Afin qu’une relation sentimentale puisse marcher, il faut une alchimie et certains ingrédients. Si je ne devais retenir qu’un seul de ces ingrédients, ce serait celui-ci : « il faut être deux pour que cela fonctionne ».

Cela vous parait simpliste ? Vous ne vous êtes donc jamais attaché à quelqu’un qui ne savait pas ce qu’il voulait ?

Je vais vous expliquer pourquoi vous devez rompre s’il ne sait pas ce qu’il veut !

Vous pouvez visionner la vidéo de l’article sur Youtube ou lire l’article ci-dessous.

Une partenaire qui ne sait pas ce qu’elle veut

J’ai vécu une histoire de deux ans avec une fille qui ne savait pas ce qu’elle voulait. Ni en terme de présent (quels sentiments elle avait), ni en terme de futur (elle n’arrivait pas à se projeter avec moi). Au bout de quelques mois, je peux comprendre, mais au bout de deux ans ?

Je manquais de repère, c’était ma première histoire longue, alors je suis resté et je me suis accroché comme un koala à son arbre, avec aussi peu de dignité qu’on peut avoir dans ce type de relation.

Mais cela ne sert à rien car la relation est déséquilibrée et une relation comme celle-ci  a peu de chances d’évoluer. A une exception près, et je pense que c’est la seule solution viable : rompre.

Au bout de deux ans, après m’être plaint plusieurs fois de cette situation, j’en ai eu marre et j’ai donc rompu. J’en ai profité pour aller m’éclaircir les idées à l’autre bout du monde pendant quelques semaines.

Finalement, elle sait ce qu’elle veut…

Un mois après, elle m’a appelé, tout en panique : elle voulait absolument vivre avec moi, s’investir, et elle voulait même un enfant de moi !

Miracle, elle avait changé ! Le problème est que moi aussi j’avais changé. Avec le recul, j’avais compris que nous n’étions pas faits pour être ensemble et que mes sentiments s’étaient épuisés dans ces deux ans de doute et de remises en question permanentes.

J’avais aussi compris que je méritais quelqu’un qui veuille vraiment être avec moi. Et je savais, au fond de moi, qu’une fois qu’elle m’aurait récupéré, à moyen ou long terme, elle retournerait dans ses travers car on ne change pas en un mois.

… mais il est trop tard !

Ma décision était prise, je ne reviendrai pas avec elle. Cette décision, a posteriori, m’a surpris car je ne pensais pas en être capable. Généralement, on a peur de partir, on a peur que notre partenaire rencontre quelqu’un d’autre, on a peur de le perdre. Alors qu’au quotidien, on n’est pas heureux mais on reste quand même. On préfère une demi-relation que pas de relation du tout.

On s’accroche à ce petit bout de relation déséquilibrée comme si le sens de notre vie n’était lié qu’à cette relation. C’est seulement avec du recul que l’on comprend que c’était bien sûr une erreur. Et si on n’essaie pas de reprendre en main notre vie, on ne saura jamais de quoi on est capable et sur quoi peut nous mener cette rupture que l’on n’a pas subie mais que l’on a voulue par insatisfaction.

Célibataire mais heureux

Bref, je ne m’y attendais pas mais cette rupture m’a amené un sentiment de liberté et plénitude. Alors que je devenais célibataire, et plutôt que de ressentir de la solitude, j’étais heureux. J’ai alors réalisé qu’on pouvait très bien être seul et heureux et je préférais être seul que malheureux en relation.

J’ai appris qu’il y avait aussi des avantages à être célibataire et que j’étais plus ouvert pour faire de nouvelles connaissances.

Il faut être deux pour faire une relation

Etrangement, je ne suis pas resté seul bien longtemps et ma relation suivante a été totalement l’inverse de celle-ci : j’ai été comblé de sentiments. Je n’aurai jamais pu connaître cela si j’étais resté dans ma relation initiale.

on ne peut pas faire une relation seul. Il faut être deux, il faut que l’autre ait envie d’être avec nous. Toute relation ne respectant pas ce concept est vouée à l’échec.

C’est pour moi, la condition de départ, la première étape avant d’aller plus loin et de s’attaquer aux causes de rupture qu’il faudra résoudre pour construire une relation sur le long terme : les incompatibilités de comportement, apprendre à vivre à deux, etc…

Donc, si vous êtes depuis un an avec quelqu’un qui ne sait toujours pas ce qu’il veut dans la vie, s’il ne sait pas s’il veut de vous dans sa vie, s’il ne sait pas ce que vous représentez pour lui, si au bout d’un an, vous n’avez toujours pas pu mettre plus d’un pull et une paire de chaussettes chez lui, et si vous êtes amoureuse de lui : rompez !

Rompez pour devenir à nouveau heureux

N’ayez pas peur de rompre !

Ne rompez pas en pensant qu’il va changer d’avis, ce n’est pas l’objectif (même si cela peut fonctionner).

Rompez en assimilant le fait que vous avez de la valeur et que vous méritez quelqu’un qui veuille vraiment être avec vous.

Voyez cela comme de l’éducation sentimentale : « tu ne sais pas ce que tu veux, alors je pars. Si tu ne veux pas me récupérer, tant pis, je trouverai quelqu’un d’autre ».

Votre vie est trop courte et trop précieuse pour continuer à perdre votre temps dans une relation qui n’en vaut pas la peine.

Arrêtez d’espérer, arrêtez d’attendre, arrêtez de vous plaindre…

Croyez en vous, retrouvez-vous, revivez : rompez !

Sandrino

PS : sur la même thématique, je vous conseille la lecture de l’article : comment faire s’engager un homme.

443 Commentairs

  1. Selon moi, il y a aussi un facteur ‘âge’ ou plutôt un facteur ‘maturité’.
    Ne pas savoir ce qu’on veut à 18 ans, c’est plutôt normal. Même après 2 ans de relation. Et puis, on s’en fiche, on a le temps de vivre, de faire des erreurs, de revenir en arrière, de recommencer.
    Ne pas savoir ce qu’on veut à 35 ans après 2 ans, c’est déjà plus problématique. Pas parce qu’on est vieux 🙂 mais parce que souvent, on a déjà eu des relations, on sait ce qu’on veut, ce qu’on ne veut pas, les concessions qu’on n’est prêts à faire et les points sur lesquels on ne peut pas transiger. Et puis c’est aussi un âge où la plupart des gens veulent s’engager, faire des projets… ce qui implique d’être deux avec de chaque côté la même envie… ou pas !

    • Merci Lilou pour ton commentaire 🙂 Effectivement, je n’ai pas pris le facteur âge en considération. Mais on peut avoir 18 ans et avoir envie de faire sa vie avec quelqu’un qu’on aime. A cet âge là, on n’a pas encore de boulot, de stabilité et on ne s’est pas encore totalement trouvé, et cela peut faire échouer une histoire. Mais ça ne change rien sur le fait qu’on peut savoir ce qu’on veut au début d’une histoire quel que soit l’âge.

  2. tout ce que tu dis est vrai. Mais qu’est ce que ça peux être dur quand on aime une personne d’accepter de lâcher prise et d’avoir la force de ne plus espérer. Je suis dans cette situation actuellement et depuis un bon bout de temps. Il ne sait pas ce qu’il veux mais je m’accroche éperdument à lui en espérant un changement de sa part. Un changement qui ne viendra peux être jamais. C’est des ruptures à répétitions ou il revient sans cesse en me disant qu’il m’aime et ensuite ça repart il ne sait pas ce qu’il veux. Et moi je retombe dans le panneau. Je suis très malheureuse de cette situation.

    • Bonjour Laurene,

      je comprends tout à fait ta situation car j’ai déjà été dans ton cas dans le passé. C’est plus facile de se retenir de retourner avec un ex, que de repousser un ex qui revient.
      Dans ta situation, cela fait plusieurs fois qu’il est revenu et ça n’a rien changé.

      Je ne connais pas les détails de ton histoire (combien de temps depuis votre 1ère relation et maintenant) et je ne connais pas ton copain (quel âge il a). Mais s’il t’aimait VRAIMENT, il n’aurait plus de doutes.

      Et je trouve que revenir dès qu’il est en manque d’Amour, c’est une démarche égoiste de sa part. Si tu es incapable de le repousser, et qu’il sait qu’il ne changera pas, qu’il te laisse vivre ta vie pleinement et qu’il arrête de revenir.

      Je connais des personnes (dont moi) qui ont été dans la position de ton copain et qui se sont retenu délibérément de revenir avec leur ex pour ne plus la faire souffrir. C’est la différence entre l’Amour de l’autre et l’Amour de soi.

      J’espère que cela va s’arranger pour toi. A bientôt.

      • Pour te donner un peu plus d’informations ca fait 8 mois qu’on est vraiment séparés. Il m’a quittée sans un mot en me laissant sans nouvelles tout simplement. C’est salaud comme réaction et ça m’a fait beaucoup souffrir. Je me demande comment après tout ça je reste à éprouver des sentiments pour lui. Depuis il revient tout les deux a trois mois qu’il soit en couple ou non en me disant qu’il ne m’oublie pas, qu’il arrête pas de penser à moi… Je n’en peux plus de cette situation. Lui a 34 ans et moi 25 ans.
        Je suis d’accord avec toi qu’il ne pense pas a moi qui souffre de cette situation. Car pour moi il n’a pas de doutes sur ses sentiments, il doit le savoir au fond de lui. Je pense qu’au fond de soi on sait si on aime quelqu’un ou non.Pourquoi gâché ma vie? Je ne le comprend toujours pas. Je suis jeune je sais que y a pleins d’autre garçon mais pour ça il faut que je l’oublie et j’aimerais qu’il me laisse tranquille.
        Une situation bien compliquée. En tout cas merci pour ta réponse et ton article. Ca fait du bien de voir qu’on est pas seul a vivre des situations similaires, ça fait avancer un petit peu.

      • Je ne comprends toujours pas comment certaines personnes peuvent rompre de cette manière là, avec un manque de respect affligeant.

        Bref, il faut que tu sois forte, que tu résistes à ses sollicitations et que tu lui dises clairement qu’il te laisse tranquille. Sinon, tu n’avanceras pas.

        Sors, fais des rencontres intéressantes (pas forcément amoureuses), ça te changera les idées et ça te permettra d’avancer sans te tourner vers le passé.

    • vous au moins vous avez de la chance qu’il vous dise je t’aime…moi je suis dans une relation depuis un bout de temps, et la moindre chose que je peux dire d’elle c’est qu’elle est malsaine. on est ensemble mais il m’a jamais dit qu’il m’aime, on n’est pas amis non plus, il est jaloux quand je vois quelqu’un, un ex ou un ami mais on n’est rien….le jour où je lui a demandé « on est quoi », il voulait pas répondre, il m’a dit qu’il sait pas ce qu’il veut mais je suis la seule avec qui il sent le besoin de la voir toujours ….ça me consomme. après chaque appel ou rencontre je me sens épuisée et consommée…je ne sais pas quoi faire… dernièrement j’ai rencontré un type bien qui sait très bien ce qu’il veut. Il me plait mais j’ai pas le courage de quitter l’autre. j’ai peur de le regretter…j’aurai aimé que ça marche avec lui.

      • Bonsoir Nina,

        Qu’allez-vous regretter ? Sa jalousie ? Le fait qu’il vous empêche de voir vos amis ? le fait qu’il ne vous aime pas (car sinon il le saurait depuis le temps!) ?

        Vous voyez bien que vous êtes malheureuse avec lui.

        N’hésitez pas un seul instant : partez sans vous retourner car il y a d’autres relations qui, elles, vous rendront heureuse, contrairement à celle-là.

        Vous n’avez vraiment rien à regretter.

        Sandrino

  3. Cet article est très intéressant, je suis la personne qui ne sait pas ce qu’elle veut dans la relation. Après 2 ans de relation de doutes, souffrances, mais aussi de moments géniaux de bonheur, mon copain vient de rompre il y a 2 semaines, me disant qu’il est trop malheureux..
    On a vécu beaucoup de ruptures, réconciliations avec espoirs, maintenant il est à bout, sans espoirs et se sent mieux seul malgré que je puisse lui manquer.
    Il se sent mieux seul sans les doutes.
    Perso, je n’accepte pas vraiment la rupture, j’ai encore espoir..
    Je reste avec mes doutes et mes questionnements :comme dans l’article, peut-être que je ne l’aime pas vraiment ? Peut-être je sabote la relation parce que je pense que je ne mérite pas d’être aimee¿ peut-être je sabote par peur de l’engagement ¿
    Cela me fait peur de faire partie de sa famille (grande famille soudée à contrario moi, peu familial) bref, je suppose que cette rupture est la meilleure solution pour lui… En lisant l’article, je m’aperçois que je vais devoir accepter cette rupture et ne pas continuer à avoir de l’espoir…:'(

    • Bonjour Cat,

      votre témoignage est touchant. Je pourrai vous conseiller d’arrêter de vous poser des questions mais je sais que cela ne servirait à rien et que vous en souffrez.

      Il a juste besoin de ne pas douter et d’être aimé. Il vous aime mais vous ne lui laissez pas entrapercevoir un futur stable avec ces remises en question. Alors il préfère partir que souffrir de la situation.

      Est-ce que vous doutez de vous en général ou seulement de votre couple ?

      La question n’est pas de savoir si vous devez continuer à avoir de l’espoir mais de savoir si vous êtes capable d’arrêter de douter de votre relation.

      Peut-être que ce n’est tout simplement pas la bonne personne pour vous…

      Sandrino

  4. j’adore vos posts Sandrino ils me font énormément de bien merci … j’espère moi aussi avoir le courage vite avant de sombrer. merci

    • Bonsoir,

      merci pour votre commentaire.

      Si cela peut vous réconforter, sachez que vous n’êtes pas seul à vivre ce type de situation.

      Nous sommes tous amenés un jour ou l’autre à avoir des problèmes de couple et devoir arrêter une relation que l’on n’a pas envie d’arrêter.

      Il faut parfois prendre une décision difficile à court terme pour être plus heureux à long terme.

      Courage !

      Sandrino

  5. Bonjour Sandrino et un grand merci pour cet article ! Il m’a permis d’y voir plus clair ce matin avant de rencontrer mon compagnon pour une explication sur notre relation. Nous sommes ensemble depuis un an et nous n’avions pas encore prévu de vivre ensemble. Mais, nous connaissons nos familles respectives (il a deux enfants et 46 ans). Moi j’ai 43 ans et suis divorcée sans enfants. En mai, je lui ai proposé d’arrêter la contraception et il a accepté. J’ai tout de suite été enceinte et nous avons d’un commun accord envisagé de vivre ensemble. Malheureusement, une semaine apres l’annonce de la grossesse, le radiologue a détecté un arrêt dû à une absence d’activité cardiaque. C’était le 3 juillet 2015. Depuis le 15 juillet , il m’a dit qu’il doutait de ses sentiments, qu’il ne savait pas ce que signifiait être amoureux et qu’il ne voulait pas s’engager. Nous avons pris de la distance et aujourd’hui nous avons eu une dernière explication : je lui ai dit que je l’aimais et que je voulais construire un nouveau foyer avec ses deux enfants et peut-être un troisième si la vie nous offrais cette chance. Il m’a dit qu’il n’avait envie de rien dans tous les domaines de sa vie, pas seulement concernant notre relation ; qu’il était bien avec moi, qu’il m’adorait mais qu’il ne savait pas si ses sentiments étaient assez forts. Il a aussi dit qu’il était sûr de ne pas vouloir s’engager. Je pense que je dois rompre. Qu’en pensez-vous ?

    • Bonsoir Wapita,

      Vous êtes dans une situation délicate.

      Votre compagnon accepte d’avoir un enfant avec vous (peut être un peu trop rapidement étant donné que vous n’étiez ensemble que depuis un an) puis change d’avis et déclare qu’il ne veut plus s’engager. Est-ce que vous lui avez un peu « forcé la main » ou est-ce l’épisode de la grossesse qui l’a fait prendre conscience d’une situation dont il ne voulait plus ?

      D’après votre dernière conversation, il semble être clair sur votre relation. Si vous n’êtes pas satisfaite de votre relation et que vous avez besoin qu’il s’engage, il est préférable de rompre pour vivre une autre histoire où vous serez avec un homme que vous aimez et qui a réellement envie d’être avec vous et construire sa vie avec vous.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  6. Ciao ! Merci pour cet article.

    Je l’ai vécu (sans rompre) avec mon copain actuel. On est à 5 mois de relation.

    Je ne sais pas pourquoi ni comment mais maintenant je suis réellement bien avec lui et pour la première fois, je me projette avec qqn dans le futur.

    Lui 28 et moi 23 ans. Mais alors voila à 3 mois gros doute. Il me dit ne pas savoir ce qu’il veut et ressent pour moi…

    Oo je suis effondrée car moi qui au début ne voulait pas de cette relation me suis attachée et apprendre cela me replonge dans les travers de mon enfance sans amour paternel (blablabla)…

    Tous deux avons un lourd passé amoureux et avons souffert. Mais les 3 premiers mois étant magique, parfait, entente ultime. Je ne comprends pas ce doute soudain et fuis… pour le faire réagir évidemment…

    Au début je n’ai pas eu les réponses souhaitées, que du flou… J’ai alors été absente une semaine (où je n’ai cessée de pleurer et de me dire que j’allais perdre LA relation qu’il nous fallait !).

    Après quoi j’ai eu des nouvelles, un long message toujours flou. Cependant, c’est lui que je voulais. J’ai décidé de reprendre le cours des choses et de ne pas me laisser aller. On est fait pour être ensemble je le sens.

    Depuis, je ne sais même pas comment la relation a repris son cours et ce « problème » ne s’est plus posé. On va dire que personne ne souhaite y revenir non plus ^^ mais il me semble que ce soit bon car après une semaine de vacances ensemble à l’étranger (où il m’a rejoint car j’y étais pour tout le mois d’août) on est encore plus proches.

    As tu un avis là dessus Sandrino ?

    Merci d’avance.

    • Bonsoir Kim,

      Je n’ai pas les détails de ton histoire mais je pense que plus c’est flou, moins c’est bon 😉

      Les premiers mois d’une relation sont fragiles et s’il a douté alors que cela semblait bien se passer (mais tu manque d’obectivité pas vrai ?), c’est qu’il y a quelque chose qui l’a fait douter. S’il est flou, c’est un problème et cela signifie probablement que c’est quelque chose à régler de son côté (une rupture pas totalement acceptée par exemple).

      Dans ta situation, il y a deux possibilités :

      1) profiter du moment présent, faire comme si rien ne s’était passé et espérer que ses doutes ne reviennent pas sur le devant de la scène. Je pense que si ses doutes reviennent, vous le saurez rapidement, c’est à dire dans les prochains mois.

      2) lui poser des questions pour comprendre l’origine de ses doutes. En général, il suffit de demander s’il a une autre fille en tête pour trouver la cause 😉

      Si la situation s’est améliorée dernièrement, je conseillerai la première solution. Ne lui fais pas sentir ton stress, essaie d’être naturelle pour lui faire oter ses doutes. Quand on a des doutes, on a besoin d’être rassuré, pas stressé.

      Bref, tu es jeune, ta relation est jeune, laisse passer quelques mois et on refait un point si Monsieur te pose de nouveau des problèmes 😉

      Bonne soirée.

      Sandrino

  7. Hahaa merci 😉 j’opte également pour la première solution comme deja fait ! Bonne soirée et je n’espère pas à bientôt pour mon couple. 🙂

  8. Bonjour Sandrino,

    Et merci pour ce témoignage masculin qui me permet d’y voir vraiment plus clair dans ma relation « foireuse » : il doute lui aussi alors qu’il voulait tout trop vite à mon goût il y a 18 mois de cela.

    Je vais suivre ton conseil et m’éloigner définitivement de lui car mon avenir n’est pas là malgré l’amour que je ressens pour lui.

    Je comprends bien qu’il ne m’aime pas et qu’il n’ose peut-être pas me le dire de peur de me blesser (il n’est pas méchant pour un sou).

    Bref je vais être courageuse pour deux.

    Merci encore pour tes conseils qui m’ont fait du bien à la lecture de ton témoignage.

    Bonne continuation et je te souhaite plein de bonheur dans ta nouvelle relation.

    Sandrine 😉

  9. Bonjour,

    Je tiens à vous remercier pour votre article qui m’aide a voir certaines choses de façon plus clair.

    J’aimerais cependant avoir un avis sur ma relation. Ca fait plus de 3 ans qu’on est en couple, c’est notre première relation, nous n’avons jamais eu de dispute et voilà qu’il me dit qu’il doute de ses sentiments, qu’il ne sait pas ce qu’il veut, ni où il en est et ça fait 3 mois que ça dure.

    Je sais que le problème ne vient pas de moi puisque j’ai fait beaucoup de choses pour lui et pour nous. Je lui ai même laissé le temps de faire une pause. Quoiqu’il en soit, il doute et il s’en veut parce que d’un côté, je lui plais toujours autant et je lui ai énormément manqué durant notre pause.

    Et moi, dans tout ca je ne sais pas quoi faire puisque c’est à lui d’avoir un déclic. Je suis bien avec lui. Pour moi il n’y a pas de doute, mais je ne pourrai pas supporter encore longtemps son indécision.

    Pourquoi est-ce qu’il doute ? Manque-t-il de confiance en lui ? Peur de s’engager plus? Peur d’aimer moins ou différemment?

    Dois-je le quitter pour le faire réagir sachant que c’est prendre un très grand risque?

    • Bonjour MissT,

      A la question « pourquoi est-ce qu’il doute ? », il faut lui poser la question de manière franche et directe. Il est le seul à avoir la réponse. Cela ne sert à rien de tourner autour du pot et d’imaginer des vérités qu’il est le seul à connaître.

      concernant le fait de le quitter, pourquoi pensez-vous que vous risquez quelque chose ? La rupture est bonne dans toute relation car elle permet de vérifier si la personne avec qui on est veut vraiment être avec nous ou pas. Que risquez-vous ?

      S’il ne revient pas, c’est qu’il ne vous aime pas. Voulez-vous rester avec quelqu’un qui ne vous aime pas ?

      Le seul risque que vous prenez, c’est de connaître la vérité à propos de votre relation. Ce n’est pas un risque. C’est un révélateur d’une situation et ça permet de faire bouger la personne qui doute en face de vous.

      Bonne soirée.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino, j’ai lu votre post et je suis assez d’accord avec vous mais difficile à appliquer. Je suis en couple depuis 1 an avec mon copain qui est aux USA, on se voit tous les 3 mois à peu près. Tout se passait bien jusqu’à ma dernière visite en juin dernier, où il m a dit qu il n était pas prêt à s engager dans une relation mais qu il ne voulait rien changer entre nous et qu il avait de réels sentiments pour moi. Depuis mon retour, beaucoup de longues discussions de dispute de réconciliation… On a discuté dernièrement et il s est finalement décidé à s engager dans notre relation cependant les actes ne suivent pas… Du coup j ai décidé de rompre pour la énième fois mais je ne lui réponds plus du tout, ce que je ne comprends pas c est pourquoi il revient, mais je sais pas qu il m aime profondément je n ai aucun doute mais il ne sait pas ce qu il veut et ces actes le prouvent… Enfin tout ça pour dire que ce n est pas facile après il faut vraiment penser à soi même !!!! Merci pour post Sandrino !

      • Bonjour Tania,

        Je sais bien que ce n’est pas si simple que cela. Mais dans un grand nombre de situations, c’est la rupture qui permet de faire avancer et régler les problèmes. Bien entendu, si vous rompez mais que vous revenez systématiquement et facilement sans que votre copain ne veuille rien changer ou ne fasse pas d’efforts, cela ne fonctionnera pas.

        On pourrait penser que votre situation est particulière car c’est une relation à distance, et pas une courte distance puisque votre copain est aux US. Mais au final, je retiens le manque de cohérence de votre petit ami, même si je manque probablement d’informations sur votre situation.

        Que signifie « s’engager » dans votre relation ? Est-ce que cela signifie de le faire vivre en France (je ne sais pas s’il est français ou américain d’ailleurs) ? Auquel cas, peut-être qu’il vous aime mais pas assez pour abandonner sa vie là-bas.

        Dans tous les cas, quand on est à distance en couple et que l’on s’aime, il faut trouver une solution à moyen terme pour mettre fin à la distance car ce n’est pas une situation viable dans le temps.

        J’espère que vous arriverez à une situation qui vous donnera satisfaction à tous les deux.

        Bonne journée.

        Sandrino

  10. Un grand merci pour cet article…. Que je lis et je relis pour garder la force de ne pas le recontacter… Apres 1 an de demi relation 😉
    Merci merci merci

  11. Bonjour Sandrino,
    J’ai trouvé votre article très intéressant et cela fait plusieurs fois que je le relis pour essayer de me convaincre que la meilleure solution pour moi est de rompre.
    Je suis en couple depuis 3 ans et demi avec mon copain, nous n’avons jamais vécus ensemble car lui n’est pas prêt meme si je commence à en avoir l’envie.
    J’ai 28 ans et lui 27. Nous avons déjà rompu 2 fois et à chaque fois parce que monsieur doute de sa volonté d’être en couple. Il aspire en réalité à être à la fois en couple avec moi et à avoir les libertés d’un célibataire, que ça soit sexuelles ou de passer autant de temps seul ou avec les copains qu’il veut, sans avoir à prendre en compte mon envie de le voir. Il peut me donner beaucoup comme être très égoïste et égocentrique. Il parle toujours de lui et jamais de « nous ». Il est incapable de se projeter car ne sait même pas ce que lui veut pour lui même.
    Il a profondément peur de l’engagement car il a toujours l’impression de ne jamais avoir assez et de potentiellement passer à côté d’autres choses. Il dit être bien avec moi, ne pas douter de ses sentiments, de regretter être comme ca, et ne pas vouloir me perdre, mais malgré tout il ne sait pas ce qu’il veut de manière périodique, tous les 6 mois. Dans ces périodes il devient méchant gratuitement, en me rabaissant, il est distant et me repousse.
    Il m’a trompé il y a de cela 1 mois, soit disant parce qu’il avait l’impression de me perdre et était malheureux. Depuis rien ne va plus entre nous. J’ai perdu confiance, j’ai l’impression que dès que je fais des efforts pour notre relation, il me punit par sa méchanceté. J’ai l’impression de toujours me battre seule pour notre couple car lui se bat contre les démons de son passé (une enfance très difficile avec une mère bipolaire) et je suis fatiguée.
    Je suis à bout et j’en déprime fortement et pourtant je n’arrive pas à le quitter à cause de cet espoir qui renaît dès qu’il fait un petit pas positif. Il est instable et il m’en fait payer le prix chaque fois que des choses du quotidien l’angoissent.
    Dois-je arrêter d’espérer et le quitter ?

    Merci par avance pour votre point de vue,

    Sophie

    • Bonjour Sophie,

      Après avoir lu votre commentaire, il n’y a aucune hésitation dans ma réponse : oui, vous devez le quitter.

      Cette personne vous prend votre énergie et vous fait perdre confiance en vous. Ce n’est pas comme cela que doit être une relation. Fuyez-le car il ne pense qu’à lui. Ne pensez pas qu’il changera. Vous devez absolument aller de l’avant et vous reconstruire rapidement. Vous êtes jeune et vous devez rebondir et penser à vous, à votre équilibre et à votre bonheur. Tout ce dont il vous éloigne actuellement.

      Soyez forte et n’hésitez pas. Je suis certain qu’au fond de vous, vous savez que c’est la bonne décision à prendre.

      Bonne journée.

      Sandrino

      • Je viens de lire toutes vos réponses Sandrino et permettez-moi de vous dire que vous êtes Super, vraiment !! Bienveillance, un esprit juste et cohérent, des proposions claires-tranchées-constructives… Bravo !!

      • Merci Dédé !
        C’est très gentil à vous.
        bonne soirée et à bientôt.
        Sandrino

  12. Bonjour,
    Moi aussi suis dans une situation similaire.
    J’étais avec mon copain depuis 4 ans, et nous vivions ensemble depuis 3. Nous sommes tous les deux vers la fin de la vingtaine… Ce qui est particulier c’est que je suis Française et qu’il est Indien, et nous vivons actuellement en Europe.
    Je ne doute pas qu’il m’ait aimé énormément et je pense même qu’il a encore des sentiments, même si c’est lui qui a rompu.
    Il y a environ un an, les choses se sont compliquées, disputes à répétitions, et mauvaise communication. Nous n’avons jamais réussi à nous mettre d’accord sur où s’installer (Europe vs Inde) car je ne me sens pas bien en Inde, mais lui doit assumer la responsabilité de sa famille. Le sujet en est presque devenu tabou. Ajoutant à cela des caractères assez opposés, lui direct, intransigeant, fort en quelques sortes, moi calme, doutant souvent de tout, préférant le compromis et la discussion aux conflits. Il y avait aussi bien sur des points sur lesquels nous nous entendions bien, et je pense sincèrement qu’il m’a apporté beaucoup, de connaissances, de force de caractère, et qu’il a toujours essayé de me montrer le meilleur pour moi, m’a encouragé etc.
    Mais je n’arrivais pas à me projeter dans l’avenir, peut-être à cause des disputes, peut-être à cause d’anciens sentiments jamais avoués, qui ne sont plus amoureux désormais. Au bout d’un certain temps, comme nos disputes étaient de plus en plus fréquentes et intenses (trop pour moi), j’ai de plus en douté de la relation. Lui doutais que je l’aime sincèrement. Un jour il m’a prise au dépourvu et demandé si je voulais passer ma vie avec lui. J’ai répondu « je ne sais pas » et pour lui c’était le début de la fin. Il m’a quittée quelques mois plus tard, en me disant que je ferais mieux de trouver un Français. Tout en sachant que cela simplifierait ma vie, je sais aussi que je l’aimais vraiment pour de bonnes raisons et les bons côtés de son caractère.
    J’hésite à retourner vers lui, lui présenter des excuses pour les sujets où j’estime qu’il en mérite, comme en gros avoir joué sur deux tableaux, peut-être mentalement, et ne pas avoir compris que ces comportements lui sapaient le moral. Essayer de reprendre avant le point de rupture, s’il le veut, et améliorer les choses tous les deux, ou le laisser aller, déçu, sachant que c’est dur pour nous deux. Que c’est difficile !

    • Bonjour Julie,
      je ne sais pas si retourner avec lui est la meilleure option. Revenir avec son ex doit être une démarche qui inclue la résolution des causes de la rupture. Si vous revenez avec lui mais que la situation reste la même, cela ne fonctionnera pas.

      Ce n’est pas parce que vous vous aimez que vous devez revenir ensemble. J’ai déjà rompu dans des histoires où on s’aimait mais où cet amour n’était pas possible.

      Des différences de points de vue sur la vie, sur des choix de vie peuvent faire échouer des histoires, même si on s’aime, sauf à s’abandonner totalement au choix de l’autre et renier nos envies et nos choix personnels.

      Etes-vous prête à vivre en Inde ? Est-il prêt à un compromis ? Tout est question de compromis dans votre histoire.

      Si vous vous aimez vraiment tous les deux, Je vous conseille d’aller vers lui pour en discuter de manière amicale, même si vous ne revenez pas ensemble. Mais revenez avec lui seulement si vous pensez que ça va marcher, pas pour la mauvaise raison des sentiments…

      J’espère que cela vous aidera.

      A bientôt.

      Sandrino

  13. Votre article reflète exactement ma situation. Même si la rupture s’est faite d’un accord à un accord. Après avoir passé presque 9 mois à l’aimer et à attendre qu’il exprime ses sentiments autre que par un « c’est compliqué », ça s’est finalement fini. Après une discussion et lui avoir tiré les vers du nez pour connaître ses sentiments, il a finalement dit « je pense que je n’ai plus de sentiments », me disant qu’il en a eu début (jamais exprimé de vive voix). Bref, juste pour vous dire que tout est vrai dans ce que vous dites et c’est exactement ce que je me suis dit. Un mois après la rupture, je peux enfin dire je suis bien mieux sans lui. Je ne pleure plus, je n’ai plus de douleurs dans l’épaule (psychosomatique je pense) et surtout je n’ai plus de pensées négatives. J’attendais tellement d’amour de sa part, de l’affection… que j’ai pensé (que penser heureusement) à me faire du mal pour attirer son attention. Donc oui vous avez raison « Je préfère être seule que malheureuse en couple ». Et je revis aussi. Merci pour votre article plein d’espoir.

    • Bonsoir,

      Une relation Amoureuse, c’est comme une drogue. Il y a ce phénomène d’addiction qui rend la rupture difficile et douloureuse. Ne regrettez rien et ne pensez surtout pas à vous faire du mal. Cela ne servirait à rien. 9 mois, ce n’est pas grand chose et vous avez d’autres histoires à vivre, probablement plus intéressantes et plus longues que celle-ci.

      Cela fait un mois que votre histoire s’est arrêtée. Vous vous sentez mieux mais vous allez probablement avoir un coup de blues de temps en temps. Dites-vous juste que c’est l’addiction et qu’il faut juste tenir le coup car cela passera avec le temps.

      Faites du sport, rencontrez du monde, occupez vous de vous, et une nouvelle histoire viendra à vous.

      A bientôt.

      • Bonsoir,
        Effectivement, coup de blues de temps en temps mais j’ai repensé à ce que vous m’avez dit et ça m’a aidé. Passez à autre chose n’est pas évident étant donné que je suis retournée chez mes parents (loin de mes amis) et je suis en recherche d’emploi. De ce côté, je suis plus motivée que jamais et j’ai enfin un entretien prochainement (on verra bien mais ça me motive pour poursuivre mes recherches). Côté cœur, j’ai fait une rétrospective de ma vie récemment. Au niveau de mon ancienne relation, j’ai certainement commis des erreurs mais j’ai appris de ces erreurs et je suis restée moi-même et sincère jusqu’au bout. Puis au final, nous n’avions pas du tout la même vision du couple. Manque de réciprocité, manque de communication et incompatibilité. Je crois que ces mots résument bien cette relation. Ce fut ma première expérience amoureuse et je ne regrette rien du tout. La vie est bien faite, c’est beaucoup mieux que je ne sois plus avec lui à l’heure d’aujourd’hui. De plus, je me suis rendue compte que j’avais gagné en maturité, gagné en confiance et que j’avais évolué ces dernières années. Je suis fière de ce que je suis devenue (après tout le chemin que j’ai traversé) et je crois toujours en l’amour (fleur bleue que je suis), un amour sincère et véritable.
        Merci à vous.

      • Comme vous l’avez remarqué, vous avez « grandi » par cette relation. C’est cela qui est le plus important, même si on souhaiterait que nos histoires d’amour ne s’arrêtent pas.

        Vous le dites aussi : vous avez compris que vous n’étiez pas faits pour être ensemble. Certaines personnes persistent avec la mauvaise personne pendant des années pour se raccrocher à une histoire qui devrait s’arrêter car ce n’est pas la bonne.

        Je suis content de lire votre témoignage qui va dans le bon sens des relations, celui de la prise de conscience et de l’amélioration de vos futures relations 🙂

        Bonne journée.

        Sandrino

  14. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour vos conseil. Voilà, je suis mère célibataire de 43 ans avec 2 gentils ados. Ca fait 8 ans que je vis une relation à distance (200km, 2h de route).

    Mon homme est un Tanguy pur et dur. Il a 43 ans et pas d’enfants, jamais vécu avec une femme. Il dit qu’il ne sait pas ce qu’il veut.

    On a eu plusieurs ruptures. Au début de la relation, c’était lui qui me quittait. Les dernières fois, c’est moi qui l’ait quitté à plusieurs reprises mais je reviens toujours vers lui et vice versa.

    Je me pose beaucoup de questions, notamment si je dois continuer ou pas. Mais d’un côté, j’aime mon indépendance et d’un autre côté, je ne voudrai pas finir seule et mon ami non plus et je me dis que je peux patienter le temps que mes enfants soit autonomes.

    Je voudrai avoir votre avis. Merci

    • Bonjour,

      Je dirai que votre Tanguy sait probablement ce qu’il veut : ne pas s’engager. Mais d’après ce que vous me dites, vous revenez avec lui, surtout pour ne pas être seule.

      Je pense que vous devriez définir exactement ce que vous attendez de la relation et lui aussi. Soyez clairs dans ce que vous voulez et ce que vous attendez l’un de l’autre.

      Si vous êtes en phase, restez ensemble de cette manière et arrêtez le cycle des ruptures. Si vous n’êtes pas en phase, arrêtez cette relation qui ne vous mènera nulle part.

      Mais vous devez d’abord clarifier ce que vous souhaitez. Rester avec quelqu’un pour ne pas être seule, ce n’est pas une raison valable, même si je peux la comprendre.

      A bientôt.

      Sandrino

      • Bonjour, merci pour votre réponse,

        c’est ce que je pensais aussi. j’arrête avec le cycle des ruptures. Pour l’instant on est toujours en phase. Donc je continue la relation.

        Diane

  15. Bonjour,
    Je vis la même situation depuis 7 mois… Nous sommes restés ensemble que quelques mois, mais ce fut très fusionnel dès le début. Puis en mars il me dit qu’il ne sait pas ce qu’il veut, qu’il est perdu et qu’il préfère arrêter. Soit, j’ai commis l’erreur de le supplier de rester, mais plus je me rapprochais de lui pour essayer de l’aider dans sa décision plus il s’éloignait de moi. Le lendemain, il regrette la rupture et souhaite réparer son erreur… sans pour autant reprendre la relation… S’en suit alors de long mois de  » Fuis moi je te suis, Suis moi je te fuis « .

    Ses explications étaient floues : il me comparait à son ex et s’apercevait que notre relation était très différente de celle qu’il avait eu pendant 1 an avec son ex et donc qu’il n’était pas habitué, puis au final il me dit que c’est la distance le problème (45km de distance, c’est vrai que c’est énorme dis donc..), puis finalement il me considérait comme une amie etc.
    Cependant toutes ses explications étaient en contradiction TOTALE avec sa façon d’agir : j’ai commencé à m’éloigner de lui au bout de 2 mois, et lui.. a commencé à me suivre. Quand j’optais pour un SR, au bout de 5 jours il le brisait pour me dire que je lui manquais et qu’il ne voulait pas me perdre. Au final, la situation s’est totalement inversé. Il me courrait après pendant que j’étais en train de fuir. Bien sur, mon ego en était flatté, et je revenais directement vers lui en pensant que j’avais regagné son coeur mais non…

    Enfin, au mois de mai, nous avons eu une grosse coupure de contact : 3 mois. Période pendant laquelle il est revenu 3 fois pour me parler de banalités, auxquelles je répondais très indifférente.
    Au mois d’Août, il me refait part de ses sentiments, qu’il a fait le point, qu’il s’est beaucoup remis en question et qu’il souhaite avoir une nouvelle chance. Il me dit bien sur tout ce que je veux entendre : qu’il a beaucoup regretté, qu’il m’a beaucoup espionné sur les réseaux sociaux pour savoir ce que je devenais, qu’il n’arrêtait pas de penser à moi, que je lui ai énormément manqué etc.

    Aussitôt revenu, aussitôt reparti.. Pourquoi ? Monsieur s’est rendu compte qu’il n’avait pas assez confiance en MOI pour avoir une relation à distance. Alors que je n’ai rien fait pour le faire douter. Apparemment il n’a plus confiance en personne .. Plus tard, il me dit très froidement que c’était une erreur, qu’il n’a plus aucun compte à me rendre, qu’il ne veut plus de tout ça. 3 semaines après, j’apprend qu’il s’est mis en couple avec une fille qu’il connait à peine (merci facebook…), qu’il venait de rencontrer dans le nord quelques jours après son déménagement. Leur relation aura duré 4 jours, mais pour moi c’était la goutte d’eau. M’aurait-il menti sur la raison de la rupture ? Je sais qu’il n’avait personne dans sa vie à part moi quand il est revenu, mais le fait de me parler d’un « manque de confiance » envers les autres et de se mettre avec une inconnue, c’est se jeter dans la gueule du loup non ?

    Bref, 7 mois de malheur. Je l’aime toujours, mais je ne peux plus continuer à me faire du mal comme ça. J’ai que 21 ans, il en a bientôt 20, on est jeune et on se prend la tête pour essayer de se mettre ensemble alors qu’il fait tout pour empêcher ce moment…
    Pensez-vous que le niveau d’études influe aussi sur la mentalité ? Je veux dire, je rentre en Master, j’ai jamais eu de retard dans mes études, tandis que lui vient d’avoir son Bac (il a 2 ans de retard). J’ai clairement senti une différence entre nous, niveau maturité, il avait ses habitudes de « lycéen » et moi « étudiante ». Je ne sais pas si c’est moi qui est trop mature pour lui, ou lui qui est trop immature pour moi…

    Merci de m’avoir lu.
    Cordialement

    • Bonjour,

      Quelle que soit la raison pour laquelle il fait des aller-retours (une fille, son manque de maturité, …), le résultat reste le même : vous n’êtes pas heureuse et vous perdez du temps avec lui.

      Le fait que vous l’aimiez n’est pas une raison suffisante pour attendre qu’il se décide. On pourrait penser que son âge est une raison de son indécision. Mais il y a des jeunes qui savent ce qu’ils veulent et des trentenaires ou quadragénaires qui ne savent pas ce qu’ils veulent.

      Il pourrait très bien être dans le même état d’esprit dans 10 ans ! De mon point de vue, il manque de cohérence et le nombre de causes évoquées pour empêcher cette histoire est trop importante pour que vous continuez à y perdre du temps inutilement.

      Mon conseil, c’est d’avancer de votre côté et de ne rien attendre de lui. Sortez, faites des rencontres, et trouvez quelqu’un qui vous aime et qui ne change pas d’avis tous les quatre matins.

      Bonne journée.

      Sandrino

  16. Bonjour,

    Je tiens déjà à vous remercier pour vos articles que je trouve particulièrement intéressants et remplis avec beaucoup de franchise.

    Je suis très touchée par cet article en particulier. J’ai rencontré un garçon il y a 6 mois, il m’a plu dès notre premier RDV. C’était réciproque. Il cherchait souvent ma compagnie (au moins pendant les premiers 2-3 semaines). Moi, j’étais plus réservée étant donné que je voulais pas précipiter les choses. Mais à un moment la situation a changé et j’ai commencé à le sentir hésitant. Et puis il m’a avoué qu’il était perdu et il savait pas trop ce qu’il voulait. C’était pas mon cas et puis on a cessé de se voir. Ça m’a fait mal, parce que je commençais a m’attacher.

    Il est revenu 2-3 mois après en me disant qu’il voulait une vraie relation et je l’ai cru. Ça fait 3-4 semaines qu’on se voit. Mais avant hier on a eu une dispute parce que je le sentais pas vraiment appliqué et ça me fatiguait qu’il mette toujours de la distance entre nous. Là, c’est fini.

    Je suis partagé entre la culpabilité due à la pression que je lui ai mis, notamment car c’est le début (je suis pas une fille comme ça en général), que je suis pas à la hauteur pour qu’il soit moins hésitant et distant, et le fait qu’il a juste pas de sentiments amoureux pour moi.

    Je vais avoir 31 ans dans 4 jours et lui en a déjà 29. Je dis ça parce que ça rejoint peut être un de vos autres article sur les célibataires trentenaires. Je vis pas le statut de célibat très bien et je tombe souvent dans le désespoir, que j’ai raté ma chance et que je vais jamais pouvoir trouver quelqu’un de spécial pour m’accompagner dans la vie.

    Merci et vous avez raison, écrire ça fait du bien.

    Belle journée 🙂

    • Bonsoir,

      Comme vous le dites, vous ne vivez pas le célibat de manière positive, cela fait que vous mettez probablement de la pression à vos copain, consciemment ou inconsciemment, dès le début de la relation. D’un autre côté, il y a certaines relations où des mecs ne savent pas ce qu’ils veulent et cela peut durer longtemps.

      Mes conseils sont les suivants :
      – je sais que c’est dur mais ne vous mettez pas de pression. Plus vous vous sentirez bien seule, plus vous attirerez les hommes vers vous. Plus on vous sentira tendue et stressée, moins vous aboutirez à une relation durable. De plus, il faut parfois du temps pour trouver la bonne personne. Il ne faut pas se presser. Vous êtes encore jeune 🙂
      – ne mettez pas de pression sur vos copains dès le début de relation (à vrai dire, il faudrait rarement le faire sauf si absolue nécessité pour recadrer la relation). En revanche, choisissez des hommes qui vous semblent sérieux et qui cherchent vraiment une relation. Ce n’est pas forcément une question que l’on pose directement dès que l’on rencontre quelqu’un mais on arrive très vite à voir (en quelques semaines maximum) si l’homme qui est en face de soi cherche une histoire ou n’a pas envie d’aller plus loin.

      Concernant votre ex-copain, je n’ai pas assez d’informations pour savoir si c’est vous qui lui en avez trop demandé ou si c’est lui qui n’est pas en adéquation avec ses paroles (car il a dit qu’il voulait une vraie relation). Je n’ai pas bien compris s’il avait des sentiments pour vous ou pas. S’il n’en a pas, cela ne sert à rien d’aller plus loin. La relation doit aller dans les deux sens côté sentiments sans quoi cela ne peut fonctionner.

      Dernier conseil : vous pourriez essayer de parler à nouveau avec votre ex, sans pression, et sans jugement, juste pour avoir une communication franche et sincère sur la situation. Peut-être que vous baissez les bras trop rapidement dans vos nouvelles relations. A vous de savoir si c’est le cas ou pas.

      J’espère que cela vous aidera.

      Bonne soirée.

      Sandrino

      • Merci beaucoup pour votre réponse ,
        Tous vos conseils sont très justes , mais l’application n’est pas évidente.
        A vrai dire , je suis paumée, On a essayé de parler. C’est les mêmes mots qui ressortent , « j’ai besoin de temps » , « je suis perdu » , « j’ai peur ». Et j’arrive pas à l’assurer non plus , parce que je veux (et je sais que c’est pas bon de le faire) un peu plus d’attention. Ça me vexe beaucoup qu’il hésite ,je le prends personnellement en pensant que je suis pas à la hauteur pour qu’il m’aime. Je sais que c’est le début , mais le fait que j’étais rejetée une fois déjà par lui , m’a marqué et je suis moins patiente. Au final je lui ai écrit une lettre en l’expliquant comment je me sentais, et il m’a répondu qu’il se sentait pas à la hauteur de mes attentes. Après je lui ai mis devant l’évidence que juste il avait pas de sentiments amoureux et c’est pour cela il avait une déséquilibre et on se comprenait pas. Il n’a pas nier cette possibilité. En tous cas pour l’instant il est pas au même stade sentimentale que moi. Après on s’est pris trop la tête ce dernier temps pour savoir comment on se sentait pour de vrai.
        Bref , ça me fait mal que les choses se sont faites comme ça et j’aurai aimé que j’y croyais plus , que je sois plus patiente et compréhensible avec lui , mais j’ai un fort caractère et j’ai du mal à prendre sur moi.
        Je vous remercie beaucoup que vous prenez le temps de me lire et répondre. Je trouve ça très généreux de votre part.
        Belle journée 🙂

      • Cela ne doit pas vous vexer qu’il hésite à être avec vous. Ce n’est pas forcément lié à vous mais à ses propres peurs qu’il pourrait avoir avec quelqu’un d’autre aussi.
        En revanche, vous devriez savoir si c’est votre pression qui empêche l’histoire ou le fait qu’il ne sait pas ce qu’il veut.
        Dans tous les cas, quand je lis ses mots qui ressortent, vous ne devriez pas vous attarder sur cette histoire. S’il trouve la motivation, c’est lui qui reviendra vers vous.
        Bonne journée.
        Sandrino

  17. Bonjour Sandrino,
    En fait j’ai vécu presque la même chose. Je suis dans la vingtaine et je suis tombée folle amoureuse, mais grave amoureuse d’un mec dans la quarantaine célibataire (23 ans de différence entre nous). Au début il ne le savait même pas. Alors je le lui ai avoué et c’est ainsi que notre soi-disant « relation » a commencé. Dès le départ il me négligeait mais entre autre il manifestait un intérêt envers moi et disait parfois qu’il « m’aimait ». Cela a duré plusieurs mois, voire un peu plus d’un an.

    On passait parfois de longs moments à parler (sur internet surtout car on ne se voyait pas bcp) et au fur et à mesure on a découvert qu’on avait bcp de points communs, on s’entendait bien et on avait de la complicité mais il me disait tout le temps que j’étais « trop jeune ».
    Quand on se voyait dans notre endroit intime (on y faisait juste des câlins sans rapports sexuels) il lui est même arrivé de refuser mes gestes de tendresse après un certain moment du rendez-vous en disant qu’il fallait « rester tranquille ». Moi j’aimais le coller tout le temps car je ne pouvais pas me séparer de ses bras et surtout que ces rencontres intimes ne se passaient pas chaque jour mais une à deux fois par mois. A force d’être déçue, j’avais décidé de ne plus le voir la-bas. Même si je le vois ailleurs on pouvait pas se faire des câlins en public étant dans un pays conservateur. Il continuait cependant de me négliger: par exemple il m’appelle au téléphone, on parle un peu et il me dit « je te rappelle plus tard » mais il ne rappelle pas. Ou alors quand on fixe un rendez-vous il ne vient pas (mais je faisais comme si moi non plus je ne l’attendais et je ne lui disais jamais pourquoi tu n’es pas venu ou des trucs du genre, d’ailleurs j’éteignais souvent mon téléphone le soir après le rendez-vous, histoire de dire je m’en fous de toi aussi). Ce que je n’ai jamais regretté c’est de lui avoir fait comprendre dès le départ que je ne suis pas le genre de filles qui va lui courir après et ce par mon comportement. En effet je le négligeais un peu aussi car c’était impossible pour moi de renoncer à ma dignité. Je ne l’appelais jamais au téléphone car il m’a dit une fois « je ne suis pas trop téléphone ». J’avais peur qu’il se sente harcelé et d’autre part j’avais ma fierté.

    Le comble dans cette histoire c’est que ce type avait une mauvaise réputation comme quoi c’est un coureur de jupon. En fait je peux le confirmer car lorsqu’on se voyait il fallait qu’il fixe chaque fille qu’il voie. De plus, son facebook est plein de filles…enfin bref je sais que je n’étais pas la seule dans sa vie (mais ça je l’ai su plus tard)

    Un jour on s’est donné rendez-vous pour le lendemain et il n’est pas venu bien sûr. Le soir venu il m’appelle pour s’excuser car soi-disant il avait un boulot « imprévu ». Moi avant qu’il appelle je me suis dit je vais écouter ses arguments; si c’est pour une bonne raison qu’il est n’est pas venu, je lui pardonnerai (une urgence, maladie etc) mais si c’est juste un prétexte qu’il va donner, je couperai directement les ponts. Et c’est ce qui s’est passé en effet. Car il aurait pu tout de même m’appeler à l’avance et me dire qu’il n’allait pas venir mais non il s’en fout comme d’habitude. Je suis même presque sûre qu’il a complètement oublié le rendez-vous.

    Après ce coup je l’ai supprimé de ma vie. Il m’a appelé quelquefois au tel je ne lui ai pas répondu. Je l’ai supprimé sur skype (on était début décembre 2014). Et depuis plus de nouvelles de lui jusqu’à début janvier (2015), il m’envoie un mail pour me souhaiter une bonne année et je ne lui ai pas répondu. Un mois plus tard j’ai réactivé mon facebook (car je l’avais désactivé bien avant la rupture) et comme je l’avais dans ma liste d’amis il m’a envoyé un petit coucou. Je n’ai pas pas non plus répondu et peu après je l’ai supprimé aussi sur facebook.

    La situation est restée ainsi jusqu’au jour où, par hasard, j’apprends le décès de sa mère en mi-avril. Je décide de lui envoyer un message sur facebook (2 jours après le décès) pour lui présenter mes condoléances. Alors il me répond en me remerciant et en me disant qu’il attendait en quelques sortes mon message vu qu’il était sûr que j’allais lui écrire et que son « vœux s’est exaucé ».
    Depuis il m’envoie des petits saluts (sur facebook toujours). Je lui réponds parfois (par politesse surtout) et des fois je l’ignore. Lui à chaque fois que je lui réponds (genre oui je vais bien merci) il essaie de lancer une conversation mais mes réponses sont très courtes. Une fois en parlant avec lui (après un long silence radio) je lui dis « une de tes princesses a dû te quitter puisque tu me recontactes » histoire de lui dire « je sais que tu veux jouer », il répond qu’il ne cherche pas à remplacer ni à me reconquérir et qu’il ne fallait pas penser négatif (genre me faire des arrières-pensées qu’il veut se remettre avec moi).

    Après cette conversation il m’a encore recontacté (des bonjours, ça va…) je ne réponds pas.

    Maintenant le problème c’est que je l’ai toujours dans la peau même si je me montre indifférente. Cela va faire presque un an qu’on n’est plus en contact comme avant, pas de fous rires ni rien mais je n’arrive toujours pas à l’oublier quoi que je fasse. Inutile de me conseiller de faire des activités et tout ça parce que ce n’est pas ça qui manque: je sors je m’amuse. Mais je souffre toujours au fond de moi.

    Voilà je te remercie d’avoir lu jusqu’au bout et je te souhaite une douce nuit. J’aimerais savoir ce que tu en penses et tes conseils sont les bienvenus. Merci

    • Bonjour Rebeca,

      tout d’abord, je suis agréablement surpris par ton orgueil qui t’a permis d’éviter de te faire manipuler par ce « coureur de jupons » comme tu le mentionnes. C’est important de se faire respecter, particulièrement pour une femme, et c’est une bonne attitude.

      Malgré cela, j’ai bien compris que tu ne l’avais pas oublié et que tu pensais souvent à lui. A ce niveau, tu as deux possibilités :
      1) laisser passer le temps et trouver quelqu’un d’autre de ton âge
      2) essayer de le revoir pour entamer une histoire

      La première possibilité est bien entendu la plus simple, censée et naturelle.

      Dans la seconde possibilité, tout dépend du contexte (celui de ton pays que tu décris comme conservateur) et des intentions de cet homme. Est-ce qu’une « vraie » histoire d’amour peut avoir lieu entre vous ? Est-ce qu’il en a envie ? Est-ce qu’il est honnête avec toi ou est-ce qu’il continuera à regarder (voire plus…) toutes les filles qui passent alors qu’il est avec toi ? Qu’attends-tu de cette histoire et pourras-tu avoir ce que tu attends ?

      Bref, si tu vas vers cette seconde possibilité, il faut que tu évalues la situation selon la vie que tu veux pour le futur. Je ne dis pas qu’il faut tout calculer mais il faut parfois aussi faire des choix au regard de ce qui est le mieux pour nous plutôt que se fier à nos sentiments. J’ai déjà quitté des filles que j’aimais car la situation n’était pas viable…

      C’est normal de ne pas l’oublier. Mais ce n’est pas une raison pour se focaliser sur lui sauf si tu peux et tu veux vivre une vraie histoire d’amour avec lui et qu’il est totalement en phase avec toi. Ce que je te conseille, ce serait sans doute de faire le point avec lui sur ses intentions, les tiennes et le contexte.

      Ensuite, tout dépend de ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites est possible avec lui ou pas.

      J’espère que cela t’aidera 🙂

      Bon week-end.

      Sandrino

  18. Sandrino merci bcp pour ta réponse.
    Cela fait vraiment plaisir d’en parler à quelqu’un qui est à l’écoute et pouvoir lui dire ce qui nous tient à coeur. Cependant, parmi les deux possibilités dont tu as parlées, une seule est valable, c’est la seule est l’unique d’ailleurs, et c’est bien la première. Il est hors de question que je me remette avec lui même s’il oses un jour me le demander. Je n’ai aucune confiance en lui et je ne peux pas croire à ce qu’il dit. Ce n’est pas un homme de parole. Il utilise le mensonge et la manipulation. J’ai été trop naïve et il m’a blessée au plus profond de moi. Tout ce que je souhaite c’est l’oublier à jamais. Crois-moi que c’est bien plus facile de le dire que de le faire et c’est pour cela que je souffre trop. Je l’aime d’un amour sincère et profond même s’il ne le mérite pas tu vois. On dit bien que le temps est le meilleur ami de l’homme et merci encore une fois de m’avoir écoutée, c’est soulageant d’en parler avec toi. Bonne continuation à toi

  19. Bonjour
    j’ai 42 ans et en Novembre dernier j’ai rencontré un homme avec un enfant de 5 ans qui est séparé depuis 2 ans. Au départ il me disait qu’il voulait refaire sa vie,avoir une relation stable, sérieuse; Il était plein d’attentions à mon égard . Au bout de 2 mois il a commencé à être distant avec moi je n’ai pas compris vu qu’on échangeait des messages tous les jours matin, midi et soir…il a fini par me dire qu’il y avait des problèmes avec la garde alternée de son fils et avec son ex; je l’ai beaucoup soutenu et au final il a rompu avec moi fin janvier 2015 car il n’était pas prêt à s’engager dans une relation et qu’il ne savait plus où il en était. 1 mois après il est revenu vers moi car il avait envie de se sentir proche de moi ( il faut dire que physiquement parlant c’est fusionnel entre nous). J’ai accepté de le revoir on a repris une pseudo relation. Il m’avait bien spécifié qu’il ne souhaitait toujours pas de relation sérieuse. Malheureusement j’ai cru qu’il allait changer et qu’il allait redevenir l’homme charmant que j’avais connu auparavant. On se voyait toutes les semaines mais à part quelques restos on ne partageait pas grand chose à part le sexe.
    Un jour en Avril j’ai voulu le faire réagir en lui disant qu’une copine souhaitait me présenter un autre homme. Il m’a répondu : vas y si tu trouves un homme qui n’ a pas de démons et qui assure aussi bien que moi! Le temps a passé un jour je lui ai demandé qu’il me présente son fils car il avait tout le mois d’aout . Il a refusé et a même mal pris ma requête en disant que même si on était dans une relation sérieuse il ne voudrait pas me le présenter comme ça . J’ ai été blessée de sa réaction. On ne s’est pas vu pendant 3 semaines car il avait son fils et pas une seule fois il m’a demandé de mes nouvelles; c’est toujours moi qui lui envoyait des messages… En rentrant des vacances j’ai décidé de lui mettre un ultimatum soit notre relation devenait officielle soit on arrêtait… Il m’a encore répété la même chose mais il a tout fait pour ne pas me lâcher car il sait que notre attirance charnelle était plus forte que tout. Il m’a même dit que si il n’était pas dans une sale période de sa vie ça serait différent entre nous. Depuis septembre des hauts et des bas j’ai lâché prise je n’envoyais plus de textos je lui disais que j’avais besoin d’amour de partager des choses; Alors il s’est ravisé m’a dit je vais être plus attentionné, on fera plus de sorties ensemble bla bla bla (je ne connais pas son entourage il n’a jamais voulu me présenter sa soeur ou son cousin avec qui il parle de moi !!) j’y ai cru la semaine dernière il a été très gentil avec moi prévenant, attentionné; Je lui ai dit qu’un we en normandie nous ferait du bien et qu’il se passait quelque chose de fort entre nous mais qu’il fallait que l’on concrétise notre relation; il m’a dit qu il avait encore en tête le jour où je lui ai dit qu’une amie voulait me présenter quelqu’un d’autre. Je l’ai rassuré en disant que ce n’était pas le cas. Je me suis dit super il a compris on va repartir sur de bonnes bases. Et là c’était mardi je lui propose un ciné et il me répond: « j’en sais rien à vrai dire je te dis ça cette semaine » j’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai qu’au bout d’un an j’en avais marre de ces indécisions et que soit on reprenait une vraie relation donc officielle soit on arrêtait . Il a eu l’aplomb de me dire que il ne nous ne voyait pas officiellement ensemble qu’il ne savait toujours pas ce qu’il voulait et qu’il ne m’avait jamais fait espérer que les choses pouvaient changer… Je suis tombée dénue devant un tel égoisme et sa mauvaise foi. Il m’a fait beaucoup de mal et j’ai décidé de tout arrêter. Comment un homme peut être gentil une semaine et l’autre semaine vous ignorer?

    • Bonjour,

      comment un homme peut être gentil une semaine et vous ignorer la semaine suivante ? C’est tout simplement qu’il est égoïste, ne pense qu’à son plaisir et qu’il s’en fout de vous.

      Vous ne devez pas vous remettre en question vis à vis de cette relation. Vous avez fait ce que vous pouviez pour tenter que cela fonctionne. Mais il faut être deux pour faire une relation. En revanche, vous seriez bien bête (excusez-moi l’expression) de continuer cette relation qui n’a pas d’avenir.

      Oubliez-le, pensez à vous et trouvez quelqu’un qui souhaite être avec vous, non pas seulement pour le sexe mais pour vivre une véritable histoire d’Amour.

      Sandrino

  20. Bonjour Sandrino,

    dans mon cas je suis au lycée avec elle et je lui est demandée il y a 4 mois et elle ne m’a toujours pas répondu. En ce moment, elle ne me parle même plus, on ne se fait même plus la bise et j’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui engage la conversation. Après, elle est aussi timide et me trouve intimidant. Mais que dois- je faire ?

    • Bonjour Sam,

      si elle n’a pas donné de réponses, c’est qu’elle n’est pas intéressée, a priori. Maintenant, le meilleur moyen de savoir ce qu’elle pense, c’est de lui poser la question directement. Ce n’est pas toujours facile mais au moins vous serez fixé sur ce qu’elle souhaite.

      Bonne chance !

      Sandrino

      • bonjour sandrino,

        je lui ai posé la question de ce qu’elle pensait de notre relation et de ce qu’elle voulait de notre relation et elle m’a dit qu’elle ne savait pas.
        quelques jours plus tard, elle m’a dit qu’elle préférait (si on sortirait un jour ensemble), sortir avec moi mais plus tard, et elle n’a pas voulu me dire pourquoi « plus tard ».

        Maintenant je suis complètement perdu et je n’ai aucune idée de ce que je dois faire. j’ai pourtant essayé de passer à autre chose et de l’oublier mais à chaque fois que je parle avec une autre fille ou que j’aborde une autre fille, je pense à elle et n’arrive pas à m’arrêter de penser à elle (ce qui fais d’ailleurs échouer toutes mes autres discussions avec d’autres filles), ce qui n’arrange pas les choses, c’est qu’on est dans le même lycée et que donc je la vois tous les jours …

        Si tu sais ce que je devrais faire, je te remercie d’avance car je suis complètement pommé.

        merci

      • Bonjour Sam,

        Plutôt que de lui demander si elle veut être avec toi, propose lui des sorties (ciné, café, ballade, etc…) où vous serez seulement tous les deux. Si elle accepte, vous aurez l’occasion de mieux vous parler et tu en sauras plus sur ce qu’elle pense. Si elle refuse, je te conseille de passer à autre chose et de voir d’autres filles. Cela te permettra d’oublier (parfois, il faut se forcer un peu) et cela pourrait éventuellement la faire réagir. Mais ne le fais pas pour revenir avec elle, fais-le pour toi.

        Bonne journée.

        Sandrino

  21. Bonsoir Rebeca

    Moi aussi, je te félicite pour ton orgueil. Il faut savoir faire des concessions en amour, il faut savoir aussi n’en faire aucune lorsque c’est tout son estime de soi-même qui est en jeu.
    Bien que plus âgée que toi, moi aussi je résiste à la faiblesse de m’accrocher à un homme qui manifestement, ne me donnera rien de ce que je lui demande.

    Après deux mois de relation insatisfaisante pour moi,et probablement parce que je lui ai indiqué ne plus vouloir accepter désormais son comportement ambivalent, je fais face à son silence total et sans préavis depuis quelques jours.

    Je suis suis très mal mais je n’ai pas envoyé un seul message, même pas pour demander des explications! La tentation de le contacter, sous n’importe quel prétexte est constamment là mais je n’y céderai pas. Par fierté avant tout car je ne peux me résoudre à courir après un homme qui me signifie si clairement ne plus vouloir de moi. Par logique également, car ce silence est probablement ma meilleure chance de me le sortir de la tête.
    C’est très dur évidemment, pas d’explication, pas de fin, juste ce sentiment qu’il s’en fout…..
    Ce n’est pas juste, mais c’est la vie!

    Pour lâcher prise, le temps y fait certes beaucoup mais par expérience, je crois davantage en la volonté. Je me suis donné une semaine pour pleurer et geindre sur mon sort. Ensuite, je passerai à autre chose.
    Si tu as assez de caractère pour ne pas courir derrière lui, tu en auras aussi assez pour le zapper de ta vie sans attendre. Alors je te conseille de commencer tout de suite… :-)).

    • Bonsoir Rose,
      Merci d’avoir partagé ton expérience. Nous avons donc vécu à peu près la même chose toi et moi, sauf que pour moi, la relation a duré bcp plus que 2 mois. Et cela fait pratiquement une année que je ne parle plus avec lui mais je n’arrive tout de même pas à l’oublier 🙁 . Si tu savais à quel point c’est dur !!! Alors courage courage. Dis-toi que ta dignité est au dessus de tout et que le temps sera ton meilleur ami.

  22. Bonjour Sandrino,
    Merci pour cet article. Je l’ai trouvé en faisant une recherche sur Google, parce que comme beaucoup je commence à me poser des questions…
    Ça fait maintenant 9 mois que mon compagnon et moi nous nous fréquentont. Il a 36 ans, j’en ai 32.
    Nous avons tous les deux été ébranlés par nos relations passées. Lui, reconnaît être indécis, un brin égoïste aussi et sors d’une relation longue avec une jalouse maladive. Moi, j’ai une tendance à être un brin narcissique mais très généreuse en amour. Je m’attache très vite et me projete assez facilement.
    Avec mes ex, plus je parlais bébé, appart, etc plus ça capotait. J’ai donc fait un travail sur moi même et avec mon compagnon actuel je n’ose même pas évoquer le sujet de peur de le faire fuir. Mais c’est aussi son attitude qui m’en empêche. Je ressens son indécision: il m’a présenté à tous ses proches, nous sommes déjà parti en vacances ensemble, il tolère mes affaires chez lui, nous somme assez complices, et attentifs l’un envers l’autre pourtant quand je lui dis que je l’aime, je le sens très mal à l’aise. Si je lui envoie un smiley coeur par sms il ne dit rien jusqu’à ce que je relance la conversation… Entre autre…
    Ma crainte aujourd’hui est qu’il ai décidé d’être avec moi car il ne va pas en rajeunissant, mais qu’au fond, je ne corresponde pas entièrement à ce qu’il recherche… 9 mois c’est peut-être tôt mais j’ai peur de m’engager dans cette relation et qu’il ne sache toujours pas ensuite.
    J’ai déjà perdu tellement de temps… J’ai envie de le fuir (d’ailleurs j’ai décidé de ne pas le voir pendant 1semaine et demi histoire de me recentrer). Mais je ne lui ai pas donné la vraie raison, je ne sais pas comment lui dire les choses sans passer pour la nana pressée qui prend la tête, qui précipite les choses, etc.
    Mais je voudrais juste savoir si j’ai raison de m’investir et de miser sur lui pour l’avenir…

    Bref, voilà un gros pavé révélateur de mon mal être… J’aimerais bien avoir ton avis.

    Merci d’avance.
    Très bonne journée et ?

    • Bonjour Guylaine,

      effectivement, 9 mois de relation, c’est un peu rapide pour commencer à parler enfants, du moins s’il n’évoque pas ouvertement le sujet avec vous.

      En revanche, après 9 mois, ne rien répondre ou être mal à l’aise lorsque vous dites que vous l’aimez, c’est un problème. Il y a deux possibilités : soit il est vraiment indécis, soit il ne sait pas ou plus dire « je t’aime » (voir à ce sujet l’article les 5 langages de l’amour).

      Vous dites que vous ressentez son indécision. Lui en avez-vous parlé ? Le problème, c’est lorsqu’un des partenaires (ou parfois les deux) essaie de deviner ce que l’autre pense et fait tout un tas de suppositions qui peuvent s’avérer fausses.

      Dans votre situation, je comprends que vous n’ayez pas envie de lui mettre de la pression mais vous devriez avoir une discussion claire sur votre relation. Il a 36 ans, il peut comprendre qu’après 9 mois de relations, vous ayez envie de savoir où il en est dans cette relation. Bref, vous devez avoir une discussion claire et précise (mais de manière simple et sincère) sur votre futur à deux. Demandez-lui s’il a des sentiments, s’il se sent bien avec vous, s’il y a quelque chose qu’il voudrait aborder et qui est important dans votre relation, bref, remplacez vos suppositions par des vérités venant de sa part 🙂

      Vous ne pouvez pas continuer à internaliser vos peurs et vous doutes dans cette relation. Crevez l’abcès, vous vous sentirez beaucoup mieux quel qu’en soit le résultat.

      J’espère que cela vous aidera à avancer 🙂

      Bonne journée.

      Sandrino

  23. Bonjour Sandrino,
    Je me permets de venir vers vous même si mon problème est un peu différent.
    Dans l’histoire que je vais vous raconter, je suis la personne qui ne savait pas ce qu’elle voulait et j’ai fini par le faire fuir et ne plus avoir de nouvelles à mon grand désespoir.
    Je tiens tout d’abord à préciser que nous nous connaissions depuis plusieurs années puisqu’il est un ami de mon beau-frère.
    Quand nous nous sommes mis ensemble il y a 1 an et demi, nous sortions tous les 2 de relations longues et moi d’une rupture compliquée (tromperie). Je lui ai donc dit que je n’étais pas prête à m’engager d’autant plus que j’avais peur de la réaction de ma soeur et mon beau frère s’ils venaient à l’apprendre. J’avais de plus envie de profiter de mon célibat et de sortir à ma guise.
    Or lui, voulait rapidement quelque chose de concret : que l’on vive notre histoire au grand jour, que nous emménagions ensemble… Son empressement me faisait peur et à chaque fois qu’il me demandait où nous en étions, je lui disais que je voulais m’amuser (dans le sens de ne pas m’engager) car j’avais peur de souffrir à nouveau dû à un manque absolu de confiance en moi.
    Cela a duré des mois et je me suis persuadée que je ne l’aimais pas.
    Au bout d’un certain nombre de mois, il m’a demandé ce que je ressentais et encore une fois j’ai pris peur.
    A partir de ce moment-là, il a commencé à être très distant, ne répondant à mes messages que longtemps après et ne répondant plus à mes appels en prétextant qu’il était très occupé.
    Je me suis rendue compte que j’avais toujours réagi comme une idiote car je l’aimais mais j’avais peur de l’engagement d’autant plus que si ca capotait, cela pourrait créer en plus des problèmes avec ma famille.
    Il me disait toujours que je lui manquait tout de même.
    Depuis un mois et demi, j’ai appris qu’il avait retrouvé quelqu’un avec qui il était très heureux et vivait avec.
    Je le regrette et je n’arrive pas à passer à autre chose, c’est à mon tour de l’attendre depuis le début de l’année, en vain car il était passé à autre chose sans vouloir me le dire. En effet, quand j’ai appris pour sa nouvelle relation, il a tenu à me revoir pour me dire qu’il n’y avait rien avec cette femme, il m’a refait l’amour pour finalement me virer de sa vie comme une malpropre.
    Je suis consciente que j’ai très mal agi et que je suis la raison de son attitude actuelle mais je n’arrive pas à l’oublier et reste persuadée (à torts) qu’il pourrait y avoir quelque chose encore entre nous.
    Pourriez-vous me conseiller quant à l’attitude que je dois avoir aujourd’hui.
    Je l’aime fortement mais je n’ai réussi à le lui dire que bien trop tard et je pense que mes chances de reconquête sont nulles.

    Merci d’avoir lu mon pavé mais je ressentais le besoin de m’exprimer à quelqu’un d’objectif.
    Bonne journée

    • Bonsoir,

      tout d’abord, lorsque l’on sort d’une histoire longue et difficile, il est difficile de se réinvestir dans une nouvelle grande histoire. On a encore des blessures à guérir et notre tête n’est pas à la reprise d’une vraie relation. Votre attitude est donc compréhensible. Ne vous culpabilisez pas.

      Lui, à l’inverse, a souhaité immédiatement s’investir à fond avec vous alors que vous n’étiez pas prête. Je trouve d’ailleurs inhabituel de penser à emménager avec quelqu’un rapidement après être sorti avec, alors que l’on sort d’une longue histoire. D’ailleurs, si ce que vous dites est vrai, il a emménagé avec sa nouvelle petite amie, ce qui montre qu’il cherche surtout à vivre avec quelqu’un. Bref, aucun jugement de ma part mais c’est une attitude peu habituelle.

      La situation que je ne comprends pas, c’est pourquoi il vous a dit qu’il n’y avait rien avec elle (s’il est avec elle et habite avec elle), pourquoi couche -t- il avec vous puis vous laisse tomber ?

      Plutôt que de vous focaliser sur vos sentiments et vos regrets, essayez de comprendre pourquoi il agit ainsi. Le mieux est bien sûr de lui demander directement de façon franche et sincère. Pourquoi agit-il ainsi ? Vous a -t- il menti et pourquoi ? Est-il heureux avec elle ?

      Car il y a des choses qui semblent « bizarres » dans son comportement. Et vous n’auriez pas envie de vivre une histoire d’Amour avec quelqu’un qui se comporte de cette manière, n’est-ce pas ?

      J’ajouterai que s’il vous dit qu’il n’est pas heureux avec elle alors qu’il a emménagé avec elle, il y aura un manque de cohérence et je vous déconseillerai de revenir avec lui.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  24. Bonjour Sandrino,

    j’aimerai votre avis par rapport à mon indécision. Je suis avec un homme qui a 30 ans moi 24, depuis 4 ans avec lequel je ne vis pas. Aujourd’hui je me pose des questions sur notre relation et si mon homme est vraiment la bonne personne même si nous avons une relation assez intense et sans disputes.

    En effet depuis 4 ans notre relation n’a pas évolué. Mon homme a toujours eu la tendance a privilégier son travail par rapport à moi d’une part. D’ou résulte le fait que nous ne soyons jamais allez en vacances, ou au restaurant par exemple.

    Mon homme n’a cesser de me promettre des choses (voyages, rencontre de mes parents et des siens ect…) mais à ce jour rien ne s’est passeé. Récemment les parents de mon homme sont rester 1 mois en France chez lui et il a fait en sorte pour que ses parents ne me voient pas même si ils savent que j’existe.

    Au mois de janvier également j’ai eu de graves problèmes respiratoires et mon homme n’est pas venu prendre de mes nouvelles.

    Aujourd’hui j’ai envie d’avancer et j’aimerais me marier. Mais voilà malgré le fait que ce soit un homme attentionné et chaleureux je ne sais pas si il est celui avec qui je suis faite pour être.

    Que pensez que je doive faire? Je suis fatiguée de ne pas voir de changements ni d’évolution.

    Florence

    • Bonjour Florence,

      Je résume votre histoire : vous êtes avec lui depuis 4 ans, vous n’êtes jamais allés en vacances ni même au restaurant. Lorsque vous aviez de graves problèmes de santé, il n’est pas venu prendre de vos nouvelles. Il ne vous a toujours pas présenté à ses parents et vous ne vivez pas ensemble…

      A vrai dire, je ne comprends pourquoi vous êtes indécise.

      Pourquoi restez-vous avec lui ?

      Lui avez-vous demandé pourquoi il ne vous avait pas présenté à ses parents ? Pourquoi vous ne partiez jamais en vacances ensemble ? Pourquoi vous n’alliez jamais au restaurant ? Pourquoi il ne prenait pas de nouvelles de vous quand vous étiez mal en point ?

      Mais je ne vois pas ce qu’il pourrait vous répondre qui puisse justifier de rester avec lui.

      Concernant l’aspect mariage, ce n’est pas une finalité en soi. L’objectif premier, c’est de trouver la bonne personne et d’avoir une relation qui vous amène de l’amour et de l’épanouissement. Le mariage, vous y penserez quand vous aurez atteint le premier objectif.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  25. Bonjour
    Mon histoire d’un an vient de se terminer il y a 15jrs car je n’ai pas de place dans sa vie
    Relation à distance on se voit que très peu car les copains passent avant moi, très demandeuse de tendresse et d’attentions je me suis prise un vent pendant 1 an…
    Je n’ai eu que les miettes
    J’ai beaucoup souffert dans cette relation car moi j’ai donné le meilleur de moi-même pour que ça marche j’ai pardonné des paroles pas toujours très gentilles.. Je me suis beaucoup remise en question sur des choses qui ont pu blessé aussi mon partenaire
    Tout ça pour découvrir que depuis 1 an il draguait sur les réseaux sociaux dans mon dos
    J’ai perdu mon temps avec cette histoire et je ne méritais pas tout ça
    J’ai besoin de me reconstruire car je n’ai plus envie d’amour pour le moment j’ai envie d’être seule j’ai si mal
    J’ai rompu en ne répondant plus à ses appels je n’ai pas voulu discuter je n’ai rien à dire et il ne comprendrait pas le désarroi qu’il vient de m’affliger…
    Merci pour ce blog ça fait du bien de pouvoir discuter

    • Bonjour Sandra,

      vous avez visiblement choisi la mauvaise personne. Vous avez perdu un an mais cela reste une expérience de vie qui vous permettra de faire de meilleurs choix dans le futur. Il faut du temps avant de trouver la bonne personne, cela vous y aidera.

