Rares sont les relations où l’on ne doute pas à un moment ou un autre. On ne sent pas totalement heureux ou accompli. Notre partenaire n’est pas exactement comme on souhaiterait.

Ou bien nous sommes dans une relation à distance où l’on se pose de nombreuses questions.

Comment aborder ces doutes ?

Doit-on donner sa chance à la relation ou doit-on rompre la relation et le quitter ?

note : cet article est écrit au masculin mais s’adresse également aux femmes.

Pourquoi le quitter : êtes-vous heureux ?

La première question que vous devez vous poser est la suivante « Suis-je heureux ? ».

Quels que soient vos sentiments et la situation, c’est cette question que vous devez vous poser en premier.

Vous êtes importants, vous devez en prendre conscience. Et si votre bonheur passe par une rupture alors vous devez prendre cette décision.

Bien entendu, ce n’est pas aussi simple que cela. Vous pouviez être heureux au début de votre relation, malheureux au présent et de nouveau heureux dans un futur proche.

Il y a généralement des hauts et des bas dans une relation. Vous ne devez pas tout arrêter à la moindre difficulté. Mais vous pouvez facilement estimer si cette situation est exceptionnelle ou récurrente.

Problèmes de couple liés au contexte

Dans certains cas, il est difficile de prendre une décision car la source de votre mal-être n’est pas liée à un comportement de votre partenaire mais plutôt  à une conjoncture défavorable.

Exemple : vous êtes étudiants, avec peu ou pas de revenus. Vous vivez éloignés l’un de l’autre. Vous êtes malheureux de cette situation.

Ce n’est pas la faute de votre partenaire mais vous en souffrez. Il est difficile de quitter quelqu’un que l’on aime et que l’on apprécie pour un problème de distance.

Pourtant, les relations à distance finissent souvent en rupture. Est-ce un simple problème de force des sentiments ?

Ou est-ce que la souffrance provoquée par la distance est venu grignoter peu à peu les sentiments dans la relation ?

Une situation d’éloignement qui pourrait être tolérée par une personne ne le sera pas par une autre. Nous sommes tous différents.

Nous avons chacun nos valeurs, nos perceptions, nos envies, nos seuils de tolérance. La même situation n’aboutira donc pas sur la même décision selon les partenaires.

Cette problématique de la relation à distance est un exemple parmi tant d’autres provoquant une insatisfaction.

Si vous êtes dans une relation où la cause de l’insatisfaction n’est pas liée au contexte, alors cette cause est liée à vous, votre partenaire et au couple que vous formez.

Les questions à se poser pour continuer ou arrêter la relation

Il y a insatisfaction et vous devrez prendre une décision concernant le futur de votre relation.

Et pour prendre cette décision, il vous faut aller chercher au fond de vous-même la solution à votre dilemme. Pour cela, il faut vous poser les questions suivantes :

  • Avez-vous déjà été heureux avec votre partenaire ou pas ?
  • Si tout se passait bien au début, qu’est-ce qui a provoqué ce changement ?
  • Est-ce de votre fait ou du sien ?
  • Est-ce qu’il vous a trompé et que vous n’avez plus confiance en lui ? Si c’est le cas, êtes-vous capable de lui faire à nouveau confiance ?
  • Si c’est de votre fait, est-ce que vous êtes prêts à être plus tolérant sur ce qui vous pose problème ?
  • Si c’est du sien, pensez-vous qu’il changera ou pas ?
  • Pensez-vous que que cette situation est temporaire ou bien que vous ne serez jamais plus heureux avec ce partenaire ?
  • Est-ce la bonne personne pour vous (Lire l’article comment savoir si c’est le bon) ?
  • Est-ce que vous l’aimez sans être amoureux ?
  • Lui avez-vous parlé de vos doutes sur votre relation ? Qu’en pense –t- il ?
  • Avez-vous des problèmes personnels à régler ? Est-ce que le fait d’être seul(e) vous aiderait à mieux les régler ?
  • Est-ce que vous restez avec votre partenaire simplement pour ne pas vous retrouver seul(e) ?
  • Qu’en disent vos meilleurs amis ?

Concernant les conseils de vos amis, ils sont à prendre avec précaution car ils n’ont pas les mêmes attentes et envies que vous mais aussi car il faut vivre une relation dans son intimité quotidienne pour réellement comprendre cette relation.

Je sais, cela fait beaucoup de questions mais il faut vous les poser et échanger avec votre partenaire pour trouver une solution ensemble.

Je vous conseille de répondre à ces questions par écrit car il est plus facile et productif d’écrire que de réfléchir. Par ailleurs, le fait de relire vos notes permettra de mieux comprendre la situation et prendre la bonne décision pour vous et votre couple.

Bien entendu, si vous n’avez pas parlé de vos doutes à votre partenaire, ne laissez pas vos notes visibles dans l’appartement car s’il l’apprend par hasard sans que vous ayez évoqué vos doutes avec lui, il se sentira blessé et vous irez droit vers une rupture.

Vous avez répondu à toutes les questions ? En voici une petite dernière : avez-vous été honnête envers vous mêmes en répondant à ces questions ?

Si ce n’est pas le cas, faites à nouveau l’exercice.

Se poser les bonnes questions pour mieux décider

En vous posant les bonnes questions et en cherchant les réponses au plus profond de vous, vous arriverez à mieux appréhender la problématique et vous saurez ce que vous devez faire.

N’oubliez pas que si vous n’êtes pas heureux, ce n’est pas forcément lié à lui mais à vos attentes et besoins qu’il ne peut pas combler. Votre couple n’est peut être pas fait pour durer.

Vous seul savez ce qui est le mieux pour vous et pour votre bien être. Vos amis ne peuvent pas décider pour vous.

Mais je vais néanmoins vous donner mon avis : si vous n’êtes pas heureux et que vous pensez que la situation n’évoluera pas, alors il est préférable d’arrêter la relation et de le quitter.

Parfois, la rupture est salutaire car elle amène l’autre partenaire à réagir et à vouloir recommencer la relation sur les bonnes bases. Bien entendu, tout dépend de votre manière de communiquer la rupture.

Lors d’une rupture, vous aurez tout à perdre si vous rompez dans l’agressivité et les reproches.

Vous n’êtes pas heureux dans la relation ? Partez en expliquant pourquoi vous le faites, mais ne rabaissez pas votre partenaire, ne lui jetez pas au visage les émotions négatives que vous avez en vous. Cela ne vous amènera rien, hormis un sentiment négatif et une amertume post-rupture.

Vous le quittez pour être heureux, pas pour lui faire du mal, et ce, même s’il vous en a fait.

Si vous avez peur de vous retrouver seul(e), je vous recommande l’article sur la peur de la rupture.

Si vous pensez le quitter, vous pourriez être intéressé par l’article : dire la vérité ou trouver une excuse ?

Et si vous l’avez quitté mais n’arrivez pas à l’oublier, vous pourriez lire l’article : comment oublier son ex.

N’hésitez pas à donner votre avis ci-dessous. Merci.

Sandrino

110 Commentairs

  1. Bonjour,
    De tous les articles que j’ai pu lire, celui ci et de loin le plus pertinent et le plus clair. Merci pour cette tournure qui ne sont ni moralisatrices ni directives mais justes exactes.

  2. Merci pour votre site. Il est plein de bons conseils.
    Je vis actuellement une relation difficile mais n’est pas du tout envie d’arrêter.
    J’essaye de suivre vos conseils.
    Difficile de prendre une décision lorsqu’on se sent être une option. Passer après le travail et les enfants (famille recomposée) c’est difficile à accepter.

    • Bonjour Floralys,
      Il est difficile de passer avant les enfants d’un nouveau conjoint. Si vous passez également après son travail, c’est encore plus difficile.
      Mais la vie est faite de choix. La question à vous poser est celle-ci : est-ce que je reste parce que je suis heureuse ou est-ce que je reste par peur d’être seule ?
      Personnellement, je suis toujours resté par envie et je ne suis jamais resté par peur. J’essaie de transmettre cette philosophie à travers mon blog.
      Sandrino

  3. Bonjour,

    Voilà 1 an et demi que je sors avec un homme dont je suis tombée très amoureuse…(j’ai 49 ans et lui 45).
    Il était en couple depuis 20 ans avec une femme du genre perverse narcissique. Il L’a quitté il y a un an et depuis vit chez sa mère.
    C’est quelqu’un qui a beaucoup souffert d’emprise psychologique ainsi que violences physiques.
    Depuis le début de notre histoire, il me demande de l’attendre, qu’il allait la quitter mais sans savoir quand et comment, sachant qu’outre la difficulté de cette emprise psychologique, il y a une entreprise en commun ainsi qu’un enfant ado.
    Ce cap a donc enfin été franchi…
    Un an plus tard, cette femme est toujours omni présente. Toujours des menaces pour l’entreprise, l’enfant pris en otage etc.
    Par conséquent, monsieur est toujours aux ordres de madame. Il faut lui faire ses courses, l’amener à droite à gauche, finir les travaux de la maison, etc..
    Il est toujours pisté et géolocalisé, culpabilisé et traité comme un chien.
    C’est un homme qui pourtant a beaucoup de caractère, tenace, rancunier et qui ne se laisse pas marcher dessus dans son travail et dans ses relations amicales, mais avec cette femme il se comporte comme un petit garçon qui a fait pipi dans sa culotte (pardon pour l’expression).
    C’est également un homme d’honneur, qui a un grand sens moral et des valeurs.
    Notre relation est donc compliquée. Il faut toujours se cacher, je ne connais ni sa famille ni ses amis. Nous avons pu faire, à force, quelques sorties chez MES amis, avec qui il s’entend très bien et tout le monde l’adore..
    Il connais mes enfants, et s’adorent les uns les autres !! Il aime passer du temps avec nous.
    Il me dit qu’il m’aime, qu’il tient à moi et qu’il ne veut pas me perdre. Que ça ira mieux après lorsqu’il aura solutionné la séparation pour son entreprise…
    Ceci étant, nous nous voyons le vendredi et le samedi soir, et de temps en temps la semaine lorsqu’il travaille dans le coin.
    Il ne dors jamais avec moi, enfin, c’est arrivé peut être 6 fois !
    Sujet toujours délicat à aborder car il se braque de suite, a l’impression que je lui met la pression, et boude !!
    Je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette situation qui me ronge au quotidien. Je suis persuadée que c’est un homme bien, et c’est la première fois que je ressens cette envie de vieillir avec quelqu’un.
    Sauf que je suis à bout, de ne pas savoir quand ou bien SI cela va évoluer. Je sais que c’est difficile de sortir d’une telle emprise, pour y être passée moi même.
    D’un côté je veux attendre parce qu’il en vaut la peine, et de l’autre je me dis que le temps passe et que je mérite autre chose !
    J’ai fait une depression, je vais mieux maintenant mais tout cela me gâche la vie. Je n’ai plus gout à rien, et j’attends…C’est pittoyable !
    Je n’arrive pas à le quitter, pourtant parfois je voudrais me libérer de tout ça !

    Trouvez vous son comportement normal ? Dois je encore l’attendre ? Je suis perdue.

    Merci de votre réponse

    • Bonjour Maureen,
      Vous n’êtes pas heureuse dans cette situation. Cette relation, comme elle est actuellement, vous gâche la vie.
      Je vous recommande donc de rompre pour vous préserver.
      La rupture ne signifie pas la fin définitive de votre histoire mais elle va d’une part vous aider à vous sentir mieux, et d’autre part, elle le fera bouger. Car s’il ne se bouge pas, il saura qu’il peut vous perdre.
      Vous devez donc voir la situation dans un sens inverse : ce n’est pas vous qui le perdrez mais lui qui risque de vous perdre s’il continue à rester dans son schéma avec sa femme.
      Bien entendu, si vous rompez, ne lui dites pas sous forme de chantage ou en lui reprochant des choses. Dites-lui tout simplement que vous ne pouvez plus supporter cette situation comme elle est et que vous préférez rompre car vous n’êtes pas heureuse malgré vos sentiments pour lui.
      La balle sera alors dans son camp.
      Car une chose est certaine : si vous restez dans ce schéma, la situation n’évoluera pas.
      Sandrino

  4. Bonjour Sandrino,

    J’ai bientôt 28 ans et mon copain bientôt 42 ans.. Au début quand il est venu vers moi, son age me faisait douter, donc j’ai accepté de le voir pendant 2 mois que pour du sexe et éventuellement pour des petites sorties. Cela nous convenait sur le coup. Mais de mon côté, l’apprécient beaucoup et aimant les instants passés avec lui, j’ai développé des sentiments..
    Avant de se mettre réellement ensemble, je lui ai fait par de mes doutes en disant vouloir prendre du recul pour réfléchir a ce que je souhaitais réellement avec lui (meme en ayant des sentiments cetait par rapport a son age). J’ai tenu 1-2 jours et j’ai eu comme un déclic et l’on s’est mis ensemble officiellement il y a 4 mois.
    Le passé de mon chéri : Divorcée il y a 7 ans (cela faisait 10 ans qu’ils etaient ensemble), a ce moment, leur enfant n’avait que 2 ans. Cela est venu d’elle, il me semble qu’elle a rencontré un autre homme. Donc en 7 ans, mon chéri a rencontré 3 filles, cela na jamais dépassé les 6 mois et n’a pas reussi a retomber amoureux. Pensez vous qu’il a idealiser sa relation avec son ex ou nous compare avec elle?
    N’ayant pas du tout confiance en moi, jai voulu savoir ce qu’il ressentait vraiment pour moi (car il est très pudique et non demonstratif) il m’a repondu : «amour est un grand mot, mais je t’aime beaucoup et suis bien avec toi. Il me faut plus de temps pour retomber amoureux. »
    Je ne sais pas ce qui m’a pris, mon manque de confiance doit grandement y jouer. Je lui ai dit que s’il n’était pas amoureux de moi à 4 mois, cela serait impossible que ca vienne plus tard. J’ai été piqué, surtout que je sais que je ne peux le forcer a m’aimer, cela est impossible. J’ai donc voulu partir, le quitter, je me sentais tellement mal car pas amoureuse certe (encore) mais il est doux, prévenant, gentleman, mignon.. je me suis dit «je vais le regretter c’est sur..» donc en.fin de compte nous sommes toujours ensemble.. je suis assez dependante affective, et c’est vrai que ca me change de mes anciennes relations ou c’étaient intense dès le début, on va dire que cela est une relation «mature» mais je n’en ai pas l habitude a vrai et ca me déroute. Jai eu l’habitude que mes exs tombent amoureux de moi rapidement.. donc voilà. Il n y a pas de réels questions sur le sujet mais juste un petit avis sur ce que je vis avec cette homme en ce moment me ferait du bien.. car j’avoue que meme si je suis retourné avec, jai plusieurs peurs comme : me.donner et qu’il me.quitte pou x ou y raison plus tard, qu’il n’arrivera jamais a tomber amoureux de moi (car je me dis que son ex femme etait surement mieux plus belle plus tout..) voilà.

    Merci beaucoup ??
    Ps : je souhaitais mettre ce commentaire ailleurs (peut on aimer sans etre amoureux), mais les commentaires etaient fermé.

    • Bonjour Lola,

      Tout d’abord, c’est une énorme erreur de te comparer à son ex. Je sais que tu ne le fais pas exprès mais tu dois absolument te l’interdire car cela te fait souffrir et ça ne sert à rien.

      Il a souffert de sa précédente histoire et il lui faut du temps pour retomber amoureux. Rien d’anormal. Ce n’est pas parce qu’il te compare avec son ex. Alors pourquoi te torturer l’esprit avec ce type de choses ?

      Ensuite, pourquoi lui reprocher de ne pas tomber amoureux de toi au bout de 4 mois alors que tu ne l’étais pas de lui…. ?

