontres casuelles.

      Je vous conseille d’avoir une conversation avec lui afin de savoir ce qu’il pense de votre futur. Il se pose probablement des questions aussi et il est préférable que vous ayez une réflexion commune et partagée de ce futur. Ne lui dites pas que vous aves des doutes. Demandez-lui comment il voit la suite de votre relation à partir du moment où il rentrera dans son pays. A-t-il envie de continuer la relation ? Comment la voit-il ?

      Ce sera beaucoup plus simple que d’intérioriser ce moment qui peut vous stresser.

      Sandrino

  8. Bonjour,
    J’ai 34 ans et cela fait 2 ans que je sors avec mon copain qui a 29 ans. Nous avons déjà fait 3 breaks (1 soirée, 2 semaines puis 3 semaines). A chaque fois, c’est lui qui revient vers moi pour qu’on se remettent ensemble. Il ne m’a toujours pas présenté ses parents. Il m’a dit qu’il ne présenterait une fille à ses parents que s’il était sûr que ce soit la bonne. Il me répète qu’il va bientôt me présenter ses parents quand ce sera le bon moment. Il vit toujours chez ses parents (son père est algérien et sa mère française) et ne veut pas s’installer chez moi. Mon projet est de m’installer avec quelqu’un mais je n’en peux plus de l’attendre. Je suis perdue, que dois-je faire ? Arrêter cette relation ? Ou l’attendre encore ? Merci.

    • Bonjour Laetitia,
      Cela fait 2 ans que vous êtes ensemble et il devrait savoir si vous êtes la bonne personne pour lui. La question est donc : pourquoi a-t-il des doutes ? Posez lui la question tout simplement et voyez si vous pouvez faire que ces doutes disparaissent.
      Si ce n’est pas le cas, il serait préférable pour vous d’arrêter la relation pour arrêter de perdre du temps et trouver la bonne personne pour vous. Je vous conseille la lecture de l’article : comment savoir si c’est le bon ? et également celui-ci : il ne sait pas ce qu’il veut, rompez.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  9. Bonjour sandrino
    Jai 56 et mon ami 59 ans…chef d entreprise avec 4 enfts grds mais dont il est « dependant affectif »
    .
    Il vient de perdre sa mere qui etait tout pour lui donc une semaine que je nai plus de nouvelles de lui.

    Comment le faire reagir car frequentes disputes a cause de ses enfts quil a sans cesse besoin de voir les wends.
    Notre relation s’est degradée…

    Comment lui faire comprendre que la tolerance ne doit pas etre que de mon coté il n entend rien.

    Autre chose il doit se decider a prendre sa retraite avt fin juillet dixit son entreprise qui lui propose…

    Donc pb de dependance a ses enfts qui son grands…
    Un travail tres prenant…
    Est engagé politiquement
    Est sur occupé!
    Mais le neant aporoche avec sa mere qui vient de mourir et une retraite qui approche.
    Je me sent delaissé depuis pkusieurs mois.
    Donc actuellement on ne se voit pas.
    Quoi faire?

    • Bonjour Fleur,

      J’ai deux remarques :
      1) Vous ne pourrez pas le changer et le couper de ses enfants s’il a besoin d’être avec eux. C’est à lui de faire ce choix, pas à vous de le forcer à moins voir ses enfants. Soit vous l’acceptez comme il est, soit il est préférable de rompre.
      2) Il vient de perdre sa mère. Je ne pense pas que ce soit un bon moment pour lui mettre la pression concernant votre relation.

      Mon constat, c’est que vous attendez donc trop de choses de lui, et qu’il ne vous donnera pas ce que vous attendez. Et les circonstances actuelles sont très défavorables pour votre couple. D’autant plus s’il s’enferme sur lui et ne daigne pas vous répondre.

      En conclusion, cet homme ne vous rend pas heureuse. Vous feriez probablement mieux de rompre, avec respect, et sans reproches.