      Sandrino

      • Ce que je dois retenir c’est écouter ma petite voix intérieure qui me lance une alerte! car à chaque fois que cette alerte s’est déclenchée, j’ai quand même persisté et je me suis toujours cassée la figure!
        Même si je sais que j’ai choisi la meilleure solution, parfois j’ai encore quelques doutes sur moi, sur mes fautes dans cette histoire … Je culpabilise.
        Je peux vous dire que j’ai mal très mal de cette rupture…
        Je commence un nouveau travail la semaine prochaine et j’avoue que je compte sur cette activité pour m’aider à me concentrer pour ne plus penser et soulager mon coeur!

      • Bonjour Sandra,
        c’est normal de se sentir mal après une rupture mais dites vous que le meilleur est à venir si ce n’était pas la bonne relation pour vous.
        Bonne journée
        Sandrino

  26. j’ai rompu il y a une semaine et je relis cet article chaque jour pour me rappeler pourquoi je l’ai fais ! Alors pour cela : MERCI !

  27. Cet article m’a également convaincu de mettre un terme à une relation « à sens unique ». C’est dur de rompre, mais j’arrive a avoir une meilleur image de moi même. Je tiens à remercier la personne qui l’a écrit.

    • Bonjour Angélique,
      merci pour votre commentaire.
      Je suis content que cet article vous ait été utile 🙂
      Bonne journée.
      Sandrino

  28. Bonjour,

    C’est la première fois que je publie sur un site mais votre article que j’ai trouvé hier et que j’ai imprimé pour le lire plusieurs fois par jour m’a chamboulé et fait pleurer.
    Je suis une femme de 46 ans, séparée depuis plus d’un an après 22 ans de mariage et 3 enfants.
    Après une très courte relation avec un ami de ma meilleure copine j’ai réalisé que je pouvais encore plaire et que j’avais envie de me sentir à nouveau femme. Je me suis inscrite sur un site et j’ai rencontré un homme qui me plaisait par ses écrits qui sont devenu très intimes très rapidement. On a décidé de se rencontrer au bout d’une semaine et ca a été aussi bien dans la réalité que par les mots.
    Il ne m’a menti sur rien en me disant qu’il venait d’une jeunesse compliqué et surtout qu’il a eu 2 mariages qui ont durées 2 ans et que les 2 femmes l’ont quitté pour un autre homme.Entre elles une 3ème relation, même punition. Ce dernier mariage lui a laissé avec une fille de 5 ans alors que lui en à 55. Enfant à la base non voulu par lui mais aujourd’hui adoré pour laquelle il a un amour sans fin.
    J’avais fait comprendre que je cherchais une relation légère, que je n’étais pas à la recherche d’un homme avec qui habiter et refaire ma vie dans un mode « classique » et que le temps nous apprendra bien ce qu’on pouvait inscrire ou pas.
    Au début il m’a fait un peu peur par des remarques comme : « ça va être drôle quand nos enfants vont se rencontrer », « chez moi c’est chez toi ». Et que je partirai avec lui en weekend en automne si on sera encore ensemble. Il m’a amené dans sa vie, j’ai rencontré ces amis, j’ai rencontré son fils aîné de son premier mariage et je me suis dit que j’étais tombée sur un homme qui n’avait pas peur et qui était sincère. Je pense d’ailleurs qu’il a voulu lui même y croire.
    Je réalise quand même une relation très étrange entre son ex et lui qu’il surnomme la s*****ppe et qu’il dit haïr (entre haine et amour peu de difference). Ils se sont obligé de se donner des nouvelles de la petite tous les heures voir 2.
    Et le jour quand il part une semaine avec sa fille seule en vacances je reçois des messages de grande déprime que ça n’est pas normale de passer des vacances seul avec sa fille qu’elle a gâché sa vie etc.
    Moi qui est très forte pour jouer le psy des autres je me lance corps et âme pour lui remonter le morale. Et je fais certainement le plus grande erreur en lui disant qu’il me manque qu’il a inter prêté comme une déclaration. Il me dis qu’il ne se permet pas de se poser des questions concernant ce qu’il ressent.
    Le jour ou je lui demande que nos enfants pourront peut-être se rencontrer il me dit qu’il ne veut pas rentrer sa fille dans notre relation, peut être un jour, peut être jamais. Il m’a avoué plus tard qu’il ne conçoit pas qu’une femme dorme avec lui si sa fille est dans la maison. Au bout de 3 jours le manque de sa fille devient insupportable pour lui. Il l’amène tous les jours à l’école même quand elle est chez sa mère pour que le compagnon de sa mère l’approche le moins possible. Il mange tous les jours à midi avec elle et va la chercher tous les jours. Comme il travaille le soir, il est venu depuis les 6 mois que nous sommes ensemble qu’une seule fois chez moi.
    Les textos sont de plus en plus vide de sentiments alors qu’au début j’en étais envahis. Je lui fait remarqué un jour qu’on est devenu très sage et la réponse était qu’il ne veut et ne peut pas me donner plus d’attentions même si je le mérite. Il est au plus mal avec lui même car il n’arrive pas à passer outre l’humiliation qu’il a subi avec son ex, il se sent nul, médiocre, ridicule une vraie merde. Et moi je m’épuise à lui dire que pour moi il n’est pas tout ça.
    Il demande donc du temps, il veut être que pris par son travail et sa fille.
    Charnellement je suis accro à cet homme et à ce niveau c’est extraordinaire mais je réalise que je n’ai d’autre de sa part sauf ses états de déprime qui font qu’il préfère rester seul pour ne pas m’infliger sa mauvaise humeur.
    Je lui ai donc fait comprendre que je ne me sens pas important à ses yeux et que l’indifférence est dur à vivre, que je ne lui en veut pas, qu’en j’en veux à moi même pour y avoir cru et que je me sens ridicule et indésirable. Il m’a répondu aussi vite que je suis loin d’être indifférente pour lui et qu’au contraire je suis très désirable mais qu’en ce moment il n’est pas sur la même longueur d’onde, qu’on l’a abîmé et qu’il se soigne mais que ca ne devrait pas être à mes dépenses.
    Je n’ai plus répondu car je ne sais plus quoi faire. Je m’accroche à nos débuts en me disant qu’ils peuvent revenir et je ne sais pas si je ne suis juste pas en train de me leurrer. J’hésite à en plus donner de nouvelles ou de lui dire que quand il sera sur la même longueur d’onde de nouveau de me faire signe.
    Merci pour votre aide, et pour ce site
    Rose

    • Bonjour Rose,

      Vous ne devez pas vous en vouloir d’y avoir cru, ni vous sentir ridicule et indésirable. Vous n’avez rien à vous reprocher. Vous savez au fond de vous que, même si cet homme s’était mis avec une autre femme, le résultat aurait été le même.

      Vous ne devez donc pas prendre pour vous l’échec de cette relation.

      Par ailleurs, vous n’êtes pas son infirmière. On voit qu’il n’a pas digéré sa dernière relation et qu’il transmet tous ses sentiments vers sa fille. Ce n’est pas à vous de subir les mauvais côtés de ce comportement.

      En revanche, j’ai 2 conseils :
      – vous avez démarré la relation en disant que vous souhaitiez quelque chose de léger. Au final, ce n’est pas ce que vous souhaitiez. Je sais qu’il faut laisser le temps faire les choses mais ne dites pas le contraire de ce que vous souhaitez car vous risquez dans une future relation de tomber sur quelqu’un qui a vraiment envie d’une relation légère et vous pourriez être en échec à cause de l’incohérence des propos vis à vis de la relation. J’imagine que vous n’aviez pas prévu ce changement d’envies en vous mais cela arrive systématiquement. On dit qu’on veut quelque chose, puis on change. Mieux vaut ne rien annoncer dans ce cas
      – je ne pense pas qu’il y ait encore quelque chose à retirer de votre relation avec cet homme. Il est préférable d’avancer et de l’oublier. Dites lui ce que vous pensez, et dites lui qu’étant donné qu’il n’est pas prêt, vous ne pouvez pas continuer cette relation et que vous préférez couper les ponts. faites votre vie sans vous attendre à son retour. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de l’attendre ou de répondre à ses attentes car il n’est pas du tout prêt pour une histoire et vous allez perdre du temps et de l’énergie alors que vous méritez quelqu’un qui vous donne de l’attention et de l’amour.

      J’espère que cela vous aidera.

      Bonne journée.

      Sandrino

  29. Bonjour Sandrino,

    je passe une période difficile.
    Je viens d’avoir 32 ans et mon ex 35 ans.
    J’étais avec lui depuis un peu plus de trois ans. Je l’ai rencontré après son divorce (sans enfant mais dont il était vraiment très amoureux) et nous nous voyons les we car lui dans le nord et moi sur Paris. C’est lui qui est venu me chercher pour faire plus connaissance etc…
    J’étais en CDD et quand cela a pris fin nous avons décidé que je vienne vivre avec lui enfin cela s’est fait tout seul, ya pas eu de réel demande de sa part, çà semblait logique pour nous deux. On s’aimait. Pour moi c’était enfin le bon. Il voulait aussi construire une vie de famille etc mais pas tant que je n’avais pas de boulot et j’étais tout à fait d’accord avec çà.
    Nous avons vécu deux ans ensemble et j’ai enfin eu mon boulot, pas encore en CDI mais je m’en approchais.
    Le sujet du bébé est donc revenu sur le tapis et lui maintenant me dis qu’il en veut pas, alors on se prend la tête mais le lendemain on passe à autre chose et je me dis que de toute façon tant que j’ai pas de CDI la question ne se pose pas, qu’il changera peut être d’avis d’ici là ….

    ET finalement il me quitte. Limite je n’aurais pas abordé le sujet de rupture il n’aurait peut être jamais pris cette décision. Il m’aime enfin pas assez pour avoir envie de plus avec moi. Je comprends plus rien. Du jour au lendemain, on s’était jamais engueulé, il n’avait pas changé dans son comportement. Même s’il ne faisait pas beaucoup d’effort dans notre couple, je savais qu’il était fatigué à cause de son boulot et il était qd même attentionné avec moi.

    Je suis toujours chez lui depuis un mois que nous avons rompu car je n’ai nulle part ou aller. Je chercher un appart mais ayant un revenu assez restreint je n’ai pas beaucoup de choix mais je veux pas être mal où je serais car je sais qu je me ferais du mal … je souffre tellement. Je ne comprends plus rien, pourquoi avoir fait semblant si longtemps. Quel intérêt sachant que le jour où je voudrais plus comme c’est arrivé, il serait incapable de le vouloir aussi.

    Il me dit être perdu, ne pas savoir ce qu’il veut et en mêmpe temps il me dit que je vais trouver qqn qui m’aimera comme il le faudrait. Mais c’est lui que je veux.
    Je n’arrive pas à accepter de m’être fait avoir sans que je doute de quoique ce soit.
    Il ne me trompe pas, n’a même pas le temps pour çà ce qui est presque pire car finalement, c’est juste son amour pour moi qui n’est pas assez fort.

    JE garde un espoir au fond de moi, il doit voir ses parents pour les vacances de noël et je me dis qu’ils vont peut être le raisonner. mais en même temps je sais déjà que çà ne changera rien car au bout d’autant de temps, il a quand même pris cette décision de me quitter. Je me dis aussi que si je ne voulais pas d’enfant, cela n’aurait pas eu lieu, cette rupture.

    Je sais pas si çà vient de moi, je me dis que j’ai loupé qqchose et que j’aurais pu le faire m’aimer bien plus mais je sais pas comment.

    Je voudrais passer à autre chose, ce n’est malheureusement pas le premier à me quitter mais je m’y attendais tellement pas, je le croyais vraiment amoureux de moi, je n’en avais jamais douté….
    alors je me pose des tonnes et des tonnes de questions, le fais chier avec çà aussi et fait tout pour pas qu’il revienne finalement avec mon désespoir. Je m’en veux à moi et à lui tellement d’avoir joué avec mes sentiments.
    J’ai 32 ans et j’ai l’impression que ma vie est juste un grand trou béant.

    J’ai réalisé hier vraiment qu’on s’est mis ensemble trop tôt enfin pour lui, que même s’il m’aimait sincèrement, il était pas prêt à se recaser de façon sérieuse, et surtout avec moi qui ne connaissait personne et n’avait que lui en repère, c’était trop pour lui.

    JE suis pas sûre d’y arriver à passer à autre chose. Il était l’homme que je voulais avec qui je voulais faire ma vue, avoir un enfant. Je n’arriverais pas à retrouver cet amour, j’ai trop donné pour lui, trop sacrifié

    • Bonjour Cindy,

      Tout d’abord, vous ne devriez pas penser qu’il a fait semblant ou qu’il a joué avec vos sentiments. Il n’était probablement pas prêt à enchaîner une nouvelle relation. Avec tous les bons sentiments du monde, il arrive que l’on se trompe sur ce que l’on veut ou que l’on change d’avis au bout de quelques mois ou années.

      Il y a forcément une personne qui en patit et c’est vous dans cette relation. Mais s’il vous a semblé honnête, ne lui en voulez pas. Et ne vous en voulez pas d’y avoir cru.

      Car comme vous le dites, vous vous êtes donnée et sacrifiée pour cette relation. C’est ce que l’on fait tous lorsqu’on y croit, lorsque l’on aime quelqu’un. Il ne faut pas remettre en question ce que vous avez fait. Sinon, autant ne plus s’attacher à personne et finir bonne soeur dans un monastère 😉

      Toute histoire d’amour peut amener à une rupture, et les ruptures sont nombreuses. Ce n’est pas pour cela qu’il faut s’arrêter de vivre et d’y croire.

      Je sais que c’est plus difficile pour vous car vous avez quitté votre boulot et déménagé pour vivre avec lui. Mais vous ne pouvez pas baisser les bras. Vous avez 32 ans, vous êtes jeune, même si je sais que vous êtes pressée car vous souhaitez un enfant.

      Mais ne vous rendez pas malheureuse plus que vous ne devriez. Vous avez encore du temps pour faire un enfant et beaucoup de temps pour vivre d’autres histoires d’amour.

      En revanche, il vous faut être positive vis à vis de la vie et de l’Amour car si vous partez perdante dès le départ, vous ne serez pas en mesure de vous sentir mieux, de trouver l’équilibre et d’être prête pour une nouvelle relation.

      Peut être même que la relation que vous vivez n’est pas totalement terminée. Il a dit qu’il était perdu ? Il ne sait pas ce qu’il veut ? Dites lui que vous comprenez, ne lui en voulez pas mais dites lui également que vous pourriez ne plus avoir envie d’être en contact avec lui pour avancer dans votre vie. Dites lui qu’il ne vous recontacte que s’il a envie de construire quelque chose avec vous. Demandez lui par la même occasion si vous avez dit ou fait quelque chose qui lui a fait changer d’avis (étant donné que vous vous posez la question, autant lui poser). Mais pour cette dernière explication, vous ne devez pas faire de reproches, demandez lui de manière franche et sincère que vous avez besoin de savoir pour avancer.

      J’espère qu’il reviendra vers vous, mais en attendant, vous devez avancer sans vous retourner, sans quoi vous perdrez encore du temps à vivre dans votre passé plutôt que dans votre présent à construire votre futur.

      Toute fin de relation est difficile. Comme vous, j’en ai connu plusieurs et cela ne m’a pas empêché de vivre une autre histoire d’amour. Il ne faut jamais cesser de croire…

      Bonne journée.

      Sandrino

  30. Bonjour Sandrine

    Voilà moi ça fait un an que je suis avec mon copain. C’est un footeux, il est assez famille et au début ça me plaisait. En juin je suis venue vivre chez lui, ça allait mais j’avais l’impression que quelque chose avait changé. Au début (3 4 mois de relation) il me parlait enfant maison etc. Et la je le sentais distant. En août je lui ai demandé d’arrêter le foot parce que je ne supporte pas de ne pas passer notre seul jour de repos ensemble. Il ne l’a pas fait. Je suis partie quelques jours chez un ami en septembre pour qu’il réagisse mais rien ne s’est passé. Depuis le mois d’août nous sommes sans cesse en train de nous engueuler. Mon fils voit tout ça (ce n’est pas le sien), pas les engueulades mais mon état semi comateux… hier c’était mon anniversaire ainsi que les 80 ans de sa grand mère. Ma famille étant à 1200 km de moi, je n’ai que mon fils et lui ici. La mamie à un anniversaire surprise le 26 décembre, mais il n’a pas voulu m’amener au resto. Il est allé chez mamie. En rentrant à 1h30, on s’est prit la tête une fois de plus. Il m’avait fait la promesse d’arrêter le foot fin décembre mais il revient sur sa parole en prétextant que je vais l’empêcher d’autre chose après. Ayant en travers ça plus le fait d’avoir été seule pour mon anniversaire je n’ai pas été tendre dans mes paroles. Il m’a dit de prendre mes affaires et de me casser. Il est ensuite revenu sur sa parole mais il ne sait plus ce qu’il veut. A vrai dire moi non plus… on ne se parle plus, plus de sms rien. C’est dur de se dire qu’on s’aime et que nous ne pouvons répondre à nos attentes. Oui, parce qu’il n’est pas très attentionné als que moi j’ai besoin d’attentions. Je suis perdue. Chez lui, sur le canapé, avec mon fils… à pleurer le soir et dormir seule dans ce fichu canapé.

    • Bonjour Anais,

      Dans une histoire d’Amour, il n’y a pas de délai type à respecter pour vivre ensemble mais peut être que vous êtes allés trop vite. Que ce soit de son fait ou du votre n’y changera rien et vous ne pourrez pas revenir en arrière.

      En revanche, il est clair que son comportement ne laisse présager rien de bon. Plutôt qu’entrer en conflit sur ce que vous lui reprochez (même si vous semblez avoir raison), demandez-lui pourquoi cela ne fonctionne plus dans votre couple. Est-ce qu’il vous reproche quelque chose (vous pourriez avoir changé de comportement lorsque vous avez emménagé avec lui) ? Est-ce qu’il y a quelque chose qu’il vit mal depuis que vous avez emménagé ?

      Il y a une raison à tout comportement. Essayez de trouver la raison auprès de lui puis vous pourrez savoir s’il est possible de résoudre vos problèmes actuels et continuer votre histoire ou s’il est préférable d’arrêter.

      A bientôt.

      Sandrino

  31. Bonsoir Sandrino,

    Merci pour tes articles de psychologie. Je t’écris car j’ai actuellement un gros problème sentimental. J’ai 26 ans et je connais depuis sept ans un garçon avec lequel j’ai été en couple plusieurs fois avec de nombreuses interruptions. A chaque fois que je redébarquais dans sa vie il retombait amoureux de moi et ça repartait pour un tour, en sachant que chaque fois je lui faisais subir pis que pendre ou le maltraitais. Je dois aussi préciser que je suis dépressive et ne ressens aucun sentiment pour rien ni personne, et cela depuis très longtemps (je n’en ai pris conscience que récemment), ce qui favorisait mon indifférence et ma cruauté envers lui.

    Depuis, il est tombé amoureux de ma meilleure amie qui elle n’est plus en dépression de puis longtemps, est gentille et amoureuse de lui. Ils sont ensemble depuis plusieurs mois, et pour la première fois de ma vie j’ai mal au cœur et ne cesse de penser à eux, ce que je ne comprends pas. Est-ce juste parce que je me sens rejetée et abandonnée par eux que je ressens cela? Que j’ai peur et crois ne plus être aimée par eux (car en effet nous étions très proches tous les trois)? Est-ce parce que je l’aimais finalement au fond de moi, mais étais incapable d’exprimer ce sentiment sous mes couches dépressives,et que maintenant que regrette la chance que j’ai laissée passer avec lui? Est-ce que c’est le syndrome classique du « suis-moi je te fuis/fuis moi je te suis »?

    D’un côté je me répète que je n’en ai rien à faire de rien y compris du fait qu’ils soient ensemble, de l’autre côté j’ai mal au cœur depuis des mois et je sais que si je les voyais s’embrasser ou se câliner devant moi, j’aurais très mal également, même si ça fait des mois que je ne les vois plus (cependant on communique toujours par mail ou textos). Et pourtant, je sais que s’il revenait vers moi, je n’en voudrais pas, excepté peut-être pour qu’il me redonne l’assurance de son amour afin que j’arrête de souffrir ainsi. A quoi ce mal de cœur pourrait-il être dû d’après toi? Comment le faire disparaître? Je suis pourtant censée être une personne douce et gentille, mais moi tout ce que je ressens c’est que je suis un monstre d’insensibilité égoïste parce que je ne pense qu’à ma propre douleur et que peut-être à cause de cela, je n’en ai littéralement rien à faire des besoins des autres; seuls comptent les miens.

    Je reproduis exactement le même schéma avec mon copain actuel (qui est également le meilleur ami de ce garçon avec lequel j’ai commencé à sortir pour oublier ma douleur), excepté que je le maltraite un peu moins. Je vais entamer une psychothérapie sous peu afin de régler mon problème d’inémotivité, mais je me demande vraiment ce qu’il en est de ce mal de cœur mystérieux qui me ronge tous les jours en attendant…en sachant que je ne veux pas perdre les seuls amis que j’ai, mais en même temps je donnerais n’importe quoi pour que cette douleur s’arrête, mais c’est impossible. Quand bien même j’essayerais de couper tous les ponts avec eux, elle me poursuivrait toujours.

    Ce qui m’amène à ma deuxième question: que faire? Ne plus leur adresser leur parole pendant plusieurs mois le temps d’arriver à cicatriser et que les revoir ensemble me soit égal, si une telle chose est possible? Parce que pour l’instant je suis incapable de surmonter quoi que ce soit, et c’est devenu une véritable obsession qui m’empêche de vivre…d’autant plus qu’ils se protègent actuellement de moi étant donné qu’étant de plus en plus malheureuse, je ne fais que leur envoyer des messages incohérents oscillant entre le rejet de leurs personnes, les déclarations d’amour ou d’amitié enflammées et de longs monologues dépressifs. Bref, je ne fais qu’aggraver mon cas et je me demande comment sortir de cet enfer…

    Je te remercie d’avoir pris la peine de me lire,
    Marion

    • Bonjour Marion,

      En général, et je le précise car tu indiques ne pas avoir sentiments pour les autres, on est triste dans ce type de situations car d’une part, on voit notre ex avec une de nos amies (je te conseille d’ailleurs l’article : « sortir avec l’ex de son meilleur ami, et pourquoi pas« ), d’autre part, vous formiez un groupe de 3 et tu as été mise hors de ce groupe, tu peux te sentir donc rejetée.

      Jusque là, rien d’anormal à ce que tu te sentes triste de cette situation. Alors que faire ? Tout d’abord, voici ce qu’il ne faut pas faire : il ne faut pas que tu t’acharnes sur eux car ils t’apprécient (ce sont tes amis) et tu vas les perdre définitivement si tu continues.

      Et surtout parce que c’est stupide de se mettre tes amis à dos alors qu’ils sont heureux ensemble. Ils sont amoureux. Respecte leur Amour. Ok tu dis que tu n’as pas de sentiments pour les autres, mais laisse les au minimum tranquille vivre leur histoire.

      Si cela te fait souffrir de rester en contact avec eux, coupe les ponts, le temps d’aller mieux et surtout de commencer une psychothérapie. Maintenant, j’imagine que tu vas te retrouver seule si tu ne les vois plus. Ce n’est pas une situation facile.

      Mais tu dois rester cohérente : si ce sont tes amis, tu dois accepter qu’ils soient ensemble et si tu n’as pas de sentiments amoureux envers ton ex, cela ne devrait pas te poser de soucis de le voir avec ta meilleure amie. Sauf par pur égoïsme…

      D’ailleurs, est-ce que tu es sortie avec le meilleur ami de ton ex pour l’énerver ou parce que tu en avais vraiment envie ?

      Malgré tes problèmes de sentiments, tu dois prendre en considération le fait que chaque personne a ses envies et que l’envie de tes amis est d’être ensemble…

      Bonne journée.

      Sandrino

  32. Bonjour,
    Après plusieurs forums lus, le votre est vraiment au top!
    J’ai 28 ans et une petite fille de 11 ans. En couple depuis 2 ans 1/2 avc un garçon de 24 ans. Depuis le début, il me parle de maison, bébé, etc..mais il sortait tt juste de chez sa mère. je ne voulais pas presser les choses, même si je l’avoue l’envie d’un enfant me hantait mais je laisse le temps au temps. Il y a 15 jours j’ai découvert que mon conjoint envoyait des messages à une autre fille. Et la il me dit « je suis perdu, je t’aime toi et la ptite, notre relation edt vraiment parfaite, je suis heureux mais j’ai peur de laisser passer une autre opportunité ». Le choc. A savoir : il est égoïste opportuniste et très fier. J’ai donc décidé de mettre fin à la relation.. lui ne me croyait pas. Il voulait rester chez moi comme si de rien n’était. invivable pour moi. Lui me disant que Cetait trop dur de partir. Je l’ai donc viré chez sa mère. Depuis 4 jours aucunes nouvelles. à savoir que l’on travaille ensemble. Quel conseils pouvez vous me donner?
    Merci d’avance

    • Bonjour Lilou,

      Vous avez eu un enfant et donc des responsabilités à un jeune âge. Vous n’avez pas le temps de vous occuper d’un garçon qui veut s’amuser ailleurs tout en restant vivre chez vous. Je pense donc que vous avez eu le bon comportement.

      « j’ai peur de laisser passer une opportunité » n’est pas une phrase tolérable quand on est avec quelqu’un, sauf si vous êtes acceptez la libre sexualité dans votre couple.

      Il faut donc qu’il soit cohérent avec vous : soit il décide de s’investir dans une relation avec vous, soit il décide de s’amuser avec d’autres filles mais qu’il ne se repose pas sur vous dans ce cas.

      Il arrive que l’on soit perdu dans une relation (car on peut changer d’avis sur une relation pendant une histoire) mais il faut rester cohérent dans nos actes.

      Concernant le fait de travailler ensemble, ce n’est effectivement pas pratique. Vous ne pourrez pas l’éviter. Soyez naturelle et prête à lui parler comme à un ami, c’est le meilleur moyen de gérer une fin de relation.

      Je n’ai pas assez d’informations pour vous donner plus de conseils aujourd’hui. N’hésitez pas à donner plus d’informations sur l’évolution de la situation afin que je vous puisse vous aider par la suite.

      Bonne journée.

      Sandrino

  33. Bonjour,

    J’étais avec quelqu’un depuis 3 ans. J’ai d’abord eu ma période de doutes sans le quitter, et je m’en suis remise en me rendant compte que bien sûr je l’aimais. Et puis ça a été à son tour. Il y a 6mois, il m’a quitter en prétendant qu’il ne pouvait plus supporter mon comportement (assez jalouse & possessive). Depuis, il est revenu sans vraiment croire en notre relation, il m’à requitter. J’ai donc décider de me faire une idée et arrêter de lui parler. Il est revenu au bout de deux semaines en me disant qu’il m’aimait, qu’il tenait à moi, qu’on se retrouverai plus tard, etc.. Il disait qu’on était jeune et qu’on devait profiter de notre jeunesse avant de se retrouver (20ans).
    Je suis alors retombée dans les filets, et je me suis battue pour qu’il revienne.. On s’est remis ensemble mais il me dis qu’il sent que notre relation ne sera plus jamais comme avant, qu’il ne pourra plus avoir envie de me voir tout le temps, qu’il ne pourrait plus être autant attentionné, etc. Il dis aussi qu’il a peur de revenir dans ma famille après tout le mal qu’il m’à fais, et que l’on n’a pas de logement pour reprendre une relation doucement.
    Pourtant, lorsqu’on est ensemble, j’ai l’impression qu’il m’aime, dans ses regards, quznd il me sers dans ses bras.. Il n’arrête pas de me dire qu’il m’aime, que je lui manque.. Mais, il ne veux plus de notre relation..

    Qu’en pensez-vous.?

    Aude23

    • Bonjour Aude,

      je pense qu’il faut savoir ne pas insister quand il y a trop de ruptures et surtout lorsque la personne que l’on aime ne veut plus de la relation.

      J’ai connu une relation forte où nous avons rompu de nombreuses fois. Malgré l’Amour, il faut savoir s’arrêter car on se fait plus de mal que de bien.

      On peut s’aimer et ne pas aboutir dans une relation stable et pérenne.

      Il faut être deux pour faire une histoire. Vous devez donc accepter sa décision.

      Prenez du temps pour prendre soin de vous. Vous êtes jeune et aurez l’occasion de revivre de belles histoires d’Amour… peut être même que vous vous retrouverez dans quelques années, au moment où vous vous y attendrez le moins…

      Bonne journée.

      Sandrino

  34. Bonjour Sandrino,
    Merci pour ton article je suis d accord avec toi, après avoir passé quatre ans avec quelqu’un qui avait peur de s engager. J’ai fini par rompre. je pense que l’autre, passe son temps à se complaire dans une situation.
    Mais malheureusement il n y a pas d’issue, il passait son temps à venir et partir de chez moi, sauf que j’ai des enfants qui ont déjà souffert d une séparation et cette situation n’a fait qu’empirer les choses . J’ai honte d’avoir cru et avoir fait souffrir mon entourage. aujourd’hui c’est pas facile mais mieux comme ça.
    Bonne journée
    Gahia

    • Bonjour Gahia,
      La décision de rompre est très difficile mais elle est parfois indispensable pour être plus heureux dans sa vie.
      Il faut savoir tenir et ne pas revenir sur sa décision.
      Bonne journée.
      Sandrino

  35. Bonjour
    Merci pour ces articles qui permettent de se sentir moins seul dans certaines situations. De mon coté je suis complètement perdue et n’arrive pas à prendre une décision. Je suis en couple depuis 8 ans avec mon compagnon‚ j’ai 26 ans lui 30. C’est ma première relation j’avais 18 ans lorsque l’on s’est rencontré‚ tout a été très vite‚ je ne reflechissais pas du tout‚ j’avais besoin d’etre aimé et d’aimer‚ on s’est vite installé puis acheté une maison il y’a 4ans. on a toujours eté dans le jeu du chat et de la soyris‚ on s’est bcp chamaillé. Cette situation me derangeait mais jme disais toujours que ca allait s’arranger. Cependant il y’a 2 ans jai eu comme un déclic tout a coup je me suis mise a me poser bcp de questions suite a des déceptions de sa part et a nos disputes frequentes. Jme suis mise a douter sur l’avenir de notre relations sur mes sentiments réels‚ la compatibilité de nos caractères etc. Je me sens assez vide depuis 2 ans je ressens de l’affection et un peu de tendresse mais plus bcp de désirs je suis assez distante avec lui. On en parle bcp il sait ce que je ressens on souffre tous les 2 mais on est tres attaché l’un a l’autre je n’arrive pas a prendre une décision. Peur de le faire souffrir‚ d’être seule ‚ d’être encore moins bien une fois seule‚ je suis paralysée par différentes peurs. Mais parfois lorsque l’on sort ensemble je ne le supporte pas… Depuis que l’on parle de tout ça il nya plus de disputes entre nous mais je m’ennuie c’est le calme plat. Il nya plus bcp de complicités simplement de la tendresse et de l’attachement. Mais je ne sais pas si nous devons tenter une reconstruction ou rompre. Je suis tellement paralysée je n’arrive pas a prendre une décision. Merci par avance pour votre aide

    • Bonjour Boubou,

      Visiblement, le réservoir d’amour de votre couple s’est épuisé avec le temps et les disputes.

      Ce qui est certain, c’est que vous ne pouvez pas rester dans cette situation de stagnation juste par peur d’être seule ou peur de le faire souffrir. De toute manière, vous ne tiendrez pas dans cette situation bien longtemps. Si vous vous ennuyez et que vous ne l’aimez plus, vous finirez par être attirée à un moment ou un autre par un autre homme , ce qui pourrait être l’élément déclencheur de la rupture.

      Bien entendu, il est préférable de prendre une décision avant que cela se produise car une rupture avec tromperie sera beaucoup plus difficile à vivre pour votre compagnon.

      Soit vous rompez pour vous remettre les idées en place, soit vous procédez à des changements pour essayer de raviver la flamme dans votre couple. Vous devez sentir au fond de vous si c’est possible ou pas. D’après votre rapide témoignage, cela ne semble pas être le cas mais je ne peux pas me prononcer à votre place.

      Vous devez lui en parler même si cela le fait souffrir. Le fait d’être transparente et sincère est important. Il pourrait très bien ne pas vouloir rompre auquel cas vous essaierez de trouver des solutions pour que la situation s’améliore. Peut être également qu’il comprendra qu’il n’y a pas de futur possible à votre relation et qu’il acceptera la rupture. Dans les deux cas, je vous conseille d’avoir une discussion poussée et claire sur ce que vous vivez afin de prendre une décision ou de changer la situation dès aujourd’hui.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  36. Bonjour Sandrino. J’ai 28ans et je sortais avec un garçon du même âge depuis plus d’un an. Nous passions tout notre temps ensemble, nous avons fait beaucoup de choses ensemble et il y avait beaucoup de tendresse entre nous. Il y a un mois, au détour d’une conversation, j’ai senti une faille, j’ai approfondi et il m’a avoué qu’il se posait des questions depuis quelques semaines. J’ai qlqs problèmes de santé et il m’avait avoué en avoir un peu peur pour l’avenir (faux problème selon moi). En outre, il a appuyé sur le fait que notre vie intime était au point mort depuis trop longtemps (en parti de mon fait et de ma fatigue), qu’il ne se sentait pas désirer. Nous n’avons pas rompu pour autant, et avons décidé de surmonter ensemble les problèmes. Sauf que mes intentions étaient honnêtes car je l’aime mais la maladie qui m’a laissé tranquille pendant deux semaines a ressurgi, mon handicape a influé sur ma vitalité et cumuler à mon emploi prenant (sans compter le pois du rythme parisien), j’ai eu du mal à tenir mes « engagements ». Il est resté aussi présent, impliqué et adorable qu’avant. Quand je ne suis pas là, il disait que je lui manquais. Le soir du nouvel an petit dîner aux chandelles etc. Bref. Sauf que samedi, il est allé déjeuner avec ses parents, soeur, beau frère sans m’inviter. Alors que je les ai déjà tous rencontrés deux fois. J’étais seule ça m’a attristé. Je me suis mise en colère car triste. il a répété ne pas réussir à se projeter au long terme (Prendre un appart plus tard) qu’il avait peur que ce soit la même chose dans un an et que l’issue soit plus douloureuse, que parce qu’il n’arrive pas à se projeter il doute de ses sentiments, le tout en larmes. Il a confirmé que nous étions liés, qu’il tenait fort à moi. Je ne me pose pas toutes ces questions sur l’avenir. Nous ne vivons pas ensemble vis ma vie avec lui avec notre belle complicité et les sentiments partagés. Bref. Je lui ai dit qu’on devait s’éloigner, que si je lui manquais m’a porte était ouverte mais qu’il devait revenir avec un discours constructif pas celui du moment que n’accepte plus d’entendre à 28ans. « Je dois penser à moi, à ma santé, à mon job. Je ne suis pas wonderwoman. Je ne peux pas tout faire et tout résoudre ». Cela fait 2jours . Je suis dévastée. Je l’aime fort. Je ne pensais pas que lui, qui semblait amoureux, me ferait le coup du « tes parfaite selon moi mais je n’y arrive pas ».Je viens de tomber sur votre site, merci pour le temps consacré à lire nos plaintes féminines et y repondre

    • Bonjour Diane,

      Votre situation n’est pas facile à gérer. Il y a un timing qui ne vous a pas été favorable. Je suis certain qu’il a de forts sentiments pour vous et que votre maladie est venue casser l’élan de votre relation au mauvais moment. Une histoire d’amour est fragile à ses débuts. Si vous étiez ensemble depuis plusieurs années, ce problème ne se serait sans doute pas posé de cette manière là.

      Mais ce n’est pas avec des « si » que vous résoudrez ce problème. Je pense que rien n’est joué malgré le contexte.

      Cependant, je pense que vous devriez maintenant le laisser revenir vers vous. Vous lui avez dit ce que vous deviez lui dire. Il sait que vous l’aimez et il sait que vous n’êtes pas responsable de la situation. C’est à lui de revenir vers vous.

      Mon conseil, c’est de prendre soin de vous avant tout, même si je sais que dans ces moments-là, vous avez justement besoin d’Amour pour vous aider à surmonter cette mauvaise période et qu’il ne répondra peut être pas présent.

      A défaut de l’avoir à vos côtés, j’espère que vous êtes bien entourés par vos amis et votre famille. Dites vous que cette situation va s’améliorer et que s’il ne se bat pas pour vous alors que vous êtes malade, ce n’est peut être pas le bon.

      J’espère que vous vous rétablirez et que votre situation amoureuse redeviendra radieuse.

      Prenez soin de vous.

      Sandrino

      • Merci mille fois pour votre réponse pleine de bon sens et de votre soutien. Je me rétablirai de cette crise comme je l’ai déjà fait, j’en suis persuadée :)…
        Il m’a précisé, au cours de notre dernière conversation avant rupture, que je pouvais toquer à sa porte si j’avais besoin d’aide de sa part. Techniquement, il ne peut rien faire de plus pour moi et entourée, je le suis un peu. Je préfère le laisser en paix pour le moment et le laisser revenir s’il le désire. Je ne peux pas lui apporter plus d’affection pour le moment et ce, malgré moi. Il pense que je ne suis pas attiré par lui. Ca doit être dur. Pourtant, tout me manque chez lui. Bonne soirée. Encore merci. Diane

  37. Bonjour,

    J’ai rencontré un homme il y a 10 mois et nous sommes tombés très amoureux l’un de l’autre (nous avons tous les deux 46 ans). Nous avons passé 6 mois très forts même si nous étions éloignés de 300 kms l’un de l’autre. Tous les 2 en couple au moment de notre rencontre, il était lui au bord de la rupture avec sa femme, ce qui c’est concrétisé 6 mois après, sans que j’en sois la cause, même si cela a dû l’aider.

    Quelques semaines après avoir quitté sa femme je l’ai senti plus distant avec moi, je sentais qu’il n’allait pas bien. Je lui ai donc demandé des explications et il m’a dit qu’il avait besoin de réfléchir à sa vie future, qu’il m’aimait , qu’il n’avait pas envie d’arrêter, mais qu’il réfléchissait aux suites de notre relation.

    Je l’ai laissé tranquille et il m’a recontacté au bout d’une semaine en me disant qu’il souhaitait faire un break car la rupture avec sa femme se passant de plus en plus mal, il devait se concentrer sur ses enfants et cette rupture difficile. Il m’a dit que ses sentiments étaient identiques vis à vis de moi, mais le fait de penser tout le temps à moi ne lui permettait pas d’être assez disponible pour gérer ses problèmes.

    Au bout d’un mois sans nouvelles de part et d’autre, j’ai pris la décision de le recontacter afin d’avoir une discussion et être fixée sur ses intentions et surtout savoir comment me positionner (je ne suis pas du style à attendre éternellement un homme).
    Il a tout de suite accepté de me revoir. Nous avons passé un superbe moment ensemble, même si il m’exprime moins par des mots ses sentiments. Il a engagé une instance de divorce. Il m’a dit qu’il était désolé de me faire subir cette situation mais qu’il devait y voir clair pour avancer. Je lui ai dit que j’acceptais qu’il prenne ce temps pour sa reconstruction, mais qu’il avait peut être confondu désir et amour pour moi. Il m’a affirmé le contraire et qu’il avait de l’amour pour moi, et que j’étais certainement la femme qui manquait à sa vie pour que son bonheur soit complet. Mais qu’il avait des doutes par rapport au fait qu’il me ferait prendre des risques si je quittais mon conjoint pour lui car il ne savait pas ce qu’il voulait faire et qu’il ne peut rien me promettre. Qu’il a besoin de se poser, de s’installer avec ses 2 enfants avant de songer à reconstruire quelque chose.
    Je l’ai laissé quasiment à chaque fois prendre l’initiative de me contacter, ce qu’il a fait régulièrement, même si ce n’était pas le niveau des premiers mois.

    La dernière fois que je l’ai vu j’ai ressenti un énorme manque après. Il ne m’a pas recontacté dans les 3 jours qui ont suivi, alors je l’ai fait car j’étais très mal. Il m’a reconfirmé qu’il ne doutait ni de ses sentiments, ni des miens, mais qu’il ne sait pas ce qu’il va faire, qu’il doit se reconstruire pour avancer.
    Je lui ai exprimé mon besoin d’avoir plus d’attentions de sa part. Il ne peut pas pour l’instant me donner plus.
    Je souffre de ce manque d’attentions même si je sais qu’il a besoin de temps pour se reconstruire. Mais son attitude met à mal mon amour, qui est, ou devrais-je dire plutôt, était très fort.
    Que pensez-vous de son comportement ? Est-ce que je dois accepter cela ? Merci pour votre réponse.

    • Bonsoir,

      d’après votre histoire, il semble sincère et honnête avec vous.

      Vous devez comprendre sa situation : quitter sa femme, initier les procédures d’un divorce, déménager, gérer la problématique et les réactions des enfants, c’est beaucoup de stress et de changements qui vont durer plusieurs mois. Son discours est donc tout à fait cohérent.

      De votre côté, vous indiquez ne pas souhaiter l’attendre indéfiniment, ce qui est tout à fait compréhensible.

      Mais d’un autre côté, et si j’ai bien compris, vous êtes en couple, ce qui vous permet de ne pas être seule, même si j’imagine que vous n’êtes plus en phase avec votre partenaire puisque vous avez envie de le quitter.

      Mon conseil, c’est d’attendre que sa situation avance si vous sentez qu’il est honnête avec vous et car il souhaite refaire sa vie avec vous.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  38. Bonsoir,
    J’ai beaucoup aimé votre article, je suis dans une situation quasi similaire sauf que c’est mon compagnon qui a décidé de mettre un terme à notre relation qui allait bientôt faire 6 mois, sa raison est qu’il n’arrive pas à développer ses sentiments et pour ne pas me faire souffrir d’avantage préfère en rester là car il m’apprécie beaucoup.
    D’ordre général il a du mal à exprimer ses sentiments depuis une relation très compliquée longue de 3ans qui l’a vraiment marqué, je suis partagée entre tristesse et déception je le voyais que les choses déclinaient mais j’avais pour objectif de parler avec lui car je croyais en cette relation et j’y crois encore mais pour lui ce n’est pas la peine de risquer de se remettre ensemble et qu’on se retrouve dans la même situation.
    J’ai envie de l’aider dans son blocage j’ai envie d’y croire qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonsoir Titouine,

      Quand on aime quelqu’un, on a tous envie d’y croire 🙂

      Il a été honnête avec vous en rompant pour éviter de vous faire souffrir. Le problème dans cette situation, c’est que l’incertitude est de son côté. S’il ne sait pas ce qu’il veut, vous allez perdre du temps à croire, à espérer quelque chose qui ne viendra pas.

      la rupture est très utile dans ce type de situations. Elle permet de clarifier une situation. Cela va lui permettre de réfléchir à ses sentiments. Soit il se rend compte qu’il a fait une erreur et il revient vers vous. Soit il ne ressent pas le manque et ne revient pas. Dans les deux cas, la situation est beaucoup plus claire que rester et attendre que les sentiments arrivent. C’est le manque et la peur de perdre quelqu’un qui permet de savoir si on aime quelqu’un ou pas.

      La relation longue de 3 ans lui a laissé des marques qui ne sont pas parties. Elle est probablement encore dans sa tête. Prenez le bon côté des choses : si vous êtes avec lui et qu’il ne l’a pas oublié, votre histoire en souffrira, ne se développera pas et il finira par la rejoindre.

      Il vaut mieux que cela arrive maintenant qu’après des années de relations où il vous avoue qu’il n’a jamais oublié son ex (j’ai eu plusieurs commentaires de ce type sur mon blog).

      Rien n’est jamais perdu pour vous mais mon conseil serait de vous reconstruire de cette relation plutôt qu’insister pour revenir avec lui.

      En revanche, vous pouvez lui envoyer un message de manière ponctuelle (1 fois par mois par exemple) pour prendre de ses nouvelles et lui montrer que vous êtes là. Cela vous aidera à garder le contact mais cela vous empêchera de vous reconstruire. C’est un choix. Personnellement, je suis pour les ruptures nettes qui permettent d’agir dans le bon sens chez les 2 partenaires.

      J’espère que cela vous sera utile.

      A bientôt.

      Sandrino

  39. Cet article me touche, parce que je suis dans une situation que j’ai du mal à gérer.
    Je suis celui qui doute dans le couple.
    Il y a un petit peu plus d’un an, j’ai été quitté par mon ex copine de manière assez violente. J’avais fondé beaucoup d’espoir sur cette relation, je m’étais donné à 100%… le couperet a été terriblement douloureux, j’ai mis plus de 6 mois à aller un tantinet mieux.
    En avril dernier, j’ai fait la rencontre d’une femme. Je voulais me changer les idées, j’avais été très clair dès le départ : je ne voulais rien de sérieux, on devait juste profiter un peu de la vie sans prise de tête. Elle était d’accord. Encore à vif concernant mon ex, j’avais souvent très peur par moments malgré le fait que ce ne devait pas être sérieux.
    On s’entendait bien, alors on s’est revu une fois, deux fois… j’ai fini par m’attacher à elle, tandis qu’elle est carrément tombée amoureuse.
    Depuis le début, j’ai été très clair avec elle sur l’état de mes sentiments. Elle sait où j’en suis quand j’y suis. Malgré la distance qui nous sépare et mes difficultés, elle veut faire sa vie avec moi. Mais de mn côté, je ne sais pas. Je suis tiraillé entre l’attachement que je ressent pour elle et mon envie de prendre mes jambes à mon cou.
    Je lui demande de me témoigner son amour, mais de mon côté, j’ai un mal de chien à me donner à elle. Depuis le mois de juillet dernier où nous nous sommes rencontrés, il y a eu une évolution, je suis moins effrayé, chacune de nos rencontres est toujours plus agréable. .. mais je suis toujours sur la défensive. Nous nous sommes donné encore jusqu’à Mars pour prendre une décision, mais j’ai beaucoup de mal et je souffre de cette situation. Quand on rentre chacun chez soi, je recommence à douter, jusqu’à ce que je plonge le nez dans le t-shirt qu’elle m’a laissé, qui me fait tourner la tête.
    Et les fois où je me dis qu’il vaut mieux arrêter, elle se rappelle à moi… c’est très pénible. .. sachant que je m’étais promis de ne pas me lancer dans quelque chose de serieux avant d’être pleinement autonome (j’ai 27 ans mais n’ayant jamais voulu d’appartement, je suis chez mes parents à la recherche d’une maison que je peine à trouver).

    Bref, je suis perdu.
    Et je tiens à souligner que, même si je comprends que ce soit dur pour celui qui attends, ce n’est pas forcément plus facile pour celui qui ne sait pas où il en est.

    • Bonjour Cédric,

      Tout d’abord, vous avez raison : c’est dur pour la personne qui doute autant que pour celle qui subit ces doutes.

      Vos doutes sont tout à fait normaux : vous sortez d’une grande relation qui vous a changé et qui vous empêche de vivre pleinement une nouvelle histoire d’Amour.

      Pour vous aider dans vos réflexions, je vais vous poser quelques questions :

      1) si votre ex vous appelle demain pour revenir avec vous, quelle serait votre réaction ? Si vous pensez revenir avec elle sans hésiter, alors vous ne devriez pas vous engager pas dans une nouvelle histoire car vous n’êtes pas prêt.

      2) Est-ce que ce que vous avez peur de tomber amoureux de votre copine actuelle ? C’est normal de se protéger pour éviter de souffrir ou peur de souffrir, mais si vous pensez que cette histoire vaut le coup, que c’est quelqu’un de bien avec qui vous serez heureux, vous devez vous ouvrir à elle et surmonter vos peurs. Aimer, c’est souffrir. Mais Aimer, c’est aussi le sens de la vie. Donc, si vous pensez que cela pourrait être une grande histoire d’Amour, arrête de vous poser des questions et foncez !

      En principe, vous ne devriez pas avoir répondu « oui » aux 2 questions… mais si c’est le cas, vous pouvez soit suivre le conseil du 1er point (rompre donc), soit vous vous dites que cette nouvelle histoire va vous permettre d’oublier définitivement la première. Ce qui est possible mais si votre ex revient d’ici quelques mois, cela risque de tout chambouler et vous devrez être fort pour ne pas tout foutre en l’air pour remettre les couverts avec cette ex…

      J’espère que cela vous aidera à avancer dans votre situation (et éviter de vous faire quitter par votre copine si elle tombe sur mon article par hasard 😉

      A bientôt.

      Sandrino

      • Merci de votre réponse Sandrino.

        Pour répondre à ces deux questions,
        si mon ex revenait, je ne pense pas que je reviendrai avec elle parce que quand on était ensemble, c’est elle qui doutait. Ça n’a pas duré longtemps, mais je voulais y croire et ça m’a complètement détruit. Donc je ne la reprendrai pas si elle revenait. J’ai trop donné pour elle.

        Concernant la deuxième question, je ne sais pas si j’ai peur d’aimer ma nouvelle copine, mais parfois quand je ressent quelque chose, je stresse. Il faut savoir que je suis de nature très anxieux, avec un gros manque de confiance.. Parfois elle manque un peu, parfois pas du tout, mais il n’y a jamais de grandes envolées sentimentales. Je n’arrive pas du tout à me projeter, à y croire, et à la longue, c’est fatiguant. D’un côté, je cherche à ressentir de nouveau le frisson que j’ai ressenti avec mon ex mais que je ne ressens pas avec la nouvelle, et de l’autre côté j’ai envie de retourner dans le célibat vu ma faible volonté de m’investir.

        Je ne sais pas en fait si je bloque tout à cause de précédente histoire (j’en suis sorti emotionellement vidé et je n’ai pas pris le temps de me ressourcer vraiment (les relations amoureuses sont souvent anxiogènes pour moi) ou si c’est simplement que cette femme ne me convient pas. Sachant qu’en général quand quelqu’un ne me plait pas, je ne fais pas de chichi. J’espère en tout cas que fin Mars je saurais prendre la décision qui s’impose.

        Merci de votre écoute.

      • Bonsoir Cédric,

        Votre problème est probablement que vous êtes sorti lessivé de votre relation et n’êtes pas encore totalement prêt pour une nouvelle relation où vous devez vous investir. Le meilleur moyen d’avancer et de savoir ce que l’on veut, c’est de rompre. Cela permet de savoir si on est vraiment motivé pour revenir avec notre partenaire ou si on vraiment besoin de se ressourcer. C’est peut être qu’un problème de timing. Mais vous pouvez attendre le mois de mars pour vous décider. J’espère que vous aurez les idées plus claires.

        Bonne soirée.

        Sandrino

  40. Bonjour
    Votre article ma beaucoup touché car je suis dans une relation assez compliquée. En mars, ça va faire 2 ans que je suis avec mon homme. Au début il avait une idée tres pessimiste du couple et je lui ai montré qu’on pouvais etre heureux en couple sans spécialement qu’il y est toujours affrontements. Monsieur a divorcé deux fois, d’où sa peur d’être en couple et du mariage.
    Je suis arrivée a un stade ou je veux vivre avec lui et me marier mais il dit qu’il a un blocage au plus profond de lui meme et que cela l’empêche d’avancer. Je peux comprendre qu »il ait peur mais en meme temps rester comme ça, ça ne me convient plus. De plus on se voit une fois par semaine parce qu’il travaille et va au foot. Selon vous que dois je faire?
    Merci

    • Bonsoir Tigrou,

      Il faut le comprendre : 2 mariages, 2 divorces et vous lui demandez de se marier à nouveau. Le mariage n’est pas un gage de bonheur même si cela est probablement important pour vous.

      Je pense que vous devriez avancer pas à pas en partant de la base qui est de vivre avec lui. Son problème principal n’est pas le mariage, c’est la peur d’un échec en couple. Ne lui mettez pas de pression sur le mariage et soyez même prête à oublier cette idée (sans lui dire mais en arrêtant de lui en parler pour que ce ne soit pas un sujet de tension pour lui).

      Si vous souhaitez absolument vous marier, il est préférable que vous choisissiez un autre homme.

      En revanche, si vous souhaitez poursuivre, dites lui que vous comprenez sa situation mais que vous ferez tout ce qu’il faudra pour que votre histoire ne se termine pas comme les autres. Et cela passe par vivre ensemble à un moment ou un autre. Au bout de 2 ans, il doit savoir si oui ou non il est en couple avec vous et faire un pas dans la bonne direction.

      J’espère que cela vous aidera.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  41. Bonjour,

    Voilà je vous expose mon problème, j’ai 30 ans et je ne sais pas si je dois rompre ou rester avec mon conjoint âgé de 31 ans.
    Cela fait 2 ans que je suis avec mon conjoint, nous avons un petit garçon de 15 mois je suis tombée enceinte au bout de 3 semaines de relation, bien sur ce n’était pas prévu mais nous étions d’accord de le garder et de former une famille donc j’ai emménagé chez lui à plusieurs kilomètres de mes proches.
    C’est un grand passionné de pêche et il aime passer ses weekends avec ses potes.

    Aujourd’hui nous faisons chambre à part depuis bientôt 2 semaines à cause d’une dispute dont le sujet était d’aller voir ma famille le jour de l’an sauf qu’il n’avait pas envie de venir et j’ai découvert qu’il préférait aller prendre l’apéro avec ses copains.

    Pour moi son engagement n’est pas total, lors de notre dispute je suis partie avec notre fils dans ma famille pendant quelques jours et ça ne l’a pas dérangé, il n’a même pas pris de nouvelles… quand nous sommes revenus, nous avons parlé, je lui ai exprimé mes sentiments, ce que je ressentais et tout ce qu’il trouve à me dire, c’est du n’importe quoi !

    Je suis revenu vers lui en faisant attention à lui en lui montrant que je l’aime et que je tiens à lui mais j’ai rien en retour juste merci.
    Un soir je lui ai demandé pourquoi il ne me parlait plus de ce qu’il ressentait pour moi, qu’il acceptait le fait que je ne dorme plus avec lui, je suis venue un soir le rejoindre et il n’avait aucun enthousiasme à me retrouver, c’était du genre « ah ! tu viens dormir là ?! ». Donc j’ai fait demi-tour et je suis repartie me coucher dans ma chambre.

    Je ne sais pas ce qu’il pense réellement, ce qu’il veut, alors qu’il fait tout ce qu’il veut et ça me fait souffrir.
    Je pars pendant quelques jours voir mes proches et il m’a dit oui fais ce que tu veux. Il ne me montre pas qu’il a besoin de moi.
    Je ne sais plus quoi faire ou en penser.

    • Bonsoir Julie,

      En toute honnêteté, il a le comportement de quelqu’un qui n’est plus dans le couple. Il se comporte comme s’il n’avait plus de sentiments pour vous.

      Cela peut être dû au fait que votre histoire est allée très vite dès votre rencontre et que cette vie ne lui plait pas. Cela peut également être dû au fait que vous lui avez mis beaucoup de pression vis à vis de ses contraintes familiales alors qu’il aimerait passer du temps avec ses potes. Exemple : aller voir votre famille pour le nouvel an, ce n’est pas passionnant pour lui.

      Et qu’entendez-vous par « engagement total » ? Car s’il se sent en prison dans votre couple, il fuira, même s’il a des responsabilités étant donné qu’il est le père de votre enfant.

      Quoi qu’il en soit, vous devez absolument avoir une réelle discussion avec lui, une discussion franche et sincère. Il faut être deux pour cette discussion.
      Sans cette conversation, vous ne pourrez pas avancer.

      Demandez-lui ce qu’il vous reproche ? Est-ce qu’il ne vous aime plus ? Que souhaite -t- il ? Dites lui que vous êtes prête à trouver des solution ensemble pour avancer car vous l’aimez. Demandez-lui de manière sincère et non pas sous forme de reproche sinon il répondra de manière agressive et détournée.

      Vous ne pouvez plus continuer dans cette situation. Faire chambre à part pour un couple est un comportement inadmissible, hormis si vous n’êtes plus ensemble.

      J’espère que vous obtiendrez des réponses de sa part, même si elles sont négatives car il vous faut avancer dans votre situation.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  42. Bonjour,

    Juste pour donner le contexte j’ai 30 ans, je sors d’une relation de 7 ans et je viens de rencontrer une femme de 34 ans avec qui je partage une relation depuis environ un mois.

    Voilà maintenant un mois que j’ai engagé une relation avec une femme. tout s’est très bien passé les trois premières semaines. Suite à cela, un appel de sa part ou elle m’explique ses doutes et sa volonté de vouloir arrêter la relation. Je lui ai donc proposé qu’on se rencontre afin d’échanger sur sa décision soudaine.

    Après plus de 6-7 heure passé ensemble, il en ressort des doutes, des interrogations, une envie pour elle de trouver une personne lui donnant un épanouissement total. Bien qu’elle n’ait rien à me reprocher et que le désir, la complicité et j’en passe sont présents !! Elle recherche une évolution rapide ou l’escalade des sentiments sont présents…

    De mon côté je comprends son ressenti et si tel est son choix, je le respecterais. cependant je trouve son choix précipité, nous n’avons pas eu le temps de nous connaitre …

    Sa raison lui dit que je suis un homme pour elle , son cœur est en plein doute …

    Mon cœur me dit que je peux tenter quelque chose de plus durable avec elle mais ma raison me dit que je devrais tourner la page afin de me préserver.. mon tempérament me dit de tout tenter afin de rien regretter.

    Aujourd’hui après cette discussion, elle me propose finalement qu’on continue de se voir afin d’apprendre à mieux se connaitre mais je ne veux pas d’une relation d’amitié … Comment dois-je réagir ?

    Dois-je l’ignorer, tourner la page, jouer le jeux pleinement ?

    Merci par avance

    • Bonsoir Tom,

      Cela peut arriver de douter en début de relation et je trouve honnête le fait qu’elle vous en parle dès le début. Elle veut jouer carte sur table avec vous, c’est un bon point. Evitez de l’ignorer dans ce cas.

      On se retrouve dans une problématique proche de celle que j’avais exposé dans l’article : aimer sans être amoureux. C’est à dire le fait d’être bien avec quelqu’un par raison mais avec ce manque d’un sentiment amoureux.

      J’ai remarqué que cela arrivait souvent lorsque l’homme était trop gentil ou « parfait ». Cela manque de piment, de caractère et certaines femmes n’arrivent pas à s’attacher. Je l’ai également remarqué en sens inverse (homme qui n’arrivait pas à s’attacher une fille trop gentille). C’est une hypothèse. Est-ce que vous décririez la situation comme telle ?

      Comme je l’indique dans l’article, j’ai connu une relation où la fille restait avec moi mais ne se projetait pas. S’ensuivaient alors de nombreuses ruptures et remises en question. Ces situations évoluent rarement dans le bon sens.

      En ce qui vous concerne, vous n’êtes sorti qu’un mois ensemble. Vous avez deux possibilités :
      1) donner une chance à cette histoire.
      Après tout, elle semble sincère avec vous. Si vous décidez de la revoir pour faire évoluer la situation, vous devez ne pas lui montrer trop d’égards. Vous devez essayer de la charmer plutôt que de lui offrir vos sentiments sur un plateau. vous devez savoir vous affirmer, tout en ne dénaturant pas votre comportement. Il faut qu’elle ait envie d’être avec vous. Et pour cela, il faut la laisser venir à vous. Donnez-vous, sans lui dire, 1 mois pour voir si les choses évoluent dans le bon sens. Si ce n’est pas le cas, et que vous n’êtes pas capable d’être ami avec elle, dites-lui sincèrement que vous ne pouvez pas être ami avec elle. Cela laisse l’opportunité qu’elle ait envie de revenir avec vous si vous lui manquez. Je préfère cette approche plutôt qu’un silence radio sans explications. Là, les choses sont claires.

      2) tourner la page
      Tourner la page au bout d’un mois, c’est possible mais c’est baisser les bras un peu vite. Vous semblez avoir déjà des sentiments pour elle puisque vous ne souhaitez pas être ami avec elle. cela peut être dû au besoin d’aimer quelqu’un suite à la rupture de votre ex. Faites bien la différence entre de vrais sentiments et des sentiments qui sont reportés de votre ancienne relation, laissés par un vide.

      Je vous conseillerai la 1ère solution en priorité mais à vous de voir si vous vous en sentez capable.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  43. Bonjour
    J’ai lu avec intérêt tout l’article et commentaires et me retrouve dans ce que vous écrivez. Je voudrai un avis extérieur sur ma situation
    J’ai 32 et ai rencontré mon compagnon sur Tinder en mars. Je ne voulais pas spécialement d’une relation car je sortais dune assez fraîche mais je voulais me changer les idées. Il a montré beaucoup d’intérêt à me revoir et j’ai mis des barrières évoquant la distance que je ne voulais pas vivre. Mais il a su avoir les mots les attentions et nous nous sommes mis en couple. Il changeait d’horizon pro et venait de partir de Paris pour emménager à Barcelone. Étant prof d’espagnol ça me convenait. Pour des raisons pro il a passé tout le mois de mai à Paris chez moi. Entente parfaite rien à dire. On a programmé nos vacances d’été ensemble et il m’a invitée à la pendaison de crémaillère de sa mère. J’ai rencontré TOUTE sa famille et ça faisait longtemps qu’il n’avait pas présenté quelqu’un. J’étais confiante. Nous passons les 2 mois d’été ensemble en harmonie dont 3 semaines au Mexique. Une prise de tête vite resorbee et sans gravité. Septembre mon anniversaire weekend en amoureuX juste parfait. On se voit les weekend (pas tous mais souvent ) jusqu’auX vacances d’octobre. Mes parents en vacances en Espagne me proposent de les rejoindre puis invitent mon compagnon. Je lui soumets l’idée en précisant qu’il n’y a aucune obligation que s’il ne veut pas aucun souci et que comme je ne présente pas n’importe qui qu’il soit « sur ». En gros tu prends pour 4 ans lui ai je dit en rigolant. Il a ri aussi en me disant que ça semblait évident et que bien sûr qu’il allait venir! Ça semblait couler de source. Rencontré : mes parents l’adorent et le courant passe très vite très bien. Fin des vacances il doit aller à Aix pour une éventuelle formation financée par la région pour sa reconversion qui le motive énormément (paris Aix en Oui go c’est top) et le lendemain à un entretien à Clermont Ferrand pour un entretien d’embauche dans sa branche dont il n’a pas envie mais Pôle emploi oblige. Formation à Aix finalement payante il accepte l’emploi à Clermont car bien payé et il a besoin d’argent. Son projet de Barcelone tombe à l’eau ou du moins est reporté. Pour le déménagement je lui propose mon aide mais il me révèle ne pas être sur que ça lui fasse plaisir et me quitte dans la foulée. Il n’est pas amoureux et ne se projette pas. Ça fait 7 ans qu’il n’est plus tombé amoureux a voulu y croire avec moi mais ça ne vient pas. Il préfère arrêter plutôt que de reculer pour mieux sauter. Il n’a rien à me reprocher et c’est pour ça qu’il restait car on s’entend vraiment bien avec un niveau d’empathie exceptionnelle mais il lui manque la passion. Il est venu à Paris pour m’expliquer tout ça un peu plus tard. On a refait l’amour comme pour se dire adieu. Il est désolé et n’aime pas me faire du mal. J’ai décidé de ne pas donner de nouvelles hormis pour des questions dans mon travail ou je voulais son avis. A Noël j’envoie une image pour lui souhaiter de bonnes fêtes un peu impersonnelle mais rigolote. Il me répond par un « tu me manques  » des photos avec ses frères m’appelle dans la nuit pour me dire que c’est injuste qu’il a envie de moi que c’est compliqué. Le lendemain messages tendres de sa part. Je lui demande ce qu’il veut.il répond à côté et je décide de laisser tomber. Nouvelle année il me la souhaite m’envoie régulièrement des messages pour prendre de mes nouvelles mais je réponds brièvement. Puis il y a 2 semaines il m’écrit on se chauffe et on décide de se voir à Clermont. Il vient de déménager à nouveau et on meuble son appart on sort en amoureux. . Le weekend est très agréable pour tous les 2. Ensuite peu de nouvelles. Je l’appelle il y a 2 jours et à nouveau il est paumé. Il n’a pas eu le déclic. Je pense que c’est normal j’étais un peu refroidie mais avec du temps? Je lui conseille de voir un psy pour son blocage émotionnel. Il confond passion amour et tendresse. Il a 35 ans et ne se voit pas en couple ni avec enfants il n’arrive pas à se projeter. Son projet pro ne le motivé guère et il a l’impression de ne pas avancer. Il a envie de me revoir car oui je lui manque mais il ne se sent pas amoureux. Personnellement j’ai mis plus de 6 mois à tomber amoureuse j’avais encore mon ex dans la tête mais j’ai fini par en tomber dingue et dès le début par contre j’ai su que vivre avec lui serait doux harmonieux et agréable et que je pouvais puis voulais faire ma vie avec lui. Il m’appelait sa femme et je me suis imaginée le jour de mon mariage avec lui alors que je ne veux pas me marier à la base.
    Pour conclure je lui ai dit que j’avais besoin d’attentions que je ne reviendrai pas vers lui. Et que si lui non plus et bien tant pis.
    Qu’en pensez vous?
    Merci de votre attention

    • Bonjour Gwenaelle,

      Je pense que vous avez eu la bonne attitude. Vous ne devez effectivement pas vous remettre en question. Il semble sincère et si cela fait 7 ans qu’il n’est pas tombé amoureux et n’est pas stable professionnellement, son avenir doit être confus.

      Peut être a -t- il besoin d’un environnement professionnel stable qui le motive pour avancer. Mais à 35 ans, ne pas savoir s’il veut ou pas être avec vous n’est pas rassurant.

      Donc, je vous conseille de tourner la page, même si je sais que ce n’est pas facile. Faites votre vie, essayez de trouver quelqu’un qui veuille vraiment être avec vous sans le comparer à lui.

      Je suis certain qu’il vous recontactera mais vous ne devez pas attendre car cela pourrait être dans 1 mois comme dans 1 ans et il ne sera peut être toujours pas prêt.

      Vous devez avancer pour construire une relation qui vous rende vraiment heureuse.

      Bonne journée.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino
        Il m’a appelé il y a quelques jours et il a rompu. Il n’est pas heureux dans sa vie aurait besoin d’aide mais ne fait pas ce qu’il faut pour soigner sa dépression. Il refait du sport et commence dès cours d’anglais la semaine prochaine. Il n’y a pas d’autres filles dans sa vie. Il n’a pas ça en tête.
        Ce n’est pas clair dans sa tête mais il ne peut pas me laisser dans l’attente comme ça. Il n’est pas amoureux. Il ne veut pas être en couple.
        Je suis malheureuse. Je l’aime et voudrais l’aider à aller mieux et me sens impuissante. L’empathie que je ressens à son égard m’empêche de pouvoir me sentir bien tant qu’il sera mal.
        Je sais que je ne peux rien faire mais je ne me sens pas bien. Rompre par téléphone me laisse une sensation désagréable. Et il me manque. C’est une situation horrible à vivre.

      • Bonjour Gwenaelle,

        je comprends votre situation mais vous ne pouvez pas être dépendante psychologiquement de son état. Cette situation est difficile à vivre quand on vit avec quelqu’un mais si en plus, vous souffrez de ne plus être avec lui, vous avez tous les inconvénients sans les bons côtés de la relation.

        Le point positif, c’est qu’il a entrepris une démarche personnelle pour aller mieux. Laissez-le se prendre en main. N’essayez pas de résoudre son problème à sa place. Je suis certain qu’il a des ressources (le fait qu’il se soit bougé le prouve) et le sport va lui faire beaucoup de bien côté mental.

        En revanche, il a été clair avec vous : il n’est pas amoureux et ne veut pas être en couple actuellement. Cela ne sert à rien d’attendre un revirement de situation. Et ne trouvez pas l’excuse qu’il aille mal pour vous rapprocher de lui.

        C’est normal qu’il vous manque. Vous l’aimez et vous avez cru dans cette relation et je vous comprends. Vous êtes allée jusqu’à le présenter à votre famille. Il n’aurait pas dû accepter s’il n’était pas amoureux de vous. Il est trop tard pour refaire l’histoire et vous ne devez pas lui reprocher. Il a essayé d’y croire mais il n’a pas réussi à tomber amoureux.

        Mais il faut vous faire une raison. Vous devez aller de l’avant sans lui. Je sais que c’est difficile, on est tous passés par là. Mais vous allez vous en remettre. Pour cela, vous devez vous aussi vous bouger, comme il l’a fait, afin de vous remettre de cette rupture.

        Prenez soin de vous. Peut-être que lorsqu’il ira mieux, il se rendra compte que cette histoire comptait plus qu’il ne le pensait et il pourrait alors revenir. Mais ne l’attendez pas. Vous ne devez pas être dépendante de son éventuel retour, surtout vu la situation à l’heure actuelle.

        Sandrino

  44. Bonjour,

    Je suis tombé par hasard sur votre blog, je profite pour vous féliciter pour votre article.

    En effet je suis dans une situation vraiment délicate depuis plus de 3 ans. J’ai rencontré cet homme juste apres ma séparation d’avec mon epoux qui me rendait la vie impossible. Sur internet il a vu les photos de mes enfants et il était aussi un ami a une cousine a moi. c’est ainsi que nous sommes devenus amis.

    La relation devenait de plus en plus importante pour moi car il aimait mes enfants, nous emmenait en promenade. Et très vite je suisi devenue accroc et dépendante. J’étais devenue étouffante, j’envoyais des sms, appels incessants. je devenais stupide et il me fuyait mais tout en restant accroché a mes enfants il profitait de ma faiblesse.

    Je devais prendre une décision importante dans ma vie spirituelle je lui ai demande d’arrreter nos rapports sexuelles. Il n’etait pas trop content mais vu qu’il partage la même confession religieuse avec moi il ne pouvait pas insister. Ceci a dure 1 an. On restait toujours en communication mais apres environs 11 mois on a repris les habitudes sans aucunes discussions. Pour moi ce n’était pas important puisque nous etions toujours en communication. on s’appelait, se voyait…..

    Le lendemain de l’acte je l’ai appelé sans resultats, j’ai l’ai ecrit pas de reponse. mais il devait se rendre dans une province pour aller travailler je l’ai contacte via whatsapp il m’a répondu comme un étranger. iL m’a dit qu’on se parle plus tard. Rien n’est fait. Apres 2 jours je l’ai ecrit pour savoir la raison de son comportement il m’a dit qu’il était occupe dans son travail. Apres 2 jours il m’a appelé je n’ai pas répondu. Apres une semaine je l’ai ecrit pour lui dire que j’étais occupe que je ne pouvais pas répondre a son appel. on est reste en silence radio pendant 4 semaines depuis. Apres les 4 semaines il a débarqué chez moi, je l’ai accueilli comme d’habitude, nous avons un peu parle de ce qui s’était passe mais il ne m’a rien dit a propos vraiment. Apres 2 jours je lui ai demande de s e voir pour parler il a refuse. Il a repris ses distances. Je me sentais blessée.

    je lui ai envoye une lettre dans laquelle je lui dit que je l’avais pas compris, que je n’ai pas su entendre ses peurs, ses craintes et que j’accepte sa décision de rompre bien qu’il ne m’avait pas parlé de rupture. et c’est ce qui me dérange un peu. Apres avoir reçu la lettre il m’a envoye un sms qui disait : « j’ai lu, j’apprecie ton franc parler et les compliments. Nous avons une relation de compréhension, d’amour et de tolérance. Je suis le produit de ton amour sincère et véritable…. ».

    Je n’ai pas répondu. Apres 2 jours il m’a appelé. Ma fille a répondu. le lendemain je lui ai envoyé un sms disant que je suis en stade de réflexion sur moi même que je le contacterai bientôt.

    En effet je ne devais pas envoyer le message, je sais. Depuis il n’a pas donné signe de vie. Apres 8 jours je l’ai appelé sans résultat. Après 1 heure il m’a retourné l’appel. On s’est parlé quelques minutes et depuis je n’ai aucune nouvelles de lui cela fait un mois.

    Sauf qu’il a appelé directement mes enfants cela fait 8 jours.

    Merci de donner votre avis.

    • Bonsoir Marie Lissa,

      Mon avis, c’est que vous n’arriverez à rien en vous comportant tous les deux de cette manière là.

      Vous l’appelez, il ne vous répond pas. Il vous rappelle 2 jours plus tard, vous ne lui répondez pas.

      Que cherchez-vous à faire ? Est-ce un jeu pour montrer qui est le plus fort des deux ?

      Vous êtes visiblement parti sur de mauvaises bases de communication. Un des deux doit reprendre les choses en main pour montrer une voie plus naturelle et positive. Cela ne fonctionnera peut être pas mais cela aura plus de chances de fonctionner qu’avec votre attitude actuelle.

      Donc, je vous conseille de jouer cartes sur table. De lui dire que vous regrettez ce jeu de cache cache et que vous souhaiteriez une relation plus sincère et ouverte. Si vous changez de comportement, vous serez plus à même de le faire changer.

      Ensuite, que votre histoire fonctionne ou pas, vous aurez au moins de bonnes relations et vous pourrez vous dire que vous avez donné une chance à cette histoire.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  45. Bonjour Sandrino,

    Peut-etre pourriez-vous eclaircir mon esprit ;
    Cela fait 3 ans que je suis avec un garcon, nous avons emmenager rapidement ensemble, au bout de 3 mois, les choses se sont faites naturellement finalement, car il me demandait de rester de plus en plus souvent… Ce qui a fait que l’on a fini par vivre ensemble…

    Au bout de 6 mois, premiere rupture, ce qui m’a permis de me concentrer sur mes erreurs pour ne plus les reproduires ! Puis nous nous somme remis ensemble… Tout allait très bien, nous nous disputions de temps à autre mais jamais pour de graves problemes, des pacotis, qu’il avait souvent tendance a exagerer… Comme si il ne supportait aucunes de mes « remarques »

    Recemment il me disait combien il tenait a moi et a notre relation, qu’il se sentait « si bien »…

    D’un jour à l’autre, il m’apprend qu’il ne sait plus où il en est et qu’il ne sait pas si il est fait pour etre en couple….qu’il n’a « rien » a me reprocher, que je ne dois absolument pas me remettre en question, Qu’il est bien avec moi mais que le fait de lui parler de projet le stresse, il a peur de ne pas reussir a satisfaire mes envies d’etre maman d’ici quelques annees car soyons claire, je ne lui mets aucuns ultimatums, je lui parle simplement de projets d’avenir… Il me dit aussi qu’il n’a jamais vraiment vecu seul et que peut etre qu’il aimerait mais en meme temps il est très heureux que l’on vive ensemble (complique n’est-ce pas ^^)

    Nous sommes en pause depuis plusieurs semaines, car il veut savoir si il est fait pour notre relation ou pas. Parfois il m’appelle pour que je revienne a la maison, ce que je refuse car je veux qu’il prenne le temps pour reellement reflechir, puis quelques jours apres me redis que finalement il ne sait tjrs pas où il en est…

    -Pensez-vous que dans une relation, il puisse y avoir des moments de doutes? Est-ce sain?
    -pensez-vous que si il prend la décision de revenir vers moi, il recommencera un jour? Car je le repete, cette remise en question est venue soudainement sans que notre couple soit en pleine crise…
    -pensez-vous que je ne suis simplement pas « labonne » pour lui? Ou peut etre est il trop jeune mentalement et quoi que je fasse il se reproduira ce tel schema d’ici peu car il aura peut etre l’impression de « rater » quelque chose?

    Je precise que nous avons tout les deux la trentaine..

    C’est vraiment très difficile a vivre…

    • Bonsoir Anna,

      Avoir des doutes dans une relation, c’est normal. Le problème, c’est lorsqu’ils sont récurrents, comme c’est le cas pour votre partenaire. Un coup oui, un coup non, effectivement, je comprends que ce soit difficile à vivre pour vous.

      Il est fort possible qu’il ne se sente pas prêt à fonder une famille et que le fait d’évoquer le sujet d’avoir un enfant lui fasse peur. Il vaut mieux d’ailleurs qu’il doute maintenant plutôt que le jour où vous tomberez enceinte.

      Donc, ce n’est pas forcément lié à vous.

      Vous avez raison de ne pas revenir trop facilement vers lui car le problème ne se résoudra pas ainsi. En même temps, votre situation est particulière car il sait que vous êtes prête à revenir et vous devez probablement être en contact régulier avec lui. Il ne pense donc pas forcément vous perdre. Et c’est quand on perd quelqu’un que l’on découvre sa valeur.

      Quand à savoir si ce schéma se reproduira si vous revenez avec lui, c’est probable.