      Et dernière chose : comme tu pourras le lire dans les autres témoignages sur le site : tu n’as aucune chance de prévoir l’avenir d’une relation. On peut très bien vivre l’amour pendant 20 ans avec quelqu’un et se faire quitter.

      Donc…. ne te pose pas la question. Si tu es heureuse au quotidien avec lui et qu’il l’est avec toi, profite de cette relation au présent. Je pense que le meilleur moyen pour qu’il tombe amoureux de toi est justement d’arrêter de te poser des questions.

      Car quand on se pose des questions, cela se ressent dans la relation, on n’est plus naturel et on passe de moins bons moments. Donc, tes questionnements l’éloignent de toi. C’est le principe des prophéties qui s’auto-réalisent.

      Profite et arrête de te poser des questions. Quand tu seras avec lui depuis 1 an, tu pourras refaire le point sur ta relation.

      J’espère que cela t’aidera.

      Sandrino

  5. Bonjour Sandrino

    Je vous remercie de votre réponse, qui ne fait que conforter ce que je pense depuis des mois….Sauf que c’est difficile…
    Mais je vais me « remuer », je n’ai plus d’autre choix !!!
    Encore merci et bravo pour votre site.

  6. Bonjour Sandrino,
    Tout d’abord je vous félicite pour tous vos articles, ils sont très bien écrit et votre vision des choses est très enrichissante et réconfortante.
    Je me permet de partager mon histoire et aimerais beaucoup avoir votre avis car je suis perdue et manque de recul.
    J’ai 29 ans, je suis depuis plus de 15ans avec le même homme qui a lui 32 ans. Il a donc été ma première et unique relation, de son côté il avait connu quelques filles avant moi mais rien de sérieux. Nous habitons ensemble depuis 8 ans et n’avons pas d’enfant, c’était un projet qui se précisait. Il y a un mois, mon conjoint m’a avoué, avec beaucoup de difficultés, être bloqué parce qu’il avait développé des sentiments pour une autre fille depuis 1mois 1/2 environ et que ces derniers étaient réciproques. Ca a été un véritable choc pour moi bien que je l’avais senti distant depuis quelques semaines et l’ai prié de me dire ce qui n’allait pas car j’avais remarqué quelque chose. Il m’a dit qu’il m’aimait toujours autant, qu’il ne comprenait pas et qu’il ne voulait pas me quitter mais se sentait mal d’avoir ces sentiments, nous avons pleuré dans les bras l’un de l’autre et je lui ai demandé de partir le temps de savoir ce qu’il voulait vraiment. Il est revenu vers moi 3 jours après en me disant qu’il ne pouvait vivre sans moi et qu’il avait coupé tout contact avec cette fille en lui expliquant qu’il était désolé mais qu’il n’y aurait rien entre eux. J’ai accepté son retour et très vite j’ai senti que quelque chose n’allait pas, j’étais très mal. 10jours plus tard je suis rentrée dans une colère noire et il m’a avoué continuer à parler avec cette fille et dire qu il n’arrivait pas à l’oublier, elle était revenu vers lui. Je suis alors parti, je l’ai quitté et ne donnait pas signe de vie. J’étais tellement blessée, j’ai estimée que cette fois-ci il avait atteint une limite que je ne pouvais tolérer. J’étais presque apaisée car j’avais pris une décision, je me sentais mieux. Moins d’une semaine après mon départ, il m’a écrit une lettre m’expliquant qu’il m’aimait plus que tout et qu’il ne pouvait et ne voulait vivre sans moi. Qu’il se sentait mal car il savait que je voulais qu’il soit différent car nous ne faisions pas grand chose ensemble alors que j’étais en grande demande (il est atteint d’obésité depuis que je le connais) et que c’est la raison qui l’aurait poussé à se tourner vers quelqu’un d’autre mais que c’etait idiot. Il m’a dit vouloir se prendre en main pour pouvoir profiter de tous ces moments avec moi et tout faire pour me faire oublier cette période. J’ai pris quelques jours pour bien réfléchir et ai décidé de revenir vers lui, je suis rentrée il y a 5jours. Depuis je suis très mal, j’ai des crises d’angoisse, ne dors plus, un médecin m’a prescrit des anxiolytiques, c’est une première pour moi. Je l’aime mais je ne sais pas ce qui me fait tant souffrir, je pense que je ne digère pas qu’il ai pu avoir des sentiments pour quelqu’un d’autre. Peut-être est-ce autre chose. Nous nous connaissons depuis toujours et nous sommes toujours énormément aimés. Je suis perdue, je ne comprends pas pourquoi je suis aussi mal et si je dois partir, j’ai peur de le regretter. Je vous remercie déjà de m’avoir lu.
    Et encore félicitations pour votre site.
    Stéphanie

    • Bonjour Stéphanie,

      les anxiolytiques vous aideront mais ne résoudront pas votre problème. Vous devriez donc vous attaquer à la source de votre réaction.

      Il serait sans doute utile de consulter un psychologue afin qu’il vous permette d’identifier ou vérifier la cause de vos crises d’angoisse.

      Si vous ne le souhaitez pas (pour des raisons financières par exemple), prenez un cahier et un stylo et écrivez ce que vous pensez et ce que vous ressentez afin de faire sortir ce qui provoque ce mal-être. Faites le par écrit, c’est beaucoup plus efficace qu’y penser.

      Effectivement, il y a de grandes chances que ce soit lié à votre histoire qui est remise en question et où vous avez sans doute peur de ne plus avoir confiance en lui. Un sentiment d’insécurité par exemple, qui vous angoisserait.

      Faites ce travail d’introspection et choisissez soit de :
      – accepter qu’il ait pu être attiré par quelqu’un d’autre (après tout, cela peut arriver à tout le monde et vous pourriez relativiser. Personnellement, je pense que vous avez été dans une relation longue et que sa relation était plus de l’ordre de l’envie sexuelle que de l’amour)
      – rompre pour vous sentir mieux et ne plus être dans l’incertitude et le stress

      Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas rester dans cette situation d’entre deux.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  7. Bonjour Sandrino,

    Tout d’abord, un grand merci pour tous vos articles et autres vidéos, qui sont fondatrices pour avoir une vision plus claire des relations humaines.

    Je souhaitais vous faire part de mes doutes quant à l’avenir de ma relation… Effectivement j’ai tenté de répondre aux questions fournies mais l’issue du raisonnement reste sans réponse concrète.

    J’ai 21 ans, et mon copain 28 ans. Cela fait 6 mois que nous sommes ensemble. Tout se passe très bien, et pour répondre aux questions, je suis heureuse à ses côtés, et je pense que lui l’est également.
    Nous avons une « dead line » qui est cet été : en effet je pars 2 mois aux États-Unis, mais plus problématique encore, lui a fini ces études et en septembre il va retourner dans son pays d’origine pour y travailler.

    En somme, nous sommes dans le schéma de problèmes liés au contexte.

    Je suis tiraillée entre
    -Commencer une relation à distance, en sachant qu’il a 28 ans, je serai toujours étudiante et lui commencera sa vie active… Peut-etre commencera t-il à penser stabilité familiale, enfants…etc ?
    -Que nous rompions dès maintenant, avec des regrets certes, mais en ayant une rupture « sereine » à l’image de notre relation ; quitte à ce que l’on se retrouve dans le futur si nous parvenons pas à nous oublier.

    Quelle serait la situation la plus saine, stabilisante à long terme ? Même si à court terme la décision est douloureuse.

    Merci de bien vouloir m’éclaircir quant à ma problématique.

    Victoria

    • Bonjour Victoria,

      Vous anticipez des problèmes, ce qui est utile mais vous nous ne devriez pas anticiper ce qu’il souhaitera lors de sa rentrée en vie active (stabilité, enfants, etc…). S’il a envie d’être avec vous, ce n’est pas ce qui le poussera à rompre. Ce qui fait rompre les couples à distance, c’est le manque de contacts physiques (calins et sexe) et les rencontres casuelles.

      Je vous conseille d’avoir une conversation avec lui afin de savoir ce qu’il pense de votre futur. Il se pose probablement des questions aussi et il est préférable que vous ayez une réflexion commune et partagée de ce futur. Ne lui dites pas que vous aves des doutes. Demandez-lui comment il voit la suite de votre relation à partir du moment où il rentrera dans son pays. A-t-il envie de continuer la relation ? Comment la voit-il ?

      Ce sera beaucoup plus simple que d’intérioriser ce moment qui peut vous stresser.

      Sandrino

  8. Bonjour,
    J’ai 34 ans et cela fait 2 ans que je sors avec mon copain qui a 29 ans. Nous avons déjà fait 3 breaks (1 soirée, 2 semaines puis 3 semaines). A chaque fois, c’est lui qui revient vers moi pour qu’on se remettent ensemble. Il ne m’a toujours pas présenté ses parents. Il m’a dit qu’il ne présenterait une fille à ses parents que s’il était sûr que ce soit la bonne. Il me répète qu’il va bientôt me présenter ses parents quand ce sera le bon moment. Il vit toujours chez ses parents (son père est algérien et sa mère française) et ne veut pas s’installer chez moi. Mon projet est de m’installer avec quelqu’un mais je n’en peux plus de l’attendre. Je suis perdue, que dois-je faire ? Arrêter cette relation ? Ou l’attendre encore ? Merci.

    • Bonjour Laetitia,
      Cela fait 2 ans que vous êtes ensemble et il devrait savoir si vous êtes la bonne personne pour lui. La question est donc : pourquoi a-t-il des doutes ? Posez lui la question tout simplement et voyez si vous pouvez faire que ces doutes disparaissent.
      Si ce n’est pas le cas, il serait préférable pour vous d’arrêter la relation pour arrêter de perdre du temps et trouver la bonne personne pour vous. Je vous conseille la lecture de l’article : comment savoir si c’est le bon ? et également celui-ci : il ne sait pas ce qu’il veut, rompez.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  9. Bonjour sandrino
    Jai 56 et mon ami 59 ans…chef d entreprise avec 4 enfts grds mais dont il est « dependant affectif »
    .
    Il vient de perdre sa mere qui etait tout pour lui donc une semaine que je nai plus de nouvelles de lui.

    Comment le faire reagir car frequentes disputes a cause de ses enfts quil a sans cesse besoin de voir les wends.
    Notre relation s’est degradée…

    Comment lui faire comprendre que la tolerance ne doit pas etre que de mon coté il n entend rien.

    Autre chose il doit se decider a prendre sa retraite avt fin juillet dixit son entreprise qui lui propose…

    Donc pb de dependance a ses enfts qui son grands…
    Un travail tres prenant…
    Est engagé politiquement
    Est sur occupé!
    Mais le neant aporoche avec sa mere qui vient de mourir et une retraite qui approche.
    Je me sent delaissé depuis pkusieurs mois.
    Donc actuellement on ne se voit pas.
    Quoi faire?

    • Bonjour Fleur,

      J’ai deux remarques :
      1) Vous ne pourrez pas le changer et le couper de ses enfants s’il a besoin d’être avec eux. C’est à lui de faire ce choix, pas à vous de le forcer à moins voir ses enfants. Soit vous l’acceptez comme il est, soit il est préférable de rompre.
      2) Il vient de perdre sa mère. Je ne pense pas que ce soit un bon moment pour lui mettre la pression concernant votre relation.

      Mon constat, c’est que vous attendez donc trop de choses de lui, et qu’il ne vous donnera pas ce que vous attendez. Et les circonstances actuelles sont très défavorables pour votre couple. D’autant plus s’il s’enferme sur lui et ne daigne pas vous répondre.

      En conclusion, cet homme ne vous rend pas heureuse. Vous feriez probablement mieux de rompre, avec respect, et sans reproches.

      Sandrino

  10. Bonjour sandrino
    Jai compris que je dois accepter ses enfants avec plus de tolerance.
    Il a décidé de prendre sa retraite ça y’est.
    Mais le deuil de sa mère est pas facile à gérer jesp avec le temps il va se sentir mieux.
    Refaire sa vie avec un homme de 60 ans c edt savoir relativiser ne pas tout attendre de l’autre et faire avec le passé qui est là et avec lequel on doit s adapter.
    Merci

  11. Bonjour Sandrino
    Un jour je suis tombée follement amoureuse d’un homme ..je lui ai avoué mon amour..ce dernier ,fou de jalousie a été le voir , l’a insulté , il m’a mis un traceur ds ma voiture , m’a accusé d’adultère ,alors ..j’ai décidé de divorcer , je suis partie pour me libérer de ces années d’étouffement ..l’homme que j’avais aimé ,m’avait toujours soutenu moralement , il me disait qu’il m’adorait lui aussi , mais qu’il n’était pas prêt à s’engager , car il avait souffert , la femme qu’il aimait l’avait trahi ya longtemps et depuis il en est traumatisé , mais ne s’est jamais marié ni eu un enfant ..j’ai pensé qu’on allait refaire notre vie sauf , que moi , je le reconnais ,j’ai un sale caractère parfois , il me trouvait trop difficile à gérer ,mais il m’adorait ..
    Quand on se voyait , il avait des sentiments très forts , voire une passion (sans jamais eu des relations .) mais je sentais qu’il était bloqué et avait peur quand je le touchais !! alors qu’il me disait qu’il avait envie de moi !!mais qu’il n’était pas prêt !!
    Depuis notre dernière rencontre qui datait de 4 mois il me disait que j’étais trop belle , il m’embrassait la main avec passion ,on avait parlé , rigolé ..et puis des circonstances ont surgies ,des problèmes professionnels , auquel on ne partageait pas le même avis ..j’ai suivi ma stratégie qui n’était point la sienne ..
    Depuis 4 mois , je ne l’ai plus revu , il ne me répond plus, ne vient plus me voir , il avait disparu ,plus de trace alors qu’il savait que je l’aimait à la folie !!
    j’ai pleuré, déprimé , je me suis sentie moins que rien , je l’avais relancé ,traité de MPN ,d’égoïste , de sadique ,qu’il voulait se venger de moi
    aucun retour, et je l’aime encore , hier je lui ai envoyé un texto pour lui dire ,qu’il restera le seul ds ma vie , car ,pour moi c fini , je me suis résignée mais j’accepte de vivre fidèle
    Merci Sandrino

  12. Bonjour,
    Je vois que les derniers commentaires datent un peu. Est-il toujours possible d’avoir votre avis ?
    Merci

  13. Bonjour,
    Je suis en couple depuis 10 mois. C’est pour moi la première vrai relation sérieuse. J’ai 27 ans lui 39. C’est une personne merveilleuse. Tout ce que j’attendais chez un homme: doux, très cultivé, bel homme. Mais tout n’est pas parfait. Il peut être très froid, sévère. J’ai toujours tord, m’exprime mal, suis vulgaire, je râle trop (se sont ses mots). Il lève les yeux ou fronce les sourcils quand je parle. Me dit de parler moins fort. Bref je n’ai que des défauts. Quand je lui en parle il réussit à tournée la situation et me fait culpabilisé. Si je pense ça c’est parce que je doute de moi que je suis en colère.
    Il est vrai que j’ai peu de patience, que je doute de moi mais je vois une microkiné et même si j’ai un caractère de cochon je sais reconnaître mes tords et présenter des excuses.
    Comment avoir confiance en soi quand l’homme qu’on aime passe son temps sur le téléphone ou à me faire la leçon. Alors on se dispute puis ça s’arrange et ça recommence.
    Je ne sais pas quoi penser. Il a fait un burn out il y a 2 ans il y a un blocage niveau professionnel. Je me dit que ça vient de là. Mais je ne supporte plus son comportement. Je voudrais tellement qu’il change mais… on ne peut pas changer une personne. Je suis très triste de voir que cette relation ne fonctionne pas.
    Que pensez vous de ma situation ?