      Sandrino

  10. Bonjour sandrino
    Jai compris que je dois accepter ses enfants avec plus de tolerance.
    Il a décidé de prendre sa retraite ça y’est.
    Mais le deuil de sa mère est pas facile à gérer jesp avec le temps il va se sentir mieux.
    Refaire sa vie avec un homme de 60 ans c edt savoir relativiser ne pas tout attendre de l’autre et faire avec le passé qui est là et avec lequel on doit s adapter.
    Merci

  11. Bonjour Sandrino
    Un jour je suis tombée follement amoureuse d’un homme ..je lui ai avoué mon amour..ce dernier ,fou de jalousie a été le voir , l’a insulté , il m’a mis un traceur ds ma voiture , m’a accusé d’adultère ,alors ..j’ai décidé de divorcer , je suis partie pour me libérer de ces années d’étouffement ..l’homme que j’avais aimé ,m’avait toujours soutenu moralement , il me disait qu’il m’adorait lui aussi , mais qu’il n’était pas prêt à s’engager , car il avait souffert , la femme qu’il aimait l’avait trahi ya longtemps et depuis il en est traumatisé , mais ne s’est jamais marié ni eu un enfant ..j’ai pensé qu’on allait refaire notre vie sauf , que moi , je le reconnais ,j’ai un sale caractère parfois , il me trouvait trop difficile à gérer ,mais il m’adorait ..
    Quand on se voyait , il avait des sentiments très forts , voire une passion (sans jamais eu des relations .) mais je sentais qu’il était bloqué et avait peur quand je le touchais !! alors qu’il me disait qu’il avait envie de moi !!mais qu’il n’était pas prêt !!
    Depuis notre dernière rencontre qui datait de 4 mois il me disait que j’étais trop belle , il m’embrassait la main avec passion ,on avait parlé , rigolé ..et puis des circonstances ont surgies ,des problèmes professionnels , auquel on ne partageait pas le même avis ..j’ai suivi ma stratégie qui n’était point la sienne ..
    Depuis 4 mois , je ne l’ai plus revu , il ne me répond plus, ne vient plus me voir , il avait disparu ,plus de trace alors qu’il savait que je l’aimait à la folie !!
    j’ai pleuré, déprimé , je me suis sentie moins que rien , je l’avais relancé ,traité de MPN ,d’égoïste , de sadique ,qu’il voulait se venger de moi
    aucun retour, et je l’aime encore , hier je lui ai envoyé un texto pour lui dire ,qu’il restera le seul ds ma vie , car ,pour moi c fini , je me suis résignée mais j’accepte de vivre fidèle
    Merci Sandrino

  12. Bonjour,
    Je vois que les derniers commentaires datent un peu. Est-il toujours possible d’avoir votre avis ?
    Merci

  13. Bonjour,
    Je suis en couple depuis 10 mois. C’est pour moi la première vrai relation sérieuse. J’ai 27 ans lui 39. C’est une personne merveilleuse. Tout ce que j’attendais chez un homme: doux, très cultivé, bel homme. Mais tout n’est pas parfait. Il peut être très froid, sévère. J’ai toujours tord, m’exprime mal, suis vulgaire, je râle trop (se sont ses mots). Il lève les yeux ou fronce les sourcils quand je parle. Me dit de parler moins fort. Bref je n’ai que des défauts. Quand je lui en parle il réussit à tournée la situation et me fait culpabilisé. Si je pense ça c’est parce que je doute de moi que je suis en colère.
    Il est vrai que j’ai peu de patience, que je doute de moi mais je vois une microkiné et même si j’ai un caractère de cochon je sais reconnaître mes tords et présenter des excuses.
    Comment avoir confiance en soi quand l’homme qu’on aime passe son temps sur le téléphone ou à me faire la leçon. Alors on se dispute puis ça s’arrange et ça recommence.
    Je ne sais pas quoi penser. Il a fait un burn out il y a 2 ans il y a un blocage niveau professionnel. Je me dit que ça vient de là. Mais je ne supporte plus son comportement. Je voudrais tellement qu’il change mais… on ne peut pas changer une personne. Je suis très triste de voir que cette relation ne fonctionne pas.
    Que pensez vous de ma situation ?

    • Bonjour Ariane,
      Cela signifie simplement que ce n’est pas la bonne personne pour vous, du moins à l’heure actuelle.
      Car si votre comportement est lié à votre manque de confiance, vous devriez travailler sur ce point pour éviter certaines situations négatives dans votre couple, dues à votre comportement.
      Donc, vous ne pouvez pas le changer. Mais vous, vous pouvez changer. Et même si cela ne servira pas à votre relation avec cet homme, cela vous sera bénéfique dans toutes vos relations amoureuses mais aussi dans tous les autres domaines de votre vie.
      SAndrino