      Il vous a dit que ce n’était pas de votre faute. Essayez de lui en faire dire plus. Car peut être qu’il doute à cause de l’évocation d’un enfant ou peut être que c’est à cause de vos disputes. Soyez certaine de la cause de ses doutes. Car il faut partir de là pour choisir si vous décider de revenir ou pas avec lui.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  46. Bonjour Sandrino,

    Je vous remercie grandement de m’avoir repondu. Vous avez raison vraiment. Bien que j’ai peur mais je vais faire en sorte de suivre vos conseils.

    Merci encore

    Cordialement,

  47. Ah mon article préféré!! J’ai vécu ce type de relation durant 2 ans et ma frustration fut grande!! Si bien qu’au bout du compte j’ai poussé mon ex à me répondre sur-le-champ à savoir s’il se voyais faire un quelconque projet avec moi .. que s’il ne souhaitait rien que la relation ne pouvait plus durer.. au final sa réponse resta ambigüe mais suffisamment claire pour que je comprenne qu’ il préférait y renoncer.. durant 2 ans il m’a fait tourner en rond en me disant qu’ il m’aimait et puis il ne savait plus si c’était de l’amour ou de l’amitié et qu il lui fallait du temps.. il prenait sans cesse de la distance puis revenait mais toujours sans trop s investir jusqu’à ce que je craque et que je lui impose ma question qui fut d’ailleurs fatale. Avec du recul je comprends que c’est sans doute ce qu’il attendait… j’en ai tellement pleuré car je l’aimais… mais c’était ce qu’il y avait de mieux à faire.. Sandrino a parfaitement raison, si au bout d’un an il ne sait toujours pas ce qu’il veut alors partez ça ne peut pas marcher il faut vraiment être lucide!!! et j’adore cet article!! Quand il m’arrive d’y penser et d’être triste je relis cette article et ça repart ?!!! merciii Sandrino !!!!

  48. Bonsoir Sandrino
    Tout d’abord je tenais à vous féliciter pour cet article (bien structuré, avec une histoire touchante composée d’arguments qui m’éritent d’êtres claires) dans le quel je me suis retrouvée en quelque sorte. Et de plus, vous remercier pour le temps précieux que vous mettez à répondre aux commentaires (après lecture quand même longue !!)
    Peut-être que vous pourriez m’aidez à voir plus clair dans ma délicate situation.

    J’ai rencontré Paul il y a maintenant 1 an et nous avons commencé notre relation d’une manière étrange : étant étudiants tous les deux, nous avons commencer a vivre dès nos débuts ensemble sans aucun problèmes, pas d’enguelades, répartition des tâches on arrivait a garder chacun notre liberté… bref le top, un vrai petit couple (moi : 22ans, lui : 20ans).

    Après 6mois de relation j’ai du partir revivre chez mes parents (à 200km) pour des questions finnancières; il m’a prévenu qu’il ne voulait pas de relation à distance, mais nous nous sommes finalement dits qu’il fallait prendre le bon de la relation: on s’aime plus que tout et on se voit une semaine sur 2 pendant 4-5 jours. Au début c’était très dur, on est passé du tout au rien.

    Pour ma part j’ai commencé à m’habituer à cette relation qui me permettait de profiter de l’air parisien, de ma petite vie ici et de profiter a fond de nos moments ensemble.
    Nous avons fêter il ya quelques semaines nos un an lors d’un weekend on était plus qu’amoureux.
    Mais tout n’est pas si simple pour lui : Cela fait maintenant 4 mois que nous vivons comme ça et il est perdu:
    -il veut une perspective d’avenir (s’installer ensemble l’année prochaine), mais il ne sait pas dans qu’elle ville (école de commerce) il va atterir en septembre prochain;
    -il ne veut pas se satisfaire d’un weekend sur deux;
    -il n’arrive pas à me quitter car nous nous aimons mais il souffre de cette relation;
    -Nous sommes en « pause » pour qu’il prenne du recul pour refechir à sa vie sans moi, et essayer de trouver réponse à ses problèmes
    … trop de choses à dire je me contente de l’essentiel;

    J’essaie de trouver des solutions à tout ça et je me dis que
    – soit il ne m’aime pas autant qu’il le prétend et qu’il s’accroche à moi parce qu’il s’est habitué à notre relation.
    – soit il est simplement jeune.

    Comme vous dites dans votre vidéo, je suis dans un optique ou je ne me vois pas sans lui, et je me sens déjà tristement seule à l’idée de le perdre. c’est un sentiment horrible.

    merci de m’avoir lu et bonne soirée

    • Bonjour Lou,

      tout d’abord, merci pour votre sympathique commentaire.

      Concernant votre relation, je comprends tout à fait ce que peut ressentir Paul. Cela peut être dû à son âge et/ou à son Amour qui n’est pas assez fort ou peut-être qu’il s’est habitué à vivre en couple et qu’il est en manque de ce type de situation.

      Ce qui rend bien sûr votre histoire difficile, c’est la distance. Lorsque l’on sait que l’on va trouver une solution et que c’est temporaire, cela peut passer. Mais c’est le fait de ne pas savoir quand vous allez pouvoir de nouveau vous retrouver ensemble dans la même ville qui le fait douter.

      J’ai moi même été dans ce type de situation (je crois l’avoir évoqué dans un précédent commentaire), et j’ai préféré arrêter car je ne voulais pas rester pendant plusieurs années sans savoir où j’allais. Certaines personnes s’en accommodent bien, comme vous, et d’autres le supportent mal, comme Paul.

      Paul a besoin d’une vision de votre futur à deux. Il y a encore trop d’incertitudes. Il faut attendre qu’il sache dans quelle ville il ira étudier. Sachez néanmoins qu’une relation à distance en tant qu’étudiant offre des opportunités qui se marient très mal avec une vie de couple, et vous le savez. Il faut être fort pour ne pas résister aux tentations dans une relation à distance.

      Vous êtes dépendante de sa décision et même s’il décide de rester avec vous pour le début de son année, vous ne serez jamais à l’abri d’un retournement de situation pendant l’année s’il vit mal cette distance.

      Pendant toute cette période et lorsqu’il reprendra ses études, vous serez dans le doute. Et c’est le doute qui est le plus difficile à supporter et qui fait que j’avais décidé d’arrêter ma relation à distance. Il serait finalement préférable pour vous qu’il décide d’arrêter. Vous pensez le contraire mais vous verrez qu’il faut parfois privilégier la certitude à court terme que le doute à long terme.

      Je ne veux pas être pessimiste, tout est envisageable dans ce type d’histoire. J’espère donc qu’il ira étudier proche de chez vous et que vous resterez ensemble 🙂

      A bientôt.

      Sandrino

  49. Merci pour cet article, même si je ne sais pas encore ce que je dois en tirer comme conclusion pour mon cas personnel…
    Je suis en couple depuis 1 an avec un garçon super, que j’aime. Nous avons des différences de tempérament, mais nous sommes bien à deux, on aime passe du temps ensemble à ne rien faire, échanger, se faire découvrir des choses, voir des amis etc…
    Le gros point noir est mon manque de confiance en moi, qui se transforme en manque de confiance en lui. Il a mis 9 mois à me dire qu’il m’aimait, je suis restée prudente jusque là, à repousser mes sentiments. J’ai aussi beaucoup de mal à rester sereine sur sa relation avec son ex avec qui il est resté très ami.
    Nous avons vécu ensemble dès le début de notre relation, entre son appartement et le mien, en déménageant toutes nos affaires une semaine sur deux.
    A Noël, nous avons passé des vacances très chouettes, pleines d’amour et de tendresse, et évoqué la possibilité que je vienne vivre avec lui. ça a été le déclencheur de beaucoup de disputes, nous n’avons pas les mêmes goûts, et son ex est propriétaire de moitié de l’appartement (et il reste encore beaucoup de choses à elle dedans). Bref, ça ne m’inquiétais pas parce qu’on arrivait à se parler et qu’on ne s’est rien dit d’horrible non plus, mais je pense que j’ai été particulièrement pénible avec mes inquiétudes et mes angoisses.
    Depuis une quinzaine de jours, il est de plus en plus distant, n’est plus du tout démonstratif. Il est en pleine période de doutes mais ne sait pas vraiment pourquoi… Je sais que j’ai des choses à travailler, d’ailleurs je le fais, et qu’il vit mal que je ne lui fasse pas totalement confiance (j’ai eu des histoires très douloureuses avant, faire confiance est quelque chose de difficile j’avoue…). Mais on en a toujours parlé librement, et je travaille sur moi (thérapie et sophrologie).
    Il me dit que ce n’est pas moi le problème, que c’est lui. Il se comporte avec moi comme si je l’agaçais profondément, même les choses qu’il m’a toujours dit aimer chez moi ne suscitent parfois que de l’indifférence de sa part, même si j’arrive encore à le faire rire de temps en temps…
    Je ne sais pas comment réagir face à ses doutes si soudains et si forts. Je lui ai dit que je comprenais (même si ce n’est qu’à moitié vrai), et que j’avais moi aussi des questionnements (forcément, vu comme les choses se passent). Je lui ai proposé de retourner vivre chacun chez soi et de ne se voir que de temps en temps quand on en aura envie. Je pense que c’est une bonne idée, mais ça m’effraie complètement, je suis terrorisée à l’idée de le perdre….

    • Bonjour Marion,

      Il est en pleine période de doutes et il ne sait pas pourquoi ? D’un point de vue extérieur, cela semble être dû à votre manque de confiance en lui. Vous êtes en train de saboter toute seule votre histoire.

      Si vous êtes avec quelqu’un et que vous ne lui faites pas confiance, ça ne sert à rien d’être avec lui, vous courez à l’échec. Je ne dis pas que vous devez rompre, je pense que vous devez changer d’attitude, sans quoi ni cette histoire, ni une autre ne fonctionnera.

      C’est une bonne démarche de faire une thérapie et de la sophrologie. Mais vous devez prendre conscience que vous avez la clé de la réussite de votre relation. Votre histoire se passait bien jusqu’à présent. Votre copain vous propose d’emménager avec lui. Vous avez tout pour réussir une longue et belle histoire d’amour.

      Arrêtez de la gâcher. Allez voir votre copain, dites lui que vous l’aimez, que vous avez confiance en lui et que vous êtes d’accord pour vivre avec lui. Puis, si vous avez des doutes, n’en parlez pas.

      Nous avons tous des ex, nous avons tous connu des ruptures, j’ai moi même été trompé dans une de mes relations et ça ne m’empêche pas de faire confiance en ma copine actuelle. C’est ça l’Amour, c’est s’investir dans une histoire qui peut nous rendre heureux comme malheureux. Il n’y a pas de relation amoureuse sans risques. Ca n’existe pas. Vous devez accepter le risque de le perdre un jour. Sinon, autant que vous soyez célibataire.

      Si votre copain est sincère et vous aime, arrêtez de vous poser ces questions. Agissez dès aujourd’hui et coupez court à tous ces doutes qui s’installent alors que tout allait bien.

      Sandrino

  50. Bonjour! Je vois tout ces gens qui racontent leurs histoires et je me dis que de parler de la mienne pourrait faire du bien puisque je ne me sens vraiment pas très bien présentement. Je n’ai que 18 ans, après une relation de 2 ans , j’ai rencontre un nouveau garçon rapidement et ça a cliqué. Il répétait parfois qu’il avait des difficultés avec l’attachement et ça me causait des insécurités mais il me démontrait aussi tellement tellement d’amour, il voulait toujours me voir alors qu’il est normalement très bien seul. Après un peu plus de deux mois , il me dit qu’il doit mettre au clair qu’il n’est pas amoureux et qu’il ne veut pas être en couple avec moi. Alors j’ai un choc parce que malgré ces « avertissements » c’est très soudain. Il me dit aussi qu’il change très souvent d’idée et qu’il ne veut pas me blesser mais qu’il voudrait vraiment continuer de me voir. Personnellement je me suis attachée à lui a un point qui m’inquiète et j’ai envie de le voir encore.. Je me dis qu’après une ou deux fois à le voir à nouveau,il faudra que je parte,qu’il n’y a pas d’autre solution. Il était très inquiet quand il a senti que je ne voulais plus le voir et partir.. Il se projette beaucoup dans le futur en disant qu’il ne veut rien Alors que ça ne fait deux mois mais je me dit que l’amour ne se contrôle simplement pas. Est-ce qu’il y à une façon d’agir dans une telle situation..j’essais d’être plus indépendante, on se parle bien moins et on se voit une fois par semaine mais je ne suis sûrement pas capable d’avoir une simple relation « d’amitié » ou je ne sais trop. Je me dis que je vais y mettre un terme mais je tiens à lui et je veux qu’il le sache , je ne veux pas réellement partir.. C’est si dur !

    • Bonjour Sarah,

      détrompez-vous : l’amour se contrôle. En général, on n’en est pas capable au début de sa vie amoureuse car on pense qu’on ne peut pas vivre sans lui ou sans elle. Puis on se rend compte que l’on peut vivre d’autres histoires qui peuvent aussi être belles et fonctionner là où la précédente n’avait pas d’avenir.

      En ce qui vous concerne, votre mec est une girouette qui ne sait pas ce qu’il veut. Je ne le juge pas, d’autant plus qu’il doit probablement être jeune comme vous. Vous pouvez continuer à être avec lui dans une relation insouciante au présent mais je sais que vous souffrirez d’une situation instable car je le sens dans votre témoignage.

      Vous souffrez de l’incertitude et c’est pour cette raison que vous souhaitez arrêter. Mais vous souhaitez qu’il le sache car vous voulez continuer votre relation et vous souhaiteriez qu’il change et vous assure plus de stabilité dans votre relation.

      Et bien, dites-le lui clairement de manière franche et sincère. Cela ne le fera sans doute pas changer mais vous aurez au moins dit ce que vous ressentez et il n’y aura pas d’interprétation de sa part. Après cela, soit il se bat pour rester avec vous, soit il continue à changer d’avis tous les 4 matins et vous saurez qu’il n’est pas l’homme dont vous avez besoin car il ne saura pas vous rendre heureuse.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  51. Bonjour,

    J’ai pu trouver ce blog dans mes recherches car je suis dans une situation difficile.

    Depuis 8 mois que je suis avec ma copine, elle a 26 ans.

    Elle a eu un ex qui habitait au Mexique et elle a vecu avec lui la bas 2 ans puis retournée en France. Ils se sont quittés car la distance a fait pour. Depuis on s est connu et on a commencé a vivre ensemble.

    Tout se passait bien jusqu’à Noel. A Noel elle est partie chez sa famille a elle et elle a envoyé un message a la famille de son ex souhaitant un joyeux anniversaire.

    Puis selon elle, tous les sentiments et souvenirs se sont remontées. Elle a commencé a lui envoyer des sms disant l’aimer beaucoup toujours meme s’il est au Mexique j’ai pu lire des messages comme quoi ils vont essayer de tout faire pour rester ensemble. Le 1er janvier elle est revenue a la maison et a demandé de parler avec moi disant qu’elle a encore des sentiments du passé, qu’elle n’a pas eu le temps de tourner la page et que voulait s’en aller.

    Moi j’ai lui dit que je l’aimais et que j’étais prêt a tout sauf la quitter. Je lui ai dit de rester chez nous et moi je partais chez ma mère. Une semaine apres sans se parler, sans s’ecrire, on se revoit on discute et on recommence ensemble…

    elle m »a promis ne plus lui écrire et qu’elle a deja mis les points sur les « i ». J’ai le SMS lui disant qu’elle avait besoin de temps pour penser a sa vie et a demandé pour qu’il ne lui écrive plus. (pour moi, elle n’a pas fait les choses comme il fallait car elle ne lui a pas dit « je veux rester avec David et c est avec lui que je veux rester).

    Or a moi elle me le dit, mais pour moi, l’important est que lui sache qu’elle veut rester avec moi et plus avec lui. Mais bon… ça s’est terminé en dispute. Quelques semaines apres, elle a changé tous ses mdp donc j ai plus eu l acces a ses envois… j’ai reussi a voir hier (deux semaines apres) qu’il a envoyé un texto a ma copine disant venir en Europe a Barcelone et voulait passer le week end avec elle. Elle a repondu hier matin, disant « je ne peux pas et je pense pas que ce soit une bonne idée. J’ai besoin de temps pour penser a ma vie. j’espere que tu t’amuseras. J’ai commencé a faire de la meditation je vais t envoyer des ondes positives a toi et a ta famille. bisous » il a repondu et a la fin il a marqué « … ne m oublie pas ».

    je ne lui ai pas dit que je sais de ses derniers messages.

    Que dois je faire? SVP je ne sais plus quoi faire… J’en peux plus sincerement… je l’aime, je suis attaché a elle… mais j’en souffre et je n’ai pas un ami a qui je puisse demander un conseil….

    Merci…David

    • Bonjour David,

      Je comprends votre situation mais vous ne pouvez pas continuer à espionner les messages de votre copine. Car vous ne vous arrêterez jamais plus et ce n’est pas comme ça que doit se vivre une histoire d’amour. Vous devez lui faire confiance. D’autant plus qu’elle semble avoir choisi de rester avec vous plutôt que de le revoir.

      Plutôt que de l’espionner, vous devriez plutôt avoir une conversation sincère avec elle. Dites lui que vous souffrez de l’incertitude liée à son ex, que vous avez peur qu’elle vous annonce un jour qu’elle retourne avec son ex. Bref, demandez-lui qu’elle vous rassure sur la situation. Evitez de pleurer ou de la supplier. Dites lui juste ce que vous avez sur le coeur, cela vous fera du bien et peut être aussi que cela la touchera (bien qu’elle connait déjà la force de vos sentiments). Mais ne lui dites jamais que vous avez espionné ses messages !!!

      Voyez sa réaction et ce qu’elle vous dit. Si son discours se veut rassurant et que vous sentez qu’elle veut vraiment rester avec vous, restez avec elle. Si ce n’est pas le cas, il serait sans doute préférable de la quitter car le doute vous rongera en permanence et ce n’est pas ce que j’appelle une bonne relation d’amour…

      J’espère qu’elle saura vous rassurer.

      Sandrino

  52. Bonjour Sandrino,
    Je suis actuellement dans cette situation, mon copain ne sait pas ce qu’il veut.
    Nous sommes ensemble depuis avril, il était en train de vendre sa maison qu’il partageait avec son ex.
    Au bout de 3 mois de relation il a réussi à la vendre et je lui ai donc proposé de venir vivre chez moi ce qu’il a accepté. Début du mois de janvier j’ai découvert qu’il m’avait trompé avec une collègue de travail. Il l’avait rencontré en juillet ou ils ont couchés ensemble 2/3 fois selon ce qu’il m’a dit et ne se sont pas revu avant octobre. Il m’a toujours dit qu’il avait du mal à s’attacher à moi… enfin pas étonnant non plus avec elle en plus dans notre relation.
    J’ai essayé de lui pardonner car je suis malgré tout amoureuse de lui. Nous avons passé un long week end ensemble loin de tout et tout allait bien jusqu’a ce que l’on revienne à la réalité.
    La il doute, il me dit qu’il y a eu quelque chose de cassé, mais lorsque je lui parle de rompre il me dit qu’il ne sait pas. Je n’arrive plus à le suivre. Je l’aime mais cette situation me pèse énormément. Que faire ?

    • Bonjour Aurélie,

      c’est déjà difficile de construire une histoire avec quelqu’un qui a eu une grosse rupture récente (c’est visiblement le cas de votre copain) alors si en plus, il vous trompe dès le début et à plusieurs reprises, cela devient très compliqué. Je pense qu’il ne s’est pas remis de sa rupture, et ce n’est sans doute pas un hasard s’il n’a pas vraiment de sentiments pour vous.

      Ce n’est pas parce que vous êtes amoureuse que vous devez rester avec lui. Et vous ne devez pas être dépendante de ses incertitudes.

      Rompez et trouvez quelqu’un qui veuille vraiment être avec vous.

      Sandrino

  53. Bonjour Sandrino,
    J’ai besoin de vos conseils
    Voilà, j’ai rencontrée E il a 10 ans environs, j’étais avec quelqu’un depuis 14 ans N (et sa n’aller plus avec cette personne). E lui venez de se séparer (d’une amie a moi). Nous nous sommes embrasser un soir de fête. Puis durant 1 mois et demi (environ), chaque fois que l’on se voyais on ne résister pas a coucher ensemble.
    Puis, il a décider de retourner avec son ex (mon amie donc)… J’ai eu très mal, j’ai réaliser que j’étais amoureuse de lui. J’ai quitter N et déménager.
    J’ai rencontrer quelqu’un 1 an après. Avec qui j’ai eu un petit garcon (aujourd’hui il a 4 ans).
    Entre temps je n’ai pas revu E durant 5 ans.
    Puis, je me suis séparer du papa de mon fils en octobre 2014. Je suis revenu m’installer dans mon village natale (là où E et moi avons eu notre relation auparavant). J’ai appris qu’il s’était marié en 2012, qu’il avait une petite fille de 4 ans et qu’il habiter a 20 min.
    En septembre 2015, nous nous sommes retrouver sur FB. Nous avons beaucoup parler !! 5 ans ya beaucoup de chose a dire !!. Et il commence a me draguer par message FB. Me dit qu’il c’est séparer, qu’il habite chez ses parents et qu’il a sa fille un week end sur 2. Il demande s’il peut passer un soir après avoir poser sa fille. Et que si ca dérange pas il resterais dormir car il dors chez ses parents a 1h de route. Je dit oui bien sûr !!
    Et là tout mes sentiments pour lui refont surface…
    Il vient donc un soir, avec malheureusement une grosse grippe 🙁 !! On dors ensemble, l’un contre l’autre mais rien ne se passe car il est vraiment très malade. Il restera 3 jours.
    Puis, 5 jours plus tard m’annonce qu’il ne viendras plus me voir car il c’est remis avec sa femme 🙁 🙁 .
    Là tous s’effondre, je pleure … 2ème fois qu’il me fait le coup.
    En octobre 2015, je trouve un emploi a 40km de là. Je déménage donc avec mon fils.
    E a fait un silence radio durant 3 mois puis le 1 décembre 2015 m’appelle et demande si on peut ce voir (il c’est séparer depuis Août). Toujours amoureuse de lui, j’accepte. Du 3 au 5, il reste a la maison. Et on fini bien sûr par recoucher ensemble. Il reviendras 1mois et demi aprés passer 3-4 jours avec moi. Il est attentionner, très câlins, coller a moi. Puis, il reviens 15 jours après toujours très câlins et affectueux. Il passe 3-4 jours. Me dit qu’il reviendras dans 15 jours. Il m’appelle tous les 2 jours, defois 2 fois par jours et tous les jours avant de revenir. Je suis complètement accros, amoureuse, je pense qu’a lui, rêve de lui … Il reviens donc passer 3-4 jours. Il me dit ces trop long d’attendre 15 jours, je reviens te voir dans 4 jours car j’ai des trucs a faire … (en fait j’ai pas expliquer mais il a donc sa fille tout les 15 jours et donc il venait me voir quand il la déposer le dimanche soir). Il repart de chez moi le mercredi et devais donc revenir le lundi.
    Mais jeudi dernier 🙁 l’horreur. quand j’ouvre mon FB : message de E : cc je t écris ce message à contre coeur mais je préfère te l écrire car j ai pas la force de te le dire en face .Je vais arréter notre relation car je suis vraiment pas prèt pour une nouvelle relation et je peux pas avoir pour toi les mèmes sentiments que tu as pour moi et je veux pas te faire souffrir plus que ça va etre et je préfère que l on garde cette amitié sincère qu il y a depuis longtemps entre nous .Excuse moi de ça s il te plait .JE t embrasse fort .Et je pense qu il n est pas nécessaire que l on se parle pour l instant au téléphone. DSL…. JE COMPREND RIEN, je suis anéantie.
    Quand je lui ai demander Qu’es qui fait que tu peut pas avoir de sentiments pour moi ? Il m’a répondu :
    j en sais rien je suis bloqué dans ma tronche l otre m a démoli le cervo dsl. (L’autre c’est son ex femme) …

    Depuis, 1 semaine et 3 jours, plus de nouvelles SILENCE RADIO. J’en meurt d’envie mais je l’appelle pas, j’y parle pas sur FB ou autre.

    Je sais pas quoi faire 🙁 j’ai si mal; je l’ai dans la peau, il me manque tellement …
    QUE DOIS JE FAIRE ?? Ne me dite pas l’oublier, car j’essai mais impossible. Il est dans ma tête, dans mon coeur, dans mes rêves … Alors oui c’est ressent, faut laisser du temps autant a moi qu’a lui MAIS qu’en pensez vous ? C’est fini ? Reviendra t-il ?

    Merci et désolée pour mon roman, j’espère que vous arrivez a comprendre !!

    • Bonjour Alex,

      Je ne suis pas dans votre histoire mais quand je lis votre témoignage, j’ai surtout l’impression qu’il venait vous voir car il avait besoin d’amour ou d’affection car il sait que vous l’aimez. Une fois que son ex revenait, il retournait avec.

      Il vous avoue finalement qu’il ne peut pas se remettre dans une histoire avec vous, et il semble sincère. Il a son ex dans la peau et il ne peut pas s’engager avec vous, ce qui est tout à fait compréhensible.

      Vous me demandez mon avis sur ce que vous devez faire mais vous me dites que vous ne souhaitez pas l’oublier. Pourquoi me demander mon avis dans ce cas ?

      Quand je conseille d’oublier quelqu’un, l’objectif n’est pas d’oublier mais de se reconstruire pour se sentir mieux au quotidien. aujourd’hui, vous êtes dans une phase où vous voulez revenir avec lui mais lui ne veut pas être avec vous et il vous l’a dit. Il a même parlé d’amitié. Il n’a pas parlé d’amour.

      Aux questions : « Est-ce fini ? Reviendra -t- il ? ». Oui il pourrait revenir comme il l’a fait dans le passé. Mais vous ne devez pas vous méprendre sur son attitude. Dans le passé, est-il revenu avec vous parce qu’il vous aime ou parce qu’il avait besoin de réconfort ? Seriez-vous prêt à le reprendre s’il revenait avec vous par confort ?

      Faites le point avec lui en face à face pour le savoir. Mais s’il vous dit qu’il ne vous aime pas, qu’il vous considère comme une amie, je ne pourrai vous conseiller que d’avancer dans votre vie et vous reconstruire. S’il vous dit qu’il vous aime encore, il vous faudra l’attendre car il n’est pas prêt et cela peut prendre beaucoup de temps de se remettre de sa rupture, surtout si son ex revient avec lui.

      Bref, c’est pour cette raison que je conseille d’oublier, pour éviter d’attendre quelqu’un qui pourrait ne jamais revenir. J’ai été dans la même situation que vous et cela m’a permis d’avancer dans ma vie, de passer des bons moments et d’avoir la surprise de revoir mon ex pointer le bout de son nez. Quand elle est revenue, j’étais en pleine forme et bien dans ma peau. Cela l’a attiré vers moi et elle a voulu tenter l’expérience.

      Si vous voulez conquérir ou reconquérir quelqu’un, vous ne devez pas être dans une position d’attente et de demande, vous devez être bien dans votre peau pour lui faire envie. Sans quoi, il ne reviendra pas avec vous ou reviendra que s’il en a besoin.

      Sandrino

  54. Bonjour,
    voila mon histoire, j’ai rencontré mon copain il y’a 6 mois, deux mois après il est parti vivre à 800km de moi. Jusque la tout ce passé bien, on se voit 1 fois par mois en moyenne.
    Et il y’a quelques jours il m’a dit qu’il avait des doutes sur son avenir professionnel, sur nous, sur sa vie en général. Il m’a dit qu’il essayait de ne pas trop s’attacher pour ne pas souffrir après car la distance est difficile à gérer. Il veut qu’on reste ensemble pour le moment mais ne veut pas que notre relation avance plus. Il dit qu’il veut que je sois prêt de lui mais qu’il n’est peut être pas prêt à s’engager et à ce que je vienne le rejoindre définitivement.
    Je ne sais pas trop comment réagir, dois je lui laisser du temps pour que ses problèmes professionnels se tassent? ou est ce que je me fais des illusions en pensant qu’il va évoluer sur ce qu’il ressent?
    Merci d’avance

    • Bonjour,

      Visiblement, son problème avec vous n’est pas simplement lié à son boulot. Il remet en cause plusieurs choses, dont votre couple et il se pose des questions.

      Les relations à distance ne facilitent pas les choses dans ce type de situation. Vous ne devriez pas le laisser décider de l’avenir de votre couple selon son humeur du moment. Dites lui que vous avez envie d’une histoire et qu’il ne vous propose que des incertitudes. Si vous souhaitez rester avec lui, fixez une date butoir à laquelle vous devrez à deux prendre une décision sur votre relation.

      En montrant que vous n’êtes pas passive, il comprendra qu’il pourrait vous perdre, et cela pourrait le faire réagir. Car si vous attendez, vous êtes dépendante de lui et de son côté, il pense qu’il peut faire ce qu’il veut. Une relation, ce sont des décisions à deux.

      Pour répondre à votre dernière question, oui il peut évoluer sur ce qu’il ressent et cela peut se provoquer quand on sait qu’on risque de perdre notre partenaire. D’où le fait que ce soit vous qui soyez active et bougiez un peu votre relation dans ce sens.

      Bonne journée.

      Sandrino

  55. Bonjour à tous et à toutes,

    Si vous avez des difficultés à vous remettre d’une rupture amoureuse, vous pourriez être intéressé(e) par ma formation audio de 1h20mn sur le sujet. Voici le lien vers la page de cette formation.

    Bonne journée et à bientôt.

    Sandrino

  56. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre article.
    Je crois que grâce à vous j’ai eu enfin le déclic tant attendu.

    Je suis resté 10 ans avec mon ancien compagnon.
    Celui-ci n’avait qu’en tête sa carrière, qui dois le conduire à s’installer à Paris.
    Il ne m’a jamais inclus dans ses projets.
    Seule sa carrière avait de l’importance.
    Je l’ai donc quitté.
    4 mois après je me suis rendu compte que je l’aimais encore.
    Je suis revenu auprès de lui, et lui m’a indiqué m’aimais toujours mais qu’il souhaité attendre le mois de septembre le temps que je finisse mon concours.
    Je lui ai indiqué que je pouvais faire les deux. Mais il me demande d’attendre et qu’il est sur qu’on se remettra ensemble.
    Sauf que cette situation me fais souffrir.
    Car moi je l’aime et je ne vois pas l’intérêt d’attendre.
    On me dit qu’il doit être perdu etc
    Mais comme vous dite si il m’aime il le saurait depuis le temps.
    Je pense qu’il ne prendrai pas le risque de me perdre s’il tenait sincèrement à moi. Ce qui n’est pas le cas.

    J’ai beaucoup regretté de l’avoir quitté, en me disant que si je ne l’avais pas fait nous serions toujours ensemble. Mais comme vous dites la rupture est toujours une bonne chose. Là en l’espèce, elle m’a permise de me rendre compte que malheureusement il ne tenait pas à moi.

    Cependant un doute me dérange.
    Au début de notre rupture (à mon initiative), il est revenu à plusieurs reprises.
    Attention que j’ai repoussé, voulant de l’espace et du temps.
    D’un cote je me dit que je n’ai que ce que je mérite, il est revenu et je l’ai repoussé. Et maintenant c’est trop tard, et c’est tant pis pour moi.
    Pensez-vous que j’ai commis une faute en ne lui donnant pas une 2nd chance quand il est revenu?

    Cordialement.

    Mélanie

    • Bonjour Mélanie,

      Je ne comprends pas bien votre histoire car vous dites qu’il est trop tard pour vous. Mais vous dites également qu’il indique vouloir revenir avec vous en septembre. Vous assimilez le fait qu’il ne veuille pas revenir avec vous immédiatement comme le fait qu’il ne reviendra pas en septembre, c’est cela ?

      Effectivement, s’il avait envie de revenir avec vous, il serait revenu immédiatement. De mon point de vue, il y a une autre raison qu’il vous cache. Ou tout simplement qu’il continue comme dans le passé à faire sa vie de son côté comme cela l’arrange sans prendre en considération ce que vous souhaiteriez.

      Vous demandez si vous avez commis une faute lorsqu’il est revenu la première fois. Ne pensez pas en terme de faute car vous allez culpabiliser sur le passé et cela ne sert à rien. Il faut assumer ses choix.

      Mais pour répondre à votre question, lorsqu’il est revenu la première fois, tout dépend de ce qu’il proposait. Comme je l’explique dans l’article, l’objectif est de faire réagir l’autre et résoudre la cause de l’insatisfaction. L’objectif final étant de revenir ensemble et mieux réussir la relation.

      S’il est revenu en ne proposant rien, juste pour vous récupérer, il n’y avait aucune raison de revenir avec lui.

      D’après ce que vous me dites, je pense que vous devriez arrêter de perdre votre temps avec quelqu’un qui ne veut pas votre bonheur.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  57. Bonjour,
    je viens de lire votre article mais pour moi c’est encore différent. je suis tombé amoureux d’une femme avec deux enfants cela fait maintenant deux ans. elle a vécu 13 ans avec cet homme qui a eu un accident de moto.
    les enfants avaient 3 et 6 ans à l’époque. il n’est pas mort …. Pour faire court j’ai eu des relations dans le passé mais je n’ai jamais rien vécu d’aussi fort.
    pour ma part j’aime les enfant comme si c’était les miens. je ne me suis jamais investi autant de toute ma vie. on parlait de projet d’enfant, d’achat de maison, de mariage, un nouveau départ, mais il y a quelque jour, elle m’annonce qu’elle ne veut plus d’enfant, plus de mariage, plus de maison, qu’elle a de l’attachement pour moi mais pas d’amour comme moi je l’aime.
    Elle me demande si on peut continuer comme ça car elle a peur de s’engager, peur de revivre ce qu’elle a vécu. je la sens perdue et moi aussi.. je pense aussi aux enfants. elle sont attachées et moi aussi.

    • Bonjour Marc,

      Il y a deux soucis dans votre relation : le manque de sentiments et la peur de l’engagement. Ils peuvent être liés.

      Savez-vous pourquoi elle a changé d’avis ? Car si elle avait ces envies, cela laisse supposer qu’elle avait des sentiments forts pour vous. Est-ce le cas et sont-ils partis (ces sentiments) ?

      Concernant la peur de l’engagement, au regard de son histoire passée, cela pourrait se comprendre mais pourquoi dans ce cas ne pas l’avoir dit dès le départ. Est-ce que c’est vous qui avez proposé ces projets ? Cela pourrait alors s’expliquer. Elle n’aurait alors pas refusé ces projets mais n’était pas vraiment prête.

      Si vous êtes très attachés à elle et à ses enfants, vous pourriez continuer à vivre dans cette situation, en espérant que sa peur de s’engager s’estompe et en espérant que les sentiments se renforcent pour vous. Dans tous les cas, évitez de lui forcer la main pour vos projets car cela ne fonctionnera pas. Idéalement, il faudrait que ce soit elle qui fasse un pas vers vous pour concrétiser un de ces projets. Ne lui mettez pas de pression.

      Vous pourriez aussi rompre pour voir qu’elle puisse faire un point sur sa vie et qu’elle sache si elle souhaite ou pas s’investir plus loin avec vous. Une rupture n’est pas forcément définitive. En revanche, elle peut accélérer la situation d’une relation plus vite que si on ne fait rien, dans le bon sens comme dans celui de la rupture.

      Prenez la décision qui vous convient le plus selon ce que vous ressentez et ce qui vous parait être la meilleure solution.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  58. Bonjour merci de votre réponse je pense qu’elle a changer par ma faute car ne voyant pas les choses évoluer entre nous je m’énerve pour rien et je lui crie dessus je n’arrivais pas à exprimer vraiment le pourquoi de ma colère envers elle mais depuis deux jour j’ai compris que c’était à cause de ça car il n’y avais pas de réel d’évolution entre nous ni cette fusion qui lient deux personne amoureuse je pense être le seul à être amoureux réellement amoureux même si je sait que parfois elle me porte certaine attention qui me font énormément plaisir même si ce n’est pas grand chose ça me touche beaucoup , pour les projets nous en avons parler tout les deux nous voulions la même chose enfin je pense… Et depuis que je vous ai envoyer le premier message je suis parti de chez elle à une heure d’où elle habite cela fait maintenat deux jour nous avons eu une discussion j’ai ressenti qu’elle avait des sentiments pour moi mais pour l’instant elle ne veut aucun réel engagement sur quoi que ce soit, en partant je lui ai dit on se voit ce week-end elle m’a répondu on verra ….je suis parti sans lui dire qu’on se quitter c’était plus pour faire le point chacun de notre côté mais j’ai peur qu’elle ne veuille plus continuer avec moi j’ai peur pour ses enfant aussi de leur faire de la peine il ne mérite pas ça j’espère vraiment que ça s’arrangera entre nous merci encore de votre réponse je vous tiendrez informer de la suite des événements

    • Bonjour Marc,

      Si elle a peur de l’engagement à cause de son histoire passée, et que vous éprouvez de la colère envers elle, cela l’éloigne de vous.

      Le seul moyen de l’attirer à vous et de construire un futur à deux, c’est de lui laisser du temps. Etant donné la situation, cela prendra plus que quelques mois.

      Vous avez toujours la possibilité d’arrêter la relation pour la faire réagir mais dans votre situation, je ne suis pas certain que ce soit la meilleure décision à prendre.

      Sandrino

  59. Bonjour,

    Je viens de lire votre article et je suis effectivement dans le même cas. J’ai passé 9 mois avec un homme (27 ans et moi 24ans). Tout se passait pour le mieux, nous comptions partir en vacances ensemble, s’installer ensemble et faire un bout de notre vie ensemble (il me parlait même d’enfants).
    Seulement il a passé le week-end avec une autre fille, ne m’a pas vraiment contacté parce que j’avais passé la semaine à essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas qu’il y aille (cette fille me faisait très peur et n’avait pas bonne réputation). On avait passé le vendredi soir ensemble, tout se passait pour le mieux, nous étions heureux et il me disait qu’il m’aimait, il avait mit du temps pour le dire mais avait au final sauté le pas.
    Seulement voilà, le lundi matin, n’étant pas au top de ma forme je suis allée chez lui dans l’espoir de discuter avec lui et cette fille était encore là et avait même dormit dans son lit. Il m’a juré qu’il ne s’était rien passé et sur ce point il n’est pas du genre à mentir (mais dois-je en être sûre ?)… Mais tout à coup en discutant avec lui il n’avait plus de sentiments pour moi et n’en avait même jamais eu selon lui. Ce que j’ai beaucoup de mal à croire, dans le sens où il était toujours très affectueux, son visage s’illuminait quand il me voyait arriver et nos projets ensemble qui le rendaient impatient.

    Mais du jour au lendemain, plus rien… Aujourd’hui même il ne veut plus de moi soit disant, je ne sais pas si c’est de la colère ou tout simplement parce qu’il ne sait effectivement pas ce qu’il veut.

    Mais voilà, j’en souffre énormément, cela fait deux semaines que nous ne sommes plus ensemble et même si dans le fond je me dis qu’il ne reviendra jamais, j’ai un espoir.

    Je ne sais pas quoi faire vraiment, je sais que je dois l’oublier, qu’il est « paumé », mais c’est dur… Je n’arrive pas à trouver de moyen de penser à autre chose…

    • Bonjour Mina,

      Il est possible qu’il n’ait pas couché avec elle. Il aurait été intéressant de savoir comment cette fille a néanmoins atterri dans son lit…

      Par ailleurs, vous dites qu’elle a mauvaise réputation mais s’il s’est passé quelque chose entre eux deux, c’est tout aussi de la responsabilité de votre copain que de cette fille. On a tendance à penser que le danger vient des autres. Mais chacun des protagonistes est responsable dans ce type de situation.

      Mais le problème est ailleurs puisqu’il vous a dit qu’il ne vous avait jamais aimé alors qu’il vous avait dit le contraire auparavant.
      Il y a un manque de cohérence de sa part.

      Vous ne le dites pas dans votre témoignage mais vous êtes-vous allée chez lui pour vérifier avec qui il était ? Car il est possible qu’il ait interprété votre visite comme de l’espionnage de votre part. Et il pourrait effectivement avoir réagi par la colère.

      Je pense que plutôt qu’entrer dans des débats de reproches avec lui, vous devriez essayer de le revoir mais pour avoir une conversation franche et sincère avec lui.
      L’objectif pour vous est de comprendre la situation et notamment son changement d’avis vis à vis de votre couple. Ne commencez donc pas par parler de cette fille. Vous y viendrez plus tard dans la conversation.

      Bien entendu, pour que cela fonctionne, il ne faut pas faire de reproches mais poser des questions et se contenter d’écouter. Vous pouvez aussi exprimer vos sentiments sur la situation afin d’avoir une connexion réelle et profonde avec lui plutôt que d’entrer dans une confrontation qui n’aboutira à rien, hormis à la rupture définitive.

      Idéalement, il serait préférable que ce soit lui qui revienne vers vous. Je vous conseillerai donc d’attendre une à deux semaines.

      S’il ne vous recontacte pas, c’est mauvais signe car cela signifierait qu’il n’a plus envie de revenir avec vous.

      Si malgré tout, c’est vous qui le recontactez, commencez par lui demander comment il va. Voyez comment il réagit. Puis dites lui que vous regrettez cette situation et essayer ensuite de lui proposer de vous voir pour en parler car le téléphone n’est pas adapté pour ce type de discussions.

      J’espère que votre situation s’arrangera.

      Bonne journée.

      Sandrino

      • Merci beaucoup pour votre réponse Sandrino.

        Mais j’ai bien peur malheureusement que la situation ne s’arrange pas.

        Je ne suis pas allée chez lui dans le but de le surveiller, à la base je voulais juste entrer dans son appartement (dont j’avais les clés car nous allions nous installer ensemble) afin de le rejoindre dans son lit pour me « lover » dans ses bras et ensuite en discuter. Seulement il m’a découvert à l’entrée et a essayé de me virer de chez lui.

        Il sait très bien qu’il a mal réagit qu’il a fait une bêtise et que s’ils ont dormit ensemble c’est juste parce qu’ils avaient bu une demi bouteille de vin chacun et qu’il était 4h du matin. Il m’a tout de même affirmé que c’était « chacun de son côté ».

        Mais je pense qu’il ne reviendra pas vers moi… Cela fait déjà un peu plus de deux semaines, je suis celle qui en souffre le plus et lui a priori ne se voit pas se remettre en couple avec moi alors qu’il savait très bien que j’étais la personne lui correspondant. Il m’a bloqué de Facebook, rejette mes appels, donc je pense qu’il ne veut plus me parler… Je suis au « fond du trou », j’aime cet Homme comme je n’ai jamais aimé, je me voyais un avenir avec lui et tout allait pour le mieux avant ce week-end là…

        J’essaie d’oublier cette histoire malgré tout, mais c’est très difficile, beaucoup de choses que je vis au quotidien me font penser à lui. Je sais qu’il a un caractère assez difficile et s’énerve assez vite… Mes amis me conseillent de tirer un trait sur cette histoire, car il m’a dit lui même : « Hais moi déteste moi insulte moi désapprouve moi et tout ce que je représente là est ta seule arme. Crois le ». D’un côté son message est très clair, il ne veut plus de moi.

        Mais voilà c’est très difficile, j’ai eu d’autres relations auparavant, mais je dois avouer que celle-ci, même si elle n’a duré que 9 mois, m’a brisé bien plus que les autres et que j’ai vraiment du mal à m’en relever.

        C’est bizarre, parce que je sais qu’il ne reviendra pas, mais d’un côté je garde cet espèce d’espoir…

        Je ne sais pas quoi faire pour arriver à oublier tout ça…

        Bonne journée et merci de vos conseils, cela m’aide beaucoup.

        Mina

      • Bonjour Mina,

        Oui vous le regrettez et vous espérez qu’il change d’avis.

        Mais vous devriez vous poser une seule question : est-ce que vous voulez faire votre vie avec quelqu’un qui est capable de de partir du jour au lendemain de cette manière là, comme si vous n’existiez plus, alors qu’il vous parlait de projets communs très récemment ?

        Ne regrettez pas cet homme. Vous méritez mieux.

        Sandrino

      • Je ne peux modifier mon propre commentaire, donc j’ajoute une nouvelle réponse.

        Je voulais ajouter que nous nous sommes revu il y a une semaine, que pour lui cette situation est complètement illogique et qu’il est pourtant quelqu’un de logique. Mais quand je suis partie, il m’a regardé partir et ne m’a pas couru après. Je ne lui manque apparemment pas.

        Il sait que je tiens à lui et dans un certain sens il tient à moi, mais il me dit qu’il n’arrive pas à être amoureux et pour cela ne veut pas se remettre avoir moi alors qu’il sait très bien se qu’il perd.

        Désolée pour ce nouveau commentaire, c’était un petit ajout.

        Bonne journée.

        Mina.

  60. bonjour, bel article. voilà j’ai rencontré quelqu’un il y a un an mais on s’est perdu de vue y a 4 mois. on s’est retrouvés. il me dit qu’il tiens à moi, qu’il pense qu’à moi, qu’il m’aime. ce que je comprends pas, jusqu’à présent on s’est pas vus. la seule chose qu’il me dit est qu’il a beaucoup de travail. c’est vrai qu’il y a une alchimie entre nous mais je comprends pas pourquoi à chaque fois de lui demander de se voir il me dit attends. que pensez-vous de cette situation s’il vous plaît.

    • Bonjour Linda,
      Le fait d’avoir du travail n’est pas une excuse en soi. Il doit probablement y avoir une autre raison qui fait qu’il n’essaie pas de vous revoir. Cet homme pourrait avoir déjà quelqu’un dans sa vie par exemple.
      Ce que je pense donc, c’est qu’il vous cache quelque chose ou qu’il n’est pas honnête avec vous.
      Sandrino

  61. Bonjour,
    Sincèrement, Je vous félicite pour le succès de cet article, ça reflète la situation des nombreuses personnes et la mienne, les commentaires continuent à enrichir la discussion sans cesse. Mon cas est très délicat, j’ai connu une fille il y a deux ans, une collègue de travail, séductrice naturelle, une belle trentenaire, je n’ai pas résisté sous ses charmes, très attirante, dotée d’une beauté naturelle unique bref je suis tombé amoureux une fois la complicité s’est installé entre nous. J’ai commis l’erreur de lui avouer mes sentiments, elle a voulu une relation d’amitié, j’ai refusé. J’ai coupé 4 mois, après des signaux d’intérêts indirects via des collègues, j’ai repris avec elle sur une base d’amitié, durant un moment d’intimité hivernal on s’est embrassé et l’histoire de souffrance platonique commençait … un mois après elle n’est pas sûr de ses sentiments, je coupe, elle reprends en réclamant une autre chance pour notre relation platonique sans sexe (pratiquante catholique), j’ai accepté, mais je n’ai pas senti qu’elle est amoureuse, donnons, donnons sans recevoir, j’ai remarqué de plus qu’elle est très demandée par les hommes et qu’elle est séductrice sans qu’elle assume. J’étais toujours un pilier pour elle, un vrai support dans son travail, je prenais soins d’elle sans compter ou faire des calculs, c’est rare que je me senti aimé, toujours elle critiquait ma façon d’habiller, mes muscles, mes dents ma façon de nager, …. etc. J’ai fais des efforts pour lui faire plaisir mais… j’ai senti la manipulation, j’ai décidé de rompre au bout de trois mois, après deux semaines de silence radio, elle a voulu recommencer et m’avouant qu’elle m’aime … plus tard j’ai senti qu’elle me contacte et qu’elle s’approche uniquement lorsqu’elle a besoin de moi matériellement et moralement. J’ai rompu une semaine de nouveau, puis elle m’a supplié de revenir, dès lors, son travail l’a obligé de se déplacer dans plusieurs pays. De mon côté, j’étais méfiant, je n’arrivais pas à lui faire confiance totale, ni la tromper, je vivais en frai dans les doutes. Au réveillon 2016 j’étais dans un autre pays, elle m’a appelée pour m’annoncer son amour et qu’elle voulait rendre notre relation officielle devant sa famille et ma famille. On parlait de mariage plus tard et des dates de cet événement, je me demandais comment elle pu changé vite, comment elle a découvert qu’elle m’aime, j’ai faili rompre 3 fois avant cette déclaration … en mars 2016 m’annonce que se serait une bonne idée de reporter le mariage … puis elle est allée en argentine pour une mission, son humeur par skype a changé, elle sortait avec un mec latino las bas comme en étant un ami, quand je demande des nouvelles elle m’accusait de jalousie, après plusieurs dispute à distance les choses allaient dans le mauvais sens, à son retour, elle me demande d’annuler le mariage car mademoiselle elle veut s’engager à vie et que le mariage n’est pas une vacance, elle veut être sûre de son choix vu l’évolution de la relation. Je suis convaincu, mais je sens qu’elle me traite comme un objet, dernièrement elle avait besoin de moi pour son déménagement, pour des rapports et des corrections pour son travail, de se déplacer pour emménager, …. j’ai l’impression qu’elle m’utilise, je suis de nature généreux, altruiste, je ne vexe pas les personnes qui comptent pour moi. Au final, je ne vais pas bien, je n’avance pas dans mon travail, je fais du sport (1 marathon /an), je bois occasionnellement, maintenant je commence à fumer et boire, je sens que cette relation m’épuise et m’amène nulle part, ça me procure quelques moments de drogue émotionnelle. Ma réflexion actuelle va dans le sens de rompre définitivement, j’ai peur de ne pas la comprendre, de regretter ma discussion et de la juger. Je n’ai jamais connu une religieuse abstinente, j’assume mon choix et je respecte ses coutumes. Ma question est de savoir comment lui faire confiance et de ne pas vivre dans la méfiance … en même temps je pense que la rupture est une bonne option pour se libérer. Je ne veux pas la juger sous des étiquettes de « pervers narcissique » ou « frileuse de l’amour » le forums racontent n’importe quoi. Je vous remercie énormément de votre patiente de lire et de commenter. Merci de vos conseils

    • Bonjour Bern,

      Dans votre témoignage, je vois que vous n’êtes pas heureux et que vous étiez très probablement mieux avant de la connaître que maintenant. A quoi bon se mettre en couple pour être malheureux avec une personne qui ne nous correspond pas ou qui nous manipule ?

      Vous semblez être une personne « bonne » et sincère. Ne perdez plus d’énergie dans cette relation et prenez soin de vous.

      Coupez les ponts pour vous permettre de vous remettre de cette relation et de vous focaliser sur ce qui vous rendrait heureux. Reprenez le sport et vos bonnes habitudes qui vous feront du bien. Vous avez besoin de vous ressourcer, de vous retrouver et visiblement, vous ne pourrez pas le faire tant que vous serez en contact avec cette femme.

      Et surtout, ne regrettez pas votre choix. Tournez vous vers votre futur.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  62. Bonjour j’ai posté un message mals il n’a pas été validé apparemment. .. je retente ma chance car j’ai besoin d’aide.
    Jai 29 ans je vis avec qqn de 23 ans depuis 2 ans . Au début je n’étais pas amoureuse de lui il me courrait après . Puis je me suis intéressé à lui mais il avaitalien beaucoup de rancoeur quant au fait que je n’ai pas répondu à ses avances plus tôt . Il m’a donc quitte pour une autre. Pour ce rendre compte qu’il faisait une bêtise et est revenu. Je l’ai récupére. Il culpabilisait et à tout fait pour ce faire pardonner . J’habitais un petit appartement n’avais pas de travail . J’en ai trouvé un rapidement pour pouvoir changer et en prendre un plus grand car il étouffait dans ce dernier. .. je suis passé responsable de magasin j’ai beaucoup travaillé pour moi mais pour nous aussi qu’il soit fier . Lui ne travaille pas depuis 2 ans . Et la je craque. Il sort tout les soirs tout les week-ends. Rentre soule à 9h du matin ce glisse dans le lit je l’accueille.. pour me lever qq heures après pour aller travailler pendant que lui dors . Il ne fait pas grand chose à la maison même si un peu plus que moi mais il estime quil ne doit pas en faire plus que moi. Il y a une semaine il est encore une fois de plus sorti du vendredi soir et j’ai eu des nouvelles de samedi soir à 23h en me demandant ou j’étais alors qu’une fois de plus j’ai passé ma journée au travail à regarder mon téléphone espérant un message de sa part … jamais d’excuse jamais de cadeaux contrairement à moi . Je me contente d’un repas de temps en temps le soir quand je rentre épuisé du boulot pendant que lui a dormi ou à jouer à la console toute la journée. Le soir je m’apprête pour lui plaire mais le soir il n’aime pas … il reste sur son téléphone et attends que j’aille me coucher pour jouer à la console . Quand j’écris je me dis mais qu’est ce qui m’arrive pour accepter ça. A côté de ça on connaît nos familles respective pareil pour les amis . Mais je me sens très seule je me couche seule dors seule . Il ne veut pas ce marier pas d’enfant ou dans 10 ans … j’ai déposée le préavis de l’appartement qui est à mon nom car il ne veut pas partir . La on ce parle plus on s’ignore mais il vient ce coucher dans le lit. .. j’arrive encore à me dire que c’est parce qu’il tente une approche mais en fin de compte cest juste que le canapé est trop dur et qu’il ne dort pas bien dessus. Aidez moi à le foutre à la porte j’en peux plus.

  63. Merci pour vos conseils, j’apprécie bien.

    Je ne suis pas heureux car je pense que je suis dans schéma de « dépendance affective ». Dans mon passé j’avais une relation avec une fille qui m’a trompée et trahie. Je ne suis pas guéri de cette blessure, cela dit que la manque de confiance est en partie justifiée par mon passé lourd et comme je vous ai dis par l’air séducteur de ma présente petite amie.

    Vous avez raison cette personne ne me correspond pas, elle joue le chaud et le froid avec moi car elle sait bien que je l’aime, c’est de l’abus moral et psychologique. Après notre dernière nième dispute, je lui informé de mon souhait de rompre définitivement à l’aimable. Sa réponse était « Je respecterai ta décision … on va se voir effectivement ». Après un silence de 78 heures je l’appelle allez à un rdv prévu en commun (spectacle de musique prévu avant le dispute que je lui ai offert comme cadeau), elle accepte de venir, j’ai essayé de mon maximum de ne pas rendre l’ambiance glaciale, quand on a terminé elle me disait « Merci de m’avoir incité de faire la part des choses, on va se parler je suis très occupé en ce moment, voir dépassé  » et depuis ce spectacle un « silence radio » s’installe de deux côtés. Je constate qu’elle fuit la discussion, dans ma tête même si je l’aime encore, c’est décidé je vais rompre car je ne supporte plus ma souffrance de l’attente avec elle. De mon point de vu, si elle m’aime vraiment elle devait accepter de discuter ou de mettre notre relation en priorité devant ses occupations.

    La discussion de rupture est nécessaire, car vais lui proposer uniquement une amitié pas plus. En amitié le spectre de la relation est différente, c’est dans ce cadre que je peux identifier son comportement de « manipulatrice » ou non, je prendrai du recul et je serais tranquille dans ma conscience loin de juger sa personne et évaluer ses intentions. Le problème est quelle fuit toujours cette discussion et je ne sais pas pourquoi.

    Vous me conseilleriez de couper les ponts pour me permettre de me remettre de cette relation et de me focaliser sur ce qui me rendrait heureux. Je suis tout a fait d’accord, sauf que je prévois une relation d’amitié, vous pensez que c’est une mauvaise idée ? vous pensez que le contact de tout nature avec cette femme devrait être coupée ?

    J’ai une autre question, que vous comprenez d’une femme (trentenaire) qui change son comportement soudainement en devenant très très gentille et adorable avec les hommes cinquantenaires et plus ? évidement ces hommes se mettent en position de drague …. même avec des touchers …. j’ai remarqué cela à plusieurs reprises et de mon point de vue je ne suis pas psychanalyste je ne saurais pas expliquer pourquoi. Je tiens à vous dire que cette femme ne s’entend presque pas avec toutes les femmes de son entourage, elle aime par contre la compagnie des hommes, tous ses amis sont souvent des garçons alors qu’elle est très fusionnelle avec sa mère voir très gâtée. Je vous pose ces questions c’est car j’ai envie de comprendre scientifiquement ce type comportement.

    Je vous remercie pour votre aide

    Bern.

    • Bonjour Bern.,
      je vous conseille de couper les ponts car lorsque l’on est amoureux de quelqu’un, on ne peut pas avancer si on reste en contact avec notre ex. Par exemple, si vous restez ami avec elle, que ressentirez-vous si elle tombe amoureux d’un homme et que vous la voyez régulièrement aux bras de cet homme ?

      Est-ce que vous serez content pour elle ou est-ce que cela vous fera souffrir ? Selon la réponse à cette question, vous saurez si vous êtes capable de rester ami avec elle.

      De plus, si elle aime plaire et manipuler, elle le fera en amour comme en amitié, et vous en souffrirez car vous serez en attente d’un comportement de sa part qui ne sera pas celui qu’elle aura. Et vous serez sans doute déçu en amitié comme elle vous aura déçu en amour.

      Cotoyer cette femme ne vous fait pas du bien, vous vous en rendez compte, alors pourquoi garder contact ? Je vois dans votre écriture et raisonnement que vous êtes intelligent. Ne laissez pas vos émotions prendre le pas sur votre raison.

      Concernant votre dernière question, je vois que vous avez un côté analytique car vous cherchez à comprendre qui elle est et pourquoi elle agit de cette manière. Mais c’est une perte de temps car vous n’aurez probablement jamais une explication et si vous en avez une, cela ne vous avancera pas plus puisque vous savez qu’elle ne vous correspond pas. Arrêtez de vous poser des questions.

      Et pour terminer, vous dites que vous avez des difficultés pour faire confiance car vous avez été trompé. J’ai été également trompé dans une de mes grandes histoires d’amour (lire l’article se remettre d’une infidélité).

      La solution pour avancer est de trouver quelqu’un en qui vous vous sentez en confiance. Lorsque je suis sorti avec des filles en qui j’avais confiance (même si le risque zéro n’existe pas), je vivais mes relations sereinement, je n’étais pas stressé ni jaloux, j’ai arrêté de me poser des questions. Vous serez plus heureux si vous choisissez de cotoyer ou de sortir avec des personnes avec qui vous partagez des valeurs comme la sincérité et l’honnêteté. Cette femme ne correspond pas à ce que vous cherchez en terme de confiance.

      Ne regrettez pas vos choix car vous serez plus heureux en trouvant la bonne personne pour vous plutôt que de vous acharner sur la mauvaise…

      J’espère que cela vous aidera.

      SAndrino

  64. Bonjour, merci pour votre réponse j’avais un peu de doute. j’ai besoin d’un avis pour avoir les idées un peu plus claires. je comprends pas, il demande de mes nouvelles et quand j’essaye de demander pourquoi on s’est pas vus jusqu’à présent, il trouve toujours une excuse en disant que sa mère est malade ou bien qu’il a trop de paperasse où il s’énerve. même les appels sont très très très rares. tout ce qu’il me dit est de patienter et qu’ on se verra bientôt.

    • Bonjour Linda,

      je pense que vous devriez arrêter de perdre du temps avec cet homme. Trouvez quelqu’un qui veuille vraiment être avec vous.

      Sandrino

  65. Bonjour Sandrino,
    Je suis un homme de 40 ans et je sors depuis 4 mois avec une femme de 34 ans. On s’est rencontré par le biais d’un site de rencontre et nous avions la particularité de vivre sous le même toi de nos ex.
    De mon coté, j’ai rompu en avril dernier et elle depuis novembre 2015. Elle m’a dit qu’elle a rompu avec son ex de 50 ans à cause d’un avortement. De plus, il est égoïste, possessif, jaloux et violent avec elle. De mon coté mon ex est partie de chez moi fin juin mais eux vivent actuellement toujours sous le même toi.
    Au début de notre relation, tout se passait pour le mieux malgré le manque d’intimité mais on le comblait par divers activités (restaurant, ciné, théâtre, soirée entre amis, week-end). Depuis que mon ex est partie, elle a changé d’attitude. Elle me disait que j’arriverais jamais à m’en débarrasser tout comme elle avec son ex. Elle est devenue un peu plus distante, moins câline, moins en demande, moins présente mais plus dispo envers ses amis.
    Je sais que son ex veut la reconquérir par tous les moyens en lui racontant par exemple ses ébats sexuels de ses aventures. Elle ne peut pas partie de l’appartement en location car elle n’a pas de garant et veut aussi rester car l’appartement bénéficie d’une petite court intérieur pour son chat et son chien. Bref, personne ne veut céder.
    De mon coté, je pensais que comme j’étais enfin seul dans mon appartement, notre relation allait enfin évoluer dans le bon sens. Ma déception fut grande quand elle m’annonça qu’elle voulait pas dormir chez moi par peur de represaille de son ex qui l’harcelle tout le temps (sms, appel, il la suit aussi et la frappe). A cause de cette situation, je pris du recul et fais un point sur mes envies, donc je n’ai pas donné signe de vie durant une semaine où je suis sortie avec mes amis et fais ma vie comme un célibataire. Je me suis rendu compte que j’avais des sentiments envers elle. Je l’ai appelé pour se donner rdv et faire un point. J’ai essayé de la faire parler, à savoir si ce changement de comportement avait un lien avec une nouvelle rencontre ou la peur. Je lui ai demandé ce qu’elle comptait faire avec cet ex omniprésent dans sa vie. Elle me dit qu’elle sera obligé de partir mais pas avant septembre car il lui doit encore 10 000 euros. Elle m’assure qu’elle n’a pas fait de nouvelles rencontres et qu’elle n’a pas la tête à ça en ce moment. Elle m’avoue enfin, qu’elle est pas bien, elle a envie de rien faire et qu’elle est épuisé dans sa tête ainsi que physiquement.
    On a décidé tout de même de continuer notre relation en me demandant juste un peu de temps pour se recentrer, elle m’a dit aussi qu’elle a besoin de vacance et que ce manque d’envie et de tonus est juste passager. Je lui ai proposé à plusieurs reprises mon écoute mais en vain.
    Que dois je faire ? La laisser tranquille en faisant un nouveau silence radio un peu plus long et la laisser venir vers moi? Etre la de temps en temps? Cela fait une semaine qu’on a pas communiqué…

    • Bonjour Loic,

      Etant donné le contexte que vit cette femme, il y a surtout une chose à éviter : ajouter une couche de stress ou de pression à sa situation.
      Elle a exprimé son besoin de se recentrer et d’avoir de l’espace, ce qui semble tout à fait compréhensible au vu du contexte.
      il est donc préférable de la laisser respirer, le temps qu’elle trouve une solution à son problème et qu’elle soit plus disponible pour une histoire.

      De votre côté, cela vous sera aussi bénéfique. Continuez à sortir avec vos amis, à prendre soin de vous. Cela vous permettra de ne pas rester en attente de sa part car vous ne savez pas combien de temps cela prendra et si elle voudra à ce moment là d’une nouvelle histoire dans la foulée. Attendez-vous à ce qu’elle ait besoin de liberté et qu’elle n’ait pas envie d’emménager avec vous par exemple.

      Bonne journée.

      Sandrino

      • merci pour votre réponse,
        alors si j’ai bien compris, je la laisse élucider toute seule ses problèmes sans aucun soutien de ma part? Même pas un sms pour savoir si elle va mieux? Il faut que je la laisse venir vers moi? Pourtant j’ai lu un autre article sur votre blog disant que le silence radio était une mauvaise solution…
        Désolé d’être un peu insistant, car je suis plutôt maladroit concernant le jeu du timing et les bonnes solutions à adopter

      • Bonjour Loic,

        Vous avez bien fait de me demander des précisions 🙂

        je n’ai pas dit que vous ne deviez pas la contacter, j’ai dit que vous deviez la laisser respirer et ne pas lui amener une pression ou un stress lié à votre attente dans votre relation.

        Bien entendu, vous pouvez la soutenir dans ce moment difficile qu’elle traverse.

        Mais en parallèle, vous ne devez pas vous oublier ou vous focaliser sur elle, vous devez aussi sortir et vivre des moments pour vous.

        Sandrino

  66. Bonjour Sandrino, je tiens à dire que j’apprécie beaucoup vos articles.
    Je vais vous exposer mon cas j’ai eu une relation de 4 mois avec une femme de 27 ans (j’en ai 25) avec qui on était en phase.
    Mais au moindre soucis dans nôtre relation elle se mettait à douter de ses sentiments qui balançait selon elle entre amitié et amour et essayait de me mettre dans la friendzone, qu’elle avait peur de ne plus m’aimer, de me faire du mal, qu’elle pensait que nôtre relation n’allait pas tenir, qu’on avait trop de différences et j’en passe.
    Dans ces cas là, moi je la rassurais, lui disais qu’il n’y avait rien de grave et ces doutes finissaient par s’envoler.
    Mais dernièrement elle s’est mise à avoir de nouveaux des doutes, j’ai attendu deux semaines, elle a finit par accepter de me voir alors que j’ai encore été celui qui croyait en nôtre relation.
    Le weekend s’est bien passée mais deux jours plus tard elle m’a dit qu’elle avait de nouveaux des doutes.
    J’ai encore tenu bon mais, elle est partie en vacances à l’étranger et en sentant qu’elle était froide au téléphone, j’ai fini par craquer.
    J’ai attendu le lendemain (la nuit porte conseil) et j’ai rompu, n’en pouvant plus de ses doutes et d’avoir l’impression d’être le seul à croire en nôtre couple, j’avais l’impression qu’elle rabaissait de cette manière les moments passées ensemble,nos rencontres,mes sentiments pour elle, et cela devenais source d’un stress important à chacune de nos rencontres et de remise en question (comment dois-je me comporter? qu’est ce qui ne vas pas ?…)
    Je ne pense pas avoir pris la mauvaise décision (je me suis notamment sentit soulagé lors de la rupture), mais j’avoue que je reste perplexe.
    Comment une femme, avec qui on est en phase (on pouvait passer des heures à se parler, même goût,même histoire) qui nous montre aux travers de ses actes qu’elle nous aime ( ça je n’en doute pas) , peut-elle douter au point de détruire une relation ? ( elle n’est pas la seule en tord je réfléchissais trop moi aussi, et l’un comme l’autre avions du mal avec les petits défauts de l’autre, je me mettais notamment souvent sur la défensive).

    • Bonjour Julien
      Tout d’abord, merci pour votre message.
      Le problème avec les prophéties, c’est qu’elles s’auto-réalisent quand on y croit puisqu’on les provoque.
      Si on pense qu’une relation ne va pas fonctionner, elle ne fonctionnera pas.
      Pourquoi cette femme doute ? Pour plusieurs raisons :
      – C’est une indécise. J’ai une amie qui est indécise et elle doute en permanence de ses choix dans tous les domaines de sa vie.
      – Elle pense que vous n’êtes pas la bonne personne pour elle car vous ne répondez pas à ses critères ou car elle ne supporte pas vos « défauts »
      – Elle est toujours amoureuse d’un ex et vous compare inconsciemment ou consciemment avec lui
      – Elle ne se sent pas amoureuse et a besoin d’un amour plus passionnel

      Selon la raison, vous pouvez corriger certaines choses dans votre comportement et défauts, ou quoi que vous fassiez, elle doutera systématiquement.

      Pour cette raison, il y a une phase de remise en question qui peut être faite une fois dans une relation mais si on ne peut pas résoudre la cause des doutes, il est préférable de rompre. Cela a pour conséquence de clarifier la relation et mieux réfléchir. Bien entendu, vous devez attendre qu’elle revienne vers vous. Vous ne devez pas courir après elle après la rupture. Et pour vous, cela vous permet de faire un point sur cette relation dans laquelle vous n’êtes pas heureux.

      Sandrino

  67. Bonsoir Sandrino,
    Voici ma situation un peu complexe,
    J’ai vécu. Une histoire pdt 2 ans avec un homme, puis rupture et un an de reflirtage 🙂
    On a débuté notre histoire et il est venu emménager chez moi au bout d’une semaine. On se connaissait d’avant et on ne pouvait plus se quitter dès lors on s était embrassé. Le début était à la hauteur de mes attentes mais le temps a passé et je me suis focalisé sur les points négatifs. Je suis ambitieuse, curieuse, j’aime les voyages…. Lui n’est pas un grand passionné et ce laisse vivre au fil du temps. Les discussions n’étaient pas tres élaborées du fait qu’il n’est pas très cultivé et curieux…
    J’ai décidé au bout de 2 ans de me séparer. On a pris un appart chacun de notre côté. J’ai revu peu de temps après mon premier amour et on a eu une histoire d un mois et demi. Entre temps mon ex est revenu et m a demandé de lui laisser une chance, qu’il avait appris de ces erreurs….
    On a re essayé, il était pleins de bonnes intentions comme d’habitude, mais ses vieux Demons sont revenus et au lieu de les affronter j’ai décidé de lui avouer que c’était pas la peine, je n arrivais à me projeter avec lui.
    Ceci étant on se voyait tjs, on allait au Resto, rapports physiques… On ne sait jamais trop séparé.
    Cet été il a décidé d’aller travailler pour la saison à 300km de notre ville. Et ce fut un déchirement de le voir partir. Il est revenu deux fois où on à flirter comme d’habitude. On s’appelait, textôs…
    Et du jour au lendemain, plus rien. J’ai attendu une semaine et qd je l’ai eu il m à avouer avoir un coup de foudre pour qqun et que cette fille aussi.
    La terre était en train de s’écrouler. Je lui ai avouer mes sentiments, lui dit que jai trop focaliser sur ce qu’il N allait pas et que cest qd ô perds une personne qu’on se rend compte combien on l aime.
    Il m a dit qu’il était à fond sur cette fille, qu’il n’avait pas eu de rapports physiques mais que justement c’était Ca qui faisait que c’est sérieux. Ils se sont croiser une fois et depuis un mois cest appels et textôs, et elle doit le rejoindre en vacances la ou il taf.
    Je ne sais plus quoi faire ni penser. Surtout que de son côté cest silence radio. Malgré appels et textôs lui avouant mon amour.
    Jai du mal à avançer. Je me pose pleins de questions, faire mon deuil? L attendre? Car le dernier appel qu’il m’a donné, il n’était pas sur de lui…
    Merci pour votre réponse. Qui je l’espère m aidera à y voir plus clair

    • Bonjour Lili,

      Un coup de foudre peut être éphémère. Peut-être qu’il se rendra rapidement compte qu’elle ne correspond finalement pas à ce qu’il recherche. Il pourrait alors revenir avec vous dans les prochaines semaines ou mois.

      Généralement, je conseille d’aller de l’avant et de passer à autre chose, surtout étant donné le contexte de coup de foudre qu’il semble vivre.

      Mais si vous pensez vraiment qu’il doute, vous pourriez peut être aller le voir. Cela permettrait de savoir ce qu’il vit, ce qu’il pense, ce qu’il ressent et s’il vous exclue totalement de sa vie ou s’il hésite réellement entre cette fille et vous.

      En revanche, vous devez garder une chose importante à l’esprit : vous avez toujours douté et il n’a jamais répondu à vos attentes dans votre relation.

      Vous semblez très différent et votre relation ne tient peut être principalement qu’à la passion, au sexe ou au fait que vous ne fréquentiez personne d’autre alors que vous couchiez encore avec lui.

      Vous devez réfléchir à cela car ce n’est peut être pas la personne qui vous convient et vous pensez depuis peu le contraire car vous avez peur de le perdre…

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci Sandrino pour votre réponse.

        Javoue que vous avez certainement raison sur tous les points.
        Le mieux qu’il me reste à faire cest le deuil de la relation, mais jai peur de ne pas être assez forte au cas où il revienne.
        Car je pense qu’il me prend pour une idiote qd il me dit qu’il n’a pas le tps de m’appeler alors qu’il l appelle etc….

        Donc à suivre …

        Merci beaucoup pour votre aide

  68. Bonjour Sandrino,
    Bravo pour ton blog et pour les réponses que tu nous apporte .

    J ai fréquente un homme pendant 2 mois ; le premier mois tout se passait bien il était charmant attentionné et avais des sentiments à mon égard .

    J ai remarque que souvent c était moi qui proposait les rendez vous je lui en ai fait la remarque rapidement entre temps nous envoyons régulièrement des SMS surtout lui et je lui demandais quand été notre prochain rvd il me répondait souvent je ne sais et qu’il avait des examens et rattrapage ce que je peux comprendre .mais bon ce n’est pas une excuse quand on se dit amoureux .
    3 semaines passe et aucune prise de rvd de sa part je décide donc de prendre mes distances monsieur me le reproche je lui fait du mal et je le déprimé ect… Et il me promet un autre rdv promesse qui ne sera pas tenu.
    Je décide donc de mettre un terme a notre relation en lui disant que je me sens délaissé monsieur me dit que je suis blessante , que mon attitude le blesse a vrai dire il n’a que ce mots a la bouche que je suis blessante et qu’il m’aime et que ça le blesse que je doute de lui , je lui ai donc demandé ce qu’il me propose aucune réponse toujours dans le flous quand je lui pose des questions il ne me réponds pas . c est un personnage égocentrique ma douleur ne compte pas seule la sienne compte .
    Une semaine après il réapparaît en me disant tu ne donne pas de nouvelles je lui ai réponds normal nous avons rompus tu t’en souvient et monsieur commence a me dire t es qu’une sorcière tu me prends pour ton jouet ect… Je lui explique que je me sens délaissée et triste et que visiblement il a d autres préoccupations et que a chaque fois que je lui dit que je souhaite sauver notre couple aucune réponse de sa part et que je me sens frustrée du fait que je n’obtiens aucune réponse à mes interrogations monsieur me dit tu m’efface de ta vie , tu me déprimé a l’approche de mes examens bravo etc…
    Je lui ai dit tu as une solution pour nous et il me dit ben faudrait qu’on se revoit déjà comme dab promesses non ténu .
    Ma question cet homme est til un PN ? J ai des sérieux doutes

    Merci de ton aide !

    • Bonjour Nadine,

      Je n’ai que ta perception de la situation, je ne peux donc pas me prononcer sur le fait que cet homme soit un pervers narcissique (alias PN) ou pas.

      Il est possible qu’à l’approche des examens, il ait eu besoin de se concentrer sur ses révisions. Certaines personnes arrivent à prendre du recul et gérer le côté relations et le côté examen à la fois. D’autres personnes n’y arrivent pas, se sentent stressées par peur d’échouer et n’arrivent pas à s’investir dans leur relation à ce moment-là.

      N’oublie pas que tu lui as mis de la pression alors qu’il en avait déjà dans ses examens. Tu dois prendre en considération ton point de vue, ta situation et tes besoins mais tu dois aussi prendre le contexte de ton partenaire.

      Ce qui est certain, c’est que vous êtes tous les deux en train d’accuser l’autre d’être la source du problème, ce qui n’est pas bon signe dans une relation.

      je conseillerai d’attendre la fin des examens, et de vous voir pour en parler de vive voix, pas au téléphone.

      Quand tu le verras, ne fais pas parler ton orgueil, baisse ta garde, l’objectif n’est pas de faire des reproches (vous en avez déjà assez fait) mais de vous expliquer pour trouver une solution ou pas à votre situation.

      dis-lui simplement ton ressenti sur la situation. Dis-lui que ton intention n’était pas de lui faire louper ses examens mais que tu aurais aimé qu’il passe un peu de temps avec toi. Pose lui des questions sur son ressenti, essaie de le comprendre, fais preuve d’empathie. Que cherche -t- il ? Comment ressent-il la situation ? Demande lui comment se sont passés ses examens. Ne centre pas le débat sur ce que tu veux uniquement.

      Pour la communication, tu peux utiliser les techniques de CNV que tu trouveras ici : CNV.

      J’espère que cela t’aidera.

      Bonne journée.

      Sandrino

  69. Bonsoir Sandrino,
    Parfois la situation peut être un peu plus compliquée: J’ai longtemps hésité à accepter les avance d’un homme qui m’attirait mais qui vivait avec sa meilleure amie depuis 20 ans et partageait travail, voyages et sorties. Une relation qu’on définit de nos jours de « co-dépendantes », encouragée par cette « amie » qui dépendait aussi de lui sur tous les autres plans: logement, finances et projets créatifs, et qui le menait par le bout du nez. Puis finalement, comme on travaillait ensemble, un jour je lui ai dit que j’étais prête, mais là lui avait changé d’idée, me répondant qu’il avait « trop attendu » et se voulait « libre ». (il avait consulté un psy entre temps) Puis il revint à la charge un mois après mais j’avais mal pris son refus, surtout en vue de sa compagne qui faisait tout pour s’immiscer entre nous, allant même jusqu’à modifier ses horaires pour qu’on passe moins de temps ensemble. Bref au bout de trop d’hésitation, j’ai cassé. Mais il me manque encore car on avait beaucoup d’affinités. Cependant, comment passer outre cette compagne que beaucoup décrivent comme un « monstre de fausseté et de manipulation », et qui l’a souvent empêché d’avoir des relations équilibrées?
    On s’est revus et l’attirance était toujours là, la camaraderie aussi, et j’ai enfin pu lui expliquer la raison de mon hésitation. Il ne comprenait pas pourquoi j’avais attendu pour lui parler, et je lui répondit que sa copine me rendait mal à l’aise. en rajoutant qu’il vaudrait mieux qu’on soit simplement « amis », bien que je ne le pensait pas. Depuis, ça va faire un bout de temps qu’on ne s’est pas parlé.
    Parfois je me demande si j’aurais du être plus flexible, espérant qu’il aurait pu se libérer des griffes de cette copine si on avait débuté une relation sérieuse ensemble. D’autres fois je me dis que j’ai pris une bonne décision. Parfois je ne sais plus.