    • Bonjour Ariane,
      Cela signifie simplement que ce n’est pas la bonne personne pour vous, du moins à l’heure actuelle.
      Car si votre comportement est lié à votre manque de confiance, vous devriez travailler sur ce point pour éviter certaines situations négatives dans votre couple, dues à votre comportement.
      Donc, vous ne pouvez pas le changer. Mais vous, vous pouvez changer. Et même si cela ne servira pas à votre relation avec cet homme, cela vous sera bénéfique dans toutes vos relations amoureuses mais aussi dans tous les autres domaines de votre vie.
      SAndrino

  14. Bonsoir Sandrino
    Je m’appelle Mathilda
    Je suis avec mon conjoint depuis maintenant 3 ans et demi, il a 30 ans et moi 26. je suis partie en Italie il y a maintenant 1 et demi et je rentre en décembre. Je suis partie juste pour voyager un peu avant d’attaquer la vie active, nous ne vivons pas ensemble.il travail, il vient me voir dans 2 jours et reste 4 jours, on s’appellent tout les soirs pratiquement
    Depuis 1 semaine je me pose quelques questions, j’ai des doutes, je l’aime et je le sais, et je sais que je suis heureuse quand je suis avec lui. Mais la je ne sais pas pourquoi le doute s’installe, et je sais qu’il faut que je lui en parle mais je n’ose pas!
    Pourriez vous me donner quelques conseils merci 😊

    • Bonjour Mathilda,
      Mon conseil avant de lui parler, c’est de comprendre pourquoi vous avez des doutes alors que vous dites que vous l’aimez. Donc, dans un premier temps, identifiez et comprenez la source de vos doutes. Puis selon ce que vous aurez trouvé, parlez-lui en si vous pensez que cela vaut le coup d’être abordé avec lui. Certains doutes sont temporaires et il est parfois préférable de ne pas introduire le doute à son partenaire.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  15. Bonjour,
    Merci pour cet article qui peut aider à y voir un peu plus clair. J’ai 27 ans et je suis en plein questionnement sur mon couple.

    Nous nous sommes rencontrés très peu de temps après une rupture : environ 1 mois. Il s’agissait d’une relation de 3 ans avec des projets d’avenir (maison, enfants…) que mon ex a préféré arrêter. Au début j’ai beaucoup hésité, j’avais conscience que me remettre en couple si rapidement n’étais peut-être pas une bonne idée (je précise que je n’ai plus de sentiments pour mon ex, nous n’étions plus heureux ensemble). Nous avons longuement discuté de mes doutes et il a finalement su me rassurer.

    Nous sommes ensemble depuis 5 mois maintenant, et ces doutes ressurgissent. Je me sens bien avec lui, il m’apaise, il me comprend et il a toutes les qualités que je cherche chez qqn. Mais pour reprendre un de vos articles, j’ai l’impression de l’aimer sans être amoureuse. Je me demande si ce n’était pas trop rapide, je n’arrive pas à me projeter dans l’avenir avec lui, j’ai le sentiment qu’un jour ou l’autre je le quitterais, et du coup j’ai l’impression d’être malhonnête, de lui donner de faux espoirs. Lui me dit qu’il m’aime, que ça fait lgtp qu’il ne s’est plus senti aussi bien avec qqn. Alors je me demande s’il ne faudrait pas arrêter tout de suite.
    Ma meilleure amie me dit que si je suis bien avec lui, alors il faut vivre au jour le jour. Et que je verrais bien si un jour ça ne va plus. Mais à quoi bon vivre une relation si on a le sentiment qu’elle est vouée à l’échec ? N’est-ce pas malhonnête envers lui ? Je déteste l’idée de le faire souffrir, et il souffrira probablement moins maintenant que dans quelques mois/années. Mais en même temps, est-ce la bonne décision ? Est-ce que finalement c’est avec lui que je pourrais être heureuse (après tout j’ai cru que mon ex était « le bon » jusqu’à ce que j’ouvre les yeux après la rupture)…

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    • Bonjour Lisa,
      il n’y a pas de bonne décision car vous ne savez pas comment évolueront les choses. Vous pourriez vivre votre relation au quotidien et vous donner 6 mois de plus ou vous pourriez arrêter pour avoir plus de clarté et de recul sur la situation et vos possibles sentiments cachés.
      L’avantage de la rupture, c’est qu’elle permet d’ouvrir les yeux. S’il ne vous manque pas plus que ça, alors vous saurez à quoi vous en tenir.
      Mais avant d’évoquer une rupture, vous pourriez essayer de comprendre ce qui bloque dans votre histoire. Pourquoi ne vous voyez vous pas à long terme avec lui. Comme d’habitude, je vous recommande de prendre un cahier et un stylo, de trouver un endroit calme où vous serez seule et où personne ne vous dérangera, et de coucher sur papier toutes vos pensées et réflexions sur votre histoire. Ne laissez pas votre partenaire tomber sur vos écrits. Cela vous aidera à mieux comprendre la source de vos doutes. Car il y a toujours une explication. Il faut simplement aller la chercher tout au fond de vous.
      Sandrino

  16. Partie 1

    Bonjour Sandrino,
    J’ai besoin d’un avis extérieur. Avec mon conjoint, nous sommes ensemble depuis 7 ans. J’avais 23 ans à l’époque et lui 33 ans. Quand je l’ai connu, je l’ai vu comme quelqu’un de « cool », qui se faisaient des amis facilement. Un extraverti un peu, alors que moi j’étais plutôt une introverti manquant de confiance en elle. Je n’attendais pas grand-chose d’une relation, surtout d’être avec quelqu’un qui n’était pas seulement un beau parleur, mais qui était là pour moi.
    J’ai parfois eu des doutes sur notre relation, j’ai quand même passé la majeure partie du temps bien dans notre relation, apaisée, en harmonie. J’ai découvert assez vite qu’il était en fait quelqu’un de plutôt timide et discret, mais avec pleins de qualité que j’aime chez un homme: il est gentil, attentionné, il sait écouter, il est doux, chaleureux, j’ai entièrement confiance en lui…
    Mais je retraverse une période de crise en ce moment. A 30 ans je crois que mes envies ont changé, et je réalise aussi que quelque chose me manque. Il prend la vie comme elle vient, et est prêt à vivre sa vie avec moi, mais il n’a pas de désir particulier sur sa vie, il n’a pas beaucoup d’avis/d’envie sur grand-chose, j’ai l’impression de souvent faire la conversation. J’ai été beaucoup comme ça, mais j’ai muri, et commence à avoir des envies particulières sur ma vie, à m’intéresser à beaucoup de chose autours de moi. Et j’ai surtout envie de quelqu’un qui a des rêves communs aux miens, parfois un peu fou, et pas seulement qui est prêt à avoir les mêmes rêves que moi. Suis-je trop idéaliste ?

  17. Partie 2

    Pour rajouter de la complexité à la situation, nous sommes en ce moment à l’étranger pour quelques années (un désir commun !) Mon contrat de travail en France est suspendu pendant ce temps. Je fais pas mal de choses mais je ne travaille pas. Je me demande du coup à quel point cela joue sur la situation. Est-ce que du coup j’attends trop de lui car ma vie n’est pas assez complète ? Je ne suis pas bien sûre.
    Quand je pense à le quitter concrètement, je fonds en larme. Je l’aime, mais il me manque quelque chose. Mais ce manque est peut-être en moi, et aucune relation ne pourra le combler… ? Il me manque tout de même des rêves communs et partagés.
    Merci pour le retour
    Marie

    • Bonjour Marie,

      oui, si vous êtes chez vous sans cadre professionnel, vous êtes amenée à vous poser des questions que vous ne vous poseriez sans doute pas en temps normal.

      Comme vous le décrivez, tout est parfait sauf que vous en voulez plus. Mais vous restez vague. Il est fort probable que votre besoin soit purement personnel.

      Vous parlez de rêves. Ce sont vos rêves, pas les siens. J’ai des rêves qui ne sont pas partagés avec ma copine. Je les mets de côté car je sais à quel point elle est importante pour moi. Si quelqu’un veut vivre tous ses rêves, il est préférable qu’il soit seul ou qu’il change de partenaire régulièrement pour que ses rêves actuels soient en adéquation avec ceux de son partenaire.

      Car il n’y a personne qui sera en phase avec vous et vos rêves toute votre vie si vous changez d’envies et de rêves au fur et à mesure, vous le savez.

      Je ne dis pas que vous devez mettre de côté vos rêves. Mais je pense que vous cherchez au mauvais endroit, c’est à dire dans votre couple, la clé de votre épanouissement et envies personnelles.

      Quel est votre problème exact ? Est-ce le fait que vos rêves personnels sont incompatibles avec votre vie de couple (ce qui est un problème) ? Ou est-ce le fait qu’il n’aie pas forcément les mêmes rêves que vous (ce qui n’est pas forcément un problème) ?

      Et dernière question : qu’est-ce que vous cherchez par l’accomplissement de ces rêves ? Que gagnerez-vous ? Qu’est-ce qui fera que vous serez plus heureuse qu’aujourd’hui ? Et en quoi est-ce lié à votre couple ? Vous devez faire un travail d’introspection poussé en vous posant toutes les questions pour démêler votre problématique.

      Il y a fort à parier que vos rêves soient liés à un manque que vous essayez de combler d’une manière qui n’est pas forcément la plus appropriée. Mais c’est le fruit de vos réflexions qui pourra vous le dire.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  18. J’ai 51 ans divocee. n’ayant eu après qu’1 seule expérience avec 1homme qui m’a quitté à 1 semaine du mariage après 15 mois de relation. Je suis depuis 1mois et demi avec 1 homme (intellectuel) de 57,5 ans depuis 2 mois et demi. il s’est marié tard pendant – de 3 ans , pas d’enfant. j’étais très emballée et me sentait valorisée par l’intérêt qu’il me portait. Mais petit à petit je me rends compte de la rigidité de caractère, tiédeur avec laquelle il se comporte souvent, peu enclin aux discussions sur les sentiments, et surtout sur mes attentes ou les choses qui me bloquent. Pour lui c’est « créer de problèmes ». J’admets qu’il a 1 peu changé, m’a parlé 1 peu de ses intimités et de sa vie passée et fait 1 peu d’effort pour qu’on se voit plus. Souvent de façon pas du tout planifiée et ca ma dérange dans la gestion de mon temps. Je sais qu’il tient à me voir puisqu’à 2 reprises je lui envoie 1 message ou je lui exprime mon malaise de la relation (surtout le 2è sms!), il arrondit les angles et essaie de relativiser les problèmes. Mais ne recule pas d’une once par rapport à mes attentes. Il est honnête et intègre et a 1 forte personnalité, ce qui est important pour moi. Mais l’absence de tendresse dans notre relation, de contacts chaleureux et bienveillants entre 2 rdv (max 2 fois par semaine) me dérangent énormément On passe vite de la tete (discussions intellectuelles) au sexe. Des préliminaires doux Et + rien après l’amour. Pas de marque d’affections intermédiaires ou de gentillesse dans nos rencontres, malgré mes gestes et ma demande. J’ai peur que les affinités et l’attrait qu’on a l’un envers l’autre finissent par s’estomper. Il n’y a pas de complicité qui s’installe entre nous. je ne suis pas vraiment heureuse dans cette relation et je ne vois pas une évolution positive. Je sens un « minimalisme » affectif qui m’érode que je n’ose plus communiquer.

    • Bonjour Amel,
      Visiblement, cet homme ne semble pas avoir de sentiments, tout simplement.
      Et vous semblez avoir des attentes qu’il ne souhaite pas combler.
      Donc, ce n’est sans doute pas la bonne personne pour vous.
      Sandrino

  19. Bonjour

    Cela fait 7 ans que je suis en couple, nous sommes ensemble depuis le lycée. Je l’aime et lui aussi à sa manière. Je l’ai quitté il y a 4 ans penfant 1 mois et demie car il me rabaissait tout le temps. Mais je n’arrivais à vivre sans lui je suis donc revenue et avons essayé de recommencer sur certaines bases. Mais aujourd’hui je craque je n’en peux plus, je l’aime mais son caractère borné et égoïste n’est pas toujours agréable. De plus j’essaie de lui dire ce que je ressens mais il a toujours raison et il me dis que c’est aussi ma faute . Je me pose la question que en effet c’est peut être moi le problème. Pour exemple cette année devait être un moment heureux en famille mais le 24 et 25 ne ce sont pas déroulé comme prévu. Le 24 mes parents et mon conjoints étaient en désaccord sur beaucoup de choses et moi je ne sais pas gérer ces situations alors je me renferme et je pleure. Le 25 nous sommes allés en famille avec mes parents et mon conjoint et je ne tenez plus nerveusement j’ai décidé de quitter la table vers 16h et de rentrer chez moi . Mais mère m’en veut beaucoup je la comprend mais en ce moment j’ai l’impression de faire une dépression . Mon conjoint m’ignore, je suis tout le temps seule pour lui seul le travail compte et ne me soutient dans rien. Je suis perdu et je l aime et surtout je veux pas perdre ma famille. Mais mère en a marre de subir mes humeurs depuis 7 ans. Je suis perdue. Merci d’avance.

    • Bonjour Ana,
      Votre témoignage me laisse penser que votre relation vous épuise et vous diminue. Or, Cela devrait être le contraire. On ne se met pas en couple pour être malheureux, on se met en couple pour vivre de beaux moments. Ce qui n’est pas le cas quand on a un partenaire qui est borné, égoïste et qui nous rabaisse. Donc, pour être heureuse et retrouver la joie et la gaieté dans votre vie, je vous conseille d’arrêter cette relation.
      Vous devez penser à vous et être entouré de personnes qui vous aiment vraiment et qui vous soutiennent, pas avec des personnes qui vous rabaissent.
      Et dernière chose : ne vous renfermez pas sur vous-même et ne culpabilisez pas pour ce que vous avez fait. Voyez votre mère et ouvrez-vous : dites-lui ce que vous ressentez et ce que vous vivez. Ainsi, au lieu de vous en vouloir, elle comprendra votre réaction et vous supportera car elle vous aime.
      Exprimez vos émotions, ne les contenez pas, elles doivent sortir de vous.
      Et faites vous aider de vos meilleurs amis bien sûr.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  20. Bonjour, j’ai trouvé votre article très intéressant et je pense bien appliquer ces questions à mon couple.. D’ailleurs je voudrais vous demander ce que vous pensez de la situation dans laquelle je me trouve car vous semblez être de bons conseils.. Voilà j’ai bientôt 18 ans et je me suis engagée il y a un an et demi dans une relation avec un homme de 33 ans.. c’est la première fois que je suis amoureuse et ma première relation sérieuse. Au début tout allait bien, je l’idéalisait complètement, malheureusement aujourd’hui les choses ont changé, il est alcoolique, souvent saoul et ne fais plus vraiment attention à moi.. J’ai aussi trouvé certains messages dans lesquels il tentait de prendre contact avec d’autres filles.. On se dispute énormément. Mon entourage me conseille de tourner la page mais à chaque fois que j’envisage de le quitter c’est beaucoup trop douloureux. De plus dans certaines disputes ou je fondais en larmes et lui disait que j’étais malheureuse il m’a fait comprendre que si je voulais partir il ne me retiendrait pas.. Je sais bien qu’il ne ressens pas pour moi ce que je ressens pour lui mais je me persuade quand même qu’il m’aime. Ça m’a fait beaucoup de mal. Je ne sais même plus si c’est encore de l’amour que j’éprouve ou bien juste le fantôme de notre complicité passée.. Je suis complètement perdue.. Parfois j’aurais aimé ne jamais l’avoir rencontré..