  14. Bonsoir Sandrino
    Je m’appelle Mathilda
    Je suis avec mon conjoint depuis maintenant 3 ans et demi, il a 30 ans et moi 26. je suis partie en Italie il y a maintenant 1 et demi et je rentre en décembre. Je suis partie juste pour voyager un peu avant d’attaquer la vie active, nous ne vivons pas ensemble.il travail, il vient me voir dans 2 jours et reste 4 jours, on s’appellent tout les soirs pratiquement
    Depuis 1 semaine je me pose quelques questions, j’ai des doutes, je l’aime et je le sais, et je sais que je suis heureuse quand je suis avec lui. Mais la je ne sais pas pourquoi le doute s’installe, et je sais qu’il faut que je lui en parle mais je n’ose pas!
    Pourriez vous me donner quelques conseils merci 😊

    • Bonjour Mathilda,
      Mon conseil avant de lui parler, c’est de comprendre pourquoi vous avez des doutes alors que vous dites que vous l’aimez. Donc, dans un premier temps, identifiez et comprenez la source de vos doutes. Puis selon ce que vous aurez trouvé, parlez-lui en si vous pensez que cela vaut le coup d’être abordé avec lui. Certains doutes sont temporaires et il est parfois préférable de ne pas introduire le doute à son partenaire.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  15. Bonjour,
    Merci pour cet article qui peut aider à y voir un peu plus clair. J’ai 27 ans et je suis en plein questionnement sur mon couple.

    Nous nous sommes rencontrés très peu de temps après une rupture : environ 1 mois. Il s’agissait d’une relation de 3 ans avec des projets d’avenir (maison, enfants…) que mon ex a préféré arrêter. Au début j’ai beaucoup hésité, j’avais conscience que me remettre en couple si rapidement n’étais peut-être pas une bonne idée (je précise que je n’ai plus de sentiments pour mon ex, nous n’étions plus heureux ensemble). Nous avons longuement discuté de mes doutes et il a finalement su me rassurer.

    Nous sommes ensemble depuis 5 mois maintenant, et ces doutes ressurgissent. Je me sens bien avec lui, il m’apaise, il me comprend et il a toutes les qualités que je cherche chez qqn. Mais pour reprendre un de vos articles, j’ai l’impression de l’aimer sans être amoureuse. Je me demande si ce n’était pas trop rapide, je n’arrive pas à me projeter dans l’avenir avec lui, j’ai le sentiment qu’un jour ou l’autre je le quitterais, et du coup j’ai l’impression d’être malhonnête, de lui donner de faux espoirs. Lui me dit qu’il m’aime, que ça fait lgtp qu’il ne s’est plus senti aussi bien avec qqn. Alors je me demande s’il ne faudrait pas arrêter tout de suite.
    Ma meilleure amie me dit que si je suis bien avec lui, alors il faut vivre au jour le jour. Et que je verrais bien si un jour ça ne va plus. Mais à quoi bon vivre une relation si on a le sentiment qu’elle est vouée à l’échec ? N’est-ce pas malhonnête envers lui ? Je déteste l’idée de le faire souffrir, et il souffrira probablement moins maintenant que dans quelques mois/années. Mais en même temps, est-ce la bonne décision ? Est-ce que finalement c’est avec lui que je pourrais être heureuse (après tout j’ai cru que mon ex était « le bon » jusqu’à ce que j’ouvre les yeux après la rupture)…

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    • Bonjour Lisa,
      il n’y a pas de bonne décision car vous ne savez pas comment évolueront les choses. Vous pourriez vivre votre relation au quotidien et vous donner 6 mois de plus ou vous pourriez arrêter pour avoir plus de clarté et de recul sur la situation et vos possibles sentiments cachés.
      L’avantage de la rupture, c’est qu’elle permet d’ouvrir les yeux. S’il ne vous manque pas plus que ça, alors vous saurez à quoi vous en tenir.
      Mais avant d’évoquer une rupture, vous pourriez essayer de comprendre ce qui bloque dans votre histoire. Pourquoi ne vous voyez vous pas à long terme avec lui. Comme d’habitude, je vous recommande de prendre un cahier et un stylo, de trouver un endroit calme où vous serez seule et où personne ne vous dérangera, et de coucher sur papier toutes vos pensées et réflexions sur votre histoire. Ne laissez pas votre partenaire tomber sur vos écrits. Cela vous aidera à mieux comprendre la source de vos doutes. Car il y a toujours une explication. Il faut simplement aller la chercher tout au fond de vous.
      Sandrino