    • Bonjour Carole,

      vous ne serez pas heureuse avec des regrets et des « et si… ».

      La relation avec cet homme était compliquée et elle n’était pas de votre responsabilité mais de la sienne. C’était donc à lui de faire ce travail pour atteindre un équilibre qui lui permettrait d’entretenir une relation saine avec une autre femme que son amie. Il est probablement en train de faire ce travail avec sa psy mais cela peut prendre du temps.

      Ce qui est important, c’est effectivement de lui avoir dit clairement pourquoi vous arrêtiez la relation. Cela lui a probablement permis de comprendre que son amie était un frein à une relation avec une autre femme.

      Donc, assumez votre décision, ne culpabilisez pas et ne regrettez rien.

      Il y a d’autres relations moins compliquées qui vous attendent si vous arrêtez de vous focaliser sur le passé…

      Bonne journée.

      Sandrino

  70. Bonsoir Sandrino

    Merci pour vos articles qui m’aident à ouvrir les yeux et me réconforte.

    J’ai été avec une femme pendant 7 mois qui n’a jamais éprouvé le moindre sentiments amoureux, de l’affection, de la tendresse, ça oui mais elle n’a jamais été amoureuse contrairement à moi qui l’aimait éperdument. Nous avons beaucoup partagé, des vacances, des week end, présenté nos enfants mutuels.

    Elle m’a toujours fais part de ses doutes pour ce qu’elle ressentait pour moi, jusqu’à ce mercredi ou elle m’annonce qu’il valait mieux pour nous que l’on se quitte, et ceci en rentrant de vacances magiques. Au fond de moi, je savais que ce jour arriverait, mais de part ces élans affectifs, sa tendresse, j’ai cru que son amour naissait lentement, ce qui n’a pas été le cas.

    Aujourd’hui je souffre de cette séparation, tout en sachant que le mieux pour moi étant la rupture.

    • Bonjour,
      dans ce type de situation, on espère toujours que l’autre changera. Parfois cela arrive et parfois pas.
      Vous avez passé de bons moments, c’est ce qui compte, même si cette relation ne se poursuit pas.
      Le plus important pour vous maintenant est d’accepter la situation et de penser à votre futur.
      A bientôt.
      Sandrino

  71. Bonjour Sandrino,

    J’ai 25 ans et j’ai rencontré il ya peu un homme de 31 ans, recemment divorcé.
    Directement apres notre rencontre, il m’a recontacté, a discuté quelques jours avec moi et a voulu entammer une relation sérieuse avec moi. Il vit en Angleterre, nous avons donc demarrer une relation a distance.

    J’etais au debut assez septique et je lui ai dit clairement que deux points risquaient de me faite douter : son divorce, et la distance qui nous separait, qui dans le cas d’une relation reussie me demanderait de quitter ma famille et changer de pays pour le rejoindre.

    Il a divorcé en octobre dernier et nous nous sommes rencontré en juin. Lorsque je lui ai posé la question, Il m’a affirmé être sur d’etre pret a entammer une nouvelle relation, et qu’il ne retournerait jamais avec son ex femme car elle n’etait absolument pas stable mentalement.

    Les 3 premieres semaines etaient fabuleuses, il m’appelait constamment (il etait en congé), me faisait tout le temps des compliments et était sur de lui quant à l’avenir de notre relation. J’avais l’impression que c’etait un reel coup de foudre, nous etions vraiment sur la meme longueur d’onde, on passait parfois une dizaine d’heures par jours au telephone.

    Il a voulu officialiser les choses assez rapidement (etant croyants tous les deux, notre relation etait basee dans l’intention du mariage et de la chasteté avant mariage). Et il en a parlé à sa famille. Ses parents l’ont enjoint de ne pas trop se precipité afin de ne pas refaire la meme erreur que dans le passé et de prendre son temps pour etre sur, cette fois ci, de s’engager avec la bonne personne.

    Il a alors commencé a devenir plus distant et à me telephoner moins souvent. Je lui ai tout de suite fait remarquer, il pretexte etre trop occupé au travail et qu’il ne voit pas de différence dans son comportement.

    J’ai du venir dans sa ville pour le travail, et a cette occasion, il m’a presenté a ses parents, qui m’ont tout de suite
    Appreciée. Lors d’une balade, il m’avoue qu’il a tres peur, peur d’un autre echec et que son divorce l’a en quelque sortes traumatisé.

    En rentrant chez moi, je le sens distant et bizarre. Il m’avoue alors que quelque chose est arrivé, son ex femme l’a contacté pour lui demander une broutille et il en est perturbé. Je fonds en larme et je ne comprend pas ce revirement. Je lui demande de prendre le temps de reflechir et de s’assurer qu’il est vraiment pret a entammer une nouvelle relation avec moi. Il affirme ne pas du tout vouloir retourner avec elle, mais que cette prise de contact apres 8 mois sans nouvelles l’a pris par surprise et que cela l’a perturbé, et qu’il a l’impression qu’il avait avancé et que d’un coup cela le faisait repartir en arriere de quelques mois. Il me dit que les mauvais souvenirs du divorce sont remontés. Je lui avoue que moi aussi, j’ai besoin de reflechir a tout ca. Je raccroche en larmes.

    Je reste 9 jours sans nouvelles. Je decide alors de reprendre contact. Il m’appelle et m’avoue qu’il ne sait pas toujours pas la raison de ses troubles, il ne sait pas s’il est pertubé parce qu’il n’a pas tourné la page de leur relation ou si cest simplement car cela lui a rememoré des mauvais souvenirs du divorce, et que c’est peut etre qu’une passade.

    Il me dit que peut etre que d’ici une semaine ou deux ca ira mieux.. J’accepte donc de lui donner 2 semaines supplementaires mais pas plus. Si au dela de ses deux semaines il ne sait tjrs pas ou il en est, j’affirme que je ne pourrais pas prendre le risque de rester et d’avoir son ex en ombre qui plane sur notre relation. Je veux etre avec quelqun qui sait ce qu’il veut et non pas quelqu’un qui doute constamment. Il me comprend et admet que ce ne serait pas juste de me trainer avec lui alors qu’il se remet encore de son divorce et que ses emotions feront peut etre les montagnes russes.

    Cependant je ne sais pas si la meilleure chose serait de le laisser tomber dans cette epreuve, je me dis qu’au contraire il a peut etre besoin de mon soutien et non pas que je m’enfui a la premiere difficulté. Je me dis aussi qu’en etant avec moi cela le fera aller de l’avant et son ex ne deviendra peut etre plus qu’un mauvais souvenir d’ici quelques mois. (Ils ne sont reste mariés que quelques mois et n’ont pas d’enfants, mais c’etait sa premiere relation amoureuse serieuse)

    Qu’en pensez vous ? Dois je rester et le soutenir ? Ou le laisser se remettre seul et tourner la page ?

    Merci pour votre reponse

    • Bonjour Amélie,

      pas simple de me prononcer sur votre question. Personnellement, je n’aimerai pas être passif, en attente de la décision de quelqu’un d’autre.

      Vous avez deux possibilités.

      1) Vous pourriez donner la chance à votre histoire pendant quelques mois le temps de voir s’il réussit à y voir plus clair. Tout en sachant qu’il pourrait revenir avec son ex. En connaissant le risque, vous ne serez pas surprise si cela survient.

      2) Mais vous pouvez aussi le soutenir sans rester avec lui. Dans ce cas, dites-lui que vous pouvez l’aider mais que tant qu’il ne sait pas ce qu’il veut, vous préférez ne pas rester avec lui.

      3) Vous pourriez aussi couper les ponts si vous pensez ne pas pouvoir passer à autre chose si vous êtes en contact avec lui.

      Pour vous aider dans votre choix, il y a un moyen simple : demandez-lui ce qu’il ferait si son ex femme lui demandait de revenir avec lui en lui promettant de changer de comportement ?

      S’il hésite ou ne sait pas, ce n’est pas du tout bon signe et il serait préférable de le quitter.

      Une dernière remarque : il connait au fond de lui ce qui l’a perturbé quand elle l’a contacté : les souvenirs du divorce ou les sentiments qu’il a pour elle. S’il dit qu’il ne sait pas, c’est qu’il se cache probablement la vérité.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  72. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me repondre, je sais que c’etait un peu long…
    Il affirme etre sur et certain de ne pas vouloir retourner avec elle. Il dit qu’elle ne pourra jamais etre la mere de ses enfants et que pour se remettre avec il faudrait qu’elle change totalement de personalité car ils sont trop incompatibles.

    Je lui ai justement poser la question si elle revenait en s’excusant et promettant de changer s’il retournait ou non, il affirme que non. Mais il avait aussi affirmer au debut de notre relation que si elle prenait contact ca ne lui ferait rien, hors il a ete completement troubler par sa prise de contact.

    Oui je suis d’accord je pense aussi qu’il connait la vraie raison mais qu’il ne veut peut etre pas l’admettre.

    Dans ce cas, s’il compte fermement l’oublier mais qu’il a encore des sentiments pour elle, pensez vous que c’est une bonne chose de rester avec lui ? J’ai peut qu’il n’y ait pas de place pour moi pour le moment dans son coeur, et qu’il ne soit pas totalement remis de sa rupture.

    Est ce que ce serait mieux de le laisser se remettre seul ?

    Merci pour votre reponse vos conseils sont tres precieux !

    • Bonjour Amélie,

      On ne peut jamais savoir par avance comment la situation évoluera.
      Une personne peut sembler sûre d’elle et douter dans le futur.
      En revanche, certaines fois, on sait dès le départ que la relation est vouée à l’échec et on ne veut rien savoir.
      Ce n’est pas le cas de votre histoire qui pourrait fonctionner.

      Se lancer dans une relation, c’est dans tous les cas prendre des risques et ne pas savoir ce que nous réservera l’avenir.

      Je n’ai pas votre perception de la relation, je ne peux donc pas prendre de décision à votre place.

      Pour prendre votre décision, vous devez vous poser ces questions :
      – est-il sincère quand il dit qu’il ne reviendra pas avec elle
      – est-ce qu’il a des sentiments forts pour vous et a -t- il vraiment envie d’être avec vous ?
      – est-ce que vous pensez être « compatible » pour une histoire durable ?
      – combien de temps durera votre relation à distance ? (Car c’est aussi un problème sur le moyen/long terme)

      Parfois on ne se pose pas toutes ces questions, mais dans votre cas, et dans le cadre d’une relation à distance, il faut vous les poser pour vous aider à prendre votre décision.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  73. Chers lecteurs et lectrices,
    j’ai répondu à de nombreux commentaires sur la thématique de cet article.
    Je ferme les commentaires car je ne serai pas en mesure de vous répondre dans les prochaines semaines par manque de temps.
    Si par la suite, je dispose de plus de temps, je les ouvrirais à nouveau.
    La majorité des autres articles restent néanmoins ouverts aux commentaires.
    Merci toutefois de poster des questions en lien avec le sujet de l’article.
    A bientôt.
    Sandrino

  74. Bonjour,
    Je souhaiterais avoir votre avis sur ma situation car je suis perdue. Je pense que mon commentaire correspondrait plus à votre article « Il ne sait pas ce qu’il veut ? rompez ! »
    mais j’ai vu que vous aviez fermé les commentaires il y a un mois et malheureusement, je n’ai pas vu votre article avant.

    Je connais mon ami depuis janvier 2015. Nous nous sommes rencontrés sur un site, il vit aux USA.
    Il est divorcé depuis 2 ans et demi a peu près, après 5 ans de mariage. Cela a été une épreuve très douloureuse pour lui.
    Même s’il m’en a peu parlé, j’ai ressenti sur le peu qu’il m’a dit, que cela a été très traumatisant.
    Nous avons donc commencer une relation à distance car nous avions envie de nous connaitre. Très forte complicité entre nous dès le début.
    Au bout de 5 mois, il a souhaité venir me voir en France. Nous avons passé une semaine formidable.
    Je lui ensuite dit que je voulais venir aux US voir une amie, il m’a proposé de venir 2 semaines chez lui (août 2015).
    Là encore, ces 2 semaines ont été géniales. Il m’a présentée ses plus proches amis.
    Une fois rentrée, il m’a tout de suite proposé de se revoir, et bien sur je lui ai dit que moi aussi.
    Donc je suis retournée chez lui en décembre dernier, pour 2 semaines. Là il m’a présentée à ses parents et nous sommes allés à un mariage
    ou j’ai pu rencontrer une partie de sa famille.
    J’étais heureuse de voir qu’il me faisait une place dans sa vie. On s’entendait merveilleusement bien et tout semblait facile entre nous.
    A mon retour, il m’a dit qu’il souhaitait venir en Europe cet été pour aller visiter ses grand-parents et ou ses parents ont une maison de vacances.
    Il m’a bien sur proposé de venir en vacances avec lui, avec ses parents dans leur maison.
    Bien sur que j’ai accepté avec joie, d’autant que pour moi c’était symbolique, rencontrer ses grands-parents que lui-même n’avait pas revus depuis 10 ans et
    puis passer ces 2 semaines avec ses parents, cela prouvait qu’il tenait à moi et voulait m’intégrer à sa famille.
    Nous avons donc décidé de fixer ses vacances en juin dernier.
    Entre 2 périodes sans se voir, on se parlait tous les jours , par Skype pu téléphone.
    J’avoue que les derniers mois avant de le revoir (entre janvier et juin donc), j’ai eu un peu de mal.
    Il me manquait car naturellement je me suis beaucoup attachée et je suis tombée amoureuse.
    Lui aussi avait des sentiments, je le voyais. En même temps, j’ai remarqué qu’il avait un peu freiné, très légèrement, par rapport à l’année dernière.
    Mais sans conséquence pour moi, cela ne m’a donc pas interpellée.
    Cependant j’avais décidé en juin de lui parler de notre relation, étant donné qu’on était ensemble depuis presque 1 an et demi.
    Je lui ai donc fait part de cela; malheureusement pour moi, je n’ai pas choisi le meilleur moment pour cela, car je l’ai fait un soir en rentrant de l’anniversaire de son cousin et j’avais un peu bu et j’étais fatiguée. Cela a sans doute du me forcer un peu la main…
    Je lui ai demandé comment il se sentait avec moi, je lui ai dit aussi que la relation à distance commençait à me peser
    et que je ne voyais pas cela viable sur de très longues périodes.
    Il m’a répondu qu’il avait de très profonds sentiments pour moi, que j’étais formidable mais qu’il ne se sentait pas prêt.
    Là j’ai eu une mauvaise réaction, je me suis mise à pleurer sans m’expliquer plus longtemps avec lui.
    Les jours qui ont suivi, nous n’avons pas reparlé de cette discussion.
    Puis nous sommes rentrés chacun chez soi, début juillet.
    Nous avons continué à parler, mais le week end qui a suivi, il ne m’a pas contactée pour se parler.
    Mais la semaine, nous avons continué sur notre rythme habituel. Puis le week end suivant j’essaie de le contacter pour le week end et il ne me réponds pas.
    Il revient le lundi, puis nous continuons sur notre « rythme » journalier.
    Les semaines qui ont suivi, j’ai constaté qu’il prenait de la distance émotionnellement, moins de complicité amoureuse.
    Fin aout, voyant qu’il s’éloignait à chaque fois un peu plus, je lui posé la question.
    Je lui ai dit que je le trouvais distant et que cela me perturbait.
    Il m’a répondu qu’il avait plus de travail (c’était vrai, il a reçu une promotion et devenu responsable de son équipe),
    qu’il faisait plus de sport (il a un peu de surpoids, ce qui le dérange) et qu’il profitait de ses amis en vacances le week end.
    Tout cela est plausible mais je ne vois pas pourquoi il ne prenait plus le temps de me parler le week end alors qu’il l’avait toujours fait
    jusqu’à présent même s’il était très occupé).
    Il m’a ensuite proposé d’en parler le week end suivant mais vu qu’il se mettait en « off » le week end, j’ai bien compris
    que la discussion le gênait.
    Je me suis donc mis en tête de le faire parler d’une manière indirecte, en y allant en confiance.
    Je lui ai donc posé la question de savoir s’il se sentait heureux, stressé, fatigué.
    Il m’a bien dit que son nouveau travail le surmenait, je l’ai même vu un peu déprimé à cause de cela une ou 2 fois,
    mais je ne pense pas que cela puisse expliquer sa distance par rapport à moi.
    Par contre, ce qui est surprenant, c’est qu’il m’a envoyé 2 messages en pleine nuit, chose qu’il n’avait jamais faite avant,
    en me disant qu’il pensait à moi, sans en dire plus. J’ai pensé que ces messages étaient des « drunk calls ».
    Mais sa distance restant, je me suis mise à distance moi aussi.
    J’ai décidé de ne plus prendre l’initiative des messages, pour voir si lui continuait à m’en envoyer ou pas.
    Et il le fait. C’est lui qui me relance à chaque fois.
    C’est vrai que je réponds, même si je prends beaucoup de temps pour le faire.
    Mais cette situation devient insupportable et il y a des points que je ne comprends pas :

    -pourquoi ne m’a t’il pas dit qu’il me quittait , puis qu’à priori, cela ressemble à une rupture même s’il n’y a pas de mots dessus.
    -pourquoi continue t’il à prendre l’initiative de m’envoyer des messages ?
    -cherche t’il à me faire prendre l’initiative de rompre ?
    ou est-il désorienté parce qu’il pense de pas pouvoir répondre à mes attentes ?
    -comment peux t’il me donner des signaux forts, comme me présenter et me faire passer des vacances avec ses parents
    pour s’éloigner ensuite ?

    Je pense que cette discussion de juin a ravivé certaines douleur de son passé.
    Je me suis rendue compte aussi que j’ai peut être été trop en demande, et qu’il m’a sentie « dépendante » de lui ou acquise.
    J’ai beaucoup analyser la situation et interpréter ses signaux. C’est quelqu’un qui a du mal à exprimer ses sentiments par la parole.
    Par contre, il m’a toujours montré ce qu’il ressentait par des actes et c’est quelqu’un de sincère et honnête. Je n’ai jamais eu aucun doute
    sur sa sincérité.

    Je tiens à lui énormément, je pense que j’ai une belle histoire à vivre avec lui et
    je me sens prête à faire des efforts.
    J’ai pensé lui envoyer une lettre pour lui expliquer.
    Mais comment que dois-je faire pour sortir de cette impasse ?
    Que me conseillez-vous ?

    Merci beaucoup pour votre réponse car j’ai du mal à comprendre et je voudrais pouvoir faire des actions
    qui me permettraient d’avancer.
    Désolée pour ce long commentaire mais je souhaitais vous donner le maximum de détails possibles pour que vous puissiez bien
    comprendre le problème.

    • Bonjour Anna,

      Vous ne pouvez pas entreprendre des actions sans savoir ce qu’il pense.
      Et vous vous posez des questions pour lesquelles il est le seul à avoir les réponses.
      Je vous conseille donc de lui poser ces questions et bien entendu, pas sous la forme de reproches mais avec bienveillance et sincérité.

      Etant donné qu’il est à distance, la lettre me semble être un bon moyen d’exprimer vos sentiments, votre ressenti et vos questions, de la même manière que vous l’avez fait dans votre témoignage. Soyez concise et sincère dans vos propos, pas la peine d’écrire une lettre-roman.

      Essayez d’utiliser un service rapide pour votre lettre, cela vous permettra d’avoir une réponse plus rapide de sa part.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  75. Bonjour Sandrino, je suis dans une relation depuis 3 ans et demi , je connais sa famille , il connaît la mienne . Je suis amoureuse il dit l être et se comporte comme tel. Mais dès que je lui parle d engagement il me dit ne pas être prêt et dernièrement il m a dit que cela faisait partie des choses dont on ne devait plus jamais reparlé depuis j ai beugé dessus et ça me rend très triste . Il me parle de vivre ensemble , de dormir à mes côtés , de porter ses enfants mais quand je lui parle de mariage aie , quand je lui parle de passer le.nouvel an ensemble il n est pas d accord ou bien d aller à un mariage de ma famille , quand sa mère m invite à un dîné ou anniversaire il tarde tjr à me le dire ou ne me le dit pas et répond à ma place (non). J ai parfois envie de rompre face à ces comportements, je me sens très frustrée car il sait que je veux vivre avec lui et devenir sa femme il me dit que je suis la.bonne mais ne m a toujours pas demander en mariage. A un moment il m a dit que je me comportait trop comme si on l était déjà car je voulais souvent lui demander son planning de la semaine pour voir si l on pouvait se voir cela lui a déplu . Depuis je ne lui demande jamais plus si on peut se voir je le laisse venir on ne se voit pas beaucoup style 1 ou 2 fois dans la semaine. Il n’a que quelque mois de moins que moi pour info et ne se voit pas encore comme un adulte sauf que moi je suis en fin de formation bientôt diplômé , j avance dans la vie mais pas au même rythme que lui. Une fois mon diplôme en poche je me vois avancer dans ma vie personnelle je veux gagner mon argent , j aurais aimé m installer mais l idée de le faire seule bof
    Avant il etait ma priorité notre relation l était pour moi mais maintenant je me concentre sur mes réussites perso c est tout. Je continue à le voir 2 fois dans la semaine chez nos parents très souvent il continue à me parler du moment où on passera nos nuit ensemble mais moi je n y réponds plus du tout je lui dis on verra quand il me parle d avenir. Qu en pensez vous ?

    • Bonjour Lala,

      On peut aimer quelqu’un, vouloir faire sa vie avec elle et ne pas vouloir se marier.

      Le mariage, à moins d’être croyant, n’est pas ou plus un acte d’engagement. Il suffit de regarder les statistiques des couples divorcés pour comprendre que ce n’est pas ce qui vous garantira un engagement de sa part.

      Vous semblez jeune. Ne vous focalisez pas sur le mariage. Focalisez vous sur votre bonheur au quotidien avec quelqu’un de sincère qui a envie d’être avec vous sur le long terme, et avec qui vous allez fonder une famille (si vous le souhaitez) et vivre de beaux moments.

      En revanche, je ne comprends pas pourquoi il vous cache les invitations de sa mère ou qu’il ne souhaite pas passer le réveillon avec vous. Est-il sincère avec vous ? Ou est-ce tout simplement que vous êtes un peu possessive et qu’il essaie de préserver un peu son indépendance ?

      Posez-vous la question puis posez-la-lui pour savoir ce qu’il en est.

      Sandrino

  76. Bonjour Sandrino,
    J’aurais tellement besoin de m’ouvrir, car je souffre beaucoup, mais j’en suis incapable et je n’ai pas les moyens financiers de consulter les  » psys « … malgré que j’ai fait quand-même un peu de cheminement ; certaines démarches avec quelques personnes-ressources !!! Dites-moi… est-ce facilement repérable de par notre entourage de se confier  » ouvertement  » sur votre  » blog « , car ma situation se fait assez singulière par rapport à ce que j’y lis ici ?
    Une âme en peine…

    • Bonjour Lucha,
      Vous avez posté plusieurs commentaires sur cette page (10 pour être précis). Je vais répondre à ceux où vous posez des questions, je vais sans doute en fusionner certains et supprimer les autres. Voici donc ma première réponse.
      Malgré le grand nombre de visites du site, les chances que quelqu’un que vous connaissiez tombe sur votre témoignage et vous reconnaissent sont infimes. Sur 1400 commentaires, ce n’est jamais arrivé à ce jour.
      Sandrino

  77. Bonjour Sandrino,
    Voilà… mon copain est malade ( hépatite ) et de plus en plus malade, et par le fait même, de plus en plus distant avec moi ! Avant-hier soir, il est venu me voir, mais que 10 minutes seulement et il est reparti et ça m’a crevé le coeur parce que je ne sais pas quand je le reverrai ! Je lui demande ce que je représente pour lui et comment il nous voit et il me répond qu’il ne peut pas penser  » vie de couple  » parce qu’il ne sait même la semaine prochaine où il sera… Il attend des traitements, mais c’est très très long ! Et moi, j’ai de la difficulté à contenir ma peine et mes insécurités… Je suis croyante. Je prie pour lui et en même temps, j’essaie de lâcher prise parce que je suis impuissante devant la lenteur du système médical. Que me conseilleriez-vous de faire ou de dire dans cette situation plus que délicate ?

    • Bonjour à nouveau Lucha,

      il est tout à fait compréhensible qu’il ne puisse pas penser à la vie de couple étant donné les circonstances et ses problèmes de santé.
      La seule chose que vous puissiez faire est de le réconforter s’il le souhaite et si vous êtes disposée à le faire.
      Soyez naturelle, vous n’avez rien à dire de particulier. Réagissez comme une amie, de manière simple et bienveillante.

      Mais attention à ne pas confondre partenaire et infirmière. Ce ne sont pas les mêmes rôles et on peut vite tomber dans un rôle qui nuit à la relation.

      De votre côté, la situation sera difficile à gérer mais ce n’est pas le moment de mettre sur la table les phrases comme « qu’est-ce que je représente pour toi ? ». Ce n’est pas le moment.

      Cela ne signifie pas que vous devez vous oublier, bien au contraire. Vous devez également penser à vous.

      Je dirai que votre niveau de support doit être en adéquation avec la relation que vous entreteniez avant sa maladie. Etait-il sincère et bienveillant avec vous dans une relation vertueuse ? ou était-il égoiste dans une relation sans investissement qui ne menait à rien ?

      Selon la situation, vous n’allez probablement pas vous investir de la même manière ou attendre quelque chose de lui.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonjour, j’aimerais avoir votre avis sur mon histoire. Je suis avec mon collègue de travail depuis 1 ans, je n’arrive pas à le comprendre c’est toujours moi qui est en demande pour le voir et il trouve toujours une excuse pour ne pas me voir à l’extérieur du travail il dit avoir beaucoup de choses à faire, il ne m’appelle pas ni sms. Au travail il est constamment à me chercher et me faire des bisous et câlins. Un jour je lui ai dit que je ne suis pas à l’aise avec ce genre de relation et que on dirait deux ado et il m’a répondu toujours pareil qu’il n’avait pas de temps. J’ai essayé plusieurs fois de le quitter mais j’y arrive pas il me cherche tout le temps au travail surtout quand je suis distante. Je c’ est qu’il a beaucoup souffert de son ancienne relation et qu’il n’a personne d’autre que moi je le c’est car une collègue de travail qui le connaît depuis 10 ans et qui n’est pas au courant de notre relation me la dit. Je pense qu’il ce protège pour ne pas avoir de sentiments mais je suis pas sûr. Aujourd’hui je ne suis plus dans l’entreprise car mon contrat n’a pas été renouveler. J’ai tenu bon pour ne pas lui donné de nouvelles et c’est lui qui m’a appelé au bout de 2 semaines, juste pour prendre des nouvelles et il m’a rappelé certains bons moments passé avec lui au travail, je lui est proposé de ce voir et il m’a dit quand on aura le temps et on s’appelle. S’il vous plaît dites moi ce que je dois faire car je suis perdu.
        Merci.

      • Bonjour,

        Il y a forcément une raison pour laquelle il ne cherche pas à s’investir dans une relation avec vous. Cela pourrait être qu’il n’est pas prêt à s’engager ou qu’il n’a pas envie d’aller plus loin avec vous.

        Dans tous les cas, vous voyez bien qu’il ne cherche pas à vous voir, alors à quoi bon insister ? Vous devriez couper les ponts. Dans votre situation, le silence radio est nécessaire, non pas pour l’attirer à vous (cela pourrait peut être fonctionner) mais pour pouvoir avancer dans votre vie. Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre du temps avec quelqu’un qui ne vous a jamais donné un seul rendez-vous à l’extérieur du bureau en 1 an de relation ! Vous êtes importante, respectez-vous et passez à autre chose.

        Sandrino

  78. Comment agir, réagir, parler à quelqu’un de malade, à part que de d’essayer d’écouter ce quelqu’un qui ne communique que très peu ses sentiments, ses craintes, ses angoisses ??? J’ai un bon sens de l’humour, il riait de mes  » jokes  » et là, il ne rit plus… en fait, il ne rit plus vraiment de rien !!! Ça me crève le coeur de le voir ainsi ! Ça fait 15 mois qu’on se fréquente, mais quand-même 15 ans qu’on se connaît et ça pour moi, ce n’est pas peu !!! Je l’invite à souper ( un bon souper ), il refuse, me disant qu’il n’a pas faim !!! Il ne serait pas obligé de manger s’il n’en avait pas envie !!! Que c’est dur !!!

    • Bonjour Lucha,
      L’écoute et la présence sont les plus importants.
      S’il ne vous demande rien de plus, ne cherchez pas à tout prix à vouloir lui donner autre chose.
      Mais comme je le disais, vous devez aussi penser à vous pendant ces moments difficiles.
      Voyez vos amis, sortez, faites des activités, notamment du sport ou de la danse pour évacuer ces émotions négatives.
      Sandrino

  79. Bonjour à toutes et à tous,

    Je vous rappelle que :
    – je réponds aux commentaires quand j’en ai le temps et dans l’ordre d’arrivée des commentaires. Cela peut donc prendre plusieurs jours.
    – le message « your comment is awaiting moderation… » est un message automatique qui signifie que votre commentaire est en attente. Il apparaîtra lorsque j’y aurai répondu.

    A bientôt.

    Sandrino

  80. Je l’aime tellement ce gars !!! Dépendance affective, dépendance affective… certains(es) me diront-ils !!! Certes, il y a toujours une petite dépendance affective, mais l’être humain n’est-il pas un être  » essentiellement  » social ? À quoi bon vivre seul une vie entière ? La vie de couple amène des défis à relever, des obstacles à surmonter, des buts à atteindre ensemble !!!
    Pas de relations de couples ; pas d’échanges ( sinon qu’avec ses chats ), pas de partage, pas d’affection et ne faisons pas les autruches… pas de sexe ??? Ce n’est pas une vie ça  » c’est une vraie vie de chien…  » Et pour ceux qui se disent bien seuls, ça peut faire un temps lorsqu’on a vécu des tumultes, la solitude peut se faire apaisante en ces moments !!! Ca peut devenir nécessaire et salutaire un répit parfois ; question de refaire le point, mais pas pour  » L’ÉTERNITÉ !!! « 

    • Bonjour Lucha,
      oui on a forcément une dépendance affective quand on aime quelqu’un et que cette relation est partagée dans les deux sens.
      je me rends compte en répondant à ce dernier commentaire que vos questions ne sont pas liés au thème de l’article.
      Je vous conseille de poster vos questions dans les bons articles sinon on ne s’y retrouvera plus. Si je n’ai pas d’article sur la bonne thématique, le mieux serait alors de poster vos questions dans des forums d’aide aux personnes malades.
      Bonne journée.
      Sandrino

  81. Bonjour Sandrino,

    Merci pour vos articles toujours aussi pertinents et justes. Les mots que vous employez sont extrêmement réconfortants, on voit que vous avez beaucoup d’empathie et que vous êtes attentif au bien-être des autres.

    Je vous avais déjà contacté par mail (vous m’aviez gentiment lue et aviez répondu à mes questions) à propos de mon copain qui malgré son âge (la quarantaine) n’avait aucune expérience amoureuse. Je m’interrogeais beaucoup sur la viabilité de notre couple (ensemble depuis deux ans) et sur le manque de dialogue entre nous qui générait beaucoup de disputes, souvent liées à son absence de relations passées. J’envisageais à ce moment de tenter la vie commune avec lui, à sa demande au départ.

    Finalement, nous avons tenté l’expérience, et peu de temps après son emménagement (moins d’un mois) il est rentré chez lui, disant que cette situation le rendait malheureux. J’ai eu le sentiment qu’il avait trop vite baissé les bras. Nous sommes cependant restés ensemble à sa demande, nous voyant quelques fois par semaine, en nous promettant de voir comment les choses évolueraient. Nous nous étions fixé comme objectifs de réduire les conflits. Il avait alors précisé que le fait d’habiter ensemble pourrait peut-être se retenter plus tard.

    Aujourd’hui, trois mois après son départ et cette mise au point, je me demande si je dois le quitter ou non. J’essaye d’analyser si je suis heureuse ou pas, et je dirais que je suis très heureuse les fois où je le vois, puisque nous ne nous disputons plus. Je suis fière d’être avec lui, nous partageons beaucoup de choses, nous sommes très complices….mais il me manque quand je ne le vois pas. Je ne suis donc pas totalement heureuse, d’autant que j’ai besoin d’avoir des projets avec lui, de le voir investir notre relation, de s’y projeter, par exemple en retentant la vie à deux. J’ai aujourd’hui l’impression de ne pas avancer, et j’ai envie de le voir plus, par exemple en habitant avec lui, alors que lui, vacciné par ce qu’il considère comme une erreur, ne veut plus entendre parler de vie commune ni de rendez-vous plus fréquents. Je me demande pourquoi, d’autant que si tout va bien, rien ne devrait le freiner. Il dit que je ne lui manque pas, que cela lui convient, que si nous nous voyons plus, nous nous disputerons plus. Que dois-je faire selon vous? Le quitter alors qu’il me rend heureuse deux fois par semaine mais malheureuse car je ne peux me projeter? Comment concilier nos deux visions?
    Je lui ai mis un ultimatum pour les vacances de Noël…lui faisant comprendre que je ne peux pas toujours attendre après lui et que j’ai aussi des envies, notamment celles de projets communs, d’une vie partagée, de mariage voire de bébé…s’il ne change rien, je le quitte….Ai-je bien fait?Il dit que je suis la femme de sa vie, mais j’en arrive à me demander s’il a peur de me perdre, d’autant qu’il n’a pas l’air d’avoir changé d’avis…c’est très dur. Je vous remercie de vos conseils

    • Bonjour Caelia,

      j’ai effectivement souvenir de votre histoire.

      Finalement, il y a une explication au fait qu’il ait peu d’expérience à son âge, étant donné qu’il fuit un engagement dans une relation.
      Tout d’abord, abordons la cause. Vous a -t- il expliqué pourquoi il était malheureux quand il vivait avec vous ?
      Il y a une cause à sa peur ou son manque d’engagement. A -t- il connu un évènement marquant dans se petite enfance, enfance ou adolescence qui pourrait expliquer qu’il aie peur de la relation ?

      Ensuite, quelle que soit la cause, vous devrez effectivement prendre une décision dans votre relation.
      Il semble être sincère avec vous, je vous conseille donc de creuser tout d’abord la cause pour savoir si la situation pourrait évoluer favorablement en comprenant et en traitant la cause.

      Sinon, la rupture peut bien sûr faire évoluer la relation lorsqu’elle rencontre une différence d’envies de part et d’autre.

      Rupture ne rime pas forcément avec fin définitive de la relation, surtout si vous avez été sincère avec lui et que vous vous quittez « en de bons termes ».

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  82. Bonjour,
    J’ai lu cet article, parce que je ne sais pas si je veux et dois rompre avec mon copain.
    J’ai 18 ans et je suis avec mon copain depuis 3 ans. Il est complètement amoureux de moi (bien plus que moi je le suis de lui) et veux passer sa vie à mes côtés. A certain moments je me sens vraiment heureuse avec lui et à d’autres il me semble que je passe à côté de ma jeunesse. J’ai seulement 18 ans alors je pense ne pas connaitre beaucoup de choses à l’amour surtout quand je vois la dimension des sentiments de mon petit ami, j’ai l’impression que lui connais l’amour mais qu’il m’empêche que je le connaisse moi … De plus j’aime séduire et ne pas avoir à dire que je suis couple…
    Mais à d’autres moments je suis heureuse avec lui et j’ai l’impression de l’aimer. Il y a aussi d’autres facteurs qui me motive à rester avec lui (je sais qu’on me dira que ça ne doit pas avoir d’impact pourtant ça a de l’importance pour moi), c’est les autres : ma famille et sa famille très conservatrice nous imagine déjà avec trois enfants et un chien. Et en plus de tout ça si je romps je lui brise le cœur, car c’est un garçon extrêmement sensible et entièrement amoureux…
    Je suis perdu je pense que je veux rompre mais j’en suis incapable. Que dois je faire ?

    • Bonjour Gabrielle,

      Tout d’abord, votre vie n’appartient ni à votre petit ami (même s’il est amoureux, sensible, gentil,…) ni à votre famille.

      Elle vous appartient. Si vous sentez que vous avez envie de voir autre chose, et c’est tout à fait « normal » à votre âge, faites-le.

      Il n’y a pas de hasard. Vous dites aimer séduire et ne pas dire que vous êtes avec quelqu’un. Vous sortirez ou coucherez à un moment ou un autre avec quelqu’un d’autre.

      Je ne dis pas qu’il faut faire n’importe quoi, mais tout simplement que vous êtes jeune et avez envie de vivre beaucoup de choses alors que votre copain et votre famille vous voient déjà installés, mariés avec des enfants.

      Peut-être le serez-vous un jour (dans 10 ans ? dans 15 ans ?), peut-être pas. C’est l’évolution de votre vie et au gré des expériences que vous vous trouverez. Ce ne sont pas les autres qui vous définissent. Ecoutez votre petite voie intérieure.

      Essayez juste d’être honnête avec votre copain plutôt que rester avec lui pendant des années tout en le trompant dès que vous en avez l’occasion.

      Je vous conseille un livre qui vous aidera à assumer qui vous êtes et à vous délier de la pression de votre entourage : « Être heureux, ce n’est pas nécessairement confortable de Thomas d’Ansebourg (lien Amazon) ».

      N’hésitez pas d’ailleurs à jeter un coup d’oeil à ma sélection de livres dont il fait partie.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  83. bonjour Sandrino ,
    j’ai lu avec bcp d’émotion pas mal de vos articles . mon problème est le suivant : apres 11 ans passés ensemble et à la veille de nos 10 ans de mariage , après que mon mari m’ait fait la g*** pendant quasi un mois , il me sort « qu’il n’a plus de sentiments pour moi et qu’il n’envisage plus qu’une seule solution : la séparation » ! ( nous avons 56 et 57 ans , re mariage pour tous les deux , évidemment )
    j’ai essayé de discuter avec lui mais il répond que c’est foutu , qu’il n’y a plus rien à sauver , que c’est trop tard etc etc … encore la g***pendant un petit mois puis décision : il va partir . le temps de trouver un point de chute ( en attendant , je le vois de moins en moins , il dort « au bureau » ou est parti une semaine en vacances ) et voilà , depuis une semaine , il a déménagé , en fait il a pris une valise de fringues point . je lui ai préparé des cartons qu’il n’a tjrs pas pris ( non par gentillesse mais par ce qu’il dit tt le temps que J’AI rempli la maison de MES affaires , alors je voulais lui montrer qu’il en avait aussi qques unes ) et depuis , il revient tous les jours à la maison ( il est encore en congé ) trie vaguement ses affaires et se comporte comme si il était encore chez lui , mange , se prépare un café etc . mais le pire , c’est qu’il m’a laissé un petit mot : « je regretterai surement tout le restant de ma vie ( que j’espère courte ) de te quitter . ici c’est ma maison , 11 ans de vie heureuse même si pas facile . mais je ne sais comment faire autrement … quoiqu’il arrive tu resteras la femme et l’espoir de ma vie , signé Titom  » ( surnom affectueux qu’il utilisait pour signer ses petits mots ou post sur mon blog de mon cancer ) . quand je lui ai demandé pourquoi il avait écrit ça , réponse : » je ne sais pas , je ne pensais pas que ça se terminerait comme ça . » oui , ben oui , moi non plus , c’est sûr ! je lui ai donc proposé de se laisser peut être un peu de temps encore avant d’engager la procédure de divorce , réponse : « ça sert à rien , on s’est fait trop de mal  » . mais il continue à me parler et à partager avec moi comme au bon vieux temps , il me parle de ses concerts qu’il a fait ( amateur) et me demande des news des miens ( auxquels il participait aussi , avant ) poste des commentaires ( normaux , gentils ) sur mon FB etc … bref , on dirait qu’il n’arrive pas  » à rompre » . c’est très dur pour moi car je l’aime toujours très profondément et j’aimerais reprendre avec lui . comment réagir ? SR , continuer à parler , ou au contraire , lui demander d’arrêter de me parler ? je suis désespérée .. merci de me répondre , même brièvement ! amicalement , Maya

    • Bonjour Maya,

      en fait, je pense qu’il faut adapter votre attitude à la situation et à la cause de votre rupture et j’avoue que quelque chose m’échappe.

      Il dit qu’il n’a plus de sentiments et que c’est trop tard car vous vous êtes fait trop de mal. Mais de votre côté, vous n’évoquez rien, cmme si tout allait bien.

      Etes-vous certaine qu’il n’y a pas une femme derrière cette rupture ? Ou y a -t- il des choses que vous ne dites pas et qui font qu’il ne veuille plus continuer la relation ? C’est à dire quelque chose que vous lui avez fait (tromperie, etc…)

      Concernant le fait qu’il ait du mal à rompre, cela peut se comprendre après une longue histoire et il semble avoir encore des sentiments (ce qui peut laisser penser qu’il y a toujours une possibilité de le récupérer même si ce cela ne suffit pas forcément) et car rompre n’est pas un acte facile. On perd quelqu’un avec qui on vivait.

      Donc, pour récapituler, soit vous avez fait quelque chose et vous pouvez essayer de rattraper ce qui a été fait. Soit, si ses sentiments se sont affaiblis avec le temps et je vous conseille de ne pas vous battre pour le récupérer car cela ne fonctionnera pas.

      Dans ce cas, c’est en lui montrant l’acceptation de votre part et le fait que vous souhaitez avancer dans votre vie sans lui qui peut lui faire prendre conscience qui peut le faire réagir et revenir vers lui (l’orgueil joue une part dans cette réaction mais cela ne suffit pas toujours).

      Bien entendu, si c’est la rencontre d’une autre femme qui est à l’origine de la rupture, cela ne fonctionnera pas. Mais ce n’est pas en lui courrant après que cela fonctionnera mieux.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • merci pour cette réponse . ce qu’il me reproche , ce que j’ai fait « de mal » , on va dire , c ‘est que je suis assez carrée et énergique , je lui ai fait des reproches peut être un peu trop direct et maladroits , mais comme il a une très faible estime de soi , il m’accuse de lui avoir démoli ce peu d’estime . mais lui aussi m’a fait souffrir en n’écoutant pas mes demandes , mes souffrances , car il n’arrivait pas à les accepter ( tjrs ce pb d’estime de soi , il est légèrement passif-agressif sur les bords ) . voilà pourquoi on s’est fait bcp de mal . on n ‘a jamais réussi à discuter de nos problèmes , et ça a fait cocotte minute : boum ! je pense qu’avec un bon coach , on pourrait arriver à mettre à plat et repartir sur une bonne base , mais encore faut-il qu’il en ait envie et qu’il l’accepte …

      • Bonsoir Maya,

        Comme beaucoup de couple, vous avez eu des problèmes de communication (voir l’article sur la CNV car cela peut vous aider).

        Il y a 3 éléments qui peuvent faire fonctionner votre relation :
        – qu’il ait envie d’essayer
        – que vous réussissiez à communiquer ensemble
        – qu’il améliore l’estime qu’il se porte (à son âge, nécessiterait probablement un thérapeute pour l’aider)

        Il y a toujours une chance mais il faut au minimum la première condition pour que cela puisse se concrétiser.
        Posez-lui la question directement.

        Bonne soirée.

  84. Bonjour
    J’ai lu cet article et j’ai pleuré comme un bébé mais le noeud qui m’étouffait depuis plusieurs semaines s’en est allé. Je parcours le net depuis des mois peut être des années pour chercher à comprendre, j’ai posté sur différents forums pour me voir répondre ce que je savais déjà « quitte le », mais c’est en lisant votre article que j’ai eu ‘impression d’avoir enfin été comprise. MErci pour cet artcicle…
    6 ans avec un homme qui ne veut pas s’engager car refuse depuis un divorce désastreux de s’attacher , mais je l’ai appris 1 ans après notre rencontre et je n’ai pas su et n’ai pas voulu partir, je me suis adaptée et j’ai même été heureuse. il ne voulait pas d’une relation exclusive mais concrètement il la vivait. Nous n’étions pas un couple mais nous étions tout le temps ensemble, je ne connaissais pas ses amis mais il m’a présenté à sa mère, ses enfants et le reste de sa famille et je lui ai présenté la mienne. Nous nous sommes aidés mutuellement professionnellement, personnellement. Nous étions complices et très très proches. Puis il a fallu qu’il parte pour son travail et avant de partir, il m’a rappelé que nous n’étions pas un couple, et qu’il n’ y avait pas d’exclusivité. Il a donc revu une ex par ci ,par là sans difficultés. J’ai alors pris mes distances, j’ai souffert en silence car j’avais accepté cette close de non exclusivité mais par la suite il est revenu vers moi la bouche en coeur et j’ai cédé.
    Je ne sais pas pourquoi je me suis adaptée, je ne voulais pas le perdre…Perte de dignité, perte d’estime de soi, j’ai tout positivé , allant même à penser que c’était une relation mature que je vivais. Pas de prise de tête car je savais où j’avais mis les pieds et j’étais toujours comblée affection, attention malgré tout. Mais je me leurrais, car de mon coté c’était exclusif, je ne voyais pas d’ex et je ne draguais pas sur les réseaux sociaux, il n’y avait pas d’équilibre… J’étais acquise et il le savait. J’étais à la fois, son amie, sa confidente, sa femme ( il m’appelait ainsi devant sa famille), son amante ( une intimité toujours passionnée) , bref, tout ce dont il avait besoin quand il le voulait. IL était toujours présent pour moi… selon ses disponibilités mais présent quand même. J’ai craqué lorsqu’après une semaine de vacances merveilleuses ensemble en voyage, il a quand même éprouvé le besoin de rencontrer une « amie » connue via facebook et m’a laissé en plan avec les valises pour aller à ce fameux rendez-vous. il est rentré au petit matin (nous ne vivions pas ensemble mais par rapport au voyage j’étais restée chez lui). La dispute qui a suivi a mis un terme à cette pseudo relation. AUjourd’hui après 6 mois dont 2 sans se voir ni s’entendre, et entre « on se voit pour faire le point, on se réconcilie, on continue à s’entraider, à se voir intimement » mais nous ne sommes plus ensemble, je veux me libérer de tout ça.
    « Je ne suis pas amoureux de toi mais j’ai besoin de toi dans ma vie, reste à mes côtés », c’est la phrase qui m’a convaincue que je devais m’en aller et couper les ponts car amoureuse moi je le suis, un peu trop, beaucoup trop en faite…
    Alors en tombant sur cet article, j’ai vraiment compris ce que je devais faire… COmme vous dites: « je mérite quelqu’un qui veuille vraiment de moi » ‘même si je n’ai pas envie de rencontres actuellement, je veux juste me retrouver)…Merci pour cet article

    • Bonsoir Alixa,

      Merci pour votre témoignage touchant.

      Ce qui importe maintenant, c’est de prendre soin de vous et de ne surtout pas regretter ni douter de votre décision.

      Bien au contraire, vous devez être fière de ce que vous avez fait pour vous, pour vous respecter et pour votre bonheur.

      Vous avez fait un choix difficile à court terme qui vous sera grandement bénéfique à moyen ou long terme.

      Et comme je l’ai dit dans un autre article, vous êtes la personne la plus importante de votre vie….

      Sandrino

  85. Bonjour,
    Après lecture de cet article une bonne dizaine de fois, j’aimerais vraiment vous parler de ma petite situation… J’ai rencontré un homme apparemment merveilleux il y a deux ans maintenant, et nous sommes amoureux depuis le début. Il a un caractère très doux et en même temps peut me faire bien du mal avec ses mots. Je mets tout ça sur le compte de son enfance difficile, et il devient plus calme avec le temps, il fait bien plus attention à moi. Il a 25 ans et moi 23.
    Réçemment il s’est envolé à l’autre bout du monde pour un an d’études, j’ai accepté de l’attendre puisque je voyais en lui l’homme de ma vie. Mais arrivé là bas, il me dit clairement qu’il restera peut-être bien plus longtemps et qu’une relation à distance sera trop compliquée. Nous décidons de rompre mais nous ne tenons que 3 jours. Lors de cette dispute il m’a révélé quelque chose que je ne soupçonnais pas, il a très peur de l’engagement et n’en voit aucun interêt, il est très heureux et amoureux, comme il ne l’a jamais été, mais il ne pense pas du tout au mariage. Alors que pour moi, j’ai au moins le droit de l’envisager… Je ne lui en parlais que rarement, lui y faisait allusion de temps en temps aussi, toujours de manière assez confiante.
    D’après lui, même s’il me quittait dans 3 ans, de toute façon il ne m’a rien promis.
    Alors je ne sais pas, là nous reprenons comme si de rien était, mais ses paroles m’ont profondément blessé. Qu’il se sépare de moi et qu’il ose affirmer que de toute façon il ne m’a rien promis… J’ai tellement de mal à l’imaginer. Le plus blessant est qu’il ne propose aucune solution, j’ai l’impression d’être simplement celle qui l’attendra avec amour, sans aucune condition.
    Et c’est dur, très très dur.

    J’ai envie de rompre, mais j’ai peur de regretter. A chaque fois que nous avons été en froid, il revenait sur ses douces paroles en disant des atrocités de ce genre. Mais je me demande si je serais capable de supporter tous ces doutes à chaque fois. Je voulais qu’il me rassure sur l’avenir, au lieu de ça il ne dit rien. Je me suis retrouvée à lui dire que je voulais bien le rejoindre, plusieurs fois dans l’année, envisager des solutions… Mais cette situation émane de ses projets. Je ne sais pas comment réagir, je le soutien dans ses choix, mais là ils m’excluent clairement de sa vie.

    En définitive, cela fait deux ans que je dépense mon énergie pour rien, puisqu’il ne pense qu’à son avenir sans m’y inclure. Je me donne un peu de temps pour rompre correctement et proprement puisque je ne suis pas le genre de jeune femme à ne rien pouvoir envisager. Nous étions déja en relation à distance, mais là c’est trop pour moi. Pourtant je suis sûre de ses sentiments. Il les a prouvé à mainte reprise. Mais les sentiments ne suffisent parfois pas. J’ai mon propre avenir et il est temps pour moi de partir à l’étranger aussi.

    La simple présentation à mes parents lui a fait peur, rires. Trop peur d’être encordé dans des fiançailles, un mariage lointain… Pourtant je n’avais pas caché mes intentions dès le début, et il le savait. Je ne coure pas après le statut de femme mariée, mais savoir qu’il ne me laisse même pas l’envisager, ça me blesse profondément. Et j’ai le sacré défaut féminin consistant à ne jamais oublier les mauvaises paroles, même quand elles sont prononcées sans réfléchir, puisque je fais toujours tellement attention aux mots que j’emploi avec lui. Même ce dernier ne cesse de me rappeler que je suis douce… Je pense que j’ai perdu mon temps.

    Alors que me conseillez-vous ?
    Merci de m’avoir lu.

    • Bonsoir Lisbeth,

      C’est normal d’être triste dans votre situation mais pourquoi dites-vous que vous avez perdu votre temps ?
      Vous avez passé de beaux moments avec lui et ce n’est pas parce que cette relation peut s’arrêter que vous avez perdu votre temps.

      Vous vous comportez comme si vous aviez un objectif à atteindre (mariée, 2 enfants ?) et que vous devez absolument trouver quelqu’un pour vous aider à concrétiser cet objectif.

      Le plus important dans votre vie, c’est de trouver une personne que vous aimerez, qui vous aimera et avec qui vous passerez de beaux moments faits de partage et respect, sur la plus longue durée possible.

      Et visiblement ce n’est pas cet homme. Il se comporte en solo. Il ne vous prend pas en considération dans ses choix et il ne souhaite pas s’investir dans une relation à long terme.

      Vous ne devriez donc pas regretter la rupture mais en profiter pour trouver quelqu’un qui a vraiment envie de construire quelque chose avec vous.

      Vous avez 23 ans, ne stressez pas et prenez le temps de trouver un homme qui vous aime et partage vos envies.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  86. Bonjour
    J’ai l’impression que mon message s’est volatilisé, alors je retente car je pense être dans la bonne thématique vu que je suis dans le cas de la personne qui doute et qui ne veut pas s’engager.
    Pour faire court, je sors d’une relation de 3 ans et demi qui s’est plus ou moins bien terminée.
    Durant la post rupture, un copain m’a beaucoup soutenu et nous nous sommes beaucoup rapprochés, au point de se mettre ensemble. Pour moi au départ c’était comme un second souffle, une manière de passer à autre chose de façon légère et agréable, mais ses sentiments envers moi se sont de plus en plus confirmé jusqu’à ce qu’il tombe amoureux de moi. C’est quelqu’un d’extrêmement bienveillant, gentil, appréciable, empathique, bref, il a tout sur le papier, mais moi, je n’ai jamais réussi à me projeter avec lui, ni même m’engager, à tel point que je l’ai quitté plusieurs fois, puis dans les moments d’atroces doutes, je suis revenue vers lui pour me persuader, me convaincre que je tenais à lui, mais à partir du moment où je me réengageais, je perdais pied et le repoussait. Cela a duré 4 mois comme ça, le fil a fini par craquer, il a été patient au départ, et même si je le quittais il restait « là », mais au fil des séparations, il commençait à saturer et à se protéger de plus en plus lorsque je revenais. Comme nous étions, à la base, des amis, il est clair que beaucoup de choses pesaient dans la balance et qu’il ne voulait pas me perdre totalement, mais sentimentalement parlant, il lui fallait du temps pour se remettre. Bref, cette semaine, après l’avoir vu à son anniversaire auquel j’étais conviée (à ce moment là, nous étions en OFF), même si j’ai insisté pour être sûre de savoir si c’était une bonne idée de me voir, eh bien il fallu que ce soit moi qui revienne vers lui, une énième fois, après cette fameuse soirée d’anniversaire pendant laquelle il ne s’est rien (ou quasiment rien) passé entre nous. Là, je me suis sentie presque aimante, et très attentionnée, déterminée, je n’avais jamais été comme ça avec lui, et c’est là qu’il était le plus désirable. Sauf que tout ça aura été de courte durée, 48h après être revenue vers lui de cette façon, le jour d’après c’est lui, qui décide de me voir, et cette initiative a de nouveau généré un blocage en moi, et je lui ai dit clairement que si on se voyait, c’était sans engagement, et sans attentes. J’ai voulu mettre cartes sur table très vite car je ne voulais pas qu’il s’emballe, malgré mes intentions. Et ce qui devait empirer empira (c’était notre crainte commune), il a décidé de ne plus me revoir, j’ai reçu une réponse très brutale, froide et condescendante qui m’a fortement blessée, et depuis, je suis si mal que je commence à avoir de terrible remords d’avoir été aussi catégorique avec lui. Maintenant je l’ai perdu, peut être pour toujours, même si je le connais pas vraiment rancunier et que mes proches me disent que c’est une réaction à chaud et qu’il faut lui laisser temps.
    Cela fait bientôt 3 jours que les ponts sont coupés, c’est très récent bien sûr, j’ai failli à plusieurs reprises lui envoyer des messages pour lui témoigner mon envie d’être avec lui, mais j’ai peur qu’elle ne soit pas fondée, et de toutes façons, je pense qu’il était arrivé à saturation. Sauf que je vis dans la culpabilité, dans le manque, et je nage dans le flou total en me posant des questions ultimes sur ma capacité à vouloir être avec lui de manière pérenne. C’est très dur, j’en souffre, j’aimerai avoir un petit éclairage là dessus et savoir comment je peux démêler tout ça tellement j’ai l’impression de passer à côté d’une belle histoire.
    Merci.

    • Bonsoir Nat,

      tout d’abord, je vous confirme que vous avez bien posté 2 messages à un jour d’intervalle. Les messages apparaissent seulement lorsque j’y réponds, c’était donc normal que votre premier message n’apparaisse pas. J’ai supprimé le 1er et je réponds à celui-ci puisque les contenus sont proches.

      Dans votre situation, c’est normal d’avoir des doutes. Donc ne vous sentez pas coupable de vos aller-retours vers lui.

      Vous sortez d’une relation longue et vous n’êtes (visiblement et logiquement) pas prête pour une nouvelle relation longue.

      Vous dites que vous avez l’impression de passer à côté d’une belle histoire mais vous n’allez pas vous forcer à être amoureuse si vous n’y arrivez pas. Vous ne devez pas agir sous l’action des regrets ou de la peur de le perdre mais par envie.

      Car au final, vous accumulez actuellement tristesse, manque, culpabilité et regret, ça fait beaucoup !

      Tristesse et manque ne peuvent être contrôlés mais arrêtez de ressentir regret et culpabilité.

      Reprenez vous en mains. Au lieu de réfléchir, allez chercher en vous ce que vous ressentez vraiment. Ne faites pas de calcul, écoutez vos sentiments et votre ressenti.

      Si vous sentez que vous n’êtes pas prête, ne cherchez plus à essayer de sortir avec lui car c’est ce qui détruit votre relation.
      soit vous lui écrivez une lettre vous excusant et expliquant que vous n’êtes pas prête, soit vous le voyez en face à face et vous lui dîtes tout cela.

      Si vous sentez que vous avez envie de vous mettre avec lui ET que vous êtes vraiment capable de l’aimer maintenant (pas dans 2 ans…), alors dîtes-lui que vous souhaitez essayer avec lui. Attention : vous devez être certaine de votre choix. Les oui mais non, ça épuise rapidement les sentiments et la volonté des autres.

      En résumé, faites votre choix et assumez-le mais arrêtez d’être dans le regret et la culpabilité.

      C’est triste de se retrouver seule mais vous ne devez pas choisir les mauvaises raisons pour vous remettre en couple maintenant si vous n’êtes pas prête. Vous avez sans doute besoin de vous retrouver seule pour faire le point sur votre vie.
      On ne peut pas fuir la rupture (la première), il faut l’affronter.

      Bonne soirée.

  87. Merci Sandrino pour cette réponse, je pense que vous avez parfaitement raison sur l’envie, à différencier entre le regret et la culpabilité (et le besoin aussi, de combler quelque chose). Entre temps, j’ai reçu des nouvelles, dans une optique de sauvegarder notre amitié, mais en nous mettant bien dans la tête que nous deux pour le moment c’est impossible, et qu’il tiendra ses engagements face à ce constat. Je dois donc m’engager tout comme lui. Ca va etre difficile, car je reste très attirée par lui, et lorsque je l’imagine avec quelqu’un d’autre ça me mine tellement….

    • Bonjour Nat,
      ne pensez pas à ce que vous pourriez perdre, vous retombez dans la tristesse et le regret.
      Ce n’est pas parce que votre histoire ne peut se faire aujourd’hui qu’elle ne se fera pas dans quelques mois.
      vous avez besoin de vous retrouver. Arrêtez de calculer, de stresser, de regretter.
      Vivez au présent et prenez soin de vous. C’est le meilleur moyen de vous sentir bien dans votre peau dans un futur proche et d’être à nouveau prête pour une histoire.

  88. bonjour,
    voila a mon tour je me lance dans un inédit, poster un commentaire!
    Collègue de travail pendant 4ans il s’est séparé (un peu contre son gré, elle a privilégié sa fille plutot que lui apres 10 ans de vie commune), un an est passé et nous nous sommes mis ensemble il y a un peu plus d’un 1 an (on se plaisait déjà depuis notre rencontre mais fidèle à nos valeurs nous n’avions jamais montré aucun signe d’attirance « amoureux » auparavant, il était en couple!).
    Quand nous nous sommes mis ensemble, je venais en plus de perdre mon père mais nous avons passé quand même le cap et vécu les premiers mois très amoureux. S’en est suivi la présentation de ses enfants (je n’en ai pas, lui 2 une de 15 et un de 18), les mois ont suivi et cela fonctionnait malgré la distance 120km nous faisions les A/R régulièrement (je suis commerciale!), je m’entendais très bien avec les enfants. Il a changé de boulot pour plusieurs raisons et un peu aussi pour nous. Malgré cela les sorties affichées ne se faisaient pas, et restant dans la même société j’ai gardé mon statut de célibat au yeux des autres car ni lui ni moi étions prêts à assumer notre couple auprès des collègues (compliqué dans le cadre du boulot). Les mois ont défilé, avec des beaux moments de bonheur jusqu’à 10-12 mois de relation (nous vivions ensemble la plupart du temps), nous fréquentions nos familles mutuellement, il me savait plus que prête pour l’engagement, qu’il voulait lui aussi dans les 6-8 premiers mois de notre relation, et puis à la veille de nos un an, il me dit, suite à une dispute que c’est fini. Grand mutique dans ces moments là, il lui a fallu 2 jours pour me dire qu’il ne voulait pas d’autre d’enfants, il a 47 ans j’en ai 40. N’étant pas ma priorité nous en avons parlé, et, pendant une semaine il a réflechi de son coté et m’a demandé de revenir. Chose que j’ai faite, bien sur.Je l’aimais et croyais que c’était le bon. 1 mois et demi est passé, j’ai fait mes 40 ans, il m’a offert LE RESTO 3étoiles (j’adore la gastro) et un collier. 1 semaine après, une dispute à la con (la 2nd grosse dispute en 1 an et 2 mois) impossible de parler avec lui de la journée. Je me suis retrouvée, le lendemain, quittée par téléphone. Il y a 3 jours nous nous sommes rendus nos affaires, j’ai démissionné hier de mon poste, car pour l’anectode, je passais un entretien le matin même du fameux cadeau LE RESTO. Evidemment je voulais me rapprocher pour vivre pleinement avec lui, et nous en avions parlé, mais moi aussi je voulais partir de cette société (ou nous nous sommes rencontrés), j’en avais vraiment marre de ce job. Les seules explications que j’ai eu c’est que c’est lui et pas moi qu’il a certainement peur du bonheur ou autre, qu’il a 50 ans et ne veut plus se dire qu’il doit rentrer tot le soir du travail (pour moi) ou se refuser d’aller avec son pote faire du sport ou autre…A savoir qu’il me dit, et sais, que je ne lui ai jamais rien interdit AU CONTRAIRE. Bref le jour de la séparation il m’a dit ne plus m’aimer alors que 5 jours avant j’avais droit au bijou en plus du resto, il doit régler ses problèmes, et je le sais, mais j’ai une question qui me taraude, je pense qu’il m’aime et s’est auto convaincu du contraire pour avancer. Je respecte sa décision mais qu’en pensez vous…? Merci.

    • Bonjour,

      il y a toujours une raison bien précise à une rupture. Celle-ci est arrivée après 2 grosses disputes après un an où tout allait bien.

      S’il y a eu des disputes, c’est qu’il y avait un différend entre vous deux (que je ne connais pas mais que vous connaissez).

      J’en déduis soit qu’il pense que ce différend continuera de poser problème entre vous deux, soit qu’il ne supporte pas ce type de disputes et qu’il pense qu’elles vont continuer. Il préfère donc arrêter la relation car il sait que cela posera problème par la suite.

      Et non, je ne pense pas qu’il fuit le bonheur. Ca, c’est votre vision des choses 😉

      Peut être également qu’il sent qu’il va y avoir des contraintes à aller plus loin avec vous alors qu’il n’en veut pas, et même si vous ne lui imposez pas de contraintes. Il y a forcément des contraintes dans une histoire. Et il est probablement tiraillé entre s’investir plus loin dans votre histoire et ne pas avoir de contraintes de couple (qui lui rappellent peut être des contraintes dans une de ses histoires passées).

      J’espère que cela vous aidera.

      • Bonsoir,
        alors les disputes en fait oui et non, je pense qu’elles ont été le déclencheur de sa prise de décision. Car quand je dis grosses disputes, en fait c’est dispute tout court. Etant donné que j’étais avec un homme qui garde tout pour lui, et comme vous le disiez se met des contraintes tout seul, nous ne nous disputions pas du coup! Il en était arrivé (inconsciemment) à me faire faire la même chose (prendre sur soi) alors que je suis une grande communicante!! Et pas lui, tout du moins dans la relation du quotidien. Compliqué voir impossible de parler des choses qui vont qui vont pas, même après un an!
        La peur du bonheur? C’est lui pas moi qui ai dit cela, pour me dire que c’est peut être à cause de cela qu’il préférai arrêter. Tout cela je veux bien l’entendre le comprendre et avancer, mais me dire qu’il ne m’aime plus, comme ca du jour ou lendemain….(après ce que je vous ai expliqué dans mon 1er message notamment mon anniversaire)….je comprend pas…Il connaissait mon attachement au cadeau type bijou que je marque comme symbolique. Pourquoi ne pas s’être contenté du resto, qui déjà en soit était un super cadeau. il tenait ses engagements, comme il les tient toujours, et c’était bon. Et pour autant il m’a offert ce bijou.
        Aucun reproches, aucunes raisons, rien quand j’ai essayé de comprendre ou mes comportements, attitudes, réactions avaient pu dans le temps (depuis notre reprise d’il y a 2 mois et même avant) le faire s’éloigner de moi, rien aucune réponse. Je lui ai dit :  » j’en ai besoin pour avancer de tes réponses »..mais rien « c’est pas toi c’est moi c’est moi il faudra que je consulte mais là je n’en ai pas envie, peut être que dans 1 ou 2 ans je le regretterai mais pour le moment c’est comme ca »!!! ( a part l’énumération de ses propres contraintes conjugales, à mon égard)
        Il est difficile pour moi de comprendre comment il a pu à 47 ans me demander de revenir pour après me dire j’aurai pas du j’ai fait une erreur cet été…. Sachant que les enfants et moi même étions attachés. Toutes ces réflexions sur soi, de savoir ou on en est dans sa propre vie, je les ai eu il y a 2 ans, et j’ai l’impression que lui les a maintenant et réalise que tout ce qu’il ma dit vouloir, il ne le veut pas. Mais pensez vous que ses sentiments étaient vraiment proche de zéro ces derniers temps? J’ai le sentiment qu’il est pleine crise sur lui même et les codes de vies qu’il s’étaient fixés, et, aujourd’hui l’engagement n’est pas possible pour lui; Il m’a d’ailleurs dit que j’avais peut être raison cet été quand je lui ai dit qu’il ne s’était peut être pas remis de sa séparation de 2ans et demi en arrière (pacse ,10 ans de vie commune…) Mais nous avons vécu des moments forts, il y a eu des sentiments, ca c’est sur…cela est très difficile quand on vous dit oui je veux une relation sérieuse, et puis de voir au bout d’un an que non l’autre vous largue comme ca, suite à une mauvaise dispute, je t’aime plus et hop!!! La poussière est sous le tapis et next on passe à autre chose. C’est très dur à encaisser.

      • Bonjour,

        Il dit qu’il arrête sans doute la relation par peur du bonheur tout en vous disant qu’il n’aime pas les contraintes et qu’il a envie de sortir avec ses potes. Cela manque soit de cohérence, soit de sincérité. Ou alors, il est effectivement totalement perdu.

        oui, c’est dur de voir que quelqu’un, avec qui on a vécu une grande histoire, est capable de nous écarter de sa vie en un instant sans regret.

        C’est dur mais vous devez garder à l’esprit que sa décision ne doit pas remettre en question qui vous êtes. Il est perdu mais ce n’est pas une raison pour que vous en souffriez ou que vous vous dévalorisiez à cause de lui.

        Donc, dans ces moments difficiles, il est important de garder le cap pour ne pas patir de sa décision.

        Il préfère vivre sans vous ? Pourquoi le regretter ? Oui, c’est difficile mais vous devez penser à vous et votre famille avant tout.

        SAndrino

  89. Bonjour ! Merci pour ces supers articles !
    Si vous avez le temps de répondre (bien que je sais que vous devez être beaucoup occupé) ça serait super!

    Alors, j’ai 21 ans et j’étais en couple avec ma copine (premire véritable relation) depuis 1 an et demi. Je suis actuellement parti à l’étranger en année de césure aux Etats-Unis. Nous avons décidé de continuer jusqu’au dernier jour pour profiter avant mon départ. Nous nous étions dit que nous arrêterions pendant mon année et qu’on se retrouverai peut-être à mon retour en France. Cependant, ça a été plus dur que prévu (nous vivions quasiment ensemble), nous avons réussis à ne pas nous parler pendant 5 jours et après je lui est renvoyait un message car elle me manquait, à partir de là on se parlait tout les jours. Mais j’ai décidé de rompre 3 semaines plus tard car je n’étais pas sur de mes sentiments « amoureux », je ne pense pas être réellement amoureux, mais je l’aime quand même (nuance entre aimer une personne et être amoureux). J’adore être avec elle, passer des bons moments, on rigole bien tous les deux et on s’entend super bien. Je n’ai jamais été aussi bien avec une fille qu’avec elle. Cependant, je me dis que je « gâche » peut-être ma jeunesse et que surtout je lui fait beaucoup de mal en étant pas amoureux (même si je lui montre beaucoup d’affection, je l’ai emmené en vacances etc). Elle, par contre m’aime énormément (amoureuse) et elle pleurait très souvent lorsque je lui est appris que je partais aux USA.

    Maintenant, cela fait 2 semaines que nous nous parlions plus du tout. Elle me manque un petit peu et j’aimerai lui parler de tout et de rien mais c’est une mauvaise idée je pense. Je suis triste à l’idée de la perdre car elle me comprenait, me rassurer et on était trop bien ensemble. Je culpabilise en fait de ne pas être « amoureux ».

    Pensez-vous que notre histoire pourrait reprendre dans 1 an malgrès que je ne sois pas « amoureux » mais super bien avec elle? Et est-ce une bonne idée d’envoyer un message, pas maintenant mais pour noel par exemple?

    Autre précision, elle est parti 3 mois en Italie cet été et elle me manquait beaucoup. Nous avons tenu les 3 mois et nous étions super contents de nous retrouver.

    Merci d’avance
    Louis

    • Bonjour Louis,

      oui, votre histoire pourrait reprendre à votre retour.

      Mais au final, ce n’est pas le plus important actuellement. Il vous faut d’abord éclaircir vos sentiments à son égard. Le temps vous y aidera. Vivez votre vie au présent. Vous en saurez plus sur vos sentiments et vos intentions à votre retour.

      Ne culpabilisez pas de ne pas être amoureux, ce n’est pas de votre faute. Ce qui est important, c’est que vous soyez respectueux et sincère avec elle. Ne lui promettez rien si vous n’êtes pas sûr de vous.

      Concernant le fait d’être amoureux ou aimer, j’ai écrit un article à ce sujet : aimer sans être amoureux. Je vous conseille donc sa lecture car il répondra à vos questions. Lisez également les questions des lecteurs du blog sous cet article car j’y donne d’autres indications sur l’état amoureux.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  90. Merci beaucoup pour votre temps accordé.
    Envoyer un message pour prendre des nouvelles pendant les fêtes de fin d’année est-ce une bonne idée ?

    • Bonjour Louis,
      Oui vous pouvez le faire. Cela lui fera plaisir mais n’oubliez pas que votre message ne va pas l’aider à avancer.
      Sandrino

  91. Bonsoir Sandrino,

    C’est un article intéressant mais on n’a pas assez d’information pour les dessous de cette histoire. Pourquoi cette jeune fille hésitait-t-elle tant? Quel est votre côté de ce parcours? Y avait-il des raisons plausibles qui vous ont permis, personnellement, de changer? Vous permettant ainsi de voir la vie d’une nouvelle façon?
    Récemment j’ai vécu ainsi une « aventure » ou j’hésitais beaucoup au sujet d’un homme. L’attirance était forte, et il y avait beaucoup de points communs. Mais voilà, cet homme vivait et vit encore avec une partenaire qui contrôle sa vie. En bref, ils échangent tout sauf les relations physiques, et travaillent et vivent sous le même toit. Alors l’hésitation avait des fondements, car il parlait aussi incessamment d’elle. Lui-même a petit à petit commencé à changer, mais hélas bien qu’on se sentait toujours bien ensemble, la relation amoureuse n’a jamais démarré. En fin de compte, tout revient au dialogue: Comment expliquer clairement à l’autre ce qu’on attend de lui ou d’elle sans simplement « attendre ». Et là, le dialogue était absent bien évidemment. Parfois les racines d’une « mésentente » sont bien plus profonde qu’elle n’en ont l’air, car sa « compagne », amie, « bienveillante », est toujours là, reprenant le rôle de sa mère, après avoir tout fait pour nous séparer, à distance, bien sûr. Il va sans dire que cet homme est financièrement attrayant, hélas pour cette histoire.

    • Bonjour Céline,

      Concernant mon amie, il lui manquait quelque chose intérieurement qu’elle n’a pas su expliquer. Personnellement, j’ai néamoins remarqué qu’elle est petite et tous ses copains étaient très grands sauf celui-là. Peut être qu’elle avait besoin de quelqu’un qui réponde à ce critère car cela la rassurait inconsciemment.

      En ce qui me concerne, ce qui m’a permis de changer, c’est :
      – la répétition des disputes, c’est à dire des moments négatifs
      – la prise de conscience que mon bonheur ne pouvait pas dépendre de quelqu’un qui ne savait pas ce qu’elle voulait
      – le respect que je me suis accordé
      – l’orgueil qui permet de réagir pour se protéger

      En résumé, ce n’est pas parce qu’on est amoureux de quelqu’un qu’il faut s’oublier et se manquer de respect.

  92. Bonsoir Sandrino

    Je me présente je suis Rose-marie et je voulais vous parler d’une histoire que je vis actuellement avec un homme.
    Nous nous sommes rencontrés il y a un peu plus de 3 mois, il a une situation qui paraissait simple à ses yeux (divorce en cours, mise en vente d’1 bien), nous avons une complicité très rapidement et complémentarité pendant tout l’été, son ex femme et enfants n’étant pas présents, nous avons pu partagés des moments dans sa maison.
    En septembre, le divorce a éte prononçé et la maison  mise en vente, quelques problèmes financiers qui se rajoutent à ca, font qu’il est différent car il angoisse son futur ce sont ses mots, un ras le bol de tout, et du coup il ne se projecte pas dans un avenir ou une relation, je sens un attachement mais avec tout ca il est distant avec moi par sa présence et parfois par ses mots tendres.
    Ma question est que dois je faire de son mal être,  à part parfois le conseiller, dois je m’éloigner pour qu’il soit peut être plus serein ou dois je attendre et subir cette relation jusqu’à ce qu’il aille mieux?
    Merci de votre réponse

    • Bonjour Rose-Marie,

      Tout d’abord, il n’est pas anormal qu’il n’arrive pas à s’impliquer dans la relation si son esprit est monopolisé par des difficultés personnelles. Ce n’est donc probablement pas lié à votre relation avec lui.

      Quand à l’attitude à adopter, tout dépend de votre relation et complicité avec lui.

      Si vous attendez et restez avec lui, je vous conseille de vous positionner comme sa bouffée d’air dans sa vie. C’est à dire que si lorsque vous êtes ensemble, vous parlez de ses problèmes, il vous associera inconsciemment et probablement à ses problèmes. Hormis s’il vous parle de ses problèmes, vous devriez donc lui amener que du positif, des moments où il peut oublier tout le reste.