    • Bonjour Lola,
      C’est quoi l’amour pour vous ? Pour moi, aimer quelqu’un, c’est vouloir son bien tout en se respectant. Non seulement il ne se préoccupe pas de vous, mais en plus, vous ne vous respectez pas en restant avec lui.
      Pourquoi respecterait-il quelqu’un qui ne se respecte pas ? Pourquoi aimerait-il quelqu’un qui ne s’aime pas ?
      Reprenez-vous et faites l’unique choix qui pourra vous amener la sérénité et le bonheur : quittez cet homme.
      Et plus important encore : prenez tout l’amour que vous avez pour lui et donnez-le vous. Car c’est à vous que vous devez donner de l’amour. Vous êtes la personne la plus importante de votre vie. Ce n’est pas lui….
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Bonjour Sandrino, je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre. Merci beaucoup pour vos conseils.. Je vais prendre du temps pour réfléchir à tout ça et me poser les bonnes questions.. Seulement je me dis que je ne pourrai jamais retrouver ça avec quelqu’un d’autre et que je ne pourrai pas ressentir cela deux fois.. J’ai peur d’être encore plus malheureuse sans lui.. Enfin voilà je vais prendre le temps d’y réfléchir, merci beaucoup encore une fois.. Je trouve ça très altruiste de votre part d’aider les gens à voir plus clair dans leurs relations. Bonne journée a vous
        Lola

      • Bonjour Lola,
        toutes les relations sont différentes. J’ai connu plusieurs histoires d’amour et j’ai pris un plaisir différent dans chacune d’entre elles. Je n’ai pas connu la même chose à chaque fois, je n’ai pas retrouvé la même chose dans chaque histoire, c’est normal et pas gênant.
        Vous anticipez un futur sans bonheur, vous vous inventez un scénario qui n’existe pas et qui est encore à construire. Qui vous dit que vous ne serez pas plus heureuse dans une histoire future que dans celle passée ?
        En ce qui me concerne, je suis heureux aujourd’hui et en couple. Lors de mes ruptures d’histoires passées, j’aurais pu penser la même chose que vous (c’est même sans doute arrivé…) à croire que je ne serai pas heureux ou à imaginer que je ne revivrai pas les belles choses de mon histoire, alors que c’est faux. Tout est à créer dans votre futur. Vous ne devez pas vivre dans la peur. Vous devez vivre par plaisir et dans la joie de la découverte d’un futur qui peut vous rendre très heureuse si vous êtes ouverte et disponible, c’est à dire si vous arrêtez de regretter votre passé…
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  21. Bonjour,

    Merci pour cet article.
    J’ai rompu il y a 6 mois maintenant d’une relation longue (plus de 7 ans) dans laquelle je ne supportais plus l’indécision de mon partenaire (engagement, projets).
    J’étais devenue très malheureuse, et avec le recul je me dis que je n’aurais pas dû accepter de l’être autant et si longtemps. Mais à l’époque, « empêtrée » dans la relation et le sentiment amoureux, je ne me rendais pas vraiment compte et j’acceptais de subir cette insatisfaction.

    Même si j’aime toujours mon ex et ne suis pas prête à m’investir sérieusement à nouveau avec quelqu’un pour l’instant, je ne regrette pas du tout d’avoir rompu car je suis globalement plus heureuse depuis.
    Mon esprit est enfin libéré de ce sujet, je suis sereine.

    Ce qui m’amène à ce point très juste que tu soulèves : la première question à se poser, avant d’analyser, est celle-ci, « est-on heureux? »
    Cela peut paraître basique mais cela ne l’est pas du tout, et c’est pourtant effectivement le plus important.
    Et je pense que parfois, il est préférable de rompre lorsque l’on est malheureux même si l’on ne comprend pas encore en détail pourquoi on est malheureux. Se « sauver » de ce malheur, en quelque sorte.
    La compréhension plus complète viendra avec l’introspection post-rupture.
    Cela a été le cas pour moi, et maintenant je perçois cette rupture comme une bonne décision qui m’a permis d’avancer, m’a redonnée une chance au bonheur 🙂

    Bonne journée

    • Bonjour Delphine,
      je vous remercie pour votre témoignage très intéressant.
      je conseille l’analyse avant la rupture car derrière le mot « heureux » peuvent se cacher des besoins qui sont vitaux ou pas, selon l’importance qu’on leur donne. Exemple : vous êtes dans une relation parfaite mais… il ne veut pas se marier, alors vous êtes malheureuse. Est-ce que le fait de ne pas se marier est vraiment un frein à votre bonheur ? D’où l’introspection avant la décision. Mais ce n’est pas une règle à suivre dans tous les cas. Dans votre situation, le plus important était de vous libérer d’un poids que vous portiez depuis longtemps. D’où ce sentiment de libération.
      Bonne journée.
      Sandrino

  22. Bonsoir, j’aurai besoin de votre avis. Je suis ds une relation étrange.C’est la 2nde fois qu’on retente. On passe la nuit ensemble (pour la première fois) ce qui officialise les choses, 5 jrs après, il me dit qu’il devra rentrer très svt ds le sud et qu’ac son déménagement, on se verra pas et que ça me saoulera. Je lui dis que c’est pas un souci vue qu’on peut se voir après le travail, il me dit ok et qu’il est du genre à garder ses pbs pr lui dc qu’il ne faut pas que je le prenne mal s’il ne me dit pas grd chose. On se revoit avt qu’il ne reparte, pas de nouvelles pdt 3 jours, je décide de lui dire ses 4 vérités en sachant qu’il m’a menti sur certains points, il me répond en étant étonné de ma réaction qu’il trouve étrange et lunatique. Ai-je affaire à un manipulateur ? Merci de votre réponse.

    • Bonjour July,
      ce n’est pas parce qu’on couche ensemble qu’une relation est officielle.
      Et je n’ai pas assez d’informations pour savoir si c’est un manipulateur. Pourquoi le pensez-vous ? Sur quoi vous a-t-il menti ?
      Sandrino

      • Bonjour,
        Je le sais bien ms nous en avons discutés et lui souhaitait quelque chose de sérieux (à moins qu’il ait menti ou changé d’avis entre temps). En janvier, la première fois qu’on est sortis ensemble, nous ne communiquions pas, il parlait très peu de lui, on pouvait parler de tout et de rien mais jamais vraiment de son passé, de sa vie. Il y avait quelque chose qui faisait que je n’étais pas naturelle, un blocage quand j’étais avec lui. Je l’ai quitté puis revenue et on s’est expliqués, on devait se revoir à son retour à Paris mais il est tout de suite redevenu distant et a changé radicalement de comportement. Il m’a dit qu’on se reverrait plus tard. Je me suis dis qu’il ne voulait plus me revoir tout simplement. Il revenait parfois me parler puis disparaissait. Début avril, je vais prendre de ses nouvelles sans arrière pensée mais au final, il se montre très réceptif et explicite, on s’explique et il me dit que nous devrions peut-être prendre notre temps. Je lui ai demandé pourquoi est-ce qu’il a changé de comportement il y a 3 mois à son retour, il me dit que c’est parce qu’il a eu un pb familial. On décide de se revoir mais son comportement avait changé vis-à-vis de moi, il était + tactile, me parlait un peu + de lui mais coupait toujours court aux sujets. Vous connaissez la suite après ça. J’ai appris qu’il avait menti sur son métier sur le grade qu’il occupait et la dernière fois qu’on s’est vus, il m’avait dit qu’il était encore au travail et qu’il venait de quitter les lieux, j’étais en avance et je pensais l’attendre pendant un moment mais au final, il était déjà en bas de sa résidence en pyjama (tout cela en 10min sachant que sa résidence est à une trentaine de minutes de son travail). Je lui ai dit ce que je pensais sur le fait qu’il ait menti et qu’il aurait pu être honnête s’il ne voulait plus me revoir, il n’a pas relevé mais a seulement dit que je pouvais me renseigner pour son métier. Voilà merci d’avance.

      • Bonjour July,
        Effectivement, son comportement est étrange, d’autant plus s’il ne souhaite pas s’expliquer. Je ne peux pas me prononcer sur le fait qu’il soit manipulateur ou pas avec ces informations. En revanche, vous pourriez vous poser la question suivante : avez-vous envie d’être avec quelqu’un de secret qui débute une relation avec vous avec des mensonges ? Cela vous permettra de prendre une décision, c’est à dire d’essayer une histoire avec lui ou d’arrêter pour trouver quelqu’un avec qui vous serez plus en confiance…
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

      • Bonjour Sandrino,
        Je n’ai plus de nouvelles après que je lui ai dit ce que je pensais. Cela doit faire quasiment deux semaines, j’allais bien au début ms ces derniers temps, je suis un peu déprimée et surtout ces deux derniers jours je suis fatiguée et je n’ai qu’une envie dormir. Pensez-vous que c’est par rapport à cette histoire ? Avez-vous des conseils pour aller mieux ? De plus, je n’en parle pas trop de cette histoire à mon entourage… Merci d’avance.

      • Bonjour Julie,
        Oui la fatigue et l’envie de dormir sont liées à votre histoire. Il ne faudrait néanmoins pas que votre déprime se transforme en dépression. Pour cela, vous ne devez pas vous renfermer. Parlez-en à vos amis ou à des personnes proches de vous qui vous connaissent et vous aideront à aller mieux.
        Lisez également mon article : comment oublier un ex.
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  23. Bonjour,

    Merci pour cet article fort intéressant , malheureusement même avec une une grande réflexion je n’arrive toujours pas à me retrouver dans mes’ choix . Je suis jeune (18ans) et je suis avec mon compagnon depuis 4 ans maintenant , notre relation est parfaite pour lui mais moi j’en ne me sens’ pas comblée entièrement , je nais eu qu’en lui et j’en ne sais pas ce qu’il me manque réellement . Une routine c’est installee , je remarque des choses chez lui qui me déplaise de plus en plus et nous nous voyons très peu mais voilà les souvenirs , la peur de rompre et le fait que je l’aime encore malgré cela me perturbe je ne sais pas où donner de la tete . Ce n’est pas l’an premiere fois que je ressent cela mais j’ai toujours laissé « le temps faire les choses ». Merci pour votre aide

    • Bonjour Eloïse,
      C’est votre première histoire d’amour. Peut être que vous n’êtes plus amoureuse de lui et que vous avez besoin de connaître d’autres histoires avec d’autres hommes. Ou peut être que le fait de vous voir peu vous fait douter. Je vous recommande de prendre un cahier et un stylo et de faire un petit travail d’introspection. Cherchez en vous les réponses à vos doutes, notamment : êtes-vous heureuse d’être avec lui ? De quoi manquez-vous ? Qu’est-ce que vous aimez en lui ? Qu’est-ce qui vous gêne en lui ? Est-ce que la relation peut être améliorée afin de ne plus avoir ces doutes ? Comment verriez-vous votre vie amoureuse idéalement si vous n’aviez pas de contraintes ? Comment vous sentiriez-vous si vous n’étiez pas avec lui demain ? Que vous permettriez-vous de faire ? etc…
      Ne laissez personne lire vos réponses. Elles vous sont personnelles et vous aideront à faire le bon choix, sachant qu’il n’est jamais facile de quitter quelqu’un avec qui on est depuis longtemps.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  24. Bonjour Sandrino,
    Merci pour cet article de qualité.
    J aimerais votre avis s’il vous plaît.
    J’étais depuis 11 ans avec un homme Parfait, dans une relation très épanouissante, des projets communs pour dans 40 ans, avec 2 enfants en bas âge. J’ai été quittée du jour au lendemain il y a 3 mois car mon mari s’est rendu compte de son homosexualité.
    Le coeur brisé, je tente de remonter la pente.
    Il y a un mois lors d’une sortie avec ma cousine, je me fais aborder par un homme qui me plaît beaucoup physiquement.
    Je refuse de boire un verre mais j’accepte de lui donner mon numéro pour faire connaissance.
    Il me recontacte dès le lendemain et je découvre un mec génial, très bonne mentalité etc.
    MAIS nous sommes très différents.
    Je suis catholique pratiquante, il est musulman. J’ai fais des études, lui non. Il travaille en permanence, je suis en reconversion professionnelle. On n’a pas la même culture car il est d’origine kurde.
    Bref on n’a rien à faire ensemble en théorie mais en pratique chaque moment passé ensemble est super et on communique beaucoup. Et aussi il m’aide à me sentir mieux.
    Le ramadan commence bientôt (on ne pourra même pas se faire de bisous pendant 1 mois), cela va être très difficile pour moi car je ne partage pas sa croyance.
    Voilà ma question : devrais je rompre maintenant car on n’a que peu de chances d avoir un avenir commun ? Je commence à m’attacher à lui alors faut il rompre maintenant, tant qu’il est temps de rompre sans trop souffrir ?
    Qu’en pensez vous ?
    Merci.
    Anne Sophie

    • Bonjour Anne-Sophie,
      Il y a des couples hétéroclites qui fonctionnent très bien. Tout dépend de votre ouverture d’esprit à tous les deux. Le problème des différences de religion survient quand un des deux partenaires veut imposer sa religion à l’autre ou pense que sa religion est meilleure que celle de son partenaire. Il faut donc être prudente car vous vous connaissez depuis peu.
      Vous sortez d’une relation longue avec deux enfants en bas âge et vous semblez déjà être partie sur une nouvelle histoire. Avez-vous vraiment digéré votre rupture ? Il faut généralement du temps. Il est probable que cette rencontre comble le vide et il serait facile de tomber amoureuse de la mauvaise personne juste parce qu’il était là au bon moment. Je ne dis pas que vous devez arrêter votre relation mais je vous recommande de faire un petit travail d’introspection pour bien comprendre ce qui se joue en vous afin de prendre votre temps et de prendre les bonnes décisions pour vous mais aussi pour vos enfants en bas âge.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  25. Bonjour Sandrino,

    J’etais avec une femme de 3 ans de plus que moi dont j’ai ete profondément amoureux. aux premieres impressions et en public douce, positive, solaire. Pendant 2 ans, on a vecu chez moi, j’ai paye le loyer seul car elle ne voulait pas travailler jusqu’a trouver le job de ses reves. J’ai note une tendance a me rabaisser et a m’insulter et un certain manque d’empathie (un concours que je devais preparer, ma fatigue apres le boulot alors qu’elle ne travaillait pas) ainsi que des reactions etranges : a chaque petit malentendu stupide alors que nous pouvions nous promener main dans la main, elle devenait violente et aggressive et enlevait violemment sa main de la mienne et filait faire 50 metres devant moi et me laissait seul. A cela s’ajoute qu’elle pouvait boire beaucoup apres une dispute au lieu de parler. J’ai du dormir certaines fois a l’hotel car sinon cela pouvait vraiment degenerer.
    Quand elle a commence a trouve ce job de ses reves je suis passe en dernier, ses collegues devenus ses prophètes, ses sauveurs. Et puis un jour ma mere est tombee gravement malade, je lui explique a distance la situation mais elle agit de façon violente en me traitant de malade et a quitter l’appartement.Bref des situations delicates auxquelles j’ai eu droit a des reactions decevantes, impulsives. Apres elle a voulu prendre un appartement avec moi mais je n’etais pas en confiance. Quand je lui ai demande pourquoi elle agissait de la sorte elle m’a repondu « c’est parce que tu es mon copain, si tu etais mon mari j’aurais ete differente. Je pense que tu devrais te marier avec moi. »
    Est il normal que l’on soit encore attache a cette personne? De construire quelque chose de saint?