  16. Partie 1

    Bonjour Sandrino,
    J’ai besoin d’un avis extérieur. Avec mon conjoint, nous sommes ensemble depuis 7 ans. J’avais 23 ans à l’époque et lui 33 ans. Quand je l’ai connu, je l’ai vu comme quelqu’un de « cool », qui se faisaient des amis facilement. Un extraverti un peu, alors que moi j’étais plutôt une introverti manquant de confiance en elle. Je n’attendais pas grand-chose d’une relation, surtout d’être avec quelqu’un qui n’était pas seulement un beau parleur, mais qui était là pour moi.
    J’ai parfois eu des doutes sur notre relation, j’ai quand même passé la majeure partie du temps bien dans notre relation, apaisée, en harmonie. J’ai découvert assez vite qu’il était en fait quelqu’un de plutôt timide et discret, mais avec pleins de qualité que j’aime chez un homme: il est gentil, attentionné, il sait écouter, il est doux, chaleureux, j’ai entièrement confiance en lui…
    Mais je retraverse une période de crise en ce moment. A 30 ans je crois que mes envies ont changé, et je réalise aussi que quelque chose me manque. Il prend la vie comme elle vient, et est prêt à vivre sa vie avec moi, mais il n’a pas de désir particulier sur sa vie, il n’a pas beaucoup d’avis/d’envie sur grand-chose, j’ai l’impression de souvent faire la conversation. J’ai été beaucoup comme ça, mais j’ai muri, et commence à avoir des envies particulières sur ma vie, à m’intéresser à beaucoup de chose autours de moi. Et j’ai surtout envie de quelqu’un qui a des rêves communs aux miens, parfois un peu fou, et pas seulement qui est prêt à avoir les mêmes rêves que moi. Suis-je trop idéaliste ?

  17. Partie 2

    Pour rajouter de la complexité à la situation, nous sommes en ce moment à l’étranger pour quelques années (un désir commun !) Mon contrat de travail en France est suspendu pendant ce temps. Je fais pas mal de choses mais je ne travaille pas. Je me demande du coup à quel point cela joue sur la situation. Est-ce que du coup j’attends trop de lui car ma vie n’est pas assez complète ? Je ne suis pas bien sûre.
    Quand je pense à le quitter concrètement, je fonds en larme. Je l’aime, mais il me manque quelque chose. Mais ce manque est peut-être en moi, et aucune relation ne pourra le combler… ? Il me manque tout de même des rêves communs et partagés.
    Merci pour le retour
    Marie

    • Bonjour Marie,

      oui, si vous êtes chez vous sans cadre professionnel, vous êtes amenée à vous poser des questions que vous ne vous poseriez sans doute pas en temps normal.

      Comme vous le décrivez, tout est parfait sauf que vous en voulez plus. Mais vous restez vague. Il est fort probable que votre besoin soit purement personnel.

      Vous parlez de rêves. Ce sont vos rêves, pas les siens. J’ai des rêves qui ne sont pas partagés avec ma copine. Je les mets de côté car je sais à quel point elle est importante pour moi. Si quelqu’un veut vivre tous ses rêves, il est préférable qu’il soit seul ou qu’il change de partenaire régulièrement pour que ses rêves actuels soient en adéquation avec ceux de son partenaire.

      Car il n’y a personne qui sera en phase avec vous et vos rêves toute votre vie si vous changez d’envies et de rêves au fur et à mesure, vous le savez.

      Je ne dis pas que vous devez mettre de côté vos rêves. Mais je pense que vous cherchez au mauvais endroit, c’est à dire dans votre couple, la clé de votre épanouissement et envies personnelles.

      Quel est votre problème exact ? Est-ce le fait que vos rêves personnels sont incompatibles avec votre vie de couple (ce qui est un problème) ? Ou est-ce le fait qu’il n’aie pas forcément les mêmes rêves que vous (ce qui n’est pas forcément un problème) ?

      Et dernière question : qu’est-ce que vous cherchez par l’accomplissement de ces rêves ? Que gagnerez-vous ? Qu’est-ce qui fera que vous serez plus heureuse qu’aujourd’hui ? Et en quoi est-ce lié à votre couple ? Vous devez faire un travail d’introspection poussé en vous posant toutes les questions pour démêler votre problématique.