      Autre alternative : Vous lui expliquez alors que vous voyez qu’il est très occupé par ses histoires et qu’il est sans doute préférable de prendre du recul sur votre relation, c’est à dire de la mettre en pause. Cela lui permettra d’avoir du temps pour lui et gérer ses problèmes. demandez-lui ce qu’il en pense pour voir comment il réagit. Cela permettra également de tester son état d’esprit et vous aidera à décider de l’attitude à adopter de votre côté.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  93. Bonjour Sandrino

    Je ne sais pas pourquoi je viens raconter ma vie ici mais je me suis tellement reconnue dans cet article et je suis tellement perdue…
    2 ans de relation, au début à distance car il travaillait à l’étranger, on s’appelait tous les jours, se voyait toutes les deux semaines environ. Au bout de quelques mois il ne savait toujours pas ce qu’il ressentait pour moi alors que moi j’étais très amoureuse… bref ce n’est pas ma première relation et sais que les sentiments peuvent mettre du temps à arriver. On part en vacances ensemble et passons de très beaux moments. Au bout de 10 mois de relation, il veut un break : il ne sait pas où il en est, la distance le pèse, il ne se sent pas amoureux. Coup de massue pour moi mais j’accepte très difficilement ce Break qui finalement n’en est pas un : il m’écrit tous les jours je lui manque et j’en passe. On se revoit un mois après et c’est repartie de plus belle. Vacances, câlins, il agit vraiment comme quelqu’un d’amoureux même s’il ne le dit pas. Le nouvel an arrive, je le rejoins à l’étranger le 31. On passe un très bon réveillon mais passé minuit, il m’annonce que ce n’est plus possible, qu’il doute trop, que je mérite quelqu’un qui m’aime autant que je peux l’aimer. J’ai pris l’avion dès le lendemain. Detruite. 3 mois passent, 3 mois où il ne cesse de me contacter il n’arrive pas à me lâcher. Il est muté en France fin mars, nous nous remettons encore une fois ensemble et nous nous voyons plus souvent. Je précise qu’à chaque fois il n’y a jamais eu d’autres filles ou quoi que ce soit, et ça j’en suis certaine. Tout vas pour le mieux, nous devions partir en vacances en novembre. Il m’appelle un soir fin septembre, je sens que quelque chose ne va pas. Et rebelotte… les mêmes doutes, les je ne suis pas épanoui, je ne pense pas que tu sois la femme de ma vie… voilà où j’en suis. Je n’arrive pas à passer à autre chose. J’ai l’impression de « l’avoir dans la peau », je me trouve même ridicule. Lui continue de m’écrire on s’est même revu il y a quelque jours, il m’a embrassé, je lui ai dit que ça ne pouvait plus continuer comme ça que je me détruisais à petit feu, qu’au bout d’autant de temps il était quand même censé savoir s’il me voulait dans sa vie ou pas … il n’a pas choisi et pourtant il était en pleur…Et mon cœur s’est brisé encore un peu plus. Il m’écrit toujours depuis, en me disant qu’il est perdu, que tout lui manque, qu’il tient à moi et qu’il ne veut pas me perdre, mais qu’il ne veut pas se remettre avec moi pour le moment, qu’il ne veut pas de relation.
    Je ne me reconnais plus. En temps normal j’aurais coupé court bien vite mais là je n’y arrive pas, j’ai besoin de lui je ne sais pas moi même pourquoi…
    Je ne sais pas ce que je recherche en postant ce commentaire peut être un electrochoc, ou une tentative de le comprendre je ne sais pas… je suis perdue, à bout et épuisée… et malgré tout cela je l’aime encore plus que tout, et en serait malade de ne plus entendre parler de lui… et pourtant je sais que le temps passe et que ce temps est définitivement perdu…

    • Bonjour Louna,

      Le seul moyen de lui donner un déclic dans votre relation, c’est de le repousser et de lui montrer moins d’intérêt. Je n’aime pas le fait de cacher ses sentiments mais plus vous montrerez des sentiments à quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut, plus il restera dans sa situation d’incertitude.

      C’est lui qui dicte la relation. Vous devez inverser le rapport avec lui. Il doit comprendre qu’il va vous perdre. S’il sait que vous êtes très amoureuse de lui et que vous reviendrez à chaque fois qu’il en aura envie, la situation ne changera pas.

      Il y a un espoir dans votre relation mais elle passe par une maîtrise de vos sentiments à court / moyen terme et au respect que vous devez vous accorder. Vous n’êtes pas un objet que l’on prend et que l’on pose quand on en a plus envie. Si vous ne vous respectez pas, si vous ne prenez pas des décisions, c’est lui et la vie en général qui les prendra.

      Il ne sait pas ce qu’il veut ? Tant pis pour lui. Vous devez prévoir votre futur sans lui. Faites votre vie, sortez, faites de nouvelles connaissances, épanouissez-vous sans lui. S’il revient, repoussez-le en lui disant que vous ne voulez pas être avec quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut. Soyez ferme !

      Il n’y a que ce moyen qui fonctionnera dans cette situation. S’il revient, tant mieux pour vous. Si ce n’est pas le cas, vous aurez déjà fait un pas dans votre nouvelle vie sans lui et vous serez ouverte à de nouvelles opportunités.

      Si vous vous respectez et le repoussez, cela le fera réagir. Si vous restez dans le même schéma, n’espérez rien car rien ne changera. Vous avez essayé, cela n’a pas fonctionné. Il est temps de changer le contexte de votre relation.

      N’ayez pas peur. Vous verrez que l’on est plus heureux quand on est maitre de notre destin. Plus d’attente. Vous prenez les décisions maintenant !

      Sandrino

      • Merci beaucoup pour votre réponse qui je le sais au fond de moi est pleine de bon sens, il suffit que tout cela rentre dans ma tête !
        Il m’a réécrit depuis en étant très froid, limite méchant et je dois avouer que je ne le connaissais pas sous cette facette ça m’a vraiment déçue, je suis toujours autant amoureuse mais ça a cassé quelque chose. Cela va faire une semaine que je n’ai plus de nouvelle et que je n’en donne plus, il y a des hauts, des bas, par moment je deviens folle et me demande ce qu’il fait, s’il pense à moi et je mets du temps à me calmer… mais je résiste.
        Je vais essayer de sortir de m’amuser, et reviendrai vous dire ce qu’il en est d’ici ube petite semaine, ça me fait du bien de parler ici. Bonne journée à vous et merci encore !

  94. Bonjour,

    Je vais vous raconter rapidement ce qui m’amène ici.
    Je suis dans une relation depuis un an avec un homme plus agé. Nous avons 10 ans d’écart. Lui a un garçon et ne veut plus d’enfant. Moi je ne sais pas si j’en veux. Je ne m’étais jamais vraiment posé la question, je me suis toujours dis que ça viendrait en rencontrant la bonne personne.
    On a vécu une relation de hauts et de bas, cette différence d’age nous a séparé plus d’une fois. Cela venait plus souvent de lui. Il ne voulait pas que je regrette mon choix et surtout regrette de ne pas avoir eu d’enfant un jour.
    A chaque rupture il est revenu puis sa  » conscience » l’a rattrapé et est reparti. Dans un de ses sms, il me dit  » qu’il a réussi à ne pas me contacter » à croire qu’il se bat avec ça tous les jours. Je n’arrive pas à comprendre. Parfois je me dis que je suis celle qui doit mettre un terme à tout cela. Mais il me manque tous les jours, toutes les heures. Et je réponds présente dès qu’il m’envoie un message ou m’appelle.

    Je ne sais pas que faire. Parce qu’il est evident que j’en suis amoureuse. Et parfois je me dis que tout arrêter me détruirait bien plus que l’attente entre chaque rupture/réconciliation.

    • Bonjour Sachou,

      Ce n’est pas à lui mais à vous de décider ou pas si vous avez peur d’avoir des regrets en étant avec lui.

      Donc, si vous souhaitez tout de même essayer une histoire avec lui, vous devez lui dire que vous gérez vos regrets et que vous avez envie d’être avec lui. Maintenant, s’il n’en a pas vraiment envie à cause de la différence d’âge, il assumera son choix mais il ne doit pas utiliser cette excuse pour rompre.

      Il est néanmoins important pour vous de vous poser la question. Si vous souhaitez un enfant et qu’il n’en veut pas, vous serez malheureuse. J’ai un couple d’amis qui est dans ce cas. Ils s’aiment, vivent ensemble mais elle veut un enfant et lui ne veut pas. Ce qui pose problème car elle ne se sent pas épanouie et accomplie.

      Cela dit, si vous ne ressentez pas le besoin d’avoir un enfant, vous n’êtes pas obligé d’en faire un pour faire plaisir à votre famille ou faire comme tout le monde. Je connais des femmes qui ne veulent pas d’enfants. C’est rare mais c’est un choix personnel.

      Dernière remarque : les mêmes comportements apportent les mêmes résultats. Si à chaque fois qu’il fait signe, vous revenez avec lui, la situation n’évoluera pas. Apportez un peu de résistance, intéressez-vous à un autre homme et vous verrez qu’il deviendra un peu moins indécis…

      Lisez également l’article : suis-moi je te fuis.

      Bonne journée.

      Sandrino

  95. Bonjour,

    J’ai rencontré un homme qui est aussi un collègue de travail. Dès les premières rencontres, il m’a dit avoir un blocage envers sa fille. Il ne veut pas lui présenter une amoureuse car elle a été bien bouleversé de la séparation. Je pense aussi qu’il se sens coupable de lui imposer cela pour le moment. Il savait dès le départ que ce rôle de l’amie ne me convenait pas mais on avait convenu d’y aller tranquillement et que durant l’été, on allait l’annoncer à sa fille.

    Nous avons été ensemble 6 mois durant lesquels il a rencontré ma fille, mes parents. Moi j’ai eu l’occasion de rencontrer sa fille deux fois avec des amis à lui. On a fait une activité avec des amis et je me suis sentie mal à l’aise d’être l’amie car il était très distant. Je lui en ai parlé mais il a été déçu de ma réaction et il a tranquillement diminuer les contacts avec moi. En plus, les journées ou il avait la garde de sa fille, je ne le voyait jamais. Aussi, je le sentais toujours sur le frein pour aller plus loin avec moi.

    On a eu une conversation au début de l’été. Il m’a dit m’aimer mais il ne peut pas me rendre heureuse. Il dit ne pas être prêt.

    Depuis ce temps, je n’accepte pas la rupture car nous avions énormément de points en commun sur la vie, beaucoup d’attirance, une très belle complicité et amitié à la base, etc. On se voit au travail et je trouve cela très difficile. Nous nous lançons des regards. Lors d’une rencontre récente, nous nous sommes embrassé mais il a dit qu’il se sentait comme il y a quelques mois et il a reculé.

    Depuis je fais ma vie, j’essaie de continuer et d’avancer mais je regrette la situation.

    Que me conseillez vous?
    Loulou

    • Bonjour Loulou,

      Forcément, au bout de 6 mois, on a envie d’avancer mais je pense que vous lui avez mis de la pression alors qu’il avait besoin de temps.

      Etant donné que vous êtes collègue de travail, votre unique objectif devrait être de prendre soin de vous et de vous reconstruire. Car vous serez plus attirante à ses yeux quand il vous verra avec le sourire au bureau plutôt qu’avec un regard de tristesse à chaque fois que vous le croiserez. Tout se lit dans le regard.

      Pour le récupérer, vous devez faire votre vie et aller de l’avant. Cela peut paraître paradoxal mais c’est le meilleur moyen pour l’attirer à vous. Jetez un coup d’oeil à mon séminaire par ailleurs.

      Et surtout : ne restez pas en attente de sa part.

  96. Bonjour Sandrino.

    J’ai lu votre article et je me suis reconnu dans votre histoire. J’aimerais quelques conseils sur ma propre histoire.

    Après 4 ans de relation, je me suis retrouvée célibataire.
    Dès ma rupture, j’ai tout de suite accrochée avec un homme que je connaissais depuis quelques années, que je voyais uniquement en soirée avec des amis.

    Le probleme cest qu’il était en couple. Ça ne se passait pas très bien soit disant. Mais il me disait, qu’il n’a jamais trompé une femme.

    Nous avons fait plusieurs rendez-vous ensemble sans qu’il ne se passe rien. Mais un jour, on a finit par s’embrasser.
    Il m’a dit qu’il avait un coup de cœur pour moi mais que pour certaines raisons il ne pouvait pas quitter sa copine dans l’immédiat. Il m’a dit qu’il ne voulait pas que je l’attende car il ne savait pas combien de temps aller durer cette situation. Mais malgré tout, je suis restée car il ne me lâchait pas, et j’étais vraiment sous son charme.

    Une fois, sa copine quitté, il me dit que finalement, il veut pas que sa aille trop vite entre nous.
    Je suis d’accord. Mais plus les jours passent et je sens que la situation n’est pas claire, je doute qu’il ai encore sa copine, je le sens s’eloigner. Il ne sait pas ce qu’il veut je pense.
    J’essaye d’entamer des discussions calmes et sincères, il me toujours que tout va bien.
    Malhreusement, je sens que ce n’est pas le cas et que je ne suis pas heureuse. J’ai l’impression qu’il me manipule pour me garder sous le coude.

    Jai peur de prendre la décision de rompre. D’avoir la responsabilité sur la conscience ensuite.
    Je passe d’un état à un autre sans arrêt :
    – quitte le, il n’a pas envie d’être avec toi. Tu es malheureuse.
    – il sort d’une grosse relation, laisse le respirer.

    Qu’en pensez-vous?
    Merci beaucoup.
    Olga.

    • Bonjour Olga,

      Mon conseil est simple : si vous n’êtes pas heureuse, arrêtez la relation. La rupture ne signifie pas la fin complète de votre histoire. Simplement, vous l’avez dit : il n’est pas prêt et il a besoin de temps.

      Je résume : il n’est pas prêt, il a besoin de temps et vous êtes malheureuse dans cette situation.

      Quel est la décision à prendre à votre avis ?

      L’erreur, c’est de penser que rompre va vous nuire alors que vous allez pouvoir respirer, prendre du recul et lui rappeler que votre relation n’est pas acquise. Cela pourrait être un déclencheur pour lui (ne lui dites pas bien sûr, sinon il y verra un calcul et cela ne fonctionnera pas).

      Bref, faites comme vous le souhaitez mais personnellement, je pense que la rupture peut vous être utile sur tous les aspects.

      Et n’oubliez pas de lire l’article peur de rompre.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  97. Bonjour Sandrino,

    Je me lance à mon tour.

    L’année dernière, j’ai fait la connaissance d’un homme via Facebook, grâce à une amie commune. Très vite, nos discussions sont devenues interminables (plus de 12000 messages en quelques semaines). Nous sommes tous les deux devenus accros. Je l’ai rencontré 3 semaines après avoir fait sa connaissance sur Facebook, tout s’est passé aussi bien en vrai qu’en virtuel donc une semaine après, tout naturellement, nous nous sommes mis en couple.
    Cependant j’ai constaté au bout de quelques semaines que la communication commençait à s’essouffler.
    On se racontait de moins en moins d’anecdotes, on allait de plus en plus vers l’essentiel. En fait, il répondait de moins en moins vite aux messages, et jamais nous n’avons eu d’appels téléphoniques, sous prétexte qu’il n’était pas trop téléphone, et qu’il était souvent occupé.
    Je vivais chez mes parents et lui chez les siens. Nous ne nous voyions que le week end.

    Au bout de 7 mois, il finit par m’apprendre qu’il a une fille, qu’il n’a pas reconnu, et qu’il ne voit plus (grosse dispute avec son ex, la mère de son enfant). Il a admis vouloir me le dire avant, mais avait peur que ça me fasse fuir. 1er coup dur pour moi, même s’il dit avoir oublié son ex et vivre plutôt normalement même s’il ne voit plus sa fille…
    Entre ça, et le manque de communication qui commençait à me déranger sérieusement, j’ai hésité à le quitter.
    J’ai fini par accepter d’avancer « malgré » sa fille. Et pour la communication, j’ai mis les choses au clair, pour qu’il comprenne que ça comptait pour moi, que j’en avais besoin, que je me sentais toujours au second plan…

    Il y a 3 mois j’ai acheté mon appartement, je pensais qu’on se verrait davantage et que la communication (qui restait insuffisante malgré lui avoir souligné 2x) ne serait plus un problème. En effet, quand on se voyait nous avions de bons échanges. Cependant, il n’est pas venu davantage me voir, et a été jusqu’à prétexter ne pas avoir envie de dormir chez moi un soir, car il dit dormir mieux chez ses parents ! Tout en sachant que mon appartement se trouve à 15mn de route de chez ses parents…

    J’ai donc décidé de rompre lundi. Il a tout à fait compris, a reconnu qu’il ne s’investissait pas. Le motif ? il est fan de voiture, de mécanique (sa grande passion), et mon appartement n’a pas de garage… Il n’a pas mis d’autres raisons en avant. Je lui ai pourtant posé plusieurs fois la question. Il dit qu’il n’a rien à me reprocher, mais il ne se voit pas partir de chez ses parents (à 33ans !). Le pire, c’est que je lui ai demandé s’il m’aimait encore et il a répondu oui.

    Je lui ai proposé qu’on reste en de bons termes. Il a accepté sans se défendre.
    Depuis lundi, pas de nouvelles. Je lui ai envoyé un message mercredi sur Facebook, mais il ne s’y connecte plus, ce qui n’est pas son genre (il y allait plusieurs fois par jour).

    Est- ce normal qu’il ne se soit pas battu pour « me garder » quand j’ai essayé de rompre ?
    Comment expliquer son silence et le fait qu’il se place en retrait ?Je pensais qu’en parlant de « rester en de bons termes » on aurait pu conserver un minimum de dialogue.
    Dois-je laisser une porte ouverte ou selon vous, notre relation se trouve sans issue ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Bonjour Pépette !

      Il y a une raison à son comportement. Il utilise des excuses pour ne pas dormir chez vous. Visiblement, il ne veut pas s’investir dans votre relation. Il y a plusieurs raisons possibles :
      – Il n’a peut être pas assez de sentiments
      – il vous ment
      – ses histoires personnelles l’empêchent de s’investir dans votre histoire.
      – tout est trop facile dans cette histoire et vous lui courrez trop après. si vous être trop à sa recherche en quête d’amour et vous vous retrouvez dans une situation de suis moi je te fuis.

      Dans tous les cas, ce n’est pas en continuant à lui courir après qu’il s’attachera à vous ou reviendra vers vous. n’essayez plus de le contacter. Laissez-le venir à vous. Faites un silence radio pour vous permettre de prendre du recul et de faire votre vie de votre côté.

      Si vous avez la possibilité de lui parler avant de couper les ponts, faites-le mais posez-lui les bonnes questions. Pourquoi a-t-il changé de comportement ? Se sent-il étouffé dans cette histoire ? Comment voit-il la relation ? Que recherche-t-il dans une relation ? laissez-le répondre par lui même et soyez attentive à ses réponses.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci beaucoup pour votre réponses. Ca fait plaisir d’avoir un « avis neutre », surtout venant d’un homme.

        En effet, la situation est facile pour lui, car j’ai toujours fait en sorte que tout se passe bien dans la relation. Je suis du genre à « penser à tout » pour le couple.
        Je pensais au départ, que c’était une relation comme ça qu’il voulait, quelque chose de simple, sachant qu’avec son ex « c’était toujours compliqué » (selon ses termes).

        Je vais suivre votre conseil concernant le silence radio, ça ne me fera pas de mal car je me sens fatiguée de m’être justement trop investie.
        Concernant les réponses que j’aimerais avoir, il ne semble pas disposé à m’en donner, puisqu’il coupe contact à la moindre question pour ensuite ne pas me parler pendant plusieurs jours et revenir me parler simplement par la suite, comme si rien ne s’était passé.

        C’est très frustrant de ne pas comprendre comment on en est arrivé là, je sens que j’en aurai besoin pour tourner la page.
        Comment faire pour tourner la page quand justement on n’a pas toutes les réponses ? (le pourquoi de son manque d’investissement…)
        Il a mentionné rapidement qu’on était peut-être pas assez compatibles mais je ne comprends pas ce qu’il veut dire, il n’a pas précisé dans quel domaine… j’en ai déduit qu’il ne me voyait tout simplement pas comme la femme de sa vie…
        Mais alors qu’est ce que j’en retire comme expérience de tout ça ?
        J’ai tout simplement l’impression que cette relation ne m’a rien appris.

      • Bonjour Pépette,
        il y a des relations qui se terminent avec de la frustration car on ne sait pas pourquoi l’autre ne veut pas être avec nous.
        On pense avoir besoin d’une explication pour tourner la page mais que cherche-t-on au juste ? Que l’autre nous dise que l’on n’est pas assez bien pour lui ? Que l’on ne corresponde pas à ce qu’il veut ?
        Posez-vous la la question : « pourquoi ai-je besoin d’une explication ? Pour me faire du mal ??? Pour me rassurer ?  »
        Même si vous avez une explication, cela ne changera rien. Vous cherchez quelque chose plutôt que de vouloir accepter le simple fait qu’il ne veut pas être avec vous.
        Vous n’avez pas à vous remettre en cause parce que vous ne correspondez pas à ce qu’il attend. Il ne veut pas être avec vous ? Il ne veut pas vous donner d’explications ? Tant pis.
        Et vous vous trompez : vous pensez que vous n’êtes pas la femme de sa vie, alors que c’est lui qui n’est pas l’homme de votre vie…

  98. Salut
    Mon histoire a commence d’il y a 6 mois avec un homme que je connaissais de loin a travers des amis , mais je ne l’ai retrouve que via Face book. en Avril 2016 Puis on est tous les deux tombes sous le charme
    Il m’appelait presque toutes les heures et il a occupe mon esprit et apres 2 mois il a commence a parler de choses serieuses et de projets. Il vit aux USA et je vis a Paris. Malgre nos occupations professionnelles il trouvait toujours le moment de me contacter. Puis on a commence a planifier mon voyage pour le 25 decembre aux USA. On etait heureux ensemble! seulement un jour de octobre en discutant j’ai parle sans preter attention et sans arriere pensee d’un autre homme qui cherchais a me courtiser et sans attendre que je termine ce que j’avais a dire il m’a raccroche au nez et il a coupe le discussion « Il m’avait dit auparavant qu’il ne supporte pas que je lui parle d’un autre homme ca fait partie de ses interdits » mais bon je ne pensais pas que ca pouvait etre a ce point. Il etait reste 3 jours sans se manifester puis au bout du 4eme jour j’ai essaye de le recontacter et il m’a fait comprendre qu’il n’aime pas ce type de comportement! par la suite il demandait apres moi juste une fois par jour et un soir il a ete honnete et a ouvert le sujet pour en parler directement on a tire les choses au claire puis on a repris! mais franchement il n’etait plus le meme! au bout d’une semaine je commencais a reflechir et si s’etait pas moi qui ai fait le premier pas? il serait reste sans nouvelles? puis je m’etais demande si il ne voulait pas rompre la relation et il cherchait la petite bete pour en finir! mais puisque j’avais developpe des sentiments pour lui j’ai prefere rester prudente et ne pas me precipiter! Apres un mois de relation j’ai constate qu’il devient rare et il me disait oui je suis occupe c le boulot! bref la semaine derniere j’ai decide de prendre mon courage entre deux mains et de discuter avec lui! bref j’ai constate qu’il jouait a un jeux pas claire! style il reste toute une journee sans donner de nouvelles puis tard dans la nuit il m’envoit salut ma femme tu me manques! bref un soir je lui ai ecrit par SMS AH BON? il me dit oui bien sur! puis apres il me dit pourquoi? je lui reponds qui va a la chasse perd sa place! puis il me repond tu as raison. Le lendemain il m’appelle plusieurs fois au bout du troisieme appel je reponds il comence a discuter je lui dit que je pense que l’on doit parler! il me dit ok ! je lui dit que je pense qu’il n’attache pas trop de serieux a notre relation et j’aime les choses claires! Il me repond ah bon? le proverbe que tu m’as ecrit tu voulais dire que je fais la chasse ailleurs? je lui repond c un proverbe mais tu as le droit de reponde je t’ecoute il me dit je n’ai rien a dire si c ce que tu penses eh bien je te souhaite bonne chance! alors je lui repond bonne chance alors! juste apres il m’appelle j’ai pas repondu il me laisse un message malgre tout je t’aime bien et je te souhaite bonne chance dans tout ce que tu veux je crois que tu n’as pas eu le courage de rompre eh bien maintenant je t’ai facilite la chose! j’ai pas repondu ! le meme soir il m’appelle je reponds pas il me laisse un message  » je veux qu’on reste amis ! « ! alors j’ai decide de couper tout contact mais le malheur c que cela me fait tres mal en meme temps! je souhaiterai votre avis

    • Bonjour Coquette,
      il peut très bien penser à vous et ne pas vous appeler parce qu’il est très occupé et qu’il préfère se concentrer sur son travail.
      Et ce n’est pas parce qu’il trouvait toujours du temps pour vous appeler que c’est encore le cas.
      En revanche, lorsque vous lui dites : « qui va à la chasse perd sa place », vous insufflez de l’énergie négative dans votre relation qui est plus fragile qu’une relation normale puisqu’elle se fait à distance.
      C’est en jouant à ce petit jeu là que l’on peut arriver à une rupture par des surenchères respectives.
      Vous faîtes parler vos égo plutôt que vos sentiments.
      Donc, si vous souhaitez donner une chance à votre histoire, vous devriez baisser tous les 2 vos gardes respectives et vous parler sans vous provoquer.
      N’attendez pas qu’il le fasse, prenez l’initiative et dites-lui ce que vous avez sur le coeur. Lisez l’article sur la CNV, il vous aidera à mieux exprimer votre ressenti.

  99. Bonsoir
    Merci pour tous vos conseils.
    Ma relation a dure 6 mois je vis a paris et lui aux USA. Tout allait bien puis il a soudain commence a etre distant! on a rompu d’il y a deux mois « il m’avait quitte crise de jalousie  » j’ai applique le SR et il etait revenu 12 jours apres! bien sur suite a des manieres que j’ai commence a lui prendre style sms neutre, je me sentais un peu coupable de l’avoir mis en colere! puis il etait revenu et on a bien clarifie les choses, mais il n’etait plus le meme! toujours occupe et pretexte boulot mais il appelait chaque jour une fois alors que avant s’etait plus de 20 sms et 7 a 10 appels jour! bref je sentais qu’il n’etait plus le meme! puis un jour je lui ai dit tu sais cheri qui va a la chasse perd sa place! alors il a saute sur l’occasion pour me dire je ne suis jamais alle a la chasse et puisque c’est comme ca mieux vaut rompre! j’ai dit ah ok!puis juste apres il me rappelle j’ai pas decroche et il a laisse un message on reste amis? puis dans la nuit il m’envois un long sms disant qu’il m’aime bien et me souhaite tout le bonheur du monde! j’ai completement tourne la page! je ne sais pas exactement ce que je veux de lui! il etait aimant et attachant je commencais a le prendre au serieux et on avait meme parle de beaucoup de projets et je devais aller le voir aux USA le 25 decembre. Bref une chose est certaine je veux d’abord me retrouver et maitriser moi meme ce que je veux ! je sais que si il revient comme avant je ne dirai pas non, mais si il ne change pas ce nouveau comportement eh bien NON! c dur mais je ne veux pas d’un homme comme ca surtout que j’ai pu par le biais d’une amie confirmer qu’il est accro au sex virtuel internet! pas moins que d’il y a deux jours ma copine m’a montre ses messages et bien evidement il ne sait pas que je la connais! Bref tout cela m’a degoute et je voudrais votre avis! cet apres midi il m’envoit un sms CA VA? je lui repond 3h apres BIEN MERCI.

    • Bonjour Coquette,
      je viens de voir ce second message qui donne plus d’informations.
      Tout dépend de ce que vous souhaitez dans la relation et si vous pensez qu’il est sérieux et que cela peut fonctionner entre vous.
      Que vous restiez avec lui ou pas, il est important de vous retrouver et de faire le point sur ce que vous souhaitez et attendez de cette relation.
      Sandrino

      • Merci sandrino, au bout de 5 jours de silence radio de ma part il m’appelait quotidiennement pour avoir de mes nouvelles puis d’il y a 3 jours il m’a appele pour discuter de tout cela et enfin, il a decide de venir a paris les noels pour discuter de pres de tout cela! merci pour vos conseils! je crois que je dois chercher au fond de moi meme ce qui me convient et ou est ce que j’en suis dans tout ca!

  100. Bonsoir
    Je rencontre moi aussi le même problème que toutes les personnes au-dessus. J’ai 44 ans bientôt 45 ans, j’ai rencontré il y a maintenant un an et demi un homme avec qui j’ai enfin découvert ce qu’était l’amour, l’attention de l’autre, le besoin de se voir,.
    Malheureusement, il a vécu 2 séparations. Lors ce que nous nous sommes rencontrés, il parlait de vouloir rencontrer quelqu’un pour refaire sa vie, vieillir ensemble. Mais ça c’était au début. À présent lorsque je parle d’avenir, de vivre ensemble, il me répond qu’il n’est pas prêt. Pas avant un minimum de quatre ans ce qui fera six ans en tout. Et je sais pertinemment que cela n’arrivera jamais. Je pense que je vais, comme toutes les personnes qui ont témoigné ici, Être obligé de le quitter. Car rien ne changera et je continuerai à souffrir. À me poser des questions continuellement. Je sais qu’il m’aime ça je n’en doute pas. Mais se voir 1 week-end sur deux (nous avons des enfants chacun de notre côté) au bout de temps de temps pour moi ce n’est plus concevable. Comme je lui ai dit, j’ai envie de me réveiller le matin à ses côtés. De m’endormir le soir dans ses bras. Mais il faut croire que cela n’est pas son désir. Cela fait quelques semaines, que je réfléchis à cette séparation qui me brise le cœur mais qui me fera peut-être moins souffrir par la suite.

    • Bonjour,
      Votre réflexion est bonne : vous ne pouvez pas attendre une promesse qui viendrait dans 4 ans.
      C’est un choix difficile à court terme mais qui est le bon pour votre épanouissement à moyen et long terme.
      Vous avez découvert l’amour et l’attention avec cet homme, ne pensez pas que vous ne le retrouverez pas avec un autre.
      Soyez patiente et positive, vous connaîtrez à nouveau une relation qui vous amènera ce dont vous avez besoin.

  101. Bonjour Sandrino,
    Je vais une relation depuis maintenant un an et demi avec un homme que j’ai rencontré par le biais d’un site De rencontre.
    Dès nos premières conversations, nous nous sommes dit l’un et l’autre ce que nous attendions d’une relation, c’est-à-dire une vie à deux avec des rires, des joies, des choses à partager. Bref vieillir ensemble.
    Mais petit à petit je me suis rendu compte que pour lui, la meilleure relation et de se voir une fois de temps en temps. J’ai fini par lui parler de l’avenir. Me disant que au bout de presque deux ans, il devait commencer à savoir ce qu’il avait envie de faire avec moi.
    Et là le choc, il m’annonce qu’il veut vivre avec moi que lorsqu’il aura fini de payer sa maison c’est-à-dire dans quatre ans.
    Je m’entends bien avec ses deux enfants idem pour lui avec les deux miens. Mais il a ses enfants une semaine sur deux et les miens 24 sur 24 hormis un week-end sur deux. Ce qui est très difficile pour pouvoir se voir tous les deux. Et j’oubliais qu’il a aussi un travail très prenant qu’il adore dans lequel il se met à fond quitte a travaillé de cinq heures du matin jusqu’à 22 heures et tant pis si il ne peut pas me voir à cause de son travail. Il dit qu’il vient me voir autant qu’il peut qu’il fait tout son possible. Mais je me rends compte par exemple en 15 jours, nous nous sommes vu une seule fois. Une seule fois où nous avons pu dormir ensemble enfin presque car il est tellement crevé par son travail qu’il s’est endormi devant la télé, je l’ai réveillé plusieurs fois et j’ai fini par monter me coucher seule.
    Lors ce que j’aborde tous les sujets avec lui, il dit qu’il même mais que pour l’instant il n’est pas prêt à quoi que ce soit d’autre. Je lui ai pourtant dit que c’était pas ce que nous avions envisagé au début.
    Je crois que je vais devoir le quitter car je me fais tellement de mal à me poser 10 000 questions par jour sur son réel amour.
    Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Martine,
      je pense que vous avez posté 2 témoignages différents sur votre histoire.
      Je confirme ce que j’ai dit précédemment. Vous n’avez pas la même envie dans cette histoire.
      Vous cherchez une relation de couple. Et lui, cherche plutôt une histoire qui viendrait compléter sa vie actuelle.
      Vous ne voulez tout simplement pas la même chose. Donc soit vous acceptez ses conditions (et vous serez malheureuse de la situation), soit vous partez pour trouver une histoire dans laquelle vous pourrez vous épanouir.

  102. Bj sandrino
    Le miens on pourrait aussi dire qq part quil ne sait pas ce quil veut.
    Disputes a repetition plutot que gerer ses emotions et trouver ensble des solutions il repete tjrs les mm shemas.
    Qq part j finit par croire que sa relation na pas d importance ou qu il ne sait pas ce quil veut et ca me blesse bcp j lui ai dit maintes fois.
    A eu une leucemie il ya deux ans et ne veut qq part plus sengager autant ds une relation car il a peur.
    A 59 et moi 56 ans.
    Il dit on ne doit pas se disputer et comprends pas que j souffre car il n’avance pas ds un solutionnemt commun.
    On s entend bien il m aime mais ne fait pas tt pour changer ses comportements pour trouver des solutions pour eviter des disputes ou finalmt tellmt envahie d emotions il dit des choses blessantes.
    Il contiurne l obstacle en me disant prends moi comme j suis et prends le meilleur.
    Que penser de ca?
    Il est attentionnè gênereux prends soin de moi j vois son amour mais question gestion de conflits =0.
    Merci

    • Bonjour Tierny,
      Il a raison et tort à la fois.
      Vous lui demandez de changer des comportements qui sont ancrés en lui depuis des dizaines d’années.
      Bien entendu, tout dépend de ce que vous lui reprochez.
      dans votre situation, il y a 3 possibilités :
      1) il change de comportement
      2) vous l’acceptez tel qu’il est
      3) vous arrêtez cette histoire

      Vous avez 2 choix possibles sur les 3 mais vous ne pouvez pas le forcer à changer. En revanche, vous pouvez avoir une vision différente du couple. Je vous recommande le livre « être heureux, ce n’est pas nécessairement confortable » que vous trouverez sur ma page livres.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  103. En couple depuis un 1 an et 9 mois avec mon copain je me pose beaucoup de questions.
    Il est tombé amoureux de moi au travail et il etait en couple depuis 6 ans et vivait avec elle. Il faisait ce qu’il voulait et n’était pas vraiment present pour elle.
    Il m’a dit qu’il regrettait de pas l’avoir quitté plus tôt. Le fait est que je ne souhaitais pas rester sa maîtresse pendant des mois. J’ai donc mis mes limites au bout de 3 mois de relation car je ne voulais pas souffrir. Et espérer.
    Il consultait un psy pour des problèmes d’ordre intime, le fait est que ses relations avec elle etaient devenues un calvaire (ses mots).
    Dès lors qu’ils ont rompu il a hésité et doute de son choix entre elle et moi. Elle choix de raison moi choix de coeur. Ca m’a fait bcp de mal mais je suis restée car de l’amour entre nous il y en avait. Sauf quil m’a menti pendant notre 1ère année à ce sujet (et le fait encore auj car il me dit qu’ils sont amis Mais me dit pas quand il va la voir..) Ca a cree bcp de disputes entre nous car je ne me laisse pas faire et réagit quand qqchose me semble pas être normal.
    Il m’a avoué l’année dernière quil se sentait coupable de tout le mal qu’il lui a fait (la tromperie et le fait qu’il ne lui a jamais consacre de temps alors qu’ils vivaient ensemble). On a « rompu » si on peut dire en mars et lors de notre 1ère année de relation je me suis écartée qq semaines selon les conseils de sa psy pour qu’il sache qui il aime vraiment Mais comme à chaque prise de distance c’est toujours vers moi quil revient car je lui manque et sait que C avec moi quil veut etre. Il me dit qu’il veut s’améliorer et regler des pb pour me retrouver moi. Quil m’aime énormément. Et d’ailleurs tous ses copains me le disent (il m’a presente à bcp de monde et ne me cache pas).
    Mais Voila j’ai eu besoin de savoir où nous en étions car je le vois etre parfois pas bien, toujours cette culpabilité, et il me le dit il resté « accroché » à son passé et ne vit pas pleinement son present (cest à dire sa vie avec moi). Je lui ai dit que je voulais quon commence à vivre ensemble et à construire notre vie à deux. Car il a 36 ans et moi 32 ans et que nous filons sur 2 ans de relation, jai en tous cas envie de partager cette vie avec lui. Et lui m’a dit qu’il n’était pas encore pret (ne me ferme pas la porte Mais ne me dit pas dans quel délais il le sera) et par rapport à sa culpabilité et son etat intérieur il me repond quil ne sait pas qd il ira vraiment mieux.
    Il a vécu avant son ex avec une fille dont il était tres amoureux quil la fait souffrir énormément. Et aujourd’hui quand je lui demande de quelle peur il me parle quand je veux savoir où on en est il me dit qu’il a peur de souffrir. Et que ça fait tres tres longtemps quil n’a pas ressenti ça.
    Je ne sais pas quand il se libérera de ses poids. Et j’ai peur. Je laime tres sincèrement mais je ne veux pas me réveiller à 35 ans et me dire que je suis passée à côté de ma vie de femme.
    Lui me dit qu’il n’aime plus son ex. Mais est ce que je peux le croire vu la situation? Cest dur de comprendre car récemment pour mon anniversaire il a passé 3h30 en cuisine pour me faire un beau gateau, et rien que ce we il m’a répété plusieurs qu’il m’aime tres fort. Et qd j’évoque une éventuelle rupture il ne veut pas l’entendre. Il me dit que j’interprète ses propos en pensant que l’on a pas d’avenir ensemble alors que ce n’est pas ce qu’il me dit. Sauf que des mots comme « je sais pas » ou  » pas pret » ne me rassurent pas et Ne m’éclaire pas vraiment sur ses envies/projets avec moi.Quoi penser de tout Ca?

    • Bonjour,

      Les mots « je ne sais pas » et « je ne suis pas prêt » reviennent dans votre témoignage mais ils se réfèrent à quoi concrètement ?
      Est-ce au fait de s’installer ensemble ou d’avoir un enfant ensemble ?
      Que souhaitez-vous actuellement et qu’il ne souhaite pas encore ?

      Les sentiments sont présents entre vous. S’il est sincère avec vous et qu’il sait qu’il veut être avec vous, c’est une question de temps.

      Mais si vous le vivez mal au quotidien, vous devriez effectivement savoir :
      1) s’il est bien en accord avec ce que vous souhaitez pour le futur (avoir un enfant ensemble par exemple)
      2) combien de temps vous pouvez attendre pour que ce moment arrive

      Je n’aime pas conseiller de « date limite » mais vous devriez peut-être vous en fixer une sans lui en parler. Cela permettra de ne pas laisser votre histoire stagner plusieures années dans cette situation et également de ne pas lui mettre de pression en lui fixant une date.

      Bien entendu, il reste ensuite la solution de la rupture qui permet d’accélérer la décision de quelqu’un d’indécis. Etant donné la situation, je vous la conseille seulement en dernier recours mais sachez que cela fonctionne bien dans le type de situation que vous vivez.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  104. bonsoir,
    au bout de combien de temps est il souhaitable de savoir si on souhaite s’engager ou pas,? cela fait 5mois que nous nous connaissons mais nous nous voyons environ une fois par mois ( donc on s’est vu 6 fois) a cause de nos emploi du temps respectif. Nous avons cassé au tout début de la relation car il ne se voyais pas dans l’avenir avec moi,. Il m’a fait ainsi prendre conscience que je n’étais pas sure d’avoir une réelle place pour un homme dans ma vie au quotidien, j’ai 3 enfants qui ont perdu leur père il y a environ un an et qui n’accepteraient pas de me voir refaire ma vie tout de suite, je lui ai proposé de continuer a faire un bout de chemin ensemble et que cela durerait le temps que cela durera, le chacun chez soi me va finalement très bien même si j’aimerais parfois le voir plus souvent . quant a lui il a aussi des enfants chez lui de son coté et un travail prenant,. Par respect je ne me vois pas débarquer chez lui avec ma tribu, et bouleverser encore plus mes enfants ou lui demander de faire 2H de transport allé et 2h de transport retour pour vivre avec moi. votre article soulève un point qui du coup me fait peur car je n’ai pas du tout envie de rompre ou de le voir rompre par manque d’engagement . d’après vous combien de temps peut on vivre comme ça? je veux dire sans reel engagement.

    • Bonjour,

      Il n’y a pas de durée standard car tout dépend du contexte. Dans votre relation, vous vous voyez peu, ce qui fait que vous n’avez pas eu le temps de passer du temps ensemble, de vous connaître et de vous apprécier.

      Certaines personnes ont envie d’aller vite, d’autres ont besoin de temps.

      Si vous vous voyez peu, et sachant qu’il ne se voyait pas avec vous dans l’avenir, cela pourrait prendre du temps, voire ne pas aboutir.

      Dans votre situation (au regard de l’ancien homme de votre vie et de vos enfants), il n’est pas souhaitable de vous engager rapidement dans une relation avec un homme qui est peu intéressé. Vous avez probablement envie et besoin d’une relation mais faites-le avec quelqu’un qui vous montre un réel intérêt sans quoi la relation vous amènera plus de négatif que de positif.

      Sandrino

  105. Bonjour,
    Je vis une histoire depuis un peu plus de 2 ans avec un homme. Quand nous nous sommes rencontrés nous ne nous sommes pas quittés (on se voyait dès qu’on le pouvait) et nous avons même été trop vite (il m’a présenté tout de suite à sa fille qui avait 3ans et demi à l’époque et il donné son pŕéavis pour quitter son appartement au bout de 6 mois de relation pour venir vivre chez moi). j’en avais envie enfin c’est ce que je croyais. Dès l’instant où il a donné son préavis, j’ai commencé à me sentir oppressé en pensant juste que c’était parce que j’avais peur…. mais je n’étais pas prête, mon dernier compagnon est décèdé il y aura bientôt 5 ans et je ne le savais pas à l’époque mais je n’étais absolument pas prêté à revivre avec quelqu’un car je n’avais pas terminer mon deuil et surtout je n’avais pas eu d’aide extérieure…. notre relation c’est dégradé au fil du temps… au bout de quelque mois de cohabitation son ex compagne lui a demandé de faire garde alternée avec leur fille, ce qui a créée encore plus de tensions car je ne voulais pas de garde alternée (mon ex conjoint avait 2 filles que nous avions en garde alternée que je n’ai jamais revu après le décès, j’en ai beaucoup souffert)… il lui a demandé de terminer l’année scolaire comme c’était pour ne pas perturber la petite et de commencer la garde alternée en septembre, ce qu’elle a accepté… mais pas moi! Après plusieurs mois sous le même toit nous avons vu notre relation se dégrader pour finir par ce terminer quelque jours après avoir fêter nos 2 ans au mois de juin. Il a donc repris un appartement, nous ne nous sommes pas perdu de vue car j’ai gardé son chat. Pendant notre séparation, j’ai décidé d’entreprendre une thérapie afin d’exorciser mes démons car je me suis rendue compte que je tenais beaucoup à lui… au bout de 2 mois de séparation nous nous sommes remis ensemble mais sous certaines conditions de sa part, sa fille ne devrait pas le savoir, on se verrait donc 1 semaine sur 2 et on devrait prendre notre temps car il n’était plus sûr de ses sentiments envers moi…. j’ai accepté. Ça va bientôt faire 4 mois peu de choses ont évolués ni sa fille ni sa famille sont au courant de notre relation, je le vois 1 semaine sur 2 et j’aimerai plus. Il n’est toujours pas sûr de ses sentiments et veut encore du temps… ma psy m’a conseillé de lui parlé de mes attentes, ce que j’ai fait la seule chose qu’il me dit c’est qu’il a besoin de temps qu’il ne sait pas et que pour l’instant il ne veut pas le dire à sa fille ni que l’on fasse des choses tous les 3 pour ne pas la perturber alors qu’il est d’accord pour qu’elle vienne chercher ses cadeaux de Noël chez moi… il me dit que c’est la première fois qu’il est autant dans le doute car d’habitude avec ses ex, quand c’est fini c’est fini… je suis passée d’une femme distante à une femme aimante et il me dit que c’est trop d’un coup, avant il n’avait rien ce qui a fait que ses sentiments ont changés…il me dit que c’est comme ça pour le moment qu’il ne peut pas m’offrir plus… je ne sais pas si je dois attendre ou si au final c’est peine perdu

    • Bonjour Maryline,

      sa réaction est compréhensible suite à votre historique commun. Il semblait très impliqué et motivé dans votre histoire et il a mal vécu votre relation après son emménagement. En ce qui vous concerne, le délai de 4 mois peut paraître long. et de son côté, ce délai ne lui a pas encore permis de le rassurer.

      Je vous conseille d’être patiente si vous savez qu’il a des sentiments pour vous (ce qui semble être le cas). Ne lui faites pas ressentir de pression. Essayez en revanche d’identifier si c’est du temps dont il a besoin ou s’il y a d’autres aspects de votre relation sur lesquels il aurait besoin d’être rassuré.

      Car tout est lié à sa peur d’être déçu à nouveau. Faites en sorte d’être la femme qui l’a charmé lors de votre début de relation. Essayez de vous remettre dans cet état d’esprit et vous pourriez ainsi lui redonner confiance et le rassurer. Les mots ne pourront pas le rassurer, ce sont vos gestes et votre manière d’agir qui le feront.

      Et bien entendu, plus vous réfléchirez ou stresserez sur votre situation, moins vous serez naturelle avec lui et il le sentira. Donc, ne vous mettez pas de pression non plus. Ne brulez pas les étapes. Dites vous que c’est une relation à long terme qui est en jeu et que cela peut prendre quelques mois de plus.

      Vivez votre relation au présent. Plus vous serez détendue et naturelle, plus il aura envie de stabiliser votre relation.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  106. Bonjour,

    Votre article m’a fait du bien. Je suis dans une relation bizarre.

    Pour résumer, j’ai rencontré un jeune homme il y a 1 mois et demi, avec qui le courant est super bien passé, l’attirance intellectuelle et physique est là, bonne alchimie, etc.
    Le hic ? Il a un travail très prenant (il est entrepreneur depuis peu), ce qui fait qu’on s’est vu très peu ( 5 fois au total, sachant que 2 semaines se sont écoulées entre les dernières rencontres). Il a voulu mettre un terme à notre relation car selon lui, il n’a pas encore trouvé son rythme dans le travail, et cela l’empêche de s’investir dans notre relation. Or, il n’aime pas faire les choses à moitié dans le domaine sentimental. De plus, il n’arrive pas à se projeter dans ce domaine là, car le travail lui bouffe énormément de temps et d’énergie.
    Je l’ai rassuré en lui expliquant qu’on pouvait prendre notre temps sans se mettre de pression, et d’un commun accord, on a décidé de poursuivre notre relation en se disant : on se voit quand on peut, si on peut se voir on se voit, si on se voit pas tant pis, on ne se fait pas de promesses, on verra comment ça évolue, bref advienne que pourra.

    Je sais que ce n’est pas le genre de mec à me baratiner, il est très sincère avec moi dans sa façon de communiquer, nous nous respectons mutuellement.

    Je ne suis pas du genre envahissante, parfois il arrive que je ne lui écrive pas pendant 2-3 jours (je précise que je suis quasiment tout le temps celle qui envoie des messages la première, qui propose des initiatives). Quand on se voit, la complicité et la tendresse sont au rendez-vous, on se confie l’un à l’autre.

    Bref, quand on se voit ça va, mais quand on ne se voit pas…j’ai quand même ce sentiment de faire tout dans la relation, tandis que lui est complètement passif de son côté : je ne dirais pas qu’il me fuit ou qu’il m’évite, mais disons plutôt qu’il me laisse entièrement les rênes de la relation, il me laisse proposer des rendez vous, il me laisse le contacter… il répond toujours très vite à mes messages. Bref, il est réceptif à mon contact, mais il n y a pas de réel investissement affectif de son côté. Il est passif.

    Je sais qu’il aime bien me voir, qu’il apprécie ma compagnie, mais voilà, il n’a pas la tête à une relation de couple et moi je « reste » avec lui parce que j’espère que avec le temps, il va finir par s’attacher et peu à peu vouloir d’avantage s’investir avec moi.

    Je ne lui écris pas de mots d’amour ou de SMS enflammés, j’aime lui envoyer des SMS de temps en temps pour raconter des anecdotes, discuter un peu, comme une bonne amie amante quoi. Amie amante, je crois que c’est le terme qui me correspond le mieux.

    Bref, que me conseilles tu de faire ? Que penses tu de cette situation ? Est ce normal qu’un homme se « dés-emballe aussi vite », ne puisse pas se projeter avec moi alors qu’on s’est vu seulement 5 fois en 1 mois et demi ? Sachant que je ne suis pas de nature collante ou envahissante hein…

    Pour ma part, je sens que je me détache. Pas plus tard que ce matin, je parlais de tout et de rien avec lui.

    Si je fais un silence radio à partir de maintenant, sans crier gare, ça pourrait le faire réagir ?

    Bonne journée

    • Bonjour,

      Il y a 2 certitudes :
      – Attendre et rester dans la même situation ne fera pas évoluer la relation dans le bon sens.
      – Il vient de se lancer dans son projet et son activité ne va pas se calmer étant donné qu’il y est investi personnellement

      Malgré vos compatibilités, votre relation n’aboutira pas si sa priorité n’est pas de se mettre en couple mais d’être à 100% sur son projet. C’est un choix. Peut être qu’il sera prêt dans un an ou dans 5 ans. Mais toi, tu ne peux pas attendre que cela change.

      Donc, je te recommande tout d’abord de ne plus être à l’initiative de vos échanges et entrevues pour voir comment il réagit.

      Puis si tu vois que cela ne change rien ou que le résultat n’est pas à la hauteur de tes besoins, dis-lui tout simplement que tu préfères arrêter totalement cette relation vouée à l’échec car tu as besoin de plus que ce qu’il propose. Il est préférable d’être honnête et sincère avec lui plutôt que de couper totalement les ponts dans un silence radio pour le faire réagir. Il est très occupé et n’a pas besoin de relations, c’est toi qui en souffrira le plus. Parle-lui, dis-lui ce que tu penses, cela te fera du bien avant de rompre si tu dois le faire.

      Personnellement, je pense qu’il n’abandonnera pas son projet si celui-ci est très important pour son futur. Mais je peux me tromper…

      J’espère que cela t’aidera.

      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,

        Merci de ta réponse !

        Non, notre relation n’est pas basée sur un mensonge de mon point de vue car étant donné sa situation, j’ai renoncé à me projeter avec lui : je ne fais pas de projections, je ne considère pas cela comme acquis. Et mon avenir est incertain car je cherche un travail, je ne sais pas encore où je vais atterrir.

        Quand il m’a demandé  » Tu ne fais pas de projections ? « , ma réponse a été très franche :  » non je ne fais pas de projections, pour l’instant « .

        Alors tu vas probablement dire que c’est faux, qu’il y a un espoir en moi que la relation évolue, et que je ne devrai pas rester dans l’attente ?

        Certes mais j’ai beaucoup réfléchi ces derniers temps : en raison de la précarité de ma situation personnelle ( je vis chez mes parents en attendant de trouver un travail je ne sais où et je ne sais dans combien de temps ), j’en suis venue à la conclusion qu’une relation sans projections est finalement ce qui me convient à l’heure actuelle.

        La, ça fait 2 jours qu’on ne se parle pas : il est en vacances avec de la famille à lui, il en est de meme de mon côté. Dimanche dernier nous avions parlé brièvement par SMS, je lui ai envoyé un message basique (pour parler de la météo là où je suis ) et il n’a pas répondu.
        Et comme j’ai ma fierté, je n’ai pas envie de relancer quelqu’un qui n’a pas répondu à mon dernier message ( ça peut sembler puéril dit comme ça mais c’est comme ça que je fonctionne ).

        Du coup, la je me suis mise en silence radio, non pas pour le faire réagir mais par fierté : j’ai horreur d’avoir le sentiment de courir après quelqu’un et qu’on me réponde pas. Je profite de cette période pour me détacher et me changer les idées.

        En fait, il y a 3 cas de figure possible :

        – il me relance et on poursuit notre relation
        – il me relance pour me dire qu’on arrête
        – il ne me relance jamais et laisse notre relation mourir ( ca me surprendrait de lui qu’il fasse ca, vu qu’il est assez honnête et me respecte. Si c’est le cas, ce serait la preuve qu’il s’en fiche et que je ne perds pas grand chose )

        Par contre je ne suis pas certaine d’avoir compris ton message : tu me dis un moment de cesser d’être à l’initiative des échanges et entrevues, puis ensuite me dis qu’il ne faut pas faire de silence radio ?

      • Bonjour,

        désolé pour ma réponse, j’ai interverti ce que je souhaitais exprimer qui est :
        – exprimer ton mécontentement et en discuter avec lui
        – rompre totalement si tu vois qu’il n’y a pas d’issue suite à cette conversation
        – ne pas le recontacter, ce que l’on assimile généralement à un silence radio

        Généralement, on te préconise d’abord le silence radio alors que dans un souci de relation transparente, je préconise d’abord de communiquer de manière franche et sincère sur l’origine de la difficulté de la relation puis s’il n’y a pas d’issue de couper les ponts pour se reconstruire. Ce n’est pas la même intention.

        Sandrino

      • Autre chose : en quoi attendre ne fera pas évoluer la relation dans le bon sens ? Parce que je risquerai de me lasser ?

      • Non, c’est parce qu’une personne qui privilégie son projet continuera à le privilégier dans le futur alors que tu t’attends à ce qu’il change de priorité avec le temps. Si tu as de grandes attentes de cette relation, tu seras donc déçue et tu auras perdu du temps précieux de ta vie

  107. Je ne parviens pas à modifier mon message, alors j’ajoute des détails ici : je précise que je n’ai jamais fait de déclaration sentimentale à cet homme. La seule chose que j’ai pu dire c’est  » on dirait que tu m’as jeté un sort car j’ai toujours envie de t’embrasser », et ça lui avait bien plu, mais jamais je n’ai utilisé de mot d’amour du genre « mon amour » « mon coeur » et autre. Je ne suis pas très démonstrative en amour. Ce qui l’a brutalisé, c’est quand il s’est retrouvé avec une amie à moi (en mon absence) qui l’a présenté aux autres comme étant  » le copain de Greeneye ». Ca l’a refroidi. C’est à partir de ce moment là qu’il m’a dit qu’il voulait arrêter. Et je suis intervenue en remettant les pendules à l’heure, disant que je ne le considérais pas comme mon copain ( ce qui est vrai ) et qu’il s’agissait d’un malentendu ( mon amie a réellement gaffé)

    • Bonjour à nouveau,
      En lisant ce second message, je me rends compte que votre relation avec lui est basée sur un mesonge : vous avez envie de lui comme copain mais vous lui dites le contraire pour ne pas le faire fuir.
      ce n’est pas en disant le contraire de ce que vous voulez que vous réussirez à trouver l’amour.
      Assumez votre envie d’être avec lui. Il n’y a pas de mal à vouloir être en couple. C’est tout à fait normal. Ce mensonge ne fera que vous rendre malheureuse dans une histoire qui ne vous satisfait pas.
      A votre place, je lui dirai : « tu me plais beaucoup et j’ai envie d’avoir une réelle histoire avec toi. Mais si tu n’en a pas envie, tant pis ».
      Respectez-vous, respectez vos envies.
      Il n’y a que de cette manière que vous vous ferez respecter et aimer pour qui vous êtes, et non pas pour le rôle que vous jouez.
      Sandrino

      • Alors, oui je serai pas contre l’idée qu’il soit mon copain c’est sur, mais au moment où ma copine a gaffé, il était vrai que je ne le considérais pas comme mon copain. J’aurai été présente, il ne me serait pas venu à l’idée de le présenter à mes amis comme mon  » copain  » car beaucoup trop tôt/peu consistant pour dire cela

  108. Bonjour Sandrino,
    Je viens de lire votre réponse du 5 décembre, et je la trouve tout à fait juste.
    Je vous remercie pour votre compréhension, vous pourriez faire un bon psychologue ou psychiatre car vous savez comprendre, et analyser rapidement… 😉
    Donc petit message pour vous remercier encore de m’avoir accordé de l’attention, et je vous souhaite plein de bonheur pour 2017.

    • Bonjour Pépette,

      tout d’abord, merci pour ce sympathique message 🙂

      J’ai songé à devenir psychothérapeute… je vais d’abord commencer par proposer du coaching.

      Merci encore. Je vous souhaite également amour et bonheur pour la prochaine année.

      Sandrino

  109. Bonjour Sandrino , j’ai la quarantaine et mon n’amie la trentaine et ont vient de séparer mais sa reste flou car elle me dit pas exactement les choses et le pourquoi … j’ai découvert votre site par hasard grace à google en tapotant sur le silence radio et autres, et je suis un peu perdu à comprendre mon histoire, nous nous parlons un peu avec mon ex-compagne mais comme je n’ose pas trop la contacter je me suis mis en silence radio depuis 4 jours environ maintenant et je me demande si c’est la solution car je pense quelle ce n’est pas trop ou elle en est où ce qu’elle veut, d’ailleurs le jour de la rupture elle n’a pas su me dire les raisons exactes impossibles de savoir sauf les SMS qui se trouvent plus bas après s’être vu le soir même j’ai besoin d’un peu de conseil ou d’eclairssissement …

    Mon histoire est un peu longue donc je vais essayer de faire simple …

    Je me suis séparé depuis lundi 12 décembre, depuis quelque temps je voyais bien qu’elle avait pris de la distance, les SMS et appel téléphonique étaient de plus en plus courts, jusqu’à devenir de simple bonjour et bonne nuit et des appels où elle n’avait rien de spécial à me dire …

    Pratiquement 3 ans ensemble de très rares disputes, si on peut appeler ceci des disputes mais plutôt des broutilles … elle est un peu lunatique parfois avec des changements d’humeur quand on s’appeler ou ce voyer, ma copine est très ronde et ne s’aime pas du tout physiquement cela ne ma jamais embêter quelle soit ronde, elle a perdu son papa et sa mamie il y a un an pour son papa, et 6 mois pour sa mamie ; et cela la beaucoup affectait et bien sûr je les toujours soutenu même si elle en parle peu.

    On se voyer 1 wk sur 2 et tous les dimanches avec mon fils et les vacances scolaire car elle travaille dans une école et moi je fais des petits boulots. Pour les sorties c’est pratiquement toujours moi qui trouve les idées, sinon on reste dedans à regarder des films ou faires jeux et le lendemain par contre on va se promener …

    Elle ne montre jamais ses sentiments mais par des attentions, elle ne veut pas de cadeaux ni anniversaires ni Noël, cependant comme je lui en fais un elle m’en fait un … elle est très regardante sur son argent, mais cela ne l’empêché par parfois de faire plaisir car elle a le coeur sur la main surtout avec mon fils … C’est une femme très indépendante mais genereuse car elle fait toujours des petits cadeaux a mon fils et gateaux.

    Elle avait des projets d’enfant et moi je lui ai dit que je voulais y réfléchir, prendre un peu tant c’est-à-dire 1 à 2 ans, et en septembre elle est venue me voir pour me demander ma réponse, cela faisait un an (notre deuxiéme année ensemble) … Je lui ai dit que j’avais encore besoin d’un peu de temps elle a été très déçu mais je les rassurais en lui disant que si j’étais là encore c’est que dans ma tete sa avancer positivement, sa lui et arriver de pleuré a cause sa d’ailleuir, du coup sa aller mieux, mais 3 semaines après elle est devenue froide, et du coup 2 mois après septembre je lui ai dit que j’étais d’accord car je voyais bien quelle commencer à perdre patience , mais je lui avais dit que j’aller lui donner ma réponse plus rapidement car 2 ans c’était trop long pour elle, donc j’ai deux mois après envoyer un SMS pour lui dire que j’avais quelque chose d’important à lui dire, elle m’a dit « donne-moi un indice par sms » et je lui ai dit que oui j’étais d’accord pour avoir un enfant et que j’aimerai avoir une fille  » mais pas d’expression de joie … J’ étais déçu car j’étais très content de lui dire, mais c’est ma faute je pense que j’aurai dû anticiper en septembre et je m’en veux … je suis une personne qui aime prendre un peu de temps pour bien réflchir car un enfant se n’est pas rien, 1 an je trouvais sa correcte mais bonne …. mais elle n’était pas très heureuse, pas de joie … je pense avoir été trop long peu être … je lui ai aussi dit que je voulais faire mon travail jusqu’en juillet 2017 et qu’ensuite je viendrai habiter avec elle, mais aucune joie, je lui et donc dit plus tot ? réponse non … sa m’a fait très bizarre et même mal …. j’essaye toujour de discuter et de voir le point de vu de l’autre pour trouver des solutions …

    Je les vu trois fois pour qu’on discute car je suis très communicant, elle ne sais plus … j’ai eu beau lui demander ce qui aller pas… elle sait plus … on n’a pleuré … mais ça reste sans réelles explications … elle m’a pas dit si elle avait plus de sentiments ou si elle m’aimer plus, que des je sais pas, elle a voulu me donner les cadeaux de Noël et je les suis pas pris, elle veut que je donne celui à mon fils mais je lui et dis non … je suis mal vous l’imaginez bien …

    Je suis pas parfait et je le conçois mais je n’ai pas eut de véritable explication de sa part, et je reste en interrogation il est vrai cependant quelle m’avait proposé d’aller à la mer mais j’ai refusé et je me rappelle plus pourquoi et une autrefois j’ai oublié, ça c’est deux erreur … mais on n’a aussi fait de belle sortie ensemble heureusement, on rit souvent ensemble et on parlait beaucoup de tout et de rien même de nos ex, un peu trop de ma part … j’ai peu être pas assez était attentionnée … et parfois je suis maladroit … pourtant c’est une fille qui vous direz de faire ce que vous voulez elle n’est pas embêtante … et moi parfois j’avais se manque d’attention aussi ou comme si j’étais pas important ….

    Le soir j’ai reçu des SMS que voici dans la conversation :

    elle : je ne suis pas la personne qu’il te faut
    moi : et pourquoi ?
    elle : car je suis trop égoïste, je pense qu’a moi
    moi : tu es une personne généreuse avec moi et mon fils si je tes choisis c’est que tu es généreuse
    elle : et en plus j’ai l’habitude d’être seule
    moi : je pense que tu serais perdu….
    elle : ses mieux que je soi seule car je n’ai pas envie de te faire souffrir car je suis qu’une égoïste
    moi : mais en quoi ? ça arrive à vouloir être seule mais s’il y a une envie d’enfant c’est impossible ou faut en faire où en faire seul tu n’es pas égoïste et moi trop gentil … bonne nuit
    elle : merci bonne nuit a toi aussi

    Deux jours après je lui demandais comment ça va, elle me dit ça va, et 15 min après elle me disent quelle à pas dormie depuis 2 jours et je réponds moi aussi … depuis plus rien se fait 2 jours et je crève d’envie de l’appeler … je mange pas bien et pense beaucoup heureusement j’ai mon fils sa m’aide beaucoup.

    par ailleurs le soir de la discussion elle m’a reproché de pas lui avoir envoyé le bonjour en réponse au scient peu après, le fait de l’avoir envoyé vers 13 h car j’avais des choses à faire la énerver … elle voulais aussi me donner les cadeaux de noel à moi et pour fils avant noel et j’ai trouvé cela bizarre car c’était la première fois qu’elle faisait cela, je me demande donc si le silence est une bonne chose mais je sais pas comment revenir lui parler sans que cela soit trop justement car je pense peu être quelle est perdu et a besoin de silence ….

    • Bonjour Martin,
      Elle vous a dit qu’elle était égoïste et il y a une raison à cela. Il y a des pensées qu’elle ne vous dit pas et vous ne pouvez pas envisager d’être avec elle et d’avoir un enfant avec elle si vous ne savez pas ce qu’elle a en tête.
      Je vois 2 possibilités :
      1) elle voit quelqu’un d’autre
      2) elle est perdue pour une autre raison qui lui est personnelle et qui lui pose problème et qui la font se remettre en question.

      Quoi qu’il en soit, ne culpabilisez pas sur vos « pseudo » erreurs. Vous n’avez pas fait d’erreurs en demandant du temps pour avoir un enfant. C’est tout à fait normal de vouloir prendre du temps pour cette décision importante.

      Par ailleurs, ne pensez-vous pas que vous devriez essayer de vivre ensemble un peu avant de faire un enfant ? Je comprends bien que vous souhaitiez lui faire plaisir en acceptant d’avoir un enfant maintenant mais vous vous engagez avec quelqu’un que vous n’arrivez pas à comprendre à l’heure actuelle.

      Vous devriez comprendre ce qu’elle ressent et comment elle voit la relation avant de vous engager avec elle.

      Etant donné qu’elle vous dit qu’elle est égoiste et que vous êtes très attentif à elle, le silence radio pourrait vous être utile pour la laisser faire un point sur sa vie.

      D’un autre côté, je pense que vous avez vraiment besoin d’une réelle discussion sur votre relation actuelle (et non pas sur le futur). Il y a des non dits et il vous faut plus de visibilité. Pourquoi remet-elle en question la relation ? A-t-elle quelqu’un ? Se sent-elle mal pour une autre raison ? etc…

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Merci sandrino pour avoir prit la peine de me repondre, non elle a personne d’autre , je lui et demander et elle a pas apprecier du tout … j’ai reçu depuis c’est sms que voici ci dessous, cependant j’hesite a lui proposer un rendez vous justement car j’ai peur que 1 semaine ne soit pas assez pour elle , mais je pense qu’il faut que j’agise rapidement …

        Après 9 jours de SR elle m’a recontacté pour savoir si les vacances se passer bien avec mon fils, j’ai répondu que oui sa se passer très bien en donnant quelques détails sur les loisirs vite fait … et dans ce même SMS je lui ai dit et toi ? réponse « je cours » je lui et donc répondu « beaucoup de choses à faire … bon courage ((-: et réponse donc « merci » j’ai peut-être été un peu expéditif non ? qu’en penser vous ? je reste SR ? depuis hier plus rien …. La j’ai reçu un autre bizar aujourd’hui … Tu reçois les texto ? j’ai repondu non pourquoi ? ensuite les mms ? j’ai repondu non … elle a repondu je t’es rien envoyer c’etait juste une question … j’ai repondu ok … bizar mais comme sont portable est en mauvaise etat peut etre pour cela …

      • Bonjour,

        Ne vous focalisez pas sur vos textos comme si vous aviez fait une erreur en utilisant un ton expéditif. ce ne sont pas vos textos qui empêchent votre histoire de fonctionner, c’est elle qui ne veut pas de cette relation. Donc, ne vous culpabilisez pas et ne stressez pas sur ce que vous faites.

        Vous dites que vous devez agir rapidement. Mais pourquoi ?
        Vous pensez que la situation changera si vous faites quelque chose rapidement ?
        Mon avis, c’est qu’elle a besoin de comprendre que vous allez lui manquer, surtout si vous lui montrez que vous acceptez la situation et que vous arrivez à vivre sans elle.

        Mais je répète néanmoins ce que j’ai dit dans le précédent mail : il serait utile de connaître la cause de son indécision en ayant une discussion avec elle. Mais ne continuez pas à lui courir après. Cela ne fonctionne pas.

        Sandrino

      • Bonjour sandrino merci pour vos reponse, vous avez raison je vais me mettre en sr comment avant, j’ai eu une discution, apparament c’est la routine et des le debut selon elle mais je sais pas comment prendre cette explication car des le debut c’est pratiquement toujours moi qui chercher les occupations et loisirs et je lui et souvent dit … son meilleur amis et son frere mon dit qu’elle avait encore des sentiments et que peu etre sa pouvait s’arranger selon elle , je lui est proposer comme un imbecile un café et elle ma dit je sais pas … je lui est dit que j’avais une vie et mon fils et que la porte n’etait pas fermer mais que j’avais une vie … je vais suivre vos conseils j’ai repris mon SR depuis 3 jours et penser aussi a moi … merci a vous bonne fete cordialement

      • Bonjour Martin,
        Certaines personnes ont besoin de stabilité et d’une routine. Et d’autres ne supportent pas cela. Vous avez dit que vous vous disputez peu. Vous êtes probablement quelqu’un de très arrangeant et « gentil » au quotidien. Il est possible qu’elle ait besoin de quelqu’un ayant un plus fort caractère tout simplement.

  110. Malheureusement, 4 ans de relation pour moi, 4 années a me battre seule pour cet homme, 4 ans à l’écouter me dire qu’il m’aime mais que je dois partir…
    Je me suis battue 4 ans, je me suis mise entre parenthèse durant 4 ans. Et puis plus aucune option ne s’offrait pour moi a part de partir. Jute tout quitter début janvier 2017, pour une nouvelle année. Partir à 300 km de chez lui. J’ai malheureusement perdue beaucoup d’énergie dans cette relation, me battre pour que notre couple fonctionne, me battre contre son alcoollisme, me battre contre cette différence d’age qu’il a mit quelques temps avant d’accepter, me battre contre son absence, contre son demi amour moi. Encore hier, je l’ai revu, il a décidé d’arrêter l’alcool, je lui ai annoncé mon départ définitif, il sait qu’il en est la cause sa réaction après 4 ans de relation ? me dire : « c’est super ca, pars, sois heureuse », et on s’est fait la bise. Quelques jours avant ça, il ‘a invité a partir en vacance avec lui la semaine, et a aller avec lui en vacances debut Janvier.

    C’est quoi ce comportement ? pas d’engagement par contre pour les vacances OK, pour voir ses amis OK !!! c’est trop facile aujourd’hui c’est tout ou rien. Si j’ai pris cette décision de tout quitter c’est aussi pour pour qu’il est un déclic peut être, mais avant tout, que j’apprenne à revivre.

    • Bonjour,
      Battez-vous pour quelqu’un qui se battrait pour vous. Ce n’est visiblement pas le cas dans cette histoire.
      Vous vous êtes battue pendant 4 ans pour lui, pour votre relation. Et si vous vous battiez pour vous maintenant ?
      Sandrino

  111. Bonjour, j’adore votre article il est pleins d’espoirs.
    Tout d’abord j’ai rencontré quelqu’un il y a 3 ans 1/2 on travail ensemble. Rapidement il est vene habiter avec moi. Lui 21 ans sortant de chez sa mère moi 26 et une petite fille de 6 ans. Ça n’a pas été facile mais on a réussi à construire. Malheureusement malgré tt les bons moments et l’affection qu’il nous porte, il a voulut partir pour lui il n’est pas prêt troo de responsabilités. Ma fille a 12 ans maintenant il s’est investi ds l’éducation à fais ce qu’il pouvait mais il y a quelque chose qui le bloque de plus il aime séduire. Pour lui je suis bien au dessus de tte les autres filles. Cependant il me dis m’aimer avec ma fille et que le prb ne vient pas du tout de moi bien au contraire. Il ne se sent pas à la hauteur pour elle et moi. Je l’aime et je sais qu’il est capable mais effectivement il a des choses à vivre.
    comment me comporter vis à vis de lui on travail ensemble nous ne somme plus en conflit depuis peu suite à la rupture. Nous nous parlons librement.quels conseils pouvez vous me donner pour espérer un retour?
    Merci davance

    • Bonjour Sarah,

      Vous l’avez dit, il est jeune et il souhaite profiter de la vie plutôt que de vivre une vie de famille pour laquelle il ne se sent pas encore prêt. Prenez conscience que cette envie laisse peu de chance pour qu’il revienne.

      Attention : vous l’aimez encore, vous ne devriez pas vous comporter comme une amie avec lui à discuter de tout librement car viendra le jour où il vous parlera d’une nouvelle fille et vous en souffrirez. N’hésitez pas à lui dire que vous n’avez pas envie de parler de certains sujets, si ce n’est pas encore fait.

      Vous devez rester la femme qui l’a séduite la première fois et non pas la fille qui lui court après pour qu’il revienne.

      Vous devez accepter la rupture et qu’il le sache. Puis vous devez vous reconstruire pour qu’il voit que vous vous sentez bien dans votre peau et qu’il ait éventuellement envie de revenir avec vous.

      Vous ne pouvez pas couper les ponts pour vous remettre de votre rupture. Vous êtes restés en bons termes, n’essayez pas de l’éviter au bureau. En revanche, ne lui dites pas que vous l’aimez ou que vous êtes amoureuse de lui. Il le sait et cela ne vous mènera à rien dans votre situation. Ne vous mettez pas en position de demande.

      N’essayez pas de lui proposer des déjeuner ou de prendre des café avec lui au bureau. S’il vous propose, vous pouvez accepter mais ne soyez pas initiatrice. n’hésitez pas à cotoyer d’autres collègues hommes de manière naturelle, sans pour autant faire de la provocation. Cela pourrait le faire réagir, même si cela ne suffira pas à lui donner envie de revenir.

      L’objectif premier est donc de vous reconstruire pour qu’il ait envie de revenir vers vous ou pour séduire un autre homme qui aura moins peur que lui des responsabilités.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  112. Bonjour Sandrino,

    j’étais dans une relation avec un homme que j’aime bcp et toujours alors que lui m’a dit clairement que s’était terminer entre nous.
    cause : je lui est reprocher un jour après d’avoir eu de relation intime avec lui que je ne voulais plus qu’il fasse de blague sans importance avec une fille de l’entreprise où l’on travail tous car pour moi je toujours soupçonner que la fille avait de faiblesse pour lui.
    aidez moi svp je ne sait plus quoi faire je lui est déjà plusieurs fois demander pardon et qu’on reprenne la ou l’on c’était arrêter il ne dit toujours rien et il évite que l’on se croise dans l’entreprise.

      • Bonjour Sandrino,

        Merci pour les articles que vous m’avais recommander.

        pour le moment le monsieur recommence a me parler bien depuis qu’il a su que j’étais tomber enceintes de quelques semaine déjà de lui.
        alors il est redevenu gentille a mon égard mais en me demandant d’expulser la grossesse.
        alors je ne sais plus quel option adopter, est – ce pour me quitter après ? je ne sait plus quoi faire aider moi svp.

      • Bonjour Liliane,

        Je ne peux pas connaître ses intentions, il n’y a que lui qui peut vous dire ce qu’il pense.
        En revanche, si vous gardez cet enfant et qu’il n’en veut pas, l’enfant grandira sans père.
        Êtes-vous prête à assumer cet enfant s’il n’en veut pas ?
        Sandrino

  113. Bonjour Monsieur,

    je tiens a vous dire que ça ma fait vraiment plaisir de lire votre article, je trouve que vos propos sont très constructifs, et que vous avez un courage immense d’avoir pris une telle décision,

    je voudrais bien vous exposer mon histoire, qui est en faite une histoire de 5 semaine, je connu cete homme sur un site de rencontre, au début en se parlait bien il était très gentil d’ailleurs

    il me mettais la pression car j’étais toujours connecter au site vu que je ne le connaissais pas très bien, donc du coup comme il me plaisais je me suis retirer du compte, il doutait sur le fait que je suis sérieuse ou pas, puis a chaque fois il me disais que c’était finit, et je lui ai expliquer plusieurs fois que c’est une nouvelle relation et qu’il faut être patient, puis la il me dit que c’est bon il a compris, et la maintenant je le trouve un pu distant, alors qu’il me dit toujours qu’il veut me connaitre plus, mais moi je doute maintenant qu’il soit sérieux enfaîte sachant qu’il était marier divorcer, et que plusieurs fois il me disais qu’il parlais seulement avec moi et qu’il va continuer seulement a parler avec moi, je trouve sa très bizarre car logiquement quand on est sérieux avec quelqu’un j crois pas qu’on vas lui repetter pour plusieurs fois qu’on parle seulement avec lui

    je sais pas vraiment quoi penser, je suis un peu bloquer car il me plaisais, la je veux lui dire qu’on s’arrête mais j’ai peur que je commette une erreur de perdre peu etre une bonne personne et que c’est moi qui a mal compris,
    si vous avez un conseil à me donner pas seulement pour cette histoire mais pour l’avenir aussi, ça me fera plaisir.

    merci de m’avoir lu et de me repondre

    • Bonjour Sabrina,
      Ce qui est important pour vous est de déterminer s’il est sincère ou si c’est un manipulateur.
      Le fait qu’il soit divorcé n’est pas un signe négatif. Un mariage sur deux termine en divorce.
      Le fait qu’il répète qu’il ne parle qu’avec vous peut être étrange mais ce n’est pas certain.
      Dans votre histoire, je n’ai pas compris si vous sortiez ensemble ou pas.
      Il vous reprochait d’être encore inscrite au site mais aujourd’hui, que vous reproche-t-il exactement ?
      Sandrino

  114. Bonjour Sandrino,
    Je vous remercie pour l’attention que vous avez porter pour mon histoire, je tiens à vous dire que entre lui et moi c’est finit, je l’ai plaqué, il en valais la peine, et là je me sens beaucoup mieux enfaite que de me poser toutes ces questions alors qu’on était qu’au début d’une relation.
    merci encore.

  115. bonjour sandrino, j’ai fais beaucoup de recherche et j’ai vraiment l’impression que vos réponse sont sincères .
    Alors je me lance voila septembre 2015 (relation courte mais amitier longue) mon ex et moi nous avons rompu ,enfin il m’a quitté ,je n’étais pas ça priorité .

    Entre autre il m’avais posé plusieurs lapins et même le jour ou j’ai eu un accident de voiture sur l’autoroute ….et que l’on devais ce voir il ne sait pas précipité, j’étais hors de moi et je ne lui pas parlée… 1 semaine après il reviens a la charge et m’invite a rencontrer c’est ami pour l’anniversaire de l’une de celle-ci . Il m’explique au combien c’est important car sont ex ne s’entendais pas avec elle et parfait pour moi pas jalouse pour un sous et hyper sociable. Le feeling passe très bien mais 1 semaine après on ce redispute parce qu’on devais ce voir il a fait le mort et je lui téléphone, il m’apprend qu’il conduit sont meilleur ami qu’il va raccrocher pcq il va faire un accident le comble .
    Quelque heure après il me supprime d’un des réseaux sociaux et sont meilleur ami fait de même, donc même si je l’aimais je me suis dit bon débarra …déterminer a passer a autre chose c’est ce que j’ai fait deux mois après je rencontre un charmant jeune homme et encore qlq mois après il me présente ça famille a noël .