    • Bonjour Raphael,
      Je vois deux possibilités : soit elle souffre d’un trouble (ex : bipolarité), soit elle profite de vous.
      Avec votre historique, je vous déconseille de vous marier. Vous devriez prendre le temps de mieux la connaître et mieux comprendre si vous souhaitez vraiment vivre avec une femme qui se comporte ainsi avec vous, c’est à dire qui ne vous respecte pas et qui a une attitude égoïste. Peut-être que vous méritez d’être avec quelqu’un qui sache réellement apprécier qui vous êtes et vous donne ce que vous devriez recevoir dans une relation de couple.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  26. Bonjour
    je vis avec mon conjoint depuis sept ans , je viens d’avoir 50 ans il en a 49 .
    Et notre relation est compliqué depuis le début il se braque si je ne vais pas dans son sens il boude , Il compartimentent les choses ses appels avec son ex femme sa nièce ou sa mère, je suis rarement là quand il appelle .
    Il est caractériel dominant capricieux a beaucoup d’ambitions mais ne va jamais jusqu’au !Ça fait sept ans qu’il me rabaisse ne s’intéressent pas vraiment à moi ni à mes envies ,ma vie , ne s’intéresse pas à mes enfants ni ma petite fille.
    Nous sommes dans une maison en travaux j’ai décidé de le quitter car j’ai atteint le maximum .
    Il me dit que si notre histoire n’a pas fonctionné c’est que sexuellement je n’étais pas investi alors si je ne me suis pas investi c’est que je n’ai jamais eu vraiment confiance en lui
    La goutte d’ea qui a fait déborder le vas c’est qu’il a fait la tête le réveillon ainsi que le jour de Noël
    Pour aucune raison valable
    !notre relation est officiellement terminé depuis le 1er janvier et mon départ est prévu cet été
    Depuis peu il a une relation une fille qu’il a trouvé sur le Net et moi j’ai recontacté à un ami avec qui on s’envoie quelques messages parfois et ça fait du bien !
    Et mon conjoint ou ex se conjoint m’a pris mon téléphone et a eu ses messages il me fait une scène de jalousie et est revenu vers moi quelques jours plus tard on pourra en me disant qu’il mémé qu’il regretter son comportement durant sept ans qu’il avait compris qu’il était prêt à laisser tomber cette pudeur prêt à s’occuper de moi à mémé à me prendre dans ses bras à ma Vitae au restaurant à mes côtés enfin tout ce que j’ai attendu depuis septembre
    Il reconnaît que la personne qu’il a rencontré sur le Net ne m’arrivait pas à la cheville ma question est :
    Est-il un pervers narcissique me mène-t-il en bateau dois-je le croire ou a-t-il peur d’être seul suis-je là à défaut de rien ? je suis perdue

    • Bonjour,
      La description que vous faites de cet homme pourrait correspondre partiellement à un pervers narcissique, notamment sa jalousie et le fait qu’il vous rabaisse et qu’il reporte sur vous, l’échec de votre relation.
      les PN sont souvent séducteurs en début de relation puis changent de comportement au fur et à mesure de manière subtile et progressive. Dans votre histoire, vous indiquez que c’était compliqué dès le départ, ce n’est peut être pas un PN.
      La question à vous poser est : pourquoi revenir avec quelqu’un qui vous a traité ainsi pendant 7 ans ? Maintenant que vous avez eu le courage de rompre, souhaitez-vous vraiment retourner avec quelqu’un qui vous promets en peu de temps ce qu’il ne vous a pas donné pendant 7 ans ? Le croyez-vous ? Vous n’aurez peut être pas la force de le quitter une seconde fois. Parfois, il faut savoir prendre la bonne décision pour soi et pour son bonheur.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  27. Bonjour,

    Je me suis fait quitté par mon copain après 3 ans de relation, du jour au lendemain il m’a dit qu’il ne m’aimait plus, qu’il ne se projetait plus avec moi, que l’on était pas compatible.
    Nous nous étions disputés quelques jours auparavant mais je ne pensais pas qu’il prendrait une décision aussi radicale, il ne m’avait jamais parlé auparavant que notre couple ne lui allait pas.
    Depuis lorsque je cherche à comprendre tout est confus, il me dit qu’il était heureux, qu’il a encore des sentiments mais plus assez, j’ai l’impression qu’il ne me dit pas tout. J’ai vraiment l’impression qu’il a cédé devant la facilité que dès que des disputes sont apparus il a préféré tout abandonné. Je tiens à préciser que l’on s’enguelait pas souvent, et qu’il avait un problème pour s’exprimer.
    Pourtant lorsque l’on s’est quitté il s’est mis dans un état. Je ne comprends vraiment pas cette situation. J’espère que vous saurez me guider.

    • Bonjour,
      Deux possibilités :
      1) vous vous disputez trop souvent, d’où le fait qu’il vous dise que vous n’êtes pas compatible, et ce, malgré les sentiments qu’il peut avoir pour vous. Dans ce cas, vous devez faire un travail d’analyse et d’introspection sur ce qu’il vous a dit et sur vos disputes pour comprendre pourquoi il pense cela. Et essayer de trouver des solutions de votre côté et/ou avec lui pour qu’il veuille rester en couple avec vous
      2) il y a une autre femme dans le coin. C’est juste une possibilité mais posez-lui la question simplement.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  28. Bonsoir, super article, voici un résumé de notre histoire, j’ai 45 ans lui 49, nous avons des enfants chacun d’un mariage précédent, ensemble depuis 8 ans ( avec 6 séparations d’une semaine) et marié depuis un an.
    son ex femme lui tél encore régulièrement , malgré qu’elle soit en couple et ont des enfants de 21 et 18 ans, c’est souvent pour parler des enfants mais il se confie aussi de nos petites querelles , ect..et elle en jouit de plus belle. Je lui ai demandé de couper les ponts mais il trouve ridicule de ma part de demander ça car lui, ça ne le dérange pas. On vit chez moi mais le projet était qu’on aille vivre en juillet dans sa maison et il a changé d’avis plusieurs fois, il dit m’aimer , ne pas savoir vivre sans moi mais il part seul dans sa maison, car il a encore peur de changer d’avis plus tard et me faire redemménager, c’est un homme très instable et charmeur, et pourtant je l’aime encore, mais je n’accepte plus d’être un jouet qu’on prend et qu’on jette à sa guise. On a finit par demander le divorce et là, il a peur de ne plus me voir et me dit , tu me rejoindra plus tard?!car je vais souffrir de plus te voir , car le divorce n’est pas prononcé avant l’année prochaine, qu’en penser vous? moi, je suis perdue totalement, merci beaucoup 🙂

    • Bonjour Alexandra,
      Tout d’abord, vous ne pouvez pas imposer à cet homme de ne plus parler à son ex femme. Et vous ne devriez pas non plus imaginer qu’elle se réjouit de ce qu’il lui confie. votre problématique n’est pas avec elle mais dans votre couple avec lui. Son ex est en dehors de tout cela. Ne détournez pas votre attention des vrais problèmes que vous avez.
      Si je comprends bien votre témoignage, vous avez des doutes sur votre divorce en cours. Je ne suis pas dans votre couple et je ne peux pas prendre la décision à votre place. Mais je dirai que vous êtes ensemble depuis 8 ans déjà. Vous vous connaissez parfaitement.
      Donc, soit vous vous aimez, vous êtes heureux ensemble et vous avez envie de rester ensemble. Auquel cas, je vous conseille d’initier une thérapie de couple pour sauver votre couple.
      Soit ce n’est pas le cas, et il est préférable d’arrêter. Vous dites qu’il est instable. C’est donc à vous de prendre des décisions pérennes. Vous ne pouvez pas vous baser sur ce qu’il souhaite s’il n’est pas stable dans le temps.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  29. Bonjour Sandrino,
    J’ai 38 ans, j’ai commencé une relation depuis deux mois avec un homme de 33 ans. Il est doux, gentil, curieux, il aime les sorties, m’invite au restau, me comble au lit… le bonheur pour moi qui suis restée avant 5 ans avec un homme qui ne communiquait pas du tout. Mais il y a un gros probleme: il parle trop, tout le temps et tres longtemps, je n’en peux plus et je m’agace dès qu’il ouvre la bouche. Pourtant il dit des choses tres intéressantes, sur la botanique, la science, la politique, sa famille, ou fait sans cesse des références à des films en rigolant tout seul… et c’est trop. Alors moi qui adore communiquer, ecouter les gens, partager des idées, je me bloque et perds ma pacience, ça me fait souffrir et culpabiliser. Je lui en ai deja parlé plusieurs fois, il a compris et se restreind un peu mais il ne conçoit pas un moment sans débat ou discussion car il a peur du silence ou s’ennuie. Il n’est jamais dans le moment présent. Quand je parle il m’ecoute très peu et reprend vite la parole, c’est très très fatiguant.. J’ai envie de le quitter… pourtant il me plaît beaucoup ! Que puis je faire?

    • Bonjour Anne,

      Que pouvez-vous faire ? Vous, rien, hormis le quitter. Vous lui avez déjà exprimé votre ressenti, il a essayé de se contenir mais c’est plus fort que lui. Vous ne pouvez rien faire de plus. Si vous ne le supportez pas au quotidien alors que vous êtes ensemble depuis 2 mois, votre relation n’est pas viable. Pour certaines problématiques, on peut travailler sur l’acceptation de qui est l’autre, mais dans votre cas, cela me parait difficilement réalisable.

      Lui en revanche, pourrait éventuellement faire quelque chose. Mais même s’il fait des efforts, je ne pense pas qu’il puisse changer du tout au tout. Ou du moins pas assez pour que vous puissiez vivre une vie de couple comme vous l’entendez. Pour qu’il change, il faudrait d’une part qu’il ait envie de le faire (et qui a envie de revoir complètement son comportement acquis depuis si longtemps ?), et d’autre part, qu’il fasse un travail d’introspection et de recherche en lui pour comprendre pourquoi il a ce besoin de parler en permanence. Besoin de se rassurer sur sa valeur… ? Mais comme je le disais, il est difficile de se remettre en question pour lui, hormis s’il vit mal sa manière d’autre, ce qui ne semble pas être le cas.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  30. Bonjour Lila,
    c’est une situation difficile car les sentiments semblent présents des deux côtés mais il a besoin de temps et d’espace pour faire le point sur sa vie professionnelle. Vous avez l’impression de ne rien lui apporter mais ce n’est pas vrai. c’est votre ressenti personnel. Il aurait été avec une autre femme, il se serait comporté de la même manière car c’est sa façon à lui de réagir. Donc, ne vous remettez pas en question et ne le prenez pas pour vous.
    En dehors de cela, la problématique se situe dans votre insatisfaction car vous aimeriez passer plus de temps avec lui.
    Mon conseil : si vous pensez que cette situation est temporaire, et qu’il a réellement des sentiments pour vous, laissez-lui un peu de temps et d’espace, mais n’attendez pas dans l’insatisfaction. Sortez, voyez des amis ou faites-vous de nouveaux amis, faites vous plaisir, entreprenez des activités pour vous et en dehors de votre relation de couple. Si vous vous focalisez sur lui, vous serez malheureuse. Si vous avez d’autres sources de plaisir et de satisfaction, vous gérerez plus facilement cette situation qui pourrait n’être que temporaire.
    Gardez néanmoins à l’esprit, et vous le savez, qu’à chaque fois qu’il rencontrera des problèmes de ce type, il réagira de cette manière, c’est à dire en s’enfermant sur lui-même. Si vous souhaitez vivre avec cet homme dans une histoire à long terme, vous devez donc l’accepter.
    J’espère que cela vous aidera.
    Sandrino

  31. Bonjour, Après 24 ans de mariage, je me suis enfuie dans un hébergement pour femmes, j’en ai vraiment bavé (caméra de surveillance, insultes,…). J’ai rencontré quelqu’un, il me plait physiquement, beaucoup de points en commun et de projets, il est attentionné, doux. Je suis très reconnaissante de ce qu’Il fait pour moi car c’est quelque chose que je n’ai jamais connu… mais depuis qu’on se connait (18 mois), on se dispute à peu prêt TOUTES les semaines pour des bêtises et selon lui, parce qu’on est stressé la fin de semaine car quand on n’est pas stressé, tout va super bien. Depuis 3 mois, il vit maintenant dans mon beau condo. Par contre, nous travaillons tous les deux, il est très fatigué de nature et il n’est pas très généreux $. Hier, il a été fâché car je lui ai dit qu’il avait l’air d’une plante… 🙂 (d’accord… ce n’est pas drôle mais j’aime beaucoup les plantes, parfois, nous sommes la à regarder un plan de tomate pendant 3 heures) il me dit souvent qu’il aimerait (52 ans) de plus travailler, à part la cuisine, la vaisselle, il ne veux pas faire grand chose d’autre ; quand je lui demande de m’aider à faire quelque chose, il me trouve matcho mais il me paie 400$ pour partager mes frais en plus de la moitié des courses. il m’a dit au début de notre relation que ça ne lui gênait pas que ça soit la femme qui paie la facture. D’ailleurs, il ne dépense rien mais lui dit que c’est ça façon d’être. J’ai un doute au fond de moi qui reste avec moi pour épargner de l’argent, et pour le projet que j’ai de retourner vivre dans mon pays dans plusieurs années car c’est son rêve d’aller vivre en Europe. Cependant, si je trouve les mots pour lui en parler (tout peut se dire mais il y a la manière de le dire), il pourrait me quitter ou me faire comprendre que ce n’est pas pour ça qu’il m’aime et j’aurais l’air … encore … d’une belle grande cruche… 🙂 Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Françoise,

      J’avoue, j’ai rigolé quand j’ai lu votre histoire de plante 🙂 Mais je comprends qu’il ait pu mal le prendre…

      Il y a plusieurs thématiques dans votre témoignage :

      – vous vous disputez chaque semaine. Rien d’anormal à se disputer. Mais si c’est chaque semaine et même s’il y a la fatigue, cela signifie qu’il y a quelque chose à résoudre dans votre fonctionnement de couple ou bien que vous n’êtes tout simplement pas fait pour être ensemble. On peut très bien être fatigué sans se disputer. Donc, il y a un petit travail d’analyse à faire sur ce sujet pour comprendre pourquoi vous vous disputez. Notamment comprendre le déclencheur des disputes (qui est autre chose que la fatigue…). Est-ce que ces disputes ont pour origine un besoin ou une demande de votre part qu’il n’est pas en mesure de combler et qui provoque les disputes ? Je me posais une autre question à ce sujet : a-t-il tendance à être égoïste ?

      – il semble que cet homme n’ait plus très envie d’être actif. C’est son envie, c’est sa vie mais si vous vivez à deux, c’est une autre histoire. S’il se laisse aller, c’est vous qui subviendrez à ses besoins. De plus vous dites qu’il n’est pas généreux et qu’il est fatigué de nature. Êtes-vous prête à vivre sur le long terme avec lui, en prenant en considération tous ces éléments (qui ne changeront pas) ?

      – et pour terminer : il y a une histoire de confiance. vous avez envie de vivre en Europe mais vous avez l’impression qu’il reste avec vous pour cette raison et pour épargner de l’argent. Ca, c’est un problème très important, qu’il vous faudrait clarifier avant de prendre une décision engageante avec lui.

      Vous vous connaissez depuis 18 mois. C’est beaucoup et c’est peu à la fois. Vous ne le connaissez pas totalement. Il peut être sincère avec vous. Ou il peut voir en vous la solution à son envie de se laisser aller et ne plus faire grand chose dans sa vie. Donc, ne prenez pas de décision à la légère. Surtout si le fait de venir en Europe nécessite un mariage avec lui pour qu’il vienne dans votre pays. Cela serait le début de possibles problèmes à gérer par la suite…

      Dernière chose : n’évoquez pas vos doutes sur ses sentiments éventuellement intéressés. Car si c’est le cas, il n’avouera jamais la vérité. Et si ce n’est pas le cas, cela aurait un impact négatif sur votre relation.