      Il y a fort à parier que vos rêves soient liés à un manque que vous essayez de combler d’une manière qui n’est pas forcément la plus appropriée. Mais c’est le fruit de vos réflexions qui pourra vous le dire.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  18. J’ai 51 ans divocee. n’ayant eu après qu’1 seule expérience avec 1homme qui m’a quitté à 1 semaine du mariage après 15 mois de relation. Je suis depuis 1mois et demi avec 1 homme (intellectuel) de 57,5 ans depuis 2 mois et demi. il s’est marié tard pendant – de 3 ans , pas d’enfant. j’étais très emballée et me sentait valorisée par l’intérêt qu’il me portait. Mais petit à petit je me rends compte de la rigidité de caractère, tiédeur avec laquelle il se comporte souvent, peu enclin aux discussions sur les sentiments, et surtout sur mes attentes ou les choses qui me bloquent. Pour lui c’est « créer de problèmes ». J’admets qu’il a 1 peu changé, m’a parlé 1 peu de ses intimités et de sa vie passée et fait 1 peu d’effort pour qu’on se voit plus. Souvent de façon pas du tout planifiée et ca ma dérange dans la gestion de mon temps. Je sais qu’il tient à me voir puisqu’à 2 reprises je lui envoie 1 message ou je lui exprime mon malaise de la relation (surtout le 2è sms!), il arrondit les angles et essaie de relativiser les problèmes. Mais ne recule pas d’une once par rapport à mes attentes. Il est honnête et intègre et a 1 forte personnalité, ce qui est important pour moi. Mais l’absence de tendresse dans notre relation, de contacts chaleureux et bienveillants entre 2 rdv (max 2 fois par semaine) me dérangent énormément On passe vite de la tete (discussions intellectuelles) au sexe. Des préliminaires doux Et + rien après l’amour. Pas de marque d’affections intermédiaires ou de gentillesse dans nos rencontres, malgré mes gestes et ma demande. J’ai peur que les affinités et l’attrait qu’on a l’un envers l’autre finissent par s’estomper. Il n’y a pas de complicité qui s’installe entre nous. je ne suis pas vraiment heureuse dans cette relation et je ne vois pas une évolution positive. Je sens un « minimalisme » affectif qui m’érode que je n’ose plus communiquer.

    • Bonjour Amel,
      Visiblement, cet homme ne semble pas avoir de sentiments, tout simplement.
      Et vous semblez avoir des attentes qu’il ne souhaite pas combler.
      Donc, ce n’est sans doute pas la bonne personne pour vous.
      Sandrino

  19. Bonjour

    Cela fait 7 ans que je suis en couple, nous sommes ensemble depuis le lycée. Je l’aime et lui aussi à sa manière. Je l’ai quitté il y a 4 ans penfant 1 mois et demie car il me rabaissait tout le temps. Mais je n’arrivais à vivre sans lui je suis donc revenue et avons essayé de recommencer sur certaines bases. Mais aujourd’hui je craque je n’en peux plus, je l’aime mais son caractère borné et égoïste n’est pas toujours agréable. De plus j’essaie de lui dire ce que je ressens mais il a toujours raison et il me dis que c’est aussi ma faute . Je me pose la question que en effet c’est peut être moi le problème. Pour exemple cette année devait être un moment heureux en famille mais le 24 et 25 ne ce sont pas déroulé comme prévu. Le 24 mes parents et mon conjoints étaient en désaccord sur beaucoup de choses et moi je ne sais pas gérer ces situations alors je me renferme et je pleure. Le 25 nous sommes allés en famille avec mes parents et mon conjoint et je ne tenez plus nerveusement j’ai décidé de quitter la table vers 16h et de rentrer chez moi . Mais mère m’en veut beaucoup je la comprend mais en ce moment j’ai l’impression de faire une dépression . Mon conjoint m’ignore, je suis tout le temps seule pour lui seul le travail compte et ne me soutient dans rien. Je suis perdu et je l aime et surtout je veux pas perdre ma famille. Mais mère en a marre de subir mes humeurs depuis 7 ans. Je suis perdue. Merci d’avance.

    • Bonjour Ana,
      Votre témoignage me laisse penser que votre relation vous épuise et vous diminue. Or, Cela devrait être le contraire. On ne se met pas en couple pour être malheureux, on se met en couple pour vivre de beaux moments. Ce qui n’est pas le cas quand on a un partenaire qui est borné, égoïste et qui nous rabaisse. Donc, pour être heureuse et retrouver la joie et la gaieté dans votre vie, je vous conseille d’arrêter cette relation.
      Vous devez penser à vous et être entouré de personnes qui vous aiment vraiment et qui vous soutiennent, pas avec des personnes qui vous rabaissent.
      Et dernière chose : ne vous renfermez pas sur vous-même et ne culpabilisez pas pour ce que vous avez fait. Voyez votre mère et ouvrez-vous : dites-lui ce que vous ressentez et ce que vous vivez. Ainsi, au lieu de vous en vouloir, elle comprendra votre réaction et vous supportera car elle vous aime.
      Exprimez vos émotions, ne les contenez pas, elles doivent sortir de vous.
      Et faites vous aider de vos meilleurs amis bien sûr.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here