    A 3h du mat je reçois un message de mon ex me disant qu’il m’aime tjrs et qu’il est devant chez moi …je lui explique qu’il m’a fait trop souffrir et que j’ai qlq un ,que je lui souhaite de bonne fêtes et je me rendort . Le lendemain matin je reçois un message me disant que c’était une blague de c’est amis a toute les filles de ces contact je ne releve pas le mot et ma vie continue ( mais je recommence a penser a lui) ma relation actuelle ce termine en avril (avant la rupture avec mon copain ,mon ex et venu me parler voir si j’allai bien on c’est croiser en soirer etc..il me dit si ta un soucis je viens te chercher puisque je lui ai proposer mon amitier…je ne lui ai tous de même jamais rien demander)

    La rupture je l’ai vécu très bien et nous somment en bon termes, donc célibataire je décide de partir en vacance dans le sud de la France « Nice  » je ne pense pas du tous a lui je m’amuse … Le jour de l’attentat … nous étions sous le choc il n’y aura jamais de mots … il l’apprend le lendemain viens me parler tjrs déstabiliser ça ma fait énormément de bien de parler avec lui. Il m’a dit qu’il m’aimai tjrs que je lui manquait etc… j’ai dit je rentre on doit parler face a face quand je retourne en Belgique il ‘annonce qu’a la dernière minute il décide de partir en vacance avec sont meilleur ami ( encore et tjrs lui) je lui souhaite de bonne vacance et lui envoie un message les premiers jours et il mets une photo ou il écrit on oubli tous même la Belgique … puis plus rien

    2 semaine avant Noel ; on ce reparle a nouveau il me redit qu’il m’aime encore et dé que je lui parle d’avenir il élude la question et voila noël arrive a nouveau et il me refais le coup!!! mais je n’étais pas chez moi ,j’étais parti avec des amis a Strasbourg …
    Quand je suis revenu il ne m’a plus adressé la parole aucune réponse silence total …le 31 je prends le taureau par les cornes et lui dit » écoute j’ai un millions de gars qui me court après et le seul qui m’intéresse me nie complètement, ne reviens jamais ,ni a noël ,ni quand je suis en vacance dans un autre pays …et la commence le jeux habituel et immature de monsieur je suis fâcher donc je te supprime d’un resaux social et moi j’en fais autant parce que je trouve ça stupide . ( je précise on a 30 ans au cas ou on ce poserai la question) –‘

    Donc nous somme le 3 janvier et voila même si je asis que j’ai eu raison de faire cela, j’ai un trou dans la poitrine un vide ,je n’ai pas pleurer mais il me manque ….alors je m’en remets a vous que pensez vous que je doivent faire ? Je vous remercie d’avance .

    • Bonjour,
      Il dit qu’il vous aime mais vous voyez bien que ce ne sont que des mots puisqu’il ne cherche pas à entamer une réelle relation avec lui.
      Je pense tout simplement qu’il a encore envie de s’amuser et, comme vous l’avez dit, vous n’êtes pas sa priorité.
      Maintenant, vous avez 2 choix :
      – continuer à penser à lui et à son retour : perte de temps
      – faire une croix définitive sur lui et repartir du bon pied

      Vous semblez vous respecter dans votre vie. Je le vois dans votre approche. Vous avez 30 ans et vous n’avez pas le temps de vous focaliser sur quelqu’un qui n’est pas prêt pour une relation et qui vous endort avec ses belles paroles d’amour.

      Acceptez et digérez cette rupture car elle vous prend de l’énergie et vous laisser regarder le passé, ce qui vous empêche de construire votre avenir.

      Sandrino

  116. Bonjour Sandrino,
    merci pour tes articles très intéressants !
    Voici mon cas : j’ai 33 ans et il a 26 ans, nous avons commencé à nous voir il y a 4 mois, Je sais que la différence d’âge pose un problème, et j’ai souvent été attirée par des hommes plus jeunes que moi, pourtant je cherche des hommes plus mûrs mais je n’en rencontre pas, et il y a toujours qqun de plus jeune pour m’attraper dans ses filets ; )
    j’ai été immédiatement séduite par cette personne avec qui j’ai de nombreux points communs, nous échangeons bcp, que ce soit par message et lors de nos rdv, où l’on passe bcp de temps ensemble, mais il a mis un temps fou à faire le premier pas. Je voyais bien qu’il en mourrait d’envie mais il n’arrivait pas à se lâcher et à vrai dire j’ai aussi ma carapace… (mais ma fragilité se voit comme le nez au milieu de la figure je suppose?)
    Bref il m’a littéralement sauté dessus au 5e rendez-vous, j’ai senti qu’il s’ouvrait d’un coup dans les rdv qui ont suivi, et en même temps toujours très pudique. J’ai appris que c’était un ancien gros qui avait ensuite eu des épisodes d’anorexie. Puis cela a mis encore un petit moment avant notre première nuit, durant laquelle il m’a avoué que je l’impressionnais, qu’il n’avait jamais autant galéré pour embrasser une fille et que j’étais une « dure à cuir ».
    J’ai eu l’impression qu’il avait des sentiments pour moi, je peux me tromper. Mais j’ai ressenti quelque chose de fort de mon côté, et pourtant je suis très lucide en amour généralement. Cette nuit fut un fiasco technique (pour lui) je te passe les détails que tu devineras, pourtant le désir était fou et on est restés toute la nuit à faire l’amour malgré ses difficultés « techniques » 🙂 , il était mort de honte, impossible à rassurer, malgré mon attitude cool (avec le recul je me dis que plus j’étais cool moins il l’était). Pourtant c’était d’une grande tendresse et plein d’électricité, encore mieux que ce que j’espérais.
    Après cette nuit il m’a fuit littéralement tout en continuant à venir me parler des heures tous les jours, en me disant parfois qu’il se sentait nul, qu’il s’était maudit de n’avoir aps assuré durant cette nuit ensemble. il m’a invitée à une soirée avec des amis à lui puis m’a raccompagnée devant chez moi sans vouloir ni monter ni m’emmener chez lui. Bref depuis il ne me propose plus rien je l’ai invité plusieurs fois nous nous sommes vus et même scenario, je n’ai pas insisté car je voulais qu’il comprenne qu’il n’y avait pas de pression. Cela faisait à peine un mois que nous sortions ensemble, les rdv se sont espacés depuis quelques semaines, et voilà il ne me propose plus rien (alors que nous devions passer le jour de l’an ensemble) mais continue à me parler un jour sur 2.

    La semaine dernière j’ai tenté le tout pour le tout le sentant de + en+ hésitant (j’étais dégoutée) je lui ai proposé de se voir et il m’a répondu à la fois oui et non, qu’il avait qq chose de prévu mais pouvait être dispo le soir et qu’il me tenait au courant. Il ne m’a pas donné de nouvelles! Cela a eu le mérite de clarifier la situation comme ça je n’ai plus à couper moi même la communication. Il m’a envoyé un message le 1er janvier (un simple smiley cœur) et je n’ai pas répondu. Je fais le silence radio, et c’est le silence radio mutuel finalement depuis 1 semaine (mis à part son message du jour de l’an).
    Je ne parviens pas à l’oublier pour l’instant, car c’était trop fort. J’ai cru percevoir chez lui de la solidité mais je me suis trompée visiblement. Je pense à lui constamment; je suis sur ma faim, c’est terrible. Pensez-vous qu’il hésite sur ma personne, ou ses doutes sur lui-même ont ouvert une brèche trop importante qui fait que toute motivation est tombée aux oubliettes? Ais-je une chance et comment faire?

    • Bonjour Marilou,

      Il a honte de cette première fois avec toi et il est donc possible qu’il ait peur d’un second échec. Ce serait donc une attitude de fuite.

      La majorité des autres hommes n’auraient pas baissé les bras et auraient à nouveau essayé, non seulement pour ne pas rester sur un échec mais aussi pour ne pas abandonner une histoire avec une femme qui les intéressent (puisque tu semble l’intéresser).

      Son historique d’obèse et anorexique pourraient soutenir cette thèse. Il a vécu des moments personnels et difficiles de remise en question. Et il y a probablement tout un pan de sa vie que tu ne connais pas dans les détails et qui pourraient expliquer sa réaction.

      De plus, il est pudique et tu l’impressionnes. Il se met en situation « basse » vis à vis de toi. Il pense sans doute ne pas être assez bien pour toi.

      Est-ce que tu as une chance ? Oui, je le pense. Mais il va falloir dompter l’animal et l’amener à toi avec subtilité. Ton comportement l’impresionne. Essaie de te comporter de manière différente pour qu’il sente une relation moins impressionnante et qu’il se sente plus en confiance. Car je pense qu’il a besoin d’être rassuré et être en confiance.

      Il est possible que ses difficultés avec toi soient plus profondes que cela. Je te conseille sur la base de ton témoignage. A toi de juger à son contact si je que j’avance est pertinent ou pas.

      Propose-lui un diner de manière décontractée mais fixe lui une date et heure. S’il semble fuir, je te conseille d’avoir une discussion franche avec lui. Dis-lui que tu l’apprécies et que tu sens qu’il te fuit. Demande-lui pourquoi il te fuit. Bref, il faut communiquer avec lui de manière bienveillante pour faire avancer votre relation.

      J’espère que cela t’aidera.

      Sandrino

  117. Bonjour Sandrino,

    Je me permets de vous envoyer un message car je suis actuellement dans la situation que vous décrivez dans cet article. Je suis en couple depuis deux ans et demi avec un homme qui ne veut pas s’engager. J’ai 21 ans et lui 23 ans, nous habitons à proximité l’un de l’autre, avons du temps dans nos vies, et techniquement, rien ne nous empêcherait de nous engager si c’était son souhait. Je n’avais jamais été dans une relation avant, et suis extrêmement amoureuse de lui. J’ai un tempérament très décidé, et je sais ce que veux et ce que je ne veux pas.

    Il est le total opposé de moi : il n’avait jamais été en couple avant de me rencontrer mais était un véritable coureur, avec des dizaines d’expériences à son actif, et cela depuis un très jeune âge. Lorsqu’il m’a rencontré, il a tout de suite voulu commencer une relation sérieuse avec moi, tout d’abord parce qu’il savait que je ne voulais pas de relation sans engagement, et également parce que l’idée d’être en couple l’intriguait et lui faisait envie.

    Très rapidement, les premiers problèmes sont arrivés. Au bout de quelques mois à peine, il commençait à prendre beaucoup de distance, comme si il avait eu ce qu’il voulait et n’étais plus intéressé. Après de nombreux conflits, il s’était excusé et a promis de faire plus d’efforts. Cette situation est devenue stagnante au fil des mois : je n’arrêtais pas de me dire que si cela continuait, je le quitterai. De son côté, il promet tous les trois mois de changer et de faire des efforts, mais au bout de deux semaines il recommence à avoir des doutes, à être distant… Aujourd’hui, il me dit souvent qu’il m’aime, mais qu’il n’est pas sûr de vouloir s’engager dans une relation. Selon lui, cela vient de plusieurs facteurs : le divorce de ses parents, un chagrin d’amour important qu’il a vécu à l’adolescence, ainsi que la peur de ne pas arriver à renoncer aux autres femmes et au mode de vie de célibataire qui inclue la séduction constante.

    Cette situation est très difficile à vivre et me fait beaucoup de peine, alors qu’elle ne semble pas réellement l’affecter de son côté.

    J’attend des choses précises de lui, mais il semble ne pas pouvoir (ou vouloir?) y arriver : j’aimerais qu’il puisse se projeter dans le futur avec moi, qu’il arrête de douter de son envie d’être en couple, qu’il soit plus présent pour moi, qu’il me montre plus son envie de me voir, qu’il m’invite plus chez lui, qu’il m’appelle plus… Car actuellement tout vient de moi et je trouve cela illégitime.

    Je ne sais plus quoi faire pour qu’il change : je ne veux pas le quitter car je suis très amoureuse, mais continuer comme ça est très douloureux. Notre relation est bien évidemment ponctuée de moments très forts, de complicité et de tendresse, car nous nous entendons très bien et avons des sentiments l’un envers l’autre, mais elle est tout de même souvent assez triste car je n’arrive pas à occulter toute la part d’incertitude et de doute venant de lui.

    Je me demande également si c’est utile et légitime de patienter plus longtemps avec lui dans l’espoir qu’il puisse murir et changer avec les années.

    Je vous remercie d’avance pour l’aide que vous pourriez m’apporter !

    Bien à vous,

    Aure

    • Bonjour Aure,
      Tout d’abord, vous n’arriverez pas à le changer. S’il change, c’est qu’il l’a décidé personnellement.
      Ensuite, si vous restez dans la même situation, votre relation n’évoluera pas.
      Cela fait 2 ans et demi que vous essayez et vous voyez bien que cela ne fonctionne pas.
      La rupture est votre seul levier pour essayer de le faire réagir. Cela pourrait bien sûr ne pas fonctionner. Mais si c’est le cas, c’est que son envie de liberté est plus forte que son envie d’être en couple.
      Mais gardez une chose en tête : le fait qu’il ne veuille pas s’engager n’est pas lié à vous. C’est lié à lui.
      Et il n’y a pas lieu de le juger d’ailleurs. Il a tout simplement une envie de liberté et de profiter de la vie et des plaisirs du célibat.
      Il n’a pas envie de s’enfermer dans une vie de couple à l’heure actuelle, même s’il aime certains de ses aspects.
      En bref, il aimerait bien vivre une histoire d’amour tout en profitant des autres opportunités.
      Il reste donc une alternative : l’amour libre. Mais cette idée plait rarement.
      Et comme je le disais précédemment : rester dans une situation qui ne fonctionne pas amène toujours le même résultat.
      Vous devez donc procéder à un changement.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  118. Merci Sandrino pour ton écoute, cela m’aide, c’est vrai qu’il se met en situation d’infériorité.
    depuis il est venu me demander pourquoi je ne lui parlais plus et nous avons eu une discussion, il voulait savoir si j’étais en train de le zapper et je lui ai dit que je sentais qu’il me fuyait, il m’a répondu qu’il était amoureux de moi.
    Cela va dans ton sens car il me dit aussi avoir des secrets qu’il « n’avouerait que sous la souffrance », certaines visiblement liés à son appartement qu’il « n’assume pas » (il vit dans un salon en colloc et ce n’est pas idéal, mais je n’en sais rien car je n’y ai jamais été conviée) c’est assez perturbant. La situation est compliquée aussi car de mon côté je vis chez ma mère provisoirement. Je lui ai demandé pourquoi il était si distant et il m’a répondu « dès que je te vois je veux rester le plus possible avec toi et dormir avec toi et je suis trop frustré parce que ce n’est pas possible ». Il se fixe pas mal sur cette histoire d’appartement mais derrière ça je pense qu’il y a surtout sa peur d’échouer sexuellement.

    Il y a eu visiblement des malentendus, niveau communication on s’est pas mal loupés. Il me propose finalement de se voir « bientôt » pour une expo.
    J’essaye d’être toujours bienveillante avec lui mais je t’avoue que je ne sais pas très bien comment le prendre, j’essaye d’être le plus douce possible mais je ne vois pas très bien quelle position adopter? Il m’a encore répété que j’étais « trop intelligente pour lui »… par contre je ne suis pas quelqu’un qui arrive à dévoiler ses sentiments au début, même si lui me les avoue je ne peux pas, il me dit parfois que je le snobe, je n’ai pas cette sensation, mais je suis assez émotive quand quelqu’un me plait et je ne me sens à l’aise que dans l’intimité. C’est quoi Sandrino une « relation moins impressionnante »? 😀
    Merci encore pour tes conseils !

    • Bonjour Marilou,
      ton ami a besoin de gagner en confiance en lui, et peut être même d’initier une thérapie axée sur l’estime de soi (à voir car je ne connais pas le niveau de ses difficultés).
      « une relation moins impressionnante », ce serait de te comporter de manière à ce qu’il soit impressionné. il a l’impression que tu le snobes, cela signifie que ton comportement le laisse penser cela. Je ne te connais pas et je ne peux pas te conseiller sur ce qui le laisse penser cela mais tu pourrais soit y réfléchir, soit lui demander des exemples de comportement qu’il pense être du snobisme.
      Sandrino

  119. Bonjour sandrino et meilleures voeux.

    Je reviens vers vous car vos conseils et mots sont toujours interresant.

    Suite a mes derniers messages j’ai fait une betise en cherchant mon ex sur un site de R. j’ai retrouver son profil et j’ai eu une angoisse. je les appeler pour lui demander, elle ma dit tu me prend pour qui ? Elle ma dit bonjour la confiance deja que j’etais froide la je suis un glaçon. On n’a pu parler quand meme un peu de la situation … j’ai eu une angoisse pour le site de R. je sais, en plus en cliquand sur un icone elle ne s’etait pas connecter depuis tres longtemps c’est a dire a notre rencontreje pense, je m’en veux.

    Ensuite on devait se voir une journée pour les cadeaux de noel ou on c’est vu. Sa c’est très bien passé les trois quarts de la journée. On n’a discuter de tout et de rien, elle n’a pas refuser une ou deux embrassades sauf une où elle m’a dit que j’en n’avais eu assez (je sais ce n’est pas très adulte tout sa mais je n’ai pas insister) on n’a plaisanté bavardé etc bref on n’a parler des projets mais y a pas eu de réelle décision plutôt une discussion d’écoute où cependant elle disait se quelle penser.

    En fin de soirée la discussion est partie vers les couples, je lui ai parlé de mon envie d’une vraie communication et c’est ensuite que nous avons parlé de ce problème de distance ces temps-ci depuis 1 mois et demi, et là elle s’est fermé comme un mur en béton, elle m’a reproché seulement l’histoire d’avoir regardé si elle était sur un ancien site de R. ou on s’etaient rencontrer et ou nos profils sont obsolètes) selon elle s’est un manque de respect envers sa fidélité et elle ne supporte pas que je pense qu’elle serait aller voir ailleurs.Ensuite comme d’habitude elle c’est fermer, j’ai eu beau lui demander ce qui avait bien pu nous arriver RIEN. plus de tendresse, plus de sortie etc ( elle m’a même donné les boîtes de préservatif car on n’a du mal avec sa, quand elle prener la pilule c’était impeccable mais elle a arrêté à cause de problèmes dû à celle-ci) quelle etait peu etre pas combler dans la tendresse ? reponse NON et que je fait tres bien l’amour … je lui et dit que ça devait être grave le probleme et elle a pas répondu, bref je suis désolé de raconter tout sa quand même … Je me rappel d’un detail dans la discution ou on parler de voiture car elle veut une grosse voiture pour quand elle aura un enfant, on n’a meme regarder sur internet, avec bonne humeur dans nos echanges … je suis très mitigé car j’ai eu beau chercher dans tous les sens ce qui avait pu provoquer tout cela je n’ai pas eu aucune réponse c’est presque irréel pour moi, car quand on parle des problèmes du couple qui peuvent exister elle parle volontiers mais le notre non, je lui ai dit que cette perte d’amour et de joie me laisser perplexe ….

    On n’a eu ensuite eu une conversation téléphonique un autre jour, j’ai eu une demi reponse au pourquoi. il y a un an son papa est mort et a ce moment la elle ma dit quelle voulais un enfant , je m’en rappeler plus , mais enfin je vais pas faire un enfant parcequ’une personne est deceder ? elle a pleurer et sa lui fait aussi mal que notre relation en est arriver laje pense. mais je suis seul a essayer d’arranger les choses . elle a etait genereuse en cadeaux de noel mais cette journée hier elle ma dit qu’on aurait dit deux amis ensemble ! mais que voulais t’elle de plus ? elle veut rien faire et ne propose rien … je pense quelle a un souci dans sa tete c’est pas normal d’agir de cette façon.

    Apres avoir raccrocher je lui est envoyer un sms ou j’ai dit que j’en n’avait marre qu’on me prenne pour un con et un chien (éxcuser moi des gros mots)… pas de reponse …

    Puis j ‘ai donner les cadeaux a mon fils (il n’était pas avec moi quand j’ai vu mon ex) il voulais l’appeler le soir pour la remercie des cadeaux, elle n’a pas répondu, mais quelques secondes après elle à rappeler et discuter avec mon fils. Au moment où mon fils m’a rendu le téléphone elle est resté en ligne, du coup on n’a discuté (encore), elle croit que lorsque je lui et raccrocher la dernière fois au nez ( le sms « ral le bol qu’on me prenne pour un con et un chien) sa voulais dire pour elle c’est terminer. Or ce que je voulais dire c’est que les « je sais pas » j en avait jusque-là ! (je lui et dit) bref si vous me suivez toujours tant mieux sinon désoler.

    Ensuite le fait que son papa soit décéder a fait des dégâts en elle. Mais c’est aussi l’histoire du bébé, je lui et expliquer ce que je voulais vu qu’on n’habite pas ensemble. Que ma prise de position de 1 an pour réfléchir à un enfant avec elle était légitime, j’ai un fils un boulot à mi-temps etc et que j’avais eu besoin de ce temps pour réfléchir. Je lui et expliquer aussi ce choix de prendre du temps, si sous le même toit sa se passe mal est que j’ai déjà mi en route un enfant . Ce n’est pas possible, je n’ai pas envie de me retrouver à avoir un enfant un wk sur deux parce que ça se passe mal. je veux pas sauter les étapes c’est tout. Mais faire un enfant ce n’est pas un jouet, je sais comment ça se passe, je veux une relation qui dure.

    Résultat elle reste quand même froide, on se verra pas pour le wk mais j’ai été clair, moi je préfère une personne honnête et franche qui me dise c’est terminer ! je communique, je donne des pistes. mais je ne suis pas le DECIDEUR de tout, j’attends d’une personne son AVIS. Le problème en fait c’est qu’elle veut tout VITE et cela ce n’est pas possible. On s’entend bien ensemble, mais c’est à deux la communication.

    Bref je lui ai dit en février on peut se voir et essayer de voir ensemble sous le même toit ce que cela donnera et ensuite seulement on peut parler d’enfant et le mettre en route.. c’est au bout de la deuxième année que son envie d’enfant a complètement exploser. Donc je lui ai proposé d’y réfléchir, elle a dit oui mais un oui timide. Sinon elle fera un enfant seul, ceux quelle m’avait dit souvent, que si avec moi cela ne marcher pas, je serais le dernier et elle le ferait seul. C’est un peu long et j’en suis désoler mais votre avis et important pour moi. Depuis 5 jours je n’est pas eu de nouvelles.

    • Bonjour Martin,

      Son envie d’enfant est importante pour elle. Mais vous avez tout fait raison de ne pas vous engager à la va-vite dans une voie qui demande réflexion, et vous l’expliquez très bien dans votre témoignage.

      A la base, elle reproche de la routine dans votre couple. L’arrivée d’un enfant bousculera cette routine mais ce n’est pas une solution à toutes vos difficultés.

      Vous êtes dans une situation délicate (un enfant et un travail à mi-temps). Si elle ne comprend pas que vous avez besoin de temps pour vous stabiliser, c’est un problème. Cela signifie qu’elle préfère rompre et trouver un autre moyen d’avoir un enfant plutôt que rester avec vous.

      C’est un peu comme si vous n’aviez pas d’importance pour elle et que vous n’étiez qu’un moyen pour atteindre son objectif d’avoir un enfant.
      Après tout, si vous faites un enfant et que votre relation échoue, elle aura eu ce qu’elle souhaitait. Mais de votre côté, vous serez responsable d’un second enfant et vous connaîtrez des difficultés financières entre autres.

      Je ne peux pas décider à votre place mais je pense que vous devriez être prudent et réfléchi dans votre relation, plutôt que de vous engager dans une situation qui risque d’être très difficile à gérer.

      Sandrino

  120. bonsoir sandrino, je suis un peu inquiète ma situation ressemble un peu a ce que tu a décrit je m’explique j’ai rencontrée quelqu’un il y a un peu plus de 5 mois tout ce passe bien entre nous sauf qu’il n’est pas encore divorcé et quand son ex a appris pour nous deux elle la harcelé pour qu’il revienne alors que pendent un an elle en avait plus rien a … de lui, les comportement humains son parfois très étonnant .

    la relation ce passe bien il me dit je t’aime depuis deux mois environs assez souvent même, il est câlin, attentionné et attentif .

    un soir il ma parlé de vie commune d’ici la fin de l’année quand j’aurai déménagé un projet que j’ai d’avant notre rencontre .

    nous avons fait des sorties et des moment tous ensemble avec ses enfants et ma fille, mais voila ce weekend il ma profondément blessée il me raconté qu’un couple d’ami allé emménage ensemble cette été a ça j’ai répondu comme nous et la il ma dit j’ai pas encore divorcé ma situation n’est pas encore parfaite, je n’arrive pas a me projeté pour le moment donc je n’envisage pas une vie commune avec toi après quand il a vu que je le prenne mal il ma dit mais ça ce passe bien nous deux je tiens a toi cela arrivera surement on verra plus tard …. alors que c’est lui qui m’en avait parlé en premier et ce qui m’inquiète c’est l’idée qu’il parte la tête en avant dans notre relation (dans le mur et moi avec) pour oublié sa souffrance par rapport a son ex qui lui a fait beaucoup de mal et qui le trompé … je me dit sa proposition de vie commune était du vent c’était dit comme ça après un bon moment ensemble est ce que tout le reste aussi c’est de vent ? je suis perplexe ..

    • Bonjour Rose,
      Il pensait probablement ce qu’il t’a dit mais il a parlé trop vite. Vous venez de vous rencontrer il y a 5 mois et vous parlez déjà d’emménagement. Mais 5 mois, ce n’est rien.

      De plus, il est encore sous le stress du divorce et de la pression de son ex. Ok, c’est lui qui t’a parlé d’emménagement en premier et tu es déçue. Mais il a tout à fait raison : vous devez prendre un peu de temps avant de penser à cet emménagement. Ne lui en veux pas et ne remets pas en question ce qu’il t’a dit. Avec le stress de son ex-femme, si tu commences au bout de 5 mois à lui faire des reproches, tu vas le faire fuir.

      Ce qui est important, c’est qu’il ne doute pas de ses sentiments, et qu’il est attentionné. Personnellement, je pense que si tout va parfaitement bien entre vous au quotidien, vous devriez en reparler au bout des 1 an de relation. Après, tu fais comme tu veux, mais lui mettre de la pression alors qu’il en a déjà de son ex, c’est vraiment la dernière chose à faire.

      Sandrino

  121. Merci beaucoup pour vos conseils Sandrino. Cela m’a beaucoup aidé, et m’a conforté dans le fait que l’option de la relation libre ne me convient pas du tout. Effectivement, comme vous dites, ce manque d’engagement vient de lui, et je n’en suis pas la cause. Excellente soirée, merci encore, Aure

  122. Bonjour,

    Votre article m’a interpellé sur ma
    Situation actuelle. Je connais mon copain depuis 5ans, dont 2ans et demi de relation instable(infidélité, séparation ) jusqu’au jour où une IVG a eu lieu, la relation est devenue plus stable. Donc depuis 2ans et demi on vit ensemble. La question du mariage se pose, je veux qu’on se Marie et qu’on fonde une famille, Il a toujours été d’accord, on en parlait ouvertement, jusqu’à il y a maintenant 2mois, il me dit qu’il ne sait pas ce qu’il veut, et qu’il ne peut pas s’engager s’il n’est pas convaincu, que si la situation ne me plait pas, je n’ai pas qu’à trouver une solution toute seule. J’envisage de lui proposer de faire un break pour réfléchir. À savoir que j’ai 26ans et lui 33ans et que je ne veux plus perdre mon temps à espérer une chose qui n’arrivera peut être jamais. Que dois-je faire?

    • Bonjour Marlène,

      il dit qu’il ne peut pas s’engager car il n’est pas convaincu. Qu’est-ce qui ne le convainc pas dans votre relation ? Pourquoi doute-t-il de votre rlation alors qu’il reste avec vous ? C’est cette cause que vous devez identifier puis trouver une solution pour que le frein à son engagement n’ait plus lieu d’être.

      Si vous ne trouvez pas de solutions (par exemple, si ces doutes lui sont propres et que vous ne pouvez pas changer certains aspects de votre relation et ne plus le faire douter), alors vous pourriez prendre la décision de faire un break ou de rompre, soit pour le faire réagir, soit pour trouver un homme qui n’ait pas de doutes sur votre relation.

      Je me permets une dernière remarque : On peut très bien être engagé dans une relation sans se marier. Le mariage n’est pas synonyme de réussite du couple. Rien ne garantira jamais que 2 partenaires resteront ensemble. Les seuls éléments à prendre en considération sont l’amour et le respect que chacun des 2 partenaires s’accordent.

      Sandrino

  123. Bonjour,
    Merci pour cet article, je l’avais déjà mis dans mes favoris et l’avait oublié. Heureusement que je le relis. Mon histoire est plus « désespérante » que la votre, pendant cinq ans et plusieurs ruptures mon copain m’a baratiné , il disait au debut qu’il voulait vivre avec moi et ensuite quand le sujet etait vmt mis sur la table il fuyait comme si sa vie en dépendait. Le problème c’est qu’il m’a envoyé beaucoup de mauvais signaux : on a vécu ensemble, il m’a passé les clés de son appart tres vite sans que je les lui demande, m’a parlé de lui meme d’appartements à visiter. Mais voila quand il a fallu a chaque fois qu’il accorde ses actions à ses mots, ca a été la fuite, ce qui me surprenait énormément, comme c’est lui qui initiait les conversations sur l’avenir au début. J’ai fini par rompre avec lui, cette fois je l’espere definitivement, car je n’ai plus du tout confiance en lui. Mais cest tres difficile d’avoir vécu avec qqun quand au quotidien ca se passe tres bien, beaucoup d’affection, mais pour une obscure raison ca ne fonctionne pas. J’essaie de rencontrer des gens, mais j’ai l’impression que personne ne me plaira autant que lui m’a plu. Et ca me fait peur, de me dire que jamais je ne retrouverai ces sentiments qui m’animaient.

    • Bonjour Mlle S,
      Vous avez l’impression que vous ne revivrez pas une telle histoire car votre rupture n’est pas encore cicatrisée. Avec un peu de temps et si vous ne restez pas rivée sur votre passé, vous vous rendrez compte que l’on peut vivre plusieurs histoires d’Amour dans notre vie.
      Ces histoires seront différentes mais tout aussi belles que celle que vous avez vécu. Pour cela, il faut se tourner vers le futur.
      Sandrino

  124. Bonjour,
    Comment expliquez vous qu’après la rupture elle soit revenue en panique, qu’elles étaient ses explications? Je suis dans ce cas mais c’est moi qui suis « compliquée » et croyez moi je ne le fais pas exprès du tout. S’il y a une personne sur cette terre que je ne veux pas blesser, c’est lui. S’il y a une personne que je veux voir heureux, c’est lui. Je suis bien avec lui, il est honnête, respectueux, il fait de son mieux pour me rendre heureuse ( le contexte complexe de notre histoire : ma famille rejette violemment notre relation du fait de sa couleur de peau et du j’ai du mal à assumer la relation). Une fois nous avons rompu, je n’ai pas supporté son absence, je m’inquiétais de ce qu’il allait devenir. A chaque fois que j’imagine la rupture soit je pleure à fond d’imaginer ma vie sans lui, et parfois je me dis c’est la meilleure chose à faire même si ça fera mal. Là j’en peux plus de douter…j’ai aussi lu votre article sur le thème aimer sans être amoureux, c’est peut être mon cas…physiquement aussi je ne suis pas certaine d’être toujours attirée. Il faut savoir aussi que je suis une personne plutôt indécise dans la vie. bref la fille pas compliquée quoi :(. Je suis restée avec lui en m’accrochant à l’idée que c’est une bonne personne que je considère rare aujourd’hui. J’en suis fatiguée et lui aussi je pense, qu’en pensez-vous? Merci par avance,

    • Bonjour Anne,

      Avec du recul, je pense que je ne correspondais pas à ce qu’elle attendait. Je n’étais probablement pas assez mur pour elle (j’avais 7 ans de moins qu’elle). Elle est revenue en panique car je lui donnais et apportais beaucoup et elle a eu peur de me perdre. Je pense aussi qu’elle aurait aimé un enfant et que notre rupture la faisait repartir à zéro.

      Je sais que les personnes qui ne savent pas ce qu’elles veulent souffrent aussi de la situation. Mais l’objectif de l’article était d’expliquer à ceux qui subissent la situation, qu’il est parfois préférable d’arrêter la relation plutôt qu’attendre un changement de situation qui ne viendra pas.

      Dans votre histoire, votre famille immisce le doute en vous. Vous dites que vous êtes également indécise dans la vie. Et tout cela cumulé pose problème.

      On ne devrait pas avoir à choisir entre sa famille et son partenaire de vie. Mais il arrive que l’on doive le faire si notre famille ne comprend pas. C’est un choix personnel qui dépend de notre indépendance financière, de nos rapports avec nos parents et de notre aptitude à pouvoir aller à l’encontre de nos parents.

      Si vous savez qu’il ne sera jamais accepté par votre famille et que vous n’avez pas envie de couper les ponts avec votre famille, il serait peut être préférable de le laisser partir. En revanche, cela ne doit pas laisser penser à vos parents que ce sont eux qui choisiront qui sera votre partenaire dans le futur.

      Ce sont vos parents et vous devez les respecter, mais c’est votre vie. Et c’est à vous de choisir avec qui vous avez envie de faire votre vie.

      Quelle que soit votre décision, je vous conseille d’avoir une discussion franche et sérieuse avec vos parents où vous devez leur dire que ce n’est pas à eux de choisir votre partenaire.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  125. Bonjour,
    Je me retrouve dans une situation où j’ai été mis face à mes réalités face à mes manquements vis-à-vis de mon ex. Je trouve que ses remarques étaient pertinentes et m’ont permises d’entamer aujourd’hui un vrai processus de changements car j’en ai le désir et retrouve le sourire. Aujourd’hui alors que l’on avait commencer à vivre sous le même toit, nous nous retrouvons à nous voir le week-end et à échanger par messages. Si je tente le silence radio, elle revient vers moi et me demande pourquoi je ne donne pas de nouvelles. Parfois je donne des nouvelles mais les réponses se font floues… Elle se sent obliger de vivre pour ses enfants d’après ses dires (2). Nos moments passés ensemble sont des moments de bien-être, de bonheur et de complicité. Que sont ses pensées? Nous avons encore des rapports sexuels forts où il lui arrive de pleurer à la fin. Elle s’inquiète de mon état. Elle dit ne pas savoir ce qu’elle veut mais regarder son téléphone ou facebook pour savoir si je lui ais envoyé un message. Toutes ces contradictions m’interrogent? Elle me demande si je souhaite me reconstruire avec elle… quel sens a cette question? Il faut savoir que quand nous nous sommes connus elle finissait de côtoyer ce qu’elle appelait un « plan-cul » , seule relation qu’elle a eu après son divorce… je ne suis pas un expert mais elle embrassait pour dire bonjour ce « plan-cul » et a fini par ne plus lui répondre quand il lui a demandé de vivre avec…??? J’ai eu ce Monsieur au téléphone qui m’a expliqué que les sentiments s’installés et qu’un jour elle s’est mise à pleurer quand il lui a annoncé qu’il la quittait… Je pense que le terme « plan-cul » n’était qu’un camouflage. Que penser? Dois-je couper totalement les ponts pour l’aider à sa réflexion? Dois-je partir si elle ne sait pas ce qu’elle veut? Qu’attend-t-elle? Je ne sais pas lequel de nous deux est le plus perdu… Dans l’attente de vous lire.

    • Bonjour CC,
      Vous énoncez beaucoup de choses différentes dans votre témoignage, ce qui rend la lecture confuse par un regard exterieur à votre histoire.
      Je vous conseille plutôt du coaching, qui permettra d’analyser en pronfondeur votre histoire afin de trouver une solution adaptée.
      Sandrino

  126. Bonjour,
    Votre article m’a fait pensé à ma situation actuelle. J’ai 22 ans, et je vis à Paris. J’ai rencontré un homme il y a un an et depuis environ 7 mois j’ai essayé de concrétiser la relation en lui avouant que j’étais réellement intéressée par lui. Il m’a répondu qu’il s’était attaché à moi et qu’il voulait être en couple avec moi mais qu’il aimerait prendre son temps, il a rajouté qu’il avait été très déçu des femmes en général suite à ses dernières relations et qu’il ne voulait pas prendre le risque de se remettre dans une relation qui au bout du compte ne fonctionnerait pas. Sauf que 7 mois sont passés et toujours rien. Pourtant notre relation ressemblait étroitement à celle d’un couple mais rien n’était concrêt. Je suis de nature très impatiente alors croyez-moi si j’ai attendu tout ce temps c’est parce que je tiens réellement à lui. Cependant cela me frustrait car je me sentais impuissante, je me demandais sans cesse comment m’y prendre pour lui montrer que je suis différente et que j’étais prête à donner le meilleur de moi-même pour lui. Il m’a juré qu’il n’avait que moi en tête mais je n’arrivais pas à comprendre ce choix de sa part et cela me blessait plus qu’autre chose parce que je me créais mille et un doutes dans la tête à savoir si je lui plaisais réellement, ou si il n’attendait pas de trouver quelqu’un de meilleur pour me jeter ensuite. Il y’a 3 semaines j’ai fini par lâcher prise. Il a semblé triste mais sans plus (il n’exprime que rarement ce qu’il ressent de toute façon). Sauf que voilà, il y’a quelque jours il est revenu vers moi. Il m’envoit des textos me disant qu’il regrette, qu’il sait au fond de lui que je suis une fille bien, et qu’il n’aurait pas dû compliquer les choses de cette manière. Je ne sais plus quoi penser. Je me dis que peut-être il revient parce qu’il n’a trouvé personne d’autre et je ne peux m’empêcher de me dire qu’il se fout de moi. Je ne veux pas me confier à mes amies ni à mes proches au risque de recevoir des opinions et non des conseils. Que faire ? Et penser vous que dans une situation d’attente comme celle-ci le mieux c’est justement d’attendre ou plutôt de partir? Merci d’avance.

    • Bonjour Mélanie,

      Il a été déçu par des précédentes relations et a peur d’aller trop vite, cela peut se comprendre.

      En revanche, j’ai du mal à saisir la situation que vous évoquez. Vous dites que vous essayez de concrétiser la relation. Ca signifie quoi ? Que vous n’êtes pas encore en couple avec lui ? Car plus loin, vous indiquez que votre relation ressemble à celle d’un couple…
      Qu’est-ce qu’une relation qui ressemble à un couple mais qui n’en est pas une ? Qu’est-ce qui vous manque pour vous sentir en couple ?

      N’ayant pas encore ces informations, je vous donne néanmoins un avis d’ordre général : étant donné ses déceptions passées et le fait que vous vous connaissez depuis moins d’un an, si vous sentir en couple signifie emménager avec lui, vous marier ou avoir un enfant (ce sont des exemples), je peux comprendre qu’il préfère prendre son temps.

      Si en revanche, au bout d’un an, il ne vous a pas présenté à ses amis, je comprends votre mécontentement. Concernant le fait d’être présenté à sa famille, on en revient à ses déceptions passées, il pourrait préférer attendre que cela fonctionne bien avec vous avant de vous présenter. De mon expérience personnelle, il est parfois préférable d’attendre de stabiliser le couple avant de se présenter aux parents.

      Pour répondre à vos dernières questions, je ne peux pas savoir s’il se fout de vous. En revanche, vous le connaissez depuis un an et vous devriez être en mesure de déterminer s’il est sincère lorsqu’il revient vers vous. Mon conseil, c’est de parler de vos doutes avec lui en toute simplicité.

      En revanche, arrêtez de vous dire qu’il revient vers vous parce qu’il n’a trouvé personne. Toutes les personnes qui sont en couple pourraient très bien se poser cette question. Si on commence à se poser cette question, on ne vit plus sa relation sereinement. Donc, n’évoquez pas ce sujet avec lui…

      En conclusion, il ne faut pas être pressé d’avancer dans le couple. 1 an, cela semble beaucoup mais c’est peu si on considère que l’on peut rester en couple des dizaines d’années avec quelqu’un.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  127. Bonjour,

    Désolée à l’avance pour le pavé. J’ai 31 ans et mon ex (maintenant) 26. On était en relation à distance depuis 2 ans et demi. On se voyait cependant tous les week end plus de nombreuses vacances. Mon ex a un passé très lourd vu que sa mère s’est suicidée alors qu’il avait 10 ans et qu’il a beaucoup culpabilisé par la suite à cause de ça.
    Au début, c’est lui qui a fait tous les efforts pour la relation, il était très très joyeux, ouvert, s’intéressait à tout, faisait la majorité des efforts niveau déplacements pour les week end etc.. Cependant, de mon côté, j’ai eu depuis le début la pression de sa part et de la part de sa famille que ce soit moi qui devait forcément bouger pour arrêter la distance. J’ai passé les premiers mois à freiner tout ça car c’était assez « flippant » et je doutais pas mal de mes sentiments envers lui.
    Finalement, pendant un an, j’ai mis de côté mes aspirations professionnelles (j’en avais déjà marre de mon travail), afin de ne chercher exclusivement que dans son coin. Cependant, dans mon domaine, les opportunités dans son coin sont extrêmement rares (région très touristique). Ce qui fait que je lui ai demandé de chercher également dans mon coin (région parisienne où dans son secteur, trouver du travail est facile).
    Il a accepté et a passé un entretien d’embauche dans mon coin pour lequel il n’a finalement pas été retenu. Suite à cela, son comportement a radicalement changé : déprime, comportement passif-agressif, et progressivement il n’a plus aimé nos centres d’intérêt en commun. Bref, il a pris en grippe mon coin et tout ce que j’aimais !
    Pendant 6 mois suite à cela, il a eu un discours stable : celui d’être trop attaché à sa région et donc de ne pas vouloir venir. Mais trop attaché à moi pour me quitter également. Au final, je lui ai dit que je ne pouvais plus continuer de le voir comme ça tous les week end, sans perspective de rapprochement (depuis le début, j’étais claire sur ce que je voulais : un travail un minimum intéressant et la distance pas plus d’un an. On en était déjà à 2 ans…).

    On ne s’est pas vu pendant un mois, il est redevenu charmant amoureux etc. Et il a été pris sur un poste dans mon coin.
    Derrière, il a démissionné de son travail et a entamé toutes les démarches.

    C’était en octobre 2016. Depuis, il n’a cessé d’hésiter à revenir sur sa décision (j’en ai à nouveau pris pour mon grade). Bien sur, ce comportement était très blessant pour moi mais j’ai essayé de ne pas lui faire de reproche et de rester stable malgré tout (il m’avait reproché de ne pas assez le soutenir la dernière fois lors de son entretien). Au final, il est venu ici avec ses bagages, est resté 4h à hésiter puis m’a annoncé repartir. En laissant tomber le poste et alors qu’il avait démissionné sans son coin. Il m’a dit ne pas pouvoir m’apporter ce que je voulais, et qu’il voulait que je sois heureuse malgré tout. Il se sentait forcé et piégé et ne se voyait pas construire le couple dans mon coin (achat immobilier, enfant). Quelques heures plus tard il m’appelait pour me dire que quelle que soit la situation il voulait un enfant avec moi et que malgré tout, il pourrait toujours venir avec ou sans emploi.

    Ca fait une semaine. Depuis, il essaie de m’appeler une fois par jour environ. Je n’arrive pas à lui répondre, je suis très blessée et je ne sais plus où j’en suis. Que faire maintenant ? Lui laisser une porte ouverte au risque que tout recommence une nouvelle fois ou laisser tomber ?

    L’un comme l’autre avons commis de nombreuses erreurs, notamment, de part et d’autres, trop impliquer nos parents dans cette histoire pour avoir leur avis (je suis très proche de ma mère qui a une peur bleue que je parte, et lui de son père avec qui ils se sont mutuellement épaulés après le décès de la mère). Durant la première année, j’ai également été dure avec lui, niveau reproches et réactions excessives (manque d’anticipation qui m’a souvent faire bondir). De son côté, il a tendance à se renfermer sur lui même, m’a caché des choses et a menti à plusieurs reprises.

    J’ai le sentiment d’un énorme sac de nœud difficile à démêler dont les conséquences sont aujourd’hui désastreuses et je ne sais plus que faire !

    • Bonjour Cécile,

      Vous semblez vous aimer mais avez aussi besoin d’un bien-être personnel au-delà du couple. Ce bien-être pour lui est lié à la région où il vit, probablement car son passé familial le lie fortement avec son père et c’est compréhensible. De votre côté, vous seriez prête à vivre là-bas mais vous ne seriez pas épanouie côté professionnel. Et l’amour d’un partenaire ne suffit pas à être heureux si on n’est pas épanoui personnellement.

      Quoi qu’il se passe, je vous recommande donc d’être respectueux et compréhensive sur ses choix et ses indécisions car elles se comprennent parfaitement. Gardez un discours sincère et bienveillant avec lui.

      Vous ne savez plus quoi faire et c’est également compréhensible. Mais je vous conseille néanmoins de lui répondre pour lui en parler, pour que tout cela sorte de vous. Car ne pas lui répondre et intérioriser ce stress ne vous rend pas service. Vous devez crever certains abcès avec lui si vous en avez besoin (ex : vous évoquez des mensonges) mais faites-le de manière sincère et non pas par des reproches.

      Parlez-lui de votre stress, de la pression que vous ressentez, de ce que vous regrettez lui avoir dit dans le passé, bref libérez-vous car vous en avez besoin.

      Je pense que vous vous avez besoin de temps pour réfléchir, faites-lui en part et demandez-lui ce temps sans pression de sa part.

      Prenez ensuite du recul sur la situation de manière personnelle (c’est à dire sans impliquer votre famille) et faites un choix lorsque vous en aurez envie et quand vous serez prête.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  128. bonjour, je suis tombée par hasard sur ce site et je trouve très intéressants vos articles. je vous expose ma situation. j’ai 40 ans , une fille et lui 46 ans un fil de 17 ans. cela faisait à peine 1 an qu’il s’était séparé de sa femme lorsqu’on s’est rencontrés (c’est elle qui est partie). Au début même si pour ma part, ce n’était pas la passion, je suis tombée amoureuse parce qu’il m’offrait ce que je recherchais chez un homme (douceur, calme, posé…) et il savait ce qu’il voulait (faire sa 2e partie de sa vie avec une femme également douce, posée etc…c’est à dire l’inverse de sa femme). En tout cas c’est ce qu’il me disait. Très rapidement il m ‘a dit qu’il voulait s’engager avec moi. M^me s’il était plutôt réservé, je voyais de l’amour dans ses yeux.
    Au fil des mois, notre relation est devenue « plan plan »en tout cas à mon goût mais j’étais malgré tout bien avec lui et je voulais m’engager avec lui. Et surtout je ne voyais plus d’étincelle dans ses yeux. il ne me regardait plus. j’ai essayé de lui en parler mais ce n’est pas un grand communicant et j’avais l’impression de m’adresser à un mur. Aussi il y a eu des changements professionnels de mon côté et du coup au bout de 10 mois environ je lui ai parlé de projets de vie commune, en étant plus « concrète ». je lui demandais afin de pouvoir me projeter avec lui, quand pourrions nous habiter ensemble.J’avais besoin d y voir plus clair du fait de mes changements au niveau professionnel.
    je précise que je parlais en mois voire année donc je n’étais pas non plus pressante. Il m expliquait qu’il était préférable d’attendre encore 1 an c’est à dire qu’une fois que son fils sera parti, qu’on pourrait envisager une vie commune. J’étais d’accord avec cela. Mais plus j’abordais le sujet et plus il se bloquait. C’était devenue une source de tension même si nous étions finalement d’accord
    Je gardais pour moi jusqu’au jour où on s’est disputé et je suis partie brutalement. Mes petits soucis de boulot semblaient aussi l’agacer (son ex était dépressive et il avait peur de retomber sur une femme négative). Mais comme je lui disais qui ne rencontre pas de soucis dans la vie? et si on ne peut pas en parler à son conjoint, à qui peut on en parler? depuis ce jour je lui ai écrit en expliquant tout ça, et je lui ai demandé de se poser les bonnes questions (l’amour est il suffisamment fort? le deuil de son ex a t il été fait?). Il m’a répondu « plus je me pose de questions et plus je doute ». Pour au final me dire « vaut mieux qu’on arrête ». les raisons? Lui même ne le sait pas. Il dit au départ que ça devenait compliqué entre nous pour ensuite m’avouer qu’il fait un blocage! j’ai tenté de le raisonner en lui expliquant qu’il y a des hauts et des bas dans un couple j ‘ai tout essayé mais il ne souhaite pas poursuivre; le plus étonnant c’est qu’il reconnait lui même qu’il a un seuil de tolérance zéro, qu’il n’a rien à me reprocher et qu’il risque de le regretter car il trouve que je suis merveilleuse, que même s’il regrettait, il assumerait…
    Il m’ a pourtant dit au début et je le pensais que le deuil avait été fait. Il reconnaissait aussi que je n’étais pas une femme « chiante » et qu’il appréciait ma douceur. il me disait qu’il m’aimait alors pourquoi sous prétexte que ces derniers temps j’avais des petits soucis de boulot, et qu une seule fois j’ai claqué la porte , il arrête tout et me dit que finalement qu’il n’est pas prêt. Un pas en avant deux pas en arrière. Qu’en pensez vous? Pourquoi cette peur d’engagement alors qu’il a été le 1er à en parler, que pour lui c’était la finalité dans un couple, qu’il ne se voyait pas vivre un amour à distance? Car on se voyait très peu (1 fois par semaine) du fait de nos contraintes familiales, professionnelles et de la distance (100 km)??Ce qui est douloureux pour moi c’est que je reste sans réponse…Qu’est ce que j’ai fait ou pas? M a t il au moins aimé?Il me réponds que oui, qu’il a toujours été honnête mais qu’il fait un blocage…
    Je précise que je pense qu’il s’agit d’un homme honnête avec des valeurs et qu’il n y a pas d’autres femmes (à moins que je sois vraiment aveuglée, mais ça m’étonnerait)et qu’il ne joue pas avec moi.

    • Bonjour Vanessa,

      Vous le dites vous même : vous lui avez amené ce dont il avait besoin dans sa vie : une relation à l’opposé de ce qu’il avait vécu avec sa femme.

      Tant que vous passiez de bons moments positifs ensemble, tout allait pour le mieux. Mais il est possible que certaines situations lui aient, à un moment donné, rappelé de mauvais souvenirs avec son ex femme.

      S’il a vécu des situations stressantes et difficiles pendant une longue période dans le passé et qu’il vit une situation qui le met à nouveau dans le stress, il peut tout simplement avoir peur de retourner dans une relation identique ou proche de la précédente. Et c’est cela qui le fait douter. Ce ne sont pas ses sentiments, ce sont ses peurs.

      Et bien sûr, plus il doute, moins votre relation est positive, plus vous réagissez mal et plus il doute. On entre dans un cercle vicieux.

      Il faut donc réintroduire les éléments qui faisaient la force de votre couple à son départ. Parlez ensemble, essayez de le comprendre et essayez de vous faire comprendre. Il n’y a que par la communication que vous arriverez à vous rapprocher à nouveau. Demandez-lui ce qui a fait que votre relation a dévié, notamment ce qui pourrait lui avoir fait rappeler des situations passées avec son ex femme. Expliquez-vous et rassurez-le sur ces points en lui expliquant que vous serez attentive à cela s’il décide de revenir avec vous. Dites-lui que s’il ne souhaite pas, vous comprendriez mais que vous pensez que votre relation est très différente de sa précédente et que ce serait dommage de passer à côté de cette grande histoire avec vous. Dites lui avec tact, gentillesse et bienveillance, sans lui mettre de pression.

      Si cela ne suffit pas, laissez-lui du temps mais ne l’attendez pas.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  129. Bonjour Sandrino,

    Vos articles sont très intéressants!
    J’ai 31 ans, je suis en couple depuis 2 ans et 3 mois et nous nous disputons beaucoup depuis septembre… Nous nous sommes connus à l’étranger, au soleil sur une île où nous avons vecu 2 années. Nous sommes rentrés en metropole en septembre, j’ai suivi mon copain qui avait choisi de muter. Au départ nous avions pris la décision à deux puis je ne souhaitais plus vraiment rentrer et des là il y a eu des désaccords. Deja pendant notre relation j’ai fait face à des problèmes sexuels qu’il a mis énormément de temps à reconnaître… Je sais bien que c’est un sujet très délicat pour un homme mais j’ai été frustrée pendant longtemps et ça dure encore… Il est allé voir un spécialiste une fois et n’y est plus retourné mais une séance ne guérie pas ce souci (précocité) qui me dérange. D’autre part je l’ai donc suivi ici en metropole mais ne suis pas heureuse car dans ma tete je voulais rester à l’étranger et en même temps les sentiments étaient là donc je l’ai suivi… J’ai des doutes depuis cet été j’ai commencé à douter de mes sentiments pour lui… C’est pourtant une très belle personne, adorable mais deja ce pb sexuel m’a fait réfléchir. Puis depuis cet été j’ai beaucoup hésité, rester ou repartir et j’ai finalement choisi difficilement de rester. Mais on se fait du mal, je lui fais beaucoup de reproches depuis notre retour en metropole et mes paroles dépassent parfois les pensées… Je regrette bien sûr mais je pense qu’indirectement je me « venge » car je lui en veux beaucoup de cumuler des frustrations. De plus, j’aime sortir voir des amis etc et si je ne propose pas des sorties eh bien il n’en propose pas beaucoup… Je me demande si je l’aime ou si c’est de l’affection… Je n’arrive pas au fond de moi à le savoir… J’ai pas envie de le perdre mais en même temps j’ai l’impression que nos chemins s’éloignent… On fait certes des sorties mais j’adore danser,lui non et il adore faire des tournois de sport hors je n’apprécie pas beaucoup… Il fait ses tournois mais aimerait que je fasse avec lui et de mon côté j’aimerais qu’il sorte en soirée avec moi. Depuis décembre d’ailleurs j’ai fait une rencontre courte et flirté…. Ca a duré le temps de la rencontre et j’ai très vite mis fin Je m’en veux beaucoup et j’ai honte je lui ai dit… Et depuis il ne veut plus que je sorte seule car il a perdu confiance et comme il n’aime pas danser eh bien on ne sort pas non plus à deux…

    Je souhaitais rajouter quelques éléments.
    Nous avons passé pendant la première année de très jolis moments d’amour, de partage, de bonheur ( voyages, rencontres). J’ai l’impression que depuis quelques mois nous essayons de vivre de jolis moments mais nous ne sommes pas complètement heureux Ca se sent… D’autre part dès le début il a mis beaucoup de temps à faire confiance et m’avoue qu’il a eu du mal alors que je ne voyais que lui et j’étais dingue de lui dans les 6 premiers mois et meme ensuite j’étais très amoureuse… Les sentiments ont diminué la deuxième année… Il n’a pas confiance en lui et je l’ai ressenti ça n’a pas aidé non plus… Je pense qu’on manque de communication mais lorsque je tente une discussion ça finit en disputés… On s’emporte… Je ne sais plus ce qui serait lieux pour nous deux, essayer tenter de reconstruire notre histoire ou rompre…
    Je suis perdue et des conseils m’éclaireraient!
    Merci beaucoup de votre écoute et dans l’attente de votre réponse,
    Lou

    • Bonjour Lou,

      On peut être en couple avec quelqu’un avec qui on ne partage pas les mêmes centres d’intérêts. C’est le cas dans mon couple. J’aime les grosses soirées, ma copine aime les petits comités. J’aime les films fantastiques et d’action, elle aime les films à l’eau de rose. J’aime la musique electro, le hard rock, etc… elle aime la musique française. Et on n’aime pas les mêmes sports. Bref, beaucoup de choses nous séparent. En revanche, on arrive toujours à partager des moments avec des amis que ce soient les siens ou les miens. Et on fait des sorties à 2.

      Je pense que si vous n’aviez que ce différend, cela ne poserait pas de problème. Mais vous cumulez cela avec des difficultés sexuelles et la vie dans un endroit qui ne vous plait pas. Ce sont ces derniers sujets sur lesquels vous devez agir et porter votre réflexion, tout le reste en est une conséquence (exemple : vous n’iriez pas flirter quand vous allez danser si vous étiez satisfaite sexuellement).

      Le problème de précocité peut se traiter s’il se donne les moyens de le faire. Mais ce n’est pas par des reproches que vous y arriverez. Rappelez-lui tout simplement que votre envie de flirter est une conséquence de votre insatisfaction sexuelle et demandez-lui de faire quelque chose car votre relation est actuellement en danger. Ne le dites pas sous forme de chantage mais d’une manière sincère et bienveillante. Demandez-lui ce qu’il en pense (c’est toujours mieux que d’imposer un changement).

      Donc, si vous ne changez rien, vous vous éloignerez de plus en plus et votre relation terminera en rupture. Je pense qu’il faut prendre les difficultés une à une en commençant par traiter l’aspect sexuel de votre couple car il a un impact sur tout le reste.

      Puis il vous faudra prendre une décision concernant l’endroit où vous souhaitez vivre. Soit vous restez vivre ici pour lui, soit il décide de vivre ailleurs pour vous. Soit Il y a peut être un endroit qui vous plairait à tous les deux. Sinon, malgré l’amour que 2 personnes peuvent se porter, s’il y a incompatibilité dans le projet de vie commun, une relation peut être vouée à l’échec.

      concernant vos conversations qui se terminent en dispute, je vous conseille de lire mon article sur la Communication non violente.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  130. Bonjour,
    J’ai 45 ans j’entretien une relation amoureuse avec un homme depuis quasi un an et demi.
    Nous passons d’excellents moments ensemble, nous avons tous les deux beaucoup évolués au travers de notre relation. Le seul point noir est qu’il semble ne pas vouloir s’engager (situation compliquée avec ses enfants voici le prétexte).
    Nous avons rompu en août dernier. Il est revenu alors que de mon côté je ne m’y attendais pas.
    il me demande d’être patiente…
    Je ne doute pas de ses sentiments mais je pense qu’il a peur d’avancer….
    Qu’en pensez vous ?
    Merci

    • Bonjour Nathalie,
      Il vous demande d’être patiente à cause de la situation compliquée avec ses enfants. Il est possible que sa situation fasse qu’il ait effectivement besoin d’un peu de temps.
      N’ayant pas d’informations sur le contexte de sa situation, je ne peux pas estimer si vous devriez patienter ou pas.

      Mon conseil, c’est :
      – que vous estimiez si sa situation constitue une raison valable de vous demander du temps
      – si vous acceptez d’attendre, que vous fixiez ensemble une durée raisonnable et en lien avec sa situation

      Vous pourriez ne pas accepter d’attendre, au regard de votre relation, si vous estimez que la durée est trop longue ou qu’il ne vous donne pas de visibilité pour le futur. Je vous rappelle que c’est lui qui est revenu vers vous. Il serait donc raisonnable qu’il apporte une solution à moyen terme.

      Sandrino

  131. Chers lectrices et lecteurs,
    J’ai répondu à de nombreux messages sur cette thématique.
    N’ayant pas le temps de répondre actuellement à tous vos messages, je clos les commentaires pour cet article.
    Si vous souhaitez une analyse détaillée de votre situation et l’élaboration d’un plan d’action, je vous renvoie vers mon offre de coaching.
    Sandrino

  132. Je souhaitais vous remercier pour cet article qui m’a éclairée lorsque j’étais au cœur de la tourmente ! Il m’a vraiment éclairée sur ce que je vivais (on se dit toujours que ce que l’on vit est unique) et m’a réellement aidée à aller de l’avant. Aujourd’hui je suis dans une relation beaucoup plus épanouissante et c’est très rafraîchissant d’être avec quelqu’un qui n’a pas peur de se projeter ! Merci à tous les commentaires aussi qui permettent de décliner les cas de figure et d’éclairer encore d’autres aspects des relations toxiques. Sincèrement, merci. 🙂

    • Bonjour Marion,
      je suis heureux de savoir que cet article vous a été utile.
      Je vous souhaite une bonne histoire d’amour 🙂
      Sandrino

  133. Bonjour, tout d’abord merci pour vos conseils cela m’aide beaucoup. Cela fait 4 semaines que mon copain m’a quitté pour des raisons que j’ai toujours beaucoup de mal a comprendre. Dès le debut de notre relation il n’avait pas voulu qu’on s’attache car il n’était pas prêt (il sortait d’une relation compliqué) et je ne vivais pas dans la même ville que lui cependant les sentiments l’ont emporté et il a tout fait pour m’avoir, je n’ai jamais connu un homme aussi amoureux et attentionné en si peu de temps. Il nous voyait vraiment construire une relation stable et tout était parfait et un soir je lui ai fait part de mes doutes, en réalité je voulais qu’il me rassure, chose qu’il a faite et à partir de ce moment il a pété un plomb. Il s’est attaché a des petits détails comme lui qui travail et moi je suis encore étudiante, si je ne suis pas accepté dans mon école en septembre je devrais partir a des centaines de kilomètre de lui alors que tout ca il le savait de base, et c’est à cause de ca qu’il m’a quitté en me redisant que finalement il n’était pas prêt pour une relation qui est compliquée comme la notre alors qu’il me dit qu’il a des sentiments et que notre relation était harmonieuse… Du coup j’ai appliqué le silence radio et je lui ai dit que je ne voulais plus jamais qu’il revienne. Chose que je regrette parce que pour moi notre histoire n’est pas finie, je sais qu’il m’aime mais il est envahie par la peur et aussi parce que je suis totalement différente de ses ex, je lui fait peur… Bref est ce que je dois revenir vers lui? Ou bien est ce que je suis dans le déni totale de notre rupture ?

    • Bonjour Victoria,
      Il est possible que votre ex ait eu peur d’une rupture de votre part après que vous lui ayez fait part de vos incertitudes.
      Il dit que c’est compliqué car il a peut être peur de souffrir. Il a sans doute souffert d’histoires passées, alors il se protège.
      Le mieux serait peut être d’en discuter avec lui de manière calme et bienveillante.
      Expliquez lui pourquoi vous lui avez fait part de vos doutes et pourquoi vous avez mal réagi lorsqu’il vous a quittée.
      Demandez lui simplement s’il a des sentiments et s’il a envie ou pas de continuer cette histoire avec vous.
      Ecoutez-le, essayez de trouver des solutions à ses craintes sur votre relation.
      Si vous voyez qu’il n’est pas motivé ou disposé à revenir, dites-lui simplement que vous préférez couper les ponts pour vous remettre de la rupture et avancer dans votre vie.
      Sandrino

  134. bonjour sandrino, je suis tombée par hasard sur cette page qui m’a énormémement apportée, je me sens tellement démunie et seule, je ne me comprends plus moi même, l’impression d’être en totale désaccord avec mon être, voilâ ma situation, pour moi c’est l’inverse, j’ai rencontrée un garçon il a un mois, tout est allée trés vite, les sentiments, le fait de se voir, partager des choses, on était dans notre bulle, notre inconscient fait que nous profitons de chaque instant sans nous rendre compte de la réalité, c’est un mec super que j’ai trouver; une perle dira t-on, mais le probléme vient de moi, depuis qques jours je suis distante , limite indifférente, je ne sais pas ce que j’ai de m’attacher trés rapidement, et du jour au lendemain, me détacher totalement , aprés m’être éperdument jeter a corps perdu dans cette relation, j’ai 28 ans et a chaque fois que je trouve un garcon super je me sens prise au piége, je ne me comprends pas, pourquoi cette envie de fuir soudainement, ai-je peur de souffrir au risque de me mettre des freins inconsiemment? je suis une fille trés indépendante de nature et aimant ma liberté, peut-être ce probléme vient-il de là? merci beaucoup d’avance pour votre réponse et votre attention qui j’espére pourront m’éclairer!

    • Bonjour Mélodie,
      Si c’est un schéma que vous répétez, il y a une résistance inconsciente en vous qui vous empêche de vous investir.
      Vous avez peut-être peur de perdre votre indépendance. Ou bien vous avez connu dans votre enfance/adolescence une situation où vous avez souffert de l’attachement fort à quelqu’un. Peut-être que c’est une histoire que vous avez vécu ou peut être que c’est quelqu’un de proche dans votre famille. Au final, cela vous fait peur et lorsque vous sentez que l’histoire se concrétise, vous doutez et y mettez fin.
      Je vous encourage à faire un travail d’introspection sur ce sujet en n’hésitant pas à revenir dans le passé et à faire appel à vos souvenir familiaux. Vous pouvez le faire de manière personnelle, auquel cas je vous conseille de prendre un cahier, de vous poser dans un endroit calme et de laisser vagabonder votre esprit sur les causes de ce comportement.
      Vous pouvez également vous faire accompagner par un coach/thérapeute/psychologue. pour votre situation, je vous conseillerai plutôt un psychologue qui pourrait rapidement identifier les sources de votre résistance et vous amener à évoluer.
      Bonne journée.
      Sandrino

      • Bonjour,
        J’ai 45 ans et depuis quelques mois j’étais d’abord amis avec un homme qui est en pleine separation.
        Puis nous avons craqué l’un pour l’autre. Notre relation à duré 4 mois. Je l’ai quitte aujourd’hui non par ce que je ne l’aime pas mais par ce que notre relation était une relation cachée car sa séparation n’est pas effective et peu de personne connaisse la vérité. Maison en.commun enfants. ….
        Bref cette situation ne me convenait plus donc j’ai rompu. Lui a compris et comme d’habitude à été honnête avec moi. Préfère aussi tout arrêter car n’aime pas que je me sente mal. Mais à toujours des gestes tendres et des motservices doux,m’a pris dans ses bras….. C’est ambiguë et je sais que je dois tenir. Il n’y a aucune rancoeur zntre nous et nous avons décidé d’êtres amis tout en sachant que nous n’avons pas envie pour l’instant de voir l’autre avec une autre personne. Nous sommes obligés de nous voir. Nous fréquentons la même salle de sport. Mais je ne supporte plus ma place de l’ombre. Du coup là plus d’ombre. Je suis l’amie et pour l’instant ça me convient. C’est peut être un mauvaisa timing entre nous. Je sais pas mais ce que je sais c’est que je n’aime pas être dans l’attente d’un sms d’un coup de fil….. maintenant nous allons devoir résister à notre attirance mutuelle. Et moi faire le deuil de la relation que j’aurais voulu avoir. J’aime cette homme pour ce qu’il est. Ses qualités ses défauts. … Mais nous étions amis avant donc nous pourront le redevenir. Il ne se voit pas se remettre dans une relation alors qu’il en quitte une. Moi j’ai quitté mon ex il y a 1 an et quznd entre nous ça a dérapé je pensais vraiment pas tomber amoureuse. J’adorais ce mec zt me suis dit que je pourrais retrouver aussi une féminité et une sexualité perdu depuis 3 ans. Ce qui est arrivé. C’était super. J’ai vécu des moments splendides. Je ne regrette rien. Lui non plus. Il a eu des sentiments fort pour moi mais aujourd’hui recule car nous ne sommes plus sur la même longueur d’ondes. Lui ne se voit pas s’engager alors que moi j’attendais qu’il le fasse. J’ais toujours des sentiments pour lui, mais moi j’ai eu un an pour me reconstruire après ma rupture et je sais que cette année à été importante pour moi. Lui doit avoir ce temps pour lui quand il aura enfin pu quitter le domicile
        Chose qu’il espère faire avant la fin de l’été . Aujourd’hui je suis triste mais bizarrement contente d’avoir fait ce qu’il fallait. Je me suis respectée et par la même lui même à un plus grand respect pour moi et même une certaine admiration. Alors oui il ne m’aime pas de la façon dont je le souhaiterai mais c’est comme ça. Il a toujours de l’affection pour moi de l’attirance et besoin de mon amitié. Même si c’est dur voilà ce dont il a besoin. Et moi quelque part j’en ai besoin aussi. Notre rupture c’est passé comme tout notre relation, sans cris, avec respect, avec de l’humour, et lorsque nous nous sommes dit au revoir il m’a envoyé un petit SMS :  » je t’embrasse très très fort…. Tu seras toujours dans un coin de ma tête. Je suis très fier et très heureux d’être ton ami. Gros bisoux »
        Ma réponse  » tu peux ? je ne peux pas dire que je sois heureuse mais je sais que j’ai fait ce qu’il fallait pour moi. Nous avons su garder le plus précieux notre amitié. A lundi que je te montre qui est la plus forte » ( nous faisons tout deux du cross training et nous sommes toujours dans une compétition à qui gagnera ce jour )
        Les choses sont clairs.
        Maintenant à moi de ne pas me maintenir dans l’espoir de le retrouver et de continuer ma vie de femme qui est heureusement épanouie.
        Juste besoin de lâcher les choses. Voilà c’est fait.
        Un petit commentaire de votre part me serait très sympathique. Histoire de me conforter dans ma décision.
        En tout cas cet article m’a fait du bien. Merci beaucoup.

      • Bonsoir Claire,
        De nombreuses personnes n’arrivent pas à s’aimer et se respecter. Ils sont dans une situation insatisfaisante mais ils ont peur de rompre.
        Vous avez fait ce qu’il y avait de mieux à faire pour vous et votre futur. De plus, vous l’avez fait sans avoir recours à la colère, ce qui est rare.
        Si un jour, il décide de revenir avec vous, votre comportement y sera clairement pour quelque chose.
        Maintenant, vous ne devez effectivement pas l’attendre. Et cela sera difficile puisque vous le voyez souvent.
        Je vous conseille de rencontrer d’autres hommes (au moins pour la séduction, voire pour le sexe) afin de vous faire du bien et avancer vers votre futur plutôt que d’attendre son retour.
        Je vous conseille également mon article sur la thématique : rester ami avec son ex.
        J’espère que cela vous aidera.
        Bonne soirée.
        Sandrino

      • Désolée d’avoir poster deux fois. J’ai voulu rectifier certaines phrases et oups…..

        Et du coup j’en profite pour vous remercier pour votre site qui me paraît vraiment très sérieux par rapport à beaucoup d’autre qui profitent de la faiblesse et detresse des gens. Si je sens que j’ai besoin d’un coaching ce sera vers vous que je me tournerais.
        Merci donc.

      • Bonsoir Claire,
        merci 🙂
        Je n’ai gardé que votre second commentaire et j’y ai répondu il y a quelques minutes.
        Bonne soirée.
        Sandrino

  135. Bonjour Sandrino,
    Je suis tombée sur votre article, qui est très instructif et qui m’éclaire un peu sur ma relation actuelle.
    Je souhaite vous faire par de celle ci et j’aimerais votre avis.
    J’ai 21 ans depuis peu et lui en a 19. Nous nous sommes rencontrés en Août dernier sur un site de rencontre et après avoir bien parle nous nous sommes vu un soir et avons passé la soirée jusqu au matin à discuter sans s’arreter. Nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre très rapidement et avons commencer à passer toutes nos journées ensemble, nous étions heureux. Étant étudiant tous les 2, nous avions l’opportunité de vivre dans le même appartement car nos études étaient dans la même ville. Nous nous sentions capable car nous étions heureux. Il faut savoir que c’est un garçon qui a été victime d’une perverse narcissique il y a 2 ans qui l’a conduit à une tentative de suicide. Il a été dans un hôpital psychiatrique pendant 1 mois et demi, seulement il n’a jamais reussi avec certains mauvais psy à guérir totalement de ce traumatisme. C’était son premier amour, idyllique mais dévastateur au plus au point.
    J’ai donc été son nouveau souffle de vie avec quelques relations qui ne lui convenaient pas. Il était sous anti dépresseurs quand je l’ai rencontré.
    Émotionnellement il était donc stable.
    Quand l’année scolaire a commencé, la vie en appartement a été compliqué (les tâches ménagères, la fatigue du soir etc), il a aussi arrêter d’un coup sans avis médical ses anti dépresseurs car il ne supportait plus les effets secondaires. Sa première année d’étude était une alternance, au début ça allait bien et petit à petit tout à dégringoler et c’était très compliqué. Avec son passé, il a un contexte familial difficile du à ce traumatisme. Ses parents sont vraiment de bonnes personnes mais ne lui ont pas mi de limites, ni assez dit non. Maintes fois nous nous sommes disputes, souvent l’un voulait partir de l’appartement ou sinon c’était l’autre. Quand il s’énervait il était très méchant dans ses propos, beaucoup de pics, ne se rendant pas compte que ces mots allaient avoir un impact. C’est quand il se calmait qu’il finissait par s’excuser de son comportement. Je l’ai beaucoup pardonné car j’ai eu espoir en lui qu’il se calme et fasse des efforts, il en faisait mais parfois la colère prenait le dessus et pour se protéger d’une éventuelle rupture il allait loin dans ses paroles. On était beaucoup chez ses parents, et ils ont assisté à beaucoup de rupture et de disputes. Il a commencé à avoir de la jalousie car j’avais une bonne relation avec ses parents, et il a meme cru à un moment que je voulais « prendre  » sa place au sein de sa famille et que je voulais le cao au sein de celle ci. Il a un profond mal être et on a essayer de le convaincre de voir un psy, parler avec une femme qui l’écoute. Il disait oui puis se rétracter et disait qu’il n’avait pas besoin d’eux et qu’il n’avait pas de soucis, que c’était son caractère. Je suis tOujours revenue vers lui pour sauver notre couple.
    Il a été très contradictoire dans ses propos et ses actes, un coup il voulait stoppe mais revenait me conquérir. Il disait ne plus avoir énormément de sentiments pour moi mais voulait arranger les choses en discutant mais au final ne faisait pas d’effort, passer son temps à m’envoyer des vannes devant les autres, appelez une amie « bébé » et trouver ça normal car il n’y a rien avec elle et qu’il a le droit de faire ce qu’il veut, ne pas vouloir faire des choses avec moi aussi puis a un autre moment passer des heures à me faire le plus beau gâteau d’anniversaire. Dimanche ne supportant plus cette situation je lui ai dit que je méritais quelqu’un qui me rende heureuse et qui sache ce qu’il veut. Pour lui c’etait clair on stoppait la relation. Le soir meme il est revenu vers moi car il m’aimait trop et ne voulait pas me perdre. On a passé la semaine à se dire qu’on s’aimait qu’on allait remonter la pente qu’il était vraiment prêt à se battre pour nous, à me faire l’amour. Pour au final jeudi me dire qu’il était revenu car je lui avais fait de la peine, qu’il voulait que je sois bien pour mes partiels et pas mal. Mais qu’il avait besoin de prendre ses distances, qu’il était perdu et qu’il ne savait pas ce qu’il voulait, qu’il était désolé, qu’il n’avait ps fait semblant cette semaine.
    Mes amies me disent d’arreter une bonne fois pour toute cette relation, effectivement j’ai trop eu espoir en lui, je voulais qu’il se rende compte qu’il existait une personne qui pouvait l’aimer véritablement, qu’il pouvait être heureux sans avoir peur d’un échec.. je ne sais ps quoi faire Sandrino.. conseillez moi s’il vous plaît.

    • Bonjour Nailia,
      C’est généreux de votre part de lui montrer cet amour et de l’aider dans ses difficultés. Mais si cette relation vous fait du mal au quotidien et que vous n’êtes pas heureuse avec lui, il est préférable d’arrêter.
      Vous ne devez pas être son infirmère ou sa psychologue. Ce n’est pas le rôle d’une petite amie.
      Il est le seul à pouvoir s’en sortir. S’il n’y arrive pas malgré votre aide et vos conseils, c’est de sa responsabilité.
      Dans tous les cas, si vous êtes malheureuse, vous devez d’abord penser à vous, puis à lui. Pas l’inverse.
      Donc, si vous êtes mieux seule qu’avec lui, vous devriez songer à arrêter la relation.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  136. Bonjour, je vous raconte brièvement mon histoire et j’espère recevoir vos conseils au plus vite car je suis vraiment désespérée. J’ai 22 et il en a bientôt 25. Au départ, il m’aimait vraiment trop mais par la suite, il y a eu des problèmes de confiance, parce que je lui avais menti mais chaque fois, il finissait par me pardonner tout en me rappelant qu’il m’avait avertie avant même de m’aimer, qu’il ne tolérait point le mensonge et que l’honnêteté était qqch de sacré chez lui. À chaque fois, il espérait qu’il n’y avait plus rien que je lui cachais mais à chaque fois, il s’avérait le contraire. L’avant dernière fois que je lui avais avoué un mensonge, il m’a dit que si je lui mentais encore une fois, ce serait vraiment fini. Malgré cela, après une année de relation, il s’est présenté chez moi, nous avons fait nos fiançailles. Quelques mois après, je lui écris un long texte où je lui avoué des choses. C’est bon, il était décidé à me quitter définitivement, il n’y plus rien à dire. J’ai tout fait pour le récupérer, il a accepté de se remettre avec moi et de me pardonner seulement s’il voyait de ses yeux un changement en moi, il m’a dit qu’il allait se battre pour me refaire confiance mais le hic, c’est qu’il dit qu’il peut rien me promettre. Qu’il peut pas me promettre un avenir ensemble car ça pouvait craquer à tout moment et que cela, dépendait surtout de moi. Il garde toujours ces mêmes paroles après maintenant 5 mois. J’avoue que les choses se sont tout de même améliorées, au départ, il n’arrivait même plus à me dire qu’il m’aime… Je n’arrive plus à vivre avec l’idée que tout cela est porté à disparaître un jour. Je ne peux pas imaginer une vie sans lui. Il me promet toujours de faire de son mieux afin de me refaire confiance et de chasser cette image qu’il a parfois de moi mais cela ne semble pas suffir car je me suis tant habituée à toutes les promesses qu’il faisait avant que ces problèmes ne surgissent. La dernière fois que je l’ai quitté, il est revenu après 12 jours me disant que c’était un enfer sans moi et que je n’aurais jamais dû prendre cette décision. Il me dit toujours qu’au lieu de me donner à fond pour rétablir la confiance, moi je ne fais que me plaindre de ne pas entendre les promesses que je veux et que c’était un tort. Mais normalement, s’il est revenu, c’est qu’il devait être sûr de sa décision alors pourquoi partir un autre jour ? J’ai besoin d’aide, je ne sais pas quelle décision prendre. Dois-je lui dire de prendre le temps afin de décider soit de ne jamais abandonner, soit d’abandonner maintenant ? Ou alors dois-je supporter de vivre dans le doute que tout cela se termine un jour ? Merci.