      Un conseil supplémentaire : imaginez ce que serait votre vie si vous viviez en Europe avec lui. Quelle serait votre vie au quotidien ? Retrouverait-il du travail ? Est-ce qu’il resterait à la maison à ne rien faire pendant que vous travaillez ? est-ce que vous continueriez à vous disputer ? etc… Vous savez déjà probablement et inconsciemment à quoi ressemblerait votre vie de couple. Faites ce travail pour rendre plus conscient votre vie future possible avec lui. Cela vous aidera aussi à vous décider.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  32. Bonjour Sandrino,
    Tout d’abord je souhaite vous féliciter pour votre article très constructif et très bien réalisé.

    Alors voila, pour ma part cela fait 6 ans que je suis avec mon copain, nous sommes encore jeunes (la vingtaine), nous avons vécu 5 ans à distance avec l’espérance de nous retrouver … Seulement, pendant cette année en commun ses parents ont divorcé et il s’est complétement renfermé, du moins il est plus expressif… je vois qu’il m’aime et qu’il fait tout pour qu’on passe des bons moments ensemble .. mais je le trouve en même temps froid… je ne sais pas trop comment expliquer… De plus, nous nous disputons souvent car la distance est revenu (pour 1an) et nous avons du mal à nous supporter … mais on s’aime plus que tout .. quand on est ensemble c’est merveilleux, mais oui on a du mal a se supporter même ensemble

    Je peux aussi rajouter que certaines cachoteries de sa part m’ont fait perdre confiance en moi et en nous .. ce qui provoque en moi un effet de « psychopathe ».

    Je ne sais plus quoi faire … je sais qu’il a des valeurs que je ne retrouverai chez aucun autre, que je l’aime et que c’est réciproque …

    Que faire?

    Merci d’avance…

    • Bonjour Charline,
      Il s’est renfermé, probablement car il souffre du divorce de ses parents. Avez-vous essayé de lui poser des questions bienveillantes sur ce qu’il vit. Pour savoir ce qu’il ressent. Mais pas des questions sur votre couple. Des questions sur son ressenti personnel sur sa vie actuelle, notamment sa vie familiale. Cela lui permettrait de s’ouvrir peut être à vous, de vous reconnecter à lui par ce biais et de mieux le comprendre.
      Demandez-lui également si vos disputes sont liées à la distance, à votre comportement ou à sa situation familiale qui le fait souffrir.
      Car si vos disputes sont liées à votre comportement, cela ne suffira pas. Il vous faudra faire un travail sur vous pour que votre relation puisse continuer.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  33. Bonjour sandrino,je vois que vos conseils sont donné avzc beaucoup de recul,chose qui manque a chacun de nous quiles postons nos demandes de conseil…
    Je suis resté en couple avec ma première copine pendant 8 ans,j’étais bien,mais n’avais pas «ce petit truc».
    Le futur de la trentaine se profilant a l’horizon,j’ai décidé de tout plaquer pour ne pas regretter ma vie.
    Choix que j’assume pleinement car j’ai su tirer les bonnes conclusions.
    Après 5 mois de célibat,une femme au boulot a montré de l’intérêt pour moi,puis on s’est laissés allés.
    Elle m’a redonné confiance en moi,et cette personne a tout ce que je recherche chez une femme,comme si j’avais fais un vœux,et qu’elle était la!…
    De son côté elle est très demonstrative,tres avenante et moi je m’oublie un peu a dire oui a ses demandes…
    Tellement avenante que je n’ai pas le temps d’avoir un manque.
    J’ai bossé sur moi,puis j’ai enfin ressenti ces fameuses sensations tellement agréables!
    Le manque,l’envie d’être avec elle tout Le temps,l’espoir qu’après un son du téléphone ça soit un message de sa part…
    Tout ça en gardant la tête sur les épaules,j’ai des amis,et des centres d’intérêts autres!
    Elle m’a quitté pour des raisons de problèmes persos,puis elle est revenue au bout d’une semaine,je savais qu’elle allait revenir,mais après ma blessure,je n’avais pas mes attentes bloquées dessus…
    Je n’ai pu refuser de me remettre avec elle!
    Maintenant 3 semaines sont passées,elle éprouve tellement pour moi,et moi je suis perdu…

  34. Mon constat est que je ne trouve pas l’équilibre idéal pour être heureux,ce n’est pas la personne ,je n’arrive pas a m’affirmer et rester moi même…
    Nous travaillons ensemble,nous avons un club de sport en commun…quand tout roule,c’est super,mais quand on a besoin d’être au clair dans sa tête,cette proximité est étouffante.
    Vous comprendrez qu’on ne vas pas demissioner pour autant…
    Du coup voila,je souffre de ne pas etre au même niveau qu’elle sentimentalement,je ne peut être égoïste en instaurant mes règles même si elle est tellement compréhensive…
    Elle a toutes ces qualités,elle en pense autant de moi et c’est pour ça qu’on est encore la…il y a un feeling,de l’attachement,une complicité et une attirance physique,bien que sexuellement j’ai un blocage qui me fais un peu plus perdre confiance en moi…(même a celà elle est compréhensive et prête a attendre que ça revienne)
    Je ne peux que constater mon inexpérience sentimentale qui me fait du coup me poser des questions…
    Merci 🙂

    • Bonjour Julian,
      Comme vous l’aurez compris, vos problèmes ne sont pas de l’ordre du couple. Vous semblez bien avec elle et elle correspond à ce que vous cherchez chez une femme. Mais le souci est ailleurs, il est d’ordre personnel. Vous n’arrivez pas à être heureux car vous ressentez un malaise à l’intérieur de vous. Vous évoquez le manque de confiance en vous. Il faut tout d’abord identifier si c’est plus lié à la confiance en soi (votre confiance en vos capacités) ou à l’estime de soi (la valeur que vous estimez avoir).
      Je vous conseille de faire un petit travail d’introspection en allant chercher la source de ce manque de confiance ou d’estime de vous. Prenez un cahier, un stylo, et posez-vous toutes les questions qui vous viennent à l’esprit pour comprendre l’origine de ce malêtre. Et vous trouverez l’origine dans votre passé, généralement dans votre histoire familiale et personnelle. Exemple : est-ce qu’il y a des événements qui vous ont marqué dans le passé et qui ont pu impacter votre confiance ? Est-ce que l’on vous a fait des remarques qui vous ont blessées et est-ce que ces blessures sont encore présentes en vous ? etc…. faites ce travail de recherche. Cela vous permettra d’identifier la cause de vos difficultés, de prendre conscience de son impact sur votre quotidien. Et cela vous permettra par la suite de vous en affranchir par un travail sur vous. Et ce travail dépend bien sûr de l’origine de votre problème (croyances, blessures, etc…).
      Passez autant de temps qu’il vous en faudra pour chercher et bien analyser ce qui se joue en vous. Tout cela à l’écrit. C’est important dans ce travail de recherche.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  35. Bonjour Sandrino
    Je vous contacte de la part d’une amie (Lydia).
    Voilà je suis en couple depuis près de 6 mois avec mon nouveau conjoint. Nous vivons ensemble depuis 3 semaines. Nous avons tout deux quitté nos conjoints respectifs pour construire une vie de couple.
    Cela a été difficile pour lui de quitter sa compagne car il venait d’avoir un bébé et il s’est beaucoup culpabilisé par rapports aux enfants.
    Il a fini par tout quitté pour vivre avec moi.
    Il y a une semaine, j’ai eu son ex au téléphone qui m’explique qu’il n’a pas été clair et qu’il lui a laissé de l’espoir. Elle me raconte qu’au début de notre relation ils ont eu des rapports sexuels. Nous n’étions pas engagé dans une vraie relation à ce moment là… bien sûr il ne m’en a pas parlé car il craignait que je prenne la fuite. Beaucoup de choses ont été dites, elle a mêlé mon ex mari à cela également. Aujourd’hui je suis perdue car j’ai des doutes quand aux relations qu’il aurait entretenu avec elle le temps de la cohabitation. Il lui a beaucoup menti aussi sur l’état et le sérieux de notre relation. Je me pose de nombreuses questions et suis déçue, forcément. Pour autant après en avoir parlé longuement avec lui, j’ai décidé de lui laisser une « seconde chance ». Par contre j’ai peur de me tromper. Il a tout quitté pour moi mais est ce une raison valable de rester et ne pas avoir de doute … ? Pouvez vous m’aider ?
    Merci
    Christelle

    • Bonjour Christelle,
      Tout d’abord, je suis désolé pour le délai de réponse.
      Lorsque l’on sort avec quelqu’un qui est déjà en couple, il n’y a rien d’anormal à ce qu’il couche avec sa femme pendant cette période de transition. Ce n’est pas comme s’il t’avait trompé. On ne peut pas demander l’exclusivité sexuelle à quelqu’un qui est encore en couple. Pour moi, ce n’est pas une raison pour remettre en question ton couple.
      Sa femme a réagi, c’est normal. Elle n’apprécie pas la tournure des événements et cela vient amener des doutes dans votre nouvelle relation. Mais des doutes, il doit aussi en avoir. Quitter sa femme alors qu’ils viennent d’avoir un bébé, ce n’est pas une chose facile. Il peut ressentir de la culpabilité par rapport à cette situation.
      Donc à l’heure actuelle, s’il t’aime et si tu penses qu’il est sincère avec toi, je te conseille de lui amener du positif et du support moral, plutôt que des problèmes supplémentaires aux émotions négatives liées à sa rupture avec sa femme.
      Votre situation est difficile à gérer et elle le sera encore un bon moment le temps que vos situations respectives se stabilisent dans le temps. Vous devez donc être solidaires dans votre nouveau couple et ne pas amener des soucis inutiles.
      J’espère que cela t’aidera.
      Bonne journée.
      Sandrino

      • 3- pourquoi je veux absolument être sa priorité?
        Enfaite je ne conçois pas l’amour autrement, je me dis que lorsqu’on est vraiment amoureux, on se soucie plus de l’autre que de nous même, on arrive à se rendre compte que l’autre a besoin de nous, et que si on ne pas là pour la personne aimée, cela peut la blesser. Par exemple qu’on je lui dis: -j’aimerai qu’on aille à la plage ce weekend… il me répond: – je verrai avec mon programme si je suis disponible…Alors qu’il ne travaille même pas à plein temps et c’est lui même qui défini son programme, jamais il n’a dit oui une seule fois me faire attendre, mais quand ce sont par exemple ses amis qui ont besoin de lui il accepte sans discuter, un jour j’étais quelque part loin de mon quartier et je ne voulais pas rentrer seul, je lui ai demandé gentiment de venir me chercher, il était 20h, il m’a dit qu’il se faisait trop tard et qu’il ne voulait pas sortir de chez lui, alors que même à 22h si un ami a besoin de lui, il s’en va directement, ça m’a fait très mal qu’il ne puisse pas accepter de quitter son confort pour moi, pour un homme qui souhaite m’épouser je trouve qu’il ne réalise pas ce qu’est le mariage, j’aurais préféré qu’il me dise qu’il n’a pas assez d’argent sur lui pour le déplacement…

        4-pourquoi je le fais passer avant tout le reste?
        Parce que je ne sais pas aimer autrement, je l’aime tellement et je veux tout le temps le lui montrer, être la pour lui quand il a besoin de moi. j’aime beaucoup mes parents je ne les laisserai jamais tomber, mais je me dis que ma propre famille (mon mari et mes enfants) passe avant tout et comme je n’ai pas encore d’enfants, c’est lui ma famille, ce que j’ai de plus cher…

        j’espère sincèrement que mon cas n’est pas désespéré, et s’il vous plait si c’est moi qui suis dans l’erreur dite le moi, je suis prête a tout pour que ça aille mieux dans mon couple. Merci.

      • Bonsoir Mona,
        Il dit qu’on ne change pas un homme en un jour. C’est vrai. Et encore, il faut qu’il souhaite changer.
        Mais je ne comprends pas très bien : avait-il déjà le même comportement en début de relation ?
        le portrait que vous décrivez de lui me laisse penser qu’il n’a pas de sentiments pour vous. Je me trompe peut être car je ne suis pas dans votre histoire. Mais c’est ce qui ressort du comportement que vous décrivez.
        En dehors de cela, chacun a sa notion de l’amour. Mais je pense qu’on ne devrait jamais s’oublier dans la relation. Car si vous donnez tout à un homme et qu’il part, vous n’avez plus rien à vous donner car vous vous serez oubliée pendant des années. Donc, on se donne et on donne. Mais on ne donne pas tout à un homme (ou une femme d’ailleurs).
        j’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  36. Bonjour,
    j’ai lu vos conseils pour les autres femmes et ils m’ont beaucoup intéressé, mais je souhaiterais discuter de mon propre problème…j’ai 20 ans et je suis congolaise, je vis chez ma mère, et je sors avec le même homme depuis que j’ai 18 ans, je l’aime vraiment de tout mon cœur, je le fais toujours passer avant tout le reste, mais j’ai comme l’impression (impression est un bien faible mot mais je ne sais pas quoi d’autre utiliser) que ce n’est pas réciproque, et le fait de savoir que je ne suis pas sa priorité me ronge de l’intérieur, je lui en ai parlé mais rien a changé, il ne fait pas d’effort, ou peut être aussi je ne vois pas ces efforts, je ne sais plus quoi faire…je ne sais pas si j’ai été assez précise, mais éclairez moi svp.

    Voici la réponse aux questions que vous m’aviez envoyées :

    1- qu’est ce que j’aimerais qu’il fasse mais qu’il ne fais pas?
    j’aimerais qu’il soit plus romantique, plus attentionné, plus passionné,plus compréhensible comme au début de notre relation, et j’aimerai souvent qu’on discute de notre présent, de notre avenir, de tout et de rien, qu’il puisse me parler souvent mais pas que d’école et de boulot….

    2- que m’a-t-il dit quand je lui en ai parlé?
    Il n’a presque rien dit, il m’a dit que je dois l’accepter comme il est et ne pas lui mettre la pression parce qu’on ne change pas quelqu’un en un jour,mais ça fait plus de 2 ans qu’on est ensemble, je ne comprend pas comment il peut se dire que je lui mets la pression…bref peut être que je dramatise trop, je ne sais même plus quoi penser de moi.

  37. Bonjour,
    J’ai 36ans mère de 3 garçons . Je suis en couple depuis 3 ans avec un homme de 51 ans qui vit une une relation terrible avec sa femme. Ils ont 4 enfants majeurs et pour ne pas être longue aujourd’hui je pense que j’ai envie qu’il prenne une décision car son mariage le détruit et pourtant dans tout le cas il mérite mieux que ça.il m’aide beaucoup car moi et mes enfants ne dépendent que de lui. A chaque fois fois que je lui parle de sa relation avec sa femme, il me dit : chérie les choses ne sont pas simples que tu ne le penses et que un jour ça ira mieux. Il vit dans la même ville que moi ça arrive aussi qu’on passe la nuit ensemble dans ma maison bien sûre mais quand sa femme débarque on se voit que après le boulot et les sorties deviennent un peu compliqué. Il me parle de tout sauf de rien. Je ne connais pas ses amis de face de peur qu’ils aillent racontés à sa femme mais il m’a présenté à l’ un de ses frères qui de temps en temps nous rend visite. Je voudrais que vous me conseiller par rapport à cette situation et vous dis merci pour votre temps

    • Bonjour Aminata,
      Je comprends tout à fait ce que vous ressentez mais c’est à lui de prendre la décision de quitter sa femme. C’est sa femme, sa famille, c’est sa décision.
      Bien entendu, il serait plus sain à un moment ou à un autre qu’il choisisse entre sa femme et vous…
      Sandrino

  38. Bonjour Sandrino,
    Tout d’abord, pour être plus claire dans mon discours, je précise que je suis une femme qui aime une femme. Voilà, ça c’est fait 😉. Cela fait 2 ans et demi que nous sommes ensemble. Nous avons vécu en couple sous le même toit très rapidement. Elle cherchait à déménager et moi aussi. Au début cela se passait bien. Puis notre relation à commencé à être polluée par des événements extérieurs (mon ex en amie, mon chien, mes enfants en vacances. Je précise qu’elle n’a pas d’enfants). Bref quelques moments difficiles mais toujours de l’amour. Elle a acheté une maison et moi j’ai loué un appartement plus petit. Donc plus de vie commune. C’était mon choix provisoirement afin d’éviter les reproches et détérioration de notre relation. Nous sommes toujours en couple mais chacune chez soi. Elle ne souhaite plus vivre avec moi alors que mon but dans la vie est de construire une vie avec la personne que j’aime. Elle le sait mais elle dit qu’elle ne m’aime plus suffisemment pour s’impliquer davantage et faire des projets de vie. Elle ne me montre que peu d’affection, pas de compliments, peu de tendresse. Nous ne nous voyons que le week-end car à présent elle apprécie sa vie seule le soir après le boulot. Si je me plains, elle est agacée et me dit que c’est comme ça, que je sais qu’elle a moins de sentiments. Je fais des concessions, des efforts, j’espère que son amour revienne davantage. Mais je souffre de ce manque d’amour. Je m’accroche. Cependant, elle ne me quitte pas, peut être le poids de la culpabilité. Elle sait que je l’aime. J’ai peur de regretter et d’être encore plus malheureuse sans elle si je la quitte.
    Désolée pour la longueur…
    Charline

    • Bonjour Charline,

      Tout d’abord, je vous conseille de lui demander pourquoi elle reste avec vous dans cette situation d’entre-deux ?

      Mais le plus important est ailleurs. Je pense qu’il faut revenir à la cause de vos problèmes de couple : votre ex en amie, votre chien et vos enfants en vacances. Si votre objectif est une vie commune et que ce projet est impossible avec elle car elle n’accepte pas ce qui fait partie de votre vie, alors ce n’est pas la bonne personne pour vous. Tout simplement.

      Donc, réfléchissez à ce que je viens de vous dire, et si cela résonne en vous et que vous en venez à la conclusion qu’elle ne vous accepte pas avec tout ce qui
      vient avec vous, partez et n’ayez ni peur, ni regrets. Car vous n’avez pas d’avenir avec elle.

      On ne prend pas la décision de rester avec quelqu’un par peur. On la prend par envie…

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  39. Bonjour Sandrino
    Je suis avec ma compagne depuis 3 ans.
    Cela fait plus d’un an que je suis en demande d’attention, de tendresse, d’amour. Elle me dit qu’elle n’est plus amoureuse. Dernièrement, elle m’a dit que je me trompe peut-être de personne. Que je serais mieux avec mon ex avec qui je suis amie. Et qu’elle, elle ne sera plus comme avant. Quelle ne ressent que peu d’amour, plutôt de l’amitié, et l’habitude. Elle s’interroge. Je suis en effet en demande constante et je souffre de son désamour. J’espère toujours qu’elle m’aime à nouveau. La passion n’est pas éternelle n’est ce pas ? Merci pour vos conseils.
    Charline.

    • Bonjour Charline,
      Ne confondez pas Amour et passion. La passion est de l’ordre de l’émotion. Elle est généralement temporaire. On peut aimer passionnément quelqu’un qui ne nous convient pas. L’amour, le vrai, pas le romantique, est de l’ordre de la raison. On aime quelqu’un que l’on connaît et que l’on apprécie pour qui il est.
      Est-ce que votre compagne est jalouse de votre amie ? Pourquoi dit-elle que ne vous aimera plus comme avant ? Qu’est-ce qui a provoqué ce changement en elle ?
      De votre côté, vous êtes probablement en dépendance. Je vous conseille la lecture de mon article sur la dépendance affective.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  40. Bonjour Sandrino,

    PARTIE 1

    Cela fait maintenant 4 ans que je suis en couple avec mon copain. Il a 29 ans et j’en ai 23. C’est mon premier amour. Il est suisse allemand et je suis française, nous avons donc vécu 3 ans de relations à distance, en nous voyant le weekend et les vacances. Nous avons beaucoup voyagé car c’est une passion commune. Il est gentil, respectueux, sincère, intelligent et ouvert d’esprit… des qualités qui sont très importantes à mes yeux. Il m’adore et j’aime être à ses côtés. Nous sommes aussi sur la même longueur d’onde en ce qui concerne nos projets futurs.
    Cependant, il est aussi très introverti. Il ne parle à peine lorsque je suis avec des amis ou ma famille. En 4 ans, ils ne le connaissent toujours pas car il ne leur donne pas l’occasion. On en a parlé plusieurs fois, je choisis toujours mes mots car je ne veux pas lui faire de peine mais plus les années passent et plus cela me pèse. Je me suis dit que je ne le quitterai jamais à cause de son comportement avec mes proches car tout se passait si bien entre nous deux. Mais je me suis rendue compte que j’ai honte de sortir avec lui en groupe. Je culpabilise d’avoir de sentiment mais je suis quelqu’un de sociable, gaie et enthousiaste et ce côté de lui m’agace de plus en plus.

  41. PARTIE 2
    De plus, j’ai déménagé en Suisse allemande afin d’y trouver un job (il a déjà un emploi) et cela fait presque 1 an que je ne trouve rien. J’ai tout abandonné pour lui, je suis dans un pays dont je m’efforce à apprendre la langue et où je passe mes journées seules à la maison à rechercher un travail. Lorsqu’il rentre à la maison le soir, je m’attends à voir cette gratitude, cette joie que je sois à ses côtés mais rien. Il n’est pas démonstratif et il n’a jamais appris à mettre des mots sur ses émotions. Au bout d’1 an j’ai l’impression d’être avec un super coloc, pas avec mon amoureux. J’ai toujours su qu’il m’aimait plus que je l’aimais, ce qui ne me posait pas de problème mais le décalage se fait de plus en plus important…

    Je ne sais pas quoi faire. Un instant je suis sûre de vouloir en finir car j’ai l’impression de ne pas être heureuse et le prochain j’ai peur de faire une erreur et de le quitter à cause d’un conjoncture défavorable (chômage, solitude…). Dois-je attendre de trouver un emploi en Suisse (ce qui peut mettre du temps) et essayer avec un contexte beaucoup plus positif? Dois-je continuellement lui demander de changer, de travailler sur lui même (il fait beaucoup d’efforts car il dit que je suis la femme de sa vie) ou dois-je rompre et trouver un homme qui me convient tout simplement mieux? Je sais que l’on ne peut pas changer un homme.

    • Bonjour Zoé,
      Il y a effectivement deux sujets dans votre problématique:
      1) le fait qu’il soit très introverti et que vous soyez opposés.
      2) le fait que vous n’arriviez pas à trouver du travail et que vous restiez seule à la maison, ce qui fait que vous réfléchisse, vous doutez, et vous voyez votre relation de manière plus négative que si vous n’aviez pas ce second problème. c’est tout à fait normal.

      Concernant votre situation professionnelle, cela pèse sur votre relation. Et si vous ne trouvez pas de travail, il est probable que vous trouviez des prétextes dans votre couple pour partir. C’est aussi une possibilité. Vous ne pouvez pas être heureuse et épanouie si vous restez à la maison toute la journée.
      Il est toujours possible que ce soit lui qui vous suive en France si vous n’arrivez pas à trouver du travail à terme.

      concernant vos différences, Vous ne pouvez pas le changer mais vous pouvez lui faire part de ce que vous ressentez. Un introverti peut travailler sur lui mais cela doit bien sûr venir de lui. Et il pourrait peut être faire cet effort par amour s’il voit que vous risquez de le quitter. Le but n’est pas de lui faire peser le poids d’une rupture possible mais de mieux communiquer.

      Exprimez ce qui vous manque, exprimez vos frustrations, de manière sincère et bienveillante. Dites lui que vous avez besoin qu’il essaie de communiquer un peu plus. Expliquez lui aussi vos frustration sur votre situation professionnelle. Puis une fois que vous lui avez exprimé vos besoins, demandez-lui ce qu’il en pense, s’il est capable d’évoluer, ce qu’il ressent, etc…

      Dans ce processus, l’écoute est très importante. Cela vous permettra d’en savoir un peu plus sur ce qu’il pense et ressent.

      En résumé, faites le sortir de sa tanière avec tendresse. Et prenez une décision selon ce que donne votre conversation, notamment sur ce qu’il vous dira. Mais n’évoquez pas la rupture ou vos doutes sur votre couple. Pas tout de suite du moins.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci beaucoup pour votre réponse et le temps que vous m’avez accordé Sandrino !

  42. Je lui ai dit aussi de ne pas confondre amour et passion. Car elle dit ne plus être amoureuse. Selon elle il n’y a plus la flamme. Elle ne sait plus si elle m’aime vraiment. Pour elle, c’est peut être de l’amitié ou de l’habitude. On ne se voit que le week-end en habitant à 5mns. Elle ne sera plus comme avant car elle m’aime moins. Nous avons habité ensemble mais avons connu quelques soucis à cause de mon ex, mes enfants, mon chien, mes soucis professionnels. Bref, dommages collatéraux qui auraient affectés notre relation. Elle n’est pas jalouse de mon amie. Au contraire, j’ai le sentiment qu’elle se moque que je la vois. Et oui je sais que je suis dépendante mais elle me donne tellement peu. Ça n’a pas lair de la contrarier.

    • Bonjour Charline,
      C’est bien le problème de la dépendance : vous attendez beaucoup et elle ne vous donne quasiment rien. Sans dépendance, vous la quittez. Avec la dépendance, vous êtes en manque et lui courrez après et… vous êtes malheureuse. Donc : travaillez sur votre dépendance affective plutôt que d’attendre qu’elle vous donne ce qu’elle ne peut pas vous donner.
      Sandrino

  43. Pardon Sandrino, je me suis répétée. En fait je sais qu’elle ne veut plus vivre avec moi. Elle dit aimer vivre seule maintenant. Elle ne s’occupe pas de moi, pas de compliments. Très peu de tendresse et d’investissement. Pas de projet. Je lui ai fait le reproche de ne pas s’occuper de moi. Elle m’a répondu « pour s’occuper de quelqu’un il faut en avoir envie, qu’il y ait une alchimie ». Je ne me sens pas aimée. Et lorsqu’on discute, elle ne comprend pas que je ne sois pas bien avec elle et que je m’obstine à vouloir rester. Alors que j’ai d’autres propositions. Dont elle ne semble pas être jalouse. Elle me dit même que je devrais peut-être aller vers ces personnes qui me correspondent peut-être davantage. Je suis tellement nostalgique de son amour…
    Pourquoi agit-elle comme ça. Pourquoi ne rompt-elle pas si elle ne m’aime plus ?
    Merci pour votre patience Sandrino.

    • Bonjour Charline,
      la question n’est pas « pourquoi ne rompt-elle pas ? » mais plutôt « pourquoi ne rompez-vous pas la relation alors que c’est vous qui êtes insatisfaite ! ».
      Sandrino

  44. Bonsoir Sandrino,
    Je ne romps pas car j’ai encore des sentiments et j’espère que la situation change entre nous, qu’elle retrouve des sentiments, même si elle devient arrogante et blessante. Elle envoie nos conversations sms à ses amies pour se plaindre (elle m’a envoyé le message par inattention). Elle me ment car elle me dit ne raconter sa vie à personne. Je ne romps pas également car je suis dépendante je pense. J’essaie de faire des efforts, et je ne veux pas regretter la rupture. Mais si elle me donnait davantage, je ne serais pas comme cela. Que dois-je faire ? Travailler sur ma dépendance et me satisfaire du minimum, sachant que cela me fait souffrir beaucoup ? Ou rompre parce qu’elle ne m’aime plus suffisamment ?
    Merci Sandrino

    • Bonsoir Charline,
      « Si elle me donnait davantage, je ne serais pas comme cela »… vous vous trompez. Le problème de la dépendance, c’est qu’on veut toujours plus que ce que peut nous donner l’autre, puisqu’on ne se suffit pas à nous-même.
      Donc, oui, vous devez travailler sur votre dépendance puisque c’est la solution à tous vos problèmes affectifs et donc à toutes vos relations amoureuses présentes et futures. Voici un article sur la dépendance affective. j’espère qu’il vous aidera.
      Bonne soirée.
      Sandrino

  45. Bonjour, Je me permets de vs demander conseil. Je me suis séparée il y a 1.5 an d’un homme avec qui j’ai vécu 10 ans. En janvier, ns avons couché ensemble, depuis cela continue. Au début, j’étais détachée, contente de retrouver une vie sexuelle. lui entre temps s’était trouvé un plan sur un site, il se sont vu 2 mois. Avec le temps, j’ai vraiment du mal à voir notre relation (il ne veut pas qu’on emploie ce terme, dit qu’on n’est pas une relation mais des amants) comme juste un genre de plan cul. Ca me fait mal de voir que de son coté, il n’a pas l’air de m’aimer, je ne parle même pas d’amour mais juste d’affection et d’attirance. C’est quelqu’un de gentil et sérieux, mais il n’est pas du tt démonstratif, et de toute façon apparemment il n’y a rien à démontrer pour moi. Alors que cet été, ns sommes partis en weekend plusieurs fois (interdiction de se comporter comme un couple : pas de bisous, de main ds la main ou autre en public, personne ne sait qu’on fricotte ensemble). Cette situation me rend folle, pour moi c’est une mascarade, il est incapable de me dire qqchose de gentil ou valorisant, je cherche à lui faire dire qqchose qui pourrait me motiver à retrouver un peu d’entrain ds notre relation, mais ça a l’air impossible, je suis tellement triste d’avoir cette impression qu’il ne sera jamais plus attaché à moi. Au final j’ai l’impression de ne pas plus valoir que ses plans cul et ça me tue. (j’ai mis mon msg en 2x car trop long, désolée…)

  46. J’étais pleine d’entrain au début et au fil des semaines qd on se rencontre je suis triste. J’ai l’impression de ne pas avoir le droit d’extérioriser mon affection en dehors d’une chambre, c’est ce qu’il fait (sauf que lui n’a surement réellement rien à manifester en dehors), je m’interdis de lui dire ses p’tits noms habituels ou d’avoir le moindre comportement qui pourrait faire couple, alors que j’en ai envie et ça me casse ma joie. Je suis triste car si je romps, lui ne sera pas triste, il s’en fiche d’être avec ou sans moi, mais qd je lui demande s’il veut arrêter il dit non, il dit qu’il est satisfait, je sais pas comment le prendre. Je suis triste d’avoir l’impression de pas avoir + de valeurs qu’un plan cul alors que ça dure depuis 9 mois. Chaque jour je me demande si je dois stopper ou non, si je serai + triste ou pas. de savoir que je vais me retrouver seule pendant qu’il ira rechercher un coup sur internet, ça me rend malade. Tout avis est le bienvenu, merci si vs trouvez qqchose à en dire.