    • Bonjour Maycha,
      il n’y a rien de pire que l’incertitude. Donc, tant que vous vivrez avec une épée de Damoclès sur la tête, vous serez stressée et vous ne serez pas heureuse.
      Vous avez eu un comportement qui a eu des dômmages sur votre couple. Il veut rester avec vous mais il n’arrive pas à vous faire confiance. Et il n’y a rien d’anormal étant donné vos mensonges passés. Il ne suffit pas de vouloir faire confiance pour avoir confiance. Il est probable qu’il ne soit pas capable de vous faire confiance. Peut-être qu’il n’en sera jamais capable. Et lui-même n’est pas en mesure de le savoir.
      Si les doutes et les incertitudes sont trop importants et que vous en souffrez tous les deux, il est préférable d’arrêter plutôt que finir par vous détester et vous détruire à petit feu.
      Sandrino

  137. Bonjour Sandrino!

    Encore bravo pour vos articles si intéressants qui aident tellement de gens (dont je fais partie!)
    Je me permets de solliciter vos conseils, et je ne savais pas dans quelle rubrique poster mes questions (la communication, ou bien « éviter la rupture…bref, j’espère que j’ai bien choisi).

    Je reviens vers vous, donc, après votre premier conseil sur mon couple il y a quasiment un an jour pour jour (une sorte d’entretien annuel du couple)…et j’ai de nouveau de gros soucis! Pour vous resituer les choses, je vous avais parlé de mon copain qui était plus âgé que moi, novice en matière de couple et surtout très difficile à cerner…C’est un grand solitaire, qui a du mal à supporter les autres, à faire des concessions, à voir son espace envahi, qui parle peu, qui se braque facilement…mais bon, chacun est comme il est, je l’ai choisi, j’assume…en tout cas jusqu’à hier…

    Nous sommes donc restés ensemble malgré les difficultés que vous aviez pointées (cela fait deux ans et 8 mois). Depuis presque un an, je dirais que les choses évoluaient vraiment dans le bon sens: J’ai fait je pense de gros efforts en acceptant de ne pas habiter avec lui, de ne pas me marier, de ne pas avoir d’enfant, de ne pas aller au restaurant, de ne pas rencontrer sa famille, et de connaitre un peu plus son ami que je détestais tant…et puis je me disais que je commençais tout juste à apprécier notre petit équilibre, le fait de se voir peu(deux fois/ semaine). Il me semblait plutôt satisfait aussi, et heureux.

    Mais c’était avant…car hier, on s’est disputé…Et c’est là tout le souci. Depuis que je suis avec lui, il n’a de cesse de me répéter qu’il ne faut pas trop se disputer, que ce n’est pas bon, que cela casse le couple. Je suis assez d’accord. Mais je vois mal comment on peut éradiquer les disputes. Il faut à mon sens éradiquer celles où l’on crie, où l’on s’insulte, et essayer de choisir les bons moments pour se disputer, et surtout essayer de transformer la dispute en désaccord, en discussion animée, pour faire entendre sa voix tout en écoutant la sienne. Le but n’est pas de trancher pour savoir qui a raison ou tort, mais de montrer à l’autre qu’on l’écoute et le comprend…c’est donc là que le bas blesse. Je crois bien que mon copain n’en voudrait aucune, aucun désaccord. Et pour moi, c’est impossible. Lui se refuse à parler des problèmes, car cela les ferait selon lui rejaillir de plus belle. Mais il se refuse aussi à envisager que je fonctionne différemment et à l’accepter. Pour lui, pleurer ou dire que l’on ne va pas bien, c’est assimilé à un caprice, au fait de chougner pour rien…et ça fait du mal de ne pas pouvoir régler les problèmes par la communication, car je suis une fille très sensible et j’ai besoin d’être rassurée et écoutée…Depuis deux ans et demi pourtant, les disputes me semblent rares! Nous passons 48 à 72h h24 collés ensemble et une heure des autres jours au téléphone…c’est pas mal, et je me réjouis de voir que les disputes sont minimes…mais le sont-elles vraiment pour lui? Que veut-il vraiment? que je sois toujours d’accord? Mais il me semble qu’il n’y a que lui qui est tjs d’accord avec lui même..

    Ce weekend donc, il a commencé par me répondre de façon très agressive le vendredi, soit disant sur le même ton que j’avais employé…à ce moment là, nous parlions d’un plat…je ne me suis pas perçue comme très agressive…j’ai senti à ce moment là chez lui un agacement voire une haine qui m’ont bouleversée…j’ai retenu mes larmes et on est allé se coucher.

    samedi, il est revenu vers moi, comme si de rien n’était. Il a été tendre, sympa, on a déjeuné…et puis après on a regardé deux trois émissions, puis une série. Et pour plaisanter, j’ai dit « ben tu vas rester jusqu’à 17h ? »en sachant très bien que cela lui ferait trop tard. Et j’ai rajouté « Tu n’as pas envie de me voir un peu plus, ? « ….et il a répondu « non »….sans explication….et à ce moment là, il avait un regard dégoûté, agacé, voire exaspéré, comme si ma question l’embêtait tellement qu’il avait envie de me claquer…tout comme ma présence d’ailleurs…

    Au regard de ces deux réactions, je me suis mise à pleurer. Je suis montée me calmer, puis je suis redescendue pour continuer à discuter (tout du moins à essayer de lui faire lâcher un ou deux mots, car il me laissais pleurer sans bouger à côté de lui…comme si ça lui était égal…. )et il a enfin précisé que cela faisait trois /quatre semaines qu’il trouvait qu’on se prenait systématiquement la tête…
    Bam…troisième coup de massue…j’ai eu beau me creuser les méninges, repasser chaque weekend et chaque mardi et mercredi en boucle, pas moyen de me souvenir d’une prise de tête…certes, on s’est un peu énervé au téléphone il y a un mois et demi , mais cela ne nous a pas empêchés de nous voir le soir même et de passer un très bon weekend. J’avais d’ailleurs fait des efforts pour ne pas lui en reparler, et je m’étais félicitée que cela fonctionne….certes, on a aussi eu une conversation houleuse au téléphone il y a trois semaine, mais cela n’a pas eu d’incidence sur notre journée passée ensemble.

    C’est vrai que je le sens un peu tendu sur certains sujets parfois. Il me dit une phrase du style « oui oui » pour couper court à certaines conversations, notamment sa famille. Mais moi je prends ça comme un élément positif: il sait que l’on peut se prendre la tête sur un sujet, donc il l’évite…sauf que là, il semble avoir focalisé son attention sur deux sujets de conversations téléphonique? Est ce un motif de rupture ou des prétextes? Il invente des disputes qui n’ont pas eu lieu…pourquoi? Et pourquoi ne pas voir tout le positif? Et concernant cette agressivité, je me torture l’esprit…et s’il ne m’aimait plus? Et s’il n’avait plus envie de me voir ? Pourquoi alors en pas m’en parler?

    J’ai continué à essayer de lui tirer les vers du nez, en lui demandant qu’il me raconte les moments où on s’était pris la tête, car moi, à part mardi, je ne voyais pas de quoi il parlait…je ne vois tjs pas….et il est resté muet. Dans la panique, j’ai posé la question: « mais alors ça veut dire que ça vient de toi? Que c’est toi qui en as marre de moi? que je t’agace? Tu veux qu’on se sépare car je ne veux pas rester avec qqu qui se force à être avec moi (ce qui n’est vraiment pas son genre »? Là, de même, il a adopté un regard noir, horrible. J’ai expliqué que si cette semaine, j’étais un peu fatiguée, c’était sans doute à cause de mon ex, car je vais enfin pouvoir finir de régler les paperasses avec lui mais que ça me travaille beaucoup…et il a répondu que de toute façon, c’était ça depuis trois ans, et que je lui jouais toujours les pleureuses effarouchées, tristes de leur sort…qu’il en avait assez de tout ça, et que puisque c’était comme ça il partait…moi j’ai simplement rajouté que cela ne servait donc à rien que je fasse des efforts…il a continué à s’énerver, et quand j’ai demandé « alors, c’est fini? », il m’a achevée par « moi, je ne réponds pas sous le coup de la colère, faut que je réfléchisse…. »mais il a l’air plus que décidé…

    Sandrino, pouvez-vous me dire si j’ai eu tort ou raison de lui proposer la rupture éventuelle, car il est parti en claquant la porte, en étant bien sarcastique et cruel avec moi (je lui ai demandé si nous allions rester ensemble et nous revoir, il a répondu avec un sourire narquois que oui, on se reverrait sur notre lieu de travail)?

    Je me pose beaucoup de questions:
    – Depuis le début de notre relation, j’ai l’impression que je suis totalement soumise à lui; il veut qu’on habite ensemble puis ne veut plus, c’est lui qui décide le rythme auquel on se voit, et moi je m’adapte, il me dit que je suis dans le jugement, mais il m’a traitée de s*** car j’avais couché avec un homme marié avant lui, …il a des attitudes de domination je trouve, et c’est ce que je retrouve dans les disputes. Il m’a dit hier qu’il en avait ras le bol que je joue tout le temps les pleurnicheuses sensibles…mais sa façon de voir n’est pas forcément la meilleure?

    Qu’en pensez-vous? C’est qqn qui pense à lui (ce qui est bien car on doit savoir s’écouter et se faire plaisir), mais j’ai l’impression qu’il pense trop à lui en couple? Je ne peux pas être soumise à son bon vouloir, et fermer ma bouche quand je ne suis pas d’accord…pourquoi ne pas accepter de discuter?

    Mon meilleur ami pense qu’il ne me respecte pas car il refuse de prendre en compte ce que je ressens, qu’il me laisse même seule face à mes angoisses, qu’il fait exprès de me laisser me poser des milliards de questions…et lui, au contraire, il adopte une attitude détachée et froide…j’en viens à me demander s’il ne fait pas semblant depuis un mois? Et pourtant, ce n’est vraiment pas le genre à se forcer…

    Là, j’ai choisi de ne plus lui donner de nouvelles, de le laisser revenir…mais je me demande si j’ai fait le bon choix…et s’il ne revenait jamais? Et s’il me disait que j’ai trop attendu et qu’il a pris ça pour une rupture? S’il disait qu’il s’est habitué à ne plus me voir?

    Et si tout simplement il ne savait pas ce qu’il voulait, ou tout du moins il savait qu’il ne voulait pas être avec moi mais plutôt être seul dans sa vie car cela lui demande trop de sacrifices de supporter qqn, mais qu’il ne me le disait pas en me transformant en petit toutou qui obéit au doigt et à l’oeil? A chaque fois que j’accpepte qqch (habiter avec lui, le voir deux fois/ semaine), on dirait qu’il casse le rythme et change d’avis…pourquoi?
    Pourquoi ne pas m’expliquer ce qui ne va pas pour que j’essaye d’évoluer? Pourquoi me laisser dans l’incertitude?

    J’ai en tout cas beaucoup de peine, car cet homme me rend très heureuse au quotidien…mais lorsqu’il s’agit d’être rassurée, de se projeter, de parler de sujet un peu plus dangereux, il n’y a plus personne…Le résultat est qu’aujourd’hui, je suis vraiment au fond du trou…j’angoisse de savoir sa réponse, et j’ai l’impression qu’il me déteste par rapport à la réaction que j’ai eue hier…mais ai-je des choses à me faire pardonner? Ai-je eu tort?

    Je vous remercie de votre réponse et de votre avis, car là je suis vraiment dans l’angoisse, et c’est insupportable…

    A bientôt

    Emilie

    • Bonjour Emilie,

      vous vous posez trop de questions. Mais surtout vous vous posez les mauvaises questions.

      Je n’ai qu’une question pour vous : êtes-vous vraiment heureuse avec lui ? Car à la lecture de votre témoignage, j’ai du mal à comprendre où se situe ce bonheur. Je ne devrai pas juger ce qui est bon pour vous ou pas mais je vous conseille de faire un travail de réfléxion.

      Plutôt que de vous demander s’il va revenir ou pas, s’il va vous oublier, etc… demandez-vous plutôt pourquoi vous restez avec lui.

      C’est quoi le bonheur pour vous ? Est-ce que cette relation représente le summum de ce que vous attendez d’une relation de couple au quotidien ? Pas de sortie ensemble ? Pas de présentation à la famille ? Pas de problèmes (puisqu’on ne doit pas en parler) ? pas d’enfants (alors que vous en souhaitez un) ? Vous pleurez à côté de lui et il ne dit rien ?

      Votre relation semble être à sens unique. vous vous êtes enfermée dans une relation prison où vous faites tous les efforts et où il n’en fait aucun. Et je pense qu’il n’en fera jamais.

      Relativisez la situation et posez-vous les bonnes questions car vous semblez perdue. Y aurait-il un petit manque de confiance ou d’estime de soi qui vous pousse à rester avec cet homme ?

      Au final, cet homme qui vous quitte, c’est peut être pour vous l’opportunité d’avoir une meilleure vie, un futur radieux avec quelqu’un qui vous comprenne, qui vous parle, qui vous écoute, et qui vous rende heureuse.

      Sandrino

  138. Bonjour Sandrino,

    Pour ma part, je suis une divorcée avec 2 enfants et j’ai rencontré il y a 3 mois une personne. tout s’est bien passé sauf que récemment il m’a annoncé qu’il n’était pas amoureux de moi. De mon côté, les sentiments ont évolués et il a rencontré mes enfants.
    Il est très attentionné, fait des kms pour me voir, j’ai rencontré ses amis, lui les miens, mais ce qu’il a dit a tout cassé, et maintenant je ne sais plus si je veux continuer ou pas. Il dit être bien avec moi mais pas amoureux. c’est très difficile à accepter.

    A ton avis, dois-je lui laisser le temps ou il partira de lui même? c’est quelqu’un qui n’a jamais eu de relation longue et il était 7 mois avec son ex et n’a jamais vécu avec quelqu’un. Je ne cherche pas à refaire ma vie non plus mais espérait un peu plus quand même.

    merci

    • Bonjour,

      le sentiment amoureux ne se maitrise pas. De plus, il n’est pas garant d’une relation qui fonctionne.

      Demandez-lui plutôt s’il se voit avec vous dans une relation à long terme car c’est ce qui est le plus important.

      Concernant le fait de lui laisser du temps, cela pourrait fonctionner si vous n’attendez rien de lui. il pourrait s’attacher beaucoup plus à vous au fur et à mesure. Mais s’il ressent des sentiments et une attente importante de votre part, il aura moins tendance à s’attacher car il ressentira une pression.

      Une dernière chose : vous dites que vous ne cherchez pas à refaire votre vie mais que vous espériez plus. Qu’espériez-vous au final ? Un homme qui tombe amoureux de vous ? S’il tombait amoureux de vous, vous seriez amenée à refaire votre vie avec lui. Donc, il y a une incohérence possible entre ce que vous ne cherchez pas et ce que vous espérez.

      Je vous conseille un petit travail d’introspection afin de définir ce que vous attendez réellement, quels sont vos besoins et pourquoi vous avez été touchée de ce manque de sentiment amoureux de sa part.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  139. Bonjour Sandrino. J’ai beaucoup apprécié votre poste. L’initiative est louable.
    Je vis une situations amoureuse assez délicate et pour laquelle l’issue est incertaine.
    J’ai 27 ans lui en a 30. Cela fait trois mois qu’on sort ensemble. Il dit m’apprécier et apprécier mes qualités qu’il n’a jamais rencontré chez aucune autre fille. Il m’a aussi avoué être amoureux de moi. Au début de notre relation il m’ a avoué avoir une amie qui se trouve en ce moment en dehors du pays mais il ne m’a laissé entendre qu’il tenait particulièrement à elle. Il m’a plutôt laissé entendre que j’étais exceptionnelle, particulière et que je comptais beaucoup pour lui. Deux mois après notre histoire, il vient m’avouer qu’il aime toujours l’autre et qu’il ne voit des raisons de la quitter mais qu’il m’aime aussi. Je lui ai proposé de rompre mais il n’a pas voulu. Il m’a même révélé que rompre avec l’autre ce serait comme recevoir une balle en plein cœur et qu’il en mourrait. Semble-t-il que son amie rentre au courant de cette année. Je l’aime, je tiens à lui mais je me demande si c’est nécessaire de poursuivre cette relation où tout porte à croire qu’il a un penchant pour l’autre avec qui ils ont été amoureux pendant 3 ans. Je tiens à noter qu’avant qu’on ait notre premier contact sexuel il ne m’a jamais avoué l’existence de cette fille et évitait toujours le sujet. J’aimerai savoir s’il y a un espoir pour notre relation survive ou s’il faudrait carrément couper les ponts. Il me dit que pour l’heure il n’est pas à même de décider et que je lui accorde encore un peu de temps.

    • Bonjour Mony,
      Je déconseille de vivre dans l’incertitude d’une décision qui ne vous appartient pas. Car vous en souffrirez au quotidien et ne pourrez rien y faire puisque c’est lui qui doit prendre une décision.
      A moins de vouloir une relation polyamoureuse, vous devriez arrêter la relation pour qu’il puisse prendre le temps de choisir. Car tout laisse penser qu’il reste dans le confort d’une double relation en l’absence de cette fille. Et le jour où ils se retrouveront, vous savez qu’il se passera quelque chose et vous savez qu’il voudra être avec elle, sauf si elle ne le veut pas, auquel cas il pourrait revenir.
      Mais souhaitez-vous être sa roue de secours ou sa relation principale ?
      Donc, c’est vous qui devez faire un choix maintenant, pas attendre qu’il choisisse. Car la passivité mène à la tristesse et à la frustration.
      Sandrino

  140. Bonjour Sandrino,

    Je suis avec ma copine depuis 7 mois mais nous nous connaissons depuis bientôt 4 ans. Nous avons 25ans tous les deux.

    Je m’explique, je l’ai rencontré alors qu’elle etait en couple et malheureuse nous sommes tombés sous le charme mais elle n’a jamais voulu quitter son partenaire. Elle a finit par mettre un terme a notre relation 6mois plus tard afin de sauver son couple ce qui m’a énormément fait souffrir.

    Elle a finalement rompu avec son copain 9mois plus tard et est revenu dans ma vie afin que l’on se commence une vrai histoire. J’ai vite senti qu’elle n’était pas encore prete a me faire pleinement entrer dans sa vie (pas de présentation officiel a ses amis par exemple ..)
    Elle m’a quitté 7mois plus tard en me disant que je lui rappelais trop son ex, que notre histoire n’avait pas de commencement et qu’elle ne se projetait pas avec moi..

    Dans la foulée (2mois) elle s’est mise en couple avec un de ses collegue j’ai la encore touché le fond pendant plusieurs mois..
    Sa relation a durée 1 an, durant cette periode elle m’a adressé de nombreux messages, appel en pleure etc sans que je ne revienne vers elle

    6mois apres la fin de cette relation elle m’a proposé d’aller boire un verre ce que j’ai finis par accepter etant moi meme célibataire. Nous avons ete heureux de nous recroiser a une soirée. Discussion, jeu de séduction, rire

    Nous nous sommes mis ensemble 1mois apres. Les 5 premiers mois étaient ponctué de je t’aime, de projet futur (emménagement,..) et de voyage (indonesie) elle ne doutais plus j’ai rencontré ses amis, sa famille etc
    Moi j’étais juste heureux de l’avoir retrouvé et de passer du temps avec elle car je l’aime comme un fou.

    Il y a 1 semaine, le choc elle m’annonce avoir eu un coup de coeur pour un autre homme sans que rien ne ce soit passé entre eux.
    Aujourd’hui elle doute de son amour pour moi mais ne veut pas me quitter. Elle me dis etre heureuse avec moi mais ne plus savoir si elle m’aime et si nous deux ca pourrait fonctionner…

    J’ai d’abord pensé a une phase de doutes « normal » dans la vie d’un couple mais depuis je me sens de plus en plus délaissés et j’en souffre.

    J’ai l’impression d’etre revenu en arrière et je ne comprends pas qu’elle puisse encore douter apres toutes les épreuves que nous avons traversé..

    Alors que ca me semblait impossible il y a quelque temps car je l’estime etre la femme de ma vie, j’hesite fortement a la quitter a la fois pour la faire reagir et également car je suis malheureux de cette situation.

    Merci pour l’attention que vous porterez a mon commentaires.

    PS : l’article est tres bien ecrit et agréable a lire

    • Bonjour Quentin,
      Il semble que votre petite amie enchaîne les relations courtes sans jamais arriver à se fixer avec quelqu’un. Son instabilité n’est pas propice à une histoire longue, du moins actuellement. La question est de savoir si elle est de nature indécise ou si c’est une période de sa vie où elle ne sait pas ce qu’elle veut. Je vous conseille d’en discuter avec elle pour essayer de mieux la cerner. Ainsi vous pourrez agir en conséquence.
      Une chose est certaine : ses instabilité et indécision sentimentales vont vous apporter du stress en permanence et vous ne pourrez pas vivre votre relation de manière sereine au quotidien. Une rupture vous permettra de vous retrouver dans une situation, certes non désirée, mais plus maitrisée et moins stressante pour vous. Vous deviendrez acteur de votre vie sentimentale plutôt que tributaire passif de son choix.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  141. bonjour Sandrino,
    j’ai vécu une relation de deux ans avec un homme,

    il a eu avant moi une petite fille avec une relation courte de 4 mois avec une femme qui lui a fait un « enfant dans le dos »
    il a refusé de reconnaitre l’enfant mais a la naissance il avait commencé à changer et à s’occuper d’elle. Pour cet enfant il s’etait « remis » avec sa mère (pendant 2ans) afin de lui offrir un foyer meme s’il ne desirait plus physiquement la mere ni l’aimait (il ne l’a jamais aimé meme sa famille me l a confirmé, c’etait juste une histoire légère pour lui…)

    ainsi il restait avec cette femme pour son enfant et rencontrer d’autres femmes derriere son dos et c’est la qu’il m’a rencontrer
    il ne m’a avouer qu’il etait en couple qu’au bout de deux mois, quand j’ai appris la situation je l’ai immediatement quitté, il l’a alors quitté pour vivre pleinement sa relation avec moi

    durant ces deux ans il a été le moteur de cette relation en me parlant d’engagement, il a rencontré mon pere moi son pere et sa famille, nos enfants se sont rencontrés régulierement, il insistait pour que l’on fasse des activités et que l’on prévoit des vacances en famille tous ensemble cet été

    la « rupture » avec la mere de son enfant c’est excessivement mal passé pendant 6 mois après la séparation (insultes, calomnies vers sa famille, procédure judiciaire pour l’empecher d’obtenir le droit de garde (accusation de vie dissolue, enquete sociale à son domicile etc) malgré tout il est resté prés de moi et notre relation s’est épanouie

    nous discutions depuis plusieurs mois d’un mariage religieux quand il y a un peu plus d’un mois du jour au lendemain il m’a dit qu’il fallait qu’il pense d abord a sa fille plutot qu’a lui

    il m a alors annoncé qu’il allait se remettre avec son ex, nous nous sommes donc quittés mais 1 semaine plus tard il m’ecrivait deja qu’il ne l’aimait pas et ne pouvais pas avoir de relations sexuelles avec elle

    elle lui a alors « accordé » d’avoir des relations parentales « apaisées » s’il me quittait ce qu’il lui a dit qu’il a fait
    il est ensuite revenu de nouveau vers moi pour me proposer de nous revoir mais de facon discrete (comme une maitresse alors qu’il es celibataire)
    j’ai refusé en lui disant de me laisser tranquille

    2 semaines plus tard il m’ecrivait qu’il avait reflechi et qu’il fallait lui laisser du temps mais que nous finirions par nous marier, nous nous sommes retrouvé pour une soiree où il n’a cesser de m’embrasser et de me dire qu’il m aimait
    le lendemain rebelote « je ne peux pas t’épouser, ma relation avec mon ex en souffrirait(!) et depuis que cela va mieux entre nous je peux voir ma fille en dehors des horaires attribués.. « (je precise qu’il a une garde normale, mercredi week-end moitié vacances scolaires)
    je l’ai donc de nouveau quitté

    et la depuis une semaine il ne cesse de me relancer d’accepter cette relation cachée qu’il m’aime etc
    je lui ai encore signifié de facon plus ferme de ne plus me contacter car je ne suis pas un jouet et que je merite mieux que cela

    ma question est
    est ce qu’il finira par comprendre qu’il gache sa vie ainsi, je sais que son ex a encore des sentiments et qu’elle lui a demander de ne voir personne meme s’ils ne sont pas ensemble, elle doit espérer qu’il revienne… si elle savait…

    voila que faire a part un silence radio, dois je espérer qu’un jour il se reveille?
    il m’a fait comprendre a plusieurs reprise qu’il se « sacrifiait » ainsi pour le bonheur de sa fille de 4 ans

    je lui demande a chaque fois de ne plus m’ecrire que je puisse faire mon deuil mais il ne cesse de m’ecrire que je lui manque, si j’ai rencontré qqun etc… je pense a bloquer son numero mais en meme temps j’ai besoin de sentir qu’il est encore a chercher apres moi meme si cela est malsain et m’empeche de tourner la page

    merci de votre aide pour les accidentés du coeur que nous sommes ici sur ce site

    • Bonjour Sabrina,

      On ne peut pas convaincre quelqu’un de faire quelque chose « pour son bien » s’il ne le souhaite pas lui-même.
      Vous pensez qu’il gâche sa vie mais c’est son choix et il doit être le seul à porter les conséquences de son choix, ce n’est pas à vous de le faire.

      Est-ce qu’il changera un jour ? C’est possible mais vous ne pouvez pas attendre qu’il change. Vous devez avancer dans votre vie avec ou sans lui.

      Par ailleurs, je vous encourage à réfléchir à sa proposition : pensez-vous que cet homme vous respecte alors qu’il vous propose d’être sa maitresse ? C’est une démarche qui semble égoiste. De plus jusqu’à maintenant, il a en permanence fait des allers-retour sur ce qu’il souhaitait. Il n’est donc pas stable dans ses choix.

      Est-ce l’homme qu’il vous faut ? Je vous laisse faire ce petit travail d’introspection.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonjour sandrino,

        Merci de votre réponse,

        Il est revenu quelques semaines apres ce Message ét nous nous sommes remis ensemble sous la condition que nous nous fiançons et que je ne sois nullement sa maîtresse .

        Il a expliqué à la mere de sa file qu’il était avec moi et qu’il m aimait

        Il m a expliqué qu’il avait pris ce recul « exprès » afin de rouvrir le dialogue rompu avec son ex afin d apaiser les tensions entre eux concernant la garde de sa fille

        Cela a semblé fonctionner
        quand mon pere est tombé malade récemment j ai commencer à lui mettre la pression avec son propre Pere afin que nous nous fiançons

        Il y a deux semaines je lui ai donner une date de début octobre qu’il a accepter en me disant que oui il fallait faire les choses dans les règles ne serait ce que par rapport aux enfants

        Apres ca pendant une semaine il a été assez distant, finalement ce week end il m a dit etre perdu, qu’il avait peur , qu’il ne savait plus quoi faire . Il m a dit que je ne voulais me fiancer que pour mon Pere ét les enfants et qu’il ne comprenait pas ce que je lui trouvais ( depuis le début de ma relation il m a toujours demander ce que je lui trouvais, que je pouvais trouver beaucoup mieux, il manque de confiance en lui je le Sais…)

        J ai ramasser tout ces affaires et les lui ai rendu

        Malgré tout il voulait qu’on fasse l amour avec une tel candeur que j ai sincèrement penser qu’il ne se rendait pas compte de la situation … j ai évidemment refuser

        Il m a dit qu’il serai la toujours pour moi qu’il veut rester dans ma vie et que pour l instant il ne peux pas m offrir ce que je désire … Qu’il etait perdu

        Pour en avoir discuter avec son Pere c’est un homme qui n arrive jamais à aller jusqu’au bout des choses,

        Je sens bien qu il m aime mais je ne sais pas comment déclencher une réaction , c’est comme s’il était figé dans l inaction et que l action quelqu elle soit le terroriser

        Merci de tout coeur de votre aide

      • Bonjour Sabrina,
        si cet homme ne va jamais au bout des choses, c’est de son côté que cela doit changer. Vous ne pouvez rien faire du votre, hormis vous respecter et rester sur votre décision de ne pas revenir selon les conditions que vous aviez acceptées.
        Sandrino

  142. Bonjour sandrino,
    Votre article m’a vraiment impressionné et surtout m a bcp rassuré, car pas plus tard qu’hier j ai eu le courage de rompre avc mon copain de 39 ans (et moi 27 ans,)..et aujourd’hui j ai commencé à chercher sur le net et, me voila je suis tombée sur votre article !
    Alors, Ca faisait 10 mois qu on est ensemble. Je l ai connu après une rupture d une relation qui a durée 7 ans de ma vie, et en même temps avant à peine quelques mois de mon mariage… bref…ca c une autre histoire, je la site pour que vous comprenez que ce type était conscient qu il a affaire à une fille sérieuse,mais blessée qui cherchait quelqu’un qui lui redonne confiance en elle….il m a avoué dès le départ qu il ne compte pas se marier, personnellement ca ne m a pas dérangé car j ai toujours cru que le mariage vient tout seul et le plus important c’est de trouver une personne sur qui on peut compter et se sentir aimée et protégée…mais après, j ai constaté que c’est quelqu’un qui n a pas de sentiment carrément…même pas des mots gentils de temps en temps,mm pas tu me manque car on se voit pas (et pourtant on travaille dans la mm boite) et il m a gavé de  »j en ai rien a foutre  ».. et  »je ne sais pas pourquoi tu nous complique les choses car on est bien on rigole on s entend bien qu est ce tu cherche de plus ?! » Il me traite de folle car j ai demandé a me sentir en couple (je n avais pas ce sentiment avec lui)…et le hic, il ne voulait mm pas m écouter ou au moin essayer de comprendre ce que je veux !!! Et pourtant j étais correcte avec lui, je m inquiét ait pour lui, quand il me manque je n hésitais pas à m’exprimer et lein d, autre choses …..Alors hier, et après une longue réflexion, j ai compri qu il n est pas prêt qu il soit en relation (surtt qd je me rapel q une fois il m a dit qu il ne voit pas l intérêt d avoir un but pour une relation) et moi j ai commencé à devenir stressé à cause de son comportement, du coup je lui ai laissé un message sur viber (par ce que il voulait pas qu on parle de ce sujet, j avais pas trop le choix) pour lui dire que je suis désolée mais je ne peux pas continuer comme ca et je mérite quelqu’un qui me traite mieux que lui tout en lui remerciant pour les bons moments qu on a passé ensemble en rajoutant que j aurais aimé que ca marche entre nous, vu la complicité qui avait (comme g déjà cité, on s entendait super bien).. il a repondu en m envoyant la chanson de sia  »rever »… g pas compri pourquoi ce retour… mais comme  »il n en a rien a foutre »’ (comme l a l habitude de le dire) donc j m en fou aussi et que la vie continue(malgré que je suis déprimée et g très mal au fond de moi car j ai misé sur lui mais bon )… je planifie maintenant un voyage pour le mois de septembre pour me vider lala tête un peu..
    Si vous trouvez que j ai exagéré et peut être je lui ai trop demandé n hésitez pas à me le dire svp, car ca pourrait m’aider pour ma prochaine rencontre.
    Merci encore pour cet article, c apaisant , vraiment !

    • Bonjour Micha,

      Je n’ai pas l’impression que vous lui en avez trop demandé, si l’objectif était simplement de vous sentir en couple. Maintenant, tout dépend de ce que vous mettez derrière ces mots.

      En revanche, S’il indique ne pas avoir besoin de but dans une relation (c’est à dire d’objectif de vie commun), qu’il vous répète plusieurs fois « je m’en fous » et que son intention est simplement « de rigoler avec vous », je pense que vous ne devriez pas regretter votre décision.

      Vous n’avez pas la même envie : Il veut s’amuser et vous souhaitez une relation de couple. Passez votre chemin.

      Dernière remarque : vous avez enchainé rapidement cette relation après une longue relation. Attention à ne pas projeter tous vos besoins affectifs trop vite sur un prochain partenaire.

      J’espère que cela vous aidera.

      SAndrino

  143. Bonjour Sandrino, dans cet article je suis une personne qui ne sait pas ce qu elle veut et ça fait souffrir mon couple. J ai connu mon compagnon sur internet, le contact est bien passé. A cette époque je despérais de rencontrer quelqu un dû par mon manque de confiance en soi. J ai emménagé chez lui au bout de six mois de relation à distance. Plus la relation avançait plus j avais des doutes qui revenaient par vague. Je doutais de mes sentiments envers lui. Je m aperçois que je n avait pas vraiment pris le temps de le connaître avant de le rejoindre. Une fois installée je me suis aperçu petit à petit que mon regard vis à vis de lui changeait, qu.il était différent de ce que je m étais imagine de lui. Bien sûr il a des qualités qui me plaisent des belles qualités de coeur et bien d’autres mais par cont reçu il a des imperfections qui me laisse perplexe et je ne sais pas si toute ma vie je poutrais vivre avec ces quelques imperfections. Ne souhaitant pas le faire souffrir, je lui ai parlé de mes doutes, à chaque fois il arrivait à me rassurer. Maintenant, une nouvelle vague de doute revient, je sens au fond de moi que je n ai pas tout à fait ce que voudrais et je me demande s il est la personne qu il me faut ou continuer mon chemin seule. 2 personnes m ont dit que je cherchais peut être le prince charmant. That issus thé question

    • Bonsoir Aubine,
      Il n’y a que vous qui pouvez savoir si vous cherchez un homme parfait (que vous ne trouverez pas) ou si ce n’est tout simplement pas la bonne personne pour vous.
      Je vous conseille la lecture de l’article : comment savoir si c’est le bon.
      Bonne soirée.
      Sandrino

  144. Bonjour…je suis avec mon copain depuis 10ans..moi j’ai 26ans et lui 25ans…on s’aime, on est bien ensemble, sa famille m’adore, ma famille l’aime aussi, mais il y a un grand probleme c’est qu’a chaque fois que je le parle de mariage, cela aboutit toujours a une dispute car il fuit toujours la discussion,on me disant « calme toi,cela arrivera quand cela doit arriver »…Biensur, cette reponse me blesse et me fait beaucoup douter. Faut savoir qu’il y avait 4ans de cela,je l’ai deja dis que je voulais arreter car on dirait qu’on ne voit pas le futur de la meme facon,mais il m’a supplier de rester et qu’il sera pret dans 3 ou 4ans….Mais voila, ces 04ans ont passees et il s’est rien passee….Aucune demande en mariage. Vraiment rien…Et aujourd’hui, j’en ai trop marre d’attendre. Ca m’epuise de voir mes copines se marier, avoir des enfants…Or que ma relation stagne, aucune evolution… Meme maintenant, je commence a l’envouloir car je n’arrive pas a comprendre le fait d’etre avec une personne pendant 10ans et ne pas vouloir s’engager avec, pourtant il sait tres bien l’importance du mariage et fonder une famille pour moi. Hier, je l’ai dis que je voulais faire une pause et je le laisse reflechir 1mois, et que vraiment si il ne se decide pas de s’engager apres ses 10ans de relation,je vais vraiment partir,car je ne peux plus etre dans une relation sans but. Je veux une stablite dans ma vie. Svp ai je eu raison de faire un break? Et que dois je faire svp car je suis a bout et vraiment desesperee de ma situationcar j’ai l’impression d’avoir just perdu mon temps.

    • Bonsoir Chanelle,

      Certes, pour des personnes croyantes, le mariage a effectivement une connotation d’engagement fort mais pour les autres personnes, ça ne l’est pas.
      Le mariage ne vous garantit aucunement la stabilité de votre couple. Regardez les statistiques de divorce (sans compter les infidélités au sein des couples mariés), vous comprendrez que ce n’est pas la solution qui vous rendra heureuse sur le long terme dans une relation pérenne.
      Et vous ne devriez pas vous comparer à vos amies. Sur ce sujet, je vous conseille la lecture de l’article intitulé : Célibat, mariage, enfants, quand on se compare aux autres.

      Concernant le fait de fonder une famille, c’est effectivement un objectif de vie important pour de nombreuses personnes. Il n’y a pas de règles en terme d’âge pour avoir des enfants. Mais vous ne devriez pas vous mettre de pression.

      Je vais vous poser des questions : hormis le mariage et les enfants, êtes-vous heureuse au quotidien avec cet homme ou pas ? Avez-vous un objectif de vie commun ? Prend-il soin de vous et vous de lui ? Bref, y a-t-il de l’amour et une réelle connexion entre vous ?

      Si c’est le cas, ne soyez pas pressée et profitez de la vie (sortir, voyager, …) avant de vous engager dans une vie de famille.

      En revanche, si ce n’est pas le cas et que vous êtes insatisfaite dans votre couple au quotidien, il est alors préférable de ne pas envisager d’avoir des enfants et de vous marier avec lui. Car cela ne résoudra pas votre insatisfaction, bien au contraire.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

  145. Bonjour Sandrino,

    Je vous remercie pour cet article qui me touche en plein coeur.

    Je suis actuellement confrontée à l’indécision de mon compagnon. J’ai bientôt 28 ans, il en a 32 et cela fait plus de 7 ans que nous sommes ensemble.

    J’ai exprimé il y a 2 ans environ mon souhait d’engagement, de construire ensemble.
    De son côté, la réponse a été qu’il n’était pas prêt, qu’il avait besoin de davantage de cohabitation stable pour pouvoir se décider. (notre cohabitation a été interrompue par une période de relation à distance il y a 3 ans).
    À la reprise de la cohabitation, je supportais de moins en moins son incertitude. Il se comportait en homme aimant, attentionné, tout en nous maintenant dans ce doute sur l’avenir.
    Etant devenue malheureuse au quotidien, je suis repartie à distance pour un nouveau travail. Je n’ai néanmoins pas rompu.

    Il dit ne pas vouloir me perdre et me propose de se réinstaller ensemble l’année prochaine, mais toujours sans promesse d’engagement, ce que je ne comprends pas au bout de 7 ans.
    Nous sommes dans une impasse, et à ce jour je n’arrive pas à renoncer.
    Nous avons prévu un dialogue en personne sur un week-end dans les semaines qui viennent. La rupture est une possibilité à l’issue de ce week-end, mais je la vois comme un immense gâchis.

    Je vous remercie d’avance pour la lecture de mon commentaire et votre point de vue extérieur, qui m’aiderait beaucoup.

    Excellente journée à vous,
    Annie

    • Bonjour Annie,
      Cet homme est aimant, attentionné, il dit ne pas vouloir vous perdre et souhaite se réinstaller avec vous l’année prochaine.
      Pouvez-vous alors préciser ce que signifie pour vous le fait de s’engager ? Qu’est-ce qui vous manque et qu’il ne vous donne pas au quotidien ?
      Merci.
      Sandrino

      • Bonjour Sandrino,

        Concrètement:
        Il ne sait pas s’il souhaite s’engager sur le long terme, acheter un appartement ensemble, prévoir des enfants, éventuellement se marier – du moins être convaincu d’un plan long terme ensemble.

        Merci,
        Annie

      • Bonjour Annie,
        Cela fait 7 ans que vous êtes ensemble, vous avez déjà vécu ensemble, il sait donc à quoi s’attendre.
        Il y a forcément une raison à la source de son incertitude et c’est ce qu’il vous faut trouver pour savoir si vous avez la possibilité d’agir sur cette raison. Est-ce que c’est lié à la vie de couple au quotidien (des difficultés lors de votre précédente cohabitation) ? Est-ce qu’il n’est pas certain de vouloir des enfants ? est-ce qu’il doute de ses sentiments pour vous ? etc…
        Car « je ne suis pas prêt » après 7 ans de relation, ce n’est pas la réelle raison de son incertitude. IL n’est pas prêt à cause d’autre chose. Il faut identifier cette réelle raison lors de votre prochaine conversation.
        J’espère que cela vous aidera.
        Sandrino

  146. Bonjour Sandrino,
    Voilà un peu plus de 3 mois que je fréquente un homme de 37 ans, cela semblait prometteur, nous nous écrivions tous les jours, nous nous sommes vus les premières fois à son initiative tout s’est bien passé. Etant dans la précipitation, je lui ai demandé par sms au bout d’un mois si cela pouvait aboutir à quelque chose ou non car je ne voyais aucune démonstration d’affection ou projets. Il a dit qu’il ne savait pas mais qu’il n’avait jamais été avec quelqu’un pour passer le temps. Nous nous sommes revus à son initiative, tout s’est bien passé, et ensuite plusieurs fois mais plus à mon initiative qu’à la sienne car de peur je prenais les devants… au bout de 2 mois je lui ai reposé la question de vive voix il m’a dit que le problème était qu’il voulait être en couple sans l’être, qu’il avait un blocage depuis sa dernière vraie relation (mal finie) mais qu’il souhaitait continuer à me parler et à me voir, même sans relation intime.

  147. Ensuite rebelote il s’est rapproché je suis revenue et il est redevenu distant… De frustration je lui ai dis je n’en peux plus de cette situation si on continue c’est en couple. Il m’a dit qu’il ne s’était jamais foutu de moi mais qu’il ne voulait pas être en couple car il ne se sentait pas bien dans sa vie qu’il se renfermait mais qu’il n’arrivait pas à travailler sur lui… qu’il ne voulait pas me faire tourner en rond et que si je rencontrais quelqu’un je n’avais qu’à y aller et que s’il se rendait compte de son erreur il ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même, mais qu’il souhaitait continuer à me parler….Je ne sais pas quoi faire car j’oscille entre le laisser tranquille pour qu’il résout ses problèmes mais aussi me préserver et être là pour lui ne pas lui fermer la porte par peur de le perdre… J’ai aussi peur d’avoir tout fait gâcher en étant trop en demande. Qu’en penses tu ?
    Bonne journée,
    Alice

    • Bonjour Alice,
      Il ne faut jamais agir par peur. Cet homme semble sincère et il te dit qu’il ne peut pas te donner ce que tu veux actuellement.
      Soit tu le gardes en tant qu’ami en étant honnête et sincère avec toi-même, c’est à dire en abandonnant l’idée du couple avec lui, soit tu arrêtes de le voir si tu ne t’en sens pas capable.
      En parallèle, et en dehors de ta relation avec lui, tu sembles vouloir que les choses aillent vite comme si tu avais besoin d’une relation.
      On sent que tu es en demande et cela jouera contre toi dans cette relation mais aussi dans les autres. Je te conseille donc de faire un petit travail d’introspection et de travail sur toi afin de ne plus être en demande.
      Mon article sur la dépendance affective pourrait t’aider.
      Bonne journée.
      Sandrino

      • Oui en effet j’ai un problème de dépendance affective j’en ai pleinement conscience et je travaille dessus mais bon Rome ne s’est pas faite en un jour :-).
        Merci pour ta réponse et bonne continuation bravo pour ce blog qui, au lieu de nous donner des réponses préfabriquées et de fausses recettes miracles, amène à réfléchir sur soi et sur l’élaboration de relations saines.
        Bonne journée,
        Alice

  148. Bonjour,
    J’ai trouvé votre article très intéressant car il correspond à la situation que je vis actuellement.
    J’ai rencontré qqn alors que j’étais en couple depuis plus de 3 ans.
    On s’est très vite lié d’amitié, et j’ai rapidement senti qu’il était intéressé. Au début j’ai refusé ses avances car j’étais en couple. Mais au bout de 3 mois j’ai craqué et nous avons couché ensemble plusieurs fois. C’était idyllique, je n’avais jamais vécu cela. J’ai donc quitté mon copain pour lui. A ce moment là, la relation parfaite que nous avions s’est vite transformée. Il m’a fait part de ses doutes et s’est éloigné de moi.
    Il sortait d’une relation de plus de 20 ans avec son ex femme avec qui il a eu 2 enfants. Cela faisait 2 ans que c’était terminé entre eux mais ils sont toujours en contact. Ils sont « amis » me dit il…. Il a 38 ans et moi 25.
    Il est revenu quelques semaines plus tard, me disant franchement qu’il ne savait ce qu’il voulait avec moi étant donné mon âge, le fait que je n’ai pas d’enfants et que j’en voudrais sûrement alors que lui ne pensait plus en vouloir. Nous avons donc eu une relation décousue jusqu’en avril où il a décidé d’essayer de se mettre en couple avec moi. Nous avons donc été ensemble deux mois officiellement, mais je ne l’ai jamais senti engagé dans la relation même s’il m’a présenté à tout son entourage (parents, enfants, amis). Cela a duré jusque fin juin.

  149. Nous avons été à un mariage ensemble où son ex était présente également. Elle n’a pas apprécié qu’il soit avec moi et lui a pris la tête tout au long de cette journée où je me suis sentie de trop. Nous nous sommes pris la tête et j’ai décidé de tout arrêter car cela me faisait trop souffrir. Je ne l’ai pas revu pendant plus d’un mois, mais il m’écrivait des messages tous les jours quand même pour avoir des nouvelles.
    Dernièrement, nous nous sommes revus en ami deux fois (resto, sortie….) Et ce qui devait arriver arriva, nous avons recouché ensemble deux fois la semaine dernière. Il m’a prévenu qu’il n’était toujours pas prêt à être avec quelqu’un mais je lui ai dis que cela me suffisait pour le moment. Mais je sais bien que j’en veux plus à un moment donné. Je ne l’ai pas vu depuis 10 jours car il a ses enfants en vacances et j’en souffre. Je n’ai pas de réponse, je ne sais pas si je dois passer à autre chose.

    • Bonjour Antonia,
      vous souhaitez quelque chose qu’il ne peut pas vous donner. Cela ne peut donc pas fonctionner.
      Vous ne devriez donc pas dire le contraire de ce que vous souhaitez (c’est à dire le fait de dire que cela vous suffit alors que ce n’est pas le cas).
      Je vous recommande mon article : comment savoir si c’est le bon.
      Sandrino

  150. Bonsoir Sandrino,
    Pour commencer merci pour ton blog que je viens de découvrir. Je me lance dans l »explication de mon histoire qui je le sens n’ira pas plus loin mais j’ai besoin d’un avis extérieur que celui de mes amis. Donc voila j’ai rencontré un homme il y a bientôt 8 mois, dès le début il m’avait prévenu que son travail prenait 90% de sa vie (il est très carriériste) et moi je suis partie un moment à l’étranger pour mes études donc à ce moment-la nous n’avions rien tenté car je devais partir. Nous nous voyions mais nous n’étions pas ensemble. Depuis je suis rentrée en France et nous avons repris contact sauf qu’il ne veut pas s’engager à cause de son travail. Je lui en ai parlé en disant qu’il était préférable d’arrêter de se parler car il n’a pas de temps à accorder mais le problème est qu’il continu de me parler, me fait partager sa vie, m’envoie plein de photos (famille, amis, sa vie privée) mais il ne veut pas s’engager. Je ne comprends plus rien, son comportement est déroutant et moi de mon coté j’ai des sentiments pour lui, je veux vraiment être avec lui, il me dit qu’il tien à moi mais ne s’engage pas. J’ai l’impression d’être stupide de m’attacher comme ça, je suis totalement perdue et je ne sais pas quoi faire car c’est la première fois que je ressens quelque chose d’aussi fort pour une personne.

    • Bonjour Karine,
      Il vous donne ce qu’il a envie de vous donner. Il est sans doute sincère. Il vous apprécie mais vous n’êtes pas sa priorité. Il vous plait, vous vous attachez à lui mais vous vous engagez dans une voie sans issue car il ne répondra jamais à vos attentes. Vous serez toujours 10% de sa vie. Ce n’est pas lié à qui vous êtes, c’est lié à ses objectifs personnels qui ne sont pas compatibles avec ce que vous attendez pour être heureuse.
      Donc, si vous souhaitez être heureuse en couple, vous devez couper les ponts, car vous ne pourrez pas avancer s’il continue à vous contacter. Dites lui que vous ne pourrez pas avancer dans cette situation. S’il vous respecte et qu’il n’est pas égoïste, il vous laissera avancer dans votre vie.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  151. ReBonjour Sandrino,

    Après une conversation de rétrospective sur notre cohabitation au quotidien, je me suis rendue compte qu’il souhaitait que ce quotidien redevienne comme avant, à l’époque où nous étions étudiants et insouciants.
    Il n’est pas fait pour la femme active, sportive, décidée que je suis devenue.
    J’ai donc rompu car je ne vois pas d’issue favorable malgré tout l’amour que j’ai encore pour lui.
    C’est dur et je suis triste, mais je me sens délivrée d’un fardeau qui me minait depuis des années maintenant.
    Merci encore pour votre article qui en fera avancer plus d’un(e), j’en suis sûre.

    Bien à vous,
    Delphine

  152. Bonjour Sandrino,

    Je suis étudiant, j’ai 23 ans, et j’aimerais connaître ton avis sur un choix que j’ai fait.
    je suis resté environ 2 ans avec une fille et j’ai rompu il y a un mois. Les raisons sont que je ne me projetais pas avec elle plus tard… Je sens au fond de moi que je dois vivre d’autres relations avant de pouvoir m’engager. Je sentais aussi que cette relation commençais à me ronger, je me trouvais moins ouvert, je me laissais aller, bien installé dans un cocon douillet, j’étais dans une zone de confort. Avant cette relation je faisais tout pour me pousser en avant, évoluer et sortir de toute forme de zone de confort. Mais j’ai connu le couple sur 2 ans, j’ai vu que c’était bon et je ne me posais plus de questions. Au bout de 2 ans cette nature à vouloir évoluer m’as rattrapé, je me suis mis à me poser des questions, elles me hantaient si bien que je n’en dormais parfois pas. Pour ce besoin de changer, de continuer mon évolution, j’ai rompu.
    En fait je ne trouvais pas vraiment de défaut à la fille et c’est ça qui est terrible, elle était gentille, jolie, elle m’aimait vraiment. Même si je suis persuadé que c’est le bon choix, je me surprend souvent à penser que j’ai été un bourreau à la faire souffrir et que je me suis tiré une balle dans le pied en même temps. Ce qui est fait est fait, et je ne vais pas la faire souffrir davantage, c’est fini et il faut que j’assume ce choix. Je crois que j’ai besoins de mots pour me conforter dans mon choix, pour l’assumer pleinement et passer à autre chose… Je me demande souvent si ces raison ont été bonnes pour rompre. Et encore un mois après, j’y pense, et j’ai l’impression être pommé comme si c’est moi qui avait été largué. J’ai l’impression d’être le dernier des connar** et d’être immature à ne pas assumer.
    Voilà donc mes questions: Ces raisons de rompre sont elle valables ? Est ce normal que je pense toujours à tout ça 1 mois après ?

    • Bonjour Bodhi,
      Tu n’as pas à culpabiliser sur ton choix si tu penses que c’est ce que tu veux. Tu dois assumer ton choix.
      Ce qui est important, c’est qu’elle comprenne que ton choix n’est pas lié à elle mais à toi et à ce que tu attends de la vie aujourd’hui (dans le futur, cela changera).
      car la personne quittée à souvent tendance à perdre confiance et à se remettre en question.
      Donc, tant que tu es honnête et sincère, que tu expliques qu’il est trop tôt pour toi de vivre une vie de couple, tu n’as rien à regretter.
      J’espère que cela t’aidera.
      Sandrino

  153. Hello Sandrino,
    Merci beaucoup pour cet article qui m’a beaucoup parlé et inspiré.
    J’ai une question à te poser, en rapport avec cet article. Je m’appelle Cédric, et je vis actuellement une situation compliquée et éminemment douloureuse. J’ai 41 ans, je suis divorcé depuis 2 ans, deux enfants en garde alternée. Après une période difficile (post divorce) où il m’a fallu accepter la séparation (non souhaitée), j’ai réussi à tourner la page il y a 1 an… et j’ai rencontré une fille formidable (37 ans) dont je suis tombé amoureux très vite. Elle s’est également attachée rapidement à moi, nous avions prévu de partir en week-end, qu’elle rencontre mes enfants…
    Problème : elle sortait d’une relation très compliquée de 4 ans avec son ex, qu’elle avait fini par quitter trois mois avant notre rencontre. Durant ces 4 années passées avec lui, il l’a quittée plusieurs fois, refusait de s’engager, de partir en week-end avec elle, de rencontrer ses amis, de lui présenter son fils (c’est un divorcé aussi). Il passait son temps au sport, ne lui parlait presque pas… Elle avait donc fini par le quitter devant son refus de s’engager, et trois mois plus tard elle m’a donc rencontré.
    Le souci est qu’il a commencé à la relancer de façon très pressante et assez flippante durant notre relation, en lui disant qu’il avait changé, qu’il voulait s’engager, et il l’a même demandée en mariage. Si bien qu’un jour, alors que nous n’étions ensemble que depuis 2 mois, elle m’a appelé en pleurant et en me disant qu’elle me quittait pour retourner avec lui, parce qu’elle voulait donner encore une chance à cette histoire de 4 ans.

    *** je poursuis mon message dans le commentaire suivant, car apparemment c’est trop long…***

  154. *** Suite du message de Cédric***
    Je l’ai vue un jour après la rupture. Elle m’a dit qu’elle avait des sentiments pour moi, qu’elle était en train de tomber amoureuse de moi, et qu’elle préférait tout arrêter maintenant car elle pensait encore à son ex et qu’elle voulait lui donner encore une chance.
    Ca parait étrange, mais ça a été la rupture la plus dure de ma vie. Depuis ce jour, elle est revenue avec son ex. Son ex lui a présenté son fils pour la première fois, et a apparemment accepté de faire une thérapie de couple.
    Pourtant, je sais qu’elle continue de penser à moi. Elle répond à tous mes messages, m’a dit que je lui manque beaucoup, qu’elle avait souvent l’impression que je suis à côté d’elle, qu’elle pense qu’on a une conception spéciale elle et moi. Elle like tous mes statuts FB également (c’est toujours la première à le faire, de tous mes amis). Mais pourtant, elle est toujours avec lui, et cela fait un mois maintenant…
    Honnêtement, je n’en peux plus. Evidemment, je sais que je devrais la zapper et passer à autre chose. Mais c’est impossible. Nous avons vraiment été très heureux ensemble, et je reste convaincu que c’est toujours possible.
    Evidemment tu vas te dire que c’est une fille un peu étrange. En réalité, elle a très peur de l’abandon suite à son histoire, et comme souvent dans ce cas, elle se jette précisément dans des relations où elle risque d’être abandonnée, trahie etc. Avec moi, elle a vu que je n’étais pas comme ça, que je savais m’engager, et que je n’avais pas peur de dire mes sentiments et de me projeter. Mais paradoxalement, ce n’est pas moi qu’elle a choisi…
    *** Je poursuis mon message dans le commentaire suivant, car apparemment c’est trop long…***

  155. *** Suite et fin du message de Cédric***
    Depuis la rupture, je lui envoie des messages légers régulièrement pour lui donner de mes nouvelles, auxquels elle répond systématiquement. Je ne veux pas couper le lien. Je me dis que son mec ne changera probablement jamais, qu’il finira tôt ou tard par retomber dans sa peur de l’engagement. Je veux lui montrer que de mon côté je suis là, que je suis patient, que je sais ce que je veux, qu’elle peut compter sur moi, et que je ne suis pas un type qui « abandonne ». Je me dis que lorsque ça se gâtera avec lui, je serai là.
    Je sais que c’est un peu nul de miser sur une rupture, mais honnêtement, au vu de ce qu’elle m’a dit sur lui (manipulateur etc), je pense qu’elle ne sera jamais heureuse avec lui. Et de mon coté, c’est la femme avec qui j’ai envie de faire ma vie, et dont je pense avoir la capacité de la rendre heureuse.
    Qu’en penses-tu ? Tu penses qu’un mec peut vraiment changer en 3 mois ? Tu penses que je perds mon temps et que je devrais passer à autre chose ? Personnellement, je suis radicalement incapable de renoncer à elle. Le bonheur qu’on a vécu ensemble durant notre courte relation m’incite à penser qu’on pourrait vraiment être heureux, si elle arrivait à tourner la page avec ce mec… Mais évidemment tout ça, ça ne dépend pas de moi.
    Merci d’avance pour les lumières, car je suis franchement paumé…
    Bonne soirée
    Cédric

    • Bonjour Cédric,
      C’est tout à fait naturel qu’elle préfère revenir avec cet homme étant donné qu’elle est restée avec lui pendant 4 ans et qu’il lui a dit qu’il changerait. Votre relation n’a pas été assez longue pour devenir aussi forte et importante que celle qu’elle avait encore en tête.
      Oui, il est difficile de changer en 3 mois (surtout si c’est un manipulateur) mais il est possible qu’il aille jusqu’au bout, c’est à dire qu’ils se marient, etc… Et si tu attends, tu es partie pour plusieurs années d’attente.
      De plus, ce n’est pas en restant en permanence en contact avec elle qu’elle le quittera. Elle le quittera si elle s’aperçoit qu’il lui a fait des promesses qu’il n’a pas tenues. Donc, tu pourrais tout à fait arrêter de la contacter si tu le souhaitais. Cela n’a pas d’incidence. Par ailleurs, si tu arrêtes de la contacter et qu’elle ressent un peu d’insatisfaction avec lui, elle aurait encore plus envie de revenir vers toi car tu lui manquerais. A l’heure actuelle, elle est avec un homme, et un autre l’attend au cas où cela ne fonctionnerait pas. Elle n’a pas à se presser.
      Tu fais comme tu le sens. Mais à ta place, je ne l’attendrai pas. Tu ne peux pas rester des mois ou des années à l’attendre.
      Et tu ne peux pas dire qu’il t’est impossible de passer à autre chose. Car si elle ne revient jamais, cela signifie que tu n’aurais plus jamais d’histoires d’amour. Tu as vraiment envie de cela ?
      Ce sont tes émotions qui parlent. Garde tes sentiments mais mets y un peu de réflexion pour équilibrer tes décisions et ta vie qui en résultera.
      J’espère que cela t’aidera.
      Sandrino
      PS : On finit toujours pas retrouver l’amour…

  156. Bonjour Sandrino j’ai lu votre témoignage et il m’a bouleversé car je me retrouve dans chaque mots que vous avez pu dire..

    J’aimerais cependant avoir un avis sur ma relation. Ca fait plus de 3 ans qu’on est en couple, j’ai 24 ans et lui 27. Alors que je pensais que tous aller bien je l’ai peut à peu vu changer..moins d’attention , d’affection.. Au bout de deux ans j’ai décidé d’avoir une discussion àvec lui et la il ma annoncé avoir moins sentiments..
    Je pense que le problème ne vient pas de moi puisque j’ai fait beaucoup de choses pour nous avant ca..et même après j’ai jamais cessé d’espérer Je me suis donner corps et âme pour que ça marche et qu’on donne un second souffle à notre couple ,mais voilà plus d’un an ont passé et rien à changé..et tout comme vous , mes sentiments se sont usé.. ma raison me dire que je devrais le quitter car je me dit qu’il y a plus d’avenir mais me viens toujours ensuite mon coeur qui me dit de pas abandonné et de Continuer à espérer malgres les nombreuses déceptions..je pense être lassé même si je l’aime encore..il ne sais pas ce qu’il veux et n’arrive pas à prendre de décisions nous concernant..
    dernièrement nous avons fais un break d’1mois j’en ai ressenti le besoin à force.
    au bout de ces 1 mois il m’a fais comprendre qu’il voulait pas me perdre qu’on avais partagé trop de choses ensemble pour le gâché ..qu’il allais faire des efforts pour nous.. Malgres ça 3semaine on passé et il à pas mis en pratique ces promesses..je me dit qu’il la juste fais parce que il tiens à moi mais que cest pas suffisant pour s’investir dans notre couple et dans notre avenir.

    Votre avis m’aiderais beaucoup. Même si je pense déjà savoir la reponse.. Mais je nai pas la force ou le courage de le faire
    Merci Sandrino

    • Bonjour Miss A,
      Vous l’avez vu lors du break, cela l’a fait réagir. Les ruptures sont des facteurs d’accélération de situations bloquées : soit les situations se débloquent et améliorent la relation, soit la relation rompt définitivement tout en ayant gagné du temps, c’est à dire des mois, voire des années.
      Si rien n’a changé depuis 2 ou 3 ans, il est impossible que cela change tout seul, sans ne rien faire et vous le savez. Bien entendu, vous avez toujours des sentiments l’un pour l’autre mais votre quotidien est insatisfaisant. Donc, il est préférable de rompre, ne serait-ce que pour lui laisser le temps de savoir ce qu’il veut.
      Si vous ne le faites pas, il arrivera un jour où il tombera amoureux d’une autre fille et c’est lui qui vous quittera. C’est une situation que je vois régulièrement. Si cela se produit, vous vous retrouverez seule et encore plus triste.
      Pour cette raison, je conseille de ne jamais rester dans une situation insatisfaisante, sur un mode passif. La technique de l’autruche ne fonctionne pas en amour. Un jour ou l’autre, la situation évolue et généralement au détriment de la personne qui attend.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  157. Bonjour Sandrino,
    Je suis contente d’avoir trouvé votre témoignage car je vis cette situation en ce moment même.
    J’ai 21 ans et l’homme avec qui j’étais avait le même âge. Nous sommes restés ensemble 11 mois, de mon côté j’étais très amoureuse (et je le suis toujours), cependant de son côté il ne m’a jamais dit qu’il m’aimait, n’a jamais répondu à mes « je t’aime », et me disait simplement « je t’adore ». Je lui ai souvent reproché de ne pas me dévoiler ses sentiments, et il m’a dit à chaque fois qu’il n’était pas sur d’être amoureux, qu’il n’avait jamais eu de relation sentimentale avant. Il m’a souvent fait des reproches comme quoi il trouvait que je me prenais trop la tête, que je n’étais pas assez douce, et il ne comprend pas que ces mots m’atteignent. Malgré cela on s’entendait très bien, on était vraiment complices et il prenait toujours du temps pour qu’on se voit… Il ne sait pas si ses doutes sont dus à lui-même (il m’a dit que depuis petit il ressentait peu d’émotions sentimentalement parlant, et que c’était peut être pour ça qu’il ressent des sentiments pour moi mais pas assez forts), ou si c’est du au fait qu’à long terme je ne serais pas la bonne pour lui. On a passé cet été 12 jours de vacances ensemble, c’était génial, ça s’est très bien passé, mais j’ai été très déçue et triste qu’il ne me dise toujours pas qu’il m’aimait, et il a fini par me quitter le dernier jour de nos vacances suite à cette discussion. Il m’a laissé entrevoir un espoir et m’a dit qu’il reviendrait peut être mais que je devais le laisser réfléchir, mais je n’y arrive pas, je n’arrête pas de l’appeler, je déprime et je ne veux pas le perdre, je lui ai finalement donné un mois pour qu’il me donne sa réponse, mais j’ai tellement peur qu’il ne sache jamais ce qu’il veut…

    • Bonjour F,
      je sais que vous ne le faites pas exprès mais vous devez comprendre que plus vous lui mettrez de la pression et plus vous le harcèlerez, moins il aura envie de revenir. Et plus vous attendrez de lui qu’il vous dise qu’il vous aime et plus il s’éloignera de vous. Car tout cela n’est pas lié à vous. C’est lié à lui.
      Vous cherchez à ce qu’il vous rassure. Rien d’anormal à votre jeune âge mais votre valeur n’est pas lié à un « je t’aime ». Ne vous focalisez pas sur lui ni sur vos futurs partenaires, la solution est en vous. Je vous recommande l’article : comment rendre un homme amoureux. Vous comprendrez mieux l’approche.
      Sandrino

  158. * suite du message de mon message (F) car il était trop long*

    Je sais que cette situation l’affecte aussi, quand il m’a quittée il a pleuré, alors qu’il montre vraiment très peu d’émotions dans sa vie, suite à un passé un peu difficile je pense, même s’il dit que ses problèmes ne l’ont jamais affecté plus d’une journée, et que dans la vie il ne se pose pas de questions.

    C’est tellement difficile de faire une croix sur ce qu’on a vécu, tous les moments partagés, et puis j’ai rencontré sa famille, ses amis, et lui aussi, j’ai l’impression d’avoir tout donné et de me sentir tellement nulle, comme si je n’étais pas assez bien pour qu’il tombe amoureux de moi… L’imaginer avec une autre fille me rend folle, même si on s’est mis d’accord pour que chacun ne voit personne pendant cette séparation. Et puis je sais qu’il ne s’attache pas aux gens, et il m’a clairement dit que si c’était fini entre nous il ne se remettrait pas avec une fille avant longtemps, et qu’il n’avait jamais ressenti pour aucune autre fille ce qu’il ressent pour moi, que j’avais été la seule à lui donner envie de se mettre en couple…
    Avant lui j’ai été en couple pendant 4 ans et demi, j’ai donc quand même un peu d’expérience mais je n’arrive plus à le comprendre, je ne sais pas si un jour il sera sur de ce qu’il veut…

    Votre avis m’aiderait surement à y voir plus clair, j’ai tellement envie de repousser l’échéance, j’ai tellement peur de le perdre définitivement que je lui ai même dit être prête à ce qu’il ait moins de sentiments que moi, que ce n’était pas grave, mais même lui me dit que ce serait trop facile et égoïste de sa part de me faire ça, car il était bien avec moi, que je lui manquais, mais qu’il préférait me faire souffrir maintenant que dans 5 ans et qu’il me dise que je n’étais pas la femme avec qui il voulait avancer.

    Merci d’avance Sandrino pour votre avis,
    bonne soirée

    • Bonjour F,
      je n’avais pas vu la suite de votre précédent message. J’ai donc répondu au premier message.
      Vous confirmez mon ressenti : vous vous sentez nulle car vous cherchez votre valeur auprès de lui.
      Alors que votre valeur n’est pas liée à ce dont il a envie et à ses sentiments pour vous.
      Lisez également l’article : la personne la plus importante dans votre vie.
      Nous sommes tous passés par là. C’est un moment difficile mais ne vous focalisez pas sur lui comme si votre vie n’avait pas de saveur sans lui. Car c’est faux. Vous vous en rendrez compte plus tard, lorsque vous tomberez à nouveau amoureuse.
      Sandrino

  159. Bonjour. Malheureusement il n’y a pas de ,relation parfaite’ ni d’âge pour vivre bonheur ou malheur… pour moi, le plus difficile c’est d’être réaliste, je crois. J’ai une bonne 50aine, plutôt bien conservée, coquine, aisée, éduquée, bonne profession etc, je crois ,une bonne partie,. Depuis 9 ans je suis avec un homme avec un profil similaire. Donc bingo je me suis dit. Mais problème, lui il est tout à fait concient, de sa position privilégiée et me le fait sentir tout le temps (macho en fait). Il est capable de m’humilié devant ses enfants, oublier (consciemment) mon anniversaire, me battre, m’engeuler, me traiter de tout et n’importe quoi. etc etc parfois sans raisonjuste. Je suis plutôt pour la paix et fais la paix au bout d’un certain temps (plutôt vite car je ne supporte pas la tension) mais là, Je n’en peux plus. Nous serions le couple parfait, mêmes hobbies, mêmes amis, Etc, mais un jour sur deux il me déçoit. Parfois gravement. Je n’ose plus parler de ça avec mes amis, tout le monde me conseil de le quitter, mais je ne trouve pas le courage… et j’ai peur de ne plus trouver un autre que je peux – bah oui- aimer comme ça. C’est juste très lourd. Est-ce que je suis trop exigente? Ou je n’ai pas assez de confiance en moi – quelque chose qui je ne connais pas de ma vie professionnelle ?? Je m’accroche avec le risque de devenir indifférente ou de perdre encore plus de confiance en moi? Même seule je serais peut-être mieux? Mais c’est dur… y a-t-il quelqu’un avec une expérience similaire? Merci. D.

    • Bonjour Doris,
      si vous restez avec un homme qui vous humilie, vous bat et ne vous respecte pas, c’est :
      1) qu’il ne vous aime pas
      2) que vous ne vous aimez pas
      Et ces deux situations sont liées. Si vous vous aimiez, vous ne vous laisseriez pas malmener de la sorte et vous vous feriez mieux respecter.
      Donc quittez cet homme, reprenez vous en main, prenez soin de vous. N’ayez pas peur de rompre. On ne doit pas rester avec quelqu’un par peur d’être seule. Ce qui est important, c’est que vous vous appreniez à vous respecter.
      Sandrino

  160. Bonsoir Sandrino,
    J’ai eu une histoire il y a 3 ans avec un collègue de 31 ans avec qui j’ai une belle complicité. J’ai 2 enfants et 40 ans. Il a pris de la distance au bout de 2 mois car ne se projetait pas. J’ai rompu et après un SR on s’est retrouvé. Suivi d’une année de relation plan « couette » mais je savais que cette situation ne me convenait plus. De peur de me perdre, parce que j’ai failli commencer une relation avec un autre, il m’a avoué ses sentiments et avons débuté une « vraie relation » de 1 an. Il est immature, donne peu de sa personne, ne se dévoile pas, ne prend aucune initiative, ne m’appelle pas, n’est pas attentionné, capable de me laisser sans news pdt pls jours, les restos/sorties à l’extérieur quasi inexistantes, ne me présente pas à ses amis et proches… Il a tenté de faire les choses differement avec moi parce que me considère spéciale mais il n’y arrive pas. Il n’intègre pas non plus mes enfants. C’est une personne qui vit au jour le jour. Je suis son opposé. Je suis partie de chez lui un soir il y a 2 mois, en claquant la porte, n’ai pas répondu à ces sms envoyés par la suite. J’ai fais cela en espérant créer un déclic, qu’il réfléchisse à ce que je représentais pour lui. Au bout d’un mois j’ai repris contact, il m’a lache qu’il avait été amoureux mais plus. Par tél ! J’ai trouvé ca violent. Je me suis sentie terriblement trahie. J’ai depuis des crises d’angoisse, de pleurs… je commence une thérapie avec une psy mais je suis encore dans l’attente d’un retour, d’un renouveau. Je me dis qu’il m’a dit ca par vengeance parce qu’il ne s’attendait pas à ce que je le quitte Comme ça. Il a une peur de l’abandon du fait d’avoir perdu son papa enfant. Je ne lui parle plu. j’ai peur qu’il ne soit pas capable de faire ce qu’il faut. Pensez vous que quelqu’un puisse changer si il aime l’autre et accepter certains compromis ?

  161. Suite…
    Votre article m’a aidé à prendre la décision de le quitter parce que je ressentais énormément de solitude dans ma relation. C’est ce que je devais faire car cette relation ne me convient pas. Mais je suis encore amoureuse, Et je sens encore plus seule aujourd’hui sans lui. J’ai conscience que c’était une relation toxique car il se comportait comme quelqu’un qui me veut mais sans aucun projet commun. Le plus difficile c’est de m’imaginer que je n’étais là qu’en attendant mieux. Parce que je suis aujourd’hui pleines de doutes sur son honnêteté. Pourtant il a essayé de me dire que non. Que me conseillez vous ? Dois je continuer à le sortir de ma vie, ne plus lui parler du tout ? Je suis amenée à le croiser parfois au bureau et c’est ce qui rend les choses difficiles. Merci pour votre aide,

    • Bonjour,
      relisez votre témoignage, notamment votre premier commentaire publié, et vous saurez que vous avez pris la bonne décision de le quitter. Cet homme a un impact négatif sur votre humeur et sur votre vie. Ce n’est pas un jugement, juste un constat sur le résultat engendré par votre relation avec lui. Vous êtes mère, vous avez des responsabilités, vous n’avez pas de temps à perdre avec quelqu’un qui vous fait douter de vous et qui vous apporte du négatif. Reprenez confiance en vous et tournez-vous vers votre futur.
      Sandrino

  162. Bonour Sandrino 🙂 ,
    Mon copain et moi avons 7 ans de différence (je suis plus agée que lui), nous nous aimons et cela va bientôt faire 7 mois que nous sommes ensemble. Nous avions rompu pendant 2 mois et je n’avais eu aucune nouvelle de sa part puis un beau jour il rappliqua chez moi en me disant qu’il avait réalisé qu’il m’aimait. Nous nous sommes rapidement remis ensemble et depuis tout se passe bien. La seule chose qui me tracasse est qu’il doit recontrer mes frères lors d’une soirée d’anniversaire d’un d’entre eux. Au début, il avait refusé mais quand il a compris que ça me tenait à coeur, il est revenu sur son refus et a accepté de venir. Le problème qui se pose est qu’aujourd’hui, il m’annonce qu’il va venir à cet evenement mais qu’il ne sait pas si il le mérite… Cette phrase résone dans ma tête, qu’entend-il par ne pas mériter? Dit-il cela car il ne pense pas s’engager serieusement avec moi? Tout devient flou pour moi et j’ai envi de lui dire de ne pas venir. Lui, de son côté a compris que cela m avait contrarié et m’a expliqué que finalement il se sentait juste géné mais qu’il était très content de venir. Penses-tu que je fonce droit dans un mur? JE ne sais plus quoi penser? Merci Sandrino

    • Bonjour,
      Généralement, quand on dit qu’on ne mérite pas quelqu’un, c’est qu’on a fait quelque chose que l’on se reproche. Cela vaudrait le coup de lui demander s’il se reproche quelque chose, notamment en lien avec votre break. Car c’est sans doute de cela dont il s’agit.
      Si son explication vous convient, ne vous posez pas plus de questions. Mais clarifiez le sujet plutôt que de vous torturer l’esprit à vous demander quoi faire. Plus on est direct et clair, plus on est serein dans la relation et on stresse moins.
      Bonne journée.
      SAndrino

  163. Bonjour Sandrino,

    Cela fait maintenant 2 ans et demi que je suis avec mon copain, nous avons tous les deux 23 ans.
    Depuis un an, il part en déplacements toutes les semaines et ne rentre donc que les weekends, j’ai eu beaucoup de mal à m’habituer à cette situation mais ai fini par l’accepter en me disant qu’un jour il n’en fera plus. Seulement depuis quelques temps notre relation est très conflictuelle car il me dit vouloir faire ce qu’il veut, pouvoir partir en weekend avec ses amis etc malgré le fait que nous les voyons tous les samedis soirs, nous passons du temps ensemble que le vendredi soir et le dimanche ce qui est insuffisant pour moi et lui voudrait me voir encore moins. Il dit qu’il m’aime mais qu’il a besoin de liberté. J’ai l’impression qu’il a eur de l’engagement…Je ne suis pas heureuse mais je l’aime et je n’arrive donc pas à le quitter… que me conseillez-vous ?