    • Bonjour Marie,
      Vous faites une grossière erreur : vous pensez que votre valeur est liée à cet homme et à son regard et comportement vis à vis de vous.
      Vous avez l’impression de ne rien valoir parce que vous choisissez de rester dans une situation qui vous fait sentir comme telle.
      En d’autres mots, c’est vous qui auto-alimentez cette mauvaise estime de qui vous êtes.
      Donc, arrêtez cette relation qui vous fait du mal, et commencez à chercher en vous ce qui se joue. Car vous avez une blessure dans l’estime que vous vous portez, probablement liée à l’enfance. Et cette relation avec cet homme a un objectif : vous faire prendre conscience de cette blessure d’amour en vous.
      Tant que vous resterez dans cette situation, vous souffrirez. Vous devez arrêter pour vous libérer et en parallèle faire un travail d’introspection sur cette blessure que vous devez guérir.
      Dans tous les cas, il n’a pas la solution à votre problème. C’est vous qui l’avez.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Bonjour et merci pour votre réponse… Samedi dernier je lui ai demandé de venir « discuter », je voulais lui dire qu’on arrêtais, je lui ai demandé si ça le soulagerait si je lui disais qu’on arrêtait tout, il m’a dit que « non », mais que si c’était ma décision il la respecterait… il dit qu’il aime bien ce qu’on fait ensemble (sorties, running etc…) et que notre (non)relation lui convient mais que c’est pas amené à durer (en attendant ça fait 10 mois…), encore le we prochain il m’a offert une place pour aller à un concert avec lui, il accepterait de partir qq jours avec notre fille, ts les 3 aux prochaines vacances scolaires, mais il dit qu’il n’est pas amoureux de moi, et qu’il faut que j’arrête de croire que je trouverai plus jamais personne… son comportement est bienveillant il me semble, mais ça me rend folle. Tout ce qu’on fait, qu’il aime faire, qu’il accepte ou qu’il me propose de faire, en disant en parallèle que ça ne durera pas et qu’il ne m’aime pas… J’aurais voulu qu’il dise que « oui » il voudrait se séparer de moi, car pour le moment je n’ai pas envie d’être à l’initiative de ça, en ce moment rien ne va dans ma vie, et lui en moins j’ai peur que ça soit pire… (c’est moi qui avait demandé à ce que l’on se dépacse à la base). Merci en tous les cas de votre attention.

      • Bonjour Marie,
        Vous n’avez pas envie d’être à l’initiative de la rupture. le problème est bien là. Cela vous mets dans une situation de passivité dans une relation où vous savez d’avance, car il a été clair avec vous, que vous n’aurez pas ce dont vous avez besoin, c’est à dire de l’amour.
        Donc, plutôt que d’attendre qu’il arrête la relation, plutôt que de rester dans la passivité, vous devez reprendre le contrôle de votre vie amoureuse. Vous devez le faire comme déclic pour devenir actrice de votre vie, plutôt que spectatrice. Il n’y a que dans l’action que vous arriverez à regagner de l’estime de vous. Ce n’est pas en vivant des relations comme celle-ci que vous vous sentirez mieux. C’est le contraire : vous entrez dans un cercle vicieux où vous allez vous rabaisser à force de ne pas vous respecter.
        Donc, reprenez-vous en mains et arrêtez d’attendre qu’il prenne une décision à votre place pour votre bonheur. Vous avez le pouvoir de le faire. Assumez ce pouvoir et ce contrôle sur votre vie. Faites ce geste, assumez-le et développez votre autonomie affective.
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  47. Bonjour Sandrino
    Je ne sais plus si le manque que je ressens est justifié ou s’il découle d’une dépendance affective. Est-ce que je m’accroche à une relation perdue ? Sachant que ma compagne ne sait pas si elle m’aime ou s’il s’agit d’amitié et d’habitude, qu’elle ne ressent pas le besoin de me voir la semaine sachant que nous habitons à 5mns, et qu’elle ne semble pas ressentir le besoin de venir vers moi et me toucher…
    Cdt
    Charline

    • Bonjour Charline,
      la question n’est pas de savoir si ce que vous ressentez est justifié ou si c’est de la dépendance. Cela ne changera rien à votre situation.
      Vous souffrez au quotidien dans une relation où vous avez besoin de quelque chose (dépendance) qu’elle ne vous donnera pas.
      Donc, la question est : qu’allez-vous faire ? Rester à souffrir indéfiniment ? Ou sortir de cette situation ? Et comment ?
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  48. J’ai rencontré un merveilleux homme il y a 2 ans et notre relation se déroulait bien jusqu’à présent.
    Aujourd’hui je suis complètement perdue parce que je ne comprends rien à ce qui se passe.
    Nous discutons beaucoup, nous disons les choses, même celles qui ne font pas forcément plaisir mais qui sont nécessaires d’être dites pour que les choses soient claires et que nous nous adaptions.
    Nous recomposons aujourd’hui une famille avec tous les aléas que cela comporte et nous avançons ensemble, dans le même sens, but, etc…
    Au début de l’été, nous avons passé une soirée sympathique mais, au cours de cette soirée, mon compagnon a eu un comportement particulier. Il disparaissait de la salle et une ou deux fois, sans que je le cherche particulièrement, j’ai remarqué, qu’il avait son téléphone à la main, qu’il se précipitait d’éteindre ou de ranger à mon approche. Rien de bien méchant en soi mais aujourd’hui, je me dis que c’est là que les choses ont commencées à me sembler « bizarres ».
    Quelques temps après, à la maison, j’ai remarqué à nouveau que dès que je m’approchais et qu’il avait son téléphone, il baissait l’écran à mon approche, etc…
    Un matin, son téléphone a vibré et j’ai regardé l’écran, sans aucune arrière pensée et il s’agissait d’un message d’une femme dont je n’avais jamais entendu parler qui n’avait rien d’alarmant mais qui a tout de même mis mes signaux d’alerte en marche.
    Comme certaines choses me gênaient (je ne sais dire quoi en détail mais je sentais quelque chose qui n’allait pas), j’ai un jour demandé si tout allait bien, s’il était content que nous soyons réunis, que si quelque chose n’allait pas, il fallait en discuter, etc… j’ai essayé de ne pas être dans le reproche mais d’exprimer mes inquiétudes. La réponse a été que tout allait bien, qu’il était heureux, etc…
    Plus tard, je me suis rendue compte que les messages étaient nombreux et quotidiens.

  49. La suite :
    Nous étions en vacances et mon compagnon faisait partager tous nos moments à cette femme (envoi de photos de nos lieux de villégiature, etc…).Ces messages n’étaient pas des déclarations d’amour et ne comportaient pas d’échanges sulfureux mais ils étaient tout de même nombreux.
    Pour information, je ne fouillais pas dans le téléphone, les messages arrivaient souvent quand j’étais seule et que le téléphone était à proximité ou bien que nous étions tous les deux en train de regarder quelque chose sur ce pxxxx de téléphone.
    J’ai de nouveau demandé si tout allait bien, en indiquant que j’avais besoin d’être rassurée, que j’avais l’impression qu’il me cachait quelque chose. La réponse a été non, tout va bien, nous sommes en vacances et nous devons en profiter, etc…

  50. A un moment donné, j’ai mis les pieds dans le plat en disant que je commençais à en avoir assez de ces échanges quotidiens multiples et que je ne comprenais pas pourquoi il avait besoin de faire partager tous nos instants à cette femme. La réponse a été, ce n’est qu’une amie, je ne fais rien de mal, elle n’est pas là, c’est avec toi que je suis, tu es jalouse et tu nous gâches nos vacances alors que je ne fais rien de mal.
    Tout cela m’a gâché mes vacances et mise dans un état d’inquiétude profond et, je l’avoue, j’avais besoin d’en avoir le cœur net alors j’ai plusieurs fois remis le sujet sur le tapis.
    J’ai commencé à être suspicieuse, à surveiller les échanges, à faire un peu la tête, à pleurer aussi beaucoup, à ne plus dormir…
    Je me sentais tellement mal parce que j’ai une totale confiance en lui et que je ne comprenais rien à tout ça. A savoir que tout se passe bien, que nous parlons beaucoup, que nous avons une vie sexuelle qui nous convient, qu’il est agréable, tendre, attentif etc… alors pour moi, cette relation qui s’installait était incompréhensible. J’en étais même arrivée à me dire que c’est moi qui déraillait, que si nos vacances étaient gâchées, c’était de ma faute parce que j’étais « jalouse » comme il dit.
    J’ai quand même eu accès à des messages qui m’ont fait comprendre que je ne me trompais peut être pas tant que cela, à savoir un message à 1h30 du matin (alors que je dormais à ses côtés) demandant si elle dormait et après sa réponse négative, se renseigner sur sa position dans le lit (à gauche, à droite ou au milieu !!!).

  51. J’ai donc décidé, de ne plus m’occuper de son téléphone, de m’accrocher à sa façon d’être, à tout ce qui nous rapproche, etc…
    Il y a quelque temps, je ne sais pourquoi, j’ai regardé son téléphone et là, grosse claque.
    Un message lui disant : Jolie ta photo, dis-moi quand tu seras près de chez moi pour aller prendre un verre, comme cela fait longtemps que l’on s’et vu on profitera plus de ce moment, moi c’est sûr !! Je t’embrasse, gros bisous.
    Et réponse de madame , d’accord pour aller boire un verre avec toi, après ton travail je suppose, etc…
    Je suis entrée là dans une phase de mélancolie profonde, ne pouvant rien dire parce que je n’étais pas sensée être au courant, insomnies, perte d’appétit, angoisses, etc…
    Mon chéri a vu tout de suite qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas et s’est beaucoup inquiété et m’a supplié de lui dire ce qui n’allait pas, que je devais lui dire si quelque chose n’allait pas, que nous devions avancer ensemble. j’ai donc expliqué que j’avais un coup de blues, que je devais avaler et digérer des choses, qu’il me fallait du temps, que ca allait passer.

  52. Dès le lendemain ou j’ai expliqué certaines choses, le fameux message a été effacé, comme par hasard ?
    Quand j’ai craqué, en larmes pour dire que je ne comprenais rien à ce qui nous arrivait, que je ne me reconnaissais plus dans ma façon d’être, que je ne comprenais pas pourquoi il avait besoin de cette relation, que si je ne lui convenais plus il suffisait de le dire, etc… Il m’a réitéré son engagement, que nous ne serions pas ensemble si il ne voulait pas de moi, etc…Il a effacé tous les messages, à tous les endroits utilisés et il m’a dit il y a quelques jours qu’il ne répondait à aucun message et qu’il n’en envoyait plus et pourtant je suis dans le doute, toujours.
    Etonnant, quand on a rien à cacher de n’effacer que le fameux message compromettant, étonnant aussi que cette femme n’en envoie plus aucun, non ??
    Je suis complètement paumée et tellement éprise de cet homme que je ne sais que faire !!
    Au secours !!!!

    • Bonjour Charlotte,
      Mon conseil est de lui demander clairement qui est cette femme. Quand est-ce qu’il l’a connu ? et par quel biais ?
      Les textos me laissent penser que c’est peut être une rencontre qui a débuté sans intérêt mais où il y a une attirance.
      Soit il se ment à lui-même, soit il vous ment pour ne pas compromettre votre histoire. Mais il y a quand même quelque chose dans cette histoire.
      Donc, plutôt que de pleurer de votre côté, mettez les deux pieds dans le plat et abordez de front sa relation avec cette femme. Dites-lui que vous avez lu les textos et demandez-lui des explications claires, plutôt que de tourner autour du pot.
      Et selon ses réponses, vous saurez comment agir.
      Sandrino

  53. Bonjour Sandrino.
    Ma copine de 32 and, moi 34 refuse d’arrêter de parler avec son ex.
    Ce dernier a entre autres environ une cinquantaine d’autres copines mais la mienne est convaincu qu’il l’aimait elle (lol) et que les autres c’était des passes temps.
    Ça fait déjà trois ans que ça dure et malgré mes avertissement, une prise en flagrant délit (Je l’ai surpris chez elle alors qu’elle avait emménagé il y avait une semaine avec toute ma logistique et mon énergie svp) et ses promesses je crois qu’elle continue de lui parler en cachette.
    Si encore c’était un ex fiable et responsable ça aurait pu aller, mais 50 copines, une principale pleine aux as et deux enfants de deux mères différentes (le troisième, ma copine a du procéder à une IVG pour éviter les railleries, cet ex étant populaire ) ça fait beaucoup.
    J’ai essayé de la jouer mature et confiant puisqu’elle m’a répété mille fois de ne pas m’inquiéter mais là je sature malgré les sentiments.
    Dois je laisser couler ou tout simplement tirer un trait sur tout ceci? Elle n’a été en couple (On s’entend.) que 8 mois avec lui mais fait une fixette sans le dire ( Homme de ses rêves = costume du lundi au dimanche, grand , baraqué et ci possible convoité par d’autres femmes).
    Cdlt.

    • Bonsoir Shay,
      Ce que je perçois dans votre message, c’est que votre copine ne vous aime pas. Elle aime cet homme. Et s’il ne revient, ne serait-ce que pour une nuit, elle acceptera. Donc, c’est votre vie et votre choix, mais personnellement, je ne resterai pas avec une femme qui a la tête en dehors de la relation.
      Sandrino

  54. Bonjour Sandrino,

    Je me permets de vous poser une question car je vois que vous avez un avis très objectif et réaliste.

    J’ai lu tout l’article et je me pose toujours des questions.
    Pour tout vous expliquer, je suis étudiante et travaille en même temps comme mon copain. Mais nous sommes dans un moment de doute suite à une dispute entre moi et ses parents dont j’ai trouvé une de leur remarque sur moi hallucinante. Nous tentons de savoir si nous devons rester ensemble ou non suite à une deuxième dispute entre ses parents et moi… je ne veux pas lui imposer un choix mais là je ne suis vraiment pas en tord et je refuse de céder. Par rapport aux questions de l’article j’étais heureuse avec lui avant cet évènement, parfaitement heureuse nous revenions d’un voyage ensemble etc. Mais là il ne m’as pas paru me retenir plus que ça et me dit que si nous continuons la relation nous nous verrons moins car il veut plus se concentrer sur ses études et qu’il nous séparera moi et ses parents. Or je n’oserai plus jamais aller chez eux et le voir moins je ne pourrai pas mentalement le faire… je ne sais pas quoi faire et cette situation me peine énormément car je l’aime mais cette situation est insoutenable… Je ne sais pas du tout quoi faire. Je suis totalement perdue.
    Je l’aime mais ce manque de démonstration de son amour me fait penser du côté de la raison c’est-à-dire d’arrêter cette relation. Mais d’un autre côte je suis folle amoureuse de lui, nous avons vécu des choses exceptionnelles et nous nous imaginions déjà prendre un appartement l’an prochain. Mais cette dispute vient tout remettre en question vu la gravité et la tournure que tout cela a pris.
    Si vous pouviez me donner votre avis… Je ne vous cache pas que votre avis aura une forte influence sur ce que je ferai…
    Mais je suis trop perdue pour faire autrement.

    Je vous remercie sincèrement.

    Solène

    • Bonjour Solène,
      la réponse est dans votre texte dans ces extraits : « le voir moins, je ne pourrai pas mentalement le faire » et « cette situation est insoutenable ». Quels que soient vos sentiments, si vous savez que vous ne supporterez pas cette situation (et je vous comprends), il est préférable d’arrêter. Ne serait-ce que pour ne pas être passive dans ses choix qui vous affectent.
      Si vous acceptez ses conditions et qu’elle vous font souffrir, vous ne vous respectez pas. Vous vous abaissez à contre-coeur.
      Vous devez vous respecter. Et si cela passe par le fait de lui dire quelque chose comme : « désolé, je t’aime mais je n’accepte pas ces conditions alors que nous avions prévu d’emménager l’année prochaine », et bien faites-le.
      Il faut savoir faire des choix pour vous, pour votre bonheur. et la situation que vous décrivez ne vous donnera pas ce bonheur et cette satisfaction d’être en couple au quotidien.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here