    • Bonjour Lolila,
      Vous avez envie de passer plus de temps avec lui, mais lui prévoit d’en passer moins avec vous.
      Donc, en dehors de l’aspect sentiments, vous savez que cela ne pourra pas fonctionner car il ne répond pas à vos besoins et que la situation va se dégrader quand vous vous verrez moins.
      Donc, cela ne sert à rien de faire de lui reprocher car cela fera empirer la situation. Prenez conscience de vos différences de points de vue puis faites un choix :
      1) acceptez la situation et restez avec lui -> en êtes-vous capable sans lui faire de reproches et sans être malheureuse ?
      2) arrêter la relation
      Il n’y a pas de 3ème choix et vous devrez choisir avant qu’il ne vous quitte, car si vous continuez à vous disputer, c’est ce qui arrivera.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  164. Cher Sandrino,
    J’ai posté le 18 octobre un commentaire demandant votre avis mais pas de réponse.
    Je suis réellement perdu. Je suis séparé de mon ex depuis 2 mois cela a son initiative, elle m’a dit que je dois prendre soin de moi. Nous étions déjà sur un mode pause depuis 6 mois. J’ai la quarantaine et elle 36 ans, avons été ensemble pendant 4 ans. Depuis 2 ans j’ai une situation professionnel et financière compliquée.
    Apres la rupture, elle a fait un SR, et elle revenue vers moi suite à une lettre. Nous sommes reparlés et revus régulièrement. Elle a d’abord été distante, car elle est sortait avec une connaissance mais elle m’a dit qu’elle voulait le tester. 2 semaines après, j’ai reçu des messages me disant qu’elle m’aimait, que j’étais formidable, elle passait de bon moments avec moi. Mais après chaque signe de rapprochement, elle s’éloigne pendant 1/2 jours et revient. Et son attitude oscille entre le partage et la retenue (physique ou par les mots). Au moment de se laisser aller, elle se retient comme bloquée (peur?)
    Je lui ai fais part que j’étais très amoureux et elle m’a fait part qu’elle a besoin de temps pour cicatriser ses blessures que j’ai causé (trahison, brusque). Je comprends et accepte, j’ai entamé un profond travail sur moi-même.
    Actuellement je sais qu’elle cherche à faire des rencontres (internet). Pourtant elle maintient une relation intime et quasi quotidienne avec moi (sms, appels, rdv), elle montre même ses émotions en me demandant si j’ai des nouvelles de mon ex avant elle. Je ne comprends pas cette ambiguïté et je ne sais plus quoi faire. Pourriez vous me donner un conseil en sachant que je l’aime profondément et que c’est une personne orgueilleuse, sensible. Je vous remercie par avance.

    • J’hésite entre ces 3 choix et je ne sais pas quoi faire :
      – couper les ponts afin de me protéger et continuer mon renouveau, je sais que je pourrais avoir des regrets pendant longtemps
      – garder contact et lui parler afin d’avoir une relation moins ambiguë (difficile car elle ne reconnait pas ses sentiments vis à de moi) et je sais qu’elle a souffert et souffre encore
      – Ou jouer carte sur table et lui demandé de choisir soit c’est fini ou soit on se redonne une seconde chance, afin de ne pas faire les choses à moitié. C’est un peu biaisée comme option car elle sait que je l’aime à mourir.
      J’attends avec impatience vos conseils, je consulte régulièrement votre site car je trouve vos conseils avisés et permettent un développement sain et constructif.
      Stephane

      • Bonjour,
        je complète ma réponse suite à votre second témoignage. Ne lui demandez pas de choisir et ne restez pas dans une situation ambigue. Dites lui que vous l’aimez mais que comme elle ne sait pas ce qu’elle veut, vous préférez couper le contact. Ainsi, elle va devoir faire un choix, et vous, de votre côté, vous pourrez prendre un peu de temps pour revivre et changer. Dans le pire des cas, si elle ne vous recontacte pas dans quelques semaine ou mois, vous pouvez toujours lui envoyer un message pour prendre de ses nouvelles. Rien n’est jamais terminé tant qu’il y a des sentiments mais il faut savoir sortir de la zone d’incertitude quand elle persiste trop longtemps. Et bien sûr, c’est une décision difficile mais qu’il faut prendre pour se protéger et pour avancer.
        Sandrino

      • Cher Sandrino,

        Je vous remercie sincèrement de vos conseils et de votre temps. Vous m’avez conforté dans l’idée d’être franc et honnête avec elle. Je lui donc envoyé un email afin de garder les idées claires et de respecter son silence qui durait depuis 5 jours.

        Je lui ai fait part que je l’aime mais que comme elle ne sait pas ce qu’elle veut, je préférais couper le contact. Sa réponse a été d’avouer qu’elle était perdue complètement et qu’elle ne savait pas gérer cette situation. Elle pense que j’ai raison, elle ne sais pas encore ce qu’elle veux, elle a sous entendu que le fait de lui dire je t’aime lui mettait aussi une pression.
        Elle a reconnu qu’il fallait qu’on s’éloigne et qu’on laisse faire le temps. Et elle m’a remercié de la comprendre autant.

        Depuis 2 mois, je fais un gros travail de développement personnel afin de retrouver une sérénité mais aussi je prends soin de mon corps.
        Je suis actuellement à la recherche d’un emploi, ma situation personnelle restreint mes possibilités notamment faire appel à un coach pour des séances d’accompagnement. Vos honoraires sont raisonnables, je pense que je serai en activité d’ici courant décembre au pire debut janvier, je vous contacterai a ce moment là.
        Je lui ai dit qu’elle était libre de me contacter si elle en ressentait le besoin et que je serai disponible quand elle sera prête.
        Je souhaite vraiment qu’elle puisse se reconstruire et savoir ce qu’elle veut que soit personnelle ou même au niveau professionnelle.
        Je vais continuer à prendre soin de moi et si elle ne me contacte pas d’ici 5/6 semaines, je la contacterai afin prendre de ces nouvelles.
        A la rupture, elle voulait que je reprenne soin de moi. Ma question est comment va t-elle voir mes changements, si on ne se voit plus ? J’ai besoin de 5 semaines pour être au mieux physiquement. Que dois je faire pour lui montrer mon évolution?

        Je vous remercie par avance.

      • Bonjour Stéphane,
        ne soyez pas pressé de lui montrer vos changements. Car plus vous voudrez aller vite, moins cela fonctionnera. Laissez-lui du temps. N’oubliez pas que c’est aussi à elle de revenir vers vous. Laissez la respirer pendant votre remise en forme puis proposez-lui simplement de la revoir autour d’un café en journée (moins de pression qu’un dîner…).
        Sandrino

  165. Bonjour Sandrino,
    Je suis avec mon ami depuis 7 ans.
    Nous avons eu des hauts et bas.
    Nous avons des disputes sans arrêt.
    Il a deux enfants qui sont avec leurs mères.
    On s’est séparé à plusieurs reprises. Actuellement nous traversons une période très difficile. Il ne travaille plus depuis 2 ans.
    Je porte tout sur mes épaules. Je n’arrive plus.
    Je suis malheureuse. Il ne m’apporte plus rien. Nous partageons plus rien. Je lui demandai de partir mais il refuse car il est sur le bail.
    Il me fait des reproches et me rabaisse sans cesse.
    Je veux qu’il s’engahé avec mais il rejette les fautes sur moi. Je veux partir même si j’ai peur.

    • Bonjour Safa,

      Il y a un manque de cohérence dans votre témoignage : d’un côté, vous dites que vous êtes malheureuse, qu’il ne vous apporte plus rien, et que vous ne partagez plus rien. De l’autre, vous voulez qu’il s’engage avec vous. Pourquoi vouloir vous engager s’il ne vous apporte rien et que vous êtes malheureuse ?

      Une chose est certaine : votre relation actuelle avec cet homme a un impact négatif pour vous. Et plus vous restez dans cette situation, plus vous perdez confiance et serez malheureuse. Vous ne devz pas avoir peur de partir. En partant, vous pourrez de nouveau être libre et cette situation ne vous pèsera plus. Il est préférable de vivre seule et être heureuse plutôt que malheureuse en couple. Prenez votre courage à deux mains et faites le choix pour une meilleure vie. Libérez-vous de cette relation qui vous fait du mal au quotidien. Personne ne le fera à votre place.

      Sandrino

  166. Bonjour, cela fait 10 mois que je suis avec mon copain (il a 25 ans et moi 22) et il m’a avoué la semaine dernière qu’il ne ressentait plus rien et qu’il ne savait pas s’il était capable d’aimer quelqu’un à nouveau; mais il a aussi dit qu’il avait beaucoup d’affection pour moi et qu’il voulait qu’on continue à se voir mais dans un autre cadre (en tant qu’amis).
    Evidemment cette annonce m’a vraiment blessée même si je savais deja qu’il ne m’aimait pas mais je lui laissais du temps parce qu’il m’avait dit qu’il lui fallait du temps pour aimer quelqu’un.
    Mais il y a aussi le fait qu’il traverse une passe difficile dans sa vie en générale et qu’il est très anxieux voire dépressif… et j’essaie vraiment de le soutenir parce que je l’aime mais il me dit qu’il ne me mérite pas et qu’il ne veut pas me faire souffrir.
    A partir de là, je l’ai invité chez moi pour qu’on en discute, je pensais pouvoir arriver à le laisser partir en étant mature et donc après avoir discuté au moins 1h, vient le moment de le laisser partir et là j’ai craqué en réalisant que j’avais peur de le perdre et je lui ai demandé si on pouvait pas plutôt faire un break pour réfléchir… Il a accepté. On s’est mis d’accord pour faire une pause de 3 semaines et de se revoir pour faire le point.
    Cette pause va surement se terminer par notre rupture mais au fond de moi, j’espère qu’on se remette ensemble…
    Est ce que vous pensez que c’est possible que notre relation « redémarre » doucement après ce break, si chacun prend le temps de réfléchir de son côté ou bien c’est vraiment la fin comme je le pressens? Je ne sais pas trop comment agir.
    Merci de vos conseils (désolée si c’est un peu confus, j’ai essayé de simplifier au maximum)

    • Bonjour Marie,
      Ses sentiments ne vont pas venir en 3 semaines. Donc, cette tentative de repousser l’échéance de la rupture de 3 semaines ne sert à rien.
      Je sais que c’est difficile mais vous devez affronter la réalité de la situation. Et vous devez comprendre que le fait qu’il ne vous aime pas n’est pas lié à vous mais à lui.
      Ce n’est juste pas la bonne personne pour vous.
      Ne regrettez rien mais ne perdez pas votre temps à insister dans une histoire qui ne fonctionnera pas.
      Sandrino

      • Bonjour Sandrino. Merci pour votre réponse. Vous avez totalement raison. C’est vrai que je me suis rendue compte qu’il fallait vraiment que je tourne la page même si c’est difficile pour l’instant…

  167. Bonjour Sandrino, je vous explique ma situation : on est ensemble depuis 2 mois, je sais que c’est peu mais c’était très fusionnel,on voyait notre avenir ensemble. Il me disait des choses comme « je n’ai jamais été aussi bien avec quelqu’un » « tu es exceptionnelle et je veux te garder pour moi » « je ferai tout pour nous deux »
    Tout a basculé samedi dernier, il me lache sa bombe « je suis super bien avec toi tout est parfait j’ai jamais été aussi bien mais quand tu n’es pas avec moi je pense à mon ex et ca me bloque » par message bien sur. Je lui demande ce que ca veut dire pour nous, il me dit qu’il est perdu que c’est le bordel dans sa tête. Des ce jour il m’avait supprimé de ses amis fb prétendant que fb avait supprimé tout seul des amis
    C’est tombé de nul part j’étais effondrée Son ex lui a envoyé un message savoir comment il allait une semaine plus tôt
    J’ai donc voulu le laisser reflechir en ralentissant les messages mais en étant toujours présente et il m’a de suite reproché de fuir, de ne pas vouloir discuter alors que j’ai essayé de l’appeler pour parler et il ne pouvait jamais décrocher…
    2 jours apres on se remet à discuter normalement à donner des nouvelles et je me rends compte qu’il m’avait supprimé de snapchat en me disant que non c’était la mise à jour qui beug.

    • Bonjour Claire,
      Je pense que votre ex n’est pas honnête avec vous. Il est probable qu’il revoit son ex et qu’il veut lui prouver ses bonnes intentions en vous supprimant de ses contacts. Dans tous les cas, s’il n’est pas honnête avec vous, il ne mérite pas que vous perdiez votre temps avec lui.
      Sandrino

  168. Je continue dans un autre commentaire par manque de place,
    Le lendemain matin il me dit que je lui manque qu’il pense à moi et le soir qu’il préfère stopper la relation pour ne pas me faire plus de mal. Je lui demande donc une discussion face à face pour comprendre. Il l’accepte, on s’entend d’un rdv. Le lendemain il m’envoie un message pour me dire qu’il ne pourra pas venir. Je n’ai pas répondu
    Un jour plus tard je reçois « on stop tout c’est le mieux pour nous deux.. »
    je n’ai rien répondu sauf qu’il renchérit encore par un point d’interrogation puis encore par un autre message « je suis désolée de tout cela mais je n’y peux rien… je te souhaite une bonne continuation, j’ai passé de super moments avec toi tu sais.. tu récupères ton pull? » Je ne sais pas quoi faire.. est ce que le silence radio est bien au vu de comment il m’a considéré? Il n’a jamais voulu me parler face à face et la me propose de récupère mon pull ca n’a pas de sens aidez moi je suis perdue..

    • Bonjour Claire,
      l’explication est simple : votre ex a renoué avec son ex. Votre silence radio n’y changera rien si tout se passe bien dans sa relation avec elle.
      Appelez-le, demandez-lui d’être honnête et de vous dire si ce que je pressens s’est bien réalisé.
      Sandrino

  169. Bonjour Sandrino,
    Je vous félicite pour la qualité de vos articles et les réponses que vous apportez aux différents intervenants.
    Je suis marié depuis plus de 10 ans je mène une vie de couple paisible, j’ai connu Marie y a presque 4 ans, elle venait de reprendre avec un ami, ils étaient copains y a 10 ans puis chacun a fait sa vie lui il s’est marié et divorcé et elle quelques relations qui n’ont pas abouti, a force de la côtoyer une grande complicité s’est installée entre nous et on a partagé pas mal de choses, elle a était malheureuse dans sa relation de couple, au début, j’étais pour elle une sorte de réconfort et de soutien, nous échangions des msgs tout le temps et puis petit à petit un jeu de séduction s’est développé fin 2016 entre nous et en avril on a couché ensemble.
    La relation a pris une nouvelle tournure depuis, chaque fois qu’on se rapproche qu’on flirte ou on passe des bons moments elle me fuit après, elle devenait distante comme si elle a peur de moi, j’ai commencé à lui courir après en quelques sortes et je lui déclarais clairement mon amour pour elle.
    Fin aout après quelques disputes, elle m’a dit qu’elle n’est pas prête pour développer ses sentiments envers moi et qu’elle sait plus quoi penser de notre relation, je l’ai pris comme une décision de rompre de sa part et j’ai tellement souffert après.
    J’ai coupé le lien pendant 2 semaines et puis on s’est revu chacun a déballé son sac et on a couché ensemble, après on s’est vu une seule fois , elle a commencé à m’éviter et à ne plus vouloir me voir donc depuis 2 semaines, je lui clairement dit que je vais couper tout contact avec elle parce que j’ en pouvais plus de cette relation ca m’a vraiment épuisé l’esprit et le corps.

  170. J’ai pas pu posté dans un seul commentaire je termine ici :

    Je sais que cette relation est vouée à l’échec vu mon engagement et le sien, mais j’arrive pas à m’en passer d’elle et à l’oublier, elle est la tout le temps dans mon esprit, un sentiment de culpabilité envers ma famille me détruit et le sentiment de rejet de sa part aussi m’épuise.

    • Bonjour Alex,
      cette relation vous épuise. Il est temps de vous retrouver et de ne plus faire de fixations sur elle. Certaines relations sont si fortes qu’on en oublie de réfléchir et de prendre du recul. Je vous conseille donc de prendre le temps de réfléchir et de prendre une décision qui vous rendra plus heureux que la situation actuelle.
      Sandrino

  171. Bonjour,

    j’ai 24 ans et cela fait 6 ans que je suis avec mon copain, qui a le même âge que moi. Au bout de 6 mois, il m’a proposé d’aller vivre avec lui une semaine sur deux (ses études étaient dans la même ville que mon apprentissage). Première vie à deux pour tous les deux, pendant 3 ans, notre relation a été… compliqué, incompréhension, j’avais une vision assez naive de la vie à deux, c’était une maison de ses parents etc… bref au terme de ces trois ans là, il m’a proposé d’aller vivre à l’autre bout de la France pour faire notre vie à deux, j’ai accepté pour au final revenir car la vie à Annecy est grave cher pour des petits jeunes sans boulots !
    Retour en bretagne dans une maison de sa famille (encore…), ça a été la catastrophe… Pendant 9 mois, on avait ses parents ou son oncle et sa tante tous les week-ends, ma valise de vêtements n’a jamais été défaites car je ne pouvais pas vider les armoires remplies d’affaires de familles. On était loin de tout, pour nos soirées, nos loisirs, le boulot. Je lui en voulais de ne rien dire à sa famille pour nous laisser en paix le week-end après une semaine de boulot tout en étant reconnaissante qu’il nous laisse la maison à pas trop cher…
    9 mois qui ont mis à mal notre couple, ça a failli être la rupture…
    On a quitté la maison, lui a pris une colocation avec un collègue de boulot (il n’avais jamais vécu « seul » donc pour nous c’était bénéfique pour lui d’avoir son premier « chez lui ») et moi, retour chez les parents car pas de travail et besoin de sous pour vivre à deux plus tard.
    Dans un sens nous avons trouvé notre équilibre, nous nous entendons mieux, nos anciennes querelles ont disparus, nous avons appris à laisser de la liberté à l’autre etc…

  172. deuxième commentaire : premier trop longs !

    Pendant les vacances et début septembre, il me disait prêt à quitter son boulot en juin prochain pour qu’on habite enfin ensemble dans le 29… Il y’a trois semaines, prise de tête pur une raison débile ça c’est envenimé et c’est parti sur la question de vivre ensemble : il ne veut plus vivre avec moi de peur de reproduire le schéma qu’on avait dans la maison familiale….

    Réaction dû à la dispute ? On ne s’est pas vu les semaines suivantes pour laisser souffler les nerfs etc… A son boulot ça se passe très mal et est coincé dans la maison qu’il loue parce qu’il a accepté d’héberger son frère jusqu’à juin… J’ai du mal à comprendre sa réaction étant donné que c’est toujours lui qui m’a proposé de vivre ensemble…

    J’ai de plus en plus envie de construire quelques choses mais surtout d’avoir un chez moi, sans ma famille, sans SA famille aussi…

    Je ne sais plus trop quoi faire ni même comment relancer la discussion et surtout le résultat final de cette discussion si au final il ne veux vraiment plus vivre avec moi….

    Votre blog me fait me demander si tout ça en vaut vraiment la peine…. Je me demande au vu de notre « jeune » âge : 24 ans, je ne devrais pas nous laisser plus de temps, ou au contraire vu que je sais ce que je veux et lui n’est pas réellement, il a réussi à me perdre !

    Merci pour vos réponses et désolé du pavé …

    • Bonjour Nolween,
      vous avez subi des contraintes externes qui vous ont pesées et qui ont encore un impact sur votre couple. De son côté, il vit encore des contraintes puisqu’il ne peut pas lâcher l’appartement qu’il loue. et il subsiste un passif qu’il vous faut oublier des deux côtés pour reconstruire à partir de nouvelles bases si vous en avez envie.
      Il est peut être plus simple si vous le pouvez, de prendre une location de votre côté pour habiter seule car vous en avez besoin. Cela n’est pas incompatible avec votre relation et ainsi, il ressentira moins de pression. Vous pourriez ainsi continuer à vous voir, et vous, de votre côté, à connaître l’indépendance qui pourrait vous plaire et dont vous avez besoin, même si elle est temporaire.
      Car si vous restez dans l’attente, vous resterez dans une situation insatisfaisante.
      Ne lui en voulez pas s’il a peur de vivre avec vous pour l’instant. Il faut peut être un peu de temps pour que la relation s’apaise et que vous viviez une relation chacun de votre côté pendant une certaine durée. Cela pourrait vous rapprocher au final.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  173. Bonjour Sandino,
    J’essaie d’arrêter ma relation avec mon compagnon depuis le début. Cela fait un an et demi que ça dur. Et dès le départ je lui ai dit non. J’ai dit non à sa proposition de relation olélélé. Monsieur fréquente les clubs échangistes, monsieur me parle toujours de faire l’amour à trois (que je vienne avec une copine).
    Pour les clubs je refuse catégoriquement. Pour « l’amour à trois », j’ai fini par céder. Sur le moment, j’avais très mal de le regarder embrasser ma copine et après je me suis détendue. Mais il n’est pas allé plus loin avec ma copine, il l’a juste embrassée langoureusement. Il a voulu que l’on retente l’expérience, j’ai refusé.
    Ce qui est bizarre dans cette relation c’est que je ne sais pas s’il m’aime. Quand j’essaie de savoir ce qu’il ressent pour moi, il me dit qu’il se sent bien avec moi mais qu’il n’est pas amoureux. Et le mois d’après il devient tout tendre en me disant qu’il est amoureux de moi et le mois suivant il redevient réservé en me faisant comprendre à nouveau qu’il n’est pas amoureux mais qu’il se sent bien avec moi. Là depuis 3 mois, il est constant, il me dit qu’il est amoureux. Du coup, ça m’énerve et je me dis mais il se prend pour qui pour faire patienter comme ça? Un coup, il est amoureux un autre, il ne sait pas. Mais dans tout ce champs de bataille, monsieur m’a demandé d’arrêter la pilule pour qu’on essaye de faire un enfant. Il m’a proposé le mariage aussi. J’ai peur, j’ai très très peur de m’engager avec lui. Moi j’ai déjà un enfant et j’ai 36 ans. Lui en a 47. Nous habitons pratiquement deux heures en train de l’un de l’autre et nous nous voyons que deux week-ends dans le mois.

    • Bonjour Mimi,
      cet homme cherche une relation sexuelle libre alors que vous préférez une relation de couple traditionnelle. Ce n’est pas une question de sentiment, c’est une question d’orientation sexuelle. Vous n’avez pas les mêmes envies. De plus, ses sentiments sont instables et incertains.
      Dans ce contexte, il serait préférable pour vous de chercher quelqu’un qui veuille la même chose que vous.
      Concernant l’enfant, étant donné le contexte d’incertitude et d’instabilité de votre compagnon, cela me semble être une très mauvaise idée. l’envie d’un enfant doit être une démarche à long terme, ce que ne permet pas votre relation actuelle.
      Sandrino

  174. bonjour, Nous avons été amis 6 mois avant que notre relation se développe et dure une dizaine de mois. C’était notre première relation à tout les deux et tout s’est fait tranquillement, j’étais retissante à l’idée d’être en couple au départ et j’avais de la difficulté à accepter tout l’amour qu’il avait à m’offrir mais avec le temps tout s’est placé, quelques problèmes extérieurs à notre relation qui ont pu nous ébranler un peu vers la fin de l’été mais rien qui me semblait insurmontable.
    Il m’a laissé il y a déjà près de 3 mois. Nous nous sommes revus environ aux deux semaines durant le premier mois et demi avant de débuter un 3 semaines de silence pour se donner le temps de réfléchir, il n’était plus certain de sa décision. Nous nous sommes revu après, il m’a dit qu’il pensait a moi à tout les jours mais qu’il était bien seul pour le moment en restant un peu flou sur ce qu’il voulait, n’étant plus certain de ses sentiments, ayant peur de la réaction des autres si l’on revenait ensemble et bien plus.
    il y a 2 semaines, je n’en pouvais plus de son incertitude, il m’a dit qu’il ne reviendrait pas de si tôt, c’est la première fois qu’il m’a dit que je l’ai blessé et que la relation n’avait pas été seulement joyeuse, qu’il y a eu des moments ou il était malheureux.
    Il dit que c’est préférable qu’on coupe contact, que je peux lui envoyer des trucs 1 fois par semaine mais qu’on devrait vraiment voir ailleurs car il ne croit pas que notre relation était une bonne chose. J’aimerais qu’il change sa perception de moi pour voir que je suis une bonne personne qui à seulement vécu un épisode stressant. Ce garçon était toujours présent, je l’ai peut-être légèrement pris pour acquis. Je lui ai envoyé des trucs 2 fois depuis, il répond et engage une petite conversation.
    Tout le monde me dit de couper les ponts, qu’il me reparlera s’il veut, est-ce la meilleure solution?
    J’ai compris mes erreurs et j’aimerais lui montrer que je peux changer.

    • Bonjour Manon,
      vous vous sentez coupable du passé mais ne cherchez pas absolument à le convaincre de votre futur changement. Vous dites que vous pouvez changer ? Et bien entreprenez ce changement. Puis, quand vous aurez changé, vous pourrez revenir vers lui si vous le souhaitez mais n’en faites pas une fixation. Vos amis ont aussi raison : il reviendra sans doute vers vous quand il en aura envie. Cela vous laissera le temps de changer et cela lui laissera le temps de réfléchir à votre relation.
      Sandrino

  175. Bonjour Sandrino, cela fait un an que je suis avec mon copain.
    Tout se passait bien jusqu’au mois de septembre. Il vient d’avoir 25 ans et vit actuellement une sorte de crise existentielle. Il se sent perdu dans tous les domaines de sa vie.Il m’a expliqué que cela l’empêchait de se projeter sur le long terme avec moi (et dans tout) et que s’engager dans cette période de remise en question lui faisait peur.
    Nous nous sommes déjà séparés un mois pour ces raisons, il est revenu vers moi me disant qu’il ferait tous les efforts nécessaires pour évoluer.
    Mais deux mois plus tard cela a recommencé.
    Nous en avons pas mal parlé, je me suis montrée à son écoute. Néanmoins je vois que cette attitude ne fait pas évoluer la situation, car lui seul peut affronter ses peurs et passer à l’action, ce qu’il ne fait pas pour l’instant. Il me dit qu’il a besoin aujourd’hui de se recentrer sur lui et de régler ses problèmes avant de pouvoir s’investir dans notre relation, qui se détériore à cause de cette situation. Il m’a donc proposé de faire une pause, pour repartir sur une base seine et ne pas laisser « pourrir » notre relation à cause de ses problèmes perso.
    Son attitude est souvent contradictoire. Il me dit qu’il a besoin de traverser cela seul mais d’un autre coté que je suis la personne qui compte le plus pour lui et qu’en me proposant une pause il prend le risque de me perdre.
    Je me sens perdue. Je ne sais pas si je dois accepter une pause, ou le quitter définitivement.
    D’un coté j’ai envie de laisser une chance à notre histoire, mais de l’autre je me demande si la crise qu’il traverse n’est pas le reflet d’un pb plus profond (confiance en lui, etc). Dans ce cas, je ne me vois pas m’investir autant pour quelqu’un qui doute de lui-même et donc de nous constamment. De plus, je ne peux m’empêcher de penser que s’il m’aimait vraiment, il aurait la volonté de traverser cette crise à deux, et ne me fuirait pas comme il le fait. Qu’en pensez-vous ? Cordialement

    • Bonjour Emma,
      c’est une erreur de croire que s’il vous aime, il doit avoir la volonté de traverser cette période difficile avec vous. Nous avons tous notre manière de gérer nos problèmes. Certaines personnes ont besoin de soutien. D’autres ont besoin de se recentrer et régler leurs problèmes seuls.
      Son discours n’est pas incohérent. Il a des sentiments pour vous mais veut régler ses problèmes car il pense que son comportement risque de faire pourrir votre histoire. Il risque de vous perdre mais si c’est le cas, il vous aura perdu en bons termes. S’il reste avec vous et que ses problèmes ont un impact dans votre relation, vous finirez pas lui en vouloir, vous disputer, voire le détester pour son futur comportement.
      De votre côté, n’arrêtez pas de vivre pendant ce break. Ne cherchez pas forcément quelqu’un mais continuez à prendre soin de vous et peut être même à envisager que ce break pourrait être définitif. Cela vous permettra de ne pas être dans l’attente et souffrir.
      Sandrino

  176. J’ai 27 ans et lui 29, et cela faisait 4 ans qu’il n’avait pas eu de copine. On est restes ensemble 1 an en tout. Il y a 3 semaines et demie, j’ai déménagé en Amérique Latine, mon pays d’origine et il n’avait le temps que pour un skype par semaine, j’avais l’impression d’être dans une relation unilatérale, j’envoyais des mails mais j’avais l’impression qu’il ne les lisait pas, que ca lui pesait de faire des skypes. Je lui ai demandé d’être plus présent, et plusieurs fois je lui ai demandé d’essayer de faire des skypes plus souvent. Il a répondu « je sais que tu voudrais qu’on parle plus souvent mais je n’ai pas arrêté de travailler». Le moment révélateur pour moi était un mail que je lui ai écrit où je lui demandais un conseil sur un entretien de travail que j’allais avoir le lendemain, c’était urgent et je le lui ai exprimé par mail en lui précisant que je lirai sa réponse au réveil et que j’avais vraiment besoin de son avis (7 heures de décalage). Il avait une présentation l’après midi mais je m’attendais au moins a un message d’encouragement ou a un mail disant qu’il était désolé. Il n’a répondu que le soir : « alors ? Je rentre de ma présentation, je suis crevé ». J’ai senti aucun intérêt, j’ai plus eu envie de lui écrire.

    • Bonjour Patricia,
      soit il n’a pas de sentiments pour vous, soit il vous en veut d’être retournée en amérique latine, soit il vit mal votre déménagement et se protège. Posez-lui des questions pour savoir ce qu’il a en tête et s’il veut continuer la relation.
      Et posez-vous également la question puisque vous êtes malheureuse de cette situation.
      Sandrino

  177. Deuxieme partie: Je me suis donné le week end pour réfléchir et lundi je l’ai confronté, il a dit qu’il n’avait pas vu le mail. Mais c’est faux car il a répondu en montrant son indifférence. Je lui ai dit que je voulais qu’il soit plus présent, qu’on parlait qu’une fois par semaine. Ce à quoi il a répondu « tu m’as demandé d’être présent la pire semaine, mais j’ai l’impression que je te dis cela tout le temps». Je lai confronté, je lui ai dis que j’étais malheureuse, qu’une relation est censée nous rendre heureux, que je cherchais le grand amour, l’amoureux transi et que je me sentais seule dans cette relation, que je méritais d’être avec quelqu’un qui soit présent pour moi et voie pas comme un fardeau me parler 10 minutes 3 fois par semaine. Je viens de rentrer dans mon pays après 10 ans, je connais plus personne, je dois refaire ma vie, me faire un réseau social, j’aurai aimé qu’il soit là au moins moralement, et qu’il prenne de mes nouvelles, me soutienne. Je lui ai dit que je ne trouvais plus de sens a cette relation, on ne sait pas quand on se reverra et si on parle une fois par semaine ca m’aide pas.

  178. Derniere partie: Quand je lui ai demandé ses sentiments il l a dit qu’il n’arrivait pas à mettre des mots sur ce qu’il ressentait. Je lui ai demande sil le pensait vraiment son je t’aime du mois de novembre et il a répondu qu’il ne savait pas. Il a rien su dire a part, « je ne sais pas », « tu as raison », « tu ne mérites pas ca », « je n’ai pas été le meilleur copain a distance », il a dit qu’il ne s’attendait pas a ce genre de conversation. Du coup j’ai cassé avec lui ce jour là. Il m’a demandé pourquoi j’étais blessée. Il a dit que j’avais raison sur tout. Il pleurait sur skype mais il n’a pas cherché à me retenir ni a me convaincre de résoudre ce problème. Ca fait une semaine et j’ai aucune nouvelle, je ne lui écrirai pas. Je sens que j’ai bien fait, mais je suis très triste car je repense aux beaux moments passés ensemble. Je l’ai senti assez individualiste et j’ai peur d’avoir tout gâché avec mes crises. J’aimerai connaître votre avis, merci Sandrino!

    • Bonjour Patricia,
      désolé, je n’avais pas vu vos 2 autres messages.
      Je pense que vous avez vos préoccupations et il a les siennes. Il ne peut pas ou ne veut pas répondre à vos besoins à chaque fois que vous aurez besoin de lui. Vous devez aussi être conscient que dans certaines circonstances, lorsque l’on est stressé par notre boulot ou une autre situation de notre vie personnelle, on n’a pas toujours la disponibilité et l’énergie pour s’occuper d’autres problèmes en parallèle. Je pense également qu’il y a un manque de sentiments qui fait qu’il ne fait pas plus d’efforts que cela pour être disponible. La distance n’aide pas votre situation.
      Dans tous les cas, il est préférable pour vous de ne pas compter sur lui et de reconstruire votre vie là-bas de manière autonome.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

      • Merci beaucoup Sandrino d’avoir pris votre temps pour répondre. Peut être effectivement l était pris par son travail, je pense aussi que il y avait un manque de sentiments. Je lui ai écrit une lettre « d’au revoir, merci pour tout, vraiment gentille et sans reproches » une semaine plus tard, et je n’ai eu aucune réponse. J’ai été décue que après un an de relation, il ne prenne pas le temps de le faire, pour qu’on se sépare dans les meilleures conditions. Je me suis toujours dit que la facon de rompre était très significatif. J’ai confirmé mon choix de rompre et je vais me focaliser sur moi même, essayer d’être plus autonomme indépendament de mon partenaire. J’ai souvent du mal à me dire que je suis seule alors que je suis en couple. Merci.

      • Bonjour Sandrino.
        Merci pour tout. J’ai bien travaillé sur moi dernièrement et j’ai compris que : je suis dépendante affective et j’ai un attachement insecure anxieux. Mon ex a un attachement fuyant. C’etait ça notre relation, sauf au début et à certains moments ponctuels.
        Vous pouvez me donner votre avis sur comment travailler sur moi pour finir avec ma dépendance affective? J’ai déjà lu votre article. Que pensez vous des relations entre evitants et anxieux? Merci beaucoup.

      • Bonjour Patricia,
        Les relations entre évitants et anxieux sont vouées à l’échec car elles s’opposent totalement.
        Je vous conseillerai plutôt de rencontrer un profil « secure » tout en travaillant sur votre dépendance affective.
        Sur ce sujet, j’ai effectivement déjà écrit un article. Il y a beaucoup de choses à faire pour avancer et devenir de moins en moins dépendante. Principalement, ce travail consiste à rétablir une bonne estime de soi. Cela prend du temps et nécessite généralement un accompagnement et/ou une démarche d’épanouissement personnel important. Donc, je ne peux pas résumer ici une méthode complète pour en finir avec votre dépendance. Je travaille à l’heure actuelle sur une formation étalée sur plusieurs mois et qui vous y aidera mais elle ne sera disponible que dans 2 ou 3 mois. Si vous êtes intéressée, inscrivez-vous à la mailing list du blog et vous recevrez un mail lors du lancement.
        Bonne journée.
        Sandrino

  179. Bonjour, j’ai 21 ans et mon copain en a 20. Nous sommes ensemble depuis 1 an et demi et vivons une relation à distance. Nous nous voyons tous les week-ends.
    Ce matin, il m’a annoncé vouloir arrêter, sous prétexte qu’il veut être seul. C’est la 2eme fois que cela arrive. En effet, à l’été dernier, au mois de Juin, il m’avait quitté pour la même raison, mais il avait également des choses à me reprocher. Je lui avait proposé un break, mais il n’a pas accepté. Je l’ai donc laissé partir. Dans les semaines suivantes, j’ai entrepris des changements, pour moi-même, car je savais que je devais changer, mais également dans l’espoir de le faire revenir. Cela a fonctionné puisque nous nous sommes remis ensemble 1 mois et demi après la rupture. Il m’a avoué que pendant le temps de la rupture, il pensait beaucoup à moi.
    Cette fois-ci, il dit que je n’ai rien à me reprocher, que je le comble et le satisfait, mais qu’il préfère être seul. Qu’il n’est pas fait pour être en couple. Cependant, il dit tenir à moi, il a donc toujours des sentiments.
    Depuis quelques semaines, nous avions de nombreux désaccords, suivis de réconciliations. J’ai fait des efforts, lui aussi, les choses commençaient à s’arranger. Je me lâchais de plus en plus, (je suis assez timide et renfermée) sexuellement notamment, j’ai donc fait énormément d’efforts pour me sentir bien, et pour qu’il se sente bien.

  180. Suite…

    Je sais que j’ai encore de nombreux efforts à faire pour moi-même, car dans la vie en général je suis souvent mal à l’aise vis à vis des autres, mais mon copain m’avait donné le courage de changer. Je compte donc voir un psy pour m’aider à cela.
    Il a également pensé à aller voir un psy, pour savoir pourquoi il veut être seul, il se dit que c’est sûrement lié à son enfance, mais au final il dit savoir ce que le psy lui dira « vous voulez être seul, vous êtes heureux seul, alors restez seul ». Il dit donc que ça ne sert à rien. Je trouve ça complètement idiot, il ne peut pas savoir ce qu’il lui dira. Je pensais donc lui proposer d’y aller avec lui, pour lui montrer que je suis toujours là pour lui, mais également car j’ai besoin de comprendre. Comprendre pourquoi il ne veut plus être avec moi.
    Je pensais également à lui proposer de nouveau un break, pour lui laisser l’espace qu’il demande, mais j’ai peur qu’il me donne la même réponse que l’autre fois, comme quoi il sait à quoi cela mènerait.

    Quoi dois-je faire ? Est-ce une bonne idée de l’accompagner chez le psy ? Est-ce une bonne idée de lui proposer un break ? Ou dois-je vraiment me poser la question de rompre définitivement ?

    • Bonjour Maureen,
      trop de breaks tuent le break.
      Effectivement, une petite visite chez le psy, simplement pour avoir un premier aperçu de ce que cela pourrait lui apporter et pour confirmer ou informer ce qu’il pense. Tant qu’il ne teste pas, il ne saura pas. Quand à savoir s’il doit y aller seul ou à deux, tout dépend. Si c’est pour traiter son problème, il doit y aller seul. Vous ne devez pas l’accompagner. En revanche, si vous y allez dans une optique de résoudre vos difficultés de couple, vous irez effectivement à deux, et cela pourra vous aider à comprendre que le fait qu’il souhaite ne plus être avec vous, n’est pas lié à vous, mais à lui. Personnellement, je pense que dans votre cas, il serait souhaitable qu’il y aille seul sauf si vous savez qu’il n’ira pas de son propre chef. Dans ce cas, le fait de prendre une séance à deux pourrait le pousser à initier cette démarche personnelle. S’il le souhaite bien sûr, vous ne devez pas le pousser contre son gré.
      J’espère que cela vous aidera.
      bonne journée.
      Sandrino

  181. Bonjour Sandrino,
    Je t’écris car j’ai besoin car j’ai besoin de tes conseils :
    Voilà j’ai rencontre un homme sur un site de rencontre Stéphane , il a 31 ans, on s’est rencontre après 2 mois de discutions intense . On s’est vu 3 fois la première au ciné on s’embrase , il était doux tendre et attentionné, il m’as caressé la main , second rendez vous chez lui des caresses et bisoux c tt , et le 3 ème rvd des bissoux et caresse plus intime ( préliminaire) , c tt.
    Mais en me raccompagnent chez moi, je l’ai interrogé sur son comportement quand nous sommes ensembles il me parle de tout son boulot , collègues, sa mère mourante et son père qu’il ne voit quasiment pas et quand nous ne sommes pas ensemble il est distant envoie très peu de message, ne propose pas de sortie, mais repond présent pour me voir.
    Ce soir la il m’a dit  » j c pas ce que je veux, il y’a ma mère mourrante , je ne peux rien te promettre . IL m’apprécie et aime passe du temps avec moi.
    Donc pour moi un homme qui me dit j c pas ceux je veux est un homme qui ne veux pas de relation sérieuse avec  » moi », même si il m’as dit qu’importe la fille devant lui , il ne veux pas de relation.
    Moi suite à ses déclarations Je suis perdue et blessée , je prends mes distances pour ne pas perdre mon temps et ne pas trop m’attacher , et je lui ai dit il est préférable qu’on se fréquente plus si tu c pas ceux tu veux .Apres je me pose la question de ça fait seulement 3 rvd qu’on a eu ensemble c pas énorme , devrais je continuer notre relation pdt max 3 mois , voir si il veux s’engager et dans le cas contraire stopper la relation.
    Mais je penche plus pour ne plus rien avoir affaire avec lui , je ne souhaite pas prendre de risque de m’attacher à un mur .
    Oui rester avec lui et a côté rechercher quelqu’un d’autre ? Car j’aime flirter avec lui .;-)
    Merci

    • Bonjour Fierté,
      Il y a des personnes qui s’attachent vite, et d’autres qui ont besoin de temps. Quand à lui, il est tout à fait compréhensible qu’il ne sache pas ce qu’il veut dans l’immédiat, sachant qu’il connait une situation difficile. Cela ne signifie pas qu’il ne s’attachera pas mais garde à l’esprit qu’il a d’autres choses en tête qu’une idylle à l’heure actuelle.
      En revanche, ce n’est pas lié à toi, c’est lié à lui et sa situation. Et il est tout à fait possible qu’il s’attache dans le futur si vous êtes proche dans cette situation difficile qu’il traverse.
      Tu n’as bien sûr aucune certitude. Dans le pire des cas, tu peux rester en contact avec lui, et voir comment cela évolue dans quelques mois.
      Mais clarifie bien ce que tu veux : car d’un côté, tu cherches une histoire, de l’autre tu dis que tu aimes flirter avec lui. C’est compatible mais il ne faut pas que le plaisir de flirter vienne te faire attacher à lui alors qu’il n’est pas prêt.
      Et dernière chose : en dehors de sa situation, il faut arrêter de penser qu’un homme va s’engager dans les premières semaines d’une relation avec quelqu’un qu’il ne connait pas. Il faut du temps pour se connaître et savoir si une relation va fonctionner. Il ne faut donc pas être pressée. Il faut arrêter les relations qu’on pense sans avenir mais il ne faut pas être pressée dès le début de la relation, sans quoi on met de la pression et on échoue.
      J’espère que cela t’aidera.
      Sandrino

  182. Sandrino, je t’écris car tes vidéos et tes articles toujours honnêtes et pertinents m’aident beaucoup dans la rupture que je vis et je voulais t’en remercier. Merci du temps que tu prendras à lire mon histoire… Ce message sera certainement en 3 parties et je m’en excuse. J’ai raccourci au maximum mais je n’y parviens pas plus. Je viens de passer la plus belle année avec l’homme que j’aime. Nous avons emménagé ensemble juste après notre rencontre car il s’agissait d’une évidence pour nous 2. Je n’ai rendu l’appartement dont j’étais locataire que 9 mois plus tard car notre vie était parfaite. Pour nos 1 an, mon compagnon me fait la surprise d’un weekend où il mettra même un « cadenas d’amour » dans la ville (un détail mais très symbolique à mes yeux…). 2 semaines après ce voyage, il m’explique en larmes qu’il veut mettre un terme à notre histoire. Qu’il n’aura rien à m’offrir de mieux (?) et que notre histoire a été tellement idyllique qu’il ne peut pas accepter que ses sentiments (qu’il dit toujours présents mais différents) changent. Il est heureux, il me trouve parfaite et notre vie avec. Il dit perdre quelque chose d’inestimable et d’irremplaçable… mais sa décision est prise. Inutile de préciser la brutalité de cette annonce. Durant ces 2 semaines, je n’ai perçu aucun changement en lui, ce qui m’a amené à me questionner sur sa capacité à « dissimuler » ou tout du moins à tout garder pour lui. Ensuite car vivre avec quelqu’un selon moi implique que l’on sera prêt à faire face et à combattre les tempêtes (tout du moins à essayer). Qu’il mette un terme à notre relation du jour au lendemain, me demandant juste de rechercher un appartement (4 mois donc après avoir déménagé et revendu la majorité de mes meubles) et sans chercher de solutions (si tant est qu’il puisse y en avoir une) m’a fait l’effet d’une bombe.

  183. (2/3) Il s’est muré ensuite dans un silence assourdissant. Nous avons cohabité 2 mois, le temps de me retourner. Cette période a été teintée selon moi d’incohérences. Il n’a cessé de vouloir repousser les conséquences de sa décision. Il pleurait sans arrêt sans jamais m’ouvrir son cœur. Il semblait déchiré mais ne me parlait pas. Il n’avait rien à dire de plus : il agissait comme s’il n’était pas décisionnaire, comme s’il subissait et souffrait autant que moi (ce qui reste très difficile à comprendre pour moi). J’ai tenté de l’amener à se poser des questions : s’ennuyait-il dans notre couple ? (notre vie était sereine). Le fait de rendre mon appartement m’avait-il rendu « acquise » ? S’était-il dit en fêtant notre anniversaire que notre vie était déjà lancée et que cela ne lui convenait pas ? Qu’attendait-il d’une relation ? Espérait-il la passion éternelle ? (je n’ai pas de licence de psycho : on fait avec les moyens du bord !). Je n’ai obtenu aucune réponse, seulement des larmes. Non, la vie avec moi était parfaite, il était heureux mais il refusait que ses sentiments évoluent (ce qui semble pour ma part inévitable…). C’est un homme de 35 ans qui a été marié plus jeune, qui a vécu de longues relations mais en a aussi enchaîné d’autres très brèves. Il a fait perdurer des histoires qui ne l’épanouissaient pas mais il a choisi de détruire la nôtre en une seconde alors que je suis selon ses dires « ce qui lui est arrivé de mieux ». Un de ses amis m’a dit qu’il fuyait dès lors qu’il n’avait plus le contrôle et qu’il se sentait trop impliqué dans la relation. Je peux comprendre que les sentiments disparaissent. L’amour n’est jamais acquis… Mais en 1 an et alors que notre vie nous comblait, mon côté cartésien refuse de croire qu’il puisse disparaître du jour au lendemain comme on appuie sur un interrupteur, surtout quand tout va bien.

  184. (3/3) Je lui ai demandé ce qu’il ressentait puisqu’il disait m’aimer toujours. Me voyait-il comme une sœur, une colocataire ? Non, j’étais bien plus qu’une amie… mais il préférait tout de même tout détruire. Au fur et à mesure des jours et malgré la peine, notre relation est redevenue la « même », les baisers en moins, les larmes en plus. Il continuait à être parfait, comme avant. Nous passions nos soirées serrés l’un contre l’autre. La veille de la signature de mon bail, il m’a demandé de ne pas le faire. De nous laisser du temps car tout allait trop vite. Souffrant trop de la situation et trouvant que « nous laisser un peu de temps » n’était pas un argument suffisant, j’y suis tout de même allée. Quelques jours après, en larmes à nouveau, il m’a demandé de ne pas déménager de suite, de ne partir qu’après les fêtes qu’il voulait que je passe avec lui, chez nous. J’ai accepté. Je l’aimais et j’espérais, non pas qu’il change d’avis mais qu’il me dise ce qu’il avait sur le cœur. Ce ne fut pas le cas. Voilà 10 jours que je suis partie et je n’ai aucune nouvelle. J’ai toujours considéré qu’il fallait couper les ponts pour cicatriser (il le sait) mais je n’avais jamais vécu avec quelqu’un et cette absence de nouvelles que je vis comme un rejet, me brise le cœur. Il a dit à quelqu’un de proche qu’il lui était impossible de me revoir car cela lui ferait trop de mal. Je suis déchirée et dans l’incompréhension. Je sais qu’il faut être 2 pour vouloir sauver une histoire et qu’on ne peut pas forcer l’autre à communiquer mais comment expliquer qu’il semble aussi malheureux alors que cette décision est la sienne ? Quelle est ton analyse ? Je sais qu’il me faut avancer mais j’ai l’impression d’être face à un deuil insurmontable. Peut-être suis-je dans le déni mais je reste persuadée que nous nous aimons. J’ai juste le sentiment d’un gâchis immense et je souffre beaucoup… Mille mercis de m’avoir lu.

    • Bonjour Christine,
      Les personnes qui sont quittées décrivent souvent la rupture de leur histoire comme un immense gâchis. C’est le cas pour toute histoire qui semblait vouée à de beaux jours. Mais tu as bien résumé la problématique principale : il faut être deux à vouloir que l’histoire d’amour fonctionne, sans quoi elle échoue.
      Concernant le comportement de cet homme, je ne peux émettre que des hypothèses car il est le seul à avoir la clé de son comportement, clé qu’il ne veut pas exprimer. Ce qui laisse penser qu’il a une ou des blessures importantes en lui, et qui ne sont en aucun cas liées à toi. Ces blessures l’amènent à arrêter une relation alors qu’il semble avoir des sentiments forts.
      Je pense qu’il a souffert dans une histoire passée ou peut être même d’une histoire familiale et qu’il a peur de revivre cette souffrance dans votre histoire. Tout allait bien mais il se peut qu’il ait peur du jour où tu le quittes et qu’il souffre de cette rupture car il est très attaché à toi. Alors pour se protéger, il rompt.
      Oui, c’est paradoxal, mais l’humain met en place des mécanismes de défense pour ne pas souffrir. Et ces mécanismes ne sont pas toujours bons pour nous. Certaines personnes dans une situation heureuse préfèrent donc arrêter la relation quand elles sentent qu’elles s’attachent trop. C’est peut être son cas.
      Et même si vous vous aimez, il se peut que cela ne suffise pas. Il serait utile que ton ex consulte un psychologue car il y a des blessures qu’il n’arrive pas à sortir de lui et qui le font souffrir intérieurement. Bien entendu, c’est à lui d’y aller. Et il n’est pas facile pour toi de lui conseiller de consulter… Mais je pense que ce serait une bonne chose, pas simplement pour votre histoire, mais surtout pour qu’il s’affranchisse du passé pour mieux vivre le présent.
      J’espère que cela t’aidera.
      Sandrino

      • Cher Sandrino, merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre. Ta réponse m’éclaire et rejoint des pistes vers lesquelles je m’étais en effet déjà dirigée même si comme tu le dis, lui seul peut savoir ce qu’il a réellement dans la tête et dans le coeur. On grandit avec l’idée romanesque que l’amour peut sauver les êtres et que quand il est sincère, les gens ne fuient pas devant lui. Mais comme tu l’as écrit, il est peut-être temps que j’accepte que l’amour ne suffit pas toujours et que ce n’est pas aussi simple. Je suis triste car même si ça n’est sans doute pas mon rôle, j’aurais aimé naïvement être la personne qui lui aurait donné envie de vaincre toutes ses peurs ou tout du moins de tenter de les affronter. Je ne veux que son bonheur mais je ne suis pas sûre qu’il l’atteindra en restant dans ces mécanismes-là. Or comme tu l’as dit, ce n’est sans doute pas mon rôle de lui conseiller de consulter. J’ignore comment je vais avancer sans lui, comment je vais accepter l’idée que nous ne sommes désormais que deux étrangers l’un pour l’autre mais il va falloir que j’avance. Un jour après l’autre j’imagine… Merci pour tes articles et tes conseils qui aident sans aucun doute un grand nombre de personnes.

      • Bonjour Christine,
        je te remercie pour ton commentaire.
        Ce n’est pas facile mais il faut le faire pour ton bonheur.
        Prends soin de toi.
        Sandrino

  185. Merci sandriano , pour ton retour …,
    C’est vrai que je me suis attaché très vite a lui, et malheureusement je commence à me détacher de lui , sans doute car c’est souvent moi qui propose des sorties et qui prend de ses nouvelles , et lui ne propose rien et il me parle souvent de sexe , je lui ai dit que je ne recherchais pas ca et du coup , il m’as dit  » je souhaite qu’on dorme ensemble et on est pas oblige de faire des choses, juste dormir « . sincère ou pas je sais pas . Je lui ai dit qu’on se verra sans doute fin février , il m’as dit c loin mais bon c est comme ça … vu qu’ il ne sait pas ceux qu’il veux je préfère le voir moins souvent .
    Je sais que sa situation est complique ça me rend triste pour lui , et je sais qu’il est pas prêt pour une relation .
    Mais ça fait depuis une semaine que j ai pas eu de ses news , au départ je le vivais mal et maintenant je commence a moins pense a lui et avec le temps je l’oublierai sans doute définitivement.
    Si il revient on verra bien et si il revient pas tant pis .
    Je sais que mon attitude ne vas pas m’aider a me rapprocher de lui ( le fait de ne plus lui donner de nouvelles , l’oublier ), et qu’il va me zaper aussi .
    Mais je recent le besoin de prendre mes distances pour eviter l attachement et de plus je n’aime pas courrir derrière lui.

    Ma question quel comportement a adopter vi a vis de cet homme si il revenait ?
    Si il revient de façon constante pas besoin d’un homme qui est indécis .

    • Bonjour Fierté,
      quel comportement adopter s’il revenait ? et bien tout dépend s’il a envie de faire progresser votre relation et qu’il est prêt à avancer avec toi. S’il revient juste pour dormir avec toi, il n’y a effectivement pas d’intérêt.
      Sandrino

  186. Bonjour Sandrino

    A mon tour d’appeler au secours pour entrevoir une solution a mon probleme.
    Lui 36 ans
    Papa d une fille de 8 ans
    En couple 5 ans : sa compagne lui fait un enfant dans le dos pour le garder car il ne supporte plus son caractere et souhaite rompre.
    Il n a pas les couilles de lui demander d avorter pour reprendre ses propres termes a lui.
    Il decide d assumer cette enfant qui a aujourd hui 8 ans. Mais il rompt avant les 1 an de la petite car il ne s entend toujours pas avec cette femme et avec un enfant au milieu leur relation est pire encore.

    Il faut savoir egalement pour comprendre son choix qu il n a pas voulu faire comme son pere qui les a abandonné lui et son frere alors qu ils n avaient qu 1 et 2 ans. (+ vecu tres difficile, enfance malheureuse, mere alcoolique etc…)

    Il enchaine donc tout de suite avec son ex (env 4 ans de relation avec elle) qui est deja maman d une fille de qques années de plus que la sienne.
    La mise en place de la vie de famille est tres compliquée. Il a du mal a trouver un equilibre. Il a sa fille bien plus que ce qu il ne devrait 80% du temps et a du mal a tout compiler.
    Avec la mere de sa fille les choses s equilibrent. ils mettent en place une garde alternée normale une semaine chacun et tout rentre dans l ordre. Il s installe donc avec cette nouvelle compagne. Mais la vie de famille recomposée ne fonctionne pas. Elle a sa faille a temps plein , souhaite un enfant avec lui, il ne sait pas, ne veut pas vraiment. Elle vit une epreuve difficile de son coté…se renferme sur elle et sa fille … Et ils finissent par rompre eux aussi, lorsqu il me rencontre.

  187. (suite)
    Nous commencons donc notre relation sur la fin de sa derniere.
    Au bout de 2 mois il m invite a passer 1 semaine chez lui. J y suis encore 4 ans plus tard.
    Son ex essaie de revenir a plusieurs reprises. Mais il m aime. C est moi qu il choisit.
    (je passe outre le fait qu ils sont toujorus en contact « pour les enfants » = je t ecris plusieurs fois par semaine pour te raconter ma vie et m interesser a la tienne on ne sait jamais si jamais tu repasses celibataire ca m interesse… mais passons la difficulté n est pas tant celle ci…)

    Des le debut nous évoquons le sujet.
    Il sait que je veux des enfants.
    Lui ne pense plus en vouloir. Il ne sait pas.
    Nous vivons ce que nous avons a vivre.
    Nous avons les memes phrases, les memes avis, les memes hobbies, nous aimons manger la meme chose, ecouter la meme musique… bref, en totale harmonie… SAUF pour choix de vie.

    Il ne veut plus vivre de difficultés. La vie de famille heureuse, il ne connait pas.
    Il a peur.
    Sur 4 ans ensemble, voila 3 ans que je lui demande une famille… Dont 1 tres difficile ou je ne dors plus bien, je psychosomatise a mort (plaques sur le visage, boutons, douleurs musculaires, etc)
    Lui aussi dort tres mal, douleurs d estomac etc. Car ce non choix bloque tout.
    On souhaitait se marier… on ne le fait plus car il ne sait pas s il veut un enfant ou pas
    On voulait faire constuire une maison… mais on ne le fait plus car on ne sait pas s il changera d avis ou pas.
    On voulait partir en vacances. Mais on ne fait plus aucun projets car il ne sait pas …

  188. (fin) Notre couple meurt a petit feu de n avoir plus aucun projet ensemble…
    Chaque discussion a ce sujet se solde par des pleurs.
    Je ne peux pas renoncer a etre maman. J ai bientot 32 ans. C est le moment pour moi. J ai commencé a le desirer avec lui a 28 ans. J ai mis bientot 4 ans mon desir a l ecart. Je ne peux plus.
    Il le sait. Mais il a peur. Il ne peut passer au dessus.
    psy lui ont dit que sa reaction face a son vecu etait normale.

    Ok cool… mais le futur?
    Il reste bloqué?
    Je paye pour son passé? C est injuste.
    Il est parfait comme pere.
    Et comme mari.
    Que faire….

    Avez vous une piste pour m aiguiller?
    Je suis desesperee

    • Bonjour Sylvanie,

      Oui, il est compréhensible qu’il n’ait plus envie de revivre certaines difficultés, et c’est son choix. Vous ne payez pas pour son passé, vous avez choisi un homme qui ne répond pas à votre besoin de fonder une famille, tout simplement. Il n’y a donc pas de question d’injustice dans la situation.
      Je comprends votre envie d’enfant, mais votre témoignage laisse penser que vous n’étiez pas heureuse avec cet homme et que vous êtes restée avec lui avec la seule idée en tête d’avoir un enfant avec lui. Comme si tous les moments que vous avez passé ensemble ne comptaient pas. Comme si la seule chose qui comptait provenait d’un calcul dont la finalité était de fonder une famille.

      Oui, vous avez 32 ans et vous n’avez pas encore fondé une famille alors que vous le souhaitez. Mais vous ne pouvez pas considérer vos 4 ans de relations comme s’ils ne comptaient pas.

      Que devez-vous faire ? je pense que rester dans cette situation vous fait souffrir tous les deux, mentalement et physiquement. Soit vous remettez en cause votre désir d’enfant, soit il est préférable d’arrêter maintenant la relation car la pression que vous lui mettez et son incapacité à répondre à votre besoin vous détruit tous les deux.
      Rester ne servirait à rien dans cette situation.

      Il n’y a rien à vous reprocher à tous les deux, acceptez simplement que vous avez des besoins incompatibles.

      Il est toujours possible que la rupture le fasse revenir et changer d’avis. Mais si c’est le cas, cela ne doit pas être considéré comme une technique pour arriver à vos fins.

      J’espère que cela vous aidera.

      Sandrino

      • Bonjour

        Je tenais a vous faire part de mon retour, je ne lis votre réposne qu’aujourd hui mais j en suis effectivement arrivée au meme raisonnement.

        Le souci est que je n ai connu directement que cela avec lui, la vie de famille, car il est deja papa.
        Et oui, rapidement, j ai projeté ce désir la sur lui. Parce qu il m a fait entré dans sa vie de famille tout de suite.

        Apres 4 ans de relation, je sais qu aujourd hui je veux moi aussi connaitre ce bonheur qu il a lui au quotidien.

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre, et comme vous dites, peut etre que la rupture le fera changer d avis, en espérant que la souffrance que ses années de refus m ont fait endurer ne viennent pas peser de manière négative dans la balance…

        Finalement, l amour ne suffit peut etre pas.
        Il faut de l’amour et des objectifs de vie communs

        Et quand on ne sait pas formuler ce quon veut apres 4 ans de relation c’est qu on ne doit pas en avoir envie.

        Merci a vous

  189. Bonjour Sandrino
    Au top ton commentaire, ça reflète exactement ce que je viens de vivre.
    Il y a 9 mois, je suis tombé fou amoureux d’une fille, on s’est mis ensemble très vite : le problème, elle n’était pas prête sentimentalement (elle sortait d’une longue relation, non cicatrisée) et m’a fait part plusieurs fois de ses doutes, dès le début. J’ai beaucoup insisté, essayé de la convaincre de continuer, que j’en étais capable, car ce qu’on vivait était très chouette à tous les niveaux (on était vraiment compatibles, plein de passions communes, une grande complicité). Je lui montrais que j’étais à fond, mais elle de nouveau me faisait part régulièrement de ses doutes sur ses sentiments, qu’elle m’adorait sans pour autant m’aimer véritablement. Au bout d’un moment (7 mois de relation), je lui annonce mes sentiments, et elle me répond : »je n’éprouve toujours rien et je ne pense pas réussir un jour à éprouver qqchose avec toi. On a tout essayé, mais ça vient pas ». Dur.

    Je n’ai toujours pas accepté cette rupture, et n’arrive toujours pas à me dire que cette relation toxique devait finir. En lisant ton article et les commentaires, même si évidemment c’est très cohérent et sensé, je n’arrive pas (encore) à me dire tout ça, que je suis mieux sans elle. Je n’étais évidemment pas vraiment heureux, toujours en insécurité, toujours dans l’attente et la demande, pas serein et très stressé.
    Comment faire pour véritablement intégrer ça ?? Que ça devait finir, que ça ne pouvait pas marcher ?? Que je suis mieux sans elle ? Car je suis toujours amoureux comme au premier jour…
    Merci infiniment si tu prends le temps de me lire et de me répondre, même de manière succincte.

    • Bonjour Leo,
      Dans certaines relations toxiques, on est mieux seul qu’en couple. Mais ce n’est pas le problème dans ta relation avec elle. Le souci, c’est qu’elle est sortie d’une grande histoire et qu’elle n’arrive pas à tomber amoureux de toi. C’est tout à fait « normal » et cela n’a rien à voir avec toi.
      Ton souci, c’est que tu n’acceptes pas la situation.
      Il y a une chose importante à comprendre : nous n’avons pas le contrôle sur ce que veulent et ressentent les autres. Il te faut comprendre et accepter ce fait qui constitue un concept fondamental dans nos vies.
      Tu es amoureux d’elle mais elle n’est pas amoureuse de toi. Quelles sont tes options ?
      Rester amoureux d’elle toute ta vie et être malheureux ?
      Ou prendre soin de toi, te remettre de cette blessure, te relever et trouver ton bonheur ailleurs ?
      Se focaliser sur quelque chose qu’on ne peut pas avoir, c’est comme essayer de casser un mur en béton avec son crane. On se fait du mal et ça ne fonctionne pas.
      Nos émotions sont fonction de nos pensées. Quand on est amoureux, ce sont nos émotions qui parlent.
      Ce que disent tes sentiments, c’est tout simplement que tu as besoin d’amour et que tu t’adresses à quelqu’un qui ne peut pas te donner ce que tu souhaites.
      Donc, tu dois en prendre conscience et accepter que ce n’est pas elle qui te rendra heureux. Puis prendre soin de toi et passer à autre chose. Il te faudra un peu de temps mais tu y arriveras comme tout ceux qui ont vécu cette situation avant toi, c’est à dire moi (plusieurs fois) et d’autres femmes et hommes dans le monde entier. Car non, tu n’es pas le seul et tu te relèveras si tu en prends la décision pour ton bonheur.
      J’espère que cela t’aidera.
      SAndrino

  190. Bonjour Sandrino,

    Merci pour cet article et pour le temps que vous prenez à répondre à tous!
    Je suis en couple depuis bientôt 3 ans, j’ai 32 ans, il en a 28. Je suis française, il est espagnol.
    Au bout de deux ans de relation assez fusionnelle, (nous avons changé de pays, crée une entreprise ensemble etc) il m’a laché cette bombe: « j’ai peur que nous prenions un chemin dangereux qui nous transformera à terme en amis ». Passé la stupeur: il va me quitter, j »ai commencé à faire le point de mon côté. Oui, j’avais moi aussi des motifs de frustration. Il considère qu’un couple ce sont deux entités distinctes qui peuvent compter l’une sur l’autre, qui partagent leur quotidien mais qui ne doivent pas se contraindre l’un l’autre or moi je pense qu’il faut faire des efforts, se réinventer.
    Il a entendu tout cela, et moi j’ai reconnu que je le maternais, que je surinvestissais le couple en m’oubliant parfois.
    Je sais qu’il m’aime, profondément, notre couple est basé sur le respect et la confiance, il me soutient dans tout ce que j’entreprends, me valorise, m’écoute.

    Ah oui, j’ai oublié de préciser que je suis sa première copine.

  191. Partie II:
    Il sait, je veux des enfants. Nous avons 5 ans de différence. Je lui ai dit récemment que je pouvais attendre, d’ici deux ans mais que commencer après 35 ans me faisait trop peur en termes de réussite et que je me sentais prête à être mère dès maintenant.
    La semaine dernière, il m’a aussi dit qu’il était très angoissé par cela et qu’il n’arrivait pas à savoir s’il voulait des enfants ou pas. Il me dit que ce n’est pas non, mais qu’il doute et qu’en tout cas, ça lui parait peu probable que d’ici deux ans il soit prêt.
    D’où ce dilemme auquel nous devons faire face: puis-je prendre le risque que d’ici deux ans il me dise qu’il n’est toujours pas prêt voire qu’il ne veut pas d’enfant? Puis-je quitter un homme que j’aime par peur d’un problème qui pourra se poser d’ici deux ans? Nous sommes perdus, cela fait des soirs et des soirs que nous en parlons. Il me dit qu’il m’aime et qu’il n’a aucune envie qu’on se sépare mais qu’il a peur de gâcher ma vie en me privant d’enfant s’il ne sent jamais ce désir en lui.
    Moi je me dis que je ne veux pas le perdre, que j’ai envie d’enfant, oui, mais avant tout avec lui. Et qu’on pourrait mettre ce sujet de côté (sans minimiser son importance), le temps de consolider notre couple, dynamiter la routine et voir si je peux acquérir cette indépendance affective (que je me souhaite vraiment dans l’absolu, au delà de notre relation, je sais que c’est une base saine pour être bien avec soi) et si lui veut y mettre un peu du sien pour être moins pépère au quotidien, et relativiser ses angoisses existentielles pour avoir un jour envie d’être père.
    Voilà, je me demandais quel était votre avis. Je crois que l’écrire m’a aussi permis d’y voir plus clair. Je sens que j’ai rencontré une personne rare avec laquelle j’aimerais passer ma vie, mais j’ai vraiment peur de ne pas être heureuse si je ne me réalise pas en tant que mère.

    • Bonjour Lavinia,
      il y a deux soucis bien distincts à traiter :
      – votre dépendance affective : elle pose problème à votre vie de couple et, surtout, elle est incompatible avec sa manière de voir votre couple à terme. C’est un travail personnel que vous devez initier et dès aujourd’hui.
      – votre envie d’enfants : Il n’est pas en mesure de vous dire s’il veut des enfants ou pas. Donc, vous ne pourrez pas savoir s’il est préférable de rester ou le quitter. Mais n’oubliez pas une chose : le quitter pour vous mettre rapidement avec quelqu’un d’autre à qui vous mettrez de la pression pour avoir un enfant rapidement, ne vous apporterait rien de puis qu’avoir des enfants avec quelqu’un qui ne vous convient peut être pas car vous l’aurez choisi rapidement. Oui, avoir des enfants peut être quelque chose d’important pour une femme. Mais est-ce que l’envie d’un enfant doit passer avant la stabilité de votre vie personnelle ou affective ? N’oubliez pas que faire des enfants, c’est aussi pour vous une manière de répondre à ce besoin d’amour et donc de votre dépendance affective. Vous stressez et voulez aller vite. En allant trop vite, vous ne résoudrez pas votre problème de dépendance affective et vous vous engouffrerez dans l’envie d’un enfant pour résoudre ce problème, ce qui n’est pas une réelle solution à terme. Donc, un pas à la fois. Travaillez sur vous, cela vous permettra d’être plus heureuse et moins dans le besoin. Ne stressez pas. Vivez au présent. Si vous faites le travail nécessaire, il y a de grandes chances que, tout naturellement, il ait envie de fonder une famille avec vous car il se sentira bien avec vous au quotidien. A l’heure actuelle, c’est peut être ce qui lui fait peur. Posez-lui la question.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

  192. Bonjour,

    Depuis août/septembre, je vis une relation à distance [pour l’instant] assez compliquée avec un homme de 33ans [j’ai 19ans]. Je suis très amoureuse de lui, et il le sait. Quand on est ensemble, tout se passe très bien, j’ai deja vu des amis à lui, ses enfants, son ex, et j’ai meme deja croisé sa mère. On fait des sorties à deux, on va au resto, on est très complices, pas que au lit au quoi. D’ailleurs, la difference d’âge ne se voit pas, et il me trouve très mature.

    Sauf que, voilà. Il se dit qu’il n’est pas guéri de son ex avec qui il a vécu 11ans [pour faire simple, elle revenait vers lui quand elle n’etait pas bien, et dès que ça allait mieux, pouf disparue], et quand je l’ai rencontré, il m’avait dit qu’il ne voulait plus être amoureux, qu’il ne voulait pas souffrir à nouveau.
    Mais, depuis que jsuis rentrée dans sa vie, il dit avoir des sentiments, mais qu’il ne sait pas s’il les refoule inconsciemment ou non, et puis comme on est à distance pour l’instant [avec mes études, le hasard a fait que l’école que je vise pour la rentree prochaine n’est pas très loin de chez lui] ça n’aide pas. On s’était mis d’accord sur une relation du type « quand on se voit on est ensemble, mais quand on ne se voit pas, on a le droit d’aller voir ailleurs. » Et c’est là qu’il commence à ne plus savoir ce qu’il veut. Quand je suis allée voir ailleurs, et que jlui ai dit [il voulait que jlui dise au départ], il a commencé à être jaloux, il a commencé à me faire part des sentiments qu’il avait, et puis subitement, il est devenu distant.

  193. Suite :

    Les choses ont fini par s’arranger. Et puis ya 3semaines/1mois il m’a demandé, si j’avais couché avec un autre après une de mes soirées. Je lui ai dit que oui, et paf, monsieur est devenu distant, jaloux. Il m’a refait par de ses sentiments [toujours sans préciser s’ils etaient amoureux ou non], qu’il ne comprenait pas pourquoi ça lui faisait aussi mal. Il m’a dit que j’avais quasiment tout de cqu’il recherchait chez une fille, mais que la relation n’était pas viable entre notre age, la distance, et la jalousie. Jlui ai démontré le contraire, et de là il m’a dit qu’il allait y réfléchir. Qqjours plus tard, il me dit que si j’arrivais à aller dans l’ecole que je voulais, qu’il aurait très certainement très envie d’essayer une vraie relation avec moi. Je n’ai pas relevé, et comme je savais qu’il souffrait toujours de savoir que j’avais couché avec un autre, je l’ai laissé tranquille qqjours encore.

  194. Suite :

    Il est revenu vers moi, un peu distant, je l’ai encore laissé tranquille, et puis, un soir jsuis revenue pour changer, en entamant une discussion tout à fait banale comme on le faisait avant. Elle se passe super bien, et le temps d’un week-end, la tension des derniers jours s’était complètement envolée. Et… Il a fallu que je dise le mot de trop. On parlait des plans culs, et jlui ai dit que meme si ça ne me plaisait pas, s’il voulait s’en trouver un, je ne l’en empecherais pas. Il m’a dit qu’il aimerait bien, mais qu’il risquait de me perdre s’il faisait ça. J’ai trouvé ça chou, ça m’a fait plaisir qu’il me dise ça, alors jlui ai dit, en disant « j’avais l’impression que ces derniers jours tu n’en avais plus rien à faire de moi. » Paf, la chose à ne pas dire, il m’a dit que non, mais qu’il avait instauré de la distance car il s’était trop attaché à moi, et qu’il ne voulait pas s’attacher, mais qu’il m’adorait et ne voulais pas me perdre. Je lui ai clairement dit, qu’il avait + de risque de me perdre en faisant ça, plutôt qu’en ayant un plan cul, et d’assumer cqu’il ressentait, au lieu de refouler en disant qu’il ne veut pas s’attacher. C’est le roi pour se mentir à lui-meme, et je le lui ai clairement dit, que faire ça revenait se mentir, et que vu comment il va mal parfois à cause de ça, que c’était clairement pas sain pour lui. Il m’a dit que non, qu’il se sentait mieux comme ça. J’ai pas insisté, et je l’ai laissé tranquille réfléchir à cqu’il voulait.
    Très vite, il m’a renvoyé un msg, auquel je n’ai pas répondu [ça fait 3j maintenant]. Je suppose qu’il sait parfaitement que je peux ne pas répondre pendant longtemps, étant donné qu’il m’a toujours envoyé le 1e msg comme à chaque fois que je le laisse réfléchir.

  195. Suite :

    Sauf que, je n’ai pas envie de lui répondre pour une fois. J’en ai marre qu’il fasse un pas en avant, puis une dizaine en arriere, je suis patiente, mais j’ai mes limites. J’ai conscience qu’il souffre depuis que j’ai couché avec un autre, mais maintenant ça fait presque 3semaines, et quand lui il a vu une autre fille, je ne lui en ai pas tenu rigueur, meme si ça m’avait fait mal [je lui avait dit]. Je n’aime pas dire ça, car j’ai toujours tendance à me dire que si jpense ça, c’est moi qui suis égoïste, mais oui, je le trouve égoïste d’instaurer une distance pour son propre confort, sans se demander comment moi je le vis, à cause d’un coup d’un soir. Alors que le matin même, avant cette soiree, c’etait limite s’il n’etait pas entrain de me dire que dès qu’il avait les moyens et le temps, il m’emmenait en w.e en amoureux, et qu’il avait très envie de me voir. Et maintenant il dit qu’il ne sait pas s’il a envie de me revoir… Je suis fatiguée qu’il change d’avis aussi vite, je ne sais plus quoi faire. J’ai envie qu’il prenne conscience que jsuis pas un objet que j’ai aussi des sentiments, voilà pourquoi je ne lui réponds pas. Mais je commence à me demander, si c’est pas mieux de tout arreter, vu son comportement indécis… Bref, je ne sais plus quoi faire…

    Bises, Maya

    PS : désolée pour ces 4 parties ^^’

    • Bonjour Maya,
      Cet homme est indécis, c’est un fait. Mais au final, je ne comprends toujours pas quelle est la cause de cette indécision. Est-ce simplement l’âge ? si c’est l’âge, est-ce vis à vis de sa famille et de ses amis (le regard social) ? Ou Est-ce le fait qu’il aime toujours son ex et qu’il a peur de gâcher un éventuel retour avec elle si elle sait que vous êtes ensemble ?
      Bref, on peut être indécis mais savoir expliquer la raison de l’indécision. Et à un moment donné, il faut faire un choix. Si son choix, c’est d’éviter de tomber amoureux de vous, ce qu’il vous a dit, je vous conseille effectivement de tout arrêter. Il a peut être tout simplement besoin de temps. Et peut être que le jour où vous viendrez étudier dans sa ville, il sera mur pour une histoire avec vous. Et si vous n’êtes plus disponible, tant pis pour lui.
      Sandrino

  196. Bonjour,

    Je suis en couple depuis 2 ans et 10 mois avec ma copine j’ai 24 ans et elle 22. Nous sommes tous les deux encore en étude. Cette année elle est en ERASMUS. Tout allait bien, nous gérions bien la distance puis elle s’est récemment mise à douter par rapport à nos projets professionnels respectifs. Elle souhaiterait travailler à l’étranger mais moi non. Elle m’avait déjà fait part de cette envie là auparavant mais je me disais qu’elle s’attacherait suffisamment à moi pour faire le compromis de vivre en France avec moi et que sinon, nous aurions vécus des moments inoubliables ensemble.
    Mais voilà notre histoire a continué et nous nous sommes aimé plus fort. Nous nous sommes fiancés. Je l’ai demandé en fiançailles car je voulais que quelque chose nous unisse malgré la distance, quelque chose qui ne pourrait être contesté, une preuve d’amour assez forte pour résister aux affres de la distance. Seulement elle doute, elle n’arrive pas à choisir entre son ambition de travailler à l’étranger, son envie d’ailleurs et son amour pour moi et sa famille. Elle a conscience de devoir choisir mais c’est quelqu’un de très angoissée de base et elle ne peut réfléchir sereinement. Elle ne se résigne pas pas à se dire que ça puisse être fini, comme moi. Nous avons vraiment l’impression de nous être trouvé. Nous ne nous voyons pas vivre tous les deux avec quelqu’un d’autre. Il faut savoir que nous avons vécu ensemble pendant 2 ans avant qu’elle parte, nous sommes assez fusionnels.
    Je ne sais quoi faire, nous souffrons tous deux de cette situation. J’aimerais trouver les mots pour la faire revenir et rester auprès de moi mais je ne veux pas lui imposer une décision, ce n’est pas mon rôle. Je veux qu’elle soit libre, je ne me vois pas vivre avec elle, malheureuse. Je ne sais donc que faire. J’ai essayé de la quitter mais je n’ai pu me résoudre à la perdre et suis revenu vers elle.

    • Bonjour Quentin,
      Il y a des situations comme celle que vous vivez qui est plus complexe que les autres. Vous vous aimez, elle ne remet pas en question cet amour mais elle a un objectif professionnel qui lui tient à coeur et elle doute. Vous êtes proches et vous vous aimez, je vous déconseille donc de lui mettre de la pression ou de rompre juste pour la faire réagir.
      Je vous conseille en revanche de voir plus loin et de trouver des solutions sur le long terme. Elle compte travailler à l’étranger mais cette envie pourrait au final ne pas lui plaire autant qu’elle le pensait, ou du moins pas autant que de vivre avec vous.
      Et de votre côté, seriez-vous prêt à tenter une expérience à l’étranger, ne serait-ce que sur une période d’1 an par exemple ?
      Plutôt que d’avoir une approche tout ou rien, essayez de trouver une solution qui, sans être définitive (ex : vivre à l’étranger ou en France), pourrait allier son envie et votre relation, de manière temporaire. Si possible, essayez de trouver une solution ensemble ou un compromis sur ce sujet.
      J’espère que cela vous aidera.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here